Apprendre à monter aux enfants dans la finesse

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
Auteur
9164 vues - 163 réponses - 19 j'aime - 17 abonnés

Yettda

Membre d'honneur
 

Trust : 122  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1619
Apprendre à monter aux enfants dans la finesse
Posté le 27/01/2018 à 23h55

Bonjour CA

Je remets de plus en plus en question la façon dont nous mettons en selle nos enfants et les méthodes d'apprentissage.
Nos enfants apprennent à talonner 100 fois dans la reprise à raisons de 15 coups de talons par changement d'allure. Ils apprennent aussi à tirer pour s'arrêter. Et jamais je n'entends dire " cède, le poney s'est arrêté ". Je vois encore le poney de ce petit garçon arrêté la bouche grande ouverte et la tête en l'air de travers et le gamin avec ses mains qui restent en haut et vers lui.
Alors forcément, les poneys dits maître d'école fonctionnent comme ça et c'est un cercle vicieux.

Et pourtant! Quand je mets ma fille de 6 ans sur son poney pas trop abîmé par le club et que je lui explique qu'il suffit de serrer les mollets, ça marche! De se grandir et de fermer les doigts, ça marche aussi!
Les enfants comprennent très bien qu'on peut être doux avec le poney.

Et après on va mettre 10 ans à leur expliquer qu'on ne s'accroche pas à la bouche du poney.

Je me demande pourquoi nos méthodes d'apprentissage n'évoluent pas et quel serait le résultat si nous apprenions à nos enfants à monter avec un peu de finesse. Enfin quoi, quand ils apprennent à jouer de la musique ils ne crachent pas dans la flûte!

Irka

Membre VIP

Trust : 331  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3990
1 j'aime    
Apprendre à monter aux enfants dans la finesse
Posté le 28/01/2018 à 21h16

En Suisse l'équitation s'est un peu moins démocratiser, cela reste un sport cher....

Par exemple, le baby poney est quasi inexistant ... faire promproum poney bof quoi.
Les enfants commencent plus tard mais par exemple au club ou j'emmène mes filles, les débutants (enfant et adulte) commencent tous par des cours de longe et ensuite par des cours individuels de 30mn avant de pouvoir rejoindre un cours en groupe ...

Le plus petit poney doit faire 1m20 et sinon ce sont des C ou des D, comme ça ils peuvent être repris facilement par la monitrice ou par des cavaliers de meilleur niveau.

Miamor

Membre d'honneur
  

Trust : 180  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2230
0 j'aime    
Apprendre à monter aux enfants dans la finesse
Posté le 28/01/2018 à 21h38

Je suis d'accord avec le fait qu'il serait idéal d'apprendre dès le début à avoir les aides les plus fines possibles. Ma mère m'a appris à monter à la maison j'ai appris le respect de la bouche (ne pas tirer comme une tarée pour m'arrêter) mais je me suis toujours cramponnée aux rênes. Les jambes c'était des coups de talons point..

Au fur et à mesure j'ai rendu mes jambes plus précises mais il m'a pour cela fallut faire plusieurs séances de leçon de jambes et ça n'a pas toujours été facile. Pour les mains je montais beaucoup a cru donc de nombreuses demandes sans le vouloir car manque d'équilibre mais malgré ça je m'appliquais à faire des demandes légères. J'ai ensuite passé une de les ponettes en licol puis en cordelette car elle était parfaite. Pour cela j'ai du travailler la fixité de mes jambes mon regard....J'ai appris tout cela de mes erreurs. Mon objectif à ce moment était déjà de pouvoir travailler mes ponettes en liberté sans crainte.

J'ai grandi et je ne peux plus vraiment les monter donc je poursuis le travail de precison aux longues rênes, le travail du dos à la longe et de temps en temps je vérifie que tout est acquis monté car en parallèle j'ai ma voisine qui vient les monter.

Cette voisine c'est moi qui l'ai mise en selle il y a un an. Gros travail de décontraction on dissocie les bras des jambes des Jacques a dit....tout ça en longe et en balade et on donne les rênes au pas et un peu au trot mais seulement après la détente où elle me prouve qu'elle trotte enlevé sans avoir besoin de ses mains.

Tout ça pour dire que je n'ai pas appris avec la meilleure des méthodes mais je pense m'être rattrapée. J'ai affiné les demandes avec mes ponettes et je veux poursuivre ce travail dans la légèreté donc c'est évidemment de cette façon que j'apprend à monter à ma voisine. Bien entendu la relation avec le poney est primordiale et il n'est pas rare qu'elle vienne uniquement pour le pansage et ça ne la dérange pas le moins du monde.

Corleone

Membre VIP
  

Trust : 406  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4730
1 j'aime    
Apprendre à monter aux enfants dans la finesse
Posté le 28/01/2018 à 22h22


vieuxtruc a écrit le 28/01/2018 à 13h54:
Je suis entièrement d'accord du fait que les enseignants doivent prendre conscience qu'il faut revoir les fondamentaux de l'apprentissage.
A leur décharge il faut dire que les choses ne leur ont été enseignées. Et il faut reconnaître que vu le niveau demandé pour entrer en formation, vu la durée de la formation dans ces conditions et en plus la rémunération ainsi que les devoirs à réaliser au sein des CE il est fort difficile de demander beaucoup plus.

Là dessus, je ne suis pas tout à fait d'accord.

Quand je parle de mon expérience, cela date du début des années 2000, avec des professeurs qui avaient environ 40ans, qui ont donc appris à monter dans les années 70, avec les professeurs qui, logiquement, ont fait partie du "c'était mieux avant".
Ce n'est donc pas qu'une question de niveau, mais également de pédagogie et de volonté de transmettre ce que l'on a appris de la même manière qu'on l'a apprise.

Je pense hélas que beaucoup d'encadrants veulent certainement aller au plus vite, apprendre assez correctement mais sans perdre 5ans à expliquer les choses, car il faut aller en concours derrière, ou parce que ce cavalier ne veut faire "que" du loisir.
Certains de mes enseignants ont été très bons pour me pousser, me faire tenir à cheval, me donner les bons trucs, mais avec le recul, ça péchait sacrément du côté de la transmission de la précision, de la finesse.

Peut-être aussi y'a-t-il la routine, les journées blasantes et répétitives, avec des élèves qui ne veulent pas forcément tomber dans la rigueur que cette discipline impose, qui veulent juste apprendre à croiser les pattes et briller en sautant des obstacles le week-end. Je pense malheureusement que beaucoup laissent les choses faire, et tombent dans cette routine lassante.
J'ai hélas eu un enseignant comme ça. Très bon au début, bon pédagogue, à l'écoute, avec des exercices intéressants... puis on lui a ajouté des élèves dans la reprise; trop de monde, des chevaux d'un niveau trop différent, des cavaliers également d'un niveau inégal. Il a fini par se blaser, par ne plus nous faire faire d'exercices intéressant - trop compliqué à plus de 10 cavaliers - puis même à ne plus nous dire grand chose en reprise, sauf en allant lui poser la question.
Ce qui était un bon enseignant a fini par devenir celui qui m'a fait quitter les clubs.

Yettda

Membre d'honneur
 

Trust : 122  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1619
0 j'aime    
Apprendre à monter aux enfants dans la finesse
Posté le 28/01/2018 à 22h24

La longe c'est idéal, mais ça reste compliqué en club. J'ai inscris ma fille à la voltige mais il faut bien dire que 5 enfants ça ne fait jamais que 10mn chacun.
II faut aussi reconnaître qu'un poney qui ne fait pas tomber les enfants ça reste une perle rare. Si mon shetland était plus sympa, ma fille apprendrait dessus. Du coup, pas le choix que de la faire monter en club sur des gentils loulous qui supportent tout.

Fandada

Membre ELITE Or
  

Trust : 1355  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 21660
1 j'aime    
Apprendre à monter aux enfants dans la finesse
Posté le 28/01/2018 à 23h02

vieuxtruc tu t'améliore, c'est plus aéré, continue comme ça

Vieuxtruc

Expert
   

Trust : 220  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 586
0 j'aime    
Apprendre à monter aux enfants dans la finesse
Posté le 29/01/2018 à 08h25

Je vois avec plaisir des personnes qui s'investissent. Comme dit la formation des moniteurs est trop limitée et une majorité quitte le milieu après peu d'années.
Parmi ceux qui restent certains, parce qu'ils sont passionnés se forment avec leurs moyens qui sont limités
Je les félicite parce qu'il faut trouver le temps et les moyens financiers.
Pour les adultes débutants ou non, j'ai toujours procédé de la façon suivante:
1) Durant le cours je demandais à ce qu'ils suivent aveuglément ce que je leur demande sans réfléchir.
2) Après le cours nous prenions le temps de: poser les questions et répondre naturellement
discuter sur l'utilité des choses et dire le ressenti
mettre au point le cours suivant.
Ce débriefing était souvent plus long que le cours monté que j'ai limité à 45 minutes dont 25 de travail technique.
Je considère qu'au delà de 45 minutes en manège ou en carrière on abruti les chevaux. Ils pouvaient
rester en selle et faire un tour extérieur qui prenait un bon quart d'heure. Débutants je les accompagnais.

Hopane

Membre d'honneur
  

Trust : 113  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2050
1 j'aime    
Apprendre à monter aux enfants dans la finesse
Posté le 29/01/2018 à 08h53

Personnellement je considère que jusqu'au galop 3-4 on ne devrait pas monter en mors. J'ai connu un club comme ça, qui a malheureusement fermé, mais c'était top pour les poneys/chevaux. Bien sur quand on apprend on n'a pas le finesse tout de suite, il faut un certain temps pour coordonner la réflexion et l'action, et encore plus de temps pour prendre en compte les sensations, le ressenti. Du coup je trouve ça logique de faire en sorte que nos montures en souffrent le moins possible en les montant en licol!

Petit à petit vers le galop 3 on peut introduire le mors sur certains chevaux pour que les cavaliers s'y habituent et qu'ensuite à partir du galop 4 ils peuvent monter avec un mors.
C'est comme pour la bride en fait, ça ne viendrait à l'idée de personne de faire monter un galop 3 en bride! C'est pareil que de faire monter un débutant avec un mors!

Vieuxtruc

Expert
   

Trust : 220  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 586
0 j'aime    
Apprendre à monter aux enfants dans la finesse
Posté le 29/01/2018 à 09h13

Pour les enfants et ceci jusqu'à l'age de 14 ans l'instruction reste limitée dans les mouvements. Ils ont acquis vers 6 ans la coordination mais il manque la dissociation. Bien sûr le mains sans jambes et jambe sans main est introduit, mais complètement dissocier la main droite de la gauche est difficile.
Certains exercices aident à résoudre le problème.
Les enfants musiciens sont avantagés de ce côté surtout les pianistes plus encore que les violonistes.
Pour la fixité des mains, le tonneau de d'Orgeix est superbe parce qu'on peut en restant à côté intervenir physiquement. J'avais essayé de le faire il y a très longtemps lorsqu'il m'arrivait encore d'enseigner monté mais c'était très difficile.

Lakchmi

Membre d'honneur
   

Trust : 416  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2501
2 j'aime    
Apprendre à monter aux enfants dans la finesse
Posté le 29/01/2018 à 09h36

Je connais un club où, si les enfants ont cours, ils doivent rester... Quasiment tout l'après-midi. La monitrice/gérante tourne avec une petite cavalerie et donne des cours ""de formation homme de cheval/école de la vie"" plus que des cours d'équitation.

Les enfants, même tous petits, vont chercher les poneys au paddock (accompagnés et parfois un grand avec un petit), les brossent, montent au licol uniquement, voir ne sont que promenés en longe pour les plus petits (pour se concentrer sur sa posture/etc), donnent le foin aux poneys après le cours, font un peu de travail à pied, du travail en liberté, des longues rênes, apprennent à longer...
Clairement ça ne les empêche pas de faire des jeux, de s'amuser, etc.

Par contre, elle tourne avec peu d'enfants et une petite cavalerie. Pas mal de clubs ne peuvent pas forcément se permettre ça, parce que ça nécessite un encadrement de tous les instants, donc un adulte consacré à un petit groupe qui reste ensemble. Si division du groupe : il faut plusieurs adultes.

Par rapport à ça, je me souviens quand j'étais petite, le moniteur restait planté au milieu du manège toute l'après-midi, et voyait entrer/sortir les groupes à chaque heure. Rien à voir :).

Yettda

Membre d'honneur
 

Trust : 122  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1619
0 j'aime    
Apprendre à monter aux enfants dans la finesse
Posté le 29/01/2018 à 09h40

vieuxtruc c'est quoi le tonneau de d'orgeix? J'ai lu ses livres, ça ne me rappelle rien

Tidesigual

Membre d'honneur

Trust : 284  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1425
2 j'aime    
Apprendre à monter aux enfants dans la finesse
Posté le 29/01/2018 à 09h50

Je suis tout à fait d'accord avec l'idée d'apprendre dès le début une équitation respectueuse, dans le sens du cheval etc mais il faut bien dire que la réalité des clubs et l'aspect rentabilité, inexorablement important ( rien que pour la survie des centres équestres) les obligent à un certain nombre de compromis ...

La majorité des enfants qui montent, le font dans un optique occupationnel et rarement dans l'idée de poursuivre et de s'élever à des niveaux amateurs de qualité ...
L'immense majorité des parents, malheureusement, ne prend que peu en compte le bien être des montures sur lesquelles leurs bambins s'amusent ...
Les cavaleries sont souvent un peu des animaux récupérés de part et d'autre, peu travaillés par de bons cavaliers, dans des conditions de vie pas très optimales...

Mes filles ont fait 3 clubs en 3 ans !
Combien de parents ai je entendu se plaindre du fait que l'heure de cours comprenait aussi la partie pansage/approche du cheval et ce qu'on appelait l'hippologie ? sans parler du travail à pied, carrément considéré par la plupart comme une perte de temps ...

Il faut bien avouer qu'aujourd'hui les parents paient 15 euros pour voir leur enfant 1Heure à poney et pas une minute de moins .... et les moniteurs font ce qu'ils peuvent avec un gérant qui vient leur remonter les bretelles quand les parents menacent d'aller voir ailleurs ... Economiquement cela s'entend...

J'ai fait 3 clubs parce que justement l'enseignement ne me plaisait pas ( genre coups de talons, " arrache lui 3 dents" pour s'arrêter, une cravache pour des gosses de 4 ans qui n'ont aucun équilibre et aucune notion de dosage, des poneys qui ne sortent de leur stabulation que pour aller gratter, qui font 3H d'affilée le mercredi et le samedi....)
J'ai choisi le CE dans lequel elles sont pour des raisons de mode de vie des poneys ( poneys au champs au printemps/été et sortis en paddock l'hiver et peu d'heures de cours).
En revanche ce sont des poneys un peu sauvés des camions donc pas forcément des maitres d'école ...
Tout ne me plait pas mais je considère aussi qu'il y a une part de responsabilité des parents et d'investissement tout comme à l'école.
J'élève mes enfants dans le respect des animaux, elles s'occupent du pansage avant/après quand cela est possible, elles vérifient les soins à prodiguer, elles récompensent leur poney etc ...
On me dit souvent qu'elles sont passionnés et respectueuses, je dis oui mais c'est aussi une éducation ... si elles devaient commencer à parler des chevaux comme des outils, je les inscrirais au tennis et le poney ce serait fini ...

Il faut bien dire aussi qu'être parent cavalier aide énormément à les accompagner dans cet apprentissage de l'équitation respectueuse et légère ...
L'équitation est encore et toujours un monde relativement clos qui fait déjà de grandes querelles au sein même de ses pratiquants chevronnés et qui reste donc, assez opaque pour des néophytes qui débarquent...

Yettda

Membre d'honneur
 

Trust : 122  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1619
0 j'aime    
Apprendre à monter aux enfants dans la finesse
Posté le 29/01/2018 à 10h10

C' est l'immense avantage du club de ma fille, les poneys sont en pâture et rentrent au box que le mercredi et le samedi. À côté de lille c'est un luxe énorme.

Argamelle

Membre d'honneur
   

Trust : 774  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2901
2 j'aime    
Apprendre à monter aux enfants dans la finesse
Posté le 29/01/2018 à 10h13

Et bien perso, je pense que l'enfant et la finesse ne peuvent pas aller ensemble...

--> quand on est trop jeune, on a pas la coordination. On a pas non plus la patience, l'état d'esprit, l'empathie.
Un humain jeune n'a pas les même capacités physiques et mentales. C'est comme ça.
La gestion sur le long, très long terme, il ne l'a pas. Comment faire comprendre à un enfant de sept ans que ne pas travailler l'arrêt avec son dos va influer sur les capacités de son poney à répondre à la jambe?
Un enfant voit l'instant. Il se dit que le poney s'est arrêté, et c'est ça qui compte.

L'équitation s'est dégradée à l'instant ou on a jugé pertinent de faire monter des jeunes voir très jeunes enfants sur un poney.

ça n'a pas de sens. Un enfant n'a pas la maîtrise de toute sa coordination musculaire. Et un enfant n'arrive déjà pas à saisir que s'il s'est fait griffer c'est parce qu'il a tiré sur la queue du chat! comment lui faire comprendre que s'il tire cela fait mal à son poney? Le poney ne dit rien, et l'enfant ne voit aucune conséquence directe à son geste. Il ne peut pas comprendre !

--> Sans oublier le fait que la plupart du temps, on s'en fout si le poney est maltraité, et on a rien expliqué à l'enfant.
La société se moque du bien être animal. Le cheval doit être dispo, alors il est en box. Le cheval doit être sage, alors il est enrêné. Le cheval doit être économique, alors il fait quatre heures par jour, de disciplines qui n'ont rien à voir entre elles.

Il faut aussi être honnête, ce n'est pas uniquement la faute de l'enseignement, si les enfants et les adultes n'apprennent pas la finesse.
La grande majorité des cavaliers adultes n'en a, tout simplement, rien à f***** de la finesse.

Je monte dans un cours ou la qualité du professeur en dressage n'a rien d'un mythe (major de sa promotion). Ben les gens veulent faire du saut d'obstacle et du horse ball. Et ils se plaignent en horse ball quand leur cheval n'avance pas. Qu'ils soient incroyablement mal placés et qu'avancer n'ait aucun intérêt, ils s'en moquent. Ils veulent galoper. Ils veulent foncer dans le tas. En obstacle, ils veulent speeder avec le poney sur le pif qui prend tous ses tournants à l'arrache.
Ils veulent crier YOUHOU en agitant les mains et les jambes comme Zorro sur son poney. Ils sont fiers d'être tombés parce qu'ils ont fait n'importe quoi et que leur cheval les a éjectés. Ils se prennent pour des cow boys.

Il veulent monter sur un cheval comme s'ils dirigeaient un hors-bord. Ils veulent des sensations.

Comment s'étonner qu'on enseigne aux enfants ce que les adultes veulent faire? On a l'enseignement qu'on mérite aussi.

Vieuxtruc

Expert
   

Trust : 220  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 586
1 j'aime    
Apprendre à monter aux enfants dans la finesse
Posté le 29/01/2018 à 10h58

Yettda. Le tonneau de d'Orgeix a été utilisé lorsqu'il a voulu former des jeunes au saut d'obstacle, qui n'avaient jamais monté en 30 jours.
Il a pris un tonneau de 200 litres y a mis une selle entièrement équipée et a mis des rênes sur un support.
Puis il leur a demandé de faire du trot enlevé sans que les mains ne bougent. Bien sûr au trot enlevé lorsqu'on demande la fixité des mains la plupart des cavaliers bloquent leurs bras et leurs mains ce qui a pour effet d'avoir les mains qui montent et descendent avec l'ensemble du corps. La fixité est donc bonne au niveau du cavalier mais pas en équitation.
Dans un premier temps je mettais une tablette sur laquelle ils posaient leurs mains puis je l'enlevais.
Ainsi parce que je ne suis pas très pédagogue par la parole je pouvais leur faire comprendre ce que j'entendais par fixité des mains. J'avais copié cela sur une cassette que j'avais trouvé par hasard.
J'ai toujours voulu apprendre à enseigner et me suis donc inspiré de tout ce qui pouvait me convenir sachant que je n'ai jamais été très inventif de mon côté. Voici ce que j'appelle le tonneau de D'ORGEIX

Yettda

Membre d'honneur
 

Trust : 122  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1619
2 j'aime    
Apprendre à monter aux enfants dans la finesse
Posté le 29/01/2018 à 11h16

vieuxtruc oui j'ai déjà vu des vidéos de ces jeunes qui avaient gagné un jeu sur la radio. À la fin du stage ils étaient capable d'enchaîner un parcours. C'est dommage que la FFE ne se soit pas plus penchée sur cette expérience. De même je ne comprends pas pourquoi la Ffe ne se penche pas plus sur les expériences formidables du travail en liberté.

Je suis en totale opposition avec l'intervention au dessus. Un enfant est tout à fait capable de comprendre le bien être animal, c'est comme tout il faut lui expliquer. C'est exactement comme les comportements responsables comme de ne pas jeter ses papiers par terre, les jeunes enfants sont extrêmement réceptifs.

Quand à l'équilibre, la coordination et l'intuition, je vous met au défi d'apprendre aussi vite qu'eux (par ex le patin à glace). À partir d'environ 7 ans, il y a un âge d'or pour apprendre. Avant on pose les bases du respect et de la connaissance de l'animal.

Bien sûr si on prend les enfants pour des imbéciles on fabrique des petits cons.

Quand on parle d'équitation fine sur des débutants il s'agit simplement de s'arrêter proprement et de ne pas sortir la cravache pour rien. On n'en est pas encore à l'engagement ou à l'incurvation.

Quoi que... avec d'Orgeix, dresser, c'est simple!!!
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
Apprendre à monter aux enfants dans la finesse
 Répondre au sujet