Aurait-on une pénurie de chevaux ?

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 ... 35
Auteur
33532 vues - 511 réponses - 1 j'aime - 48 abonnés

Harasstgermain

Expert
   

Trust : 465  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 799
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 08/07/2021 à 21h28

Bonjour à tous

Depuis de nombreuses années le nombre d’éleveurs est en baisse constante jusqu’à moins 75% selon certains par rapport aux grandes années et cela toutes races confondues

Le nombre de chevaux produits est aussi en baisse tant chez nous que chez nos voisins

Par conséquent et selon les lois du marché les prix augmentent

Et encore on a du mal à trouver des chevaux qui correspondent à la demande du marché
Des chevaux faciles pour Débutants
Et non pas des chevaux de sports croisés d’étrangers peu pratiques

Fini les importations de Connemaras irlandais peu chers et au caractère difficile
Fini les shets hollandais...

On ne va pouvoir compter que sur la production française en berne

Trotteurs de réforme et pur sang ont vu aussi leurs prix augmenter et leur utilisation fait déchanter beaucoup d’amateurs

Alors quoi...

La demande est toujours là
Mais les potentiels acheteurs sont restés sur des tarifs d’il y a quelques années...

Mais l’offre?
Et les prix...

Donnez-nous votre sentiment
Bons échanges à vous tous

Totox

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 716  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7442
1 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 12/07/2021 à 06h56

kuryeuse j'ai vendu mes jeunes.

Notamment une contendro avec une mere qui a fait 135 et une bonne souche. Vendue a 5ans. Elle est juste parfaite. Elle fait tout, elle est brave, pratique?. Un vrai régal pour ses propriétaires amateurs.

Ce qu'on a fait avec elle c'est qu'apres avoir été testée a 3ans comme on a vu que ce ne serait pas une crack et surtout comme elle manquait de taille, elle est allée démarrer pour faire ce qu elle fait aujourd'hui. Pas d'objectif concours, elle a vu du pays, été debourree gentiment, remise dehors, baladée?

Pourtant dans le papier c'est ce que vous qualifiez ici de " futur taré immontable ". Ca ne veut rien dire? ce sont des a priori mais ca ne définit pas uniquement le cheval. Ni dans un sens ni dans l'autre.
Sinon tous ceux qui sont bien nés seraient en grand prix aussi.

Après forcement sur un foal on vend l'origine et le modèle?. Ce serait présomptueux de vendre un caractère! Et c'est faux de croire que les éleveurs ne veulent que de la qualité au détriment de la tête. On ne fait pas un crack avec un rétif?

Pour moi le conditionnement et le travail jeune sont les éléments qui vont déterminer la carrière et l'évolution du cheval " classique ". Évidemment il y a toujours des cas mais en général c'est assez vrai.

J'ai tout un panel d'exemples sous la main avec l'élevage que je connais bien?. Des s?urs utérines qui font de coupe du monde a club?.

Édité par totox le 12-07-2021 à 07h10



Cherchour

Membre ELITE Bronze

Trust : 96  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6154
8 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 12/07/2021 à 07h11

lett enfin a 500€ le poney monté comment un vendeur pro pourrait s’en sortir ?

Un particulier qui revend le poney de son gamin je veux bien mais un pro … c’est comme le trait mis à l’attelage. J’imagine que du trait qui part au couteau il y en a à la pelle.
Du trait qu’on a commencé à l’attelage effectivement ça doit valoir plus et c’est juste normal.

J’ai été quelques mois dans une écurie avec une cavalière d’attelage, préparer un cheval de trait à la monte et à l’attelage c’est encore autre chose qu’un seul débourrage. Ça demande du temps et de la finesse pour avoir un cheval qui tracte en toute sécurité donc c’est normal que ça coûte un peu de sous, sinon il faut le faire soi même

Marlin

Membre d'honneur
 

Trust : 585  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1809
0 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 12/07/2021 à 07h19

Je viens de voir une annonce à 5500 Euros une paire de traits normands de 10 ans ayant du métier, cause arrêt de l'attelage.
Je me suis demandée si cela n'était pas un seul cheval, mais apparemment prix pour les deux.

Même à ce montant ils ont de la peine à partir, le fait que le vendeur les vendent ensemble peut retenir.

Argamelle

Membre VIP

Trust : 856  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3509
5 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 12/07/2021 à 07h22

lett

Pour un cheval dressé attelage et monte, même ONC, il faut un zéro de plus au prix que tu as indiqué.
L'attelage c'est rare et c'est technique. En plus pour promener des gens, il faut du fiable. ça va coûter cher, et c'est normal

Kuryeuse

Membre VIP
  

Trust : 368  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4696
6 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 12/07/2021 à 07h33

Il n'en demeure pas moins qu'il y a des origines plus amateurs que d'autres. Pourquoi pourrait on vendre " du rêve " avec des origines de sport et pas avec des origines de caractère ? Bien sûr que c'est un pari sur l'avenir. Ds un cas comme dans l'autre.
La qualité du travail du cavalier étant déterminant, clairement mais pas seulement. Il a véritablement des chevaux qui " veulent bien tout ". D'autres moins lol.

Panda4408

Initié
 

Trust : 34  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 81
0 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 12/07/2021 à 08h11

elysia

Tu parlais de cheval " mie a l'envers", qui finissaient infiltrer a la fin de la saison concours, qui ne dresse pas sans gogue ect

Que ce soit un cheval de club ou un cheval de cavalier pro, il peuvent finir dans le même état.


J'ai pas dit que tout les chevaux pouvaient être des chevaux de club...

Argamelle

Membre VIP

Trust : 856  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3509
18 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 12/07/2021 à 08h19

C'est plus facile de vendre des capacités physiques qu'un caractère
Souvent les cavaliers surestiment leur niveau et sous estiment les difficultés que peut apporter un cheval compliqué. Du coup ils n'accordent pas assez d'importance au cheval gentil qui les supportera.
Les clubs connaissent la valeur d'un cheval qui supporte les approximations du cavalier, le cavalier lui, a tendance à s'illusionner.

Du coup les amateurs qui veulent faire de la compèt achètent des jeunes (parce que vieux, ils pourraient pas les payer) au dressage aléatoire et au caractère chelou, puis ils galèrent les 15 ans qui suivent, en se consolant avec des tapis assortis au bonnet parce que c'est la seule chose qu'ils maîtrisent sur la bestiole.
Pour autant les pros ne sont certainement pas plus raisonnable quand on voit les montages de l'espace et tout ça uniquement pour réussir à rester dessus.

C'est à croire qu'on ne produit plus de cheval destiné à la compétition "spécialisée" avec un mental correct. Par contre ils sont beaux, ah ça oui. 'Pis ils brillent


Après il y a un creux, de mon point de vue parce qu'il n'y a tout simplement pas beaucoup de cavaliers "amateur éclairé" qui ne fasse pas de la compèt (je ne sous entends pas que tous ceux qui font de la compèt sont éclairés... Hein... On est d'accord ... )

Du coup le cheval d'"amateur éclairé" bien dressé mais qui ne fait pas de compèt, y'en a pas non plus, on passe au cheval moyen dressé avec un cavalier bof (je m'inclus totalement dans cette description navrante).


On s'est mis à différencier le cheval de compèt que souvent on appelle "de sport" (ce qui n'a pas de sens : comme si une rando de huit heures n'était pas un sport ! ) et le cheval dont le cavalier n'a pas envie de compétition , ou très peu, et qui sera "de loisirs"


cette distinction n'a pas de sens concernant le cheval : tout cheval monté fait du sport, et la plupart des chevaux sont de loisirs, dans le sens ou leur cavalier n'est pas pro.


En conséquence derrière la notion de cheval "de loisirs" on se retrouve avec une appellation plus vague tu meurs, et des chevaux qui n'ont absolument rien à voir entre eux : du réformé à l'accident de pré en passant par le poney conformation extra origine +++.


Bien souvent on retrouve cette distinction étrange dans les petites annonces, tout cheval qui a une sorte de spécialisation de par ses capacités et ses origines sera vendu dans la catégorie adéquate et sinon ben, ce sera marqué "loisirs", quoi que cela veuille dire.


ça rend le marché très flou et franchement difficile à la fois pour les vendeurs et les acheteurs. Valoriser un dressage correct, une excellente conformation ou un caractère en or c'est très dur pour un vendeur, l'évaluer c'est très dur pour l'acheteur, alors il reste plus qu'à se focaliser sur le seul truc qui saute au yeux : la couleur.

Kuryeuse

Membre VIP
  

Trust : 368  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4696
0 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 12/07/2021 à 08h28

argamelle Ahahah parfaitement d'accord. Et tu m'as fait bcp rire avec le bonnet assorti au tapis. C'est tellement vrai

Solange27

Membre VIP
   

Trust : 1837  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5464
2 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 12/07/2021 à 08h43

Moi aussi j'ai adoré le tapis assorti au bonnet ! Lol

Bref, je crois aussi qu'une partie du problème vient du fait que les acheteurs veulent un cheval à leur porte.

Autrefois, on était prêt à traverser la France, voire à monter en Belgique ou en Allemagne (ou en Espagne etc.) pour trouver THE cheval, au bon prix.

Aujourd'hui on veut qu'il soit dans notre département. En tout cas c'est ce que je constate autour de moi.

Ardennesacheval

Membre ELITE Or

Trust : 690  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9273
1 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 12/07/2021 à 08h47

moi j'ai pas cette impression. Toutes les filles de la pension ont trouvé leur cheval pas très loin.... (pas forcément dans le département mais on n'a pas fait le tour du monde)... il y avait toutes sortes de chevaux à tous les prix il y a 20 ans... et un peu partout...

Cherchour

Membre ELITE Bronze

Trust : 96  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6154
4 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 12/07/2021 à 09h07

solange27 après vu l’état de notre planète c’est pas si mal de faire des petites concessions sur la distance.

Perso je m’étais restreinte à un rayon de 3h de route parce que j’estimais que dans les critères c’était trouvable sans traverser la France. Et j’avais aussi un Critère « écologique » qui était de ne pas faire trop de route pour un loisir non vital.
Après j’étais dans une région fournie, et une partie de la Normandie rentrait dans ce rayon de 3h.

C’est différent quand on cherche pour du sport ou qu’on a des critères de taille/race/couleur/compétences très précis ou qu’on est loin de tout

Dolimos

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 558  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7339
5 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 12/07/2021 à 09h18

je suis assez d'accord sur la question de la localisation : dans les annonces de recherche , la plupart du temps , en plus de la liste de critères longue comme le bras , on voit des restrictions de localisation assez drastiques .

Donc forcement ça limite les candidats quand on augmente les critères et qu'on rétrécit le périmètre de recherche .
De plus , toutes les régions ne sont pas équivalentes en terme d'offre .

On traverse à quasi chacune de nos recherches la France et on fait des km a gogo pour aller voir des chevaux qui nous semble valoir le coup .
Parfois on les trouve finalement pas loin de chez nous , comme le dernier 3 ans , mais combien on en a ramené de l'autre bout de la France ....

Bref , il y a certes un problème d'offre effectivement dans le créneau cheval d'amateur , mais il y a aussi trop souvent des cavaliers qui cherchent la "perle rare" sans vouloir se donner de mal ni y mettre le prix ....

Une "perle rare" , ça coute plus cher et ça ne se trouve pas partout !

Lett

Membre d'honneur

Trust : 611  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1348
0 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 12/07/2021 à 09h39

argamelle ah oui bien sûr on cherche pas un cheval d'attelage a 500€ bien sûr, je parlais plutôt de petits poneys a ce prix, mais pas facile d'en trouver quand même

Totox

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 716  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7442
2 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 12/07/2021 à 09h39

Bah y a qu'a voir ici!

Pas trop petit, pas trop grand, pas trop jeune mais a 6/7ans ils sont broke?.

Moi je rêve d'un monde où les amateurs se feraient systématiquement accompagner par qqn de compétent dans leur recherche. Ça aiderait sans doute un peu a limiter les a priori et ça aiderait a faire comprendre quel est le vrai prix d'un cheval, lequel est adapté aussi?. Bref ça ferait de l'ordre!

Myosotis81

Expert
   

Trust : 119  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 947
10 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 12/07/2021 à 10h37


totox a écrit le 12/07/2021 à 06h56:
@kuryeuse j'ai vendu mes jeunes.

Notamment une contendro avec une mere qui a fait 135 et une bonne souche. Vendue a 5ans. Elle est juste parfaite. Elle fait tout, elle est brave, pratique?. Un vrai régal pour ses propriétaires amateurs.

Ce qu'on a fait avec elle c'est qu'apres avoir été testée a 3ans comme on a vu que ce ne serait pas une crack et surtout comme elle manquait de taille, elle est allée démarrer pour faire ce qu elle fait aujourd'hui. Pas d'objectif concours, elle a vu du pays, été debourree gentiment, remise dehors, baladée?

Pourtant dans le papier c'est ce que vous qualifiez ici de " futur taré immontable ". Ca ne veut rien dire? ce sont des a priori mais ca ne définit pas uniquement le cheval. Ni dans un sens ni dans l'autre.
Sinon tous ceux qui sont bien nés seraient en grand prix aussi.


Ben comme ça a déjà été soulevé, à mon avis c'est un peu le problème justement. Là la jument était destinée à faire des grosses épreuves, finalement c'est pas une crack elle se retrouve vendue pour des amateurs. Alors il se trouve que d'après ta description elle est gentille et pratique, tant mieux, mais si elle était délicate et compliquée elle se serait retrouvée sur le marché du cheval d'amateur tout pareil.

Et en attendant des élevages qui sélectionnent sur le mental pour produire des chevaux de loisir sportif, je vais dans le même sens que kuryeuse je trouve qu'il y en a pas assez par rapport à la demande.
Pour moi le travail ça fait pas tout loin de là, pour avoir un bon cheval polyvalent et fiable. Si le cheval est chaud et hyper regardant, même avec tout le travail du monde ça deviendra jamais un guerrier.

Et ça veut pas forcément dire des chevaux de métier, des cavaliers qui sont capables de former leur jeune cheval en étant bien encadrés, mais qui cherchent avant tout des chevaux polyvalents avec un vrai bon mental pour pouvoir tout faire y'en a aussi, et ceux-là je pense ont du mal à trouver.

Je trouve que ça se voit aussi dans la partie élevage, y'a des tas d'étalons qui sont réputés pour avoir un excellent mental qu'ils transmettent, mais qui sont boudés parce que pas assez modernes, pas assez performants, etc.
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 ... 35
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
 Répondre au sujet