Ecole de philippe karl

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 ... 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19
Auteur
26705 vues - 324 réponses - 0 j'aime - 7 abonnés

Chope

Apprenti
  

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 223
Ecole de philippe karl
Posté le 14/09/2013 à 00h28

Bonjour,
je n'ai volontairement pas utilisé le terme de légèreté car certains s'offusquent et pensent que Mr Karl s'en est approprié la notion.
Depuis que je parcours ce forum je vois régulièrement des post qui me portent à croire que certains d'entre vous ont bénéficié de cet enseignement. Pouvez-vous s'il vous plait vous manifester ici , afin de faire une petite synthèse? Si vous êtes en Normandie ou en région parisienne, peut-être pourrons-nous échanger quelques infos sur les dates et lieux de stages?
merci

Elfik

Membre ELITE Argent

Trust : 22  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7567
0 j'aime    
Ecole de philippe karl
Posté le 12/11/2013 à 19h17

Nan mais y en a qui bossent les cocos ;-)
Je vous colle le CR que j'ai écrit sur mon blog, mais si vous voulez par exemple lire tout ce que j'ai fait en stage cet été avec mon poon's, je vous filerai le lien en MP.

Chope oui c'est un cheval d'école - enfin un cheval de proprio que Gina peut utiliser pour donner des cours. Mon cheval à moi (le sus-nommé "poon's") n'est pas encore dressé. Il ne fait que du promène-mémère, pour le moment, il est en phase d'éducation pour devenir "assurance-vie en extérieur" - ce qui est pour moi la base préalable et nécessaire à tout dressage quel qu'il soit, non négociable ^^

***

Travail du matin : à 8h à cheval en théorie, dans la pratique il sera en fait 8h20. La météo est horrible, un vent glacial souffle en fortes rafales. Moi j'ai mes raideurs du karaté, la tête dans le sac et je suis vraiment pas du matin. Tant pis, tempête! Travail d'abord à pied sur les flexions, etc. pour découvrir l'ami J, puis en selle. Travail actif tout de suite pour se réchauffer, aux trois allures, rechercher l'ouverture de la nuque (même problématique que le Poon's là-dessus : cheval bréviligne, qui a donc plus de facilité à donner un faux ramener tout comprimé, et de difficulté à se délier vers l'avant en se portant), contact égal sur les deux rênes. Gina me gronde "mais tu peux pas faire ça sur ton cheval???" Euh bah non... enfin faudrait ptet, quand même. Le gros cheval me surprend, il a un rebond incroyable, mes abdos et mes adducteurs malmenés par le karaté hier hurlent au supplice, et j'ai du mal à m'accorder sur le rythme du trot. Mais bon, petit à petit les muscles se la ferment et acceptent de faire leur travail. Travail technique à suivre : pli et contre-pli, sur le cercle. Bien penser à changer le pli AVANT d'entamer le changement de direction, toujours anticiper, rigueur rigueur. Contre-pli : pas trop ployer, garder le mouvement en avant. Sentir le transfert de poids d'une épaule à l'autre. Evidemment, toujours garder la bouche mobile, ne jamais crisper les mains. Ne pas trop décoller les coudes même si on a besoin d'ouvrir les mains, sinon les omoplates se bloquent et le dos se raidit, l'assiette se grippe et tout va mal. Toujours garder de la souplesse! Maintenir un certain soutien dans les mains, c'est ce qui aide à tendre les abdos. Si on baisse les mains on lâche le ventre.

Voilà, plein de notes en vrac. Je suis assez mitigée sur ma séance, m'enfin.

A midi, une bonne soupe de potiron, de la charcut' et des cannelés plus tard, on parle un peu théorie, thème du jour : le rassembler (qui n'implique pas le ramener, à bon entendeur les amoureux des chanfreins à la verticale et des chevaux plaqués).

L'après-midi, je passe en avant-dernier, vers 16h. Le vin et la soupe de potiron m'ont requinquée, je ressemble déjà plus à un être humain. J me regarde arriver dans son pré d'un oeil désabusé, qui s'allume quand il spotte la carotte que j'ai dans la main. Rapide révision des flexions & co, et je me mets en selle. Gina me propose de travailler tranquille sur du deux pistes au pas, pour voir, j'acquiesce avec empressement. Détente aux trois allures, je suis beaucoup mieux avec le cheval que le matin, mes muscles semblent avoir décidé d'arrêter leur grève. Tout est plus fluide, c'est pas encore parfait, mais c'est mieux. On attaque les EED au pas, protocole : fléchi-droit, vérifier la décontraction devant, puis mettre le cheval dans le mouvement par une rêne d'appui extérieure. Les épaules et le regard dans la direction de l'encolure. Les jambes sont là uniquement pour l'impulsion. J'ai pas de mal à enclencher le mouvement, mais j'ai toujours du mal avec le bon contact, ferme sans être dur, souple sans être mou, rendre quand il faut et pas trop tôt, bref, le gros boulot ça reste encore et toujours l'éducation de ma main. Comme ça passe plutôt bien au pas, on essaie au trot. Le mouvement passe plutôt bien, et grâce à ça, j'arrive à déclencher le vrai trot du gros cheval, qui est capable, une fois bien souple et malaxé, de sortir de jolies allures malgré le manque d'amplitude.

Bref une séance très productive, contrairement à la mi-figue mi-raisin du matin.

Et décision est prise de prendre au moins un cours avec le gros tous les 10-15 jours dans les mois à venir. Faut avancer maintenant!

Bloops29

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 155  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7062
0 j'aime    
Ecole de philippe karl
Posté le 12/11/2013 à 19h37

Super compte-rendu

Moi aussi, j'ai du mal à trouver le bon contact. J'essaie d'être souple, mais du coup, ça le devient trop.

Oui, oui, je vous lis en sous-marin.

Nathaliewood

Membre d'honneur
    

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3079
0 j'aime    
Ecole de philippe karl
Posté le 12/11/2013 à 21h39

Je reviens...juste pour vous mettre un lien...une très bonne cavalière de chez Pradier,avec Kelso..j'adore ce couple,et Kelso a été bossé purement à l'extension(et on peut voir toute son evolution sur la chaîne emilie605,monté a la cordelette aussi etc).Feu le doc Pradier,pronait l'importance du contact:"un cheval c'est un enfant qui a besoin d'être pris par la main".
J'voudrais absolument que vous me disiez son manque de légèreté s'il y en a.La base des aides est ABSOLUMENT tout ce qu'il y a de plus classique^^
https://www.youtube.com/watch?v=wcyGehhRUzo

Chope

Apprenti
  

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 223
0 j'aime    
Ecole de philippe karl
Posté le 13/11/2013 à 08h36

Merci Elfik pour ton compte-rendu , très agréable à lire et très réaliste !

Chope

Apprenti
  

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 223
0 j'aime    
Ecole de philippe karl
Posté le 13/11/2013 à 08h46


nathaliewood a écrit le 12/11/2013 à 21h39:
Je reviens...juste pour vous mettre un lien...une très bonne cavalière de chez Pradier,avec Kelso..j'adore ce couple,et Kelso a été bossé purement à l'extension(et on peut voir toute son evolution sur la chaîne emilie605,monté a la cordelette aussi etc).Feu le doc Pradier,pronait l'importance du contact:"un cheval c'est un enfant qui a besoin d'être pris par la main".
J'voudrais absolument que vous me disiez son manque de légèreté s'il y en a.La base des aides est ABSOLUMENT tout ce qu'il y a de plus classique^^
https://www.youtube.com/watch?v=wcyGehhRUzo



Bah y'en a pas, du manque de légèreté! Tu penses que nous pensons que tout ce qui n'est pas Karl n'est pas bien?
S'il y a un passage ou PK critique tout Pradier, je veux bien que tu me le rappelles
Le résultat est la: un contact juste, une encolure relevée avec avec une avant-main légère, un bouche décontractée. Tout y est.
Comme dit plusieurs fois sur ce post, il n'y a pas LA bonne méthode pour monter. Il y a des principes. Et Pradier et Karl se rejoignent sur beaucoup d'entre eux il me semble (même si je connais peu Pradier).

Elfik

Membre ELITE Argent

Trust : 22  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7567
0 j'aime    
Ecole de philippe karl
Posté le 13/11/2013 à 08h46

Nath Kelso pour moi c'est un des rares exemples de "bon" Pradier. Le problème c'est que le Doc n'enseigne pas assez la main, ni au cheval ni au cavalier, et du coup ça fait des trucs encore pires. Pour le sujet de la main, lire PFE "La Main du maître", j'insiste vraiment sur ce sujet mais c'est un bouquin extraordinaire qui permet vraiment de comprendre plein de notions... et jusqu'à présent je n'ai jamais trouvé une approche aussi complète que ce que Gina m'enseigne au sujet de le main. Mais encore une fois, la main, ça s'apprend en dernier à mon avis ;-)

De rien les filles ;-)

Euterpe94

Membre VIP

Trust : 12  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3889
0 j'aime    
Ecole de philippe karl
Posté le 13/11/2013 à 10h50

C'est sur, j'ai vu du mauvais Pradier et ça donne des chevaux coooomplètement sur les épaules. Ensuite les gens croient que l'extension rend automatiquement sur les épaules.

Mais niveau contact, P.Karl et Pradier se rejoignent: un cheval qui le prend pleinement sans tirer et sans se laisser porter.


Moi, je me questionne sur ta progression Elfik: en fait bêtement, quand reposes-tu tes mains?
Car comme dirait Karl: la main haute est le commencement, la main basse le résultat et avec mon instructrice Oliveiriste, j'ai appris à reposer mes mains assez vite aussi.

Nathaliewood

Membre d'honneur
    

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3079
0 j'aime    
Ecole de philippe karl
Posté le 13/11/2013 à 15h08


euterpe94 a écrit le 13/11/2013 à 10h50:
avec mon instructrice Oliveiriste, j'ai appris à reposer mes mains assez vite aussi.


Aaah Euterpe tu me fais plaisir là ^^
Ben tu peux pas louper le taf en extension paroxystique si tu respecte la cadence très lente...elle est juste fondamentale.....Je pourrais très bien te décrire le phénomène en te montrant mon poons en lib ou en longe:il est en avant attitude naturelle,ou tronche en l'air,il se relache amorce la descente,la si je dit "doucement"le nez va aux sabots,ce qui provoque encore un ralentissement de la cadence et c'est la que le reste du corps se compacte,alors que l'encolure est pleine longueur,et que le rebond s'amorce.
Mé bon je suis bien consciente que ce type de travail suscite des controverses...mon cheval quand il bosse a l'extension il est vraiment dans la béatitude

Fifik,sisi Pradier parle bien du contact...mais une petite vidéo "clé"n'est pas acceptible sur le site quand on est pas adhérent... Pradier c'est une main qui fonctionne franchement comme un élastique.. elle va "répondre" en un timing très rapide quand ton cheval vient a la rencontre du mors.Difficile d'expliquer la réaction qu'il obtient du cavalier et puis qu'il lui dit "oui c'est ça".Une sorte d'amortisseur ou de frein hydraulique!

Pradier part pour principe que chaque fois que le cheval déglutit il va perdre les coordonnées spatiales,une sorte de remise à zéro régulière de ses compteurs,il perd le contact avec le mors:a la suite de quoi il ne sait plus ou est la main.Si tu loupes le moment,si tu laches tout par exemple,le cheval va chercher la main vers le haut(il s'ouvre)ou alors il chercher plus bas(il va chercher l'appui).
Henriquet dit une phrase de Pradier:le contact qui se dérobe mais ne se rompt jamais".C'est dans le mot "dérober" qu'est l'elasticité:celle du cheval et celle de la main!

Cette conception de la déglutition est en opposition avec la conception des baucheristes...qui eux vont chercher de "l'hyper déglutition".Pradier dit pas que le cheval doit s'arrêter de déglutir hein,il doit le faire...juste normalement!

Joannak

Membre ELITE Or
  

Trust : 2  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10904
0 j'aime    
Ecole de philippe karl
Posté le 13/11/2013 à 15h35

Merci Elfik pour ton compte-rendu


Nathalie, j'aime cette vidéo, on voit les rênes fluides, qui vibrent, et la jambe qui agit par touchettes, j'adore! Pas de rênes tendues sauf pour donner une indication, pas de jambe plaquée... J'aimerais monter comme ça!


La descente d'encolure façon Pradier je ne pratique pas du tout car j'aurais vite fait de laisser mon cheval se mettre sur les épaules, parce que je n'ai pas le bagage technique et le ressenti nécessaires pour l'éviter.

Euterpe94

Membre VIP

Trust : 12  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3889
0 j'aime    
Ecole de philippe karl
Posté le 14/11/2013 à 09h05

Mais tout dépend ce qu'on appelle rênes posées!
Mains fixes par rapport à la bouche du cheval, mains vers la bouche et sens poids.

Nathaliewood

Membre d'honneur
    

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3079
0 j'aime    
Ecole de philippe karl
Posté le 14/11/2013 à 12h52


euterpe94 a écrit le 14/11/2013 à 09h05:
Mais tout dépend ce qu'on appelle rênes posées!
Mains fixes par rapport à la bouche du cheval, mains vers la bouche et sens poids.

Ben Oliveira...c'est aussi la main posée qui peut être vraiment posée......

Euterpe94

Membre VIP

Trust : 12  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3889
0 j'aime    
Ecole de philippe karl
Posté le 14/11/2013 à 13h18

Je sais bien, j'ai également les mains aussi basses que ça.

Dans cette position: pas de tension, cheval qui se porte seul... La descente de main pour faire plus simple.

Après c'est sûr que j'ai les mains un peu plus devant moi pour pouvoir avoir des actions de main justes car pour l'instant je n'ai pas la technique, la finesse et la décontraction dans mon corps pour rester légère comme la Maestro ainsi.

Elfik

Membre ELITE Argent

Trust : 22  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7567
0 j'aime    
Ecole de philippe karl
Posté le 14/11/2013 à 22h20

Ben moi j'aime pas. Y a que Oliveira qui a bien le tact nécessaire pour monter avec une main verrouillée comme ça au garrot. De fait sur la plupart des cavaliers (et même sur lui) ça induit une posture du cavalier vraiment pas top. Et c'est bien le défaut de la plupart des héritiers d'Oliveira, qui montent souvent les mains dans la culotte en faisant le dos rond... le problème d'Oliveira c'est qu'il ne laisse en réalité que très peu de vrais héritiers, et beaucoup d'imitateurs qui n'ont pas compris grand chose. C'était un génie, mais c'est bien comme Beudant en dressage, ou Bosty ou d'Orgeix en obstacle... il faut bien se garder d'essayer de reproduire ce qu'il fait...

Euterpe94

Membre VIP

Trust : 12  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3889
0 j'aime    
Ecole de philippe karl
Posté le 15/11/2013 à 00h46

Il y aura toujours autant d'équitations qu'il y a de cavaliers!

Mais Oliveira avait une main mobile de toute façon! Simplement qu'une fois qu'il était avec le cheval, plus rien ne semblait bouger mais.. en fait si!

Une vidéo bien démonstrative de cette mobilité:
https://www.youtube.com/watch?v=eMLUWeJZwwo

Mon instructrice ne nous apprend pas à être comme lui, clair que non mais l'esprit est là et l'utilisation des aides aussi. En tout cas depuis que j'ai commencé à aller cirer mes fonds de culotte chez elle, tout ce que je vois me parle et il y a des gestes que je ne voyais pas du tout avant.

De toute façon, quand on a les mains verrouillées, on ne peut pas du tout appréhender la gymnastique du cheval. J'aime les chevaux contorsionnistes et pour avoir pris quelques cours avec un cavalier Espagnol qui monte mains verrouillées, la souplesse n'existe plus du tout.

Djebeldesierra

Membre ELITE Or
  

Trust : 184  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 15877
0 j'aime    
Ecole de philippe karl
Posté le 15/11/2013 à 07h42

Je viens avec un problème si ça ne vous gêne pas. Ça paraît peut-être très basique mais vu que je ne monte pas très souvent, c'est facile que ça devienne un problème.
Hier après-midi j'ai monté une ponette Welsh de 4 ans en balade avec ma patronne. Bon j'aime pas le fait de monter une ponette aussi jeune mais ça fait partit de mon boulot.
Quand on est au pas, aucun soucis. Quand on commence à trotter, déjà elle part en trombe, puis on dirait qu'elle cherche à s'enfuir (essaye de doubler l'autre cheval, est toute excitée, un rythme trottinette). Au galop c'est pas mieux...
Bon en gros j'avais un mal fou à avoir un contrôle sur la vitesse et le rythme. Parfois j'ai réussis à trouver un super rythme, tout calme, très équilibré en serrant les jambes et en ralentissant mon corps, mais ça ne fonctionnait pas tout le temps. Notamment quand elle a dû savoir qu'on était sur le chemin du retour, c'était infecte. Puis du coup, vu qu'elle m'emmenait grave, ça m'angoissait (je n'ai que monté mon propre poney en balade que je connais par coeur, et je commençais à tirer, le truc super inutile et honteux.
Quelqu'un a une idée de comment faire avec ce type de cheval ? Ma patronne m'a dit de monter le cheval dans le mors puis de le lâcher devant pour qu'il se stoppe de lui-même, mais j'ai un peu du mal à comprendre le principe
Page(s) : 1 ... 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19
Ecole de philippe karl
 Répondre au sujet