Journal d'une recherche équestre !

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3
Auteur
2986 vues - 42 réponses - 8 j'aime - 25 abonnés

Tekesuta

Membre d'honneur
    

Trust : 344  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3033
Journal d'une recherche équestre !
Posté le 12/06/2021 à 14h56

A la recherche de réflexions...


Cliquez pour voir l'image   


Après plusieurs années à apprendre auprès de mon grand amour blond, et auprès d'autres chevaux, de races, caractères, et histoires bien différentes, j'ai pris un réel goût et passion à évoluer, découvrir, que ce soit dans leur fonctionnement, leur mental, mais surtout, le fait d'établir la communication la plus confortable possible pour eux.

Mon maître de vie, Aquino, m'a vraiment poussée à évoluer. Petit cheval avec un passif "traumatique", lié à une sensibilité bien trop exacerbée, et des émotions en pagaille... j'ai été obligée de laisser tomber toutes les armes en ma possession, et de le laisser me guider sur son chemin à lui.

Ca a été un véritable travail, notamment la difficulté de trouver un encadrement capable de m'aider (cheval ne supportant pas la contrainte, avec des réactions imprévisibles et très violentes, à l'époque). J'ai erré, j'ai pleuré, j'ai voulu baisser les bras, et pourtant, j'ai fini par réussir à sortir ce petit coeur de sa coquille. Aujourd'hui, j'ai un cheval tout simplement exceptionnel, plein de vie, de pétillant, d'enseignement (toujours !). Et bien sûr ce petit caractère qui me fait absolument craqué, dans sa demande de finesse, de justesse, et sa volonté à tout épreuve.

Mais m'arrêter sur un type d'équitation, sur mes propres acquis, ça ne me plaît pas vraiment. Jusqu'à où peut-on aller dans le travail du cheval, dans la communication, pour améliorer son confort, son pétillant, et le partenariat avec ce dernier ? Comment trouver, développer, cette relation que pouvaient avoir les amérindiens avec leurs chevaux ? Devenir un centaure ?

Je suis partie expérimenter l'équitation western avec mon petit cheval. Side-pull, pas d'éperon. Une découverte de la communication, en selle, assez différente de la monte classique, avec une fluidité qui m'a beaucoup plu, et surtout, un véritable lâcher prise. Un bagage de plus ajouté à notre histoire, et une superbe expérience : le tri de bétails, avec des petites vachettes. La communication dans le silence le plus total. Le cheval qui entend ma demande, et s'occupe de lui-même de mener les vachettes...


Cliquez pour voir l'image   

Mais je reste une cavalière de classique, et le dressage, ça me manquait quand même beaucoup ! C'est là où j'ai eu l'occasion d'explorer l'école de Légèreté, avec un excellent enseignant, qui m'a amenée de nouvelles possibilités, de nouveaux espoirs, et de quoi m'apaiser sur ce monde du cheval qui m'a toujours beaucoup effrayée. Une seconde enseignante m'a poussé vers des hauteurs que je ne pensais même pas être capable d'atteindre.

Cliquez pour voir l'image   

J'ai eu aussi l'immense plaisir de travailler avec eldeilla, dont les connaissances, le regard, axé sur ce qu'on peut nommer des "détails" mais qui transforment mon cheval, m'ont ouvert de nouvelles portes, et m'ont fait décider de pied ferme de rester dans cette direction.

J'ai ensuite trouvé une enseignante en "équitation de conscience", et après une bonne heure de conversation au téléphone, je n'avais qu'une hâte : travailler avec elle. Qu'est-ce que ça fait du bien de pouvoir ainsi échanger, et se comprendre ! Une équitation concentrée sur le détails, la correction, mais aussi une forme de méditation active, de prise de conscience de notre corps, de celui du cheval. Les résultats sont vraiment très impressionnants.


Cliquez pour voir l'image   

Donc, en ce moment, je suis encadrée par trois enseignants, avec en plus eldeilla dont je n'ai qu'une hâte, c'est qu'elle mette les pieds dans l'enseignement, parce que, wow. En école de Légèreté, en équitation de conscience, et une troisième, je dirais plutôt basé en équithérapie, qui va évoluer vers une méthode que j'ai très, très hâte de découvrir et de vous partager !

J'avais donc envie de faire un sujet pour partager toutes ces expériences très enrichissantes, et pourquoi pas, ne pas ouvrir à mon tour certaines portes, donner de nouvelles "recherches" aux cavaliers, des noms qu'on ne connait pas, qu'on n'entend pas, mais qui peuvent plaire, et transformer une équitation.

(bien sûr, avec tout ça, travail à pieds, liberté, balade, dextre, longues rênes...!)
Sujet marqué en post-it L'auteur de ce sujet l'a marqué par des "Post-It".


Cliquez-ici pour suivre le post marqué


Tekesuta

Membre d'honneur
    

Trust : 344  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3033
2 j'aime    
Journal d'une recherche équestre !
Posté le 05/08/2021 à 20h55

Travail à Pieds
05 Août 2021


Alors, sur deux semaines, on a pas fait grand chose : selle qui ne convient plus, mors qui ne va pas, et maintenant poney qui se tape dans son suros (qui a doublé de volume)...

Et surtout la dernière séance en longues rênes qui a été assez particulière, pas "négative" car, malheureusement, je dois aussi me rappeler qu'il a un gros passif qui a été difficile à passer. Mais ce qui en a ressorti, c'est mon manque de cadre - en gros, je suis un peu trop dans le jeu, et je le laisse beaucoup à ses "portes de sortie", qu'il utilise en cas de pression, comme appris, mais maintenant qu'il va beaucoup mieux, je dois aussi instaurer la porte de sortie qui est "je réfléchis CALMEMENT tout en restant dans l'action".

Et ça, ce n'est pas du tout évident pour moi. Mais j'ai vu mon (super) prof faire, c'était très intéressant, et très apaisant. Mon petit cheval qui ne pouvait absolument pas gérer la pression aux LR si ce n'est qu'en demi-tour et embarcation immédiate (oh, oui, adorable)... ! Bref, ça m'a montré que OUI, ça va mieux et que OUI, on peut aller un peu plus loin dans la gestion des émotions sans risque. Ah parce que jamais aucun professionnel n'a eu le droit de le manipuler aux LR jusque là (c'est une pro qui me l'a flingué), Aquino m'a gentiment fait comprendre qu'il était temps de laisser faire un pro, et il a bien choisi son pro Ca m'a vraiment faire plaisir, malgré la "douleur" de le voir revenu à ses angoisses.

Du coup, prise de recul, remise en question, réflexions... j'ai eu besoin d'un peu de temps, car ça faisait beaucoup (entre le matériel, ça...).

Et aujourd'hui, petite séance à pieds, au pas.

On fait des petites choses basiques en liberté, je me concentre sur l'environnement, avancer à l'épaule, reculer à l'épaule, reculer par aspiration. Puis une fois à ses fesses, je l'invite à avancer. Et là, petit travail de la direction en liberté par les fesses, juste au regard et à mon positionnement.

Franchement, c'était super intéressant. Je n'ai rien dans les mains pour le déranger, ou pour me servir d'excuse et me dire "oups, j'ai mal fait !" et le laisser dans sa porte de sortie. Non, s'il y avait déconnexion, je revenais simplement poser ma main sur ses fesses, toujours dans l'exercice, sans changer l'émotion, sans m'excuser ! Tourner à main droite à droite, à main gauche à droite... pareil de l'autre côté. Bon, ce n'est pas parfaitement fluide, mais déjà, j'ai été très contente de sa réceptivité et qu'on ait réussi !

J'ai travaillé ensuite les déplacements latéraux par aspiration, sur un carré, première fois qu'on le fait, et effectivement, ça l'a un peu surpris, mais il a été très bien. Aux deux mains, puis en liberté seulement sur une barre, puis passer sur DL à l'aspiration des épaules sur un pivot ! J'ai adoré, c'était fluide et plutôt joli sans être parfait !

Et surtout, je vais au bout de mes exercices. L'enchaînement permet de me forcer à avoir un objectif, d'aller au bout des choses, et puis il joue le jeu vraiment bien.

On termine la séance avec une même idée de "longues rênes en liberté" pour aller à la porte, petite incompréhension puis on a fait un joli stop devant cette dernière. C'est marrant, j'aime beaucoup.

Voilà, donc le mot d'ordre, c'est : organiser la séance, prévoir l'exercice du bout à la fin (bon, bon, j'ai pas tout bien respecté, j'avoue !), pour amener plus de confort dans les séances car "on sait où on va". Tous les deux. Et bien sûr, ne pas hésiter à revenir gentiment dans le jeu pour en sortir, et ne pas non plus le blaser en changeant soudainement la manière de faire.

Je dirais que ça l'a bien intrigué, il était vraiment dans la demande, mais je restais dans mon exercice sans me soucier de ses propositions. Mais il a fait l'effort de, il a vite compris, et j'ai l'impression que c'était bien dans l'ensemble. En tout cas, il était curieux et très volontaire

Encore du boulot. On va rester au pas pendant un moment, je surveille l'évolution du suros de près (le véto répond paaas). Mais c'était intéressant. Je me répète, mais voilà, nouveaux mots d'ordre pour nous !

Tekesuta

Membre d'honneur
    

Trust : 344  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3033
6 j'aime    
Journal d'une recherche équestre !
Posté le 26/08/2021 à 23h53

Le retour !
26 Août 2021



Entre chaleur et insectes... à part balader en main avec toute la troupe, on a pas fait grand chose. Des petites séances, avec plus de questionnement de mon côté qu'autre chose... c'est que j'ai eu à réfléchir, avec notre dernière séance encadrée.

J'ai fait une première avec l'aspect "plus de travail, moins de jeux", bon... bon, un peu frustrant, en fait. On a fait court, on a stoppé, il a été très bien. Ensuite, j'ai commencé à sentir comme de la frustration. Un cheval qui répond soudainement moins, désintéressé, pas envie...

Mon poney ?!

J'ai arrêté la séance un peu contrariée. Le travail, le travail pur, ben, ça l'emmxrde, et je le comprends bien, parce que moi aussi, je n'y trouve pas trop d'intérêt. Ce n'est pas comme d'habitude, y'a pas ce pétillant, ces sourires, ces "wououh !", ces rires. Beaucoup de récompenses, de c'est bien, bravo, oui, voilà, ok... mais voilà, j'avais l'impression d'être revenue à l'école, assise à une chaise, la tête calée dans ma main, à regarder le vide, attendre que le temps passe.

C'était chiant. Voilà. Pour lui. Pour moi. Malgré la proposition d'exercices, de variation de l'allure, de transition... qu-est-ce-qu-on-s-ennuie. Je n'ai peut-être pas aidé. Mais on ne se refait pas, n'est-ce pas ?

Alors voilà, séance d'après, je me dis, crotte le boulot, on joue. Et là, mon amour, tout pétillant, à fond, on rigole, on s'amuse, on essaie des petites choses, le soleil n'était plus dérangeant, les insectes non plus. Un plaisir partagé, en liberté, comme d'habitude, à faire des blagues, à me tromper, à aller dans tous les sens avec un cheval qui me suit dans toutes mes idées farfelues, voir, propose encore plus !

Mais aujourd'hui, je me suis remise un plan de travail. Et il m'a dit non. Non, pas dans un refus, un agacement ou autre. Mais vraiment une sorte de... soupir, si je puis dire ainsi (c'est une image). Le soupir de quand on se lève trop tôt le matin pour aller bosser et qu'on a vraiment pas envie.

Et là, c'était pas possible. Du coup, j'ai dit ok. On va faire comme d'habitude. On va jouer, mais à distance. Pas grande, mais pas à proximité comme on fait d'habitude.

Et si j'ai eu un cheval, au début, un peu froid à l'idée de retourner sur le cercle, mais en voyant qu'on allait pas faire une "longe de travail", il s'est très vite montré volontaire, même si un peu inquiété de ce changement soudain. Mais plus de froideur à aller sur le cercle. C'était "ok, j'y vais. C'est quoi la suite ?"

J'ai compris.

Par mon travail à proximité dans le jeu, j'ai amené un véritable "confort" et "amusement" autour de cette fameuse proximité. A distance, c'est devenu du travail, avec des transitions, des allures en auto-moteur (jamais plus d'un cercle, certes, et changement de mains constants pour ne pas le blaser... c'est dire.) Du coup, il avait pas hyper envie, et je crois que moi-même, j'ai associé la distance à un travail planplan, car je n'avais jamais bossé cette distance.

Et aujourd'hui, il a aimé ce qu'on a fait.

Du coup, voilà, nouveau travail : reprendre tous nos exercices en les amenant à une distance de plus en plus grande, en se mettant un cadre de travail au niveau des objectifs.

Je suis contente. Ca n'a pas été confortable, car il fallait trouver le pourquoi, le comment, la solution. Je suis peut-être obsédée par le fait d'avoir un cheval constamment pétillant et content de participer, mais finalement, ce n'est pas plus mal. Même si j'ai amené un inconfort en dissociant fort la proximité et l'éloignement, j'ai aujourd'hui un nouvel élément de travail, et de nouvelles pistes !

On reprend les cours en septembre.

Et je ne sais pas si ça intéresse que je fasse aussi un compte rendu sur sa désensibilisation. Je le ferai, je pense, peut-être dans le forum santé car c'est quelque chose dont on parle peu et qui peut aussi faire peur, sans recul. Qui m'a fait paniquer au départ. Mais de laquelle je suis contente aujourd'hui car on commence à avoir du résultat, et la gravité de ses blessures a graaandement diminué ! Pour dire, un mois avec quasiment aucun soin VS tous les jours (avec quelques jours de repos avec un peu de chance) avant le traitement... !

Donc voilà. Je voulais attendre d'avoir saisi la situation et trouver comment la débloquer pour en parler. Ce n'est jamais simple, mais c'est un nouvel apprentissage et une nouvelle orientation dans nos échanges !

(et oui, j'ai la jument et l'âne qui suivent mon gros dans la carrière, ils se passionnent à se mettre au milieu quand je veux bosser XD)

Édité par tekesuta le 26-08-2021 à 23h55



Tekesuta

Membre d'honneur
    

Trust : 344  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3033
6 j'aime    
Journal d'une recherche équestre !
Posté le 06/09/2021 à 22h51

[b]Le retour bis (...)
Travail à Pieds[/b]
5 Septembre 2021



Bon finalement entre la pseudo-reprise de la dernière fois et aujourd'hui, je suis tombée dans les escaliers ce qui m'a valu d'être bien coincée et des douleurs à ne plus pouvoir rester assise ou debout. Si, si... pas de selle, cheval au repos, trop chaud... puis quand tout ça, c'est réglé, vas-y que j'glisse dans les escaliers.

Travail en liberté, aujourd'hui je me suis concentrée sur les arrêts à distance (chose que je ne fais quasiment jamais en liberté, pourquoi ? Je ne sais pas...), encore une fois ça permet d'offrir un cadre différent. Bref, j'ai vu que ça ne l'intéressait quand même pas outre-mesure, je n'ai pas insisté, on est partis sur un huit à distance : deux "plots" (les hipposandales que j'avais oublié de ranger ), première séance on accompagne dans l'exercice, et aujourd'hui, je suis restée à ma place un maximum. Bon bah c'était plutôt bien acquis, au pas, au trot. Pas au galop car le terrain n'est pas bon.

C'est un exercice sympa qui permet de travailler le côté "je passe dans le point mort" qui ne lui plaît jamais vraiment à main droite, et ici il l'a fait volontiers, dans l'énergie de l'exercice je suppose. Il s'y est super bien prêté, il a été adorable. Et méga motivé ! La séance a été très courte du coup car il s'est tellement donné...

Adorable petit cheval.

On s'est quand même bien amusés, je fais plus attention à ma position et mes demandes, d'être plus précise.

J'aimais bien cette photo, qui est très représentative de notre travail ensemble, de l'énergie, de la bonne heure, et moi qui bouge partout aussi

Mais on va ENFIN pouvoir reprendre le boulot, ça y est !

Voili voilou

Liquescence

Membre VIP
   

Trust : 261  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5942
1 j'aime    
Journal d'une recherche équestre !
Posté le 07/09/2021 à 08h57

Elle est incroyable cette photo !! En effet elle vous représente très bien
Je suis désolée pour les accumulations de choses bien relous, j'espère que maintenant c'est fini :)

Tekesuta

Membre d'honneur
    

Trust : 344  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3033
1 j'aime    
Journal d'une recherche équestre !
Posté le 07/09/2021 à 11h10

liquescence Merci ! Oui c'est bon Je me dis au moins c'est tombé en plein été qui est une période pénible (chaleur et insectes +++... Quand ils quittent pas l'abri de la journée (ils sont à l'herbe) je lui fous la paix même le soir qu'il puisse manger en paix). Là on va pouvoir reprendre à fond pour la meilleure période de l'année : l'automne

Colineb

Apprenti
  

Trust : 222  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 421
1 j'aime    
Journal d'une recherche équestre !
Posté le 07/09/2021 à 11h35

J'aime beaucoup ta pensée de réflexion !
Je ne suis pas très douée en travail à pieds donc je n'apporterais pas grand chose à ton poste mais je vais suivre pour découvrir un peu

Tekesuta

Membre d'honneur
    

Trust : 344  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3033
1 j'aime    
Journal d'une recherche équestre !
Posté le 07/09/2021 à 22h18

colineb Merci beaucoup ! C'est en évolution constante :oops:

Tekesuta

Membre d'honneur
    

Trust : 344  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3033
5 j'aime    
Journal d'une recherche équestre !
Posté le 10/09/2021 à 00h54

Equitation en Conscience / Reprise
10 Septembre 2021


Reprise en cours ! Je ne vais pas mentir que j'étais un peu paumée, à me demander si ce n'était pas trop tôt, mais de l'autre, j'ai toujours ce gros "poids" qui fait que quand je monte seule, le monde entier me pointe du doigt, alors après plus d'un mois sans avoir mis le pied à l'étrier... j'avais besoin d'un peu d'aide

Bon, anecdote, j'étais clafie de courbatures, les douleurs de la chute / ostéo ne sont pas totalement disparues !

Donc avec l'encadrement de ma super prof, on fait un "simple" travail d'étirement, avec allure lente / allure plus soutenue. Au pas, au trot. Puis on étire les deux côtés avec l'exercice de la spirale, étirement en douceur, en se concentrant vraiment sur le fait qu'il étende bien le côté extérieur, mon regard, ouvrir avec les hanches, ... petite mise en route, au pas, au trot aussi. Il était super à main droite, et à main gauche... j'étais raide. Donc je pense l'avoir gêné, car habituellement, il est plus à l'aise à main gauche !

Bon, ma prof était quand même contente des mouvements, le poney avait la patate : la selle lui convient, il était ravi, puis il a récupéré son ancien mors (suite du BF très négatif malheureusement), ben il était ravi aussi

Puis elle me propose juste de faire quelques départs au galop, étant donné que la dernière séance il y a un peu plus d'un mois, on avait bossé là-desssus (épaule en dedans, galop, avec les mains qui accompagnent son mouvement vers le haut pour l'équilibre).

Donc de nouveau, petit trot, légère épaule en avant, et pouf ! Une super prise de galop, avec un cheval qui suit la main plutôt que de relever la tête. J'étais impressionnée ! On a fait une seconde fois car j'ai stoppé net après ce super départ, et c'est impressionnant vraiment l'assimilation pendant ce mois de repos/à pieds... ! Et la seconde fois, même pas eu besoin de demander quoi que ce soit, on positionne, et pouf, un superbe départ encore ! Il a bien compris que c'était bien plus confortable de partir par l'épaule en dedans vu que ça améliore l'ensemble de sa position. Vraiment, bluffant !

Pareil à l'autre main, à gauche, un peu moins évident, mais le deuxième départ étant très bon et très volontaire, on a arrêté là-dessus.

C'était une séance assez courte, avec un cheval dispo à 2000%, j'ai adoré, c'est toujours ainsi nos retrouvailles en selle ! J'ai régulièrement de longues pauses (le moindre pépin, j'arrête tout jusqu'à voir le professionnel concerné), et c'est toujours dingue cette capacité d'assimilation hors norme. Mais là j'étais vraiment impressionnée, parce qu'on a fait ça juste une fois, et que c'est un souci qu'il a depuis - enfin, souci, souci Avant il avait absolument aucun équilibre au galop, maintenant il lève juste la tête dans les départs, donc ce n'est pas un souci catastrophique non plus, mais c'était quelque chose de très présent.

Ben au final, il fallait juste trouver le moyen de l'amener à trouver une autre solution que lever sa jolie tête Ca fait tellement du bien d'avoir un tel encadrement

(maintenant au lit avec les courbatures de mamie !)

Tekesuta

Membre d'honneur
    

Trust : 344  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3033
6 j'aime    
Journal d'une recherche équestre !
Posté le 15/09/2021 à 16h27

Equitation en Conscience
15 Septembre 2021


Cours très intéressant aujourd'hui, orienté sur ma prise de conscience du contact que j'ai avec la bouche de mon poney. Alors, on ne va pas se mentir, c'est quelque chose qui me fait pas mal flipper, je monte énormément les rênes qui pendouillent

De plus, malheureusement, cette dernière année j'ai eu des cours qui ne me convenaient pas vraiment au niveau du contact dans la progression, ce qui m'a pas trop aidée car je n'étais vraiment pas satisfaite, et très inconfortable.

Donc on travaille les sensations, la décontraction de mes coudes, poignées, le bassin, le mouvement du cheval... bref tout un liant, avec un cerveau qui tournait à branle-bas de combat ! Au début j'ai eu un peu de mal à trouver le juste contact, mais assez rapidement j'ai vraiment senti la différence et vraiment la nouvelle connexion qu'il m'offrait avec des rênes ajustées, et symétrique notamment, avec une utilisation de synchro et non pas l'une après l'autre comme j'ai tendance à faire.

L'exercice au pas, un cheval qui s'étend beaucoup plus, et qui à la moindre erreur me le fait remarquer. Encore une fois, j'adore son côté "si tu me proposes ça, c'est à 100%, pas moins è_é "

Puis la même chose au trot, j'ai un cheval qui démarre volontiers, il fait bon, y'a pas d'insecte, il est ravi ! On fait un petit tour tranquille, et là, bien sûr, il prend de la vitesse, dans la descente, donc je reprends sur la rêne intérieure pour tourner et sécuriser : il a pas apprécié ! Un coup de cul ! Mais il s'est stoppé net, j'ai récompensé. Ce brave garçon qui a bien compris qu'il pouvait être pas content, mais que redescendre c'était super cool et que je l'entendais, surtout (pour ceux qui ne savent pas, avant, s'il était contrarié/dans l'incompréhension, c'était coup de cul jusqu'à se débarrasser du cavalier. On a trouvé d'autres portes de sorties, mais pour ses "explosions", pas moyen excepté de sauter du cheval. Alors c'est vraiment une victoire immense qu'il parvienne à s'apaiser et trouver une autre solution dans son mouvement d'angoisse )

Donc on reprend au trot, il a la patate, mais les exercices sont fluides et simples, j'arrive à vraiment garder des rênes constantes, il s'étend, je sens que ça pousse en dessous, bref, c'était super agréable, j'ai adoré, puis il s'est vraiment donné à fond !

On a stoppé là-dessus car très bonne séance. Toujours une progression qui prend du temps, pas à pas, mais quand on peut passer à l'étape suivante, c'est comme une lettre à la poste, et c'est vraiment la meilleure sensation possible.

C'était super intéressant, ça m'a fait prendre conscience que mes mains n'étaient pas forcément "mauvaises" et que le contact avait des bienfaits, dont j'aimerais mieux comprendre un peu tout quand même, mais voilà. Ca m'a fait du bien, ça amène un nouveau point de vue, puis c'est d'autant mieux avec mon gros qui est réceptif et me montre ce que ça peut apporter.

Voilà la séance du jour ! Quel plaisir en tout cas de le retrouver en selle, puis surtout avec une météo plus agréable que le soleil, la chaleur, les insectes

Uneraell

Expert
   

Trust : 92  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 587
0 j'aime    
Journal d'une recherche équestre !
Posté le 16/09/2021 à 07h32

J'aime beaucoup lire tes compte rendus d'équitation en conscience ! C'est très enrichissant et ça invite à la réflexion je trouve. Plus j'avance plus j'ai aussi cette impression que j'ai passé tout mon temps de cavalière à me focus sur mon cheval, comment il bougeait, où était sa tête, ses postérieurs... Avec mon nouveau prof c'est beaucoup plus centré sur où et comment je suis assise, comment j'agis, comment je m'équilibre, avec en résultat un cheval qui dit beaucoup plus "Ben oui, bien sûr". Te lire m'inspire à rester dans cette voie là !

Tekesuta

Membre d'honneur
    

Trust : 344  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3033
3 j'aime    
Journal d'une recherche équestre !
Posté le 16/09/2021 à 09h25

uneraell Merci Elle est vraiment géniale comme prof, elle amène vraiment à de nouvelles choses et une amélioration tellement naturelle au final, en tout cas elle me convient totalement ! Puis comme elle dit, ça permet de '' filtrer '' plutôt de d'être dans le contrôle ou alors à l'inverse de ne pas oser faire grand chose.

Puis elle a les mots aussi... Le regard très juste. C'est d'ailleurs la seule enseignante qui ait vu mon cheval tel qu'il est. Ce qui fait qu'elle est dans une justesse dans l'accompagnement qui nous ravit tous les deux !

Je suis contente en tout cas si mes CR peuvent t'apporter. C'est aussi le but de partager de nouvelles expériences car j'ai longtemps été dans l'errance et beaucoup de frustrations à cause de l'équitation actuelle ! J'ai beaucoup de chance d'être tombée sur ces deux profs et que ma chère et tendre amie m'ait aussi menée sur cette voie car je n'y croyais pas vraiment.

Couagga

Membre ELITE Or
 

Trust : 139  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9940
1 j'aime    
Journal d'une recherche équestre !
Posté le 16/09/2021 à 10h15

uneraell


Citation :
Avec mon nouveau prof c'est beaucoup plus centré sur où et comment je suis assise, comment j'agis, comment je m'équilibre, avec en résultat un cheval qui dit beaucoup plus "Ben oui, bien sûr".


Garde le précieusement ce prof
Page(s) : 1 2 3
Journal d'une recherche équestre !
 Répondre au sujet