Position du pied dans l'étier

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9
Auteur
5539 vues - 135 réponses - 0 j'aime - 10 abonnés

Do90

Novice

Trust : 54  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 38
Position du pied dans l'étier
Posté le 24/01/2022 à 21h22

Bonjour, bonsoir,

Je souhaiterais avoir vos avis, au sujet de la position du pied dans l'étier.

J’ai lu dans un magazine qu’il serait mauvais (et peu moderne) de chercher à déposer ses orteils sur les planchers des étiers. Qu’il serait donc préférable de placer les coussinets ou l’équivalent du tiers du pied.

Pourtant, je viens d’assister à un cours, où la monitrice insiste pour qu’on garde les orteils sur le plancher. Et ensuite de chercher à baisser les talons. Mais, en appuyant ainsi sur mes talons, mes jambes avancent inévitablement...

Qu’en pensez-vous ? Quelle serait la meilleure position des pieds sur les étriers ?

Bucky14

Initié
 

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 77
0 j'aime    
Position du pied dans l'étier
Posté le 28/01/2022 à 21h32


Citation :
Comme tout sportif, même du dimanche, il convient à mon sens d'entreprendre une préparation physique, puis un entretien, constant, respectant échauffement, étirement, mise à l'effort progressive et retour au calme. Histoire de préserver articulations, cardio, muscles et mental. J'appelle ça de la gymnastique car il ne s'agit pas là de performer dans une discipline particulière mais juste d'entretenir la disponibilité du corps.


Dans ce sens toute personne qui fait du sport fait de la gymnastique. C'est jouer sur les mots. Quand je fais du vélo, je ne dis pas que je fais de la gymnastique. Quand je monte à cheval, je ne fais pas de la gymnastique non plus.

Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11378
0 j'aime    
Position du pied dans l'étier
Posté le 28/01/2022 à 21h33

bucky14

A la base, il y a le plat. C'est ça le tronc commun. Pas le dressage. Le plat.

Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11378
0 j'aime    
Position du pied dans l'étier
Posté le 28/01/2022 à 21h33

bucky14

Bucky14

Initié
 

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 77
0 j'aime    
Position du pied dans l'étier
Posté le 28/01/2022 à 21h39

Le plat, ça ne veut dire quelque chose que si on le distingue de l'obstacle ou du terrain varié,. Evidemment que tout le monde monte les chevaux sur le plat, c'est une lapalissade. Mais on ne les monte pas de la même façon, donc non il n'y a pas de tronc commun parce que tout le monde monte sur le plat.
C'est comme dire, tout le monde marche, trotte et galope,, donc il y a un tronc commun. Non, parce qu'on marche pas, on ne trotte pas, et on ne galope pas de la même façon.

Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11378
1 j'aime    
Position du pied dans l'étier
Posté le 28/01/2022 à 21h42

Gymnastique : Ensemble des exercices physiques, pratiqués avec ou sans agrès et engins légers, et destinés à assouplir, développer ou rééduquer le corps.
Définition du Larousse.

Le travail sur le plat c'est gymastiquer le cheval pour le monter sans préjudice avant même d'envisager de le spécialiser dans une discipline ou le faire performer.
La base.

Pour ma part je ne dresse pas, je ne saute pas, je gymnastique. Je pourrais aussi dire que je les plate mais je doute que ce soit bien clair

Bucky14

Initié
 

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 77
0 j'aime    
Position du pied dans l'étier
Posté le 28/01/2022 à 21h52

Il faut comprendre une définition.
La gymnastique est un ensemble d'exercices qui vise des résultats spécifiques en terme de souplesse ou de musculation. Or le cheval n' a pas besoin de faire des exercices spécifiques d'assouplissement ou de musculation, car il est assez souple et assez musclé pour ce que la plupart des cavaliers lui demande. Il ajuste besoin de pratique, avec de bonnes habitudes physiques.

Bucky14

Initié
 

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 77
0 j'aime    
Position du pied dans l'étier
Posté le 28/01/2022 à 22h44


Citation :
le problème, c’est qu’il a été tellement dit que le «dressage »était la base de tout, que les cavaliers qui pratiquent la discipline «dressage » pense qu’elle s’applique à toutes les disciplines. En fait, ils confondent une discipline avec la nécessité de dresser un cheval, pour quelque usage que se soit.


Exactement. Cela remonte à l'époque où ce qu'on appelle le dressage était la seule équitation raisonnée. A cette époque le dressage initial, de base, était appelé "basse école", car il préparait à la "haute école", et depuis, beaucoup de cavaliers croient que la "basse école" est une sorte de tronc commun. L'appeler travail sur le plat ne change rien à l'idée, car ce fameux travail sur le plat, qui serait une "gymnastique", ressemble beaucoup à la basse école !

Depuis, de l'eau a coulé sous les ponts, l'équitation raisonnée a de multiples formes, et le travail de base aussi.

Édité par bucky14 le 28-01-2022 à 22h49



Corleone

Membre VIP
   

Trust : 442  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5481
0 j'aime    
Position du pied dans l'étier
Posté le 29/01/2022 à 00h06


bucky14 a écrit le 28/01/2022 à 21h52:
Or le cheval n' a pas besoin de faire des exercices spécifiques d'assouplissement ou de musculation, car il est assez souple et assez musclé pour ce que la plupart des cavaliers lui demande. Il ajuste besoin de pratique, avec de bonnes habitudes physiques.

Je crains ne pas comprendre votre propos. Pourriez-vous préciser ?

Vous dites qu'un cheval n'a pas besoin d'exercices spécifiques, mais qu'il a besoin de pratique.... Quelle différence faites-vous entre "exercices spécifiques" et "bonnes habitudes physiques" ?

Do90

Novice

Trust : 54  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 38
0 j'aime    
Position du pied dans l'étier
Posté le 29/01/2022 à 01h48

himaliae Nan mais progressivement. L’objectif n’étant pas de parvenir à réaliser un grand écart digne des danseuses de ballet dans un mois.

L’appli encourage à réaliser quotidiennement, durant 15-20 minutes, plusieurs exercices afin de tendre vers le grand écart. Dont les deux exos mentionnés par argamelle (Attraper son genou et le ramener vers son ventre ; attraper son talon en pliant la jambe en arrière, et chercher à ramener le talon contre les fesses)

alors justement, que proposeriez-vous comme exercices pour ressentir « les choses » ?

Do90

Novice

Trust : 54  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 38
0 j'aime    
Position du pied dans l'étier
Posté le 29/01/2022 à 01h50

ladygodiva Eh bien l’ouverture des hanches ! Fluidifier mon bassin. Pouvoir mieux accueillir les mouvements de l’équidé

et d’après vos avis, la souplesse des hanches est une clé importante pour progresser et améliorer l’assiette, pour mieux positionner/descendre les jambes

c’est un petit peu comme le débat qui est en train d’avoir lieu sur le topic :
on ne s’accorde pas trop sur le fait qu’il faut gymnastiquer ou faire du plat, ou l’assouplir ou autre, mais il me semble on s’accorde à dire que le corps d’un cheval, ça se travaille. Je considère donc qu’il en va de même pour le corps du cavalier.

après oui, si ce n’est pas utile pour l’équitation, j’arrête lol

Ladygodiva

Membre ELITE Or
  

Trust : 473  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 62852
0 j'aime    
Position du pied dans l'étier
Posté le 29/01/2022 à 08h08

do90 le grand écart ne te servira pas. Il faut certes des hanches mobiles pour le faire mais c'est un pré requis. Tu peux mobiliser les hanches par des exercices plus softs comme ceux du hatha yoga.
Le grand écart est trop souvent mal fait ( même dans les cours, même par des danseurs) ce qui fragilise le bassin.

Je suis hyper laxe, sportive pro et j'ai débuté l'équitation à 29 ans et j'ai eu des difficultés comparables aux tiennes ; je t'assure que ce n'est pas la maîtrise des ecarts qui m'a aidé ( en fait ma maîtrise corporelle me sert surtout pour les chutes )

Himaliae

Membre ELITE Or
  

Trust : 465  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10746
1 j'aime    
Position du pied dans l'étier
Posté le 29/01/2022 à 08h56

do90 mais c'est cela qu'il faut comprendre: on n'est ni kiné ni posturologue ici.

Les exos doivent être personnalisés en fonction des besoins personnels des gens et surtout de leurs éventuels contre-indications...

Donc travailler oui, mais en ayant identifié ce qui bloque et en se faisant aider (au moins une fois au début) pour sentir les bons mouvements afin de travailler sans s'abimer. Identifier les muscles qui doivent tirer, les choses importantes à faire pendant l'étirement (ex: garder le bassin bien droit sans vriller).

Bref, apprendre à connaitre son corps et le travailler en respectant ses imites (pour les repousser si possible)

Tu disais cela dans le début du post:

do90 a écrit le 24/01/2022 à 22h55:

Je sais que j'ai les hanches et les genoux orientés vers l'intérieur. Mais aucun moniteur ne semble prendre cet élément en compte pour adapter ma posture en conséquent.


Donc avant de faire des étirements "un peu au hasard", il faut identifier ce qui est bénéfique ou pas (et ça, c'est pas sur un forum)

C'est vraiment bien de vouloir travailler sa posture (et c'est vraiment important de l'avoir compris et d'tare prêt à faire des efforts), mais cela demande un suivi médical / sportif (enfin bref, qqn qui est spécialiste en corps humain), pas juste des conseils glanés sur internet sans même t'avoir vue en vraie.

Édité par himaliae le 29-01-2022 à 08h57



Bucky14

Initié
 

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 77
0 j'aime    
Position du pied dans l'étier
Posté le 29/01/2022 à 10h09


Citation :
Vous dites qu'un cheval n'a pas besoin d'exercices spécifiques, mais qu'il a besoin de pratique.... Quelle différence faites-vous entre "exercices spécifiques" et "bonnes habitudes physiques" ?


Les bonnes habitudes physiques sont la façon de se mouvoir sous la selle, qui est évidemment différente de ce que le cheval peut faire en liberté. Par exemple, sous la selle on demande au cheval de s'incurver dans les courbes pour assurer son équilibre, alors qu'en liberté, il a plutôt tendance à mettre son poids sur l'épaule intérieure, et à faire contre-poids en portant sa tête et son encolure à l'extérieur. Mais il sait s'incurver naturellement, on n'a pas besoin de l'assouplir, il suffit de voir les chevaux en liberté lorsqu'ils jouent ou se jaugent, on a juste besoin de lui donner l'habitude de le faire sous la selle.

La différence entre des exercices spécifiques et la pratique est que les exercices visent à des résultats spécifiques, comme assouplir ou muscler telle ou telle partie du corps, alors que la pratique adapte globalement le corps à ce qu'il fait. Le cheval doit s'adapter au poids du cavalier, comme un randonneur doit s'adapter au poids de son sac à dos. Les randonneurs n'ont pas besoin de faire des exercices de gymnastique, pour muscler les épaules par exemple, randonner de façon progressive est suffisant.

La pratique de bonnes habitudes physiques est tout ce que le cheval a besoin pour faire ce que la plupart des cavaliers lui demande.

Spiritdancer

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 1578  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7174
2 j'aime    
Position du pied dans l'étier
Posté le 29/01/2022 à 10h48


bucky14 a écrit le 28/01/2022 à 21h52:
Il faut comprendre une définition.
La gymnastique est un ensemble d'exercices qui vise des résultats spécifiques en terme de souplesse ou de musculation. Or le cheval n' a pas besoin de faire des exercices spécifiques d'assouplissement ou de musculation, car il est assez souple et assez musclé pour ce que la plupart des cavaliers lui demande. Il ajuste besoin de pratique, avec de bonnes habitudes physiques.


Quelque part, c'est un peu nier les spécificités morphologiques d'un cheval.
Et ce que vous appelez de bonnes habitudes physiques et pratique, c'est justement toute cette gymnastique qui permet au cheval de fonctionner. Les chevaux aussi ont des courbatures et des raideurs !
Pour ma part, je me refuse à demander un exercice à un cheval pour lequel il n'est pas prêt physiquement. Qu'un cheval puisse se gratter l'oreille avec un postérieur ou toucher ses flancs ne signifie pas pour moi qu'il est suffisamment souple pour tout faire, sans douleur et/ou tensions, avec un cavalier sur le dos. J'exige d'eux des choses en montant dessus, la moindre des délicatesses, c'est tout de même de les avoir préparés physiquement à l'exécution correcte (et confortable !) du mouvement.
Par exemple, l'abaissement des hanches était quelque chose de très compliqué pour la morphologie de l'un de mes chevaux, aujourd'hui à la retraite. J'ai travaillé spécifiquement ce point et, si le cheval était toujours dans l'incapacité physique d'effectuer des airs de haute école, il a globalement gagné en souplesse et son fonctionnement est devenu plus fluide.
Effectivement, on peut plier un cheval sorti du pré, jamais bossé, sans se soucier de sa morphologie et de sa musculature. Mais, on peut aussi, graduellement, amener un cheval à se plier sans contractures.
On peut grimper sur le dos d'un cheval et partir direct pour galoper. On peut aussi effectuer une détente dans laquelle on va progressivement mobiliser l'ensemble de la masse musculaire.
Vous voulez tellement prouver que vous avez raison et que les autres ne comprennent, ni ne savent, rien que vous en venez à énoncer des énormités.
Refuser le terme de gymnastique et le remplacer par pratique et bonnes habitudes physiques, cela n'a pas vraiment de sens. Dans les deux cas, on est sur la préparation physique. Que les modalités de travail puissent être différentes, cela n'en reste pas moins du travail.

Spiritdancer

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 1578  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7174
2 j'aime    
Position du pied dans l'étier
Posté le 29/01/2022 à 10h57


Citation :
Mais il sait s'incurver naturellement, on n'a pas besoin de l'assouplir, il suffit de voir les chevaux en liberté lorsqu'ils jouent ou se jaugent, on a juste besoin de lui donner l'habitude de le faire sous la selle.


ça, c'est pareil... C'est très variable d'un cheval d'un cheval à l'autre. J'en ai 12 et, franchement, tous n'ont pas le même équilibre et ceux qui se ramassent au pré, parce que pris par la griserie de la galopade, ils perdent le contrôle de leur corps dans le virage, il n'y a pas de mystère, ce sont toujours les mêmes ! Ceux qui y arrivent, ce sont ceux qui sont montés et plutôt sportifs, en plus des prédispositions naturelles en terme d'équilibre. Concernant ces dernières, pour l'instant, quand je les ai constatées sur certains poulains, cela s'est confirmé à l'âge adulte. Le contraire est vrai aussi. Mais, cela s'améliore avec le travail.
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9
Position du pied dans l'étier
 Répondre au sujet