Mauvaise surprise, mais belle histoire ?

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 ... 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30
Auteur
46667 vues - 449 réponses - 3 j'aime - 96 abonnés

Nanouetbabane

Apprenti
  

Trust : 253  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 216
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 23/07/2020 à 17h08

Bonjour,

Je vous écris parce que je suis un peu.. perdue (et désolée pour le pavé qui va suivre).

Cela fait des années que je mets de l'argent de côté pour acheter un cheval, mais que je ne cherche pas de cheval activement : je regarde les annonces, je dialogue avec certains vendeurs, mais ne me penche que sur les cas qui m'intéressent particulièrement.

Est alors arrivé en vente un loulou parfait : 1m83 (quand on fait 1m80 comme moi, autant dire que c'est une aubaine), Zangersheide (je voulais un cheval qui ait les capacités de m'emmener en concours), dans mon budget, "pas de vice, bon caractère, sort seul" et peut vivre au pré (ce que je cherchais), a déjà fait quelques petites épreuves (1m/1m05).

Il était mis en vente par un Haras spécialisé dans la vente et la valorisation de chevaux.

Après avoir visionné vidéos et photos très prometteuses, j'ai alors prévu un essai que je compte vous décrire précisément, afin que vous me disiez si j'ai pu faire une bêtise :

Je m'y suis rendue avec une amie, cavalière également et propriétaire d'une jument depuis des années afin qu'elle me donne son avis.

Le cheval a d'abord été monté devant moi par une cavalière bien plus petite et légère que moi : aucun problème, de belles allures, il manque clairement de muscles et se place difficilement, mais rien qui ne soit inquiétant. Le cheval est monté en mors simple à rouleaux en cuivre : c'est parfait, je n'aime pas les embouchures trop dures !

Je monte dessus : difficile de trouver sa place sur un si grand cheval, mais je trouve l'essai concluant : même rênes longues, avec une cavalière pas à sa place, le cheval ne bouge pas. Au pas, au trot, au galop, c'est un plaisir.

Arrive alors l'essai dehors, la cavalière fait un tour de piste de galop au pas et au trot. Elle me laisse ensuite procéder à mon tour de piste, pendant le tour, nous avons longé un pré avec un troupeau de chevaux qui se sont mis à partir comme des dingues, mais le cheval n'a pas bougé. Une crème.

Après mon tour de piste au pas, je redemande à faire une détente en manège, ce qu'on m'accorde. Je trouve déjà plus de boutons, et plus ma place.

N'ayant pas monté depuis un bout de temps, et le cheval ayant tout de même une amplitude impressionnante, j'ai demandé à ce que quelqu'un saute un obstacle avec devant moi. Là encore, le mouvement n'était pas parfait, mais rien d'affolant et surtout, rien qui le faisait sortir de mes critères.

Nous sommes reparties très convaincues, mon amie et moi-même. C'était un cheval calme, assez vert, mais ayant tout de même fait quelques parcours, qui pourrait faire un bon cheval de loisir et, à terme, nous emmener sur des parcours 1m15 à l'occasion.

J'ai donc fait procéder à une visite véto avec radio des antérieurs: Rien à signaler (sauf un soucis d'aplombs que j'avais déjà repéré et qui ne font pas obstacle à la carrière de loisirs/peu de CSO auquel je le destine).

Quelques jours après : je le prends ! Il arrive au sein de ses nouvelles écuries, découvre son pré et son troupeau... Heureux comme un roi !

Très heureuse de faire sa connaissance, je le monte quelques jours après et là, c'est le drame ! Im-po-ssi-ble de l'avoir au pas. Du pas, il passe au trot et du trot, il passe au galop, et au galop... Il n'y a plus personne ! Il n'est pas attentif pour un sous, et s'occupe simplement d'avancer mécaniquement, tout en prenant une allure ascendante.

Je décide donc de lui laisser le bénéfice du doute, et me dis que c'est le nouvel environnement qui le rend un peu chaud et que j'ai peut être un peu brûlé les étapes en le montant directement... Je le travaille en longe/liberté les fois suivantes :

- En liberté, je l'ai lâché, il a fait des tours/des tours/des tours (etc...) de galop.
- En longe : a peine sur son cercle, passage au trot, puis au galop, et plus personne.

Pensant que je m'y prenais comme un manche, j'ai alors pris un cours en précisant à ma monitrice qu'il s'agirait de le monter principalement au pas et au trot. Et là : difficile de l'avoir au pas, mais on y arrive (non pas sans mal). On décide de passer au trot... Et là : plus personne.

J'ai ensuite décidé de le prêter à mon moniteur (qui est cavalier professionnel), sans trop l'avertir de la situation, afin qu'il se fasse son idée du cheval. J'avais en tête que les problèmes venaient de moi, et uniquement de moi et je ne voulais pas que mon moniteur ait un quelconque a priori sur le cheval, afin d'avoir un avis neutre.

Sa première semaine de travail passe, je fais un compte rendu avec le moniteur. Verdict : "Dis moi, j'ai un problème avec ton cheval... Il part tout seul et ne s'arrête pas, c'est normal ?". Désespoir. Après d'autres séances de longes/monte par mon moniteur, celui-ci a reconnu que :

- Il passait du pas au trot et du trot au galop pour prendre la main ;
- Il n'avait pas osé sauter ne serait-ce qu'une croix avec, parce qu'il ne sentait pas le cheval ;
- Il était "quasiment inmontable".

Nous avons bien évidemment appelé :

L'ostéo : Rien à signaler
Le véto : Rien à signaler
Le maréchal : Rien à signaler
Prochaine étape : le dentiste.

La seule chose qui me turlupine, c'est qu'il a l'air très, voire "trop" bien au pré : il refuse d'en sortir, et part pleine balle une fois qu'on l'y ramène (il m'a presque arraché la longe une fois, mais ne l'a plus refait par la suite, il rentre dorénavant dans le calme). J'ai l'impression que sa "tête" reste au pré, même lorsqu'il n'y est plus, et que c'est peut être ça qui le rend "foufou".

Mais autrement, et en conclusion, j'en suis à un stade où je ne comprends pas ce qu'il se passe. Tout avait l'air parfait, et je vois doucement le rêve de ma vie se transformer en cauchemars.

Du coup, j'aurais quelques questions :

- Est-ce que, selon mon récit et selon vous, j'ai fait quelque chose de travers ?
- Est-ce que quelque chose vous surprend ?
- Pensez-vous qu'il puisse s'agir d'une "arnaque" ?
- Avez-vous déjà eu ce genre d'expérience après achat ?

J'hésite à le revendre... Et suis totalement perdue. J'ai mis une certaine somme à l'achat, et c'était le rêve de ma vie... Je ne vois pas où j'ai merdé.

Merci de votre aide et de votre point de vue extérieur ! Même sans réponse à mes questions, rien qu'un avis un peu extérieur pourrait être utile voire réconfortant haha.

Je vous remercie de bien vouloir éviter de me juger trop durement : toute critique est bonne à prendre si elle est formulée correctement et constructive, dans ce cas je serais toute ouïe ! Il s'agit de mon premier achat, et vous vous doutez que je suis déjà au fond du trou...


EDIT : MISES A JOUR SUR LA SITUATION :

Plus de développements pages 8,9 et 14/15/16.

Après de longs développements, que je vous épargne mais que vous pourrez retrouver sur les pages que j'ai citées, j'ai fait le choix de le retourner en pension pré/box chez son vendeur, afin d'être encadrée dans un milieu que le cheval connait déjà.

Ses vendeurs ont été très attentifs et compréhensifs, ils m'inspirent confiance et je pense que, le cheval les connaissant, cela m'aidera considérablement.

Il est arrivé dans sa nouvelle pension aux alentours du 25 septembre, et va recommencer le travail en octobre !

- Début octobre : Voyant que je galérais toujours autant, j'ai demandé à son ancienne cavalière, présente sur les lieux, de le monter. Celle-ci a effectivement constaté un problème et m'a proposé de le reprendre au travail et de me prêter un cheval en attendant. Je m'en occuperai donc en mains/en liberté le temps de voir un peu comment son travail par cette cavalière évolue.

- Mi-octobre : Je l'ai remonté et ça été catastrophique ne serait-ce qu'au pas : un cheval pas attentif, pas avec moi, qui avance et c'est tout... J'ai eu mon ultime remise en question et je me suis un peu mis un coup de cravache, j'ai alors décidé de le remonter tous les week-ends, que ce soit pour faire du pas ou une vraie séance, afin de me reprendre et d'arrêter d'en faire une montagne. Plus ça se passait mal, plus j'appréhendais, et je commençais à m'enliser dans un cercle vicieux.

- Début novembre : J'ai (enfin) réussi à faire du pas et du trot avec un cheval chaud, mais à l'écoute et gérable. Une grosse victoire ! J'ai donc persisté à le monter, on traverse des hauts et des bas, et ai petit à petit intégré le galop à nos séances. On s'entend bien, et on essaie vraiment de se comprendre. Prochaine étape : le muscler dans le bon sens !

Pendant toute cette période (pages 20 à 30 environ) la question s'est posée de le garder/de l'échanger/de le vendre, de m'accrocher ou non. Je me suis également interrogée sur la manière dont je le travaillais et ce que j'en attendais, j'ai eu des très bas, et des périodes plus sympa, le tout bercé par beaucoup de doutes à mon égard, à son égard, et à notre égard.

Au fil du temps, j'ai eu une nette amélioration : en mains, on s'entend très bien et c'est tout simplement un cheval adorable.

A cheval, je sens qu'il est capable de bien, et qu'il s'applique lorsque je ne lui demande pas de travers. Je vois son potentiel, et je crois petit à petit en nous. On fait des petits pas, qui me semblent être des pas de géants, et je pense que tout n'est dorénavant qu'une question de temps.

Bref, je me suis accrochée, et je me suis attachée à lui : c'est un amour, et je suis décidée à évoluer avec lui, pour le meilleur... Et pour le pire !

Édité par nanouetbabane le 23-11-2020 à 12h03

Katala

Initié
 

Trust : 78  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 139
1 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 27/10/2020 à 08h11

Ma jument vient d'être débourrée, elle a 5 ans. Avant de monter c'était systématiquement travail à l'épaule avec juste cession, départ au pas en engageant le postérieur. De chaque côté. Et je continue à le faire et y compris marche, arrêt, désengager.
Ça permet de commencer à travailler tranquillement, de se connecter.

Et monter quand je sens qu'elle précipite ou pas attentive c'est cercle, volte, 8... Des choses simples mais qui l'oblige à se concentrer.

Concernant le droite gauche suis pas fan mais si ça fonctionne au début pourquoi pas...
J'ai beaucoup travaillé l'année dernière sur un cheval d'école et au début c'était cercle avec la rene d'ouverture (sans tirer vers soi donc) et on résiste, on dialogue jusqu'à ce qu'il cède puis à l'instant ou il cède on relâche. La rene sert au dialogue.

Bon courage !

Audekr

Expert
   

Trust : 12  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 577
3 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 27/10/2020 à 08h33

Bonjour, Est-ce que cette cavalière qui monte ton cheval est une monitrice ?
Manifestement elle se débrouille très bien avec ton cheval mais elle ne sait pas forcément comment transmettre son savoir et t'expliquer comment elle fait. Ce sont 2 competences différentes : si elle n'est pas monitrice, cela vaudrait peut être la peine de prendre un cours avec ton cheval (et la cavalière éventuellement) pour qu'un oeil externe puisse analyser ce que tu fais et que la cavalière ne fait pas.

Nanouetbabane

Apprenti
  

Trust : 253  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 216
3 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 27/10/2020 à 12h04

katala Je faisais aussi ça avec mon ancien qui avait tendance à se précipiter... Mais là c'est vraiment "je suis pas là, je t'écoute pas".

Je pense toutefois que je retenterai. Quand j'y repense, il est probable que je sois partie un peu défaitiste à la minute même où je l'ai vu ne pas répondre à mes aides, et marcher dans tous les sens (sauf le mien). Je pense que j'avais tellement espoir d'avoir le même cheval que la cavalière qui le monte, que je suis tombée de haut lorsqu'il m'a complètement zappée.

Donc à mon avis, il faut que je persiste un peu.

audekr J'y ai pensé. Elle est mono, ou du moins, elle encadre les cavaliers dont elle travaille les chevaux et ils font de belles choses.

Il y a aussi un mono extérieur qui vient parfois donner des cours, mais là, mes finances vont clairement bloquer... Je fais déjà beaucoup beaucoup de concessions sur ma vie privée pour payer la pension travail, et je doute pouvoir prendre des cours avec lui régulièrement dans ces conditions... :/

J'essaierai toutefois d'en prendre quelques uns, mais malheureusement, je ne pourrai pas en prendre beaucoup.

Shiho

Membre d'honneur

Trust : 58  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1261
5 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 27/10/2020 à 13h10

Il va falloir qu’elle te transmette ce qu’elle fait, comment elle construit son travail (qui visiblement convient à ton cheval), et que tu te l’appropries.

Pour la petite histoire, j’ai récupéré mon cheval à la sortie de sa carrière de course. A la réforme avec mes prof, j’ai eu un parfait élève, attentif, toujours d’accord. On n’était pas des champions mais on évoluait sereinement. J’ai changé de région pour le boulot, toujours encadrée, et là ça a été de pire en pire. Un an après, j’avais un cheval en révolte, qui se pointait parfois juste parce que j’avais demandé un 1/2 cercle de 20m au trot. En désespoir de cause, on est retournés bosser avec mes profs. Dès le premier cours, j’ai retrouvé mon 1er de la classe. En fait, ils voyaient des signaux que je ne percevais pas et me faisaient désamorcer les défenses avant même que mon cheval ait l’idée de rétiver. Je savais qu’ils étaient compétents mais là, j’ai mesuré à quel point Du coup, mon cheval restait volontaire et même seule, j’en bénéficiais. On a donc revu un peu les cours, pour qu’ils m’expliquent plus pourquoi ils me demandent ci ou ça, comment sentir qu’il y a besoin, quoi faire. Bref, que je sois capable moi aussi de travailler correctement, malgré un encadrement local plus ou moins adapté à mon cheval.

Elyseefm

Initié
 

Trust : 20  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 53
2 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 28/10/2020 à 11h51

Bonjour,
J'ai tout lu d'une traite et je voulais te dire que je te trouvais très courageuse et t'envoyer plein de bonnes ondes car la situation ne doit pas être facile à vivre.
J'espère que ça va s'arranger et que vous allez finir par vous comprendre ton cheval et toi.
Je voulais intervenir car ton histoire me fait beaucoup penser à celle d'une très bonne amie avec qui je montais en club il y a quelques années. Comme toi elle achetais son premier cheval, nous l'avions accompagné, notre coach et moi même à l essai. Le cheval avait 7 ou 8 ans à l'époque, présentait bien et répondait aux critères qu'elle s'était fixés (gentil, avec un peu de sang, ayant fait quelques tours en cso sur du 80/90 avec moyens pour 1m10).
L'essai s etait bien passé, le cheval avait été monté par la cavalière qui le travaillait devant nous puis ma copine l'a monté.
Elle a fait une détente classique avec puis à sauté quelques petits obstacles et puis à la fin, un petit tour au pas autour des écuries.
Le cheval correspondait à la description qu il lui avait été faites, pas mal de sang mais pas de vices, volontaire et sympa.

Avec la validation de la coach elle a donc acheté ce cheval. Elle a fait une visite veto qui s'est bien déroulée aussi et le cheval est arrivé quelques jours après dans notre centre équestre.
A partir de là, le rêve s est transformé en cauchemard pour ma pote. Le cheval était toujours cool en main mais infernal à la monte. Des qu'elle se mettait dessus il ronflait, se tendait, impossible d'en faire quoi que ce soit. Elle n'arrivait pas à avoir du pas, il trottinait sur place en chauffant.
Elle pensait au départ que c'était du au fait qu il fallait qu il s habitue à son nouvel environnement mais en vérité il était bien dans les écuries, pas stressé pour un sou quand il était dans son pré avec ses potes...
Elle a donc fait venir un tas de professionnel (osteo,veto,saddlefitter, dentiste...) pour voir si le problème n'était pas physique mais RAS à ce niveau là.
Elle l a fait monter par ma coach, ça se passait mieux avec elle mais des qu'elle montait dessus c'était à nouveau deconnexion totale.
Je l'ai monté aussi quelques fois, j'arrivais à obtenir des choses pas mal mais je sentais que le cheval était stressé des qu on lui mettait la selle.

Au bout de longs mois de galère elle a décidé d'abandonner, elle l a laissé à l herbe et l'a mis en vente. Il est parti au bout d un moment, vendu vraiment pas cher par rapport au prix qu elle l avait acheté.

Quelques mois après la vente, on a vu sur la ffe que le cheval sortait en concours et avec des résultats vraiment pas mal.
Ma copine a demandé des nouvelles a l'acheteur, il lui a répondu que les débuts avaient été un peu compliqué car le cheval était très stressé mais que ça a fini par passer avec le travail et que maintenant il était très cool.

Je pense que ma copine s'était mis dans la tête que les séances allaient forcément mal se passer et du coup toute son angoisse le cheval la ressentait et du coup il stressait aussi...
Je pense que c'est pour ça aussi que ça se passait mieux avec moi ou ma coach, on anticipait moins que ma pote et pareil pour le nouveau propriétaire, du coup le cheval à compris qu il n'y avait plus du raison de paniquer puisqu il n y avait plus un humain plein d angoisse sur le dos.

Ma pote avait bien failli se dégoûter de l'équitation avec cette histoire.

Est ce que le problème ne viendrait pas de là du coup ? Est ce que tu ne te mets pas trop la pression ?

Sinon j'avais pensé à autre chose aussi. J'ai déjà remarqué que parfois un couple cavalier-cheval ne fonctionne pas sans qu il n y ait de véritables raisons. Je pense que c'est comme un couple "d'amoureux" dans la vie, avec certaines personnes ça marche, avec d'autres non. Les chevaux c'est pareil, parfois le feeling est là et parfois bein ça passe pas.
Pareil pour les coups de foudres, on peut avoir un coup de foudre pour quelqu'un et enfaite se rendre compte que ça ne fonctionne pas, Bein on va pas forcer les choses, le couple se brise et on essaie avec quelqu'un d'autre. Pour moi c'est pareil avec les chevaux, un couple cavalier cheval qui matche pas, ça sert à rien de forcer, vaut mieux se séparer que de souffrir parfois...

Nanouetbabane

Apprenti
  

Trust : 253  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 216
7 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 28/10/2020 à 12h11

elyseefm Piouf !! Merci beaucoup pour ton roman très encourageant (même si l'issue pour ton amie n'a pas été favorable).

Cest exactement ce qu'il se passe oui, je pense qu'en fait, en montant sur lui, je fais systématiquement deux erreurs :

- J'en attends trop, et par conséquent, je me vexe quand j'en obtiens pas assez, puis je me dis "oh non j'ai acheté un âne" et c'est la panique. Je me dis que j'arriverai jamais à rien et je me blâme pas mal, comme je le blâme aussi (intérieurement hein, n'allez pas croire que je lui mets des taquets) : or, s'il ne se fiche pas de moi, et qu'il est stressé, en raisonnant pareillement, je ne fais qu'empirer les choses ;

- J'anticipe. De manière générale, j'ai toujours tendance à anticiper, mais là comme on m'a dit qu'il était "dangereux", forcément, je garde en tête que la dernière fois que je l'ai monté, il était dangereux. Du coup, j'appréhende même si je fais tout pour éviter ça, il n'en demeure pas moins que j'anticipe.

En ce moment, j'y pense quasiment H24 et je me conditionne pour :

- Ne plus en attendre : je n'ai rien obtenu jusqu'alors, donc la moindre victoire (genre pouvoir marcher/trotter) sera une grande victoire. Il faut que je me mette en tête que je n'enchaînerai pas 115 avec demain (bon, tant mieux, c'était pas vraiment au programme) : de toutes façons, on a encore un mois, et si ça passe pas, je peux tout à fait le vendre ! Donc il faut que je me "lâche" un peu, et que j'accepte ce qu'il se passe ;

- Ne plus anticiper : je sais qu'il n'est pas méchant. Il est inattentif, stressé, mais pas méchant. Il faut que je me le cale dans ma tête, et que je fasse aussi "ma petite vie". Il faut que j'arrête de me centrer sur lui, et que je me centre sur mon attitude, puisqu'en me centrant sur lui, je dois lui envoyer des signaux inquiétants.

Et puis, mon ancien cheval était un grand stressé de la vie et s'en est très vite remis à moi. Il m'a fait confiance rapidement, donc j'ai su gérer son stress. Là, si mon nouveau cheval est effectivement stressé, je comprends que je ne l'aide pas : compte tenu de mes attentes et anticipations, je ne suis pas une grande aide. J'ai l'impression qu'il se fout de moi, et si ça n'est pas le cas, alors je ne fais qu'aggraver les choses en ne l'écoutant pas assez.

Je pense que retrouver un cheval qui pourrait s'avérer sensiblement pareil que mon précédent cheval m'étonne, d'une part, et que le voir ne pas s'en remettre à moi me déstabilise peut-être (encore une fois, si c'est effectivement du stress).

Donc on verra. J'arrête pas de me répéter que c'est vraiment le cheval qui coche toutes les cases, que je l'ai eu pour un prix très correct au vu de ses origines, puisqu'il a un antérieur cagneux qui le bloquera sur des grosses hauteurs, ou pour enchaîner régulièrement. Et c'est tant mieux ! J'ai l'immense chance d'avoir un cheval avec un beau modèle, des belles capacités, et qui pourra répondre à mes demandes de loisirs, de petits parcours de ça de là, sans pour autant avoir eu besoin de mettre 15.000 euros dans un cheval avec des capacités hors normes !

Je sais que, compte tenu de sa grande taille et de ses "petites" capacités par rapport à ses origines, il ne conviendra pas à tout le monde. En revanche, sur le papier, il me convient parfaitement. Et il est très mignon en mains, il est attachant.

Si vous saviez comme j'ai envie de continuer, que ça le fasse, de le garder et d'un jour vous envoyer des photos supers sympas de nos séances géniales.

Je fais un gros travail sur moi-même pour appréhender le problème sous un angle différent, parce que plus j'avance, plus je me dis que je suis une grosse partie du problème et que le travail ne se fera pas que sur lui. Donc je vais prendre les choses sous un autre angle : me contenter de peu, destresser, l'écouter plus, et ne pas me dire que c'est un cheval "dangereux" mais peut-être simplement "anxieux".


Je sais que je vous avais dit que je ne voulais pas de cheval anxieux, ce qui est vrai, mais... Je m'y attache à ce cheval. Et si jamais il est anxieux, alors je le prendrai comme il est, si tant est que mon niveau le permette.

EDIT : Merci mille mille fois d'avoir tout lu avant de répondre.

Édité par nanouetbabane le 28-10-2020 à 12h11



Nanouetbabane

Apprenti
  

Trust : 253  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 216
2 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 28/10/2020 à 12h14

shiho Peut-être ! J'en parlerai avec elle... Après, je pense qu'il y a beaucoup de "moi" aussi : je pense que j'ai baissé les bras très rapidement au cours de cette séance parce que je m'attendais à ce qu'il soit nickel, et que ça n'a absolument pas été le cas.

La prochaine séance, je serai d'autant plus attentive à ce qu'elle me dit, et si ça ne fonctionne toujours pas, on fera appel à un mono !

Par contre, il va falloir que je me mette à vendre des cookies ou à organiser des tombola pour gérer ça financièrement hahaha

Nanouetbabane

Apprenti
  

Trust : 253  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 216
2 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 28/10/2020 à 12h23

En fait je pense que certains commentaires me reprochant de vouloir un cheval "clefs en main" n'étaient pas forcément dénués de fondement. A l'époque je ne les comprenais pas trop, parce que j'ai toujours eu des chevaux pas du tout clefs en mains, et que ce que j'attends de lui n'est pas extraordinaire.

Bon, bien sûr, les formes manquaient généralement à ce genre de commentaires et je persiste à dire que c'est mal me connaître que de croire que je me fous de mon cheval.

Mais maintenant je les comprends un peu mieux, peut-être que j'ai fait l'erreur de vouloir le travailler avant de le connaître, en me disant qu'il devait être radicalement différent des chevaux que j'ai connus, vu qu'il avait un passé et un apprentissage "normaux". Or, s'il s'avère que si c'est effectivement un cheval anxieux... Bah je risque d'avoir tout faux.

Donc pour le mois à venir, je vais prendre le problème sous un autre angle. De toutes façons, j'ai pas grand chose à y perdre puisque je suis déjà dans le caca !

Elyseefm

Initié
 

Trust : 20  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 53
2 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 28/10/2020 à 12h46

Sur ce dernier point je te comprend, personnellement j'ai acheté ma jument par rapport à un certains nombre de critères, si je m étais retrouvé avec un cheval que je ne peux pas monter bein clairement je n'aurai pas été contente.
On a le droit d acheter un cheval sans devoir tout reprendre dessus et les messages culpabilisant par rapport à ça je les trouve injuste et ne font rien avancer.

Pour l'histoire du stress, je te rassure, ça s est mal terminé pour mon amie car je pense que quand c'est arrivé elle était sûrement trop jeune pour se remettre en question et comprendre (ou accepter) que le problème venait d elle et de son angoisse.
Visiblement toi tu t en rends compte donc c'est déjà bien partie !
Est ce que tu as essayé de prendre le temps avant de monter de faire des exercices de respiration par exemple ?
Tu pourrais aussi essayer de prendre un peu de fleurs de Bach et même d en donner un peu au cheval le temps que vous preniez confiance ensemble

Ludivine1990

Apprenti
  

Trust : 4  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 219
1 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 28/10/2020 à 12h56

nanouetbabane je fais une réapparition ! Je te trouve super courageuse, car tu essaye de tout mettre en ?uvre pour y arriver !

Pour le fait d'apprécier la séance, tu pourrais essayer des jeux ou des dispositifs type trec ! Tu pourrais te concentrer sur l'exercice et pas sur l'attitude parfaite de dressage...

Marj1981

Membre VIP
   

Trust : 72  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5960
2 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 28/10/2020 à 13h01

elyseefm

Oui pour l'avoir vécu, on parle bien de couple.

Surtout nanouetbabane quand tu penses avoir fait le tour et que ça te semble sans issu, ne pas avoir honte à lâcher prise et envisager une vente. Certains trouvent ça dégueulasse, que le cheval n'est pas un objet,... Mais il peut être mieux sans nous :)

Nanouetbabane

Apprenti
  

Trust : 253  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 216
2 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 28/10/2020 à 14h30

elyseefm Je tenterai les exercices de respiration, mais j'ai une manière de fonctionner particulière : avoir besoin d'effectuer des exercices pour destresser va me rappeler que j'ai besoin de déstresser, et me faire stresser haha... En gros, plus j'ignore l'objet de mon stress, mieux je le gère.

Les fleurs de bach j'ai peur que ça me shoote non ? :p

Je pense que j'en ferai toute la semaine, c'est ce que je fais, et ensuite on verra le moment venu !


ludivine1990 Merci c'est très gentil !! Oui en effet, une séance comme ça pourrait me faire du bien !

marj1981 C'est ce que je me dis, que le vendre ne sera pas un "acte de cruauté", mais j'aimerais tout mettre en oeuvre pour éviter cette solution. Je ne veux pas avoir à regretter plus tard, et donc, je veux pouvoir regarder en arrière et me dire "ça n'était pas possible autrement".

Marj1981

Membre VIP
   

Trust : 72  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5960
2 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 28/10/2020 à 14h45

nanouetbabane

Oui, oui faut aller au bout. J'ai persévéré 3 ans lol
Et maintenant il sort en 110 sans moi hihi (je savais bien que ce n'était pas lui, mais nous qui n'allait pas).

Nanouetbabane

Apprenti
  

Trust : 253  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 216
1 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 28/10/2020 à 14h46

marj1981 Je ne sais pas si je tiendrai 3 ans..! On verra où tout cela nous mènera :)

Marj1981

Membre VIP
   

Trust : 72  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5960
2 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 28/10/2020 à 14h51

nanouetbabane
Oui pas facile de trouver un partenaire...
Tu verras avec le temps, car clairement c'est comme ça que tu seras prête et que tu n'auras pas de regret.
Moi j'ai aussi eu la pression familiale (cadeau de mon mari) et j'ai perdu de temps. Maintenant je suis en DP. Mais ça me manque le côté proprio...

J'espère que tu pourras revoir ton loulou, parce qu' avec le confinement qui se profile
Page(s) : 1 ... 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
 Répondre au sujet