Journal de bord d'une cavalière de club

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5
Auteur
5247 vues - 63 réponses - 8 j'aime - 33 abonnés

Marion_cefb

Apprenti
  

Trust : 101  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 223
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 30/01/2021 à 22h07

Bonjour,

Je m'appelle Marion, j'ai 28 ans et j'habite dans le Pas de Calais. Dans ce post, si vous le souhaitez, je vais vous présenter mon parcours, mes objectifs, mes réflexions et éventuellement mes retours d'expérience sur le monde équestre. Je suis ouverte au dialogue et aux conseils alors n'hésitez pas à participer tant que cela reste avec bienveillance.


Mon parcours équestre

Comme beaucoup d'enfants ici j'ai eu l'occasion de monter à poney, en évoluant peu à peu sur une période allant du début de la primaire à la fin du collège. C'était au début des années 2000 et je ne sais pas si c'était la norme à l'époque, mais au fil du temps j'ai été de plus en plus dérangée par les conditions de vie et de travail des équidés de club : enchaînement de 3 ou 4 séances/jour surtout le mercredi avec les centres aérés, moniteur qui "punit" un poney à coups de cravache pour avoir fait tomber un petit cavalier, pas de pâture ou de paddock. Les cavaliers qui comme moi n'étaient pas plus intéressés que cela par la compétition étaient délaissés pendant les cours arrivés à un certain niveau. Le plaisir de côtoyer poneys et chevaux était toujours là, mais l'idée de participer à ce système m'a peu a peu dégouté. Si l'envers du décors était comme cela, je ne voulais plus pratiquer l'équitation, et admirer les chevaux de loin. Avec l'arrivée du lycée et des études supérieures suivantes, et l'emploi du temps qui va avec, je n'ai pas renouvelé mon inscription après mon passage du Galop 3.


Environ 12 ans plus tard, études terminées et CDI signé, je recommence à rêver de chevaux. Peut-être que les choses ont changé depuis mon enfance, qu'il existe des clubs plus respectueux ? Je me mets à chercher autour de chez moi : hors de question de retourner au club de mon enfance, je fais une short list de clubs qui m'ont l'air corrects (du moins sur leurs sites internet/réseaux sociaux) avant d'aller voir sur place. Me voilà à me rendre sur place aux horaires de cours pour tâter le terrain. Après discussion avec la gérante d'un club belge (j'étais frontalière 59/Belgique à l'époque). Le club est loin d'être "beau" avec un style de ferme (pas aussi "classe" que le club de mon enfance avec son manège olympique et toutes ses installations), mais les chevaux ont l'air bien traités (du moins ni peureux ni agressifs), dans des box propres et bien paillés, pas de grands prés mais au moins des paddocks sont là, peu de chevaux de club et de cours mais aussi peu de "clients" surtout adultes. Je sens la bonne ambiance familiale, et me voilà inscrite pour une séance d'essai. Pour faire court, la séance se passe à merveille, que du bonheur pour moi, la monitrice rit en me disant que j'ai le sourire jusqu'aux oreilles.


Je reprends mon apprentissage en essayant des méthodes plus respectueuses du cheval que ce que j'ai connu avant. Quand je ne monte pas, je me renseigne dans les livres, YouTube et autres réseaux pour absorber plus de savoir, plus de théorie, tout ça pour m'améliorer. Le club est plutôt orienté compétition et surtout CSO, mais je monte en cours de plat de mon niveau ce qui me convient (je ne suis pas à l'aise à l'obstacle). Je monte dans une fois par semaine pendant un peu plus d'un an, j'ai le sentiment de beaucoup progresser. La COVID faisant son entrée, fermeture des frontières, je dois malheureusement faire une pause forcée de quelques mois...


Nouveau rebondissement : en juin 2020 je m'installe avec mon amoureux dans le 62. Loin de mon centre équestre, mais c'est un compromis à faire entre nos lieux de travail respectifs. Je suis triste d'avoir quitté ce centre mais je ne regrette absolument rien, c'est la vie ! Même pas encore complètement installée, je prospecte à nouveau pour un club. Et là ! A 5 minutes de chez moi, le club de rêve : chevaux au pré/box, paddocks, grande cavalerie de club, un gérant à l'écoute et avec une bonne dose d'humour, des cours du soir pour les adultes et à mon niveau,... Je signe tout de suite ! Avec une petite appréhension au début car je rejoint un cours "Galop 4", il me manque certains savoir mais je rattrape vite mon retard (bachotage bouquins/Youtube !!), et l'ambiance du cours "des vieilles" est au top !


Mes objectifs

Toujours progresser en gardant à l'esprit le respect des chevaux, légèreté et communication.
Réussir à demander une belle épaule en dedans.
Si possible passer mon Galop 4.
Peut-être un jour avoir une demi pension. (Malheureusement pas vraiment réalisable pour l'instant pour cause d'horaires de travail trop aléatoires...)



Pour la prochaine fois (parce que il commence à faire tard là !), je vous raconterai ma séance, et pour les fois suivantes je proposerai peut-être, si cela vous en dit, et pas forcément dans cet ordre, des mini présentations de chevaux du club, des critiques de matériel, avis divers,...

Bilan 2020-2021 et Objectifs 2021-2022 page 4

Édité par marion_cefb le 06-08-2021 à 10h30

Marion_cefb

Apprenti
  

Trust : 101  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 223
0 j'aime    
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 15/07/2021 à 08h51

acidpersephone C'est vrai qu'elle a perdu de l'état, c'est pour ça que j'ai du la remettre au paddock avec accès illimité au foin.
(Le gérant râlait l'autre fois après ses stagiaires que ses chevaux étaient maigres et qu'il fallait tous les mettre au pré et foin)

Marion_cefb

Apprenti
  

Trust : 101  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 223
7 j'aime    
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 21/07/2021 à 22h10

Balade avec Texane

Avec la hausse soudaine des températures (28°C aujourd'hui, plein soleil, pas d'air ), chevaux et (surtout !) cavaliers n'avaient que peu de motivation.

Je rejoint Texane pour la préparer.

Coucou !


On se dirige ensuite vers le manège pour faire une détente d'avant balade.



On commence par marcher rênes longues, je laisse Texane s'échauffer quelques minutes. On fait ensuite des transitions pas/arrêt pour travailler la réactivité, quelques cercles au pas et au trot, un peu de galop aux deux mains également, en alternant lignes droites dans la longueur du manège et cercles larges.

Puis pour finir la détente on a travaillé en reprise les voltes (avec incurvation) et fait des serpentines au trot (attention à rester droit dans la ligne droite et à bien incurver dans la boucle ! ).

La moitié du groupe de cavaliers était déjà épuisé avec la chaleur.
(Les chevaux ça allait )

Et on est partis en balade derrière la coach en vélo. C'était plutôt "détente", on a fait surtout du pas rênes longues tranquille, et un peu de trot (les chevaux étaient plus contents que d'être dans la manège !). On était super bien à l'ombre des arbres sur les chemins cavaliers.

On a seulement passé une petite descente entre le chemin et le champ, puis une petite montée pour revenir sur le chemin pour égayer un peu la balade.

Je sens que sur le chemin du retour Texane fatigue un peu, le dernier départ au trot était un peu forcé, mais on arrivait enfin au centre équestre. Je débarrasse Texane de ses affaires, vérifie que tout va bien à ses pieds, et on va à la douche.

Pas de chance il y avait déjà la queue ! On fait une pause brout-brout le temps d'avoir une place.



Texane a beaucoup apprécié la douche, elle est resté super sage en remuant les lèvres pendant que je lui passait le jet sur les membres. Je lui passe un coup de couteau de chaleur et on rentre au box.

Et... t'as pas oublié quelque chose ?


Et bien sûr je lui donne sa ration avant de partir ! Madame m'a lancé le regard du jugement tout le trajet


J'ai aimé : Une balade à la cool, avec Texane qui est super confortable et adorable en extérieur

Je dois encore travailler : Ma résistance à la chaleur ?

Marion_cefb

Apprenti
  

Trust : 101  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 223
8 j'aime    
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 28/07/2021 à 08h58

Carrousel avec Inévitable

Je rencontre Inévitable, réformé des courses qui est arrivé il y a quelques semaines au club.



Je découvre un cheval tout gentil et adorable au box et à l'attache, super respectueux (on en parle des chevaux de club qui te poussent toutes les 2 secondes ? ), mais qui a tendance à tout prendre en bouche si on laisse trainer un truc (longe, selle, brosses,...)

Je l'équipe et on se rend au manège. Je fais une détente rênes longues, je trouve Inévitable fin et à l'écoute, en avant, et il répond très bien au poids du corps. Par contre, il a plein de mouvements parasites ! Surtout lors des transitions où il lève la tête en la mettant sur le coté, le dos tout creusé, c'était perturbant et je ne savais pas comment régler le problème (plus de main, moins de main, plus de jambes ??)

J'en parle à ma coach qui me dit de me détendre dans les épaules et le dos et de "lâcher tout" quand il commence à se tordre dans tous les sens, ne pas chercher à lui mettre la tête quelque part sinon il va se fâcher.

Pour la dernière séance de la saison, notre coach nous propose un carrousel, en parti pour évaluer notre niveau car il y a une subtilité : on devait faire quelque chose d'harmonieux avec des chevaux qui ne vont pas du tout ensembles ! On était 4 couples (2 cavaliers et 2 chevaux) en tout : 2 chevaux "sport" avec leur DP, 2 "gros" chevaux de club mou, 2 poneys/petits chevaux récemment arrivés au club et assez verts, et 2 pur sang réformés qui n'ont pas tout compris de ce qu'on attendait d'eux.

La reprise c'était : au trot départ en reprise, doublé dans la longueur en A avec séparation des couples à chaque main au retour en piste, en A de nouveau doublé cette fois en en botte à botte, demi volte reversée en X (chacun de son coté), retour en botte à botte de C à A, séparation des couples sur la piste, doublé dans la longueur avec arrêt sur la ligne du milieu, et échange de place avec notre partenaire par un demi-tour en chassant les hanches, on finit le doublé par un retour sur la piste au trot et on recommence.

C'était le chaos !

En vrai les premiers passages étaient chaotiques mais ça allait en s'améliorant à chaque fois. Avec ma binôme, on a vite vu que nos chevaux n'aimaient pas être côte à côte (c'est un truc de pur sang ou bien..?) et on avait donc mis une grande distance entre nous plutôt que faire du botte à botte.

Inévitable continuait ses défenses dès que j’essayais de mettre un peu de main, à un moment je lui laisse les rênes longues pendant la reprise et le dirige juste avec le poids des rênes et de mon corps, j'ai eu de suite un gros mieux, il a même cherché un peu le contact tout seul mais très bas. (Et oui ça devait être moche à voir un carrousel pareil ! )

On finit par galoper en reprise en faisant une longueur, cercle en A, une longueur, cercle en C, etc... Mon grand avait beaucoup de mal sur les cercles et perdait son galop même si je le relançait, mais en ligne droite ça allait bien (J'avais bien compris au long de la séance que les virages c'était vraiment pas son truc !)

On marche au pas rênes longues, le nez dans le sable pour lui, puis je descend et le marche en main, on débriefe un peu avec ma coach (beaucoup mieux pour moi en fin de séance car je m'étais relâchée dans les épaules et je me posait moins de questions, pour lui ça viendra avec le temps, il n'avait été travaillé qu'en ligne droite à l'entraînement donc les virage c'est pas encore ça...).

On retourne au box, je lui enlève son équipement, on fait un petit pansage et des grattouilles (sur les fesses surtout, il a adoré ça ), je le rentre et lui donne sa ration.

En bonus, j'ai 3 chenapans qui ont essayé de me voler mes affaires pendant que j'étais partie ranger les affaires d'Inévitable à la sellerie, saurez-vous deviner qui est coupable d'avoir ouvert mon sac?



J'ai aimé : Découvrir un nouveau cheval qui me permet de me remettre en question et ne pas me reposer sur mes acquis, une séance plus technique qu'il n'y parait.

Je dois encore travailler : Ma décontraction à 100%

Et c'était la dernière séance de la saison, le club est fermé pour 3 semaines, les chevaux vont aller au pré en vacances, et on se retrouve fin Aout pour de nouvelles aventures ! La semaine prochaine je ferai certainement un point sur mes évolutions de cette année et mes objectifs pour la saison 2021-2022.

Mirande

Apprenti
  

Trust : 47  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 276
1 j'aime    
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 28/07/2021 à 11h13

Je parie sur le cochon !

Marion_cefb

Apprenti
  

Trust : 101  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 223
0 j'aime    
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 28/07/2021 à 18h38

mirande Et oui

Mais il a tout appris de tonton Carambar (c'est le shetland mascotte du club).

Fanie31

Apprenti
  

Trust : 2  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 423
1 j'aime    
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 28/07/2021 à 20h17

J'avais bien vu qu'il avait une tête de coupable derrière sa mèche

Marion_cefb

Apprenti
  

Trust : 101  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 223
3 j'aime    
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 28/07/2021 à 22h19

fanie31 Carambar c'est le chef de la bande en même temps, en 30 ans il a eu le temps d'apprendre et maintenant il donne des cours de bêtise à son apprenti bébé cochon (les moutons sont ses sbires, ils font le guet ou suivent mais restent sages quand il n'y a pas leur chef )

Édité par marion_cefb le 28-07-2021 à 22h19



Fanie31

Apprenti
  

Trust : 2  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 423
0 j'aime    
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 28/07/2021 à 22h39

Marion_cefb

Apprenti
  

Trust : 101  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 223
7 j'aime    
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 06/08/2021 à 10h27

Bonjour !

Je vais profiter de la pause estivale (tous les chevaux et poneys du club ont 3 semaines de vacances au vert) pour faire un bilan de ma saison (fin juin 2020 à fin juillet 2021).


Objectifs 2020-2021 :

Toujours progresser en gardant à l'esprit le respect des chevaux, légèreté et communication : je pense avoir réussi à respecter, j'ai beaucoup progressé en général par rapport à mon arrivée, avec un coach contre la plupart des enrênements (sauf quand ils sont vraiment nécessaires) qui privilégie les actions légères du cavalier, prône une vraie détente, etc...

Réussir à demander une belle épaule en dedans : c'est pas encore acquis !

Si possible passer mon Galop 4 : je n'ai pas réussi à le faire cette année entre les confinements et les horaires de boulot qui ne me permettent pas forcément de planifier cela...

Peut-être un jour avoir une demi pension : je vais mettre celui là de coté (horaires de boulot aléatoires, et j'ai encore besoin de progresser en tant que cavalière pour que ça soit intéressant)


Ma position :

De très gros progrès pour moi notamment au niveau de la fixité de la jambe (j'ai démarré l'année en étant sensible sur ce point), un peu dans la position générale.
Je dois encore travailler tout ce qui est décontraction dans mon dos et mes épaules (je suis naturellement contractée même au repos alors c'est pas facile, mais il y a de l'espoir ).

A l'obstacle que j'ai (re)commencé lors de cette saison, je suis partie de quasi rien. J'ai encore un peu tendance à me pencher trop en avant mais il y a beaucoup de progrès !


Mes demandes :

J'ai commencé à apprendre à vraiment utiliser la jambe isolée et l'indépendance des aides en général. Je suis encore hasardeuse sur le dosage et la précision mais ça commence à rentrer, je commence à savoir utiliser toute la longueur de ma jambe et non pas uniquement le mollet/cheville/talon.

Je suis toujours en apprentissage de la recherche du bon contact avec mes mains même si il y a de l'amélioration (je commence à sentir la différence entre un cheval posé sur son mors et un cheval qui tracte ou lâche/s'enferme), je pense que je dois travailler la souplesse dans les bras pour suivre plus naturellement le mouvement et ça va venir tout doucement.

J'ai appris à faire une (presque) vraie détente aux 3 allures avec transitions et travail sur des courbes, et non pas juste tourner en rond dans le manège en attendant que ça se passe (pas taper ! ). Je commence à bien arriver à mettre les chevaux un peu mou en avant. J'ai aussi appris à savoir donner une leçon de jambe courte mais efficace, ce qui me permet de ne pas passer mon temps à pousser ma monture tout au long de la séance.


Mon matériel :

Comme dit plus haut, j'ai appris à utiliser la cravache en leçon de jambe uniquement lorsque cela était nécessaire en début de cours, avec de bon résultats pour le reste de la séance (poneys qui comprennent qu'ils doivent être en avant). A une époque j'étais contre son utilisation, mais entre talonner le bon gros cheval de club toute la séance, et faire un petit tape-tape en début et c'est tout, mon choix est fait finalement.
(J'avoue, j'ai triché une fois en utilisant le bout de ma cravache que j'ai posé sur la hanche de ma monture qui n'avait vraiment pas compris qu'elle devait déplacer les hanches, cheval réformé, encore vert, etc... Mais il a compris ! La fois d'après c'était mieux.)

La découverte des éperons (sur conseil de ma coach attention !) que j'ai finalement utilisés 2 fois avec une seule jument (blasée des cours débutants) et uniquement en dressage pour des actions de jambes isolées. J'avais très peur de ces ustensiles de torture ( ) mais j'ai su les utiliser très très légèrement (j'ai effleuré à peine) pour avoir un bon résultat immédiat sur l'incurvation et le déplacement des hanches. Donc découverte intéressante pour moi, mais je préfère avant tout travailler ma position avec le moins d'aides et les utiliser occasionnellement et seulement si il y en a besoin.

Concernant mon amortisseur (dont je parlais ICI), il est toujours utilisé sauf pour les chevaux dont la selle est un peu étroite ou les barriques qui ont le dos qui tourne et pas de garrot sur qui il s'adapte mal... je vois au cas par cas.

Les fidèles Compositi Ellipse sont toujours au rendez-vous, j'ai testé une ou deux fois les étriers du club et y a rien à faire, mes genoux ne tiennent pas passé 20 minutes...


Objectifs 2021-2022 :

Je vais reprendre quasi les mêmes :
- Faire un gros travail sur ma décontraction avant tout et ma position
- Toujours progresser en gardant à l'esprit le respect des chevaux, légèreté et communication.
- Travailler l'indépendance des aides (jambe isolée, rêne, etc...)
- Passer mon Galop 4 (on y croit !)
- Pourquoi pas faire un stage de dressage plus avancé (mon club propose des stages divers pendant les vacances) si ça colle avec mes horaires

Beemyself

Novice

Trust : 22  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 32
2 j'aime    
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 08/08/2021 à 16h19

Hello !

J'ai rattrapé toute ton histoire il y a quelques semaines et ce fut vraiment plaisant de lire tes débriefings de séance et tes analyses.
Ton sujet résonne en moi car je me remets à l'équitation en septembre après 4 ans d'arrêt. J'ai hâte de lire la suite de tes aventures :)

Marion_cefb

Apprenti
  

Trust : 101  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 223
1 j'aime    
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 08/08/2021 à 18h29

beemyself Merci beaucoup ca me fait plaisir mes compte rendus de séances plaisent à quelqu'un
Mon CE réouvre fin août , c'est long !
Bonne chance pour ta reprise j'espère que ça se passera bien ! Ca revient très très vite

Beemyself

Novice

Trust : 22  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 32
1 j'aime    
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 08/08/2021 à 20h09

marion_cefb J'espère aussi ! Hier, une amie m'a permise de monter son cheval pour une mini-balade au pas. J'ai eu l'impression que c'était la semaine dernière que j'avais arrêté tant les sensations m'étaient restées familières.
Mes cours commencent le 15 septembre pour ma part ;)

Marion_cefb

Apprenti
  

Trust : 101  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 223
9 j'aime    
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 25/08/2021 à 09h05

Et c'est la reprise des cours cette semaine ! Après 3 semaines de repos (plage pour les uns, pré pour les autres), cavaliers et chevaux sont prêt à repartir pour de nouvelles aventures !

Dressage avec Splash

Et oui pour la reprise je retrouve la petite Splash qui a bien pu profiter de la pâture. Par contre elle venait de rentrer et était vraiment cracra (elle a du s'offrir un bon bain de boue ! ). On nettoie tout ça et direction le manège. Pour les fanons j'ai fais ce que j'ai pu...



On commence la détente tranquillement, Splash est toute molle comme à son habitude, je multiplie les transitions pour la réveiller une fois qu'elle s’est un peu échauffée. Vers la fin de la détente elle est déjà plus réactive et et aussi contente de faire un bon galop. Je la laisse souffler et s'étirer au pas avant de continuer.

Notre coach nous fait reprendre en douceur avec quelques figures de manèges et des transitions : serpentine 3 boucles au pas (attention à l’incurvation et le tracé ! ), avec arrêt sur la ligne du milieu, puis même chose au trot avec un allongement dans la longueur. Chaque étape une fois à main droite puis à main gauche. Splash manquait de mise en avant mais était réactive aux demandes "à son niveau", et elle incurvait bien à droite mais c'était plus difficile à gauche.

On fait quelques tours du manège au trot en rompant le contact dans la longueur (sans variation d'allure !) et en le reprenant sur la largeur, avec diagonales pour changer de main et allongement du trot. Splash est toute tranquille donc ça passe bien, elle a même fait un allongement que j'ai "senti" (presque un vrai ! ).

Petit moment de mise au point avec ma coach : maintenant on est en cours Galop 4/5, elle sera beaucoup plus exigeante pour ce qui est des tracés, incurvation et précision des demandes, et le "gros" de notre apprentissage cette année sera LE CONTACT. (C'est pas encore gagné pour moi mais je garde espoir )

On continue le travail en cercle, avec transitions trot/arrêt puis pas/galop/trot/pas. Splash est bien motivée et je n'ai pas à la pousser toutes les 3 foulées, ça patine un peu au démarrage (j'ai 2 ou 3 foulées qui ne ressemblent à rien) mais elle y met de la bonne volonté. Ma coach est contente et dit qu'elle est super bien. On termine par un départ au galop du pas sur le cercle, puis garder la piste au galop, allonger le galop dans la longueur suivante et reprendre un cercle en fin de la longueur. On a eu quelques jolis coups de dos du bonheur et tous les chevaux ont eu l'air d'apprécier l'exercice (au bout de 2 ou 3 longueurs ils ont vite compris qu'ils pouvaient y aller à fond ). On a fait les exercices aux deux mains bien sûr. Splash n'a pas trop allongé ses foulées mais elle en a profité pour bien s'étirer (elle n'a qu'une vitesse au galop je crois ).

On marche rênes longues pour souffler, je descends, dessangle et on marche encore un peu, puis on rentre au box.

Je lui fait on petit nettoyage pour enlever tout le sable qu'elle a emporté (les fanons des enfers ! ), et puis on fait un peu de grat-grat calins, avec une friandise avant de retourner au box.

J'en reprendrais bien une deuxième !


J'ai aimé : La reprise des cours, de nouveaux défis cette année ! Splash que je commence à comprendre et à apprécier (même si elle reste "la molle" ! )

Je dois encore travailler : J'ai encore du mal à trouver ma place sur son dos au galop assis, mais ça viendra avec le temps (et surtout la mise en selle ! )

Marion_cefb

Apprenti
  

Trust : 101  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 223
4 j'aime    
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 01/09/2021 à 20h17

Dressage avec Bouton

Et je retrouve petit Bouton pour cette séance. Il était tout content que je m'occupe de lui et très intéressé par ce que je faisais autour de lui.

C'est qui la tête à bisous ? C'est moi !


On s'équipe et direction le manège. On était un peu en avance alors on en a profité pour bien marcher et discuter avec les copines.

On monte enfin et je commence la détente rênes longues en marchant dans tout le manège un peu au hasard. Une fois Bouton échauffé, on trotte et galope un peu sans demander grand chose, puis je travaille les changements de direction au trot pour finir.

Notre coach nous as ensuite fait travailler en piste intérieur, nous devions effectuer des voltes et demi voltes vers l'extérieur avec demande d'incurvation et en restant droit dans les lignes droites (pas facile quand on a pas la lice ! ), au pas et au trot. Bouton est bien réactif et léger, par contre on a un peu de mal en ligne droite, je dois le guider un peu plus pour ne pas dévier !

Puis on a fait quelques départs au galop pour délier les chevaux avant d'attaquer la suite. Là j'ai fait une grosse erreur : mettre trop de main contre Bouton qui voulait juste s'étirer dans son galop, résultat : il ne comprenait plus quand je demandais un retour au trot car il s'appuyait de plus en plus sur son mors...

Moi---> <---Ma coach

On a ensuite dû effectuer des cessions, toujours en piste intérieur vers l'extérieur (donc la piste "normale"). Bouton et super léger pour céder vers la droite, par contre vers la gauche ça bloque un peu plus, je dois insister. On a commencé au pas impeccable, et on continue le même exercice au trot où là j'ai plus de difficultés avec mon contact : c'est très souvent trop de main pour lui et parfois pas assez, j'ai les épaules qui se crispent trop facilement, Bouton accélère le trot à chaque erreur et je dois le reprendre DOUCEMENT pour continuer l'exercice dans le calme, bref je peine à trouver le juste milieu entre tout ça...

Je peux avoir un très bon passage avec Bouton en appui léger sur son mors et l'instant d'après suite à une mini erreur je me retrouve sur la girafe qui précipite (oui c'est un grand sensible ).

On finit par un dernier exercice : venir sur une toute petite croix au trot, en faisant une cession depuis la piste. Mon premier passage est plutôt moche : on commence bien la cession, quand Bouton voit qu'il arrive sur la croix il accélère, je me crispe et on saute 30 cm dans une décontraction digne de l'épreuve équestre du Pentathlon Olympique 2021 (il fallait que je la place celle là, désolée...). Notre second passage est bien meilleur, j'y vais dans le calme et j'arrive à y rester, donc Bouton suit (c'est un amour ).

On finit au pas rênes longues pour qu'il s'étire.

De retour au box, on a fait un petit pansage, un nettoyage complet des pieds et une petite séance de grattouilles avec friandise à la fin.


J'ai aimé : Une séance qui me permet de bien progresser dans mes aides, Bouton en très bon maître d'école qui me dit bien quand ça ne lui va pas.

Je dois encore travailler : Ma décontraction (dos et épaules +++), mon "appréhension de la vitesse" quand il n'y a pas de raison (parce que là il n'y en avait pas !)

En bonus : J'ai reçu 2 photos qui ont été prises par une amie photographe qui faisait un petit reportage au centre équestre ce jour là, où on voit bien les deux "phases" de Bouton pendant le cours :

Mode girafe ON (oui j'ai honte )


Mode girafe OFF

Édité par marion_cefb le 01-09-2021 à 20h18



Horsejuju26

Initié
 

Trust : 36  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 133
1 j'aime    
Journal de bord d'une cavalière de club
Posté le 01/09/2021 à 21h10

Enfin la reprise de tes posts qui sont toujours un plaisir à lire! J’adore suivre ta progression !

Et la deuxième photo est
Page(s) : 1 2 3 4 5
Journal de bord d'une cavalière de club
 Répondre au sujet