La banalisation de la maltraitance en équitation

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9
Auteur
12044 vues - 125 réponses - 4 j'aime - 30 abonnés

Delethologie

Novice

Trust : 74  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 12
La banalisation de la maltraitance en équitation
Posté le 28/08/2023 à 14h47

Bonjour, je me permets de publier ce message pour vous parler de l'IFCE.

Il y a quelques semaines s'est déroulée une table ronde sur le bien-être équin (dans le cadre des Journées sciences & innovations équines de l'institut français du cheval et de l'équitation - IFCE). 

Aucun éthologue n'était invité. Un vétérinaire, des cavaliers et entraîneurs animaient cette table ronde. Des propos aberrants et arriérés ont été dit (c'est okay de cravacher un cheval tant que cela ne laisse pas de marque, de l'enfermer dans un box, c'est impossible de forcer un cheval à faire ce qu'il ne veut pas faire, etc.). Si vous souhaitez entendre leurs propos, c'est ici : https://youtu.be/8jMOauzYnzY?si=cJozAKjmtl-i3H8x

J'ai écrit un article pour dénoncer leurs propos, afin de rétablir la vérité concernant les savoirs actuels sur le bien-être équin ( https://campus-animaliste.fr/2023/08/09/la-banalisation-de-la-maltraitance-en-equitation/ ).

N'hésitez pas à parler de cette table ronde autour de vous pour dénoncer leurs propos d'un autre siècle. En vue des savoirs actuels en éthologie, il est inadmissible que l'IFCE tienne un discours aussi problématique et erroné sur le bien-être animal.

Merci et belle journée.

Corbeau_bleu

Membre VIP
 

Trust : 240  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4182
5 j'aime    
La banalisation de la maltraitance en équitation
Posté le 26/09/2023 à 13h33

argamelle Après elle a 13 ans, c'est plutôt normal d'avoir un raisonnement pas forcément logique à cet âge là ^^

Argamelle

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 1305  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6933
1 j'aime    
La banalisation de la maltraitance en équitation
Posté le 26/09/2023 à 13h45

corbeau_bleu Voui :)

Et puis en dessous elle explique un peu mieux sa pensée, et on comprend donc que ce n'est pas correctement expliqué au dessus voilà tout

Mais j'avoue que le paragraphe m'a un peu sciée sur le coup. Je me doutais bien après coup que ce n'était pas l'œuvre d'un psychopathe, simplement l'espace d'un court instant, ça m'a fait faire gulp

Édité par argamelle le 26-09-2023 à 13h49



Kiranafa

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3
0 j'aime    
La banalisation de la maltraitance en équitation
Posté le 26/09/2023 à 16h57

Merci pour ces éclaircissements, j'ai conscience d'être un peut partie dans les extrêmes?, mais d'un coté, avouez que je n'ai pas tort : on ne leur à pas demandé aux chevaux si ils étaient d'accord pour qu'on leur monte dessus et en équitation il y a comme meme trop de cas de maltraitance comme les éperons électriques, les chevaux qui passent toute leurs vie au box et finissent à l'abattoir, les nosebands, toutes les aides que les cavaliers n'utilisent pas bien?

Vinciao

Apprenti
  

Trust : 86  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 201
3 j'aime    
La banalisation de la maltraitance en équitation
Posté le 26/09/2023 à 20h17

argamelle La dissonnance cognitive ça n'a rien à voir avec la psychopathie ? C'est peut-être moi qui ai mal compris mais tout le monde fait l'épreuve de la dissonnance cognitive régulièrement dans sa vie, c'est super courant ! Désagréable, mais courant. Effectivement, dans le message ici elle semblait plutôt évidente mais finalement elle a juste mis par écrit ce que beaucoup n'ose pas s'avouer (justement pour diminuer cette dissonnance) je pense.

kiranafa pas besoin de partir dans les extrêmes pour constater la maltraitance, elle peut être (et l'est dans la plupart des cas) banalisée et donc ne plus choquer la plupart des gens (c'est précisément le sujet du post). Moi aussi je pense que l'équitation c'est de la maltraitance, parce que la science tend dans ce sens pour le moment et que de toute façon, dans le doute, je préfère m'abstenir de causer des potentielles douleurs à mon cheval qui n'a rien demandé Du coup, je découvre le TAP en renforcement positif et je le fais dans le respect et le consentement du poney dont je m'occupe, sans coercition comme ça je réduis les possibilités qu'il agisse par contrainte, et notre relation n'en est que plus belle

Indji

Membre d'honneur

Trust : 166  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1253
3 j'aime    
La banalisation de la maltraitance en équitation
Posté le 27/09/2023 à 06h34

Q'est-ce que la maltraitance? Certains cavaliers pensent que c'est quand on "abîme" le physique d'un cheval en provoquant des pathologies, d'autres dès qu'on inflige une douleur (avec une graduation, un petit coup de cravache, oui, un grand, non?), de plus en plus pensent aux conditions de vie du cheval. Une minorité veux en plus avoir l'adhésion du cheval aux activités proposées, c'est une remise en question de ce qu'on nous enseigne en général.

Je suis passée un peu par toutes ces étapes, je monte encore ma jument. Mais plus en carrière, elle m'a bien montré qu'elle n'aimait pas ça, elle a l'air d'accord pour la balade. Il lui arrive rarement de détourner la tête au moment où je lui montre le licol en allant la chercher au pré, dans ce cas, je laisse tomber mon projet de promenade. En cours de balade, elle a le droit de me dire si elle n'a pas envie d'aller plus vite ou plus loin (elle sait très bien tourner la tête avec insistance vers le chemin qu'elle préfère aux croisements, si elle veut rentrer!) Des fois, on négocie un peu et elle me dit: "Bon, d'accord" ou "Je n'ai vraiment pas envie" et là je l'écoute.

Et contrairement à ce qu'on m'avait toujours enseigné, elle n'est pas devenue capricieuse et accepte à 95% ce que je lui propose, je suppose que c'est parce que la promenade comble un besoin chez elle, de curiosité et de dépense physique. En cas de besoin (pour notre sécurité), elle accepte très bien la contrainte et fait la différence avec les moments où elle a le choix.
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9
La banalisation de la maltraitance en équitation
 Répondre au sujet