Mauvaise surprise, mais belle histoire ?

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 ... 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 ... 32
Auteur
49026 vues - 472 réponses - 4 j'aime - 98 abonnés

Nanouetbabane

Apprenti
  

Trust : 259  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 225
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 23/07/2020 à 17h08

Bonjour,

Je vous écris parce que je suis un peu.. perdue (et désolée pour le pavé qui va suivre).

Cela fait des années que je mets de l'argent de côté pour acheter un cheval, mais que je ne cherche pas de cheval activement : je regarde les annonces, je dialogue avec certains vendeurs, mais ne me penche que sur les cas qui m'intéressent particulièrement.

Est alors arrivé en vente un loulou parfait : 1m83 (quand on fait 1m80 comme moi, autant dire que c'est une aubaine), Zangersheide (je voulais un cheval qui ait les capacités de m'emmener en concours), dans mon budget, "pas de vice, bon caractère, sort seul" et peut vivre au pré (ce que je cherchais), a déjà fait quelques petites épreuves (1m/1m05).

Il était mis en vente par un Haras spécialisé dans la vente et la valorisation de chevaux.

Après avoir visionné vidéos et photos très prometteuses, j'ai alors prévu un essai que je compte vous décrire précisément, afin que vous me disiez si j'ai pu faire une bêtise :

Je m'y suis rendue avec une amie, cavalière également et propriétaire d'une jument depuis des années afin qu'elle me donne son avis.

Le cheval a d'abord été monté devant moi par une cavalière bien plus petite et légère que moi : aucun problème, de belles allures, il manque clairement de muscles et se place difficilement, mais rien qui ne soit inquiétant. Le cheval est monté en mors simple à rouleaux en cuivre : c'est parfait, je n'aime pas les embouchures trop dures !

Je monte dessus : difficile de trouver sa place sur un si grand cheval, mais je trouve l'essai concluant : même rênes longues, avec une cavalière pas à sa place, le cheval ne bouge pas. Au pas, au trot, au galop, c'est un plaisir.

Arrive alors l'essai dehors, la cavalière fait un tour de piste de galop au pas et au trot. Elle me laisse ensuite procéder à mon tour de piste, pendant le tour, nous avons longé un pré avec un troupeau de chevaux qui se sont mis à partir comme des dingues, mais le cheval n'a pas bougé. Une crème.

Après mon tour de piste au pas, je redemande à faire une détente en manège, ce qu'on m'accorde. Je trouve déjà plus de boutons, et plus ma place.

N'ayant pas monté depuis un bout de temps, et le cheval ayant tout de même une amplitude impressionnante, j'ai demandé à ce que quelqu'un saute un obstacle avec devant moi. Là encore, le mouvement n'était pas parfait, mais rien d'affolant et surtout, rien qui le faisait sortir de mes critères.

Nous sommes reparties très convaincues, mon amie et moi-même. C'était un cheval calme, assez vert, mais ayant tout de même fait quelques parcours, qui pourrait faire un bon cheval de loisir et, à terme, nous emmener sur des parcours 1m15 à l'occasion.

J'ai donc fait procéder à une visite véto avec radio des antérieurs: Rien à signaler (sauf un soucis d'aplombs que j'avais déjà repéré et qui ne font pas obstacle à la carrière de loisirs/peu de CSO auquel je le destine).

Quelques jours après : je le prends ! Il arrive au sein de ses nouvelles écuries, découvre son pré et son troupeau... Heureux comme un roi !

Très heureuse de faire sa connaissance, je le monte quelques jours après et là, c'est le drame ! Im-po-ssi-ble de l'avoir au pas. Du pas, il passe au trot et du trot, il passe au galop, et au galop... Il n'y a plus personne ! Il n'est pas attentif pour un sous, et s'occupe simplement d'avancer mécaniquement, tout en prenant une allure ascendante.

Je décide donc de lui laisser le bénéfice du doute, et me dis que c'est le nouvel environnement qui le rend un peu chaud et que j'ai peut être un peu brûlé les étapes en le montant directement... Je le travaille en longe/liberté les fois suivantes :

- En liberté, je l'ai lâché, il a fait des tours/des tours/des tours (etc...) de galop.
- En longe : a peine sur son cercle, passage au trot, puis au galop, et plus personne.

Pensant que je m'y prenais comme un manche, j'ai alors pris un cours en précisant à ma monitrice qu'il s'agirait de le monter principalement au pas et au trot. Et là : difficile de l'avoir au pas, mais on y arrive (non pas sans mal). On décide de passer au trot... Et là : plus personne.

J'ai ensuite décidé de le prêter à mon moniteur (qui est cavalier professionnel), sans trop l'avertir de la situation, afin qu'il se fasse son idée du cheval. J'avais en tête que les problèmes venaient de moi, et uniquement de moi et je ne voulais pas que mon moniteur ait un quelconque a priori sur le cheval, afin d'avoir un avis neutre.

Sa première semaine de travail passe, je fais un compte rendu avec le moniteur. Verdict : "Dis moi, j'ai un problème avec ton cheval... Il part tout seul et ne s'arrête pas, c'est normal ?". Désespoir. Après d'autres séances de longes/monte par mon moniteur, celui-ci a reconnu que :

- Il passait du pas au trot et du trot au galop pour prendre la main ;
- Il n'avait pas osé sauter ne serait-ce qu'une croix avec, parce qu'il ne sentait pas le cheval ;
- Il était "quasiment inmontable".

Nous avons bien évidemment appelé :

L'ostéo : Rien à signaler
Le véto : Rien à signaler
Le maréchal : Rien à signaler
Prochaine étape : le dentiste.

La seule chose qui me turlupine, c'est qu'il a l'air très, voire "trop" bien au pré : il refuse d'en sortir, et part pleine balle une fois qu'on l'y ramène (il m'a presque arraché la longe une fois, mais ne l'a plus refait par la suite, il rentre dorénavant dans le calme). J'ai l'impression que sa "tête" reste au pré, même lorsqu'il n'y est plus, et que c'est peut être ça qui le rend "foufou".

Mais autrement, et en conclusion, j'en suis à un stade où je ne comprends pas ce qu'il se passe. Tout avait l'air parfait, et je vois doucement le rêve de ma vie se transformer en cauchemars.

Du coup, j'aurais quelques questions :

- Est-ce que, selon mon récit et selon vous, j'ai fait quelque chose de travers ?
- Est-ce que quelque chose vous surprend ?
- Pensez-vous qu'il puisse s'agir d'une "arnaque" ?
- Avez-vous déjà eu ce genre d'expérience après achat ?

J'hésite à le revendre... Et suis totalement perdue. J'ai mis une certaine somme à l'achat, et c'était le rêve de ma vie... Je ne vois pas où j'ai merdé.

Merci de votre aide et de votre point de vue extérieur ! Même sans réponse à mes questions, rien qu'un avis un peu extérieur pourrait être utile voire réconfortant haha.

Je vous remercie de bien vouloir éviter de me juger trop durement : toute critique est bonne à prendre si elle est formulée correctement et constructive, dans ce cas je serais toute ouïe ! Il s'agit de mon premier achat, et vous vous doutez que je suis déjà au fond du trou...


EDIT : MISES A JOUR SUR LA SITUATION :

Plus de développements pages 8,9 et 14/15/16.

Après de longs développements, que je vous épargne mais que vous pourrez retrouver sur les pages que j'ai citées, j'ai fait le choix de le retourner en pension pré/box chez son vendeur, afin d'être encadrée dans un milieu que le cheval connait déjà.

Ses vendeurs ont été très attentifs et compréhensifs, ils m'inspirent confiance et je pense que, le cheval les connaissant, cela m'aidera considérablement.

Il est arrivé dans sa nouvelle pension aux alentours du 25 septembre, et va recommencer le travail en octobre !

- Début octobre : Voyant que je galérais toujours autant, j'ai demandé à son ancienne cavalière, présente sur les lieux, de le monter. Celle-ci a effectivement constaté un problème et m'a proposé de le reprendre au travail et de me prêter un cheval en attendant. Je m'en occuperai donc en mains/en liberté le temps de voir un peu comment son travail par cette cavalière évolue.

- Mi-octobre : Je l'ai remonté et ça été catastrophique ne serait-ce qu'au pas : un cheval pas attentif, pas avec moi, qui avance et c'est tout... J'ai eu mon ultime remise en question et je me suis un peu mis un coup de cravache, j'ai alors décidé de le remonter tous les week-ends, que ce soit pour faire du pas ou une vraie séance, afin de me reprendre et d'arrêter d'en faire une montagne. Plus ça se passait mal, plus j'appréhendais, et je commençais à m'enliser dans un cercle vicieux.

- Début novembre : J'ai (enfin) réussi à faire du pas et du trot avec un cheval chaud, mais à l'écoute et gérable. Une grosse victoire ! J'ai donc persisté à le monter, on traverse des hauts et des bas, et ai petit à petit intégré le galop à nos séances. On s'entend bien, et on essaie vraiment de se comprendre. Prochaine étape : le muscler dans le bon sens !

Pendant toute cette période (pages 20 à 30 environ) la question s'est posée de le garder/de l'échanger/de le vendre, de m'accrocher ou non. Je me suis également interrogée sur la manière dont je le travaillais et ce que j'en attendais, j'ai eu des très bas, et des périodes plus sympa, le tout bercé par beaucoup de doutes à mon égard, à son égard, et à notre égard.

Au fil du temps, j'ai eu une nette amélioration : en mains, on s'entend très bien et c'est tout simplement un cheval adorable.

A cheval, je sens qu'il est capable de bien, et qu'il s'applique lorsque je ne lui demande pas de travers. Je vois son potentiel, et je crois petit à petit en nous. On fait des petits pas, qui me semblent être des pas de géants, et je pense que tout n'est dorénavant qu'une question de temps.

Bref, je me suis accrochée, et je me suis attachée à lui : c'est un amour, et je suis décidée à évoluer avec lui, pour le meilleur... Et pour le pire !

Édité par nanouetbabane le 23-11-2020 à 12h03

Rivierehablette

Initié
 

Trust : 52  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 65
0 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 01/10/2020 à 10h28

isrene
Le chien qui mord en cage c'était quand on parlait de faire subir nos émotions à nos animaux qui n'ont rien demandés. Pas pour toi spécialement...

Grand bien te fasse tous ces stages, ça ne t'a pas empêchée de te foutre de moi quand j'évoque cette manière de penser et de faire basée sur l'émotionnel et la communication.
Oui on vis dans un autre monde ça c'est sûr, dans une autre réalité, ton monde n'est pas le mien ni celui de pleins d'autres...En ce sens qu'on est tellement éloignées qu'ont ne se comprend même pas.

J'assume encore ce que je dis oui pour moi le box paddock c'est contre nature qu'importe la vie du proprio du cheval, qu'il doive faire de la route ou que sais je... Oui ne pas prendre en compte la sphère émotionnel cest comme y aller a l'aveugle.
Que l'auteure fasse de son mieux selon ses croyances je n'en doute pas. J'ai encore le droit de m'exprimer.
"mais si elle déprime ou est l'intérêt ?" Tu fais passé ta personne avant ton animal, tant mieux pour toi, ce n'est pas mon cas. D'où l'existence de ce "débat".
Je ne juge pas la personne je dis mon avis sur une situation. Mais tu as du mal à voir plus loin que le bout de ton nez visiblement...
On est pas d'accord du tout tant mieux il faut de tout pour faire un monde...

Isrene

Apprenti
  

Trust : 96  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 269
2 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 01/10/2020 à 10h31

rivierehablette

Kaywest

Membre d'honneur
 

Trust : 216  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1569
8 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 01/10/2020 à 10h57

rivierehablette je rejoins vraiment les autres sur le fait qu'on ne peut pas se permettre de juger sur 2 lignes dans un forum.

nanouetbanane fait preuve d'une grande lucidité, de calme dans ses réponses, d'acceptation aussi des solutions proposées, de réflexion et c'est vraiment à féliciter car c'est rare de se remettre autant en question.

je suis d'accord avec le fait qu'il y a la composante "cheval" et la composante "humaine". On ne peut pas bien fonctionner avec son cheval si nous, cavalier on est pas en sécurité, ni à l'aise et si la situation ne nous convient pas.
Perso, un cheval que je dois aller regarder brouter au pré pour espérer l'épprocher sans me faire latter la tronche... ben j'ai ni l’énergie, ni le temps, ni l'envie de le faire.

On a récupéré un réformé de course l'année dernière. Au bout de 9 mois avec un suivi hebdomadaire par un pro (2 montes par le pro/ 2 cours avec lui + séances de désensibilisation à pied).. paddock quotidien etc... il s'est retourné en balade sur ma soeur (ça aurait pu être dramatique... pour info balade qu'il avait déjà faite en solo et il n'y avait pas de raisons à ce qu'il réagisse comme ça).
On l'a rendu.
Alors oui, on aurait pu passer encore 1 ou 2 an à faire claquer les étriers sur la selle, à lui passer le ballon sur le dos, à lui faire du TAP, à faire des séances et des séances de plat/ d'obstacle sur 50cm..
Sauf que 1. ma soeur s'est faite peur/ 2. quand la pension te coute quasi 800 balles par mois, ben faire des ronds dans la carrière en espérant ne pas te casser la figure car il y a eu un piaf qui a fait pioupiou trop fort c'est pas la joie/ 3. on a pris le temps de bien faire les choses mais cela ne convenait pas au cheval /4. on avait des objectifs de compétition mais le cheval n'en fera surement jamais ou dans très longtemps.
Au final, il est parti dans une petite écurie avec un gérant qui récupère plein de chevaux de course pour former ses apprentis moniteurs. Le cheval va bien et est apprécié des élèves moniteurs. La vie de "club" dans une petite structure en étant au pré (on avait pas cette possibilité au haras) lui convient mieux que notre gros haras et une seule monte par jour.

Donc parfois on se sépare du cheval car on pense à NOS envies et au bien-être du cheval. Clairement là, ça ne collait pas.

Pour le mien... mal éduqué jusqu'à 4 ans, dominant (castré tard), anxieux, très sur de lui, et aucun code social (il a vécu uniquement avec un autre entier au pré) et gros caractère (répond, se met contre la demande en premier réflexe) ... j'ai passé une sale période de la fin de ses 4 ans jusqu'à la fin du confinement (ses 6 ans quoi).
il m'a assommé plusieurs fois (se levait et me retombais dessus), m'a coincé, blessé à la main, mordait, tapait, paletait.
le pré "full pré et "l'amour" n'aurait absolument rien changé.
Ca c'est un cheval difficile qui se mettait en danger et me mettait en danger. Et crois moi ça ne se règle pas d'un claquement de doigt.
J'ai pensé à la vente comme l'auteur car j'étais épuisée moralement et que j'avais tenté pas mal de choses pour résoudre le soucis sans succès.
Sauf que quand tu chiale ta race parce que ton cheval est en coup de cul au pansage et essaye de te bouffer toute les 3 secondes ou te saute dessus dès que tu fais un pas en main.... ben t'as plus la force, ni l'envie.

Jusqu'à ce que nous baissions le cheval en ration (meilleure qualité aussi), que le confinement permette à mon coach de rependre intégralement le cheval en main (il y a eu 3 semaines vraiment dures tant à pied que monté) et que MOI j'investisse dans des cours "d'éthologie" avec une pro pour améliorer la communication avec mon cheval, atténuer mon anxiété à m'en occuper et apprendre les bons réflexes.

Le cheval n'a pas vraiment changé de mode de vie, je dirais même qu'il travaille moins car il est bcp plus posé et calme (d'ailleurs quand il fait trop mauvais, il va au marcheur ou en liberté dans le manège et non 6h au paddock comme d'hab.. et je ne sens pas la différence niveau excitation)

BREF !!
Je souhaite plein de courage à l'auteure du poste et espère qu'elle aura les mêmes résultats que moi car maintenant je me fais super plaisir avec mon cheval tant à pied que monté. Même si je dois rester vigilante à ses petits démons (et au miens ^^)

Kaywest

Membre d'honneur
 

Trust : 216  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1569
17 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 01/10/2020 à 11h43

rivierehablette là encore, je ne suis pas d'accord. OUI le pré est l'idéal pour tout cheval MAIS non tous les chevaux n'y sont pas bien. et parfois on ne peut pas avoir toutes les conditions de réunies pour y mettre son cheval (structure avec installations équipées et correctes, coach compétent, pas trop loin du domicile/travail etc...)

J'ai l'exemple de ma jument qui était au pré et faisait du CCE. petit groupe de 3/4 chevaux max, avec complément CMV/ foin, pré plutôt bien drainé car en pente (donc pas trop de boue).
Ben au printemps elle devenait obèse et en hiver elle supportait très mal le froid malgré les couvertures, l'abri, les rations plus conséquentes (sans parler des pb de peau/ blessures fréquentes/ talons de neige sous les sabots qui tiraient sur les tendons). Ca devenait compliqué de travailler et d'évoluer. Sans compter son caractère dominant qui faisait qu'elle était aux aguets avec les autres (pourtant assez soumis) donc était souvent excitée.
la rentrer au boxe/ paddock lui a fait un bien fou ! Elle s'est bcp posée, calmée, elle était bien mieux dans les membres et physiquement. A ce moment là, nous avons pu monter dans notre progression.

idem pour le cheval de ma mère = pré/ stabulation libre accès. Il est pie avec bcp de blanc. Ben l'été il se tape des coups de soleil de malade donc on doit lui mettre la couverture intégrale + masque intégral (quand il fait 35 degrés c'est tout sauf agréable pour lui), l'hiver il a eu 2 gales de boue a n'en plus finir jusqu'à ce qu'on enferme les chevaux dans la stabulation la nuit (ce qui est fait tous les ans maintenant dans les mois très pluvieux) pour qu'ils ne soient pas H24 dans 10cm de bouillasse glissante.

Donc non en fait, le pré n'est absolument pas le mode de vie le plus adapté pour TOUS les chevaux. maintenant que ça ne rentre pas dans ta conception des choses c'est une autre histoire. Mais il faut être un peu ouvert sur le sujet.

Ca me fait penser à une jeune fille qui était pro pieds-nus à critiquer assez fort les gens qui osaient faire porter des fers à leurs chevaux... jusqu'à ce que ses 2 juments soient raides boiteuses avec des mois de rémission et des pathologies aggravées malgré ses formations en parage + un pareur/ podologue qualifié. (et le fait qu'elle ai très bien fais la transition avec toutes les précautions de prise)

Voila parfois, il faut juste accepter que notre vision n'est pas toujours la plus juste ou immuable. Il y a aps mal de paramètre à prendre en compte

Minetteuh

Expert
   

Trust : 178  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 672
23 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 01/10/2020 à 12h39

Il est beau l'appel à la nature mais même le pré c'est pas naturel...

Le cheval est nomade, rester entre 4 fils électriques c'est pas dans sa nature, tout comme avoir des relations avec l'Humain. Pourtant on fait quoi ? On fait au mieux.

L'espèce cheval a d'abord été domestiqué pour de l'utilitaire, pour servir l'Homme. Aujourd'hui c'est le loisir qui lui permet de persister.
On peut y mettre toute la meilleure volonté et l'amour du monde, un cheval naît aujourd'hui de la volonté de l'Homme et grandit dans un système fait pour l'Homme. Rien que pour des questions de responsabilités/sécurité pompom doit être pratique, manipulable et un minimum entretenu/soigné. Donc à un moment oui on a pas le choix que de lui «forcer» le sabot. (Ça n'empêche pas de le comprendre, de le respecter, de l'accompagner au mieux).

Opposer les amoureux de l'équitation et du cheval ça n'a pas de sens. La majorité des propriétaires et/ou cavaliers aiment les chevaux ET l'équitation. C'est un spectrum où chacun place le curseur où il veut/peut.

Aujourd'hui le Cheval vit par l'Équitation (tap, attelage, etc etc insérez discipline de votre choix).

Edit : l'auteur fait au mieux en fonction des données/capacité à sa disposition. On peut s'interroger en amont «est ce pertinent d'acheter un cheval» mais une fois acheté on fait tous de notre mieux.

Édité par minetteuh le 01-10-2020 à 12h43



Samara1349

Initié
 

Trust : 16  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 107
4 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 02/10/2020 à 15h58

Sinon, comment ce porte le loulou en ce moment ?

Nanouetbabane

Apprenti
  

Trust : 259  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 225
28 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 03/10/2020 à 12h10

Alors ! J'ai tout tout lu mais j'ai une semaine qui s'est terminée violemment au niveau du travail, donc je n'ai pas pu répondre à temps.

Sur le débat box/paddock, cheval/équitation etc...Je voudrais juste souligner que partager son avis ne veut pas dire l'imposer. Ensuite, vous remarquerez que la situation est aujourd'hui "réglée" de sorte qu'elle ne changera pas pour le moment : j'ai compris que plusieurs d'entre vous n'étaient pas content(e)s qu'il parte en box/paddock, il n'en demeure pas moins qu'il est dans cette nouvelle pension, que ce choix a été débattu et annoncé très tôt, et que votre avis aurait pu être utile avant qu'il bouge. Aujourd'hui, il a bougé, je comprends vos remarques, mais elles viennent lorsque la situation a déjà changé, je pense qu'il faut aussi le prendre en compte, afin de ne pas faire durer ce débat éternellement : tout le monde a compris que vous n'étiez, pour certain(e)s, pas d'accord, et pour le moment, ça ne peut pas changer grand chose.

J'en profite, rapidement, pour remercier celles et ceux qui ont souligné mon calme haha : ça m'a fait sourire, parce qu'il est vrai que je prends toujours le temps de prendre beeeeaucoup de recul avant de répondre, et de répondre de manière à ne pas me laisser emporter, ce qui n'est pas toujours facile tant certains messages peuvent piquer. C'est un vrai exercice haha donc je vois que ça se remarque, merci de l'avoir vu

Je n'ai pas envie de me laisser emporter parce que parmi vos réponses, beaucoup sont réfléchies (depuis le début) et beaucoup prennent vraiment le temps de m'aider, de chercher des solutions (même sans être d'accord avec moi hein) et c'est vraiment quelque chose de motivant donc, à nouveau, merci.

Pour ce qui est du Dadou : il est bien arrivé, j'ai appelé le gérant hier qui m'a dit qu'il était un peu sur l'oeil au début, mais que ça s'était réglé en peu de temps.

Il sort tous les jours avec des hongres et ça se passe bien, il a l'air content et, pour le moment, il change de copains tous les jours.

Enfin, il l'a fait monter cette semaine pour "voir ce qui cloche" et, selon lui, si au début il était un peu "chaud" (normal après 1 mois sans rien faire), depuis, ça va. J'y retourne aujourd'hui ou demain, ils m'ont proposé de m'encadrer pour le monter, ce que je trouve très sympa : ils ont vraiment l'air de vouloir faire en sorte que ça fonctionne et ça m'enlève un poids de dingue de savoir qu'ils ont compris ma situation et qu'ils vont m'aider.

J'ai hésité, mais je pense que je vais le monter ce week-end, parce qu'il faut vraiment que je surmonte cette appréhension qui s'est développée depuis que je l'ai : j'ai toujours un peu la boule au ventre et le moral miné, et je pense que ça peut changer si je vois que les choses évoluent. Je vais essayer de faire une séance tranquillou, une sorte de bonne détente, en espérant que ça se passe comme à l'essai ! Je ne m'attends, évidemment, pas à ce que tout soit parfait, mais au moins de voir que j'ai quelques boutons ça me ferait du bien.

Je parlerai également avec les gérants du travail à faire sur lui, et notamment du rythme de travail. J'ai pas envie de le sortir tous les jours, j'aimerais bien qu'on lui foute un peu la paix certains jours, donc on verra.

Je vous tiendrai au courant !! Mais là je suis entre l'appréhension et la hâte !

Evidemment, je vous raconterai tout !!

Nanouetbabane

Apprenti
  

Trust : 259  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 225
17 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 03/10/2020 à 12h17

Ah oui et pour revenir sur "l'échec" que j'ai évoqué, c'est gentil de vouloir me consoler etc... Mais je n'ai pas de problème à dire que c'est un échec ! C'est comme ça, ça arrive, je ne dis pas ça pour m'apitoyer ou pour vous amadouer, seulement parfois il faut le reconnaître, c'est aussi ça qui permet d'avancer ;) Je pense que chacune d'entre vous sera d'accord pour dire que si on aime pas l'échec... on ne fait pas d'équitation haha

C'est à moi de tirer des leçons suffisantes de cette situation, et de tourner le négatif en positif ! Tout échec n'est pas mauvais à prendre, et je compte bien tirer le maximum de celui-ci !

Donc je ne considère pas forcément être dure avec moi-même, je n'ai pas forcément été à la hauteur cette fois-ci, je le serai la prochaine fois ! Un échec n'est pas dramatique.

Aujourd'hui, quoi qu'on en dise, il est dans une bonne pension, avec des installations suffisantes pour lui offrir un cadre de vie correct, et avec des gens qui ont pour le moment l'air de vouloir m'aider à évoluer avec ce cheval : les conditions sont, à mon sens, réunies pour inverser la tendance. On verra bien !

Nanouetbabane

Apprenti
  

Trust : 259  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 225
3 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 03/10/2020 à 12h19

kaywest par contre j'admire ton parcours avec tes différents chevaux, c'est à peu près ce que j'entends quand je songe à un "cheval difficile" (raison pour laquelle je maintiens que je n'ai jamais eu de cheval difficile) et je ne sais pas si j'aurais été capable d'affronter ce que tu as affronté.

Néanmoins, je remarque que tu as pris des décisions similaires aux miennes et que tu n'en es pas morte... Alors ça laisse de l'espoir haha :p

Mariane

Expert
   

Trust : 148  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 566
5 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 05/10/2020 à 16h49

nanouetbabane Bonjour,

je suis ton poste depuis le début même si je ne suis plus intervenue depuis longtemps..

Alors, est-ce que tu as franchi le pas de remonter ton cheval ce week-end ?
Comment cela s'est-il passé ?

Je te souhaite de retrouver confiance rapidement, et de créer une bonne relation avec ton cheval, afin que tu puisses en profiter avec plaisir..

Nanouetbabane

Apprenti
  

Trust : 259  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 225
9 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 05/10/2020 à 17h46

Bon bah... Je n'ai pas écrit directement, parce que j'étais trop dépitée. Mais ça s'est mal passé.

En mains, un amour et il devient de plus en plus câlin. J'avoue avoir senti tout de même senti une boule de stress en moi à l'idée de le monter.

A cheval... Je suis montée dans le manège (pluie torrentielle dehors, ainsi que du vent) et il y avait 2/3 cavalières déjà dedans (le manège est assez grand pour nous accueillir sans être tassées).

A peine entrés, il trépignait, je suis montée dessus, impossible de l'avoir au pas, j'ai tenté d'être la plus détendue possible dans mes mains et dans mon assiette. Je l'ai trouvé assez regardant, donc j'ai fait plusieurs fois le tour du manège en essayant de l'avoir tranquille, puis quelques figures de manèges. J'ai fait plusieurs arrêts au milieu du manège afin qu'il regarde un peu autour, et qu'il se détende, ce qui a plutôt bien fonctionné puisque j'ai senti son pas un peu plus relax, mais toujours monté sur ressors.

Malgré tout, j'ai eu une cocotte minute sous les fesses, et peu importe ce que je faisais, ça trottinait. Honnêtement, j'avais la sensation qu'il pouvait me dégager à tout moment, qu'il suffirait d'un bruit pour qu'il décolle : ça pour le coup, je l'avais jamais eu avant.

La fille qui l'avait essayé devant moi lors de la vente a alors accepté de le monter, à ma demande. Pareil, malgré le fait que les cavalières présentes aient fini leurs séances et soient sorties, elle l'a eu "chaud" au début au pas, elle a eu un trot correct mais non pas sans "cisailler" avec ses mains (ce que je préfère éviter) et au galop... J'ai cru qu'ils allaient tomber. Il s'est emporter, et là j'ai retrouvé le cheval que je connais : sans freins, sans direction, déconnexion totale de son environnement.

Elle est restée perplexe. On a échangé, je lui ai raconté tout ce que je vous ai raconté ici, les check ups, la théorie du pré, les personnes dessus, que j'ai été encadrée, que c'est comme ça depuis que je l'ai acheté etc... Et elle n'a pas eu l'air de comprendre. Elle m'a expliqué qu'il avait du sang à l'origine, ce que je ne nie pas, mais que là, c'est ingérable et qu'effectivement, elle non plus ne se voyait pas passer une croix avec.

Elle s'interroge sur d'éventuelles douleurs, et moi aussi. Je ne vois pas comment un cheval peut changer du tout au tout à ce point sans avoir mal. Je pense qu'il aura le droit à un check-up véto.

Pour l'instant, voyant que j'étais dépitée et que je commençais à me faire peur (je rappelle que le dadet fait 1m83), ils m'ont proposé de le prendre intégralement au travail, que c'est elle qui le monterait, et de me "prêter" un de leurs chevaux les plus calmes pour que je reprenne un peu en confiance, ce que j'ai accepté. Ca va me faire du bien de monter un cheval, et que ça se passe bien (j'ai rigolé de dépit en écrivant cette phrase haha).

Elle m'a expliqué qu'elle me reproposerait de remonter dessus quand ça ira mieux, et qu'elle le sentira, afin que je ne me fasse pas peur. J'aurai des vidéos de lui au travail chaque semaine, et je le verrai monté le week-end également.

Si au bout de cette semaine je vois, et elle aussi, que les choses ne s'améliorent pas (même un tout petit peu), il est bon pour un nouveau check-up véto !

Je l'ai par ailleurs déferré de derrière lorsque je l'ai mis au pré. Dans le doute, je lui remettrai des fers aux postérieurs, voir s'il se sent mieux.

Pour la petit histoire, la personne qui l'a "travaillé" cette semaine et qui l'a eu calme est une de leurs apprenties qui l'a en réalité longé avec un enrênement (élastiques entre les jambes), il était apparemment parfaitement calme. J'ai expliqué que je souhaitais être avertie si des enrênements étaient utilisés, et qu'en tout état de cause, je ne comptais pas combler mes lacunes avec un enrênement ou un mors plus fort, donc que c'était plutôt niete. Je refuse de masquer ce qui ne va pas avec des enrênements ou un mors plus dur (bon, là il est en mors particulièrement doux, mais au-delà du mors à aiguilles, je préfère éviter).

Bon, retour au box il a eu droit à son pansage et à ses carottes, mais j'avais le coeur en vrac. Je suis donc rentrée chez moi... en pleurs haha et dégoutée de devoir encore vous écrire un message négatif, alors que j'avais beaucoup d'espoir de vous écrire un pavé tout joyeux.

Je ne vous cache pas que ça commence à peser sur le moral, sans rentrer dans des considérations personnelles, je travaille beaucoup habituellement, et énormément en ce moment. J'avais vraiment vraiment envie de respirer un coup, de voir un peu d'amélioration. Je sens que ça commence à jouer au quotidien : financièrement, ça fait lourd (ostéo, maréchal, pension, travail...), et moralement, ça fait encore plus lourd : ça devient un gros poids en plus, alors que ce devait être mon "échappatoire".

Seul point positif : en transports, ça se fait mieux que je ne le pensais. Les gérants viennent me chercher à la gare une fois arrivée, ce que je trouve cool, et j'en ai pour environ 1h30 ce que je ne trouve pas énormissime. Voilou.

Lune22140

Membre d'honneur

Trust : 256  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1297
1 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 05/10/2020 à 18h27

nanouetbabane Je n'ai rien à dire, à part courage

Titika

Novice

Trust : 18  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 28
5 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 05/10/2020 à 19h02

nanouetbabane

Bonjour, je suis ton message depuis le début sans participer, et je voulais te dire que je compatis dans tes galères. Je comprends que cela devienne lourd et que toutes ces désillusions soient dures à avaler, à la longue. Franchement je pense que tu as fait tout ce qu'il fallait, au mieux pour toi et ton cheval.

Essaie de ne pas te décourager trop vite, il vient de retourner dans son écurie, tu vas pouvoir aussi monter d'autres chevaux. L'écurie semble sérieuse et vouloir trouver des solutions. Et comme tu le fais, il ne faut pas exclure la piste de la douleur...

Bref, courage.

Pollux77

Membre d'honneur
    

Trust : 600  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3340
3 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 05/10/2020 à 19h14

Bonjour

Je suis le poste depuis le début sans toutefois avoir lu tous les messages. Mais j'ai bien suivi le cheminement et sans parler du fond je trouve tes messages très agréables à lire ! Quelles que soient les circonstances ^^

En tout cas l'écurie d'où il vient et où il est retourné à l'air top ! C'est vraiment bien de pouvoir compter sur eux. Alors oui ils y gagnent une pension travail mais après tout le cheval avait été vendu et ils auraient pu ne pas avoir envie de se pencher sur votre couple !

C'est facile à dire mais je pense qu'il ne faut pas trop accorder d'importance à cette séance décevante.
Quelle.s que soi.ent la ou les raisons qui l'ont fait devenir comme ça, il l'est depuis plusieurs mois et un retour "au calme" peut ne pas se faire rapidement. Il a prit des (mauvaises) habitudes, un nouveau mode de fonctionnement qu'il peut mettre du temps à dépasser.

J'espère que de monter d'autres chevaux t'aidera à reprendre confiance et décompresser ! Et que la situation évoluera positivement !
Bon courage

Lutin01

Membre ELITE Bronze

Trust : 719  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6319
4 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 05/10/2020 à 19h30

Et ben ! Je comprends tout à fait que ce soit dur moralement que ça ne puisse pas aller comme tu veux ...
Pour un 1er achat, se retrouver dans une telle situation, ça fout un coup quand même. Mais bravo pour ta persévérance et tout ce que tu fais pour trouver des solutions ! En espérant que ça paie.
Page(s) : 1 ... 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 ... 32
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
 Répondre au sujet