Journal d'une recherche équestre !

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3
Auteur
2985 vues - 42 réponses - 8 j'aime - 25 abonnés

Tekesuta

Membre d'honneur
    

Trust : 344  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3030
Journal d'une recherche équestre !
Posté le 12/06/2021 à 14h56

A la recherche de réflexions...


Cliquez pour voir l'image   


Après plusieurs années à apprendre auprès de mon grand amour blond, et auprès d'autres chevaux, de races, caractères, et histoires bien différentes, j'ai pris un réel goût et passion à évoluer, découvrir, que ce soit dans leur fonctionnement, leur mental, mais surtout, le fait d'établir la communication la plus confortable possible pour eux.

Mon maître de vie, Aquino, m'a vraiment poussée à évoluer. Petit cheval avec un passif "traumatique", lié à une sensibilité bien trop exacerbée, et des émotions en pagaille... j'ai été obligée de laisser tomber toutes les armes en ma possession, et de le laisser me guider sur son chemin à lui.

Ca a été un véritable travail, notamment la difficulté de trouver un encadrement capable de m'aider (cheval ne supportant pas la contrainte, avec des réactions imprévisibles et très violentes, à l'époque). J'ai erré, j'ai pleuré, j'ai voulu baisser les bras, et pourtant, j'ai fini par réussir à sortir ce petit coeur de sa coquille. Aujourd'hui, j'ai un cheval tout simplement exceptionnel, plein de vie, de pétillant, d'enseignement (toujours !). Et bien sûr ce petit caractère qui me fait absolument craqué, dans sa demande de finesse, de justesse, et sa volonté à tout épreuve.

Mais m'arrêter sur un type d'équitation, sur mes propres acquis, ça ne me plaît pas vraiment. Jusqu'à où peut-on aller dans le travail du cheval, dans la communication, pour améliorer son confort, son pétillant, et le partenariat avec ce dernier ? Comment trouver, développer, cette relation que pouvaient avoir les amérindiens avec leurs chevaux ? Devenir un centaure ?

Je suis partie expérimenter l'équitation western avec mon petit cheval. Side-pull, pas d'éperon. Une découverte de la communication, en selle, assez différente de la monte classique, avec une fluidité qui m'a beaucoup plu, et surtout, un véritable lâcher prise. Un bagage de plus ajouté à notre histoire, et une superbe expérience : le tri de bétails, avec des petites vachettes. La communication dans le silence le plus total. Le cheval qui entend ma demande, et s'occupe de lui-même de mener les vachettes...


Cliquez pour voir l'image   

Mais je reste une cavalière de classique, et le dressage, ça me manquait quand même beaucoup ! C'est là où j'ai eu l'occasion d'explorer l'école de Légèreté, avec un excellent enseignant, qui m'a amenée de nouvelles possibilités, de nouveaux espoirs, et de quoi m'apaiser sur ce monde du cheval qui m'a toujours beaucoup effrayée. Une seconde enseignante m'a poussé vers des hauteurs que je ne pensais même pas être capable d'atteindre.

Cliquez pour voir l'image   

J'ai eu aussi l'immense plaisir de travailler avec eldeilla, dont les connaissances, le regard, axé sur ce qu'on peut nommer des "détails" mais qui transforment mon cheval, m'ont ouvert de nouvelles portes, et m'ont fait décider de pied ferme de rester dans cette direction.

J'ai ensuite trouvé une enseignante en "équitation de conscience", et après une bonne heure de conversation au téléphone, je n'avais qu'une hâte : travailler avec elle. Qu'est-ce que ça fait du bien de pouvoir ainsi échanger, et se comprendre ! Une équitation concentrée sur le détails, la correction, mais aussi une forme de méditation active, de prise de conscience de notre corps, de celui du cheval. Les résultats sont vraiment très impressionnants.


Cliquez pour voir l'image   

Donc, en ce moment, je suis encadrée par trois enseignants, avec en plus eldeilla dont je n'ai qu'une hâte, c'est qu'elle mette les pieds dans l'enseignement, parce que, wow. En école de Légèreté, en équitation de conscience, et une troisième, je dirais plutôt basé en équithérapie, qui va évoluer vers une méthode que j'ai très, très hâte de découvrir et de vous partager !

J'avais donc envie de faire un sujet pour partager toutes ces expériences très enrichissantes, et pourquoi pas, ne pas ouvrir à mon tour certaines portes, donner de nouvelles "recherches" aux cavaliers, des noms qu'on ne connait pas, qu'on n'entend pas, mais qui peuvent plaire, et transformer une équitation.

(bien sûr, avec tout ça, travail à pieds, liberté, balade, dextre, longues rênes...!)
Sujet marqué en post-it L'auteur de ce sujet l'a marqué par des "Post-It".


Cliquez-ici pour suivre le post marqué


Tekesuta

Membre d'honneur
    

Trust : 344  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3030
2 j'aime    
Journal d'une recherche équestre !
Posté le 04/07/2021 à 19h48

liquescence C'est bien qu'il y ait eu un tel sujet !! Effectivement ça serait bien que ce soit un peu plus étendu... ça change la vie et aussi celle du cheval.

C'est vraiment mon grand qui me l'a appris, rien ne fonctionnait, c'était une bombe à retardement, alors tout ce qui était " désensibilisation " c'était juste impossible, ou du moins, pas sans contrainte, et sans vraiment bon résultat par la suite. C'est en développant sa curiosité et sa réflexion que j'me suis retrouvée avec un monsieur passe-partout (bon, un passe-partout qui sursaute, mais qui passe partout quand même )

Merci en tout cas

Tekesuta

Membre d'honneur
    

Trust : 344  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3030
2 j'aime    
Journal d'une recherche équestre !
Posté le 05/07/2021 à 19h05

Changement de pieds sur le cercle (recherche)
05 Juillet 2021


Aujourd'hui, petite séance dans la carrière avant d'aller marcher un peu (à pieds !).

On a le changement de pieds par aspiration, mais... c'est tout. Je n'arrive pas à l'obtenir sur le cercle, par exemple, et en LR, on fait le travail préparatoire pour y arriver (comment ça j'ai une obsession pour les cdp ? XD)

Ce que j'avais lu, il y a longtemps, c'est de "barrer" le chemin du cheval au galop, comme pour lui faire changer de sens, et féliciter le moindre mouvement. Bon, franchement, aucune utilité chez lui, il cherche des réponses, il ralentit, il s'arrête, il me regarde avec ses yeux de biche "je ne comprends pas ?"

Bon, tant pis. Aujourd'hui, petit travaill, pas, trot, et j'aime beaucoup combien il a amélioré son trot, ou peut-être est-ce moi qui hallucine, je ne sais pas. Il commence à réussir à avoir un trot plus "rassemblé" (encore une fois, des guillemets), avec l'énergie du galop, en fait. C'est assez joli, après à voir ce que c'est réellement. J'ai essayé de filmer, mais j'avais les deux copains dans la carrière, qui ont bien sûr décidé de brouter devant le téléphone...

Puis on s'est amusés un peu au galop,, et je me suis dit que je brûlais complètement les étapes du CdP sur le cercle ! Bien sur que par perte d'équilibre, il n'aurait pas le choix de passer à l'autre pied. Mais ce n'est pas dans mes manières de faire, ni dans les siennes.

Donc j'ai cherché le départ à faux par ma position, sur le cercle. D'abord galop à juste, pas, galop à faux. Alors non, ça n'a pas marché comme ça dès le début, je devais trouver la position claire et suffisamment précise. A main gauche, pas évident : il est plus confortable sur ce pied, même à faux du coup je suis passée à main droite, me servant de ce "confort" pour amener le galop à faux. Ca a été très rapide ! J'ai arrêté là-dessus, j'étais super contente.

A moins d'être vraiment plus claire et de trouver LA position qui fera que les aides l'enverront dans le galop à faux. Pas de stick, mais peut-être pour amener les hanches à l'extérieur peut-être ? Ma position, étant à sa tête, j'ai un peu de mal à communiquer avec l'arrière.

Bref, une séance super intéressante et un cheval hyper appliqué, il m'a d'ailleurs proposé un galop hyper lent, c'était trop mignon, très décomposé. Ce petit amour !

On va laisser mijoter quelques jours, reprendre un peu les longues-rênes. Ce rêve que de pouvoir obtenir le changement de pieds sur le cercle...

Tekesuta

Membre d'honneur
    

Trust : 344  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3030
3 j'aime    
Journal d'une recherche équestre !
Posté le 08/07/2021 à 21h21

Ecole de Légèreté
08 Juillet 2021


Hier, ce n'était pas terrible, mais j'ai eu de la chance d'avoir été accompagnée par une adorable personne, qui m'a aidée à mieux gérer mes émotions quand les choses ne vont pas bien. Ne pas se laisser happer par l'excitation de l'autre...



Et ensuite, balade avec un nouveau cheval ! Un bel espagnol à la longue crinière, qu'on m'a demandé de monter à l'encontre de mon équitation. Ce n'était pas évident, mais ce que j'ai aimé, c'est quand la conversation entre le cheval et moi s'est ouverte, et que j'ai pu lui proposer une autre communication, qui ne soit ni la mienne, ni celle qu'on lui a enseigné. J'ai adoré les petits moments où tout devenait clair, ce sentiment de joie ! Hâte de retravailler avec lui, ensuite, on verra selon l'encadrement que j'aurai (si je dois vraiment m'adapter ou non, car c'est une école que je fuis...). Mais j'ai trouvé le garçon très intéressant et ma réaction face à ma propre détresse intéressante aussi

Et aujourd'hui, cours en EdL. J'enfile les quatre chaussures (qui donnent des ailes à poney, claaairement) à mon grand, et là, ça fouaille de la queue, je m'agace, il continue, souvent signe de "un truc m'embête, aide-moi !" donc je regarde, et ne tombe-je pas sur une plaie bien profonde, situé à l'arrière du fourreau - vraiment pas un endroit où on irait regarder, j'ai envie de dire, ni évident à voir. La communication, encore et toujours !

Bon, en selle avec mon super prof.

On a travaillé un peu d'assouplissement, puis les épaules en dedans, au pas, et au trot, avec un peu plus d'angle, pour être sur du trois pistes. J'ai beaucoup aimé, j'ai eu de belles sensations, je dois juste vraiment être clair dans ma demande, car sinon, c'est négatif !

Alors la chose à travailler, il fait les extensions d'encolure avec un immmeeense plaisir, il a très bien compris le système, c'est très bien, mais peut-être l'a-t-il un peu trop bien compris, car il ne fait que la demander. Ca explique cette tendance à tracter (en plus des chaussures qui donnent des ailes), et que, vu qu'il est prêt, maintenant, on va bosser avec une encolure un peu plus relevée. Ca permettra d'avoir une marge aussi au niveau de l'encolure, et de trouver une autre réponse dans le fait de se redresser plutôt que de vouloir s'étendre.

Donc on fera à pieds, car en selle, je vais trop me prendre la tête, bla, bla, bla.

Ensuite, travail du galop ! Les départs, il lève trop la tête, et rompt le contact, alors il me dit de vraiment le "suivre" dans son départ, pour qu'il vienne sur le mors ensuite naturellement. J'ai eu des galops très énergiques, très en avant, je l'ai laissé aller dans la descente, il a trébuché, ça a été couinement et baissage de tête, oups. Mais après il l'a superbement bien faite (un petit travail en plus, certes, mais la carrière est pas idéale pour travailler sur certains points, on en profite pour d'autres ?)

C'était intéressant à travailler, ça améliorera la qualité du galop dans l'ensemble.

Bon, pas mal de déconnexions, il pense qu'avec les chaussures, mon cheval se redécouvre un peu, alors pourquoi ne pas les lui mettre aussi dans le pré, qu'il puisse bouger à son aise, etc. Ca m'inquiète un peu cette sensibilité quand même, à l'arrière, il y a deux ans, on pouvait ne plus les mettre et galoper dans la caillasse... aujourd'hui, il se plaît du confort des chaussures, mais ça fait un moment que je lui remets les quatre. Hors de question de remettre des fers. Bon, ça ne me gêne pas de devoir lui mettre les quatre chaussures, il n'a pas l'air d'avoir mal au pré... à voir, ça fait un an et demi qu'il est pieds nus devant, et il est toujours très sensible (moins qu'au passage pieds nus, mais certes)...

Soit c'est vraiment une question de "confort" (car ce sont des chaussures super confortables), soit bah je ne sais pas.

Ensuite, super moment, je propose à mon prof de monter mon cheval :D Il a cherché beaucoup l'idée de lui relever la tête, au début je voyais un cheval pas forcément coopératif, mais un cavalier juste, qui récompensait à la bonne réponse. Très rapidement, mon cheval s'est calé à une hauteur, et là, je l'ai vu le travailler, c'était beau à voir Du coup il m'a bien expliqué le travail de recherche, et que mon cheval était tout à fait capable d'avoir cette attitude car sinon, il n'aurait pas été capable de la garder de lui-même. Que simplement, il préférait laaargement aller dans l'extension d'encolure, donc c'était là la complication.

C'est vrai que c'était aussi intéressant de le voir aller jusqu'au bout. Mon cheval ne s'est pas inquiété malgré son agacement, et s'est montré au top (à mes yeux ! lol) une fois la chose comprise, à récompense de grosses pauses avec tout relâché.

J'ai beaucoup aimé.

Et il m'a dit que j'avais fait un bon travail sur mon poney Prochain cours dans vingt jours, on en prendra deux sur deux jours ! Histoire de profiter à fond de ce super enseignant.

Ce que j'aime beaucoup aussi avec lui, c'est qu'on travaille vraiment à fond les choses, on ne brûle pas les étapes, c'est aussi ce qui me fait du bien. Il attend que tout soit bien clair et bien en place pour progresser.

Voilà ! Demain un bon repos pour lui, nettoyage de tous les parcs pour moi !

Liquescence

Membre VIP
   

Trust : 261  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5941
1 j'aime    
Journal d'une recherche équestre !
Posté le 09/07/2021 à 09h09

tekesuta extra cette séance ! Je me retrouve dans le meme cas pour lez départs, je compatis :p

Tekesuta

Membre d'honneur
    

Trust : 344  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3030
3 j'aime    
Journal d'une recherche équestre !
Posté le 12/07/2021 à 21h33

Travail à Pieds
11/12 Juillet 2021




11 Juillet 2021

La séance d'hier a été la rencontre entre mon cheval et une personne que j'aime énormément. Cette dernière, il y a deux semaines, me dit avoir peur des chevaux : de loin, c'est beau, mais y toucher, non merci ! Je n'ai pas insisté, et hier, elle voulait voir ce que je faisais avec mon grand garçon.

Donc je la ramène avec moi dans la carrière, je fais des petits trucs habituels, puis je lui demande si elle veut essayer, lui confiant que ce grand garçon est manipulable même par une enfant de six ans tellement c'est un amour. Du coup elle se prend au jeu, et là, c'était vraiment très, très joli à voir.

Les deux étaient pétillants. Du jeu des deux côtés. Aucun souci qu'elle ne sache rien faire, elle a réussi à embarquer mon cheval à ses côtés, simplement par son sourire et ce qu'elle dégageait. J'ai adoré voir ça, c'était vraiment magique, et ça en dit d'autant plus sur la vision du cheval / la technique...

Car je les ai mis directement en liberté. Une très jolie connexion, un cheval en demande, bref, c'était super beau, une très belle scène, entre deux êtres qui ne se connaissent pas, dont l'une qui ne partage pas du tout cet univers...

Bon, après ma tante lui a raconté un peu que de base, personne ne voulait que je garde ce fou furieux dans la famille de peur de me retrouver handicapée

Mais c'était vraiment émouvant à voir, j'ai adoré. Du jeu, de la joie, du plaisir, aucune arme. Et boum... de la magie, de la pure magie ! Un bel exemple du lâcher-prise, et de la confiance aussi.


12 Juillet 2021

Aujourd'hui, petite séance en liberté, je n'avais pas mis les chaussures donc on n'a pas travaillé les allures (ou, en tout cas, pas plus que ça, juste pour s'amuser un petit coup entre deux exercices !)

J'ai plutôt concentré la séance du jour sur un exercice que j'avais testé il y a un bon moment, et qui n'avait pas été évident : tourner autour d'un objet. Le manque de précision, l'hésitation, le regard pas au bon endroit, le manque de timing : il ne me rate pas. C'est assez impressionnant, surtout qu'à une main, ça me vient naturellement, et de l'autre, je suis toute gauche, et il met fin à l'exercice.

Une petite vidéo de l'exercice réussi (non, je n'attends pas un bébé, j'avais juste la banane sous le t-shirt XD j'avais pas prévu de filmer )



Je mettrai (plus tard, en éditant) une vidéo de l'autre main, des difficultés rencontrées et la résolution à la fin ! D'abord j'aimerais un peu plus analyser mes erreurs et le pourquoi (et le mettre ici aussi ?)

Bref, j'adore, c'est un exercice très intéressant qui demande de la précision, et du timing. Je ne souhaite pas, par contre, amener une forme d'automoteur dans l'exercice (j'ai un peu de mal avec ça, en dehors des trois allures ?). D'ailleurs, un avis là-dessus ?

Et une photo bonus pour souligner la magie du renforcement positif. Un gros bobo, mal placé, qui nécessite des soins, pas forcément agréable (comment ça, pas de bétadine pure sur une plaie ouverte ?! pardon mon amour), mais l'immobilité félicitée à grand renfort de récompenses vocales, gratouilles, friandises ! Résultat, en liberté, et en sécurité, je peux faire les soins à mon grand garçon. Du coup, ça s'appelle avoir la tête dans l'cul ?





Edit : Je tiens juste à rajouter, pas évident de repérer un bobo placer à un tel endroit (sur le sac à cacahuètes). Ben c'est doudou qui me l'a montré, en insistant à me balancer ses fouettements de queue dans la tronche (significatif du : y'a un truc qui me gêne, enlève le moi, s'il te plaît !). Sachant qu'il n'a pas le droit de me fouetter avec sa queue (ah bah quand on a deux chaussures à lui enfiler aux postérieurs, y'a un minimum d'éducation à faire là-dessus !). Ils trouvent toujours un moyen de nous communiquer.

Demain, randonnée

Édité par tekesuta le 12-07-2021 à 21h58



Tekesuta

Membre d'honneur
    

Trust : 344  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3030
6 j'aime    
Journal d'une recherche équestre !
Posté le 13/07/2021 à 17h58

Randonnée
13 Juillet 2021


7 heures de randonnée, 700 mètres d'altitude grimpés ! C'était vraiment génial, petit cheval extra (comme d'hab !), et qui a découvert le bon goût des feuilles de hêtres !

On a profité pour prendre un bain de moutons :



Petite expérience assez unique, si j'ose dire ? Un petit coeur absolument sage, calme, et qui avait envie de finalement suivre les moutons (et de mettre son nez dedans). Certains curieux venaient renifler les jambes de mon gros, c'était trop choouuu- ok, j'adore les moutons.

Liquescence

Membre VIP
   

Trust : 261  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5941
1 j'aime    
Journal d'une recherche équestre !
Posté le 13/07/2021 à 22h33

tekesuta oh mais c'est beaucoup trop chouette ça !

Tekesuta

Membre d'honneur
    

Trust : 344  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3030
4 j'aime    
Journal d'une recherche équestre !
Posté le 15/07/2021 à 22h58

Equitation en Conscience
15 Juillet 2021


Aujourd'hui, cours en équitation de conscience ! Petite chauffe en liberté avant que la prof n'arrive, avec un cheval super joueur et plein de ressources, j'ai adoré, ça a donné de jolies choses, plein de propositions, et même une superbe foulée de pirouette au galop ?! Involontaire et dans le jeu, mais wouah, c'était canon ! J'étais tellement bluffée qu'on a fini l'échauffement avec une sieste dans l'herbe, et mon cheval qui surveillait

Ensuite, le cours ! Petit récapitulatif du cours de la semaine dernière en EdL (les deux se complètent et valorisent l'un et l'autre, j'adore), donc aujourd'hui, travail sur la suite logique. Du coup, travailler avec un cheval avec une attitude plus haute, mais aussi "moyenne", pour vraiment amener un dosage entre l'attitude "haute" et l'extension d'encolure.

On débute avec un huit, léger pli, pour maintenir plus facilement l'attitude. Au pas, au trot, bon, en vrai, le plus difficile c'était pour moi, qui adooore avoir mon poney en extension (ce qu'on a sous le cucul aussi, c'est trop bien !), de ne pas céder à ma propre envie et ne pas lui en demander xD

Puis pareil avec pli, contre-pli, on est ensuite partis sur de l'épaule en dedans, au pas, puis au trot, puis en transition descendante, avec en finalité un demi-cercle et ensuite on fait une pause. Ca rajoute quelques pas, qui me permet à moi d'éviter de relâcher trop vite et de retourner dans cette idée de "vive les extensions, youpi, extension à tout moment !"

Mon gros s'est super bien appliqué, pour une première dans ce type d'exercice (avec un maintien de l'attitude), franchement, il était léger, j'ai même eu des moments très, très léger, c'était assez bluffant, je ne pensais pas que ça serait aussi simple. Mais c'est parce qu'il est prêt, physiquement et mentalement... y'a pas de secret, de toute manière. Et ça me rassure grandement dans l'évolution, j'aime les progressions lentes mais avec tout ce qu'il faut, sauf que j'ai tendance à un peu trop freiner. La preuve ici !

Pour terminer, on fait le même exercice, épaule en dedans au trot-galop-pas (ça, c'est parce que j'ai encore du mal à doser le frein, le galop-trot devient difficile. Quelle ironie), dans l'idée d'améliorer les départs au galop, qu'il parte davantage de derrière par l'assise et non pas en prenant l'équilibre avec son encolure. Il a très vite pigé aussi le truc, il s'est vraiment bien appliqué, les départs sont impressionnants je trouve, avec une grosse énergie.

Dans l'ensemble, super cours, avec un poney parfait, qui est prêt à 200% à passer à l'étape supérieure ! Des exercices hyper intéressants et vraiment fonctionnels, avec un petit cheval totalement disponible. C'était vraiment génial. Et c'est un bonheur d'avoir de tels résultats, simplement en prenant le temps et en respectant le physique et mental de son gros

Tekesuta

Membre d'honneur
    

Trust : 344  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3030
1 j'aime    
Journal d'une recherche équestre !
Posté le 18/07/2021 à 21h41

Travail à Pieds
18 Juillet 2021


J'ai pas grand chose à dire, juste la vidéo. Deuxième séance !




Pas de bleu cette fois-ci

Édité par tekesuta le 19-07-2021 à 15h53



Tekesuta

Membre d'honneur
    

Trust : 344  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3030
4 j'aime    
Journal d'une recherche équestre !
Posté le 19/07/2021 à 16h04

Garrocha ?
19 Juillet 2021




Nouvelle expérience aujourd'hui : la discipline appelée "Garrocha", qui m'a toujours fait de l'oeil : c'est beau, c'est artistique...

Le souci étant, je n'avais pas ce qu'il fallait pour me lancer et plein d'autres envies en tête qui ont fait passer ça au placard, jusqu'à ce que ça me démange très, très fort, mais... je n'ai pas de tringle de 3 mètres, pas pour l'instant.

Mais j'ai des frites ! Alors, un peu de scotch, et en selle pour expérimenter l'affaire. C'était vraiment histoire de voir la réaction de doudou, qui a été absolument parfait, malgré la frite pas stable du tout ! Je trouve que ça amène une certaine sécurité si le cheval a peur ou si je me foire (vu que c'est mou), et que ça vient confirmer à 200% qu'une garrocha (ou tringle en bois, j'ai pas 300e pour une garrocha ^^) passera complètement crème, et j'ai vraiment très hâte d'essayer avec quelque chose de rigide !

Ce qui m'attire dans cette displine, au-delà de l'aspect artistique, c'est le fait de mener le travail à une main avec une grande précision, que ce soit des épaules, des hanches, etc... de quoi amener un bon complément de travail, tout en variant et en s'amusant différemment !

Voilà trois petites photos, une tentative d'exercice bien foireuse, et au galop ! Les trois allures sont entièrement validées, la traînée aussi, le changement de main, le passage devant, derrière... aucune besoin de désensibilisation, juste de la confiance, quelques réponses et ça roule. Vraiment fier de mon petit coeur et vraiment hyper motivée à trouver ma foutue tringle :D


Liquescence

Membre VIP
   

Trust : 261  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5941
0 j'aime    
Journal d'une recherche équestre !
Posté le 19/07/2021 à 16h25

tekesuta vous êtes très beaux !

Tekesuta

Membre d'honneur
    

Trust : 344  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3030
2 j'aime    
Journal d'une recherche équestre !
Posté le 19/07/2021 à 16h30

liquescence Avec nos frites jaunes pétantes ? :D Merci

Tekesuta

Membre d'honneur
    

Trust : 344  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3030
1 j'aime    
Journal d'une recherche équestre !
Posté le 20/07/2021 à 15h09

La Peur
20 Juillet 2021


Aujourd'hui, petit coup de bas.

Aquino, c'est un cheval avec lequel j'ai affronté de grosses difficultés : cheval qui avait peur du cavalier, à pieds, en selle ça détonnait sous le cul, et moi je finissais la tête dans le sable, en mode javelot (merci mes cervicales hyperlaxes). J'ai rapidement cessé de le monter car il était tout simplement dangereux, et euh, ben, pas montable, en fait. (ça m'apprendra à faire confiance à une charlatan. Comment ça, c'était ma prof depuis de longues années ?)

MAIS BON, que voulez-vous, l'amour ! Le grand Amour, alors j'ai persisté, j'ai posé toutes mes armes, tous mes acquis, je l'ai laissé me guider. Ca n'a pas été simple, ça a été énormément de travail sur moi, d'apprivoisement, si j'ose dire, d'apprentissage, et de mise en place d'un paquet de porte de sortie/d'apaisement.

Résultat, j'ai un super méga topissime poney ! J'ai même, il y a peut-être quatre ou cinq mois, mis le gilet airbag au placard (enfin, sauf pour l'extérieur, précautions !) J'ai commencé à monter à cru, à tester plein de choses (galop en liberté, saut d'obstacle, ce dont il était incapable sans explosion avant, ...).

J'ai déménagé, et terminé la carrière en sable, bonjour le sol pas confortable. Du coup, (est-ce que ?) ça a pas mal réalimenté mes peurs, qui, malgré tout, sont toujours ancrées.

J'ai voulu faire une séance sans filet, encore une choix, j'ai un petit cheval top, bon, il répondait pas hyper bien à la direction (y'a la copine à côté, voyons !), mais le reste, pas de souci, il est top. Je monte sans cordelette, par choix (j'aime pas trop ça), donc je me retrouve démunie et... à stresser bêtement.

Mais voilà, je suis suivie par mon stress constant, mes angoisses, les mauvais souvenirs et les appréhensions sur un cheval qui, aujourd'hui, est impec. Du coup c'est tout ce bon mélange qui fait que la séance ne se passe pas aussi bien qu'elle le pourrait (non parce qu'il a été chouette hein, à part l'aspect "copine ")

C'est frustrant, mais ça amène à un nouveau travail, bien plus pénible et j'en passe Je fais des photos demain, j'aurais aimé pouvoir faire de belles photos en liberté dans les lavandes... on verra si le courage me prend, soudainement (vous imaginez les belles photos ? )

Du coup, petit screen de son petit trot tout mignon, et moi en position de "je saute tout de suite ou pas ?" Mais je le trouve beau. (oui chuis en chaussettes)


Tekesuta

Membre d'honneur
    

Trust : 344  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3030
0 j'aime    
Journal d'une recherche équestre !
Posté le 20/07/2021 à 21h23

Equitation en Conscience
20 Juillet 2021


Cours ce soir ! J'explique à ma prof les difficultés de tout à l'heure (mini séance pour essayer ), donc on commence un cours normal, mais cette fois-ci en se concentrant sur les variations de la hauteur de l'encolure : mon prof de l'EdL m'avait prévenu que ça risquait de coincer dans les extensions maintenant, vu qu'on a cherché un peu à "calmer le jeu", et effectivement, le travail en extension s'est un peu détérioré. Donc le travail a été de faire des cessions, en variation, c'était très intéressant. Avec aussi un travail du pas qui se veut délié, mais aussi avec une conscience de chaque membre (un pas lent, mais pas trop lent non plus)

Le trot, c'était non aujourd'hui, on a pas tiré (pluie hier, arthrose... bon, en dessanglant, j'ai vu que je n'avais pas mis dans le bon sanglon... ça a pu suffire à le gêner)

Du coup, ça a été juste un peu de trot en extension, il s'est délié mais on a pas demandé davantage.

Viens ensuite le travail de liberté. Alors, j'ai expliqué que oui, j'avais une cordelette mais que ça ne me plaisait pas dans mon utilisation (actuelle) avec mon cheval. Elle n'y a vu aucun souci, on est partis sans, et travail de respiration, de décontraction, et de connexion. Prendre l'information, et la donner. Prendre l'information de l'environnement. Bref, être un leader sécuritaire !

Puis viens la direction. Tracer mon chemin. Oublier l'équitation classique, ici, on est sur autre chose. On se tient le plus droit possible, comme si un "fil d'argent" passait entre nos vertèbres, du sacrum jusqu'aux cervicales. J'ai beaucoup aimé ce terme, c'était joli et ça raidit sûrement moins mentalement !

C'était très intéressant, petit à petit on a obtenu une précision que je n'avais pas, simplement au regard Moindre relâchement et pouf, perte de concentration !

Puis on s'amuse à faire un petit enchaînement, trot, pas, diagonale, trot, pas... sans casser l'énergie du pas, puis la même chose, au pas-galop-trot ! Quelques foulées, puis petit à petit, je me suis mise à sourire bêtement, et là c'était trop bien. Du lâcher prise !

Par contre J'ai un frein de dingue au galop, du coup doudou fait du galop-pas voir galop-arrêt facilement, et au souffle de la fesse. Du coup c'était automatiquement galop-pas ! Bon, c'est l'ironie quand on sait que c'est pas l'exercice le plus simple hein. Par contre j'ai trouvé comment avoir le galop-trot sans casser la fluidité : je me mets au trot enlevé. Je vais devoir apprendre à doser (vraiment, c'est tellement fin que c'est galère xD) mais bon, c'est sympa pour pouvoir faire les transitions avec fluidité ^^

Ensuite, j'ai parlé un peu de mon avis sur le licol éthologique, stick éthologique, cordelette... bon, elle m'a dit que clairement, avec mon cheval, fallait même pas y penser, il est beaucoup trop sensible donc ça ne l'étonne pas que j'ai rejeté rapidement ces outils avec, brrr, horreur ! Et que ça restait un "outils", donc comme tout, mal utilisé, c'est pas terrible, de toute manière.

En tout cas, cette séance m'a fait beaucoup de bien. Moralement, et à me re-lâ-cheeer. Demain séance photo... j'angoisse

Tekesuta

Membre d'honneur
    

Trust : 344  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3030
6 j'aime    
Journal d'une recherche équestre !
Posté le 30/07/2021 à 21h35

Petite pause, pour diverses raisons, le cerveau bouillonne Mais ça va aller vers de l'amélioration, pour sûr ! Du coup en ce moment, ce sont des petits exos dans l'abri qui servent à rien (chose qui m'intéressait pas, mais bon, on s'occupe :D), tel que ramasser le stick, faire le bisou, tentative d'enlever le tapis de lui-même (sauf qu'on y était, mon doigt traînait au mauvais endroit... du coup doudou n'ose plus attraper le "tapis" )

Et tous les soirs, balade de tout le petit monde, à pieds ! D'ailleurs, ce soir l'âne m'attendait de pieds ferme devant l'entrée

Des jolies photos parce que, j'vais pas mentir, le coin est canon :D







Et en bonus, ma bébou d'amour, qui aujourd'hui a été pas loin de m'accompagner avec les trois équidés... (elle a sa balade avec le chien, elle ^^)

Page(s) : 1 2 3
Journal d'une recherche équestre !
 Répondre au sujet