Survivre au travail: échanges, soutien, perles!

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 ... 79 80 81 82 83 84 85 86 87
Auteur
80339 vues - 1292 réponses - 2 j'aime - 38 abonnés

Andiamo

Membre d'honneur
   

Trust : 144  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2735
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 28/11/2021 à 05h49

Bonjour
Je crée ce post car je constate que nous sommes beaucoup à vivre des choses difficiles dans la sphère professionnelle.
Le but de ce post est d'échanger, se soutenir, se plaindre, en rire peut être pour dédramatiser et arriver à prendre du recul.
Bien évidemment toutes perles/anecdotes croustillantes sont les bienvenues
Si vous avez des trucs et astuces ou un manuel de survie au travail à conseiller vous trouverez preneurs ici!!!
A vos claviers

Poulca

Membre ELITE Or
  

Trust : 182  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 18488
3 j'aime    
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 03/07/2022 à 17h17

tartine88 bienvenue dans le monde du travail...
Quand j'ai commencé à évoluer mon collègue m'a reproché de fayoter, quand je lève le pied il me reproche de me ballade un peu trop. Aucun soutien de la hiérarchie qui est courant de la situation.
Bref j'ai l'impression que le seul moment où ça se passe bien avec des collègues c'est quand tu es en dessous d'eux hiérarchiquement et que tu fais ce qu'ils te disent sans broncher, surtout pas d'initiative ou de changement de routine...
Mais bon, j'ai décidé, je sais où je veux aller professionnellement parlant et je ne vais pas changer pour lui. Et je ne prends même pas la peine de répondre aux provocations, ça n'en vaut même pas la peine.

Tartine88

Membre ELITE Argent

Trust : 1802  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7669
0 j'aime    
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 03/07/2022 à 17h31

poulca oui et je suis bien déçue ! J’ai pourtant bossé dans d’autres boites avant, mais non là c’est le must !

C’est juste incroyable. Je sais que je veux m’investir si non je m’ennuie dans je préfère qu’on dise de moi que je fayote, plutôt que je manque de motivation.

Pistachio

Apprenti
  

Trust : 194  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 214
0 j'aime    
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 03/07/2022 à 18h30

Bonjour,

Ici, revirement de situation je vais sûrement perdre mon travail actuel. Ce qui se passe au niveau de l'équipe et des patrons est hallucinant. L'inspection du travail y est, rien ne bouge.
Les personnes les plus anciennes qui mettent la misère à tout le monde font tout pour me mettre à la porte. Le chef m'a dit que comme je suis nouveau, et qu'elles il peut peu plus les virer ...vous voyez la suite.
Très très déçu du manque de respect également du chef qui ne prends pas son rôle de chef pour mettre de l'ordre dans son équipe.
Il a tout de même dit qu'il n'avait rien contre moi et pouvait me recommander ailleurs...
Superbe cadeau !! J'ai manqué 2 occasions pour ce poste, car je voulais justement la sécurité d'emploi, avec ma femme nous avons une situation vraiment compliquée en ce moment...on ne me l'avait encore jamais fait un coup bas pareil.
J'ai 2 autres entretiens j'espère vite pouvoir partir et surtout enchainer sur autre chose !
J'ai peur de travailler "benevolement" dans mon travail actuel, car j'ai bien demandé ce qui se passerait niveau salaire s'ils arrêtaient ma période d'essai au milieu du mois, et là encore un chef génial qui "n'en sait rien" voire s'enfiche !!
Je n'ai plus envie d'aller rendre service à des collègues etc donc à partir de maintenant si toutefois j'y vais encore, finit d'aider, les heures sup même pas payées, d'accepter leur manque de respect, moi aussi je peux hurler plus fort qu'elles s'il faut en arriver là, elles ont épuisé ma patience et je n'ai plus rien à perdre.

Il y a-t'il des gens qui pensent à se réorienter ici ? J'avais suivi la voie de la raison car je ne voulais pas galérer au final je galère plus que si je l'avais pas fait !
Aujourd'hui, je me dis que je devrai peut-être enfin tenter la voie du coeur.

Édité par pistachio le 03-07-2022 à 18h38



Tartine88

Membre ELITE Argent

Trust : 1802  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7669
0 j'aime    
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 03/07/2022 à 18h39

pistachio oh ... et dire que j’ose me plaindre !
J’espère que tu trouveras ailleurs et en mieux !!

Pistachio

Apprenti
  

Trust : 194  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 214
1 j'aime    
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 03/07/2022 à 19h02


tartine88 a écrit le 03/07/2022 à 18h39:
@pistachio oh ... et dire que j’ose me plaindre !
J’espère que tu trouveras ailleurs et en mieux !!


Tu as raison de te plaindre, ce n'est pas normal non plus ce que te font vivre tes collègues et je te souhaite vraiment que la situation s'améliore. Courage.

Merci beaucoup. Je dois à tout prix travailler et j'espère trouver vite n'importe quoi d'autre...
Je ne sais pas non plus encore si je me met en arrêt, si je pars ou si j'attends qu'ils stoppent ma période d'essai. Je vais voir, mais les jours où l'équipe me pousse à bout ou si je dois m'absenter pour des entretiens je ne vais plus me forcer.
Je n'ai jamais eu une expérience aussi pourrie et malsaine au travail.

Ce jour là, j'ai en plus appris que mes anciens patrons (boite d'interim) refusaient de me donner l'argent qu'ils me devaient et ...ont changé l'intitulé de mon poste sur le papier pour plus devoir se justifier là-dessus ! Ainsi que, mes demandes d'équivalences à l'étranger ne fonctionnent pas. J'ai tout remis en question, et eu vraiment envie de tout abandonner.

Je me suis rappelé de ma discussion avec la personne de l'inspection du travail qui m'a dit que c'était pas du tout normal ce qui se passait là-bas et me conseillait de partir et de plus accepter ça, et de plus me laisser rabaisser comme ça. Selon lui, aucun travail ne vaut la peine de se faire mettre plus bas que terre, que lui même avait peu d'espoir que cela change là-bas car le chef refuse de prendre son rôle de chef ou de le déleguer et que plusieurs membres de l'équipe ont atteint le point de non retour depuis longtemps et ne changeront pas non plus.
Ce qui me fait tenir aussi en ce moment, c'est que je sais que je ne peux pas craquer pour ma famille.
Avec le recule, je me dis que pour gagner du temps, je n'accepterai plus jamais de postes où l'ambiance est si toxique et où il n'y a aucun respect car même en ayant besoin de travailler cela ne compense pas à la fin.

J'essaye de voir le "bon côté" et me dire que je trouverai peut-être mieux, et qu'en attendant j'aurai plus de temps pour me former plus dans bénévolat dans une association pour animaux (qui me plait vraiment) mais ça va être compliqué si je ne trouve rien droit derrière. J'espère garder le recule necessaire et ne pas perdre confiance en moi, cela leur ferait trop plaisir.

Tartine88

Membre ELITE Argent

Trust : 1802  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7669
1 j'aime    
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 03/07/2022 à 19h18

pistachio tu es dans une situation très compliquée. Sans famille à la rigueur, quitter la boite du jour au lendemain serait un maigre risque (même si difficile je te l’accorde).

Te mettre en arrêt est une option. Mais arriveras tu à suivre avec seulement 50% de ton salaire ? Si oui, franchement ne te prive pas ! Ton arrêt te permettra d’être disponible pour une recherche approfondie d’un autre lieu de travail

Par contre je suis choquée que l’inspection du travail t’ai dit ça !! C’est quand même à eux de contrôler et punir les abus dans les entreprises.... pas de dire aux gens « accrochez vous ou partez car rien ne changera ». C’est juste honteux !!

Poulca

Membre ELITE Or
  

Trust : 182  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 18488
0 j'aime    
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 09/07/2022 à 13h27

Bon, gros retournement de situation a mon travail... Mon chef est venu nous annoncer mercredi qu'il démissionait pour burn out... J'ai énormément de mal à m'en remettre, je me sens ultra responsable... Je pleure tout les jours depuis, et pourtant je suis pas du genre à pleurer. J'ai demandé à parler au directeur suite à ça qui s'est limite foutu de ma gueule au début comme quoi il pensait que j'aimais pas mon chef... Il m'a même proposé de prendre sa place alors que je pleurs son départ...Bref.
Du coup je ne veux plus bosser ou je suis si mon chef n'est pas là , je change complètement de job je ne bosserai plus avec l'autre connard mais ça ne me console même pas

Badmonster

Membre ELITE Or
  

Trust : 484  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 18497
1 j'aime    
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 09/07/2022 à 15h04

Eh beh ça rigole pas en ce moment …
Nous c’est bon on a réussi à recruter deux personnes … bon une pas diplômée a qui on doit payer la formation mais bon… elle a le bon état d’esprit, et elle percute vite donc c’est cool :) les deux sont très sympa, très souriantes, elles s’entendent bien, on a plus mis les bornes « hiérarchiques » … bon c’est le tout début donc à voir mais déjà ça change la vie d’avoir une équipe et une équipe avec le bon état d’esprit !

Lutin01

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 777  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7140
4 j'aime    
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 09/07/2022 à 20h02

poulca Quand je te lis je m'interroge quand même sur la façon dont tu vis ton travail. Qu'on soit triste pour un collègue qu'on apprécie, même s'il est devenu un ami, ok mais se mettre dans cet état me paraît... inadapté ? Je sais pas si c'est le bon mot et je ne veux pas te brusquer non plus.

L'année dernière notre chef s'est mis en arrêt maladie, un cancer... il avait su se faire sa place, on a un job difficile, il était au top, compréhensif, soutenant, encourageant et un peu plus sec si ça déconnait. On l'aimait tous vraiment beaucoup. Il est décédé 9 mois plus tard sans qu'on l'ait revu. On a été à son enterrement, on en a parlé longtemps, on en parle encore et je le regrette toujours aujourd'hui. C'était vraiment quelqu'un d'humain, profondément gentil.

J'ai aujourd'hui une chef avec qui c'est... étrange. Des fois bien, des fois non, elle peut mal nous parler, ne pas nous écouter et puis après avoir une période inverse, un peu plus sympa. On a pas le choix, on avance. Et puis c'est du boulot. C'est pas censé prendre le pas sur notre vie perso. Sur nous.

Poulca

Membre ELITE Or
  

Trust : 182  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 18488
0 j'aime    
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 10/07/2022 à 00h06

lutin01 je comprends ce que tu veux dire mais je suis quelqu'un de très impliqué dans mon travail. Mon travail c'est clairement une passion, je vais a des salons hors période de travail, je suis toujours à regarder ce qui se fait dans mon milieu... A contrario quand je sors avec mes collègues sur mon temps libre on ne parle absolument pas de travail.
Mais pour moi la perte de mon manager dans ces conditions c'est horrible parce que je me sens responsable de pas avoir vu qu'il allait mal déjà et de n'avoir rien pu faire pour éviter ça. Et qu'en suite pour moi un manager c'est une relation particulière. Mon manager m'a tellement fait évoluer professionnellement, si le directeur m'a proposé sa place c'est pas pour rien et tout ça c'est grâce à lui. Donc maintenant qu'il s'en va, je perds tout mes objectifs professionnels, je ne sais absolument pas où je vais professionnellement parlant et ça me fait peur. Puis contrairement à mes collègues que je vois en dehors du boulot, lui je ne le verrais plus alors qu'il m'a beaucoup apporté.

Après je comprends qu'on ne me comprenne pas là dessus, mes collègues qui ne sont pas du tout axé boulot ne comprennent pas que j'aille à des salons hors temps de travail. Mais tout comme moi je comprends pas ceux qui viennent bosser sans passion et qui doivent avoir l'impression que les journées sont longues

Lutin01

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 777  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7140
4 j'aime    
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 10/07/2022 à 00h29

poulca Moi je vois 2 choses bien distinctes : la passion pour ton travail et ta relation personnelle. On peut aimer/être passionnée par son taf sans pour autant s'investir affectivement parlant envers ses collègues. Je ne suis pas sûre que cela soit bien compatible d'ailleurs.

De ce que tu décris, je ne vois pas une relation professionnelle, ça semble aller bien au delà de ça et je ne vois pas non plus en quoi le fait que tu adores ce que tu fais y joue un rôle. Quoiqu'il t'ait apporté, ça fait partie de son job de manager. Penses tu que lui se fasse des noeuds au cerveau parce que tu ne bosses plus avec lui ? (C'est une vraie question hein.)

Après le fait de ne pas avoir vu qu'il allait mal, ok ça peut arriver à tout le monde et c'est jamais une situation agréable. Mais il faut t'enlever de la tête que tu en es responsable. Déjà parce que je ne pense pas qu'à toi toute seule tu sois la cause de tous ses maux, il en faut quand-même beaucoup pour en arriver à un tel mal être et sans doute par des problèmes bien plus embêtants que les tiens.

Je ne sais pas, je n'ai que mon point de vue à offrir et il consiste à dire qu'il n'est jamais très bon de mélanger autant tes relations personnelles à ton travail, tout autant investi qu'on y soit. Il faut aussi savoir se protéger soi.

Poulca

Membre ELITE Or
  

Trust : 182  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 18488
0 j'aime    
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 10/07/2022 à 01h11

lutin01 ah mais lui ne se fait pas de noeud c'est sûr et certain.
Et clairement, je ne mélange pas pro et perso même si on dirait le contraire.
Je vois les collègues en dehors du boulot mais aucun n'est venu chez moi, aucun ne sait ce qu'il se passe réellement dans ma vie personnelle sauf les banalités...
Par exemple, j'ai une collègue qui me demande régulièrement de sortir avec elle quand ça ne va pas avec son mari, moi quand je me suis séparée jamais je ne l'ai appelé, et je ne lui ai pas dit non plus que j'étais séparé elle l'a appris quand elle m'a parlé de mon ex et que j'ai dit que je n'étais plus avec lui.

Jinssa

Membre VIP
   

Trust : 1977  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5553
1 j'aime    
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 10/07/2022 à 09h02

poulca

Je pense que ce que lutin veut dire c est que ce n est pas « normal » de se sentir aussi mal pour le départ d un chef.

Ça n a rien à voir avec le fait de voir les collègues hors boulot et ne pas leur partager ta vie.

Là tu es très impliquée vis à vis du bien out de ton manager, pas vis à vis de ton boulot

Chika18

Membre VIP
  

Trust : 333  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4821
2 j'aime    
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 10/07/2022 à 09h31

poulca je peux comprendre, j'ai une collègue qui est comme toi, elle s'implique tellement que parfois émotionnellement ça la dépasse.

Elle se mets dans des états pas possible quand il y a un problème dans son rayon. Alors que la seule chose qu'on lui demande c'est d'identifier d'où vient le soucis pour que l'on puisse mettre des plans d'action en place et que cela ne se reproduise plus. Du coup je vais la manager différemment d'un autre collègue qui lui pense toujours que ce n'est pas si grave.

Pour le fait que tu n'es rien vu je trouve ça normal. Son rôle c'est d'absorber la pression, et de vous rendre efficace sans vous la faire redescendre. Il doit pouvoir être un pilier sur lequel vous reposer et ne peut donc pas se permettre de montrer ses faiblesses. Il n'est donc pas étonnant que tu n'es rien vu car professionnel comme tu sembles le décrire il a chercher à ne pas laisser paraître son épuisement.

Cela dit si ça te soulage tu peux aller lui dire ce que tu viens de nous dire, sur ce qu'il t'a apporté. Ça nous fait toujours super plaisir d'avoir de la reconnaissance :)

Poulca

Membre ELITE Or
  

Trust : 182  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 18488
1 j'aime    
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 10/07/2022 à 12h19

jinssa ba justement des managers j'en ai eu plein et quand ils sont partis ça me faisait un pincement au coeur tout au plus car ils partaient car ils avaient mieux ailleurs donc j'étais contente pour eux. La je ne peux pas me réjouir qu'il a mieux ailleurs vu que ce n'est pas le cas

chika18 je le remercie déjà énormément, bon pas autant que je fais son éloge ici mais encore l'autre jour je lui envoyais un SMS pour lui dire que j'appréciais son soutien vis a vis de l'histoire avec mes collègues, quand y'a un dossier épineux, je le remercie toujours, je prends toujours sa défense quand il a l'autre manager qui l'enfonce... Après je ne suis pas du genre à m'ouvrir sur mes sentiments.
Après pour ce qui est de l'implication émotionnelle ba d'habitude je suis à zéro justement... J'ai un turn over dans mon service j'ai jamais vu ça, a chaque départ ba ça me fait ni chaud ni froid, surtout que je sais que ceux que j'apprécie vraiment je les renvoie dans la vie privée. Et pour ce qui est de mon travail ba ce qui est pas fait aujourd'hui sera fait demain, la vie de personne n'est en jeu donc je m'en fou en fait clairement...
Mais la c'est vraiment une histoire de management. Pour moi avec le départ de ce chef qui m'a tant fait évoluer en peu de temps ba je dis adieu à mon évolution professionnelle, je dis adieu à ce qu'on me file des dossiers intéressant... J'ai vraiment l'impression que c'est ma carrière qui est morte alors qu'elle ne fait que commencer.
Puis savoir que par dessus ça lui sera malheureux et mon sentiment de culpabilité... C'est un tout quoi
Page(s) : 1 ... 79 80 81 82 83 84 85 86 87
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
 Répondre au sujet