Le post du training force free: clicker, R+, P-

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 ... 69
Auteur
44894 vues - 1030 réponses - 19 j'aime - 58 abonnés

Erell29

Membre ELITE Argent
  

Trust : 194  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8591
Le post du training force free: clicker, R+, P-
Posté le 30/07/2018 à 14h24

A la page 50, vous trouverez:
- Un sommaire de tout ce qui est abordé dans ce post, classer par thèmes ainsi que tous les liens qui ont été mis !

- Le lien pour le groupe FB qui est une extension de ce post pour un partage plus intimiste entre membre. Merci de bien lire les critères d'admission avant de faire vos demandes !

Suivez les post-it pour y avoir accès :)

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Bonjour à tous,

L'idée de ce post a germé suite à un débat renforcement négatif VS renforcement positif, si vous souhaitez le consulter: https://www.chevalannonce.com/forums-11717007-renforcement-positif-et-naogatif

Ce post a pour but d'affirmer que l'application du R+ avec les chevaux est possible, qu'il est appliqué par beaucoup de personnes de part le monde. Nous ne débattrons pas ici de sa faisabilité.
Dans les pays anglophones, on appelle cela "training force free", c'est à dire l'entraînement/l'éducation sans la contrainte, la coercition, la force.

Le but est de poser les bases théoriques ET pratiques de ce type d'éducation puis d'échanger, de répondre aux questions et de présenter ce qu'on expérimente tous chacun dans notre coin.

Le training force free, ce n'est PAS l'utilisation d'une récompense de temps en temps ou l'application d'une caresses sur l'encolure après l'exercice etc. Ce n'est pas non plus du laxisme et du laisser faire.

C'est avant tout un changement de lunettes sur le cheval, la relation homme-cheval et la relation à nous même.

Qu'est ce que le training force free ?



C'est une manière d'éduquer (et non pas de dresser) qui se résume par ces quelques principes:
- La volonté de renforcer les comportements désirables pour la relation et en ne renforçant pas les comportements indésirables.
- de se baser sur la science éducative (les grands principes de l'apprentissage) et sur des méthodes basées sur la récompense.
- Aider l'animal à apprendre et à réussir étape par étape.
- Utiliser la motivation de l'animal dans des exercices ludiques et fun: On n'utilise pas la force, ni la douleur.
- Encourager l'animal à penser par lui-même
- Valoriser les comportements volontaires et spontanés
- Comprendre les émotions de l'animal de l'animal à partir de son langage corporel (éthogramme équin, signaux d'apaisement etc).
- Comprendre comment l'animal apprend (grands principes d'apprentissage) et surtout ces besoins, envies et ces volontés.



C'est une éducation qui développe le self-control de l'animal et une relation de confiance solide.

Ainsi, c'est une éducation qui n'utilise pas l'intimidation, la contrainte physique et/ou psychologique, les sévices corporels etc.

Pour cela, il est important de déterminer qu'est ce qu'on attend de l'animal: quel comportement désirable on souhaite voir l'animal reproduire ? A l'inverse, lesquels nous voulons voir disparaître ?

Puis enfin de se renseigner sur les grands principes de l'apprentissage. Pour cela, rien de mieux qu'un article écrit par des éthologues pour se renseigner: http://www.haras-nationaux.fr/information/accueil-equipaedia/comportement-ethologie-bien-etre/cheval-et-vie-domestique/principes-d-apprentissage.html

Il y est abordé la notion de seuil de tolérance et de renforcement de comportements.
Le but étant de motiver l'animal, c'est à dire lui donner envie d'apprendre (je vous laisse faire du lien avec les moments dans vos apprentissages où vous avez ressentis cette envie d'apprendre).
Pour se faire, au sein du conditionnement opérant, il existe plusieurs renforcements avec leurs conséquences:


Source: http://fedupfred.com/

Cette éducation se base sur le renforcement positif et sur la punition négative.


Comment le training for free se pratique t'il ?

La pierre angulaire reste la récompense et notamment l'appétence que le cheval a pour telle ou telle récompense. Il faut donc s'accorder un temps pour trouver ce qui lui convient. L'alimentaire est un renforcement primaire qui est celui à privilégier. Les grattouilles, caresses etc sont des renforcements secondaires qui sont en général pas assez puissants lors d'un apprentissage (notamment nouveau).

Un des outils les plus intéressants est le clicker qui est un renforcement secondaire: c'est un signal qui annonce l'arrivée de la récompense. Pour que ce signal soit considéré comme agréable pour l'animal, il doit être associé à la friandise: On parle de charger le clicker ou le signal secondaire.
Ce signal peut être le son du clicker, le "oui", un claquement de doigt. A chacun de voir ce qui est le plus simple.

En introduisant la notion de signal, vous pouvez voir combien le timing est important. Capter le bon comportement attendu et le signaler au cheval doit se faire dans les trois secondes maximum après l'émission du bon comportement. Il est donc très important d'avoir un outil puissant qui saura renforcer dès le départ le cheval dans son bon comportement et donc dans sa technique d'apprendre.
Il est aussi primordial de noter que lors de l'apprentissage, le signal sera toujours suivi d'une récompense. Il est possible par la suite de mettre en place des dons aléatoires de récompenses afin de pouvoir mettre les étapes suivantes en avant mais le but n'est jamais d'arrêter de donner des récompenses.
Il a été démontré que c'est le renforcement primaire (la récompense) qui permet au cheval d'être motivé d'apprendre et pas juste le renforcement secondaire (le signal) seul.

Donc, si nous rentrons davantage dans le vif du sujet:
- On va associé un signal à une récompense alimentaire
- On va utiliser le renforcement positif (donc la récompense qui est amenée) et la punition négative (par exemple: on part du champs de vision de l'animal).
- 1 click = 1 récompense. Principe constant !
- Le timing: le click (ou signal, mais vous l'avez compris) est émis au moment précis où le cheval réalise le comportement voulu/désirable.
- Les exercices doivent être présentés de façon séquentiel et toujours motivante pour que l'animal garde sa concentration et sa motivation. Il est donc important de revoir ces attentes et ces demandes: Le but que vous avez en tête doit être découpé en étapes successives pour que l'animal comprenne toutes ces étapes.
Vous n'avez jamais appris à faire des divisions sans avoir fait toutes les opérations simples de mathématiques avant. C'est pareil pour le cerveau de votre cheval: on décompose TOUT.
On met toujours l'animal en situation de réussite, si il va vers l'échec, c'est que vous avez mal fait les choses et que vous ne vous êtes pas encore assez adaptés à votre animal.
Donc, il faut préparer ce qu'on veut apprendre à l'animal: les étapes, les bons timings, la bonne dose de récompenses, le matériel.

- Les séances doivent être courtes, régulières et positives autant pour vous que pour le cheval. Les séances à rallonge pour apprendre à un cheval à donner les pieds, par exemple, exit.

Comment ça marche en pratique ?

On respecte les points précédents et on utilise une de ces 3 techniques d’apprentissage soient seules, soient combinées ensemble:

- Le leurre : on guide le cheval avec la récompense, on clique lorsqu’il effectue le mouvement et on récompense.

- Le shaping : c’est la méthode à privilégier. On se fixe un but pour y parvenir on fractionne le comportement en plusieurs étapes. Par exemple pour demander les pieds sur un poney qui connaît très peu ça:


Il est nécessaire de cliquer et récompenser dès que le cheval a exécuté le bon comportement à l'étape souhaité. Lorsque le cheval propose un comportement non souhaité: on ignore et/ou on sort de sa zone. On ne le punit pas autrement l'animal va avoir peur de proposer d'autres comportement et cela va le bloquer.

- La capture du mouvement : cette méthode consiste à clicker lorsque le cheval propose naturellement un comportement.

Enfin, je voudrai aborder la notion de seuil. En training force free, on va jamais plus loin que le seuil de tolérance de l'animal: c'est à dire son seuil à accepter le stimulus. Si on pousse l'animal dans ces retranchements, le stress puis la peur vont apparaître et ne vont plus permettre à son cerveau d'apprendre. le plus souvent, le renforcement négatif est source de stress et ne respecte pas le seuil de tolérance de l'animal.



Pourquoi arrêter de punir ?



J'espère avoir été clair et avec peu de fautes d'orthographe, je vous laisse m'indiquer vos questions et remarques.

PS: Je précise être une fervente défenseuse de cette éducation POUR la relation avec le cheval et non pour son utilisation, ça ne sera donc pas moi qui répondrait à vos questions sur la partie montée et exploitation. Je laisse les autres têtes pensantes répondre sur cette partie là. Merci de votre indulgence

PS2: Je suis qu'amatrice et je sais qu'il existe sur ce forum des personnes bien plus callées que moi, notamment en éducation canine positive, c'est avec plaisir de vous voir par ici pour qu'on construise des choses intéressantes... ça fera, j'espère, avancer la cause des chevaux.

PS3 (et après j'arrête ): Cette éducation s'applique pour TOUS les animaux, même les poules, oui oui
Sujet marqué en post-it L'auteur de ce sujet l'a marqué par des "Post-It".


Cliquez-ici pour suivre le post marqué



Édité par erell29 le 15-11-2020 à 23h26

Mimidada

Membre VIP
   

Trust : 866  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5582
3 j'aime    
Le post du training force free: clicker, R+, P-
Posté le 30/07/2018 à 14h37

C'est intéressant ton article

Pour avoir fait un stage de clicker il y a 2 ans, je reste dubitative en ce qui concerne ce que çà nous a apporté. Lors du stage, j'avais un peu de mal avec cet "artifice" et pas à l'aise, je pense que nous avons une bonne relation avec mon dadou et je l'ai senti moyen pendant ce stage et je le connais, j'ai surtout eu l'impression que çà l'avait gonflé.
J'ai fait un comm animale avec lui quelque temps après et sans que la comm soit orienté sur ce stage, il a dit spontanément que çà l'avait bien gonflé et que c'était trop mental pour lui, bref, qu'il préférait faire comme on faisait d'habitude, au feeling et surtout en s'amusant.
Comme quoi ... je projette peut-être mais pour ma part, je pense que c'est bien mais que çà ne correspond pas à tous les chevaux et là, je parle uniquement du clicker car sinon je suis une adepte du renforcement positif

Azertiti

Initié
 

Trust : 59  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 107
6 j'aime    
Le post du training force free: clicker, R+, P-
Posté le 30/07/2018 à 14h49

erell29

Je sais que le clicker training déchaine parfois des passions. En particulier avec les personnes qui pensent que c'est de l'abrutissement de l'animal, du conditionnement stupide, que l'animal devrait être heureux de nous voir "naturellement" et pas par des friandises, etc.

Pour ma part, je suis pragmatique. J'aime trouver des solutions qui ne stressent pas mon cheval et qui lui permettent d'être serein.

J'ai utilisé le clicker training sur une jument d'un certain âge, qui m'a prouvé qu'on peut apprendre à tout âge. Sachant que ma contrainte principale est que je la vois très régulièrement, mais sur certaines périodes seulement.


Il y a deux choses que j'ai trouvées particulièrement marquantes :

- Au tout début, lors de la découverte du clicker : le moment où elle a compris qu'elle était capable de déclencher la récompense par ses propres actions. C'était tout bête : elle a fait le flehmen, j'ai clické et récompensé. Aujourd'hui, elle le fait à la demande. En soi, ça n'a bien sûr aucun intérêt d'avoir un cheval qui fait le flehmen à la demande, mais j'ai une affection toute particulière pour cet exercice, parce que c'est la première fois que j'ai ressenti un tel échange avec elle lors de l'apprentissage d'un exercice. Je n'ai jamais vécu avec un autre cheval cet instant si particulier : le moment où j'ai "compris qu'elle avait compris", sans aucune contrainte à aucun moment, un apprentissage complètement dans la récompense et l'échange. C'est très difficile à mettre par écrit mais c'est la seule méthode d'apprentissage qui m'a permis d'obtenir ce moment de coopération et d'échange si particulier.

- Même si je disparais parfois pendant plusieurs semaines, quand je la retrouve, elle n'a rien oublié. Au contraire, il y a même des exercices pour lesquels je trouve une progression flagrante, un peu comme si elle y avait repensé à tête reposée, ou comme si avec quelques semaines d'écart, mes demandes lui apparaissaient plus clairement. A un âge où son physique commence à lui faire défaut, je suis vraiment heureuse de pouvoir faire des choses beaucoup plus "intellectuelles" avec elle. Des exercices qui ne sont pas exigeants physiquement mais qui lui demandent de réfléchir et de progresser dans ses (très nombreuses) peurs. Le tout sans avoir à la contraindre. C'est vraiment agréable comme mode de relation.


Pour ma part, comme beaucoup de personnes, j'ai basé mes exercices sur le livre "Motiver son cheval" écrit par Hélène Roche.

Et en revanche, je n'ai jamais utilisé de clicker, je trouve ça trop contraignant d'avoir un objet dans les mains, surtout autour d'un cheval où on a déjà souvent les mains bien prises. Je fais un "cloc" particulier avec la langue (que personne n'utilise au quotidien).

Meg_le_frison

Apprenti
  

Trust : 42  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 224
2 j'aime    
Le post du training force free: clicker, R+, P-
Posté le 30/07/2018 à 15h09

erell29 Super je l'attendais ce post (je follow celui du R+ / R-) tu as trouvé ou les fiches ?

Cherchour

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 96  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6605
2 j'aime    
Le post du training force free: clicker, R+, P-
Posté le 30/07/2018 à 15h25

Je vais suivre attentivement les échanges !

Appalouse44

Compte supprimé


2 j'aime    
Le post du training force free: clicker, R+, P-
Posté le 30/07/2018 à 16h39

Bonjour ! Je suis très contente de voir ce post, et j'ai moi aussi hâte de lire les futurs échanges. Je me pose beaucoup de questions sur l'application d'une éducation positive avec les chevaux. C'est un sujet qui m'intéresse depuis que nous (mon conjoint et moi-même) avons adopté une approche positive avec nos chiens.
Au passage, j'adore les posters de Fed up Fred !

Tikva

Membre d'honneur

Trust : 973  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1381
2 j'aime    
Le post du training force free: clicker, R+, P-
Posté le 30/07/2018 à 16h44

Je n'avais jamais entendu parlé de cette méthode mais je trouve ça hyper intéressant ! J'ai adoré la vidéo avec le poney (adorable) qui ne donne pas les pieds, la nana réussit vraiment à résoudre le problème en moins de 10 minutes sans le moindre conflit ! Après je me pose la question sur la pertinence de distribuer autant de friandise ... Le jour où il n'y en a plus, est ce que le poney donnera les pieds quand même ?

Djebeldesierra

Membre ELITE Or
  

Trust : 186  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 16107
3 j'aime    
Le post du training force free: clicker, R+, P-
Posté le 30/07/2018 à 17h34

Est-ce que le renforcement positif, notamment avec des récompenses alimentaires, convient réellement à tous les chevaux ? Comment peut-on éviter que le cheval devienne "gâteux" en fouillant les poches de tous les passants ? Mon poney ne me fouille pas les poches parce que je lui ai demandé de ne pas le faire, mais il le fait avec d'autres personnes et il reste très insistant si on ne lui dit pas non.

Est-ce, par exemple, exercer une pression sur un licol ou sur une partie du corps pour indiquer une demande va à l'encontre du renforcement positif ? Si oui, comment enseignerait-on au cheval à déplacer ses hanches, par exemple (à pied).

Pollux77

Membre VIP

Trust : 719  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3827
2 j'aime    
Le post du training force free: clicker, R+, P-
Posté le 30/07/2018 à 18h00

Je vais suivre le post

Ca fait un moment que je m'intéresse à cette méthode et en particulier au clicker ! Malheureusement je suis seule alors je tâtonne en lisant pas mal de choses dessus et en essayant de faire au mieux ^^

Par contre j'ai abandonné certaines choses avec mon demi trait ! Il comprend très bien mais il préfère souvent ne pas faire et ne pas avoir sa récompense
Bon en même temps ça fait 10ans qu'on se connaît et je m'en doutais un peu ! Il est... assez bien éduqué du coup avec lui je voulais utiliser le clicker pour faire d'autres choses mais visiblement ça l'intéresse pas ^^

D'ailleurs pour apporter une réponse à djebeldesierra concernant les friandises, j'ai souvent lu qu'il fallait "charger le clicker" avec l'exercice de l'immobilité.
En gros on se place sur le côté du cheval au niveau de l'épaule, on attend qu'il remette sa tête droite (parce que dans la plupart des cas le cheval tourne la tête vers nous), on clic et on lui AMÈNE la friandise devant la bouche.

Comme je disais je suis novice la dedans et j'apprends en lisant et regardant des vidéos mais j'ai cru comprendre que cet exercice était très important et surtout il est important d'amener la friandise à la bouche du cheval, il ne doit pas aller la chercher.

Entre ça et le fait de ne donner des friandises à la main qu'APRES un clic, normalement il n'y a pas de souci de chevaux qui viennent se servir ou deviennent mordeur comme ça peut arriver.

Edit : il y a entre autre une partie sur le clicker dans le livre "Éduquer un poulain : Du sol à la selle" de Véronique de Saint Vaulry

Édité par pollux77 le 30-07-2018 à 18h03



Tartine88

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 1774  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7193
1 j'aime    
Le post du training force free: clicker, R+, P-
Posté le 30/07/2018 à 22h16

Génial !! Des que j'ai plus de temps je viendrai lire et participer

Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 143  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10989
14 j'aime    
Le post du training force free: clicker, R+, P-
Posté le 31/07/2018 à 00h36

Perso, je n'aime pas le clicker training.
Simplement parce que c'est une communication "mécanique" qui me met mal à l'aise. Je ne pense pas que c'est un "abrutissement", simplement que c'est trop impersonnel, dénué de sentiment et que pour moi, la relation c'est le sentiment.
Puisqu'on parle d'éducation positive et de faire appel aux capacités cognitives du cheval, être à l'écoute de sa personnalité, je préfère développer le langage du vivant, en inter-espèce plutôt que de "cliquer" pour signifier que c'est bien. Autant dire "bien" et avoir un vrai contact

J'aimerais aussi évoqué ici le travail de Danièle GOSSIN concernant l'usage de la voix et les compétences étonnantes de déduction et de mémorisation du cheval qu'elle a mit en évidence dans ses expériences avec sa jument. Voir son bouquin "parler au cheval et être compris" et "comportement du cheval".

Je remets aussi ici le lien de l'autre post. Qui émane aussi des Haras et est écrit également par des vrais éthologues. Concernant l'éducation du jeune cheval. Je pense que c'est valable pour tous les chevaux, jeunes ou vieux.
http://www.haras-nationaux.fr/information/accueil-equipaedia/croissance-et-education/education-du-jeune-cheval/education-du-jeune-cheval.html?type=98&L=0

Je vois également que dans les schémas, le mors, la cravache et les éperons sont associés aux renforcements négatifs. Je pense que c'est réducteur et directement lié à toutes les dérives de l'équitation concernant l'usage de ces outils. Mes juments n'ont jamais eu peur des sticks de dressage ni des chambrières, je peux aller chasser les mouches sur elles avec ces outils sans qu'elles ne s'en inquiètent. Je peux aussi toucher leurs flancs, leurs croupes, leurs épaules pour leur indiquer précisément là où je voudrais qu'elles se mobilisent, sans leur porter de coups, sans leur faire mal, sans qu'elles n'en perçoivent aucune douleur, comme je le ferais si c'était mon doigt qui se posait pour dire "c'est ça qu'il faut bouger par là".
Et pourtant, chacune d'entre elles est loin d'être passive, elles manifestent leur émotions et leurs points de vue quel qu'il soit !

Pour moi, le plus grande réussite de l'éducation positive, c'est la préservation totale de la personnalité du cheval et surtout de sa capacité à exprimer toutes ses émotions en étant toujours dans le dialogue, le respect de l'intégrité de son partenaire humain.

Édité par couagga le 31-07-2018 à 00h38



Erell29

Membre ELITE Argent
  

Trust : 194  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8591
1 j'aime    
Le post du training force free: clicker, R+, P-
Posté le 31/07/2018 à 09h48

J'aimerai préciser qu'utiliser le renforcement positif au quotidien combiné au renforcement négatif est chose courante et ne fait pas partie de l'éducation positive.
En éducation positive, on appelle cette démarche le "tradi bonbon", c'est à dire continuer l'éducation traditionnelle coercitive en saupoudrant de R+. Ce n'est pas notre tasse de thé

Je tiens également à préciser que le but n'est pas de débattre pour ou contre. Ici, c'est un post pour où ne l'on va pas débattre de la possibilité ou non que l'éducation positive est applicable entièrement aux chevaux puisque cela existe déjà et nous avons matière à expérimenter.

Pour ceux qui n'aiment pas le clicker, il faut avouer que j'étais une bonne récalcitrante il y'a quelques années. Donc:
- Non le clicker n'entraîne pas de relation mécanique. C'est comme si je disais aux cavaliers que le fait d'utiliser des artifices (éperons, cravaches, selles, mors etc) rendait la relation avec leur cheval mécaniste et artificielle, j'en vois déjà crier au loup...
Quand je disais qu'il fallait accepter de changer de lunettes, on y est !
Le clicker n'empêche pas la relation, que l'humain le renforce par la voix derrière, il n'empêche pas le contact physique, psychique et relationnel avec l'animal, bien au contraire il les potentialise.
Le fait de charger le clicker (donc de faire une séance où on associe récompense et le son du clicker) permet à l'animal de comprendre la base communicative simple au sein de l'apprentissage, pas au sein de la relation avec l'humain. Ce n'est absolument pas la même chose.
De plus, le son du clicker est toujours le même, tout le temps. Le son de notre voix n'est pas toujours la même et peut influer d'un côté comme de l'autre l'apprentissage. Et j'ai envie de dire surtout au début: quand on tâtonne, on cherche le bon timing, veut voir ce qui doit être vu, un truc à actionner à son doigt, c'est vraiment pratique.
Dans tous les cas, le clicker est un outil de cette pensée, il n'est pas la pensée hors c'est surtout cette dernière qui est intéressante. Donc si vous n'accrochez pas avec le clicker, il y'a d'autres choses, inventez le (ou prenez les autres signaux qui existent !).

couagga les artifices coercitifs au sein même de l'équitation son présentés et utilisés ET construits pour faire mal. A partir de là exit et de toute façon, on a plus besoin de demander au cheval de pousser ces hanches en utilisant un stick ou son doigt (pour reprendre ton exemple). On arrête d'utiliser la poussée oppressive, utiliser la soit disante bulle qui pousse, qui rejette ou qui aspire pour obtenir domination humaine et soumission équine. c'est complètement désuet, donc ça me va très bien que ces objets de torture ne fassent plus parti de mon monde.

azertiti Tu décris mon pragmatisme aussi, j'ai enlevé mes œillères, arrêtez de faire mon caca nerveux du clicker et j'ai tenté de comprendre ce qu'il y avait derrière.
Quand on veut éduquer un animal sans devoir l'intimider (donc on arrête les claques, les pichnettes, les bras en l'air, les hurlements, les non tonitruants etc), bah il reste rien dans l'éducation équestre classique !

Merci pour ton partage de ressenti, être auprès d'un cheval qui est acteur de son apprentissage est inestimable, je suis bien d'accord !!
D'ailleurs, tu poses de quelque chose de très important: le cerveau du cheval est un muscle qui a besoin d'être stimulé constamment.
Le cavalier pense qu'au physique de son cheval: avoir la ligne, le dos musclé blabla. (allez je me lâche un peu :p ).
Mais l'important est quelle nourriture cognitive on leur donner à manger ?

tikva Quel intérêt est ce qu'il y a à ne plus avoir de friandise ? le jour où la terre ne pourra plus faire pousser de carottes ?
La motivation du cheval est de recevoir une récompense et d'apprendre par ce biais, pourquoi lui enlever ça.... ?

djebeldesierra Il est important de se dire que lorsqu'un comportement indésirable survient, c'est que nous l'avons renforcé au départ: ce n'est pas le cheval le fautif, c'est nous qui avons mal fait notre chemin d'apprentissage.
Si un cheval vient fouillé dans nos poches, c'est qu'on a renforcé ce comportement auparavant.
Il suffit donc au cheval à apprendre que quand il ne fouille pas dans nos poches, c'est le moment où il est récompensé. Si il fouille, on ignore, voir on se tourne voir on s'éloigne.
pollux77 a raison concernant l'exercice d'immobilité, il est important à mettre en place au départ puis à mettre à jour parfois.
Après, il est important de ne pas trop répéter les exercices: une fois que le cheval a compris et connaît son chemin d'apprentissage vers l'objectif, faut changer ou aller plus loin. Le cheval n'est pas là pour répéter les mêmes choses, tout comme nous !

Sinon, concernant le fait d'appliquer une pression: souvent cette dernière est enseignée au cheval par le fait que si le cheval ne répond pas la pression devient plus forte. Cette manière de faire n'est pas acceptable en éducation positive. On va donc essayer de chercher comment le cheval va comprendre que nous voulons qu'il déplace ces hanches.
Par exemple, sur cette vidéo, on voit comment demander le déplacement des hanches avec une cible que le cheval vient toucher avec sa hanche:

Tikva

Membre d'honneur

Trust : 973  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1381
2 j'aime    
Le post du training force free: clicker, R+, P-
Posté le 31/07/2018 à 10h15

[i]Quel intérêt est ce qu'il y a à ne plus avoir de friandise ? le jour où la terre ne pourra plus faire pousser de carottes ?
La motivation du cheval est de recevoir une récompense et d'apprendre par ce biais, pourquoi lui enlever ça.... ?[/i]

Le truc c'est que si on reprends le cas du petit poney qui ne veut pas donner les pieds et qui finalement accepte quand il a compris qu'il y avait friandise à la clé, cela veut-il dire que le jour ou ne lui en donnera plus, il n'acceptera plus ? Car bon il faut être honnête, si il faut sortir le clicker et les rondelles de carotte à chaque fois qu'on veut curer à pieds ça va quand même finir par être lourd. Qui plus est si ce poney est destiné à des enfants/du club ou autre public pas averti à cette utilisation.

J'ai trouvé cette vidéo sympa :

https://www.youtube.com/watch?v=C5U645Oxt6k

Je vais me documenter

Bloops29

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 155  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7062
2 j'aime    
Le post du training force free: clicker, R+, P-
Posté le 31/07/2018 à 10h21

C'est très intéressant comme post.
Je fais partie des "tradi bonbon" ^^, mais l'éducation positive m'intéresse.

J'ai donc quelques questions :

Du coup, dans l'éducation positive, j'imagine qu'il faut créer des situations pour pouvoir récompenser le bon comportement ?

Peut-on combiner clicker, voix, récompenses sans clicker ? Ou cela risque-t-il de créer la confusion ?

Dans la toute première vidéo, avec le shetland, peut-on totalement parler d'éducation positive ? Le poney est attaché + l'utilisation du stick faisant pression sur le membre.

Erell29

Membre ELITE Argent
  

Trust : 194  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8591
1 j'aime    
Le post du training force free: clicker, R+, P-
Posté le 31/07/2018 à 10h22

tikva Là c'est un nouvel apprentissage pour ce shet'. Par la suite, les récompenses pourront être donné de façon plus aléatoire (par exemple, après un pied entièrement, puis ensuite après deux pieds, puis après les 4 pieds etc). Souvent, on réhabilite "fort" et ensuite on généralise en faisant étapes par étapes par répétition pour ancrer fort certains apprentissages.

Nous ne faisons jamais rien gratuitement, le cheval non plus

Tikva

Membre d'honneur

Trust : 973  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1381
1 j'aime    
Le post du training force free: clicker, R+, P-
Posté le 31/07/2018 à 10h24

D'accord donc c'est plus pour accompagner une désensibilisation /débloquer un blocage ?
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 ... 69
Le post du training force free: clicker, R+, P-
 Répondre au sujet