La banalisation de la maltraitance en équitation

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9
Auteur
11862 vues - 125 réponses - 4 j'aime - 30 abonnés

Delethologie

Novice

Trust : 74  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 12
La banalisation de la maltraitance en équitation
Posté le 28/08/2023 à 14h47

Bonjour, je me permets de publier ce message pour vous parler de l'IFCE.

Il y a quelques semaines s'est déroulée une table ronde sur le bien-être équin (dans le cadre des Journées sciences & innovations équines de l'institut français du cheval et de l'équitation - IFCE). 

Aucun éthologue n'était invité. Un vétérinaire, des cavaliers et entraîneurs animaient cette table ronde. Des propos aberrants et arriérés ont été dit (c'est okay de cravacher un cheval tant que cela ne laisse pas de marque, de l'enfermer dans un box, c'est impossible de forcer un cheval à faire ce qu'il ne veut pas faire, etc.). Si vous souhaitez entendre leurs propos, c'est ici : https://youtu.be/8jMOauzYnzY?si=cJozAKjmtl-i3H8x

J'ai écrit un article pour dénoncer leurs propos, afin de rétablir la vérité concernant les savoirs actuels sur le bien-être équin ( https://campus-animaliste.fr/2023/08/09/la-banalisation-de-la-maltraitance-en-equitation/ ).

N'hésitez pas à parler de cette table ronde autour de vous pour dénoncer leurs propos d'un autre siècle. En vue des savoirs actuels en éthologie, il est inadmissible que l'IFCE tienne un discours aussi problématique et erroné sur le bien-être animal.

Merci et belle journée.

Argamelle

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 1303  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6907
6 j'aime    
La banalisation de la maltraitance en équitation
Posté le 29/08/2023 à 10h48

Alors vous avez capté ?

Il ne faut pas comprendre ce que vous avez lu, parce que vous pourriez interpréter ce que vous n'avez pas correctement intégré, et ça faire des misunderstanding malvenues parce que c'était pas ça du tout que les gens ils voulaient exprimer dans leur tête.

Bon alors, maintenant je vous éclaircis un peu l'horizon, vous autre malcomprenants : Z'avez pas bien compris.



Et sinon, des bisous à tous Paix et bonheur au pays des bisounours

Tonya

Membre ELITE Or
  

Trust : 289  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11658
10 j'aime    
La banalisation de la maltraitance en équitation
Posté le 29/08/2023 à 10h50

gaellemomo160 sauf que nous n'avons pas besoin d'un pseudo parti politique et ses aficionados pour nous remettre en question.
Ce n'était donc pas la peine de créer un compte pour en ajouter une couche.

Sauf que n'avons pas attendu des soit disant militants de la cause animale pour évoluer.

La "protection animale": c'est bien.
Mais alors, voir et entendre la multitude de conneries débitées à longueur de temps:
- ca ne rend pas crédibles, loin s'en faut: #monraccourcifacile.
- ca ne fait pas évoluer les choses parce que de moins en moins de personnes ont envie d'y prêter attention.
- ca permet de faire constater aux gens qui vous cotoyent que vous êtes trop souvent à côté de la plaque (entre la théorie et la pratique...).
Lire les réponses des membres de CA, qui ont pris le temps de se renseigner un minimum en connaissant déjà le sujet, en est encore une preuve.

Je n'ai aucunement besoin de vous pour prendre soin des animaux qui vivent avec moi (et heureusement!).
Je n'ai aucunement besoin de vous pour prendre soin de l'écosystème qui m'entoure, dont je fais partie et qui me fait vivre.

Tonya

Membre ELITE Or
  

Trust : 289  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11658
4 j'aime    
La banalisation de la maltraitance en équitation
Posté le 29/08/2023 à 10h53

argamelle en clair, ça donne un bon début de migraine?

Alors j'arrête, Don Quichotte s'est battu contre des moulin à vent. Je crois me souvenir que ça n'a pas trop réussi...

Kaywest

Membre d'honneur
    

Trust : 254  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3041
1 j'aime    
La banalisation de la maltraitance en équitation
Posté le 29/08/2023 à 11h40

crinsdorphee31 pour le stick, je parlais surtout de "coup" de stick comme le "coup" de cravache (en gros taper)
de mon côté, je l'utilise également à pied pour indiquer/ toucher, ou a cheval pour renforcer une action sans me désorganiser en touchette également etc...

Mais sauf cas spécifique dans le cadre d'un apprentissage ect, l'idée c'est que le cheval se dégage de l'action du stick. Le cheval ne va pas aller spontanément au contact du stick, l'idée c'est que le cheval s'en éloigne (sur un déplacement latéral, sur un mouvement de hanche, sur une jambette = le cheval va s'exécuter pour stopper la touchette ou le coup)

bref quoi qu'il en soi, dans l'intervention de la véto c'était vraiment : on diabolise la cravache mais c'est juste utiliser pour faire du bruit, surtout dans le cas où ça ne laisse pas de trace. heu....

West95

Membre d'honneur
  

Trust : 342  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2236
12 j'aime    
La banalisation de la maltraitance en équitation
Posté le 29/08/2023 à 11h55


gaellemomo160 a écrit le 29/08/2023 à 10h12:
se reposer les bonnes questions sur ce qui se passe dans le milieu équestre, qui est gangréné par l'appat du gain depuis bien longtemps


Parlons plutôt de réalité économique. Le milieu équestre c'est pas le meilleur milieu pour faire fortune.


gaellemomo160 a écrit le 29/08/2023 à 10h12:
(...) mais hélas ce n'est pas encore le cas partout ! Il est de notre devoir de pouvoir communiquer sur ce qu'il se passe encore (...)


Oui mais communiquer et informer n'est pas généraliser à outrance (surtout dans un milieu qui a évolué et continue à le faire), ou prendre à dessein que ce qui nous intéresse dans l'ensemble d'une table ronde de manière isolée. Sinon ça devient juste de la propagande (qu'elle s'appuie sur du concret ou pas), ce qui en soi n'étonne peu sur un blog d'un parti politique (et le procédé de s'inscrire sur un forum pour juste y diffuser son article est un classique du genre).

Édité par west95 le 29-08-2023 à 11h57



Erell29

Membre ELITE Argent
  

Trust : 254  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8852
5 j'aime    
La banalisation de la maltraitance en équitation
Posté le 29/08/2023 à 12h01

delethologie Je crois que tu as piqué au vif les cavali.ère.er.s de ce forum C'est d'ailleurs un peu étonnant car les membres de ce forum ont fini par se mettre d'accord sur l'aspect égoïste de l'équitation et très anthropocentré de cette pratique...
Manifestement, le support du parti animaliste froisse et rebute... Alors que ton article donne accès à des études très pertinentes ;)
Après ça ne date pas d'aujourd'hui que l'équitation, sa culture et sa manière de considérer le cheval est nocive pour le cheval et manque surtout considérablement d'éthique. C'est le fric et le plaisir avant tout. Il suffit de voir l'impact de l'éducation équestre sur les chevaux (comme tu le décris dans ton article). Il y'a sur ce forum quelques membres qui ont décidé de prendre à bras le corps cette question et de se tourner vers l'éducation à base de R+, en enlevant la coercition, basée sur la science ET la compréhension des comportements en remettant en question une grande partie de l'héritage équestre.

Merci pour ton coup de pied dans la fourmilière ;)

Indji

Membre d'honneur

Trust : 166  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1252
2 j'aime    
La banalisation de la maltraitance en équitation
Posté le 29/08/2023 à 13h40

Entre le cavalier qui pratique le rollkür et fait vivre son cheval en boxe h24 tous les jours et celui qui ne pratique qu'en R+ et a son cheval au pré en troupeau, il y a tellement de degrés! Chacun place le curseur de l'acceptable ou du souhaitable en fonction de son éducation équestre, de sa réflexion, de son évolution suite à des rencontres ou des découvertes.

Il est tentant de se comparer avec ceux qui sont moins avancés dans ce cheminement pour avoir bonne conscience, mais nous devrions peut-être regarder ceux qui sont en avance pour nous en inspirer et progresser.

Dixit la fille qui regarde avec admiration le monde du R+, mais ne sait pas se passer du R- pour emmener son cheval de l'écurie au pré. Il s'arrête de temps en temps, et sans mettre une légère tension sur la longe et regarder un de ses postérieurs, je ne peux pas le débloquer. Ou pour lui mettre sa couverture anti-mouches, je dois l'attacher sinon je n'y arrive pas.

Pour l'instant, ce degré de R- me semble acceptable, pour d'autres ce serait déjà trop et je peux le comprendre.

Argamelle

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 1303  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6907
10 j'aime    
La banalisation de la maltraitance en équitation
Posté le 29/08/2023 à 14h26

Le R+ j'ai testé et je teste encore mais cela demande un degré de finesse que je n'ai pas suffisamment, pour pouvoir l'employer exclusivement. Dans certains cas c'est parfait, j'y arrive, dans d'autre tout ce que j'obtiens c'est un cheval qui ne comprend pas et qui ferait n'importe quoi pour avoir la récompense.
Du coup pour ne pas avoir un cheval dangereux j'ai arrêté dans certains cas ou je ne suis pas assez précise.


C'est ma faiblesse et c'est le cheval qui en pâti, puisque le R+ est bien plus gratifiant pour les deux et plus efficace. Mais en tant que couple cheval - cavalier, il faut choisir une solution pour tous les deux car si cela ne va pas pour le cavalier, ce sera à la fin aussi le cheval qui trinque. Car si le cavalier ne sait pas par exemple maintenir un dressage correct et compréhensible facilement par tous les humains, que se passera t-il si le cheval doit être vendu ou si le cavalier se fait peur parce que le cheval fait n'importe quoi ?


Le sujet du mors par exemple :
certains chevaux ne sont pas montables en sécurité sans mors. Alors oui, on pourrait dire "dans ce cas là, ne les montons pas". Ok, ça se tient après tout. Mais la société étant ce qu'elle est, un cheval non montable a beaucoup plus de chance de finir mal. Et des chevaux non montables en extérieur sans mors sans danger, il y en a un paquet, le mien compris. est-ce à dire que je ne sors plus en balade ? Je ne vois pas ou est l'amélioration, personnellement. Surtout que je suis rênes longues en chantilly double brisure.


Je suis persuadée qu'il faut choisir des solutions qui conviennent aux deux, de manière à obtenir un couple pérenne ou les deux sont heureux.


Par exemple , mon cheval est en box/paddock. Il y a une pension pré plus près de chez moi, et d'ailleurs bien moins chère. Mais je n'y trouverais aucune aide si nous avons un problème quelconque, et le suivi et la surveillance sont minimales. Bon, et bien mon cheval est en box/paddock parce que vu mon manque d'expérience, j'ai besoin de suivi. Et c'était la meilleure décision que j'ai prise pour nous deux, certainement. Sinon à mon avis, je ne monterais plus depuis longtemps.
Je compense en l'emmenant en balade brouting, le compromis n'est pas si mal. L'idéal serait une pension pré avec la même qualité du suivi, mais y'a pas donc on fait avec.


On a tous fait et on fait tous encore des erreurs, mais personnellement je ne les considère pas de la même façon si il y a de la bonne volonté et un désir de s'améliorer.
J'ai parfois utilisé de manière abusive la cravache, dans le sens ou en faisant les choses autrement j'aurais pu m'en passer, même à mon niveau. Bon ben maintenant je monte sans cravache, plus de tentation. La véritable amélioration sera de réussir à monter avec une cravache sans l'utiliser, mais on doit tous composer avec nos faiblesses. Donc j'utilise du R+, R-, P- et P+ en fonction de ce que je pense le plus adapté et ce que je sais utiliser, et je n'en ai pas honte. Et oui, s'il me mord je réagis violemment et je n'ai pas honte non plus.


Une avancée sera quand on entendra moins souvent "mon cheval a fait ça" sous entendu "c'est sa faute" alors que tout simplement, une partie du temps, il faudrait tout simplement dire "je n'y arrive pas" ou "je n'ai pas compris". Et cela, on l'entend assez peu.


Perso j'avoue j'ai un apriori assez défavorable sur les gens qui ont un cheval dans leur pré à qui ils ne demandent rien. Non pas parce que je considère qu'un cheval doit faire quelque chose, mais parce que il arrive assez souvent que ce soit parce que l'humain est velléitaire ou démissionnaire. Et il est assez désagréable d'entendre ce genre d'humain vous dire "mon cheval est plus heureux que le tien, je m'en occupe mieux" alors que s'il était honnête il avouerait qu'il ne peut tout simplement rien lui demander.


MAIS ce n'est pas une généralité non plus, comme le reste. Et d'ailleurs, sur ce forum, la grande majorité recherche une meilleure connaissance et un meilleure fonctionnement dans son couple cheval-cavalier. Donc ici on est pas franchement représentatif.

Erell29

Membre ELITE Argent
  

Trust : 254  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8852
5 j'aime    
La banalisation de la maltraitance en équitation
Posté le 29/08/2023 à 15h08

Le R+ ne garantit en aucun cas que le cheval donne son accord, son consentement, ni qu'on exploite pas l'animal... On peut faire du R+ sans aucune éthique, ni considération pour le cheval.

Si nous sommes dans l'éthique avec comme perspective le bien être, il me paraît pertinent de se demander si monter à cheval est éthique, du point de vue du cheval justement (et non pas de l'humain...) ! Là ça aurait été une conférence intéressante

Peechy

Membre VIP

Trust : 293  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3571
4 j'aime    
La banalisation de la maltraitance en équitation
Posté le 29/08/2023 à 16h19

erell29

Le souci, c'est qu'on ne saura jamais vraiment le point de vue du cheval Certes, certains comportements sont flagrants et montrent bien s'il est "d'accord" ou non. Mais ce qu'il se passe réellement dans son cerveau, on ne peut qu'essayer d'imaginer ou émettre des hypothèses. De plus, il ne connaît sans doute pas cette notion "d'éthique" ^^

Argamelle

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 1303  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6907
0 j'aime    
La banalisation de la maltraitance en équitation
Posté le 29/08/2023 à 16h19


erell29 a écrit le 29/08/2023 à 15h08:
Le R+ ne garantit en aucun cas que le cheval donne son accord, son consentement, ni qu'on exploite pas l'animal... On peut faire du R+ sans aucune éthique, ni considération pour le cheval.


Ah bon? Peux tu développer, s'il te plaît ?

Il me semblait pourtant que travailler en R+ permettait d'obtenir les réactions recherchées volontairement de la part du cheval ? Comment dans ce cas, est-il possible de faire ça sans aucune éthique ?
ça m'interpelle

Corleone

Membre ELITE Bronze

Trust : 522  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6206
1 j'aime    
La banalisation de la maltraitance en équitation
Posté le 29/08/2023 à 18h18


delethologie a écrit le 28/08/2023 à 14h47:
Bonjour, je me permets de publier ce message pour vous parler de l'IFCE.

Il y a quelques semaines s'est déroulée une table ronde sur le bien-être équin (dans le cadre des Journées sciences & innovations équines de l'institut français du cheval et de l'équitation - IFCE). 

Aucun éthologue n'était invité.


C'est vrai, les éthologues sont parole d'évangile. Ils font tous mieux que tous les vétos et autres professionnels réunis.

Personne ne peut parler de bien-être, sinon un éthologue qui fait de """"l'équitation éthologique"""" en bannissant mors, selle, fer et tout le toutim.


Heureusement que les éthologues sont là.

Ardennesacheval

Membre ELITE Or
  

Trust : 1121  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 13184
8 j'aime    
La banalisation de la maltraitance en équitation
Posté le 29/08/2023 à 18h35


Citation :
certains chevaux ne sont pas montables en sécurité sans mors.

et certains chevaux montés sans mors ne sont pas sécure.
Et certains cavalier qui montent sans mors sont des sacs à patates..;
Il y a tellement de nuances que la guéguerre "le Mors c'est le Mal" est obsolète à mon sens.

Je trouve cela bien de dénoncer les abus des sports équestres mais les maltraitances que je vois au quotidien :

chevaux qui vivent seuls dans leur pré

chevaux qui vivent dans de minuscules paddocks boueux à l'année j'ai 1000m2 derrière chez moi, les chevaux sont heureux d'y rester 1 semaine , dans les environs je connais 2 paddocks comme le mien, avec 1 cheval seul à l'année + 1 paddock où ils sont 2...

chevaux ou poneys obèses (mais vraiment enflés boursouflés de partout, pas juste "grassouillets") le MF me dit qu'il y a eu bcp de fourbures cette année, mais quand je vois les morceaux, ça ne m'étonne guère.

chevaux ou poneys fourbus : on les retire de l'herbe, puis finalement c'est ch*ant/ de la manutention/ des efforts à faire donc dès qu'il va mieux, hop à l'herbe ! et ça recommence... (serpent qui se mord la queue)

chevaux maigres ! notamment le troupeau récupéré par une "'assoc" qui les fait vivre à 13 sur 4 ha surpâturés sans abri...

pieds de 30 cm de long...

on est loin des pb de mors, cravache, sauter des obstacles.

On est sur la privation des besoin primaires naturels vitaux :
nourriture (trop ou pas assez ...même combat...)
congénères
besoin de mouvement (je préfère un cheval en box-paddock stabilisé ou pré-box que voir ces malheureux patauger la moitié de l'année...)

Édité par ardennesacheval le 29-08-2023 à 18h36



Sosopoy

Novice

Trust : 6  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 45
4 j'aime    
La banalisation de la maltraitance en équitation
Posté le 29/08/2023 à 18h37

corleone Les éthologie sont des scientifiques qui étudient le comportement des animaux dont les chevaux.
Quel rapport avec le "natural horsemanship" ? A part une vague connaissance du R- utilisé comme en équitation classique.
Et oui les consensus scientifiques et études sur de larges groupes ont un poids plus important qu'une opinion personnelle, que ce soit un pro, un véto, ton monteur ou ton oncle.
La zététique et la méthode scientifique devraient être enseignées dans le général... :/

West95

Membre d'honneur
  

Trust : 342  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2236
6 j'aime    
La banalisation de la maltraitance en équitation
Posté le 29/08/2023 à 20h27


sosopoy a écrit le 29/08/2023 à 18h37:

(...) la méthode scientifique devraient être enseignées dans le général... :/


Et encore si elle l'était correctement même dans la filière scientifique... Jusqu'à ce qu'on bosse dans un institut de recherche, avec des chercheurs (pas juste des porteurs de thèse...) on en reste encore loin. Fin de la parenthèse.
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9
La banalisation de la maltraitance en équitation
 Répondre au sujet