Apprendre sans violence à un poney à se coucher

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
Auteur
8198 vues - 163 réponses - 1 j'aime - 15 abonnés

Ourspolaire02

Initié
 

Trust : 34  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 85
Apprendre sans violence à un poney à se coucher
Posté le 15/01/2022 à 10h25

‌Bonjour, alors en voyant le titre, beaucoup on dû se dire " encore une sale gamine qui veut faire des photos pour Instagram et prétendre à un soi-disant relation de complicité avec caramel le poney". Et bien, ce n'est pas mon cas, je n'ai pas de téléphone, pas Instagram, pas Snapchat.... Un sujet doit sûrement exister mais le poney dont je m'occupe à quelques caractéristiques particulières qui m'empêchent de sauter le pas et je ne suis pas une irresponsable prête à tout pour arriver à ses fins, notamment faire des prises de judo à son poney comme celle là https://www.youtube.com/watch?v=HB-cXNoMUtg. ni à brusquer ou frapper l'animal, SURTOUT PAS !

Le poney que je vais voir deux à trois fois par semaine se nomme Fuji, c'est un adorable poney haflinger de 27 ans ( aucun soucis de santé, vis au pré avec deux ânesses, pas de maux de dos, pas de boiteries, excellente santé ), son propriétaire s'en occupe admirablement bien et régulièrement. Je connais ce poney d'1m45 au garrot je crois depuis Août 2021.

Pour celle qui connaissent la méthode de Baly et Capucine, je ne peux l'appliquer puisque Fuji ne se couche jamais, je ne l'ai jamais vu s'allonger. J'ai déjà essayé de l'inciter à se cocher en le lâchant dans le rond de longe mais il n'a pas essayé.

Alors:

Fuj est-il trop vieux pour ce tour ? Cela lui occasionnerait-il des soucis ?
Suis-je trop jeune et inexpérimenté ( 14 ans ) ?
Est-ce trop dangereux ?

Je vous informe qu'en présence des chevaux je porte h24 ma bombe et mon protège dos et que quand je vais voir Fuji ( pendant 3 ou 4 heures ) je suis avec ma jumelle, le propriétaire du poney, ma mère et mon amie. Ma maman a signé une décharge d'assurance pour que le propriétaire n'ai pas d'ennuis en cas d'accident. Je récompense Fuji à la voix, à la caresse et avec les friandises ( pommes, carottes et de temps en temps des bonbons pour chevaux ).

Si il y en un seul avis contre je ne tenterai rien, soyez juste indulgent(e)s je suis jeune et ne demande qu'à apprendre !


Merci de vos réponses, bonne journée !

Édité par ourspolaire02 le 15-01-2022 à 10h46

Ourspolaire02

Initié
 

Trust : 34  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 85
1 j'aime    
Apprendre sans violence à un poney à se coucher
Posté le 16/01/2022 à 16h35

"Bon courage avec ton papi, il doit être content d'avoir un petit peu d'activité pour ses neurones dans son quotidien" Merci beaucoup, je le pense aussi !

Geriko42

Membre ELITE Or
  

Trust : 389  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 59494
5 j'aime    
Apprendre sans violence à un poney à se coucher
Posté le 16/01/2022 à 16h37

lapsuscalami ah ça, l'humain à une faculté impressionnante à oublier ce qu'il a pu être

Feerine

Apprenti
  

Trust : 5  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 300
1 j'aime    
Apprendre sans violence à un poney à se coucher
Posté le 16/01/2022 à 16h40

ourspolaire02 Mais si, tu verras, un jour ça t'arrivera.

Il faut pas mal de temps, des mois, des années, pour y arriver car la confiance, l'acceptation (des bons et des mauvais côtés de l'autre) et le respect qui en découle doivent être réciproques. Même entre humains, on ne devient pas meilleurs amis pour la vie en quelques jours.

Les chevaux ont un langage très subtils et certains sont des pros du mini-signe : juste un regard en coin, une posture, une oreille tournée vers toi pour t'indiquer leur humeur du moment et ce qu'ils proposent. A côté, nous sommes de gros lourdeaux :-) N'écoute pas trop ceux qui disent que la complicité homme/cheval n'existe pas ou est idéalisée. Soit ces personnes n'ont pas d'affinité avec "leur" cheval, soit elles ne savent pas lire les signes.

Tu peux déjà t'entraîner à essayer de tout décrypter ce que "dit" Fuji quand tu l'observes au pré, ou quand tu le brosses. Essaie de lui trouver ses coins à grattouilles préférés (sous l'encolure, à la base de l'encolure, sous le ventre, les fesses s'il ne bouge pas, lui brosser gentiment les jambes), c'est en général un chouette échange.

Un cheval plus âgé est plus posé, plus patient qu'un jeune. Et toi tu es jeune, tu aurais envie de faire plein de trucs, donc vous êtes peut-être en décalage à ce niveau-là. A mon avis, il faut essayer de varier entre les activités très calmes (grattouilles, petits massages) et les activités qui bougent un peu plus (balader en main, lui apprendre à poser le pied sur quelque chose, passer les antérieurs au dessus d'une barre au pas et s'arrêter) et être dans la proposition plutôt que d'imposer (c'est valable pour tous les chevaux). Mais tout ce que tu vis avec Fuji te servira toute ta vie et il te reste toute ta vie pour faire d'autres expériences.

Ourspolaire02

Initié
 

Trust : 34  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 85
1 j'aime    
Apprendre sans violence à un poney à se coucher
Posté le 16/01/2022 à 16h49

feerine Merci beaucoup, j'apprends des choses calmes à Fuji comme monter sur des palettes, faire la jambette, reculer, revenir, faire le "sourire", passer sur une barre au pas et s'arrêter avec un antérieur ou un postérieur derrière ou devant.

"Essaie de lui trouver ses coins à grattouilles préférés" J'ai trouvé, c'est sur l'encolure et sur la croupe ! J'ai une petite brosse de massage.

"Un cheval plus âgé est plus posé, plus patient qu'un jeune. Et toi tu es jeune, tu aurais envie de faire plein de trucs, donc vous êtes peut-être en décalage à ce niveau-là." D'accord, je ferais attention.

"Les chevaux ont un langage très subtils et certains sont des pros du mini-signe : juste un regard en coin, une posture, une oreille tournée vers toi pour t'indiquer leur humeur du moment et ce qu'ils proposent." Je connais le langage basique des oreilles, mais je ne connaissais pas les minis-signes, je vais me renseigner. Merci !

Merci des conseils, super sympa !

Feerine

Apprenti
  

Trust : 5  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 300
2 j'aime    
Apprendre sans violence à un poney à se coucher
Posté le 16/01/2022 à 17h30

C'est super car ça stimule son esprit mais ne tire pas sur son corps.
Essaie de gratter avec tes doigts en y mettant un peu les ongles, comme quand tu te grattes une piqûre de moustique. Mes juments préfèrent les doigts à l'étrille, mais peut-être pas Fuji...

Regarde les livres d'Hélène Roche (Comportements et postures) ou de Danièle Gossin (ça date un peu, mais elle avait appris plein de mots à son cheval). Si jamais, le recensement des postures et comportements s'appelle un éthogramme (si tu veux googler).

Et une fois que tu auras appris les rudiments, c'est juste de l'entraînement du regard. Par exemple, lorsqu'un cheval a les oreilles tournées vers l'arrière, il peut écouter ce qui se passe derrière ou juste être en train de faire la sieste. C'est la hauteur de la tête, la décontraction du corps, les mouvements d'après qui vont te renseigner. Et je te rassure, on n'a jamais fini d'apprendre (j'ai 3x ton âge) : les signes que ma jeune jument veut des grattouilles sont inratables : elle place sa croupe à 3 cm de l'humain sympa et lève le postérieur droit avec un regard de Chat Potté. La plus vieille, pourtant sa mère, il m'a fallu des années pour piger : elle reste à 1.5m avec un air détaché mais face à moi ou croupe à moi avec la queue légèrement déportée (selon l'endroit à gratouiller) et attend que l'on veuille bien prêter attention à elle. Régulièrement, je rate encore ces moments.

Spiritdancer

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 1560  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7088
15 j'aime    
Apprendre sans violence à un poney à se coucher
Posté le 16/01/2022 à 20h29


Citation :
Merci beaucoup, j'apprends des choses calmes à Fuji comme monter sur des palettes, faire la jambette, reculer, revenir, faire le "sourire", passer sur une barre au pas et s'arrêter avec un antérieur ou un postérieur derrière ou devant.


Je ne vous cacherais pas que quand je lis cela, ça me gêne et me met mal à l’aise. On passe de «oh ! Je ne fais que des câlins, des balades en main, du brout-brout » à la longe et à des sollicitations qui sonnent un peu comme «j’expérimente des trucs sur ce cheval ».
Après, j’ai dit ce que j’avais à dire. Si je surprenais ma fille à s’amuser ainsi avec les vieux que j’ai, elle prendrait une soufflante. Ce n’est pas la philosophie de la maison. Du coup, ouais, j’ai du mal avec ce type de comportement. Mais, s’époumoner sur un forum ne sert pas forcément à grand chose. Et je préfère prendre la chose avec recul en me disant que l’essentiel, c’est que mes vieux chevaux soient tranquilles chez eux, à vivre leur vieillesse à leur rythme.
Je vais donc me contenter de lever les yeux au ciel, de grommeler derrière mon écran et cesser de répondre ou d’essayer d’expliquer des trucs.

Édité par spiritdancer le 17-01-2022 à 15h39



Joual

Membre VIP
  

Trust : 402  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4656
2 j'aime    
Apprendre sans violence à un poney à se coucher
Posté le 16/01/2022 à 21h06

Je reviens sur le fait qu'un cheval ne peut pas vivre avec un âne car ce n'est pas la même espèce.
Clairement je ne suis pas du tout d'accord et je le vois tous les jours avec ma jument et mes deux ânes.
Ils vivent parfaitement ensemble et ont des codes parfaitement compréhensibles par l'une et l'autre des deux espèces et ont les mêmes interactions qu'avec d'autres individu de la même espèce.
Ils se grooment, se chassent les mouches. Ils se reposent alternativement où deux sont couchés et un debout. Ils s'appellent mutuellement.
Je ne vois aucune différence avec les relations qu'elle avait avec d'autres chevaux.
D'ailleurs elle en a pour voisin et elle n'est pas plus intéressée que ça.
On est quand même sur deux espèces tellement proches qu'elles peuvent se reproduire, rien à voir avec un homme et un singe.
De plus le fait d'en avoir peur n'est pas tellement significatif. Ma jument a eu longtemps peur des poneys et pourtant c'est la même espèce.
Puis elle a vécu avec et ne les a jamais calculé.

Soloux

Expert
   

Trust : 229  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 806
7 j'aime    
Apprendre sans violence à un poney à se coucher
Posté le 16/01/2022 à 21h14

spiritdancer De toute façon sur ce post il y a confusion de l’envie des humains et besoins primaires du cheval. Quand je lis que le cheval a besoin d’un humain pour lui « stimuler les neurones » ça m’étonne énormément, qui plus est un vieux …

Édité par soloux le 16-01-2022 à 21h17



Peechy

Membre d'honneur
  

Trust : 239  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2024
1 j'aime    
Apprendre sans violence à un poney à se coucher
Posté le 16/01/2022 à 21h17

joual

joual a écrit le 16/01/2022 à 21h06:
On est quand même sur deux espèces tellement proches qu'elles peuvent se reproduire, rien à voir avec un homme et un singe.

Par rapport à ça, je répète ce que j'ai dit en page 5 :

Après, c'était juste un exemple comme ça, pour que Ourspolaire02 visualise un peu le truc. Je n'ai pas trouvé autre chose que le singe comme animal qui ressemblerait plus ou moins à l'humain ^^ Pour le fait de se reproduire oui mais leurs petits sont stériles.

Tekesuta

Membre VIP
 

Trust : 420  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4230
2 j'aime    
Apprendre sans violence à un poney à se coucher
Posté le 16/01/2022 à 21h21

spiritdancer C'est pourtant toujours mieux que ceux qui vont faire courir à fond poney pour avoir des coups de cul et que ça les fasse marrer ! D'ailleurs j'encourage les jeunes propriétaires à aller dans une vraie réflexion (comment demander au cheval tel exercice, ce qui amène à réfléchir sur la communication, le timing, la récompense) dans des exercices où ils peuvent vraiment bien décomposer, sans stress, sans pression, et qu'ils peuvent donc faire seul sans risquer les problèmes. En dehors de la jambette, le reste ne me semble pas une mauvaise sollicitation ;) Et en plus, il y a des récompenses derrière, donc au final, les deux y trouvent leur compte.

Après, même si le côté que ce soit un vieux qui fait mouche (comme tu parles de tes vieux à toi), l'auteure n'a pas forcément l'occasion de découvrir avec d'autres je pense. C'est une belle opportunité pour elle, et elle semble se soucier du bien-être du poney et elle n'est pas seule.

Mais bon, je suis très portée sur ce type de boulot, donc ça reste mon point de vue et mon expérience ^^

Soloux

Expert
   

Trust : 229  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 806
0 j'aime    
Apprendre sans violence à un poney à se coucher
Posté le 16/01/2022 à 21h24

tekesuta Bonjour, simple question de curiosité : pourquoi déconseiller la jambette? Ça sollicite plus de muscles et du coup crée plus de tension sur le cheval ?

Tekesuta

Membre VIP
 

Trust : 420  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4230
2 j'aime    
Apprendre sans violence à un poney à se coucher
Posté le 16/01/2022 à 21h35

soloux Parce que très souvent c'est mal appris, et ça peut être dangereux. Pour être passé derrière pas mal de propriétaires qui l'ont appris "parce que c'est chouette", j'leur ai pas mal soufflé dans les bronches quand j'me suis retrouvée avec un cheval qui envoie la jambe par incompréhension.

L'action de balancer l'antérieur (comme la jambette) est une action de défense de base, donc on va l'encourager si l'apprentissage est mal fait : résultat, certains le sortent n'importe quand. La jambette, dans l'idée de passer par le pas espagnol peut, par contre, améliorer le mouvement des antérieurs, alléger le devant, travail la coordination (car le derrière doit s'enclencher aussi dans le pas espagnol), encourager le cheval à se rassembler. Mais en selle, s'il est mal demandé, il peut créer des tensions (dos qui se creuse car les postérieurs restent en arrière, par exemple)

Donc au final, c'est souvent un exercice qui casse les pieds à tout le monde car mal appris, et passer derrière ce type d'apprentissage m'agace au plus haut point

Bon, encore une fois, c'est mon regard et mon avis ! Le pas espagnol est en lui-même mal vu car souvent parlé en "cirque" alors qu'au final il a des bienfaits très intéressants. Sur mon cheval fort sur les épaules, ça lui a appris à les libérer, ça a amélioré ses allures de manières générales, et c'est de cette manière que j'ai amené le début du pas rassemblé.

Mais dans l'idée, c'est que la jambette pour la jambette, généralement, ce n'est pas une bonne idée

Soloux

Expert
   

Trust : 229  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 806
0 j'aime    
Apprendre sans violence à un poney à se coucher
Posté le 16/01/2022 à 21h40

tekesuta aaah oui effectivement, je n’y avais pas pensé j’ai toujours appris le pas espagnol dans la foulée (toujours eu des chevaux bossés très « enclavés », sur les épaules et qui avaient appris qu’ils devaient toujours baissé la tête)

Feerine

Apprenti
  

Trust : 5  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 300
4 j'aime    
Apprendre sans violence à un poney à se coucher
Posté le 17/01/2022 à 00h01

soloux Si tu fais référence à ma réponse en parlant de stimuler les neurones, je n'ai pas écrit besoin. Non, un cheval n'a pas besoin qu'on le stimule. C'est encore moins à mettre au même plan que les besoins sociaux, de mouvement, de nourriture etc.

Par contre, un cheval peut apprécier d'être stimulé et devenir demandeur. Même s'il vit avec 20 potes dans autant d'hectares variés.

Soloux

Expert
   

Trust : 229  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 806
2 j'aime    
Apprendre sans violence à un poney à se coucher
Posté le 17/01/2022 à 07h20

feerine Merci de la précision, c’est effectivement au tien que je faisait référence (pas retenu le pseudo précis)
Je suis d’accord, il peut devenir demandeur et même acteur de cette stimulation néanmoins je pense qu’à 27 ans c’est respectueux de laisser poney dans son pré avec ses congénère, en lui procurant juste des gratouilles,des carottes et les soins de « base » . C’est ma vision des choses, chacun la sienne
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
Apprendre sans violence à un poney à se coucher
 Répondre au sujet