Mauvaise surprise, mais belle histoire ?

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 ... 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33
Auteur
60373 vues - 531 réponses - 5 j'aime - 101 abonnés

Nanouetbabane

Apprenti
  

Trust : 267  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 244
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 23/07/2020 à 17h08

Bonjour,

Je vous écris parce que je suis un peu.. perdue (et désolée pour le pavé qui va suivre).

Cela fait des années que je mets de l'argent de côté pour acheter un cheval, mais que je ne cherche pas de cheval activement : je regarde les annonces, je dialogue avec certains vendeurs, mais ne me penche que sur les cas qui m'intéressent particulièrement.

Est alors arrivé en vente un loulou parfait : 1m83 (quand on fait 1m80 comme moi, autant dire que c'est une aubaine), Zangersheide (je voulais un cheval qui ait les capacités de m'emmener en concours), dans mon budget, "pas de vice, bon caractère, sort seul" et peut vivre au pré (ce que je cherchais), a déjà fait quelques petites épreuves (1m/1m05).

Il était mis en vente par un Haras spécialisé dans la vente et la valorisation de chevaux.

Après avoir visionné vidéos et photos très prometteuses, j'ai alors prévu un essai que je compte vous décrire précisément, afin que vous me disiez si j'ai pu faire une bêtise :

Je m'y suis rendue avec une amie, cavalière également et propriétaire d'une jument depuis des années afin qu'elle me donne son avis.

Le cheval a d'abord été monté devant moi par une cavalière bien plus petite et légère que moi : aucun problème, de belles allures, il manque clairement de muscles et se place difficilement, mais rien qui ne soit inquiétant. Le cheval est monté en mors simple à rouleaux en cuivre : c'est parfait, je n'aime pas les embouchures trop dures !

Je monte dessus : difficile de trouver sa place sur un si grand cheval, mais je trouve l'essai concluant : même rênes longues, avec une cavalière pas à sa place, le cheval ne bouge pas. Au pas, au trot, au galop, c'est un plaisir.

Arrive alors l'essai dehors, la cavalière fait un tour de piste de galop au pas et au trot. Elle me laisse ensuite procéder à mon tour de piste, pendant le tour, nous avons longé un pré avec un troupeau de chevaux qui se sont mis à partir comme des dingues, mais le cheval n'a pas bougé. Une crème.

Après mon tour de piste au pas, je redemande à faire une détente en manège, ce qu'on m'accorde. Je trouve déjà plus de boutons, et plus ma place.

N'ayant pas monté depuis un bout de temps, et le cheval ayant tout de même une amplitude impressionnante, j'ai demandé à ce que quelqu'un saute un obstacle avec devant moi. Là encore, le mouvement n'était pas parfait, mais rien d'affolant et surtout, rien qui le faisait sortir de mes critères.

Nous sommes reparties très convaincues, mon amie et moi-même. C'était un cheval calme, assez vert, mais ayant tout de même fait quelques parcours, qui pourrait faire un bon cheval de loisir et, à terme, nous emmener sur des parcours 1m15 à l'occasion.

J'ai donc fait procéder à une visite véto avec radio des antérieurs: Rien à signaler (sauf un soucis d'aplombs que j'avais déjà repéré et qui ne font pas obstacle à la carrière de loisirs/peu de CSO auquel je le destine).

Quelques jours après : je le prends ! Il arrive au sein de ses nouvelles écuries, découvre son pré et son troupeau... Heureux comme un roi !

Très heureuse de faire sa connaissance, je le monte quelques jours après et là, c'est le drame ! Im-po-ssi-ble de l'avoir au pas. Du pas, il passe au trot et du trot, il passe au galop, et au galop... Il n'y a plus personne ! Il n'est pas attentif pour un sous, et s'occupe simplement d'avancer mécaniquement, tout en prenant une allure ascendante.

Je décide donc de lui laisser le bénéfice du doute, et me dis que c'est le nouvel environnement qui le rend un peu chaud et que j'ai peut être un peu brûlé les étapes en le montant directement... Je le travaille en longe/liberté les fois suivantes :

- En liberté, je l'ai lâché, il a fait des tours/des tours/des tours (etc...) de galop.
- En longe : a peine sur son cercle, passage au trot, puis au galop, et plus personne.

Pensant que je m'y prenais comme un manche, j'ai alors pris un cours en précisant à ma monitrice qu'il s'agirait de le monter principalement au pas et au trot. Et là : difficile de l'avoir au pas, mais on y arrive (non pas sans mal). On décide de passer au trot... Et là : plus personne.

J'ai ensuite décidé de le prêter à mon moniteur (qui est cavalier professionnel), sans trop l'avertir de la situation, afin qu'il se fasse son idée du cheval. J'avais en tête que les problèmes venaient de moi, et uniquement de moi et je ne voulais pas que mon moniteur ait un quelconque a priori sur le cheval, afin d'avoir un avis neutre.

Sa première semaine de travail passe, je fais un compte rendu avec le moniteur. Verdict : "Dis moi, j'ai un problème avec ton cheval... Il part tout seul et ne s'arrête pas, c'est normal ?". Désespoir. Après d'autres séances de longes/monte par mon moniteur, celui-ci a reconnu que :

- Il passait du pas au trot et du trot au galop pour prendre la main ;
- Il n'avait pas osé sauter ne serait-ce qu'une croix avec, parce qu'il ne sentait pas le cheval ;
- Il était "quasiment inmontable".

Nous avons bien évidemment appelé :

L'ostéo : Rien à signaler
Le véto : Rien à signaler
Le maréchal : Rien à signaler
Prochaine étape : le dentiste.

La seule chose qui me turlupine, c'est qu'il a l'air très, voire "trop" bien au pré : il refuse d'en sortir, et part pleine balle une fois qu'on l'y ramène (il m'a presque arraché la longe une fois, mais ne l'a plus refait par la suite, il rentre dorénavant dans le calme). J'ai l'impression que sa "tête" reste au pré, même lorsqu'il n'y est plus, et que c'est peut être ça qui le rend "foufou".

Mais autrement, et en conclusion, j'en suis à un stade où je ne comprends pas ce qu'il se passe. Tout avait l'air parfait, et je vois doucement le rêve de ma vie se transformer en cauchemars.

Du coup, j'aurais quelques questions :

- Est-ce que, selon mon récit et selon vous, j'ai fait quelque chose de travers ?
- Est-ce que quelque chose vous surprend ?
- Pensez-vous qu'il puisse s'agir d'une "arnaque" ?
- Avez-vous déjà eu ce genre d'expérience après achat ?

J'hésite à le revendre... Et suis totalement perdue. J'ai mis une certaine somme à l'achat, et c'était le rêve de ma vie... Je ne vois pas où j'ai merdé.

Merci de votre aide et de votre point de vue extérieur ! Même sans réponse à mes questions, rien qu'un avis un peu extérieur pourrait être utile voire réconfortant haha.

Je vous remercie de bien vouloir éviter de me juger trop durement : toute critique est bonne à prendre si elle est formulée correctement et constructive, dans ce cas je serais toute ouïe ! Il s'agit de mon premier achat, et vous vous doutez que je suis déjà au fond du trou...


EDIT : MISES A JOUR SUR LA SITUATION :

Plus de développements pages 8,9 et 14/15/16.

Après de longs développements, que je vous épargne mais que vous pourrez retrouver sur les pages que j'ai citées, j'ai fait le choix de le retourner en pension pré/box chez son vendeur, afin d'être encadrée dans un milieu que le cheval connait déjà.

Ses vendeurs ont été très attentifs et compréhensifs, ils m'inspirent confiance et je pense que, le cheval les connaissant, cela m'aidera considérablement.

Il est arrivé dans sa nouvelle pension aux alentours du 25 septembre, et va recommencer le travail en octobre !

- Début octobre : Voyant que je galérais toujours autant, j'ai demandé à son ancienne cavalière, présente sur les lieux, de le monter. Celle-ci a effectivement constaté un problème et m'a proposé de le reprendre au travail et de me prêter un cheval en attendant. Je m'en occuperai donc en mains/en liberté le temps de voir un peu comment son travail par cette cavalière évolue.

- Mi-octobre : Je l'ai remonté et ça été catastrophique ne serait-ce qu'au pas : un cheval pas attentif, pas avec moi, qui avance et c'est tout... J'ai eu mon ultime remise en question et je me suis un peu mis un coup de cravache, j'ai alors décidé de le remonter tous les week-ends, que ce soit pour faire du pas ou une vraie séance, afin de me reprendre et d'arrêter d'en faire une montagne. Plus ça se passait mal, plus j'appréhendais, et je commençais à m'enliser dans un cercle vicieux.

- Début novembre : J'ai (enfin) réussi à faire du pas et du trot avec un cheval chaud, mais à l'écoute et gérable. Une grosse victoire ! J'ai donc persisté à le monter, on traverse des hauts et des bas, et ai petit à petit intégré le galop à nos séances. On s'entend bien, et on essaie vraiment de se comprendre. Prochaine étape : le muscler dans le bon sens !

Pendant toute cette période (pages 20 à 30 environ) la question s'est posée de le garder/de l'échanger/de le vendre, de m'accrocher ou non. Je me suis également interrogée sur la manière dont je le travaillais et ce que j'en attendais, j'ai eu des très bas, et des périodes plus sympa, le tout bercé par beaucoup de doutes à mon égard, à son égard, et à notre égard.

Au fil du temps, j'ai eu une nette amélioration : en mains, on s'entend très bien et c'est tout simplement un cheval adorable.

A cheval, je sens qu'il est capable de bien, et qu'il s'applique lorsque je ne lui demande pas de travers. Je vois son potentiel, et je crois petit à petit en nous. On fait des petits pas, qui me semblent être des pas de géants, et je pense que tout n'est dorénavant qu'une question de temps.

Bref, je me suis accrochée, et je me suis attachée à lui : c'est un amour, et je suis décidée à évoluer avec lui, pour le meilleur... Et pour le pire !

- Janvier 2021 : Après plus d'un mois à ne pas pouvoir aller le voir (entre fêtes et grippe... je n'ai pas eu de chance !), j'y suis retournée. Tout va de mieux en mieux on se comprend et on commence doucement le travail. J'ai commencé les cours avec, et je sens que ça va nous être bénéfique, alors je vais continuer sur un rythme d'un cours par semaine !

On a passé une barre au sol, rien de miraculeux, mais on insère progressivement les barres dans notre travail afin de dédramatiser la chose pour lui, qui a tendance à charger. Je pense que ça va être un travail de plutôt longue haleine, mais encadrée ça ne devrait pas être impossible.

Je me rends compte par ailleurs que mon niveau revient petit à petit, et je me fais + confiance au fil du temps, ce qui se ressent dans notre duo.

En parallèle, je passe le permis pour aller le voir plus souvent !

Édité par nanouetbabane le 24-01-2021 à 12h23

Nanouetbabane

Apprenti
  

Trust : 267  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 244
9 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 13/11/2020 à 10h05


blindh a écrit le 12/11/2020 à 12h46:
on m'avait dit que, que je le vende ou pas, il était là pour me mettre face à des problèmes que j'avais également et je devais de toute façon m'y confronter peu importe ma décision.


C'est un peu ça pour ma part.

En fait, je me rends compte que je suis sortie assez blasée de mes dernières années à cheval. Sans vouloir épiloguer, j'avais un cheval très attachant, mais très stressé, peu d'encadrement, et parfois quelques critiques, à la fin je ne prenais plus vraiment de plaisir.

Du coup, j'étais vraiment heureuse de pouvoir ENFIN avoir un cheval qui a des bases, et qui pourrait m'emmener un peu plus loin. J'étais tellement heureuse que j'ai absolument voulu faire coller mon nouveau cheval à mes attentes... Et il n'y colle pas. J'ai mis du temps à le remarquer, mais avouons-le : entre le descriptif du cheval que je voulais, et le descriptif du cheval que j'ai actuellement, il y a un monde.

Mais en fait (et là, le débat cheval/équitation ressort et se rejoint), je me dis que j'aurais beau avoir le meilleur cheval du monde, ça ne fera pas forcément de moi une bonne cavalière. Il a les capacités, il a l'envie : il sera donc tout à fait apte à répondre à mes attentes le jour où je saurais lui demander clairement ce que je veux, et dans le calme. Et vraiment, il est très mignon ce gros morceau !

Donc, comme toi, je pense que ça n'était pas vraiment prévu au programme mais, comme toi, je pense qu'il va me mettre face à mes erreurs et qu'on apprendra ensemble. J'en profite pour te souhaiter bon courage pour ton évolution !!

guppy13 C'est gentil, j'espère que tu as raison !! :) On verra mais pour l'instant, j'ai beaucoup travaillé sur la manière dont j'appréhende les choses et on va voir ce que ça donne part la suite !

Et évidemment, merci encore à tous ceux qui suivent de près ou de loin cette affaire et qui m'ont aidée ! ;) Lorsque je suis descendue de cheval, j'ai carrément eu hâte de tout vous raconter hahaha

Elyseefm

Initié
 

Trust : 20  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 53
1 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 14/11/2020 à 00h16

Super contente pour toi ! Maintenant plus qu'à persévérer et ne pas se demotiver si tu revis une mauvaise séance avec ton cheval. Comme dit le proverbe : plus le combat est dur, plus la victoire est belle.
Si ça peut te rassurer, ma jument correspondait aux critères que je m'étais donné quand je l ai acheté et pourtant j en ai bavé quelques fois (comme me disait ma coach : "les jeunes chevaux c'est ingrats") et maintenant trois ans après c'est que du bonheur.
Je me répète mais les chevaux c'est comme les histoires d'amours, on le sait quand c'est "le bon", si tu sens que tu as une attache particulière pour ce cheval alors ça va le faire. Ok tu va certainement en baver quelques temps mais quel propriétaire n a pas galéré à un moment donné ?
Si tu sens que quelque chose est faisable avec ce cheval alors concentre toi sur les bons moments comme la dernière séance. Évite de stresser et d appréhender les séances (je sais c'est dur, je suis une vraie angoissée de nature) et dis toi si une séance se passe mal que ce n est pas la fin du monde et que tu seras d autant plus contente et fière de toi quand tu auras une séance qui se passera bien à nouveau.

Elea2008

Membre d'honneur
   

Trust : 324  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2892
8 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 14/11/2020 à 08h06

nanouetbabane
Je trouve ce post et ton évolution vraiment passionnants.
Je crois que ton histoire parle à beaucoup d'entre nous : le fait qu'il y ait un fossé entre notre cheval "fantasmé" et la réalité de notre acquisition, et de quelle façon ça nous remet en question, nous interroge sur nos choix conscients et inconscients, nous met face à nos difficultés, et nous oblige à des prises de conscience (parfois brutales) et à une évolution.
Il me semble que la phrase de blindh sur le fait qu'ils sont là pour nous amener à nous confronter à nos problèmes (et donc à grandir, évoluer, progresser techniquement mais aussi et surtout dans notre approche et dans notre connaissance de nous-même), se révèle très souvent valable.
Belle continuation à toi (et à lui).

Nanouetbabane

Apprenti
  

Trust : 267  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 244
37 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 16/11/2020 à 10h32

Bon et ben la route du positif semble un peu plus longue cette fois-ci ! :)

Je l'ai monté samedi et dimanche, toujours au pas trot (et galop involontaire ).

Samedi : Lorsque je suis montée dessus, en petite carrière, j'ai instantanément eu un pas calme. Je n'ai adopté aucun comportement différent de d'habitude, et pourtant, le pas était celui que je cherchais à chaque fois lorsque je montais dessus : un pas qui est, certes, rapide, mais n'est pas précipité.

Au bout de quelques minutes, je l'ai eu à peu près attentif, puis vraiment à mon écoute au fil de la séance. J'ai travaillé sur des voltes/demies voltes/8 de chiffre, et petit à petit, il lui arrivait de venir se poser sur la main, le reste du temps, je ressentais qu'il cherchait à s'appliquer/à comprendre mes demandes.

Une fois que j'ai eu un "vrai bon pas", c'est à dire, un pas sans chauffer, et avec un cheval attentif, j'ai commencé à travailler au trot. Ca a été plus compliqué, plus précipité, mais j'ai réussi à l'avoir calme aux deux mains, et j'ai obtenu, sans trop le chercher, quelques foulées avec un cheval en place aux deux mains. J'ai laissé là-dessus.

Il a pris le galop une fois, même si c'était un petit galop et qu'on m'a conseillé de le garder, j'ai préféré repasser au trot. J'ai envie qu'il prenne le galop parce que je l'ai demandé, et de ne pas le maintenir lorsqu'il l'a pris de son propre chef.

Dimanche : J'avais prévu de travailler sur des figures de manège et d'intégrer du galop si je le sentais.

La météo ne m'a néanmoins pas permis de travailler dehors, et le manège était plein de monde, donc j'ai attendu un peu qu'il se vide avant d'y aller.

Avant de monter dessus, j'ai demandé à une de ses cavalières de monter avant moi, juste pour la voir au pas : la dernière fois que je l'ai monté en manège, c'était il y a 3 semaines et je vous avais écrit pleine de dépit tant il m'avait snobée. Du coup, j'avais envie de monter dans ce manège sans m'en faire tout un monde, et sans appréhender : voir qu'il n'est pas différent avec quelqu'un d'autre m'a aidée, et une fois qu'elle avait fait deux tours de pas avec, je suis montée dessus.

La séance se passait bien, mais comme j'ai monté un peu tardivement, je me suis rapidement trouvée seule dans le manège (la séance a commencé avec deux autres chevaux dans le manège), et parallèlement, ils ont commencé à nourrir dans les écuries. Là... Ca a été plus difficile d'obtenir quelque chose, j'ai eu une cocotte minute au trot principalement, et de moins en moins attentif.

J'ai donc abandonné mon idée de travailler aux trois allures, et j'ai travaillé des transitions, pour avoir un accélérateur/des freins même lorsqu'il chauffe.

J'ai eu du mal à re-accrocher son attention, mais ça s'est fait. Une fois que j'ai obtenu deux belles transitions pas/trot et trot/pas à chaque mains, j'ai laissé là dessus.

Petit bonus : au moment de l'arrêter pour descendre, ma voix et mon assiette ont suffi ! :) Bon, je pense que l'appel de la gamelle y était pour beaucoup maiiiiiis... on était dos à la porte, donc c'était pas totalement gagné.

Enfin, je précise qu'il n'a pas du tout été monté avant que je me mette dessus, que ce soit le samedi ou le dimanche. L'une de ses cavalières n'était pas forcément en accord avec ce projet, mais finalement, ça s'est bien passé comme vous pouvez le constater. De mon côté, ça tue à nouveau le mythe du "Grand cheval dangereux" que je m'étais construit : je suis capable de le monter, sans besoin que quelqu'un le "gère" avant moi, et psychologiquement, ça joue !

En mains, que ce soit samedi ou dimanche, j'ai eu un petit cheval curieux et très très câlin, à me suivre du regard quoi que je fasse, même lorsque je lui brosse les tendons des antérieurs, je suis nez à nez (c'est le cas de le dire) avec son nez haha ! Il est vraiment très mignon et réclame des papouilles à tout bout de champs... J'adore !

Donc semaine prochaine, toujours sans me mettre de pression, je pense intégrer du galop dans mes séances, et commencer petit à petit à les prolonger. Je ne l'appréhende quasiment plus, et lorsque j'appréhende, je sais que je suis encadrée et je n'hésite pas à appeler à l'aide afin de tuer mon stress dans l'oeuf, ce qui a fonctionné dimanche : j'aurais certainement pu le monter sans que sa cavalière le monte devant moi, mais j'aurais appréhendé, ce qui n'est bon ni pour lui, ni pour moi !

Ce sont des petits pas, mais dans ma tête, ce sont des pas de géants. Je gagne confiance en moi, en lui, et en notre duo.

Plusieurs cavaliers m'ont confié que j'allais mieux avec leur petit SF, qui est toujours en vente, et ont suggéré que je procède à un échange entre les deux... Mais aujourd'hui, mon choix est fait et le défi avec mon cheval est relevé. Je m'en sens enfin capable, et je m'y suis attachée. Leur petit SF est véritablement un cheval "clefs en mains", et c'est clair qu'objectivement, il a plus de qualités (voire, que des qualités haha)... Mais les dernières séances avec mon cheval m'ont ouvert des portes : ça sera plus compliqué, mais ça sera d'autant plus beau ! :)

Je commence à croire en nous, et je n'ai pas envie de m'arrêter en route !

Édité par nanouetbabane le 16-11-2020 à 10h36



Nanouetbabane

Apprenti
  

Trust : 267  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 244
1 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 16/11/2020 à 10h57


elyseefm a écrit le 14/11/2020 à 00h16:

Je me répète mais les chevaux c'est comme les histoires d'amours, on le sait quand c'est "le bon", si tu sens que tu as une attache particulière pour ce cheval alors ça va le faire. Ok tu va certainement en baver quelques temps mais quel propriétaire n a pas galéré à un moment donné ?


Et bien je n'y croyais plus, mais j'ai eu cette sensation au cours de la séance de mercredi dernier. J'ai senti qu'on se comprenait mieux, ou du moins, qu'on cherchait à se comprendre, qu'il avait fait une sorte de "pas vers moi" au fil de la séance, rien qu'en essayant de décrypter ce que je demandais. Ca m'a beaucoup plu.

Petit à petit, on me conseille d'abandonner, notamment au profit de leur petit SF... Et là, je dois avouer que c'est mon esprit de contradiction qui parle. Je sais que mon cheval est capable de bien, je sais qu'on en sera un jour capable ensemble, et j'ai envie de le prouver.



elea2008 a écrit le 14/11/2020 à 08h06:
@nanouetbabane
Je trouve ce post et ton évolution vraiment passionnants.
Je crois que ton histoire parle à beaucoup d'entre nous : le fait qu'il y ait un fossé entre notre cheval "fantasmé" et la réalité de notre acquisition, et de quelle façon ça nous remet en question, nous interroge sur nos choix conscients et inconscients, nous met face à nos difficultés, et nous oblige à des prises de conscience (parfois brutales) et à une évolution.


Merci beaucoup ! C'est en effet ça qu'il s'est passé... Je pense qu'on ne s'est pas compris, et que j'ai pas vraiment cherché à le comprendre parce que je pensais le connaître après la simple visite que j'ai faite, ou du moins, je voulais le connaître.

Et pourtant, c'est vrai que j'en demandais peu : du pas, du trot, du galop et une croix, c'est tout de même vraiment pas la fin du monde. Mais demander du pas, du trot, du galop et une croix à un cheval sensible lancé dans un nouvel environnement, avec une nouvelle cavalière pas forcément confiante en elle... Bah c'est déjà un mauvais cocktail.

Après, que des pros soient montés dessus et aient galéré... Ca reste une énigme. C'est vrai qu'il n'est pas simple, et je pense qu'ils s'attendaient, tout comme moi, à avoir un cheval qui "connait les bases". On était tellement aveuglés par la simplicité de nos demandes, qu'on est peut-être passés un peu outre sa panique générale.

Je le remarque bien aujourd'hui, en mains, où il est carrément plus serein : même si son ancienne pension était paradisiaque (je n'ai rien à redire dessus et je persiste à la recommander), je ne l'ai jamais eu vraiment détendu en licol.

Ca a été une série de toutes petites incompréhensions, qui ont grossi de manière considérable. Petit à petit, au cours des dernières séances, j'ai l'impression que je les déconstruis, ça fait du bien !

Isrene

Apprenti
  

Trust : 114  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 369
6 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 16/11/2020 à 11h05

nanouetbabane

Pour ta dernière partie, je trouve ça super qu il te propose un échange.

Je comprends aussi que tu ne souhaite pas, que tu souhaites relever le défi et que oui ca peut être beau.

Et peut être que ca te fais culpabiliser d accepter?

Je ne dis pas qu il faut que tu acceptes cette proposition.

Je dis juste que peut être ça vaut le coup de faire le pour et le contre.

Si jamais demain il y a un retour en arrière, est ce que tu risque pas de regretter le SF ?

Est ce que tu te sens capable de tout le temps te remettre en question en permanence ?

Financièrement, les cours, la pension, travail ?


Je veux pas t induire en erreur, je sais juste combien C est dur et douleureux d avoir très peux de progrès dans une relation quand on s investie énormément ce qui a l'air d être ton cas.

Édité par isrene le 16-11-2020 à 11h15



Mel312

Membre ELITE Or
  

Trust : 103  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 12305
5 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 16/11/2020 à 11h20

Idem. Vu comme ca, j'aurais tendance à choisir le SF a ta place. Pourtant j'adore les defits mais il faut avoir le temps et l'argent.
La ca va il est bosé régulièrement. Mais qu'en serait-il si tu doit déménager pour x raisons, que financièrement tu ne puisse plus le faire travailler. Etc...
Ca te limite aussi ce que tu pourras faire avec. Apparemment vous n'êtes pas prêt à sortir en concours. Il ne semble vraiment pas etre un cheval d'amateur pratique.

Mais bon on n'est pas à ta place. Depuis nos ecran.......

Badmonster

Membre ELITE Or
  

Trust : 410  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 15422
7 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 16/11/2020 à 11h39

Je suis très contente pour toi pour les séances positives ça fait plaisir !

Pour le SF, est ce que tu l'aurais pris si tu l'avais essayé avant ou à la place du tien ? Attention oui au côté "défi" du "c'est le mien j'assume" alors que le but c'est de se faire plaisir aussi :) je ne dis pas changer de cheval à la moindre difficulté haha mais un minimum de matching entre ce que le cheval peut / veut et les objectifs .

Dans tous les cas c'est cool et j'espère que ça va continuer dans ce sens !

Guppy13

Membre VIP

Trust : 300  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3607
8 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 16/11/2020 à 11h53

Je pense au contraire que ton cheval était là pour une bonne raison, pour te montrer tes faiblesses et te permettre de les corriger. Et ce bien au delà de l'équitation...

Oui, peut-être que tu pourrais aller demain en concours avec SF ce que tu ne peux pas avec ton loulou.
Mais de toute façon, on est confiné donc tu ne pourras pas!
Ca dépend vraiment de ce que tu veux. Si c'est progresser facilement vers le sport, il vaut mieux SF car il a déjà les bases. Si construire des bases solides t'intéresse -quitte à mettre le sport entre parenthèse un temps- alors garde ton loustic.

Je pense très honnêtement que d'ici un mois ou deux, tu pourras cesser la pension travail ou du moins la diminuer (parce que je crois que l'écurie est loin de chez toi) car tu auras suffisamment progressé avec lui pour le travailler seule et prendre plaisir avec lui (et pas que sur son dos).

En tout cas, vous progressez bien, c'est chouette!
Pas du tout évident de gérer l'heure de la gamelle, son impact sur lui et du coup par rebond l'impact sur toi. On est vraiment sur de la gestion des émotions en fait. Et tu as super géré, au top!

Nanouetbabane

Apprenti
  

Trust : 267  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 244
6 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 16/11/2020 à 12h04

Aaaaah vous me faites monter le doute ! :p

En réalité, leur petit SF est une pépite, il sait tout faire, et bien. Quand je vais sur une barre, plus j'essaie de le soutenir, plus je le dérange : c'est lui qui m'emmène, et pas l'inverse. Par contre, il manque un peu de sang, et il faut vraaaaiment le réveiller. Je pense qu'à l'essai, j'aurais tiqué dessus.

Ensuite, quoi qu'on en dise, je n'ai pas vraiment recherché un cheval "clefs en mains", ce qui me ferait plaisir c'est de travailler mon équitation et mon cheval, sans avoir à réparer ses éventuels traumatismes. Pour l'instant, j'ai le sentiment qu'avec mon cheval actuel, c'est possible : il n'est pas "traumatisé, on a simplement eu du mal à se comprendre (du moins c'est ce que je ressens).

Le cheval qu'ils me proposent est, en revanche, prêt pour tourner en concours et tournait jusqu'à la veille du confinement, mais je me dis que je n'aurais pas vraiment un sentiment de satisfaction, et qu'au final, ce qui me tente, c'est de grandir avec mon cheval.

Là, c'est possible. Je sens que ça n'est qu'une question de mois, alors oui, je ne décollerai pas directement sur de la 105, mais ça n'est pas ce que je cherche ! J'ai un cheval qui a des capacités physiques pour le faire, à moi et à nous de travailler pour concrétiser ça : c'est mon objectif. :)

Cherchour

Membre VIP
   

Trust : 84  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5755
4 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 16/11/2020 à 12h08

nanouetbabane C'est pas grave pour le petit arrêt "facile" parce qu'il y avait la ration qui attendait au box. Ce qu'il faut c'est réussir à rester dans le positif pour toi comme pour lui. Si ça se passe mal, ça se passe mal pour toi mais pour le cheval également. Ca crée de la tension, de la confusion, qu'on retrouve aux séances suivantes.
Donc là je traduis plutôt "je m'arrête sagement, je rentre au box, j'ai à manger", on est plutôt dans le positif pour lui.

C'est toute la somme des séances qui vont bien se passer qui vont vous faire progresser l'un vers l'autre. Donc tu as pour moi, opté pour la bonne solution en privilégiant les séances simples pour le moment.


Après j'avoue que si on relis ta recherche de base et tes expériences depuis quelques semaines, on est loin du cheval que tu cherchais. Tu as quand même des chevaux loin d'être clé en main qui ne seront pour autant pas aussi délicats. Certes il peut te faire progresser, mais la notion de plaisir est importante je pense pour vivre une relation pleinement épanouie. J'espère que vous arriverez à vous accorder tous les deux

Lau7796

Membre d'honneur
 

Trust : 569  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1879
2 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 16/11/2020 à 12h09

nanouetbabane Ça me fait penser à ce que je cherchais aussi ^^

J'ai essayé un SF de 9 ans, prêt sur 120 (bien que certaines choses me sont parues bizarres à l'essai)
Il était intéressant etc, mais je n'aurai pas eu cette "satisfaction" d'avoir "réussi" quelque chose. Enfin au moins d'y avoir mis les moyens

Là, j'ai pris un OC de 6 ans, je suis encadrée, si besoin de le faire monter par un pro, ce sera fait, on est encore en phase de découverte

Mais je sais qu'à chaque petit truc qui s'améliore, j'en suis super contente (par ex, cette semaine le changement de pied G-D est passé du premier coup comme une lettre à la poste, alors que jusque là il se désunissait)

C'est peut-être bête comme raisonnement mais c'est le mien, et je pense qu'il est similaire au tien

Blindh

Maître
    

Trust : 320  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1066
4 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 16/11/2020 à 12h12

nanouetbabane Tout dépend vraiment de toi. Personnellement des fois je ressens de la frustration à me dire que je paye pour ne même pas monter mon cheval, et pourtant cela me pousse à progresser de mon côté, cela m'a offert une volonté, une motivation et une exigence que j'avais perdues jusque là. Parce que je sais qu'il peut faire, et que c'est à moi d'apprendre pour le rattraper. On m'avait déprimée de l'équitation avant cela, d'autant que mon autre cheval (edit : qui est toujours à moi mais qui a 20 ans donc balade + entretien léger maintenant) n'était pas très qualiteux de base et assez compliqué de ce fait (chauffait vite même si d'une gentillesse extrême). Du coup on m'a beaucoup dit que je ne pouvais rien faire avec, j'ai bêtement écouté tout en en souffrant. Alors que je suis convaincue que sa finesse et son mental aurait permis en réalité de faire des choses sympas.

On m'a aussi beaucoup dit d'être raisonnable et de vendre mon actuel, mais quand j'ai fini par dire que non je ne le vendrai pas, ma décision a été respectée et on m'a proposé des solutions.
Je ne regrette rien même si j'ai de plus en plus hâte de pouvoir poser mes fesses dessus. Mais c'est ma décision, cela ne veut pas dire que c'est la seule. J'apprends avec le cheval bien mis, pour pouvoir un jour monter le délicat. Peut-être que je ferai jamais de concours, peut-être que l'obstacle ne sera plus qu'un beau rêve, mais je serai devenue une bien meilleure cavalière qu'en achetant juste un cheval sympa qui pardonne tout. Justement parce que le maître d'école que je monte actuellement ne pardonne pas tout du tout, il sait faire donc à moi d'apprendre à demander avec un bon enseignant.

Je pense qu'on finit par sentir quand c'est avec ce cheval qu'on veut continuer et pas un autre. Et je pense, qu'un peu comme moi à l'époque, ta décision est prise. Donc n'en doute pas, écoute toi, rien ne t'empêchera de changer d'avis plus tard de toute façon.

Édité par blindh le 16-11-2020 à 12h19



Cherchour

Membre VIP
   

Trust : 84  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5755
1 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 16/11/2020 à 12h24

Idem je pense que c'est vraiment un travail à faire pour se "sonder" personnellement et savoir ce que tu veux.

Perso quand j'ai acheté c'était clair que je ne voulais pas me prendre la tête avec certains profils de chevaux que j'ai pu côtoyer, je voulais du gentil, pratique. Ca n'a pas été toujours facile car j'ai acheté un 5 ans juste débourré, l'idée de vendre m'a traversé l'esprit quelques fois. Mais je le considère comme facile et j'avais besoin d'un cheval qui me laisse la possibilité de faire des erreurs, sans me mettre en danger. Si je fais mal, il ne comprend/répond pas, mais c'est tout. Il ne va pas se braquer ou autre. Et dans mon fonctionnement c'est très bien car ça me met en confiance et ça m'aide à progresser, essayer, voir que ça ne va pas, essayer autrement ...

A toi de voir quel est ton fonctionnement personnel, si le cheval te convient. Certains personnes vont aussi avoir besoin d'un "challenge", ou ne vont pas trop se formaliser si ça remue un peu plus, ça dépend vraiment de l'état d'esprit de chacun

Badmonster

Membre ELITE Or
  

Trust : 410  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 15422
11 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 16/11/2020 à 12h37

De toute façon c'est TON ressenti et ton envie qui compte, c'est TON temps et TON argent, et surtout ton feeling ! Après, c'est pas parce qu'un cheval est plus facile qu'on ne va pas construire des choses avec, des bonnes bases, qu'on ne va pas apprendre ni créer une relation forte etc etc..

J'ai des amies qui ont acheté au fil du temps des chevaux "clés en main" pour faire des grosses épreuves, montés par des pro avant, bah... il a fallu construire une vraie relation aussi, et pour que ça aille vraiment bien il a fallu du temps aussi
Page(s) : 1 ... 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
 Répondre au sujet