L'histoire d'une jument qui perds la vue.

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15
Auteur
157924 vues - 212 réponses - 2 j'aime - 39 abonnés

S0phie

Membre VIP

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3589
L'histoire d'une jument qui perds la vue.
Posté le 12/08/2013 à 02h56



Texte de base.

Je vous écrit cette nuit parce que ça ne va plus, je craque enfin.
11 mois que j'ai ma jument. Seulement 10 mois ou j'ai pu profiter d'elle pleinement. Je l'ai acheté en connaissant ses soucis aux yeux. Une semaine de vacances en juin en disant au directeur "Si elle fait une crise qui passe pas, appeler le veto." Elle a fait une crise très rapide, une nuit et elle perds la vision, le directeur n'a pas appelé le veto, le comportement de ma jument suffit a montrer que c'est fini. On saura jamais si, si le veto était venu, on en serait la aujourd'hui. Je réussit a la monter encore malgré tout.
Le directeur vends le club, le nouveau directeur nous fout à la porte, et refuse que je monte ma jument dans ses locaux car trop dangereux. Un peu plus d'un mois de box. Nous voilà en pension pré sans installation, la seule qui a accepté une jument aveugle.. Lundi prochain c'est le départ, je prie pour qu'un jour elle ne panique pas quand elle est seule et en balade, pour retrouver son dos.. J'ai l'impression d'avoir tout perdu, aucun objectif atteint, une complicité que je sens brisée. J'ai perdu mon bonheur.

Pour nous résumer.

Vera, jument BWP née le 03 juillet 1998, est une jument de club que ma mère m'a offerte. C'est un cadeau, une vraie surprise, je n'étais au courant de rien avant qu'elle me dise qu'elle me suivait dans mon déménagement. Je l'avais eu en DP club pendant 6 mois auparavant. J'ai signé ses papiers le 12 septembre 2012, et le 21 septembre elle est arrivée dans notre nouveau club. On a passé un an formidable, moi qui avait la trouille de l'obstacle et elle qui les chargeait un peu, on a repris confiance ensemble doucement mais surement. On a retiré progressivement son gogue qu'elle a porté X années au club. On a bossé le plat, on a joué ensemble. Puis, juin coup de massue sur la tête, les problèmes de santé de Vera prennent le dessus, elle devient aveugle. Deux/trois semaines après notre moniteur adoré mais aussi directeur du club vends la structure. Le nouveau directeur nous donne deux mois pour dégager, une jument aveugle c'est hors de question. Elle passe un mois et demi en box, pas le droit d'utiliser les infrastructures, je suis anéantie. Personne ne veut de nous, juste une pension pré avec rond de longe. Je ne trouve rien d'autre, c'est ok.. Puis finalement, deux jours avant le maréchal m'annonce qu'il veut la prendre chez lui. On rebondit dessus, let's go chez lui...

Une photo de la reine de mon coeur à l'époque du club.


[i]Place à l'aventure !
(Tout mes posts sont "postifié" mais les plus gros points sont répertoriés ci-dessous.)
[/i]


[i]p4 : Mon maréchal veut la prendre en pension chez lui ! + visite du lieu, endroit parfait, on dit oui elle ira là-bas.
p6 : C'est le jour J, elle part dans sa nouvelle pension. + première sortie en paddock en licol avec deux p'tites photos.
p9 : On remonte en selle !
p11 : Au galooop *-*
p14 : Vera, la douche et la longe cassée.
p17 : Question véto homéopathie.
p24 : Communication animale.
p26 : Un an !
p27 : Remise en question, et petit incident.
p30 : Une photo.. parfaite.
p32 : Vétérinaire ostéopathe magnétiseur.
p33 : Première fois de Vera en carrière avec un autre.
p39 : Reprise du travail à pied.
p42 : Première grosse frayeur en selle.
p44 : Je perds ma confiance en moi..
p45 : Une petite vidéo.
p47 : Nouvel équipement !
p50 : Première petite balade à pied.
p50 : Boiteuse..
p53 : Deuxième CA.
p56 : Vera fait la folle; photo!
p58 : Dégoutée, déprimé de la séance.
p58 : Vera se roule pour la première fois depuis.
p60 : Concours de dressage prévu (hors Vera.)
p63 : Boiteuse.
p63 : Abcès, cause de sa boiterie ?
p64 : Roulade en photos !
p67 : Dentiste.
p70 : Balade au top !
p73/74: Perte et reprise de confiance en moi.
p75 : Discussion avec Hélène Roche & début en paddock.
p79 : Montage d'une défoulage sous le soleil.
p81 : Fracture du talon...
p81 & p82 : Début de la convalescence de Chouchou.
p84 : Abcès dans le même sabot que la fracture.
p87 : On se remets au boulot.
p87 : Avalanche photos!
p91 : Fourmilière, abcès encore et encore..
p95 : Opération sur place d'un kératome. /!\ âmes sensibles
p97 : Reprise du travail uniquement pour Vera.
p98 : De retour après une longue absence, + Changement de pension

Prochaine étape :
Lâchée en paddock.
Balade en main d'une heure.
Mise en main aux trois allures.
[/i]


Un montage pour illustrer notre progression.
Sujet marqué en post-it Vous etes sur le sujet marqué "Post-It".


Cliquez-ici pour revenir au post entier



Édité par s0phie le 30-12-2018 à 11h00


Sujet déplacé - 
Modérateur : bianca_jones

S0phie

Membre VIP

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3589
0 j'aime    
L'histoire d'une jument qui perds la vue.
Posté le 15/08/2013 à 19h28

ENORME REVIREMENT DE SITUATION !


Hier, lorsque le maréchal est venu la déférer je n'étais pas présente, et il appris donc que je changeais de pension pour juste une pension pré sans installation. Il aime énormément ma jument et il a envie de la prendre chez lui peu importe si c'est galère (alors que l'autre pension il y a deux mois d'essaie avant que ce soit définitif) et ma jument connait sa voix et lui fait confiance. Sa femme est monitrice, ils ont une carrière chez eux, font quelques pensions pour particuliers, et propose une pension pré + box. Au pré elle sera avec un vieux poney ! Tout ça pour 30€ de plus, mais avec moins de distance donc moins de frais d'essence, et aussi il n'y aura plus de frais de déplacement dans la note du maréchal. Avec ma mère on a calculé au final ça revient à quelques euros prés pour une carrière en plus, donc possibilité de la remonter quand elle sera habituée à son handicap.
Bref, donc demain je vais visité les lieux et si ça me convient j'annulerai pour l'autre pension vu que rien n'a été signé ni payé ni quoi. J'avoue être gênée d'annuler comme ça mais je me dis que je ne peux pas passer à côté d'une carrière si un jour j'en ai besoin..

A voir demain...

S0phie

Membre VIP

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3589
0 j'aime    
L'histoire d'une jument qui perds la vue.
Posté le 21/08/2013 à 20h19





On a été faire un tour au paddock en longe, je l'ai pas encore lâché et on pas encore fait tout le tour (on a été à la moitié du paddock), elle stressait un peu, elle tournait autour de moi puis une fois qu'elle s'est calmé elle a brouté sans demander son reste ! Puis on a été à l'attache pour un grooos pansage, elle était sage comme tout alors qu'elle connaissait pas vraiment ce système d'attache.
Angélique pense que la montait même au pas vendredi lui ferait du bien, se sentir diriger d'en haut la rassurerait. On verra bien vendredi..


Ps : Si notre histoire intéresse du monde, je vais garder ce post pour vous raconter nos histoires, sinon je le laisserai couler dans quelques jours.

Edité par s0phie le 21-08-2013 à 20h27



S0phie

Membre VIP

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3589
0 j'aime    
L'histoire d'une jument qui perds la vue.
Posté le 28/08/2013 à 19h14

Encore un grand moment de passé aujourd'hui.

J'arrive à la pension, je vais la préparer et tout ça, puis une fois que je suis en carrière Angélique vient attacher la longe pour faire un tour de pas avec moi. Tout se passe bien, on retire la longe et nous voilà "seule". On fait du pas un bon bout de temps puis on prends le trot. Je prends plusieurs fois le trot à chaque mains. Puis à un moment je lui demande le trot comme d'habitude, elle accélère sans méchanceté, juste histoire de dire "Mais vieeens, on galope!" Je demande a Angélique si elle pense que c'est une bonne idée vu qu'elle ne boite plus, elle me dit d'essayer et si ça va pas les premières foulées d'arrêter. Ok, je me prépare, je prépare le galop, et.. GALOP ! Une jument qu'essaie même pas de faire la fofolle à jouer ou quoi, juste un p'tit coup de tête l'air de dire "Ca fait longteeeemps" mais sans plus. Je galope un tour à chaque mains et je repasse au pas, je la fais marcher, marcher et je mets pied à terre. C'était juste génial. Un gros pansage, une carotte, et je l'emmène brouter dans un paddock. Le vieux poney est venu, elle l'a "senti" à ses côtés mais n'a pas chercher à aller le sentir vraiment, juste une fois c'est lui qu'est venu brouter à son nez, elle a couché les oreilles et c'est lui qu'a couiné mais sinon elle n'a pas bronché, elle était plutôt contente de manger !

Deux petites photos, dont une au galop (même si elle est de mauvaise qualité) !


S0phie

Membre VIP

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3589
0 j'aime    
L'histoire d'une jument qui perds la vue.
Posté le 30/08/2013 à 19h24

Aujourd'hui j'étais toute seule à la pension avec ma maman. J’emmène Vera à l'attache, je lui fais son gros pansage, la selle et tout ça, tout va bien. Je vais à la carrière, je me mets en selle et je la fais marcher, marcher, marcher pour qu'elle se délie, elle engage vraiment bien. Puis je fais un tour de trot à une main, puis à l'autre, puis j'en refais un. Pas mal de transition, puis je décide de prendre le galop. Je fais un tour, tout va bien. L'habitude d'analyser ma position, je recule légèrement ma jambe et là je sais pas si c'est ça ou si juste elle était contente, elle m'a fait des sauts de moutons sur 2 mètres. Je l'arrête, d'un côté j'en suis presque contente parce qu'elle montre ainsi qu'elle est bien malgré son handicap. De peur que sa tête tourne un peu je la laisse quelques secondes, je reprends le pas puis le galop pour pas la laisser sur "saut de mouton = travail fini". Je fais un tour et je m'arrête pour changer de main, à l'autre main je décide de bosser en cercle puis je repasse au pas et je décide de travailler un peu la mobilité des hanches après quelques minutes de pas pour qu'elle récupère. Alors qu'avant c'était un exercice niquel (je l'ai appris avec elle en plus..) là elle avait vraiment du mal du coup dès que j'ai senti un croisement de postérieur j'ai arrêté, lâché les rênes, féliciter et je suis descendu. De retour à l'attache, la p'tite carotte qui va bien!, je lui fais un gros pansage, soin des sabots et la rentre au box et je lui fait des gratouilles au niveau du garrot comme elle aime bien.


On continue de bosser notre défaut, la mise en main...


Un jour on m'a dit que Vera engageait pas...


Je galope, je galope..


Et je suis contente de galoper ! (on dirait pas que c'est un saut de mouton mais c'était le début, après ma mère était trop en suspens de "elle reste en selle ou pas?!")

S0phie

Membre VIP

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3589
0 j'aime    
L'histoire d'une jument qui perds la vue.
Posté le 02/09/2013 à 23h02

Après deux jours où elle n'est sorti que pour brouter en paddock (Angélique était bout d'une longe de 10m, Vera faisait ce qu'elle voulait mais elle n'a rien fait en dehors de brouter au final), la bête était un peu chaude !
A mon arrivée la carrière était prise pour du saut donc j'ai bien pris mon temps pour m'occuper de Vera avec gratouille où elle voulait, et elle sait très bien me montrer où ça la gratte! Gratouillis, pansage, (au passage on m'a fait remarqué que Vera avait un très beau poil bien brillant, je suis contente!) une fois la carrière libre sans obstacle sur la piste j'y vais et me mets en selle. Du pas, encore du pas. C'est marrant, des fois j'ai l'impression qu'elle voit les chevaux dans le paddock à côté mais non. Je change plusieurs fois de main et cette fois j'avais pris ma cravache pour corriger au mieux ma rectitude car c'est vraiment pas facile en ce moment. Puis je décide de trotter un peu, elle était vraiment à fond j'avais presque du mal à suivre. Je fais plusieurs transitions, plusieurs changement de main puis je prends le galop. Je la garde sur un cercle pour garder le contrôle de la direction puis je repasse au trot, au pas et je refais la même chose à l'autre main. Une fois bien détendu je bosse la mise en main et en même temps la rectitude, assez compliquée de faire les deux mais bon, puis je laisse les rênes une fois qu'elle a cédé dans la nuque avec un bon engagement et en même temps avec une bonne direction. Je caresse et mets pieds à terre. Je retourne à l'attache, déselle, lui donne une carotte puis je demande à Angélique de me montrer comment fonctionne la douche. Elle allume le tuyau, et là Vera panique alors que ça la même pas touché, elle avance, tourne, et d'un coup elle essaie de partir plein cul sauf que le système d'attache par deux longe la bloqué, elle recule, se cabre et fait un bon en avant, la deuxième longe pète et Vera s'arrête. On la détache, la rassure de longue minutes, puis on se mets à deux pour la douche, une qui rassure et une qui douche. Finalement elle n'a plus bougé, mais bon. Elle me tient Vera le temps que je finisse de m'en occuper et qu'elle se détente puis je la rentre au box avec une autre carotte en prime.


On s'arrondit, doucement mais surement..


Un jour on s’envolera surement..


J'aime beaucoup cette photo, je n'sais pas pourquoi.

S0phie

Membre VIP

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3589
0 j'aime    
L'histoire d'une jument qui perds la vue.
Posté le 04/09/2013 à 21h50

J'arrive à la pension, je vois qu'il n'y a personne ! Tant pis, en selle quand même ! Je prépare mes affaires puis j'emmene ma grosse à l'attache, ils ont mis une autre longe à la place de celle que Vera a cassé. Il fait une chaleur du diable! Je la brosse en prenant mon temps, comme d'habitude, puis je la selle, bride etc, et direction la carrière. Je me mets en selle, et là, c'est la bagarre. Aucune direction "Non je vais à droite" "oui mais non, on va tout droit". On se bats dans le calme pendant une dizaine de minutes aux deux mains, puis une fois que tout va un peu mieux je prends le trot. Là bizarrement, elle écoute un peu mieux le trajet que je veux lui faire prendre! Je trotte, repasse au pas, re-trotte. Je la sens revivre sous ma selle, elle fonce tout en restant gérable, un bonheur. Puis je prends le galop à main gauche, et là. Impossible de prendre le galop à juste ! Au bout du quatrième essai elle part enfin sur le bon pied. A voir si c'est seulement aujourd'hui que ça cafouillé ou si ça recommencera, et sinon ça sera à travailler. Mais un problème à la fois, j'en suis à la rectitude là ! Bref, je galope enfin à juste à gauche, puis je repasse au trot et là madame demande pour la première fois d'étendre son nez vers le bas au trot. Je la laisse s'étendre sur un tour puis je repasse au pas pour sa tête, qu'elle tourne pas trop. Je change de main, un tour au pas et je prends le galop. A droit c'est niquel le départ ! Elle se fait plaisir tout en restant gérable, un bonheur. Puis je décide de laisser là-dessus, elle écume de partout. Je la laisse reprendre son souffle avant de mettre pied à terre. Entre temps Angélique est arrivé, du coup une fois désseller, la carotte donnée, un petit pansage de fait, je l'appelle pour qu'elle m'aide pour la douche. On la détache, je la tiens, et.. Madame ne bouge même pas. On la félicite beaucoup, on passe le couteau de chaleur et direction le box où encore une fois je lui fait des gratouilles qui fait du bien

Pas beaucoup de photo, ma mère était au téléphone.


La foulée d'après le départ au galop, même si on est à faux j'aime beaucoup cette photo..

S0phie

Membre VIP

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3589
0 j'aime    
L'histoire d'une jument qui perds la vue.
Posté le 06/09/2013 à 19h09

On a jamais autant progressé que depuis qu'elle est aveugle. Quel paradoxe..


Alors ! Aujourd'hui j'arrive à la pension, je vais directement voir Angélique (après être passé au box de Vera, bien sur!) parce qu'hier matin un vétérinaire passait faire les vaccins de Vera. Pas le même qui a diagnostiqué ses yeux, celui-ci habite dans le 77 (et moi dans le 89, une p'tite trotte pour un vaccin tout de même) et donc elle m'explique tout c'est bien passé, qu'on aurait pas dit qu'elle était aveugle, il lui a fait le vaccin sans licol et qu'elle a rien dit. Crème des crèmes. Et de là ils ont parlé de Vera, il était impressionné que je la monte toujours. Elle lui a parlé qu'en revanche fallait composé différemment, avec des temps de pauses car Vera "tombait" un peu par moment, et il lui a expliqué qu'en fait, le fait qu'elle soit aveugle avait des répercutions neurologiques, qu'elle souffrait très certainement de maux de tête et aussi de vertige. Il lui a fait un peu d’ostéopathie au niveau de la tête pour la soulager et il lui a dit de me dire de passer le voir parce qu'il pouvait me donner un traitement homéopathique pour les maux de têtes ainsi que prévoir quelques séances d'ostéo pour sa tête. Donc j'en viens à ma question :

Est-ce que quelqu'un a déjà traité les maux de têtes de son cheval avec de l'homéopathie ? Est-ce que ça a fonctionné ?


Bien sur je vais quand même essayé, qui ne tente rien n'a rien, mais avoir quelques retours peut être sympa

Bref, après avoir bien papoté, je prépare mes affaires et j'emmene Vera à l'attache pour lui faire son pansage. Un Vera calme, comme à son habitude. Je la brosse et tout ça, je la selle et direction la carrière. Je détends une bonne dizaine de minutes au pas, on se bagarre toujours pour la direction. A main droite ça va, mais à main gauche on est pas vraiment d'accord sur où aller. Une fois bien détendu au pas, je prends le trot. Un tour de trot, je m'arrête, je repose. Je repars au pas, un tour de trot, je m'arrête, je repose. Je fais de même à l'autre main, puis je prends le galop à main droite. Je fais un tour, et vers la fin du tour.. Vera cède dans la nuque et s'arrondit, monte le dos. Mon dieu, jamais de ma vie j'ai vu Vera comme ça, même avec d'autres cavaliers. Elle garde l'attitude sur deux foulées, je repasse au trot, au pas, et je félicite pendant au moins deux bonnes minutes. Quel bonheur. Je la laisse un peu au pas, puis je change de main, et je prends le galop à main gauche, et là je sens bien les problèmes de directions revenir (cette fois, elle était à juste!) du coup j'essaie de la garder sur un cercle comme je peux. Puis je repasse au pas, et je termine ma séance par des transitions pas/trot pour commencer puis trot/arrêt puis arrêt/trot. Je laisse sur ça, c'est une championne ! Je la ramène à l'attache, je la désselle, lui donne une carotte et lui fais un gros pansage ainsi que son soin des sabots à l'huile de foie de morue. Je décide d'aller la faire brouter dans un des paddocks libre, mais arrivé face au chemin pour y aller, des palettes partout. Fallait slaloomer (ortho ?) entre, la galère avec une jument aveugle du coup je fais demi tour, la prochaine fois on ira




A cette foulée elle cédait dans la nuque, les foulées d'après elle était arrondie, le dos monté.. ♥


J'ai une sale tête, son oreille est même pas dans le cache oreille, mais sa bouille me fait fondre.

S0phie

Membre VIP

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3589
0 j'aime    
L'histoire d'une jument qui perds la vue.
Posté le 09/09/2013 à 19h52

Il pleeeeut. Et j'ai rien prévu pour me couvrir. Arrivée à la pension, je me dépêche de me préparer mes affaires, puis je me dépêche de la brosser et tout ça pour pas qu'elle soit trop mouillée sous le tapis. Puis je me mets en selle. Comme d'habitude on se bagarre un peu, surtout à main droite. Je la détends pendant une dizaine de minutes au pas aux deux mains, la pluie s'arrête peu à peu. Puis je commence à détendre au trot à gauche. Je fais un tour + un côté au trot, je fais un tour au pas, je recommence la même distance au trot, plusieurs fois. Je fais la même chose à main droite, c'est un peu dur à cause de la direction. Puis je détends au galop en commencant à main gauche. Pour le départ, elle mets la tête entre les antérieurs, petit dos rond. Je recommence le départ quelques mètres plus loin, ça se passe mieux. Je fais un tour et demi au galop, et je change de main. Encore une fois je ressens la difficulté à gérer la direction à cette main là, c'est compliqué de galoper correctement quand tout à coup, elle se lève un peu, saut de mouton, se lève un peu, saut de mouton. Je l'arrête, j'attends qu'elle se reprenne et je repars au galop sur un tour à peu prés "dirigé" pour pas la laisser sur sa petite folie. Je la laisse se reprendre un peu au pas, puis je décide de travailler la direction au trot à la main qui pose problème, en faisant beaucoup de pas aussi. Je suis vraiment contente, à la fin au lieu de n'avoir qu'un côté où j'arrivais à l'avoir droite, dans la bonne direction et tout ça, j'arrivais à l'avoir sur trois côtés ! Je laisse sur ça, je m'arrête, lâche les rênes et caresse puis mets pied à terre. Alors que je la brossais, la pluie revient, une bonne giboulée, elle commence à s'agiter alors que je voulais l'emmener au petit paddock pour brouter. Ca sera donc encore pas cette fois, même si Angélique m'a dit qu'hier elle l'a emmené brouter avec gros pansage, j'aurai aimé le faire aussi

Y a des moments aussi, je sais pas comment réagir.. Par exemple quand elle s'arrête, des fois on dirait qu'elle écoute, des fois je sais pas, peut-être pour cesser un vertige ou quoi, ou bien juste parce qu'elle a plus envie de bosser. Mais du coup je sais pas comment réagir à chaque fois. La gronder un peu ou laisser passer ?


Quand on se bagarre (Je sais, le regard compte aussi pour là où on veut aller mais ne pas savoir où elle, elle veut aller j'y arrive pas, j'ai peur qu'elle fonce dans je sais pas quoi..)


Mademoiselle se prends pour une pouliche pas aveugle !


On reprends le galop dans le calme.


Au trot à main gauche, sans se bagarrer.


On y vient, doucement mais surement


Cette photo veut dire énormément pour moi, malgré qu'elle soit floue, elle est preuve du progrès.

Sinon, si quelqu'un a quoi que ce soit sur l'homéopathie et les maux de têtes chez un cheval, je suis toujours preneuse !

S0phie

Membre VIP

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3589
0 j'aime    
L'histoire d'une jument qui perds la vue.
Posté le 13/09/2013 à 18h49

J'arrive à l'écurie, il pleut pas ! Alors je me dépêche de préparer Chouchou avant que ça nous tombe dessus. Elle est particulièrement zen aujourd'hui, ça fait plaisir à voir. Donc une fois qu'elle est prête, on va en carrière. Alors que je me mettais en selle, Angélique arrive et on parle un peu avant que je me mette à travailler. Elle me dit qu'hier elle a longé Vera parce qu'elle avait vraiment envie de sortir en plus de brouter, elle a bien fait la fofolle en longe au galop apparemment ! D'où sa zenitude aujourd'hui en faite. Bref, donc je commence à détendre au pas aux deux mains, avec des diagonales, des cercles. Puis je prends le trot. Tout va parfaitement bien alors je test de faire des diagonales au trot. Au début elle est un peu perdue, elle sait plus où aller mais finalement après plusieurs essais on arrive à enchainer tour de carrière/diagonale/tour de carrière/diagonale, au trot, sans trop de soucis. Donc je décide de prendre le galop et là le bonheur, à l'aise dans ses foulées, détendue. Il se mets un peu à pleuvoir mais on est pas perturbées pour autant. Du coup on galope trois fois aux deux mains, ça fait du bien à nos deux morals. Puis on bosse un peu au pas, elle est réellement détendue et s'arrondit bien, c'est génial, je laisse sur ça et mets pieds à terre. Je la ramène à l'attache, je lui fais un gros pansage d'environ 20 minutes, son soin habituel, je lui donne une carotte et je la rentre au box. Une fois que la porte est fermé, elle sort la tête et se frotte l'encolure, sans me pousser, sans me faire mal, contre mon bras et attends. Je la gratouille à cet endroit qu'elle m'a montré, et c'est l'extase pour elle, je la gratte jusqu'à avoir mal au muscle de mon bras ! Puis je range mes affaires et lui redonne une carotte avant de partir. Une séance vraiment parfaite.







S0phie

Membre VIP

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3589
0 j'aime    
L'histoire d'une jument qui perds la vue.
Posté le 18/09/2013 à 19h39

Quand j'arrive, je vois personne à l'écurie. Bon bah tant pis, mais cette fois je prévois la longe à côté de la carrière ! Donc j'emmène Vera à l'attache une fois que j'ai préparé mes affaires, et je la prépare bien comme il faut. Elle a l'air calme aujourd'hui, donc une fois prête je vais tranquillou à la carrière et là, impossible à l'arrêter, elle trottinait autour de moi. J'ai essayé pendant quelques minutes de l'arrêter pour me mettre en selle mais je n'y suis pas arrivée du coup j'ai décidé de la longer à nouveau avant de la monter. Elle hénnit, panique, trotte comme une folle, fait des cercles tout riquiqui alors que j'essaie de la pousser loin et manque de se casser la figure plusieurs fois, bref, une longe bien mouvementé pendant une dizaine de minutes. Une fois qu'elle s'est calmée, je me mets en selle et tout se passe bien. Elle trotte calmement, au galop aussi. J'ai pu prendre le départ deux fois aux deux mains dans le calme, j'ai bossé les transitions au trot, j'ai fait des cercles. J'ai meublé au plus ma séance de 30 minutes en selle pour qu'elle se dépense vraiment, et là, alors que j'allais mettre pied à terre, la deuxième propriétaire arrive et sors son cheval. Elle a entendu les sabots sur le béton s'éloigne, elle a commencé à paniquer, à l'appeler, reculer, foncer. Du coup je reste encore 5 minutes en selle pour la rassurer, elle se détends. Je décide de mettre pied à terre, et pendant que je passais ma jambe par dessus la selle, Kami a hénnit, Vera a répondu et est partie au p'tit trot avec moi qui descendait de la selle. Du coup je l'ai calmé mais en étant à pied, Angélique est arrivée et on a discuté de ma séance, du coup j'ai peur qu'elle est associé "j'hénnit = elle descends". Bref, Angelique me dit que c'est pas très bon de la longer à chaque fois avant de la monter, mais personnellement je préfère ça qu'on se fasse mal toute les deux non ?
Je finis par rammener chouchou à l'attache, tout se passe bien. Jusqu'au moment où la propriétaire revient avec son cheval en voulant passer à côté de Vera. Je refuse, déjà que Vera rien qu'en l'ayant entendu recommence comme précédemment de je recule, j'avance, je pivote, j'appelle.. Donc si son cheval passait à côté, ça aurait été l'embrouille donc non, je refuse et lui demande gentillemment si elle peut faire le tour. Je remets 5 bonnes minutes à calmer Vera pour finir son pansage tranquillement, puis je finis par la rentrer au box, avec deux bonnes carottes parce que quand même, je l'aime ma dinde.


Je m'amuse à faire courir maman et à l'épuiser avant qu'elle monte..


Mais nous voilà finalement en selle !


On finit même par galoper !


On s'arrondit un peu..!


Une petite pause gratouille..


.. avant de se remettre à paniquer et à appeler les copains.

S0phie

Membre VIP

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3589
0 j'aime    
L'histoire d'une jument qui perds la vue.
Posté le 19/09/2013 à 11h22

Croyez-vous en la communication animale ?


J'ai demandé à ce qu'on en fasse une pour Vera. Je ne pensais pas que ça me bouleverserait autant. Je l'avoue, j'ai même versé quelques larmes.

Voilà un résumé :
1er point : Elle n'est pas très heureuse dans sa cécité, elle a du mal à se faire à ce nouveau corps et elle se sent faible et démunie. De ce fait être en box la rassure, elle n'est pas exposée à des agressions comme dans la nature.

2em point : Pour le paddock, elle m'a demandé d'être avec une jument âgée. (Sauf que c'est la seule jument de la pension, donc ça coince.) Et elle m'a demandé d'y aller doucement dans cette transition.

3em point : Comme je le pensais, j'ai compris sur le tard qu'elle perdait la vue. Elle m'en veut pas, mais moi je m'en veux. Elle sait que ça a été un choc pour moi, et que j'ai vu certains rêves s'envoler. (Alors qu'au final pas tellement, qu'elle se rassure de ça mon rêve principal c'est elle.)

4em point : Ce qui est beaucoup revenue, c'est sa confiance en moi. "Ce qui est sûr c'est qu'elle croit en toi malgré ta jeunesse. Elle se sent en sécurité quand tu es présente." " elle te sent forte, elle vois que tu prend de l'assurance et que tu ne veux pas la laisser tomber. Elle souhaite te dire qu'elle te remercie et que ce n'est pas la fin de votre histoire, loin de là." "Oui elle a confiance en toi. Plusieurs fois elle me parle de toi comme un guide, c'est un sentiment très fort. Elle a une confiance aveugle en toi, c'est le cas de le dire. Elle me dit qu'elle a toujours pu te faire confiance, que pas une seule fois tu l'a déçu, elle sais que tu es une valeur sûre."
A un moment elle dit que dans la nature elle aurait du mourir et que c'est plus facile ainsi sauf que je suis là et que j'ai une force qui lui permets de tenir.
Elle termine en disant : "Elle t'aime beaucoup, elle crois en toi. C'est vraiment important pour elle que tu reste à ses côtés. Elle crois beaucoup en votre histoire. Et te trouve parfaite dans ton rôle de guide."

S0phie

Membre VIP

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3589
0 j'aime    
L'histoire d'une jument qui perds la vue.
Posté le 20/09/2013 à 21h41

C'était vraiment une séance génial aujourd'hui, avec le soleil et de la chaleur qui revient, ça fait un énorme bien !

Donc j'arrive à la pension, je prépare mes affaires et je sors Vera. Elle sort tout doucement du box et reste bien sage pendant le pansage, posée etc. Je parle avec Angélique, demain je compte venir après le véto, ce qu'on va faire c'est qu'avant de monter on va faire brouter Vera avec Calin pour qu'ils apprennent un peu à se connaitre.
Bref, donc une fois prête on va en carrière, elle est même absolument pas motivée à bouger de l'attache ! Mais on va en carrière, je me mets en selle et tout va bien. Je commence à détendre au pas, j'essaie de lui parler au maximum, quand je sais pas quoi dire je chantonne. Puis une fois détendue au pas, je prends le trot. Je change pas mal de fois de main pour éviter les vertiges qui sont nombreux aujourd'hui. A un moment elle entends Calin s'ébrouer juste à côté de la barrière de la carrière, du coup elle se mets à l'appeler puis se calme toute seule deux minutes après et se reconcentre. Puis je prends le galop, elle était vraiment zen aujourd'hui, un bonheur. Je galope deux fois aux deux mains, pas trop longtemps à cause des vertiges. Puis je bosse un peu sur l'incurvation au pas, au trot, pendant 10/15 minutes pour la mettre en douceur sur ma main. Elle m'offre trois foulées parfaitement en main, je m'arrête, lâche les renes et mets pieds à terre. La prochaine fois on essaiera quatre foulées ! Je la ramène à l'attache et lui offre un énorme pansage avec séance de bronzette sous le beau soleil qui est de retour. Avec la petite carotte ! Puis je la rentre au box, et lui donne deux carottes bien méritées. Une séance qui fait du bien au moral, j'avais pas envie de descendre !








On a encore quelques soucis de direction, même au galop!

S0phie

Membre VIP

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3589
0 j'aime    
L'histoire d'une jument qui perds la vue.
Posté le 21/09/2013 à 20h42

CA FAIT UN AN AUJOURD'HUI QUE JE SUIS SA PROPRIETAIRE.
ET DEUX ANS QUE JE LA CONNAIS.


Pleins de choses s'est passé aujourd'hui :

- J'ai commencé par aller voir le vétérinaire, donc il m'a donné le traitement homéopathique pour ses vertiges, ça dure deux semaines et après ces deux semaines là il va revenir pour faire un peu d'ostéopathie sur sa tête comme la dernière.

- Ensuite je suis allée à l'écurie, j'ai commencé par faire un petit pansage à Vera. Puis Angélique a pris Calin en licol et on est allée au paddock. Vera était infernale, elle trottait autour de moi, plusieurs fois elle a failli tomber sur moi à cause des vertiges et tout ça, elle s'est pas approché de Calin une seule fois pour le sentir ou quoi. On y est resté vingts minutes mais il n'y a pas eu de progression.


On tente un rapprochement..


Elle est trop belle

- Une fois que j'ai rentré Vera au box, je commence à ranger mes affaires et là Angélique me dit "Tu as encore un peu de temps ?" Bah.. Oui. Du coup elle me propose de monter Coup de Bluff, le petit PS de 6 ans. C'est parti! Je prends ses affaires, la selle d'Angélique et une fois prêt je vais en carrière. Je l'ai monté pendant 30 minutes environ, ça m'a totalement changé de Vera! Avec le changement de selle c'était encore pire, j'ai eu du mal à trouver ma place puis j'ai bossé un peu à le redresser parce qu'il plonge vachement en avant. Je serai vachement contente de le remonter par la suite !



S0phie

Membre VIP

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3589
0 j'aime    
L'histoire d'une jument qui perds la vue.
Posté le 23/09/2013 à 20h28

Quand j'arrive à l'écurie, je ne vois personne, Angélique n'est pas là ! C'est pas grave, je prends mes affaires, je prépare Vera sous un soleil de plomb. Elle est toute calme, ça fait plaisir ! Puis je vais en carrière, elle reste sage comme une image. Elle "regarde" juste Capo et Kami qui sont dans le paddock, au bord de la carrière. Je la laisse faire deux minutes puis je me mets en selle et c'est parti, je détends au pas. Elle les regarde pendant qu'ils s'éloignent en broutant sur quelques tours puis elle se concentre un peu plus au boulot. Je détends au trot aux deux mains, avec plusieurs transitions. Puis je décide de prendre le galop, Vera était vraiment au top, ni trop peu ni pas assez, elle était parfaite, on a pu se faire plaisir au galop toute les deux malgré qu'elle avait des vertiges ! Je la laisse marcher un peu pour qu'elle récupère avec cette chaleur. Et c'est à ce moment là que Capo et Kami ont décidé de rentrer dans la cabane du paddock, à côté de la carrière, en plein cul galop. Alors moi je l'ai ai vu arrivé donc j'étais là "Oh, oh, oh!" pour qu'ils se calment mais ça n'a pas vraiment marcher. Vera les entends arrivé 20 secondes après, elle fait un écart et essaie de comprendre si ça va l'attaquer ou pas vu que ça venait dans sa direction, je la rassure et lui laisse encore quelques minutes pour qu'elle se calme en la caressant puis je reprends un peu le boulot à faire quelques transitions, et je décide de laisser sur ça, après qu'elle se soit un peu arrondie dans l'encolure. Je mets pieds à terre, et la ramène à l'attache. Angélique arrive, pendant que je pansait Vera on parle et tout ça, j'en profite pour lui donner ses médicaments que j'ai été cherché le matin, elle commencera le traitement de matin ! Puis une fois que ma Chouchou est bien chouchoutée, je décide de la rentrer au box avec sa petite carotte


Départ au trot.


Départ au galop.


On est contente !


On se tient mieux !



Aussi : Je suis passée à mon ancien club. Comme je ne pense pas trouver un moniteur indépendant qui se déplace pour 30 minutes (je refuse de monter plus longtemps Vera avec ses vertiges), je vais faire un essai avec les nouveaux chevaux, les nouvelles monitrices, et essayer de reproduire sur Vera par la suite. Et de temps en temps, une fois par mois je pense, je demanderai à Angélique si elle est d'accord pour un petit cours (elle a son monitorat mais a arrêté pour une autre vocation) contre une rémunération histoire qu'on ne prenne pas de mauvaises habitudes.

S0phie

Membre VIP

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3589
0 j'aime    
L'histoire d'une jument qui perds la vue.
Posté le 25/09/2013 à 20h17

J'ai vu le thermomètre monter jusqu'à 30° ! Pfioou, ça se voyait bien quand j'ai préparé Vera elle était déjà toute amorphe. Aujourd'hui elle m'a fait rire, pour la première fois alors que je la brossais à l'étrille, elle a eu son attitude de "OH OUI CA GRATTE LA!" Du coup j'ai pas pu résister, j'en ai profité pour la gratouiller 5 bonnes minutes avant de finir le pansage ! Puis une fois prête, on se dirige à la carrière. C'est à ce moment là que Coup de Bluff et Calin on décidait de rentrer à la cabane. Bon bah on attends que ça redevienne calme, et je me mets en selle. Je commence à détendre au pas, en changeant souvent de main comme je peux, les diagonales se finissent en doubler bizarre, je sais pas trop comment m'y prendre. Bref, une fois bien détendu au pas, je détends au trot. Un tour et demi, je repasse au pas, change de main, reprends le trot, et je recommence de façon à ce qu'elle n'est pas trop de vertige pendant toute la détente au trot. Puis je détends au galop. Un petit saut de mouton que j'ai à peine senti et c'était cool, on a bien galopé, elle a essayé de bien s'étendre dans son dos et son encolure. Et j'ai finis par bosser. Au début je voulais bosser le trot rassemblé, on était forte à ça avant mais, j'ai totalement oublié une fois à cheval J'ai pris le trot pour improvisé un travail, et là elle a commencé à venir sur ma main. Sauf que quand elle vient sur ma main, elle a du mal à continuer à se pousser en même temps donc j'ai bossé sur ça "Ok, c'est génial tu viens sur ma main, mais continue dans ton impulsion!". Au final j'ai eu un bon résultat, une impulsion correct alors qu'elle cédait donc j'ai laissé sur ça, j'ai caressé et j'ai mis pied à terre. J'en ai profité pour tuer un taon ! Et je l'ai ramené à l'attache. J'aurai bien aimé lui faire une p'tite douche mais on était seule à l'écurie donc j'ai pas pu. S'il fait la même chaleur vendredi, j'aimerai bien lui en faire une ! Du coup je lui ai fait son pansage, donné sa p'tite carotte, soigner ses sabots et on est rentré au box. Avant de repartir j'ai été gratouillé une dernière fois son garrot, j'adore faire ça !


De base, je voulais faire une diagonale..


Cheveux dans le veeent!


Résultat de fin de séance.
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15
L'histoire d'une jument qui perds la vue.
 Répondre au sujet