Journal de bord d'une cavalière de club

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5
Auteur
5248 vues - 63 réponses - 8 j'aime - 33 abonnés

Marion_cefb

Apprenti
  

Trust : 101  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 223
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 30/01/2021 à 22h07

Bonjour,

Je m'appelle Marion, j'ai 28 ans et j'habite dans le Pas de Calais. Dans ce post, si vous le souhaitez, je vais vous présenter mon parcours, mes objectifs, mes réflexions et éventuellement mes retours d'expérience sur le monde équestre. Je suis ouverte au dialogue et aux conseils alors n'hésitez pas à participer tant que cela reste avec bienveillance.


Mon parcours équestre

Comme beaucoup d'enfants ici j'ai eu l'occasion de monter à poney, en évoluant peu à peu sur une période allant du début de la primaire à la fin du collège. C'était au début des années 2000 et je ne sais pas si c'était la norme à l'époque, mais au fil du temps j'ai été de plus en plus dérangée par les conditions de vie et de travail des équidés de club : enchaînement de 3 ou 4 séances/jour surtout le mercredi avec les centres aérés, moniteur qui "punit" un poney à coups de cravache pour avoir fait tomber un petit cavalier, pas de pâture ou de paddock. Les cavaliers qui comme moi n'étaient pas plus intéressés que cela par la compétition étaient délaissés pendant les cours arrivés à un certain niveau. Le plaisir de côtoyer poneys et chevaux était toujours là, mais l'idée de participer à ce système m'a peu a peu dégouté. Si l'envers du décors était comme cela, je ne voulais plus pratiquer l'équitation, et admirer les chevaux de loin. Avec l'arrivée du lycée et des études supérieures suivantes, et l'emploi du temps qui va avec, je n'ai pas renouvelé mon inscription après mon passage du Galop 3.


Environ 12 ans plus tard, études terminées et CDI signé, je recommence à rêver de chevaux. Peut-être que les choses ont changé depuis mon enfance, qu'il existe des clubs plus respectueux ? Je me mets à chercher autour de chez moi : hors de question de retourner au club de mon enfance, je fais une short list de clubs qui m'ont l'air corrects (du moins sur leurs sites internet/réseaux sociaux) avant d'aller voir sur place. Me voilà à me rendre sur place aux horaires de cours pour tâter le terrain. Après discussion avec la gérante d'un club belge (j'étais frontalière 59/Belgique à l'époque). Le club est loin d'être "beau" avec un style de ferme (pas aussi "classe" que le club de mon enfance avec son manège olympique et toutes ses installations), mais les chevaux ont l'air bien traités (du moins ni peureux ni agressifs), dans des box propres et bien paillés, pas de grands prés mais au moins des paddocks sont là, peu de chevaux de club et de cours mais aussi peu de "clients" surtout adultes. Je sens la bonne ambiance familiale, et me voilà inscrite pour une séance d'essai. Pour faire court, la séance se passe à merveille, que du bonheur pour moi, la monitrice rit en me disant que j'ai le sourire jusqu'aux oreilles.


Je reprends mon apprentissage en essayant des méthodes plus respectueuses du cheval que ce que j'ai connu avant. Quand je ne monte pas, je me renseigne dans les livres, YouTube et autres réseaux pour absorber plus de savoir, plus de théorie, tout ça pour m'améliorer. Le club est plutôt orienté compétition et surtout CSO, mais je monte en cours de plat de mon niveau ce qui me convient (je ne suis pas à l'aise à l'obstacle). Je monte dans une fois par semaine pendant un peu plus d'un an, j'ai le sentiment de beaucoup progresser. La COVID faisant son entrée, fermeture des frontières, je dois malheureusement faire une pause forcée de quelques mois...


Nouveau rebondissement : en juin 2020 je m'installe avec mon amoureux dans le 62. Loin de mon centre équestre, mais c'est un compromis à faire entre nos lieux de travail respectifs. Je suis triste d'avoir quitté ce centre mais je ne regrette absolument rien, c'est la vie ! Même pas encore complètement installée, je prospecte à nouveau pour un club. Et là ! A 5 minutes de chez moi, le club de rêve : chevaux au pré/box, paddocks, grande cavalerie de club, un gérant à l'écoute et avec une bonne dose d'humour, des cours du soir pour les adultes et à mon niveau,... Je signe tout de suite ! Avec une petite appréhension au début car je rejoint un cours "Galop 4", il me manque certains savoir mais je rattrape vite mon retard (bachotage bouquins/Youtube !!), et l'ambiance du cours "des vieilles" est au top !


Mes objectifs

Toujours progresser en gardant à l'esprit le respect des chevaux, légèreté et communication.
Réussir à demander une belle épaule en dedans.
Si possible passer mon Galop 4.
Peut-être un jour avoir une demi pension. (Malheureusement pas vraiment réalisable pour l'instant pour cause d'horaires de travail trop aléatoires...)



Pour la prochaine fois (parce que il commence à faire tard là !), je vous raconterai ma séance, et pour les fois suivantes je proposerai peut-être, si cela vous en dit, et pas forcément dans cet ordre, des mini présentations de chevaux du club, des critiques de matériel, avis divers,...

Bilan 2020-2021 et Objectifs 2021-2022 page 4

Édité par marion_cefb le 06-08-2021 à 10h30

Marion_cefb

Apprenti
  

Trust : 101  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 223
0 j'aime    
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 26/05/2021 à 22h03

paulinee2 Ouiii en plus c'est un amour

Acidpersephone

Apprenti
  

Trust : 26  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 436
1 j'aime    
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 27/05/2021 à 10h17

marion_cefb la cavalerie de ton club est vraiment top, en plus d'être beaux ils ont tous l'air d'être très gentil !!

Mlle_skellingto

Membre ELITE Or
  

Trust : 339  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 12085
1 j'aime    
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 27/05/2021 à 10h51

Il est super sympa ton post ! J'aime bien ta façon d'écrire.


Les chevaux ont l'air bien, ils sont tout mignons et surtout ils ont tout de même accès à une vie de cheval ! Surement pas encore l'idéal mais déjà bien mieux qu'à certains endroits, c'est déjà super.


J'adore la bouille de Flora !

Marion_cefb

Apprenti
  

Trust : 101  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 223
2 j'aime    
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 27/05/2021 à 16h18

acidpersephone Oui ils sont tous bien dans leur tête, certains sont plus fripon que d'autres mais ils sont vraiment sympa en général

mlle_skellingto Merci, j'ai toujours plus ou moins cherché un endroit (blog, réseau social, etc), où je pourrais écrire un peu sur mon parcours et pouvoir me relire 1 an, 5 ans ou même plus dans le futur et voir mon évolution, et aussi pouvoir échanger avec d'autres cavaliers
J'essaye de rester fidèle à la réalité avec mes succès mais aussi mes erreurs et mes interrogations, chaque expérience même mauvaise peut m'apporter quelque chose, et toujours avec une pointe d'humour.

Oui les conditions de vie de la cavalerie de mon club ne sont pas "optimales" (on voudrait tous pour eux une vie en troupeau 7j/7 dans un grand pré, etc...), mais ils ont tout de même accès à des moments en groupe en extérieur les jours "calmes" (c'est plus difficile le mercredi et le samedi par exemple), parfois dans le manège ou dans la carrière.
Pour l'instant ils ne passent pas encore la nuit dehors il me semble (le grand pré a été converti en parcours de cross temporaire et l'autre pré était réservé aux jeunes et futures mamans, on attend encore un poulain qui doit pointer le bout de son nez), et sont rentrés en général avant mon cours (je monte en soirée).

Par contre l'année dernière c'était ça tous les soirs :


(Photos prises en aout, il ne restait plus un brin d'herbe )

Ah Flora c'est une grande chouchoute

Mlle_skellingto

Membre ELITE Or
  

Trust : 339  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 12085
1 j'aime    
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 27/05/2021 à 17h02

Ah nan mais c'est déjà bien comme conditions de vie ... Après dans le secteur, c'est de toute façon difficile de trouver une pension où les chevaux sont dehors alors un club ... N'en parlons pas !

Marion_cefb

Apprenti
  

Trust : 101  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 223
7 j'aime    
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 02/06/2021 à 10h18

Balade avec Bouton

Attention on commence par une histoire marrante ! Je dois découvrir Bouton, qui est arrivé récemment au centre équestre et que je ne connais que de vue (je sais que c'est un alezan à liste comme il y en a déjà 4 ou 5 dans le centre... ). Son box est vide, ses affaires sont dans la sellerie, et une partie des chevaux sont au pré, je tente donc ma chance de ce coté là. Bingo, il y a un alezan à liste dans le lot, qui semble correspondre de loin niveau gabarit. Avec une copine on appelle "BOUTON !!!" au bord du pré, et le cheval que j'avais repéré vient tout de suite nous voir. Toute contente, je lui met un licol pour le ramener aux écuries, mais en route je suis prise d'un doute... Heureusement je croise des copines de reprise qui l'ont déjà monté plusieurs fois et je leur demande... mon cheval c'était Dundy...

Finalement on a retrouvé Bouton dans un autre pré (petite astuce pour le reconnaître, il a une jolie crinière ondulée) et Dundy est retourné tout content avec les copains .

Je ramène Bouton à son box pour lui faire donner un petit coup de brosse, lui faire les pieds, et le préparer, pendant qu'il grignote un peu de foin et fait des bisous à sa voisine.



La tête à bisous


Prêt à l'action !!


J'arrive à la bourre à la carrière car Monsieur a décidé de faire son crottin au milieu de l'allée juste au moment où on allait partir.

Avant de partir en balade, notre coach nous demande de faire une détente rapide dans la carrière. Je sens Bouton tout foufou, il a envie de se défouler et d'avancer (il marche vite, trotte vite, mais sans escalader en pression). J'essaye de le canaliser un peu (il y a quand même pas mal de cavaliers dans la carrière à ce moment là), mais mon coach me conseille plutôt d'allonger les rênes et de le laisser avancer. Ce que je fais, en espérant qu'il dépense un peu son énergie et soit plus tranquille après (un indice : non ).

Pour faire simple, je me suis faite trainer les 3/4 de la balade.
Au départ, au pas tout allait plutôt bien, Bouton marche vite et je dois dépasser un cheval de temps en temps (les chemins cavaliers sont larges, on peut le faire sans risque sauf à quelques endroits particuliers), mais il reste calme. Vient le moment de trotter, et là mon loulou à du croire qu'il était à Vincennes, car il a commencé à vouloir dépasser tout le monde au grand trot. J'essaye de le canaliser (ça marche moyen ), reprendre, relâcher, sans grand effet et je remonte encore un peu la file. A un moment, un des chevaux devant moi a pris le galop en chauffant un peu, donc Bouton a bien évidemment pris le galop aussi.

On remarche un peu, puis on fait demi tour pour prendre un autre chemin et je me retrouve plus loin dans la file. Puis on re-trotte et c'est la même chose, je remonte la file jusqu'à arriver en tête près de notre coach qui se demande ce que je fais là. Avec un peu de chance, Bouton va ralentir quand il n'y aura plus personne devant ? Que nenni, il est en tête de la course !

(Je précise quand même que Bouton restait relativement calme, réactif à mes demandes à part les freins, sans avoir peur ou chercher à m'embarquer. Il voulait juste aller vite !)

Mon coach en profite pour se mettre à ma hauteur pour corriger mes erreurs de positions (je penche un peu trop vers l'avant, les mains un peu trop en arrière, un peu crispée aussi) et me donner des indications pour mieux maîtriser la bête, notamment être beaucoup plus ferme avec mes mains quand je demande de ralentir quitte à demander un arrêt. Au final tout le groupe qui suivait avait pris un bon trot bien soutenu.

Bouton finit par ralentir et se caler sur le rythme des autres chevaux sur la fin de la ligne droite (après avoir décidé que le galop même sur place pendant un long moment c'était mieux que de trotter tranquillement...), puis tout le monde repasse au pas. Je le laisse s'étirer à sa demande puis on finit la balade rênes longues.

Au retour au centre, on retourne en carrière pour galoper pour ceux qui en ont envie (normalement c'était seulement du pas et du trot pendant la balade). Mon loulou, en voyant les autres s'élancer, était redevenu tout content et voulait y aller aussi ! Donc il a eu aussi droit à une extra détente au galop aux deux mains, dans la zénitude cette fois.

Je marche avec lui en main puis on retourne au box, je lui enlève son équipement, on va à la douche (il faisait 27°C j'étais pas prête...) et je le laisse manger sa ration.

Quelle gravure !


Et puis c'est retour au pré avec ses amis, sans un regard en arrière...



J'ai aimé : La première balade de l'année, découvrir un nouveau copain (même si on est pas vraiment en phase), changer un peu des chevaux plutôt "mou"

Je dois encore travailler : J'ai vraiment besoin d'affirmer mes demandes de main quand il y en a besoin, ça me joue des tours en dressage et je me rends compte qu'avec un cheval très en avant comme Bouton ça peut devenir vraiment compliqué voir dangereux.

Marion_cefb

Apprenti
  

Trust : 101  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 223
6 j'aime    
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 09/06/2021 à 21h17

Obstacle avec Jungle

Pas de préparation/papouilles malheureusement aujourd'hui, Jungle était déjà en cours avec les débutants quand je suis arrivée.

Donc j'ai commencé ma session par du papotage avec les copines et aider à la préparation des autres (je dis "aider", mais c'était plutôt "taper la discut'" en vrai ).

Je récupère Jungle quelques minutes avant le cours, le laisse brouter un peu le temps de changer les étriers (j'ai mes propres étriers avec amorti, mes genoux ne supportent pas les étriers basiques du club), puis on va vers la carrière.

On refait une petite détente sur le plat, le loulou était déjà bien échauffé et motivé donc j'ai juste vérifié qu'il était bien à l'écoute, j'ai même tenté deux petite épaules en dedans avec un joli résultat (je profite d'avoir un cheval plus avancé ). Notre coach nous demande ensuite de passer sur une petite croix sur la piste au trot, Jungle était tout chaud de voir un obstacle sur sa route et est parti au galop, j'ai du reprendre un cercle et recommencer dans le calme avec succès cette fois.

Nous devons ensuite franchir la petite croix dans l'autre sens, demander un arrêt avant deux chandeliers plus loin sur la piste, puis repartir au pas dans le calme. J'échoue à m'arrêter au bon emplacement, mes demandes n'étaient pas assez nettes, j'aurais dû bien m'asseoir dans la selle pour que ça soit clair (là je suis restée en équilibre, Jungle a ralenti son galop mais n'a pas fait de transition). On repart au pas tranquillement.

Les deux chandeliers délimitant la zone limite d'arrêt sont transformés en un vertical, que nous devons enchaîner après avoir sauté la croix en l'abordant toujours au trot. Jungle fait ça comme un chef, j'avoue que à part lui indiquer la direction (en plus il est ultra léger dans la bouche) je ne fais pas grand chose.

Le vertical devient un oxer et la petite croix un vertical, puis nous devons enchaîner un petit parcours : la ligne vertical-oxer, puis un vertical sur la diagonale, puis un autre oxer, et enfin un dernier vertical après une boucle assez courte :

(Il y avait aussi d'autre obstacles dans la carrière, que je n'ai pas représentés ici)

Mon grand est impeccable, dans le calme mais avec un rythme correct, en enchaîne la ligne, le vertical et le deuxième oxer comme si de rien n'était, je n'ai qu'à regarder le prochain obstacle et il suit. Sauf qu'après l'oxer, je ne retrouve plus le dernier vertical (). Mon hésitation nous fait prendre une trajectoire horrible et Jungle dérobe avant le dernier vertical (en même temps vu le zig-zag que je lui ai fait faire je le comprends ). Il chauffe alors un peu (ce que je pardonne, le pauvre avec une morue comme moi sur le dos ), je repasse au pas pour laisser descendre un peu la pression, puis on refait juste une courbe qui va de après l'oxer au dernier vertical pour le franchir, sans pression.

Je marche un peu mon grand en lui demandant une descente d'encolure pour qu'il s'étire le temps que d'autres cavaliers fassent le parcours (je profite encore de son expérience... Mais il a bien répondu, je pense qu'il en avait aussi un peu besoin), puis je descend, desserre la sangle et on marche un peu à pied.

On retourne au box, je le laisse manger sa ration le temps de lui enlever son matériel, lui faire les pieds, lui donner un coup de brosse. Il a transpiré un peu (on avait 27°C encore une fois !) mais ça reste léger, j'avais un peu peur de l'effet "double cours" cumulé avec un petit énervement quand je nous ai perdus sur le parcours...

Une fois que monsieur a fini de manger, direction la douche pour se rafraichir !

Ouiii la douche!!


Mais tranquille hein ! Moi je suis fatigué...


Il était trop rigolo car il voulait jouer avec le jet et faire "flop flop" avec ses lèvres, il en a aussi profité pour boire (tous les chevaux ont un abreuvoir automatique dans leur box et dans les prés/paddocks, à mon avis c'était plus du jeu qu'autre chose ). Je peux ensuite le doucher, il ne bouge pas et reste adorable.

Je finis par le rentrer (il était cette fois plutôt motivé de retourner dans son box, l'appel du foin certainement ) et le laisse tranquille.


J'ai aimé : un cours avec un cheval content d'aller sur des barres mais qui reste fin, avec de l'expérience

Je dois encore travailler : j'ai pu mettre le doigt sur un gros problème de position (épaules légèrement trop en avant même quand je pense reculer le dos, et tendance à rester un équilibre plutôt que de m'assoir pour affirmer ma demande de transition), donc à travailler !!

Marion_cefb

Apprenti
  

Trust : 101  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 223
5 j'aime    
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 16/06/2021 à 21h24

Dressage avec Flora

Ce soir je trouve une Flora bien contente de sortir de son box (il y avait une drôle d'ambiance au club, les chevaux étaient tous excités !). Je la décrasse bien car madame avait du faire la sieste dans la terre...



Nous avons détendus en autonomie en attendant notre coach. Connaissant la nature "mémère" de Flora, je commence rapidement à tester ses réponses à la jambe et à la main. C'était mal parti, j'ai du lui faire une petite leçon de jambe en 1er lieu qui a porté ses fruits, je ressent un bon début d’engagement de la part de la grosse. Et de suite après je me rends compte que je n'ai plus de freins ! Je travaille donc les transitions descendantes pour la rendre plus perméable de ce coté là aussi. Elle comprend vite et devient plus légère aux aides en quelques minutes.

Notre leçon du jour porte sur les cessions : en reprise, nous devons effectuer une cession (tête au mur et hanches en dedans) sur la longueur de la carrière au pas. Mon premier passage à main gauche est un fiasco total car je n'ai pas fait ma demande assez clairement, je recommence en raccourcissant plus les rênes pour que le couloir soit plus "évident" pour Flora et en insistant plus avec la jambe isolée. J'obtiens au final un petit mouvement mais ce n'est pas terrible.

On trotte un peu pour étirer nos chevaux et les remettre en avant avant de passer au même exercice à l'autre main, toujours au pas. Cette fois Flora se déplace un peu plus facilement à main droite même si ce n'est pas encore idéal (elle me fait une foulée "bien" de temps en temps et se remet ré-aligne sur la piste juste après).

On refait un peu de trot en demandant un allongement, je suis assez contente car Flora est restée bien réactive, c'est super agréable de ne pas avoir à la pousser tout le temps.

On finit la leçon par effectuer un contre changement de main au pas (on part en cession sur la diagonale, au milieu de la carrière on marche droit 3 ou 4 foulées, puis on revient vers la piste en cession). Là j'ai un vrai résultat (c'est peut être plus facile pour Flora de se déplacer parallèle à la piste plutôt que de biais ? ), je me bagarre un peu avec mes mains pour la garder droite au niveau des épaules (elle s'échappe un peu vers l'intérieur) mais elle répond enfin à la jambe isolée, au deuxième essai c'est déjà beaucoup mieux !

On termine la séance par laisser les chevaux s'étirer au galop puis au trot, Flora demande à baisser le nez et je lui accorde, puis on finit au pas rênes longues et le nez dans le sable. Je suis très contente car même en fin de séance elle m'a montré qu'elle avait encore l'envie d'aller en avant.

Elle me traîne ensuite vers son box (je demandes plusieurs arrêts en main pour repartir dans le calme mais sans grand effet... ) pour aller se jeter sur ses granulés... J'ai déjà dit que Flora ne vivait que pour bouffer ?

Une fois la ration engloutie, on va à la douche où la louloutte reste sage comme une image. Puis c'est retour au box où elle vérifie qu'il ne reste pas un granulé oublié dans son auge ( non ).


J'ai aimé : Voir les effets "en direct" d'une bonne détente motivée, Flora adorable (tant qu'il n'y a pas de nourriture à proximité), une séance techniquement intéressante

Je dois encore travailler : L'indépendance des aides, encore affirmer mes demandes

Marion_cefb

Apprenti
  

Trust : 101  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 223
3 j'aime    
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 23/06/2021 à 08h55

Dressage/Obstacle avec Jungle

Aujourd'hui, temps pourri ! Je prépare Jungle au box pour éviter la pluie le plus possible.

Comment ça c'est gênant la pluie ?


Je le marche en main quelques minutes avant d'aller au manège (on profite d'un trou entre les averses) car monsieur était un peu engorgé des postérieurs (rien de grave bien sûr !).

C'est bon je suis prêt ! (J'ai même pris mon goûter sur la route )


Je commence une détente individuelle comme d'habitude, Jungle est très à l'écoute et a déjà un bon rythme, j'aime bien.
On fait encore quelques cercles et transitions, un peu de galop, puis on démarre le cours. Notre coach nous fait réviser les cessions du cours précédent : nous devons donc demander une cession (tête au mur, hanches dedans) dans les longueurs du manège à main gauche, puis passer au trot on demandant un allongement dans les longueurs, changer de main, repasser au pas et recommencer, cette fois à main droite. Jungle est très disponible et me permet de me corriger à chaque passage. On a commencé par faire quelque chose qui ressemblait plus à une épaule en dedans, je corrige en réajustant ma rêne d'appui, il se redresse mais va encore beaucoup trop vite pour bien faire le crabe, je le ralenti et là j'ai eu quelque chose de joli et qui ressemblait bien à une cession.

L'objectif de la séance était de faire un petit "parcours" de maniabilité sur un dispositif : une petite croix, précédée de deux plots 6m devant espacés de la largeur de l'obstacle, et suivie par 2 plots 6m après, du même espacement :



On découvre le dispositif au pas avec les barres au sol : à main gauche, nous devons venir en cession à la jambe droite sur la diagonale passer entre les plots, faire une volte sur le plot de droite avant l'obstacle, passer l'obstacle, refaire une volte sur le plot de droite (cette fois celui après l'obstacle) et repartir en cession (toujours à la jambe droite) pour "finir la diagonale" vers la gauche, et changer de main arrivée sur la piste.

Déjà au pas on se rend compte que les distances vont être difficile à gérer, notre coach nous conseille de démarrer la diagonale plus tôt pour éviter d'être coincé. Autre problème, la plupart des chevaux du cours sont "conditionnés" pour sauter et vont avoir tendance à aller sur l'obstacle sans réfléchir à nos aides (et c'est exactement ce qu'il s'est passé au premier passage pour quasi tout le monde ).

Lors de mon premier passage au trot (cette fois avec la croix), Jungle va trop vite pour faire une bonne cession (ça ressemble à rien ), et une fois en face de l'obstacle il se met "en condition" et accélère, il est surpris de ma demande pour la volte et repasse au pas en mode "HEINNNN ?!!!" ( ), je le remet au trot sur la volte et on passe la croix, d'un seul coup il était beaucoup plus à l'écoute, j'ai senti les rouages qui tournaient dans son cerveau ( ). Deuxième volte niquel, puis pour repartir en cession il allait encore un peu vite. Mes passages suivant ont été beaucoup plus mieux avec un rythme plus lent pour avoir le temps de bien faire, malgré les courtes distances. On a refait la même ensuite à main droite avec cession à la jambe gauche.

On termine par laisser les chevaux s'étirer au trot (avec allongements) puis au galop, mon loulou était tout plein de peps et tout content de courir.

On repasse au pas, je le laisse marcher en extension d'encolure (il avait les postérieurs qui poussaient bien c'était super, je note les sensations à ce moment là).

Puis le descend, et on remarche un peu avant d'aller lui enlever son équipement, lui nettoyer les pieds puis prendre une petite douche. Je le ramène au box et lui donne sa ration.


J'ai aimé : Une séance très technique (je pense la plus technique depuis euh... toujours !), Jungle au poil qui m'a beaucoup appris aujourd'hui

Je dois encore travailler : Affirmer mes demandes, mais y a déjà de l'amélioration ! Arrêter de m'appuyer plus à droite qu'à gauche

Édité par marion_cefb le 23-06-2021 à 08h57



Marion_cefb

Apprenti
  

Trust : 101  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 223
3 j'aime    
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 25/06/2021 à 13h19

DP avec Texane

Ce matin j'ai Texane en DP/monte libre (je profite du jour de repos et des cours à solder avant l'été !).

On a commencé par un gros pansage car elle était bien cracra, je n'ai pas réussi à l'avoir blanche comme neige (pour ça j'aurais eu besoin d'un shampoing !) mais au moins elle était "propre".

Comment ça je fais dodo dans mon crottin ?


Je l'équipe tranquillement pendant qu'elle cherche à embêter sa voisine de box.

Toc toc ! Qui est là ?


On se dirige vers le manège (il pleuviotte un petit peu) et on commence notre détente : je la laisse marcher, on trotte un peu et fait quelques figures. Ensuite nous sommes allées dans la carrière car c'est compétition de horse ball ce week end, et les boudins (qui font peur !) étaient en train d'être installés dans le manège.

Arrivée dans la carrière il y avait déjà 3-4 chevaux en stress devant les boudins qui y étaient déjà installés (mais pas encore gonflés). Texane est regardante et un peu méfiante, je fais le tour de la carrière au pas et la laisse tranquillement regarder "les monstres" :

Photo des monstres en question, prise en repartant :


Puis on continue la détente au trot, je demande quelques figures jusqu'à ce qu'elle ne fasse plus attention aux boudins, on fait des transitions et je vérifie si elle est bien à l'écoute. Je travaille l'incurvation sur des cercles, et un peu aussi ma position en me concentrant sur mes sensations (ne pas m'appuyer à droite !). Texane est super sage.

Je tente de faire des petites épaules en dedans, ça passe bien à main droite mais c'est plus difficile à gauche, madame se défend un peu. On se prends alors une grosse averse et je crois qu'on a toutes les deux perdues la motivation à ce moment là.

Je refais quelques demandes d'incurvation sur de grands cercles au trot, puis des allongements sur la longueur (c'est pas folichon mais je sens une amplitude qui varie quand même), puis galope sur un grand cercle de nouveau, c'est super à main droite encore mais compliqué à main gauche, Texane retombe dans le trot après une ou deux foulées...

Je la laisse tranquille, on marche deux minutes, je descend, dessangle et on remarche un peu avant de retourner au box. Texane est super sage pendant que je lui enlève son équipement, je la rentre et lui laisse découvrir son foin qui lui a été distribué pendant qu'elle travaillait.

Om nom nom nom nom...


J'en profite pour lui enlever tout le sable des jambes, lui nettoyer les pieds et passer un coup de couteau de chaleur pour enlever une partie de l'eau de pluie (nous étions toutes les deux trempées !).


J'ai aimé : une séance au calme, prendre le temps de chouchouter ma partenaire, et aussi de me concentrer sur mes sensations et ma position sans le stress de devoir suivre le cours en même temps

Je dois encore travailler : J'ai peut-être été trop gourmande à vouloir travailler trop de choses sur 40-45 min, mais difficile à dire sans coach !

Édité par marion_cefb le 25-06-2021 à 13h20



Marion_cefb

Apprenti
  

Trust : 101  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 223
4 j'aime    
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 30/06/2021 à 12h04

Mise en selle / Dressage avec Bouton

Aujourd'hui c'est torture de cavaliers ! (je rigole ) avec un cours de mise en selle.

Je rejoint Bouton dans son box, il était tout tranquilou et content d'avoir des papouilles.

Et oui je suis trop adorable !


Je le prépare, un peu en avance et on va marcher un peu en attendant d'avoir le manège.

Tu es prête ? Parce que moi oui !


On commence la détente au pas puis au trot sous la supervision de notre coach (on avait 2 nouveaux chevaux "jeunes" dans le cours, elle a préféré surveiller pour le début que tout allait bien), puis au galop. Bouton est fort dans le mouvement mais calme.

Et ensuite vient le moment tant redouté de la mise en selle avec les étirements du cavaliers au pas (genoux relevés, puis talon/fesse) puis au trot sur un cercle (jambes devant la selle, transitions sans étriers), avec incurvation des chevaux.

Je suis en difficulté avec Bouton car je n'arrive pas à trouver le bon contact : rênes trop flottantes il se creuse, met la tête en l'air et n'incurve pas, rênes un peu (trop?) ajustées il met le bout du nez du coté opposé à l'incurvation, se creuse encore, précipite sur les épaules... Il me fait bien sentir que ça ne lui plait pas.

Je revois ça dans un moment de calme avec ma coach (position des doigts un peu crispés surtout, mettre un peu moins de contact mais sans laisser flotter les rênes, il n'aime pas du tout les à-coups que ça lui fait le pauvre ). Il y a de l'amélioration, j'arrive à avoir Bouton plus confortable (pour lui comme pour moi) au fil des essais. Je peine à maintenir le même contact dans les changements d'allure et de direction mais j'arrive de plus en plus facilement à le retrouver.

Toujours sans les étriers, nous devons maintenant effectuer des départs au galop depuis le pas, et miracle ! j'ai réussi (3 départs à gauche et 3 à droite) sans tomber sur le coté comme un caca.
(J'étais quand même bien ballotée, ça ne devait pas être beau à voir !)
Bouton a été exemplaire (très bonne réaction aux aides), moi un peu moins car je n'arrivais pas à avoir un bon contact à cette allure, pour repasser au trot puis au pas je cessais d'accompagner avec mon bassin et ça marchait plutôt pas mal (mieux que de me crisper sur les rênes en tout cas !).

On continue la séance au pas sur une volte individuelle, on devait chercher à avoir un contact constant, une incurvation et varier la taille de notre cercle avec le poids du corps, sans varier l'allure ni le contact ni l'incurvation. Après toutes ces péripéties c'était un exercice plus facile, Bouton était adorable et bien à l'écoute, et moi j'avais plus de facilité à trouver une position qui lui convienne.

On termine enfin par demander une transition au trot, en cherchant à avoir un petit trot (tout petit tout calme, dans la mesure des capacités de chaque cheval) et un cheval qui vient se poser sur son mors (en allant jusqu'à la descente d'encolure pour ceux qui le voulaient/en avaient besoin). Bouton a tendance à vouloir aller trop vite mais je le retiens avec le dos (pas avec les mains sinon il va encore se fâcher un peu ), il se pose et j'arrive à garder une attitude constante sur la fin de la séance, bien que je n'ai pas réussi à aller jusqu'à lui demander la descente d'encolure. Je garde un contact très très léger pendant quelques minutes, mais sans défense de sa part.

Je le remets au pas et lui laisse les rênes, il descend un peu le nez vers le sol, je le laisse faire. Finalement je mets pieds à terre et on finit de marcher ensemble.

J'en profite pour revoir un peu avec ma coach la position des doigts à avoir (rênes entre le pouce et l'index, le reste des doigts qui module, la différence entre les doigts crispés, ajustés, libres etc... c'est subtil !) avant de rentrer le loulou.

Une fois au box, il est content de retrouver son foin, je lui nettoie les pieds et brosse l'excès de sable sur sa robe, puis je vais ranger ses affaires.


J'ai aimé : Bouton adorable et très bon professeur sur cette séance (il dit clairement quand ça va pas, mais sans chauffer ou chercher à m'éjecter ) et donc pour moi travailler un peu sur ma position pour avoir "la bonne", le galop sans étriers , mes essais pour trouver le bon contact

Je dois encore travailler : ma position (encore et toujours ! ), ma recherche du contact ni trop lâche ni trop rigide

Édité par marion_cefb le 30-06-2021 à 12h05



Marion_cefb

Apprenti
  

Trust : 101  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 223
3 j'aime    
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 07/07/2021 à 08h33

Jeu avec Avenir

Aujourd'hui je découvre un grand poney que je ne connais pas encore, et pourtant c'est une star du club ! Mais pas tout de suite car il était déjà pris sur le cours débutant du créneau d'avant le mien.

Je papote avec les copines avant de le récupérer, puis on va vers la carrière pour détendre. Il est un peu mou alors je travaille un peu sa réactivité à la jambe, il se motive un petit peu. J'ai des difficultés à obtenir des arrêts (10-15 foulées de "reprendre, relâcher" qui montent en intensité ) et je finis une bonne partie du temps de la détente à lui en demander en alternant avec d'autres transitions.

Séance à la cool, on va faire un jeu : un béret/salade de fruits (ça porte plusieurs noms ) : le principe c'est dans deux équipes (opposées face à face sur les cotés larges de la carrière) chacun se donne un numéro, quand la monitrice appelle notre numéro nous devons aller le plus rapidement possible chercher un objet (ici un donut en plastique) posé sur un baril au centre de la carrière et rentrer à la maison, dans ce cas on gagne un point, mais l'adversaire peut nous toucher sur la route et dans ce cas c'est son équipe qui gagne un point. Notre coach peut également appeler plusieurs numéros à la fois ou tout le monde et on peut jouer la stratégie (ceux qui n'ont pas le donut font "barrage" pour que les adversaires ne touchent pas leur équipier que l'a pris).

Sans faire le détail des matchs, Avenir était réactif sur le départ mais à un rythme "tranquilou" sur la longueur, on n'a fait aucun point.

La dernière manche était marrante car on devait descendre quand la coach annonçait notre numéro, et le faire à pied avec notre cheval en main, les cavaliers ont tout donné mais les chevaux pas du tout.

On marche encore 5 minutes puis on rentre au box, je fais un bon nettoyage à Avenir qui était plein de sable.

Regarde comme je suis mignon et sage. Je peux avoir à manger ?


On passe vite fait à la douche rafraichir un peu les membres, une dernière photo avec le loulou qui tape une pose, puis je le rentre au box pour qu'il mange ses granulés.

T'as vu comme j'ai la classe !


J'ai aimé : Une petite séance sans prise de tête, avec une bonne ambiance et de bonnes rigolades.

Je dois encore travailler : J'ai des appréhensions à aller au "contact" des autres chevaux lors des jeux (horseball etc...), et ma monture doit certainement le ressentir.

Édité par marion_cefb le 07-07-2021 à 08h33



Paulinee2

Expert
   

Trust : 440  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 901
1 j'aime    
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 07/07/2021 à 10h22

Il est magnifique !

Marion_cefb

Apprenti
  

Trust : 101  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 223
2 j'aime    
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 14/07/2021 à 10h34

paulinee2 C'est vrai qu'il est super beau

Obstacle avec Splash

Et c'est le retour de Splash la terrible.

L'allée de pansage étant libre, je l'y installe le temps de lui refaire une coiffure et de l'équiper.

Vas-y que je tape une pose !


Puis on se dirige vers la carrière.

Mais pas trop vite non plus !


On commence la détente au pas, sans étriers pour moi, je la laisse s'échauffer en demandant seulement un pas actif. On fait également quelques arrêts pour travailler la réactivité. Madame est mollassonne mais ça va encore.

On commence un peu la détente au trot (je rechausse les étriers pour trotter enlevé bien sûr), je demande pas mal de transitions avec le pas pour la réveiller, ça commence à venir doucement. On galope un peu, je fais plusieurs demandes de départ au galop depuis le trot, à un moment je sens une vraie poussée derrière, ça y est le moteur diesel est réchauffé.

On fait quelques cercles et changements de direction aux différentes allures pour finir. A ce stade, j'ai encore un peu de mal à "trouver ma place" sur son dos (est-ce dû à ses allures plus typées "poney" ? Elle a aussi un galop très "plat"... ).

On détend ensuite sur une croix au trot, à main droite puis à gauche. Splash est impeccable, sauf qu'elle prend le galop en arrivant en face de l'obstacle mais je lui redemande le trot (ça va on en était encore loin !) avant de sauter, heureusement qu'elle écoute quand même !

On saute ensuite un vertical situé vers le milieu de la carrière, à sauter après une petite diagonale puis changement de main. Sur mon premier passage je calcul mal ma trajectoire et j'arrive de biais (trop tard pour réagir le temps que je me rende compte de ma bêtise), Splash est adorable et pas regardante donc ça passe. Sur mon second passage c'est beaucoup mieux car j'ai plus anticipé le virage vers l'obstacle, on vient bien droit.

Nous devons passer un oxer sur la ligne du quart, là ça passe tout seul, Splash a un bon galop pour le passer de façon "fluide"et je commence à me sentir mieux avec elle, je trouve ma place.

Puis nous devons enchaîner un vertical et un oxer par une ligne brisée, notre coach nous a quand même mis des plots pour marquer l'endroit du changement de direction. Le premier passage est très bien, le second un peu moins : je prends le premier obstacle un peu "large", ma ligne est donc décalée, je dois tourner plus court pour être en face de l'oxer et au final on n'est droit mais pas centré. Splash est quand même une bonne pâte, c'est moi qui ai tout foiré.

Pour finir, on fait une ligne droite avec vertical et oxer séparés d'une foulée, on passe impeccablement et juste au bon rythme pour que ça soit harmonieux, la poilue a été vraiment chou.

Je descend et on marche dans la carrière, puis j'aide à ramasser les crottins (notre groupe avait miné la carrière c'était terrible ) et on retourne à l'aire de pansage.

Je laisse Splash manger sa ration le temps de lui enlever son équipement et lui nettoyer les pieds et les fanons, elle est toujours aussi tranquille.

Oui je sais, je suis une star !


Je l'emmène ensuite au paddock où elle peut retrouver ses copains.

Mais le foin c'est mieux !

(Les copains étaient sur l'autre tas de foin plus loin et plus à gauche)


J'ai aimé : Redécouvrir Splash en mode moins "mou" (j'ai peut-être aussi amélioré ma détente, ou alors elle était dans un bon jour ? ), une séance assez technique sur le tracé mais qui permet de bien décomposer un enchaînement.

Je dois encore travailler : Les trajectoires c'est pas encore ça !

Édité par marion_cefb le 14-07-2021 à 10h35



Acidpersephone

Apprenti
  

Trust : 26  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 436
2 j'aime    
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 15/07/2021 à 08h28

marion_cefb autant d'habitude je les trouve tous plutôt en état, là la pauvre elle me fait mal au coeur
Page(s) : 1 2 3 4 5
Journal de bord d'une cavalière de club
 Répondre au sujet