Compétition et cheval "au naturel"

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9
Auteur
7324 vues - 129 réponses - 8 j'aime - 33 abonnés

Tornade76690

Apprenti
  

Trust : 126  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 307
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 03/01/2020 à 14h20

Bonjour,

Je crée ce sujet pour pouvoir discuter, débattre, partager autour de la compétition, quels que soient la discipline, le niveau... avec des chevaux "au naturel". Je mets ce terme entre guillemets car pour l'instant, il ne m'en vient pas de plus pertinent mais si vous en voyez un plus parlant, n'hésitez pas !

Je suis moi-même cavalière de ce qu'on pourrait appeler du loisir sportif, c'est-à-dire que je suis propriétaire d'une jolie SF de 13 ans maintenant avec laquelle je fais un peu de tout : dressage Amateur 3, CSO Amateur 2 avec objectif Amateur 1 et pourquoi pas plus si mon mental me le permet (ma jument peut, c'est vraiment pas elle le souci !), balade, randonnée (on a fait la Manche, la Somme, la Suisse Normande), travail à pied (liberté, longe, longues rênes).

Là où je commence à me rapprocher de l'équitation "au naturel", c'est dans l'approche et la gestion de ma jument : elle a toujours vécu au maximum au pré, dans la mesure des terrains disponibles et de la météo, puis j'ai été amenée, par la force des choses, pour sa santé, à la déferrer et elle est donc maintenant pieds nus depuis 18 mois. Je me suis ensuite intéressée aux méthodes d'éducation la Cense et Andy Booth (très proches l'une de l'autre) pour améliorer mes résultats en compétition (en lien avec la préparation mentale et la sophrologie). Et enfin, je me suis penchée sur son alimentation et, grâce à la compréhension de l'écurie où elle est en pension l'hiver, j'ai pu supprimer les céréales de son alimentation et la passer au foin en grandes quantités que je complète, à mes frais, avec un correcteur de foin sans céréales, ce qui m'a permis d'améliorer encore son bien-être et donc la qualité de son travail.

Voilà où nous en sommes, de façon très résumée. Avec tous ces changements, j'ai vraiment constaté une amélioration de son physique, de son mental et donc une amélioration de ce qu'elle me propose au travail, aussi bien sur le plat que sur les barres (stabilité, rondeur, poussée, "soumission", qualité de saut...). Concernant les résultats en compétition, c'est très fluctuant mais aussi très dépendant de mon mental, que j'ai très délicat et sur lequel je travaille, et donc nos résultats ne sont pas révélateurs de ce dont ma jument est capable. Et je ne suis techniquement pas parfaite, ce qui ne l'aide pas non plus ! Si vous voulez plus de détails, j'ai créé un compte Instagram, reflexions_cavalieres, qui explique en détail le pourquoi et le comment de ces décisions ainsi que les résultats que j'ai pu observer et les conclusions que j'ai pu en tirer.

De plus, on constate que de plus en plus de cavaliers de haut voire très haut niveau s'orientent vers une recherche de plus de naturel dans la gestion de leurs chevaux :
La famille Hécart et Julien Epaillard : https://jump-inside.com/tous-mes-jeunes-chevaux-sont-deferres-julien-epaillard/
Marion Skalli et son Rialto
Luca Moneta https://www.facebook.com/lucamonetahorsemanship/

Je pense qu'une évolution vers une équitation en compétition plus respectueuse de la nature et de la physiologie du cheval est possible. Et vous, qu'en pensez-vous ?

Lerya

Initié
 

Trust : 10  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 176
0 j'aime    
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 04/01/2020 à 22h44

tornade76690 pour le bridon que tu cherches, j'avais acheté un bridon en cuir rond dont les réglages se font sur la têtière. Je ne sais pas si c'est ce que tu as en tête ?
Regarde bridon cuir rond sur cheval shop, c'est un time rider dans mes souvenirs

Tornade76690

Apprenti
  

Trust : 126  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 307
1 j'aime    
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 05/01/2020 à 12h05

lerya non, c'est ça que je cherche ;)

L.o.

Initié
 

Trust : 16  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 83
4 j'aime    
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 05/01/2020 à 12h10

Sujet intéressant, je me retrouve bien dans tout ce qui a été dit. Et je préfère aussi le terme d'approche raisonnée plutôt que naturelle, forcément dès qu'on monte à cheval on artificialise, mais on peut le faire avec un peu de bon sens et dans le respect du cheval et de ses besoins!
Mes juments de CSO actuelles (amateur 2 / amateur 1) sont pied nus depuis respectivement pres de 2 ans et plus d'un an, la première deferrait tout le temps et la seconde a un défaut d'aplomb que pour moi la ferrure ne pourra qu'empirer à long terme... elles vivent au box la nuit, pré en groupe la journée (l'inverse l'été quand il fait chaud) et ca a l'air de bien leur convenir, elles sont bien dans leur tête, contentes d'aller au pré le matin et aussi d'en revenir le soir.
J'ai arrêté de tondre l'hiver depuis... au moins 10 ans, j'ai simplifié le matériel au maximum : mors simple, pas d'enrenements, pas d'eperons (sauf des boules tout gentils en concours pour une des deux, ca l'aide vraiment à conserver son engagement et sa tension)
Je commence à m'intéresser serieusement au travail à pied, et niveau alimentation j'ai la chance d'avoir une pension qui propose du bon foin en grandes quantités, donc ration de concentrés minimale...
Et ca marche, on a fait une bonne saison de concours 2019, on prépare 2020, les jujus sont au top, pas de problèmes de santé et bon moral !

Eremykokos

Novice

Trust : 28  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 30
0 j'aime    
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 06/01/2020 à 20h14

l.o. bonjour juste une question ça peut paraître debile mais pied nue en compétition sur herbe ça ne glisse pas trop ?

Fidjim

Expert
   

Trust : 184  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 573
1 j'aime    
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 06/01/2020 à 20h20

eremykokos

Je pense qu'il faut être réaliste et que effectivement ont pourra jamais comparer un cheval avec des crampons et un cheval pied nue. Mais ça ce fait. Après, il faut adaptée les tournants court et la vitesse. Puis ça dépend des chevaux aussi, certains sont quand même plus débrouillard de leur patte en cas de soucis

Eremykokos

Novice

Trust : 28  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 30
0 j'aime    
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 06/01/2020 à 20h44

fidjim d'accord ok merci de la réponse ?

L.o.

Initié
 

Trust : 16  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 83
1 j'aime    
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 06/01/2020 à 20h58

Alors pour le coup je n'ai pas encore fait de concours sur herbe depuis qu'elles sont déferrées, mais les quelques terrains en herbe qu'on a dans le coin sont bons, je n'ai jamais cramponné pour y aller lorsque les chevaux étaient ferrés, donc ça ne m'inquiète pas trop.
Et on a une carrière en herbe à la maison, aucun souci, on évite juste d'y aller quand elle est boueuse, ou trop sèche donc trop dure.
De toute façon quand je les vois galoper à fond et faire les débiles dans leur pré, ca me rassure un peu sur la capacité de mes juments a tenir debout
Je pense que je me poserais par contre la question si je sortais en complet....

Édité par l.o. le 06-01-2020 à 21h00



Tornade76690

Apprenti
  

Trust : 126  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 307
3 j'aime    
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 07/01/2020 à 09h31

Plus de terrains en herbe par chez moi, le seul qui reste est en herbe sablée et tient plus du champ de patate que de la carrière puisque c'est en fait une carrière improvisée dans une clairière dans les bois, donc je n'y vais pas.
Mais en balade, aucun souci même si c'est vrai que je n'ai pas le problème des virages serrés à faire.
En revanche, effectivement, quand je la vois faire la nouille au pré et prendre des virages dont je n'oserais même pas rêver en parcours, je me dis qu'elle tient bien sur ses pattes
En fait, je serais tentée de dire que pieds nus, ils ont une meilleure perception de ce qu'il se passe sous leurs pieds et donc une meilleure proprioception et un meilleur équilibre mais ça ne dépend que de mes propres observations sur ma jument et ses copains de prés.
Il y a des cavaliers de CCE qui ont des chevaux pieds nus et qui font le cross pieds nus, y compris à bon niveau
Sur ce groupe FB, il y en a : https://www.facebook.com/groups/1608072032789208/
Sur le même groupe, il y en a aussi qui font de l’endurance...
Et des témoignages et vidéos de parcours sur Pro 2 en CSO sur herbe.

Euterpe94

Membre VIP

Trust : 12  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3889
6 j'aime    
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 07/01/2020 à 10h24

L'appel à la nature est un argument de type moral mais pas rationnel Soyons précises, soyons précises

La pratique de l'équitation n'est en rien naturelle ou physiologique puisque le dos du cheval n'est pas fait pour porter. Mais si notre morale nous le permet, la première chose est de faire attention à son matériel et à sa pratique pour préserver le physique et le mental du cheval.

Pour les conditions de vie et d'alimentation, je dirais qu'il s'agit uniquement de respecter la physiologie de l'animal Et encore il faut avoir des nuances. Par exemple le cheval en groupe au pré qui a du mal à se reposer parce qu'il est soumis et frileux, appréciera de passer une partie de sa journée en box pour se coucher et manger tranquillement. La pathologie de pied qui demande un fer pour pouvoir encaisser le travail, mais travail qui est nécessaire pour garder un cheval arthrosé en état...

Respect du cheval dans le sens espèce et individu peuvent totalement aller de paire avec du sport et il faut bien que certains donnent l'exemple

L.o.

Initié
 

Trust : 16  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 83
0 j'aime    
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 07/01/2020 à 17h54

Oui voilà, il faut avoir du bon sens et être pragmatique.
Pour ma part j'essaie de simplifier et rationnaliser les choses, en cherchant ce qui convient le mieux à mes juments. Mais si, pour une raison ou une autre, je devais referrer pour gérer un problème particulier, utiliser ponctuellement un enrenement ou un mors plus compliqué pour franchir un cap, je le ferai sans hésiter si c'est la meilleure solution, et si c'est fait de manière raisonnée.

tornade76690 et moi aussi j'aime bien aller en concours avec du beau matériel et des chevaux bien toilettés, on est aussi là pour se faire plaisir

Pataclop2

Membre ELITE Or
  

Trust : 1250  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11525
0 j'aime    
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 08/01/2020 à 11h03

Tu es dans quelle écurie dans le 76 ?

Mimidada

Membre VIP
   

Trust : 705  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5071
0 j'aime    
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 08/01/2020 à 11h19

tornade76690 Regarde chez Stubben pour la têtière, je crois que le Magic 2010 l'a.
Pourquoi cette têtière t as été conseillée ?

Tornade76690

Apprenti
  

Trust : 126  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 307
0 j'aime    
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 08/01/2020 à 21h40

pataclop2 CE des Pommerolles l'hiver, aux beaux jours au pré chez un particulier

Tornade76690

Apprenti
  

Trust : 126  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 307
0 j'aime    
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 08/01/2020 à 21h42

mimidada parce qu'elle est fine mais avec 3 brins, ma jument a les oreilles assez larges à la base, les têtières 3 brins côte à côte sont trop larges et lui reviennent sur la base des oreilles

Mimidada

Membre VIP
   

Trust : 705  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5071
0 j'aime    
Compétition et cheval "au naturel"
Posté le 08/01/2020 à 22h00

tornade76690 ok et une tetiere avec le montant de muserolle à côté non rattaché directement à la tetiere c est bien ou pas ?
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9
Compétition et cheval "au naturel"
 Répondre au sujet