Ecole de philippe karl

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 ... 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
Auteur
26706 vues - 324 réponses - 0 j'aime - 7 abonnés

Chope

Apprenti
  

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 223
Ecole de philippe karl
Posté le 14/09/2013 à 00h28

Bonjour,
je n'ai volontairement pas utilisé le terme de légèreté car certains s'offusquent et pensent que Mr Karl s'en est approprié la notion.
Depuis que je parcours ce forum je vois régulièrement des post qui me portent à croire que certains d'entre vous ont bénéficié de cet enseignement. Pouvez-vous s'il vous plait vous manifester ici , afin de faire une petite synthèse? Si vous êtes en Normandie ou en région parisienne, peut-être pourrons-nous échanger quelques infos sur les dates et lieux de stages?
merci

Euterpe94

Membre VIP

Trust : 12  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3889
0 j'aime    
Ecole de philippe karl
Posté le 15/11/2013 à 08h31

T'as fait du pony express?!

Ta patronne devait te dire de prendre/relâcher je crois.

Je ferai des flexions latérales, ça t'évite de tirer, tu gères mieux la cadence ainsi, la ponette sera plus disponible et tu la fais même bosser en même temps.
Tu fais une petite rêne d'ouverture en vibrant pour que la ponette se plie sans forcer. Autre main... Plus ou moins basse pour gérer l'ensemble. Tu peux exagérer jusqu'à l'eed.
Tu redresses lentement en essayant de garder la même cadence et si tu sens que non ou que la ponette chercher à s'appuyer, tu refais dans l'autre sens.

Bonnes balades!

Chope

Apprenti
  

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 223
0 j'aime    
Ecole de philippe karl
Posté le 15/11/2013 à 13h40


djebeldesierra a écrit le 15/11/2013 à 07h42:
Je viens avec un problème si ça ne vous gêne pas. Ça paraît peut-être très basique mais vu que je ne monte pas très souvent, c'est facile que ça devienne un problème.
Hier après-midi j'ai monté une ponette Welsh de 4 ans en balade avec ma patronne. Bon j'aime pas le fait de monter une ponette aussi jeune mais ça fait partit de mon boulot.
Quand on est au pas, aucun soucis. Quand on commence à trotter, déjà elle part en trombe, puis on dirait qu'elle cherche à s'enfuir (essaye de doubler l'autre cheval, est toute excitée, un rythme trottinette). Au galop c'est pas mieux...
Bon en gros j'avais un mal fou à avoir un contrôle sur la vitesse et le rythme. Parfois j'ai réussis à trouver un super rythme, tout calme, très équilibré en serrant les jambes et en ralentissant mon corps, mais ça ne fonctionnait pas tout le temps. Notamment quand elle a dû savoir qu'on était sur le chemin du retour, c'était infecte. Puis du coup, vu qu'elle m'emmenait grave, ça m'angoissait (je n'ai que monté mon propre poney en balade que je connais par coeur, et je commençais à tirer, le truc super inutile et honteux.
Quelqu'un a une idée de comment faire avec ce type de cheval ? Ma patronne m'a dit de monter le cheval dans le mors puis de le lâcher devant pour qu'il se stoppe de lui-même, mais j'ai un peu du mal à comprendre le principe


Salut Djebel, on s'éloigne un peu du sujet mais bon, entre gens civilisés, on peut s'entraider.
En extérieur, les règles diffèrent du travail en carrière. J'ai beaucoup appris en lisant Véronique de saint Vaulry (c'est d'ailleurs sur son site que j'ai découvert P. Karl). Elle dit qu'en extérieur, y'a 90% du temps renes longues et 10% au contact, et en carrière c'est l'inverse.
Elle développe la notion de "contrat" entre toi et ta monture. En gros, tant que tu respectes le contrat demandé (allure, distance, direction), c'est rênes longues et je demande rien. Mais dès que tu violes le contrat, je t'emmerde.( Dans ton cas, demi arrêt ou volte si tu as la place); au début c'est un peu rébarbatif, mais quand le cheval a saisi ou était son confort, il réfléchi à 2 fois avant d'accélérer, ralentir, tourner, coller l'autre... C'est un peu le principe de descente des aides, adapté à l'extérieur.
mais bon, l'équitation d'extérieur est une discipline à part entière, et comme tout ça se travaille!

Missparker

Membre d'honneur

Trust : 92  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1369
0 j'aime    
Ecole de philippe karl
Posté le 15/11/2013 à 14h34

d'accord avec chope. rênes longues y'a que ça de vrai!!

j'ai une cheval "chaud patate" en extérieur, enfin quand je l'ai eu, ses proprio et dp ne le sortait jamais car assez incontrôlable.
comme je suis tétu et que la ballade j'aime ça, je suis allé dehors, et je suis partie rênes longue, en mode "relax-max".
Il avait une bonne allure , mais j'ai fait ainsi, que renes longue, plusieurs ballades rien qu'au pas.
puis on a ajouter un peu de trot. Au départ , sur le même circuit, car en plus d'être chaud, il avait peur de tout. ça le rassurait de savoir ou on allait.
Puis changement de pension, mais ballade quand même, une par semaine au moins. le terrain est super bon, et ça muscle
Loulou très regardant évidement, il hennissait beaucoup les premières fois, pour appeler ses potes de pré.
J'ai eu une balade ou j'ai voulu partir avec quelqu'un, ça a été l'enfer, cheval au piaffer, pirouette tout le long...
l'autre personne avait en fait peur, de galoper par exemple, et ça a fait cocote minute entre les deux chevaux...J'ai demander le pas, la marche avant, surtout pas l'arret. Et droit, pas qu'il fasse l'anguille. Donc super encadrant dans les jambes, mais sans tirer dessus.

je ne fait jamais autre chose que du rênes longues en ballade, au 3 allures. son contrat : respecter l'allure (le pas, les autres c'est pas un soucis...), et en échange, je le laisse lui aussi profiter de la balade.
je peux maintenant faire des pauses brouting, et même si parfois il se tape des trouilles quand y'a des trolls sous les feuilles on gère tranquilou, sans lui prendre la bouche, et en douceur, mes mollets, ma voix, des caresses.
je sais que si je m'énerve, si je tire, il est capable de se pointer, reculer dans le fossé etc... quand il est flippé, il est bargeot et dangereux parceque "ya plus personne" dans le cerveaux. le tout et de garder la communication, mais ça, ça marche parcequ'on se connait bien.

Chope

Apprenti
  

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 223
0 j'aime    
Ecole de philippe karl
Posté le 15/11/2013 à 16h42

Chapeau Missparker d'avoir persévéré malgré tout!!

Djebeldesierra

Membre ELITE Or
  

Trust : 184  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 15877
0 j'aime    
Ecole de philippe karl
Posté le 15/11/2013 à 16h59

Merci de votre aide, il y a quelques trucs que je vais pouvoir essayer

Chope j'utilise aussi ce principe, c'est rênes longues tant que le cheval est bien. D'ailleurs avec mon poney à moi c'est rênes longues tout le temps, même pour galoper (mais ça fait 10 ans qu'on se connait). C'est juste qu'elle, ben dès que tu demandes le trot, c'est vouf, partit en trombe, donc je raccourcit mes rênes pour essayer de lui faire comprendre que c'est pas bon (puis parce que ça me fou un peu les chocottes aussi).

Bref, je vais essayer vos "astuces" ! Pardon d'avoir fait dévié le post

Elfik

Membre ELITE Argent

Trust : 22  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7567
0 j'aime    
Ecole de philippe karl
Posté le 15/11/2013 à 18h52

Aux Jardins d'Akita, j'ai appris un truc très pratique... c'est de marquer le tempo de l'allure que l'on souhaite, donc un tempo à 4 temps, genre "bim-bam-bom-boum", à voix haute, et en calant sa respiration dessus. On peut faire de même pour les rythmes du trot et du galop, en fait en s'imposant un rythme mentalement, notre corps l'adopte, et le cheval se cale dessus. Super exercice de pleine conscience ;-)

Chope

Apprenti
  

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 223
0 j'aime    
Ecole de philippe karl
Posté le 16/11/2013 à 09h41


djebeldesierra a écrit le 15/11/2013 à 16h59:
Merci de votre aide, il y a quelques trucs que je vais pouvoir essayer

Chope j'utilise aussi ce principe, c'est rênes longues tant que le cheval est bien. D'ailleurs avec mon poney à moi c'est rênes longues tout le temps, même pour galoper (mais ça fait 10 ans qu'on se connait). C'est juste qu'elle, ben dès que tu demandes le trot, c'est vouf, partit en trombe, donc je raccourcit mes rênes pour essayer de lui faire comprendre que c'est pas bon (puis parce que ça me fou un peu les chocottes aussi).

Bref, je vais essayer vos "astuces" ! Pardon d'avoir fait dévié le post

Mais non, ne t'excuse pas, tout est enrichissant. Du moment qu'on ne critique pas gratuitement et sans justifier ses propos (comme c'est le cas sur certains post ou les gens se font lincher parce que leur point de vue diffère)

Donc, l'astuce, y'en a pas, c'est une ligne de conduite.
Tiens-nous au courant!

Joannak

Membre ELITE Or
  

Trust : 2  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10904
0 j'aime    
Ecole de philippe karl
Posté le 16/11/2013 à 10h31


elfik a écrit le 15/11/2013 à 18h52:
Aux Jardins d'Akita, j'ai appris un truc très pratique... c'est de marquer le tempo de l'allure que l'on souhaite, donc un tempo à 4 temps, genre "bim-bam-bom-boum", à voix haute, et en calant sa respiration dessus. On peut faire de même pour les rythmes du trot et du galop, en fait en s'imposant un rythme mentalement, notre corps l'adopte, et le cheval se cale dessus. Super exercice de pleine conscience ;-)




Très intéressant! Faut que j'essaie!
Merci de ce partage...

Nathaliewood

Membre d'honneur
    

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3079
0 j'aime    
Ecole de philippe karl
Posté le 16/11/2013 à 15h55


elfik a écrit le 14/11/2013 à 22h20:
Ben moi j'aime pas. Y a que Oliveira qui a bien le tact nécessaire pour monter avec une main verrouillée comme ça au garrot. De fait sur la plupart des cavaliers (et même sur lui) ça induit une posture du cavalier vraiment pas top. Et c'est bien le défaut de la plupart des héritiers d'Oliveira, qui montent souvent les mains dans la culotte en faisant le dos rond... le problème d'Oliveira c'est qu'il ne laisse en réalité que très peu de vrais héritiers, et beaucoup d'imitateurs qui n'ont pas compris grand chose. C'était un génie, mais c'est bien comme Beudant en dressage, ou Bosty ou d'Orgeix en obstacle... il faut bien se garder d'essayer de reproduire ce qu'il fait...


Disons que la main basse est quand même un garant de la stabilité....Ca t'apprend a poser ta main.Et des fois,tu as en as besoin...
On parle pas de main figée et de cheval figé...mais quand même une main qui se stabilise,qui est éduquée,qui reproduit toujours la même chose au même moment,c'est un gage de stabilité chez le cheval,cheval qui sait ou te trouver..."le hall des pas perdus"

J'aime bien commencer main très basse,parce que ça connecte au garrot,ça permet d'y faire des gratouilles .Mon cheval est en défaut de symétrie à main gauche(comme beaucoup tu me diras,chacun son côté en plus),c'est déjà un sacré floutage dans les repères,je dois avoir une rêne ext très domestiquée,très dans le sens de son encolure et juste pas de rêne int....Avoir les mains au garrot,ça me donne une possibilité d'ouvrir les doigts et une main qui sera toujours ressentie.Après tu fais des évasions controlées dans la sphère autorisée selon ce que tu veux.Devant du garrot,au dessus du garrot,derrière du garrot+les actions latérales.
En tout cas,pour ma part j'ai besoin de "penser" mains basses...ça me discipline parce que j'ai trop de défauts potentielle anarchie:tu me mets direct en main haute,et je fais du gauche-droite "papa-maman"...l'autre défaut c'est de perdre du contact en laissant filer et puis des mains qui s'écartent crescendo...
Mon cheval en mode jeune cheval,c'était pas possible de bosser l'assiette...la première raison est qu'il s'en cognait,la 2è raison est que c'est lui qui te balade ton équilibre pour pouvoir éviter(et après il te le reproche lol),et en mode ultra ça lui a aussi aidé a gicler le cavalier quand ça lui plaisait pas,un coup en arrière un coup en avant,un petit tour et rond petipatapon.

Pour rejoindre un peu ce qu'a dit Missparker,quand mon cheval fait la nouille pour un coin des trucs regardant tout ça..je peux descendre pour donner un bonbec,je peux tout lacher:pas de jambes pas de mains...prendre les rênes bien strictes et lui rentrer dans le lard.
Outre le disciplinaire,le lourd versus le leger n'ont de sens que parce qu'ils existent l'un et l'autre.Le dosage dépend vraiment du cheval,quand bien même on doit tendre toujours vers le "léger".
Le mien il voulait du cadre,et à la base il est fait pour être un lourdingue à la jambe et un lourdingue à la main.En même temps par ce que ça le rassure,et en même temps parce qu'il compte beaucoup(trop) sur son cavalier.Dans tous ces paradoxes c'est pas facile de trouver ce qu'il faut!
Dans les moments ou j'ai viré lourdingue,c'est jamais là ou j'ai eu les comportements d'horrible vilainerie..jamais!C'est juste moi qui ai pensé que ce type d'équitation me menait droit dans un mur...Par contre quand j'ai voulu faire léger a tous prix,je m'en suis pris plein la figure...trop de choix,trop d'abandon...
Je ne regrette pas tout ce chemin,pour preuve je peux encore monter,même avec un majeur qui se fermera jamais plus sur la paume de ma main.

En ce qui concerne les flexions,qui effectivement "allègent un cheval".J'ai essayé de re-réflechir la dessus,a mon niveau hein!Ca me parait être un doute raisonnable de ne chercher à jouer sur ce travail quand on sent son cheval lourd.Et c'est pas tous les jours le cas.....On peut l'opposer clairement au contexte dressage fédéral,si tu fléchis trop ton encolure tu seras accusé de "sortir" la tête,eux ils veulent l'épaule,et ils n'ont pas tout a fait tort....Sauf que c'est hyper dur,hyper rigide,et si tu cherches a rentrer tes tes épaules par la main tu finis avec 100kg,cette action de lourdeur est destinée non pas a la bouche,mais bien aux épaules,et entre les 2 le garrot.
Pour pouvoir utiliser correctement les flexions a la Baucher,c'est obligé d'avoir une pince de cuisse béton armée qui va se mettre a controler le devant de ton cheval.En outre ce sont elles qui seront chargée de "dévriller"le garrot dans une eed.Ce qui donne au finish enormément de taf a différencier pour l'assise,et l'assise pince:fait céder sur la jambe,faire engager par la fesse,laisser passer,et en plus de tout le reste gérer les épaules et le garrot.Pour le cheval et le cavalier c'est hyper dur à décanter....
Avoir passé une paire de semaine en mode lourdingue de la rêne ext qui essaie de choper les épaules,ça me permet de comprendre la partie dédicacée a la pince(pour le devant),pour justement ne pas avoir a mettre trop de cette rêne là,mais quand même avoir gagné plus de connexion rêne épaule.Quand même tu peux ressentir un report de poids sur l'épaule ext en faisant tes flexions,l'écueil est simplement un cheval qui va marcher a coté de sa tête en flottant.Alors oui ce faisant,si tu montes les mains tu vas pouvoir faire rentrer tes épaules dedans,mais c'est symptomatique d'un truc que tu as déclenché......
Donc en gros faut pas sur fléchir pour ne pas avoir a monter la main,et mais pas non plus durcir en main basse pour contenir...........

Chope

Apprenti
  

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 223
0 j'aime    
Ecole de philippe karl
Posté le 16/11/2013 à 20h07

"Avoir les mains au garrot,ça me donne une possibilité d'ouvrir les doigts et une main qui sera toujours ressentie.Après tu fais des évasions controlées dans la sphère autorisée selon ce que tu veux"
Désolée c'est trop évasif pour moi.

Moi je travaille avec les mains hautes en début de séance pour avoir ça:




Une fois que le cheval accepte le contact du mors avec les commissures et machouille son mors, mes mains lui apprennent les codes::
je soutiens une main= flexion d'encolure




Je soutiens mes 2 mains= relèvement d'encolure, voire reculer

(désolée, photo un peu pourrie)


Je ramène une main vers le coté opposé= déplacement des épaules, voire tourner.



En fin de séance, j'arrive plus ou moins à obtenir ça


Bien sûr le but ultime est d'avoir ça



mais c'est pas pour demain!!!

Chope

Apprenti
  

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 223
0 j'aime    
Ecole de philippe karl
Posté le 16/11/2013 à 20h12

Et toujours LE MEME CONTACT SUR LES 2 RENES!
Les mains se déplacent seulement vers le haut et vers le bas, parfois vers l'avant pour céder, mais jamais au grand jamais vers l'arrière.
Pour moi en tout cas ça évite pas mal de confusions, je ne comprends pas bien le principe de "recueillir" l'impulsion de telle ou telle jambe dans telle ou telle main.
C'est l'indépendance des aides.

Chope

Apprenti
  

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 223
0 j'aime    
Ecole de philippe karl
Posté le 16/11/2013 à 20h22

mais quand même une main qui se stabilise,qui est éduquée,qui reproduit toujours la même chose au même moment,c'est un gage de stabilité chez le cheval,cheval qui sait ou te trouver...

P. Karl nous apprend que la fixité de la main résulte de la fixité de la tête du cheval (résultat d'un LOOOOONG travail) et non l'inverse.

Elfik

Membre ELITE Argent

Trust : 22  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7567
0 j'aime    
Ecole de philippe karl
Posté le 16/11/2013 à 20h23


chope a écrit le 16/11/2013 à 20h12:
je ne comprends pas bien le principe de "recueillir" l'impulsion de telle ou telle jambe dans telle ou telle main.
C'est l'indépendance des aides.


Absolument.

La lecture des écuyers dans la descendance de Baucher nous enseigne même que les cavaliers les plus aguerris sont tellement (probablement) centrés et maîtres de leur corps et de celui du cheval que leur seule aide est la main.
Mais bon! tout comme un certain Lubersac était réputé pouvoir dresser un cheval à la basse et haute école complète juste en travaillant au pas... c'est loin d'être à la portée de tout le monde, hein ^^

Euterpe94

Membre VIP

Trust : 12  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3889
0 j'aime    
Ecole de philippe karl
Posté le 16/11/2013 à 20h32

Je sifflote de temps en temps pour me garder en effort aérobie, décontractée et pour cadencer... La prochaine fois ce sera bim bam boum, merci du créneau!


Nathalie, si tu passes ton temps à faire 1 pas en avant 2 pas en arrière en ce qui concerne la légèreté de tes aides, c'est qu'il y a un problème tu crois pas?
La main juste te permettra toujours d'aller vers le léger (sauf avec un cheval bourré d'arthrose où tu peux te brosser pour pouvoir bosser tout ton panel de mouvements les jours humides).
En tout cas, main légère et juste n'est pas main molle. La main molle provoque un peu ce que tu décris: ça repart et ça revient.
Je me le dis vivement aussi.

Après, je dois dire que je n'ai absolument rien saisi à la flexion. Comment une flexion peut devenir lourde? Pourquoi faudrait-il aux cavaliers 3 tonnes de jambes qui finiront par être couronnées d'éperons? La seule explication que je trouve serait parce qu'elle a été demandée par un cavalier qui tire.

Une flexion n'est pas forte dès le début, on demande le bout du nez mais surtout la nuque. Et puis les mains contrôlent l'avant main, les jambes servent pour derrière.

Mais comme dit Oliveira, une main juste c'est bien mais une jambe juste c'est encore mieux!

Elfik

Membre ELITE Argent

Trust : 22  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7567
0 j'aime    
Ecole de philippe karl
Posté le 16/11/2013 à 21h03

Ah! la main, la jambe, ça dépend des écoles! y a des écoles "tout à la main", des écoles "tout à la jambe", des écoles "main sans jambe, jambe sans main", des écoles "jambes + mains, et t'en reveux y en re-n'a", et même des écoles "sans les mains sans les jambes"! (et c'est pas forcément des handicapés)

Donc bref, dans tout ça... faut voir ce qui nous convient! j'ai eu l'occasion lors du stage de lundi dernier chez Gina d'observer une cavalière élève de Tony del Rosso, que moi je n'ai pas connu mais qui est une grande figure équestre de la région, basant une bonne part de son enseignement sur l'enseignement d'Oliveira, et notamment en faisant une grande part du dressage "tout aux jambes" (à l'ibérique quoi). Et cette cavalière, merveilleusement intuitive, n'utilisait pour ainsi dire que ses jambes. Son cheval, un grand trotteur que quand on le voit en lib on se dit "mais d'où qu'elle est la cohérence là???", est au galop rassemblé... sans les mains!

Donc pffff, moi plus j'avance, et plus je me dis que la technique, c'est vraiment pour des cavaliers sans sentiment... Et qu'il faudrait bien cultiver le sentiment avant tout avant de vouloir mettre de la technique dessus, parce que je crois que la technique finit par l'étouffer si on ne l'a pas cultivé en premier.
Page(s) : 1 ... 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
Ecole de philippe karl
 Répondre au sujet