Compétition et cheval "au naturel"

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4
Auteur
2635 vues - 46 réponses - 7 j'aime - 21 abonnés

Tornade76690

Initié
 

Trust : 74  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 161
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 03/01/2020 à 14h20

Bonjour,

Je crée ce sujet pour pouvoir discuter, débattre, partager autour de la compétition, quels que soient la discipline, le niveau... avec des chevaux "au naturel". Je mets ce terme entre guillemets car pour l'instant, il ne m'en vient pas de plus pertinent mais si vous en voyez un plus parlant, n'hésitez pas !

Je suis moi-même cavalière de ce qu'on pourrait appeler du loisir sportif, c'est-à-dire que je suis propriétaire d'une jolie SF de 13 ans maintenant avec laquelle je fais un peu de tout : dressage Amateur 3, CSO Amateur 2 avec objectif Amateur 1 et pourquoi pas plus si mon mental me le permet (ma jument peut, c'est vraiment pas elle le souci !), balade, randonnée (on a fait la Manche, la Somme, la Suisse Normande), travail à pied (liberté, longe, longues rênes).

Là où je commence à me rapprocher de l'équitation "au naturel", c'est dans l'approche et la gestion de ma jument : elle a toujours vécu au maximum au pré, dans la mesure des terrains disponibles et de la météo, puis j'ai été amenée, par la force des choses, pour sa santé, à la déferrer et elle est donc maintenant pieds nus depuis 18 mois. Je me suis ensuite intéressée aux méthodes d'éducation la Cense et Andy Booth (très proches l'une de l'autre) pour améliorer mes résultats en compétition (en lien avec la préparation mentale et la sophrologie). Et enfin, je me suis penchée sur son alimentation et, grâce à la compréhension de l'écurie où elle est en pension l'hiver, j'ai pu supprimer les céréales de son alimentation et la passer au foin en grandes quantités que je complète, à mes frais, avec un correcteur de foin sans céréales, ce qui m'a permis d'améliorer encore son bien-être et donc la qualité de son travail.

Voilà où nous en sommes, de façon très résumée. Avec tous ces changements, j'ai vraiment constaté une amélioration de son physique, de son mental et donc une amélioration de ce qu'elle me propose au travail, aussi bien sur le plat que sur les barres (stabilité, rondeur, poussée, "soumission", qualité de saut...). Concernant les résultats en compétition, c'est très fluctuant mais aussi très dépendant de mon mental, que j'ai très délicat et sur lequel je travaille, et donc nos résultats ne sont pas révélateurs de ce dont ma jument est capable. Et je ne suis techniquement pas parfaite, ce qui ne l'aide pas non plus ! Si vous voulez plus de détails, j'ai créé un compte Instagram, reflexions_cavalieres, qui explique en détail le pourquoi et le comment de ces décisions ainsi que les résultats que j'ai pu observer et les conclusions que j'ai pu en tirer.

De plus, on constate que de plus en plus de cavaliers de haut voire très haut niveau s'orientent vers une recherche de plus de naturel dans la gestion de leurs chevaux :
La famille Hécart et Julien Epaillard : https://jump-inside.com/tous-mes-jeunes-chevaux-sont-deferres-julien-epaillard/
Marion Skalli et son Rialto
Luca Moneta https://www.facebook.com/lucamonetahorsemanship/

Je pense qu'une évolution vers une équitation en compétition plus respectueuse de la nature et de la physiologie du cheval est possible. Et vous, qu'en pensez-vous ?

Mimidada

Membre VIP
  

Trust : 594  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4605
8 j'aime    
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 03/01/2020 à 16h27

Amen ! Oui c est possible et merci de créer ce sujet avec lequel je suis à 200 % d accord.
Un cheval de sport peut tout à fait vivre au pre en groupe, être pieds nus etc. C est souvent le mental du proprio qui ne le permet pas !

Nais1372

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 30
3 j'aime    
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 03/01/2020 à 16h43

Super idée de sujet ! Je suis !
D'ailleurs, j'avais commencé à y réfléchir en lisant l'article de Luca Moneta dans le cheval magazine de ce mois-ci et j'avais été très surprise de voir des personnes de haut niveau déferrer leurs chevaux et les mettre au pré. J'avais justement un peu arrêtée de m'intéresser au haut niveau car les conditions de vie des chevaux étaient un peu contre ma vision des choses mais cet article m'avait donné envie de m'y intéresser de nouveau !

Liti33

Membre d'honneur
    

Trust : 202  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3392
5 j'aime    
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 03/01/2020 à 17h16

Bien sur que c'est possible. Mais bon, y'a un longgggg chemin à faire encore, il y a tellement de choses à prendre en compte, et puis... au naturel, mais jusqu'où? Au final certains deffèrent mais leur cheval est toujours mal séllé, mal embouché, etc.... par exemple hein? Et quid du mors?
Perso plutot que "naturel", je cherche le "raisonné". Mon cheval vit au pré, au foin, mais il reçoit des céréales (pesés, ration calculée), il est vermifugé chimiquement pour l'instant, il a eu des fers, maintenant parage naturel, il a parfois un mors, parfois non.... Par contre tout est fitté, adapté au mieux, etc.... J'ai connu des chevaux en box respectés, bien soignés, sortis raisonnablement aussi.... et correctement travaillés. Donc j'essaie de pas ètre trop tranchée....

Solange27

Membre VIP
 

Trust : 1343  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4307
3 j'aime    
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 03/01/2020 à 18h37

Mes chevaux sortent en compétition de SO à tout petit niveau (club 2 club 1), ce qui n'est peut-être pas le sujet du post, et pourtant, même à ce niveau, je passe parfois pour une martienne avec mes chevaux pieds-nus, au pré à l'année 365/365, nourris au foin + CMV sans complément (à part une poignée de "sans céréales" pour mettre le CMV et les différents compléments santé).

Fidjim

Expert
   

Trust : 180  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 527
2 j'aime    
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 03/01/2020 à 20h18

liti33

Je suis plutôt d'accord avec toi. C'est bien beau d'avoir un cheval au près mais avec une selle ou un filet pas du tout adaptée je sais pas si c'est "mieux" que l'inverse.

Par contre effectivement c'est cool que certains du haut niveau si mettent

Domipac19

Membre ELITE Or
  

Trust : 378  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 15093
1 j'aime    
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 03/01/2020 à 20h58


tornade76690 a écrit le 03/01/2020 à 14h20:
randonnée (on a fait la Manche, la Somme, la Suisse Normande)

Désolée pour le HS mais la Suisse Normande, là, j'ai vraiment du mal à situer.

Solange27

Membre VIP
 

Trust : 1343  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4307
4 j'aime    
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 03/01/2020 à 21h01

domipac19 Ben tu ne connais pas la Suisse Normande ??? Quel dommage, c'est magnifique !!!

"La Suisse normande est un pays normand, à cheval sur le Calvados et l’Orne. Son nom provient de son relief accidenté et verdoyant, avec des gorges sculptées par l’Orne et ses affluents, par érosion dans le Massif armoricain, entre Putanges-Pont-Écrepin et Thury-Harcourt."


Édité par solange27 le 03-01-2020 à 21h03



Domipac19

Membre ELITE Or
  

Trust : 378  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 15093
3 j'aime    
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 03/01/2020 à 21h05

Ah non mais je ne savais même pas que ça pouvait s'appeler comme ça. Pour moi, c'était une faute de frappe pour la Suisse Romande.
Ben du coup, je vais me coucher moins con, ce soir.

Liti33

Membre d'honneur
    

Trust : 202  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3392
1 j'aime    
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 03/01/2020 à 21h10

solange27 Alors qu'en fait, tout dépend où on se situe... Perso quand j'etais rive droite de Bordeaux, on etait pas les seuls sur les terrains de concours avec nos "poneys velus" pieds nus vivant au pré, c'etait même plutot habituel... Et clairement idem là où je suis, tout le monde s'en fiche un peu à vrai dire.... ou alors c'est moi qui me fous de ça? peut-ètre, car au final, pour moi il n'y a pas de gloire à faire ça, c'est juste un choix personnel. à la limite le sans mors impressionne plus en fait, alors que c'est idem, on peut monter sans mors et démonter la tête de son cheval...

Ambre11122016

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 23
1 j'aime    
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 03/01/2020 à 21h14

liti33 oui moi j'avais fait un concours sans mors et les gens me disaient "sans mors en plus ?" alors que c'était une prepa 50 mdr

Liti33

Membre d'honneur
    

Trust : 202  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3392
1 j'aime    
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 03/01/2020 à 21h16

Ah ah ouais voilà c'est à peut près ça!!!

Solange27

Membre VIP
 

Trust : 1343  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4307
2 j'aime    
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 03/01/2020 à 21h19

liti33 En effet, ça semble différent d'une région à l'autre !

Chez moi, les velus pieds nus comme tu dis, à part les miens, c'est les poneys de club un peu bouseux qui ne dépassent pas 1,30 (taille des poneys lol), et qui ont l'étiquette de leur nom accrochée au bridon...

Sinon, la population "normale", c'est plutôt les jolis poneys de sports et les beaux chevaux de selle de "Mlle Jmelapète" qui est habillée de la tête au pieds par Pénélope L.
Les montures, elles sont tondues, nattées, ferrées, avec des enrênements plus que bizarres et un équipement payés par Papa Cresus...

En même temps, c'est leur choix, je ne critique ni les sous, ni la qualité de l'équipement... mais les chevaux passent la journée entière de CSO dans le van, pendant que les miens mangent du foin attachés à 1,50 mètres de longe... (et je me demande si je ne vais pas faire un mini enclos prochainement).

Tornade76690

Initié
 

Trust : 74  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 161
2 j'aime    
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 03/01/2020 à 21h31

Déjà, merci à tous / toutes pour vos réponses

nais1372, moi aussi c'est Luca Moneta qui m'a donné envie de m'intéresser à tous ces aspects, après avoir vu un de ses tours avec je ne sais plus lequel de ses chevaux, en mors simple, sans muserolle et sans fers, ça a aiguisé ma curiosité

liti, j'aime bien cette expression "équitation raisonnée" Pour la selle et le filet, on est d'accord, j'ai oublié d'en parler J'ai cette chance que ma jument soit facile à habiller avec du sellier français, du coup je me suis fait plaisir avec une Butet doublée veau il y a quelques mois. Petit aparté, entre ma première Butet et cette dernière, il y a eu une explosion d'adaptations possibles au niveau des panneaux (l'arçon n'est pas adaptable en revanche mais ma jument rentre bien dedans). Mon commercial m'a même appris qu'ils pouvaient faire du panneau laine mais qu'ils ne le proposent pas en France car il faut revoir les panneaux régulièrement et que ce n'est pas une habitude ancrée en France. Mais ils le proposent dans les pays anglo-saxons Quant au bridon, la mienne a bien évidemment vu une bit-fitteuse, d'ailleurs je cherche une têtière 3 brins fine avec les 2 brins des montants de mors et sous-gorge dessus et le brin de la muserolle dessous, si jamais vous savez où je peux trouver ça ? (j'ai vu chez Ikonik mais je trouve ça un poil cher pour ce que c'est).

Après, effectivement, s'il y a bien une chose que j'ai apprise avec les chevaux, c'est qu'il y a autant de possibilité qu'il y a de chevaux. Pour les céréales par exemple, je ne trouve pas ça pertinent pour la mienne car elle est pétée de sang, mais vraiment, du coup je cherche juste à la maintenir en état, je ne veux surtout pas lui apporter une énergie "rapide" car elle devient explosive et c'est tout sauf ce que je recherche. Pour un cheval plus froid, ou sur des circonstances exceptionnelles, là je vois l'intérêt d'un apport d'énergie rapide via des céréales.

Concernant le vermifuge, je fais au chimique aussi mais je privilégie la copro avant de donner quoi que ce soit. Au final, ça me coûte le même prix qu'un vermifuge et ça me permet de savoir si c'est nécessaire ou pas.

Et je ne suis pas tranchée non plus sur un aspect ou un autre du mode de vie des chevaux : on en parlait avec des copines d'écurie cet après-midi, il faut jongler avec plusieurs aspect : ai-je du terrain ou non, si non, je dois mettre en pension, je dois faire le meilleur choix entre plusieurs aspects : installations, mode de vie, repas, sorties, distance de chez moi, du boulot, prix... Et il faut faire des concessions ! La mienne est en CE l'hiver, box avec 4 sorties marcheur/semaine, grain 3*jour, foin 2*jour, 15 minutes de chez moi, 25 de mon boulot, chouettes installations, propre, pas cher, arrangeant pour les gens comme moi qui ai souhaité foin 3*jour et je fournis mon aliment. Idéalement, je voudrais un pension box paddock avec belles installations, foin à volonté et pas trop cher mais ça n’existe pas dans mon coin. J'ai fait le tri dans mes exigences et je compense ce qui me convient moins : séances brouting régulières, sorties tous les jours, je ramasse quasi 200 L de crottins par semaine dans son box, je varie le travail...

solange27 bah non, bienvenue, aucune exigence de niveau pour ma part

domipac19 à cheval sur le Calvados et l'Orne, c'est très beau !

Tornade76690

Initié
 

Trust : 74  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 161
2 j'aime    
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 03/01/2020 à 21h34

Ici, dans le 76, il y a une cavalière qui fait 115 120 et très bien en plus, avec son gros alezan bedonnant d'herbe, pieds nus, mors simple, pas de muserolle ni éperon, je me marre à chaque fois que je la vois en concours car elle met régulièrement des pilules aux autres qui se marrent moins quand elle est à la remise des prix

Tornade76690

Initié
 

Trust : 74  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 161
2 j'aime    
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 03/01/2020 à 22h21

solange27 ça veut rien dire, en concours je suis tirée à quatre épingles, jument très toilettée, beau matériel de marque pour elle comme pour moi, mis à part qu'elle est pieds nus, le reste (sans céréale, vie au pré l'été, éducation la Cense) ne se voit pas au premier coup d'oeil.
Page(s) : 1 2 3 4
Compétition et cheval "au naturel"
 Répondre au sujet