Travail du cheval dissymétrique

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
Auteur
8456 vues - 226 réponses - 1 j'aime - 16 abonnés

Toilad

Expert
   

Trust : 254  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 484
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 29/07/2019 à 10h25

Bonjour CA,

Mon hongre de 6 ans est dissymétrique, vous allez me dire que c'est le cas de quasiment tout les chevaux. Néanmoins lui, c'est assez prononcé et ça se répercute dans notre travail. C'est un droitier :

- Toujours très dur sur la rêne droite, il est extrêmement difficile à plier à droite.
- il fuit la main gauche, je pensais jusqu'ici qu'il était justement plus facile à gauche car pas dur du tout et il se pliait, juste avant de me rendre compte qu'en réalité c'est un faux pli.
- il a tendance se coucher sur ses cercles à droite (vu que plus de poids sur l'épaule droite) et à élargir à main gauche.
- Foulées légèrement plus courtes avec l'antėrieur droit que avec l'antėrieur gauche : mon moniteur mettait ça sur le compte de son naviculaire puisqu'il est naviculaire stade 1 à ce pied mais j'ai appris que cette différence de foulées s'explique également par la dissymétrie.

Je suis entrain de lire le livre de Pierre Beaupère qui traite en grande partie de la 'rééducation' du cheval dissymétrique. Et il dit que le premier gros point à aborder est le travail sur le postérieur gauche qui ne s'engage pas assez sous la masse. L'exercice clé à travailler est la contre épaule en dedans à gauche.

Je vais commencer cette rééducation à partir de début août en principe en espérant que mon moniteur me suive là dedans.

Qu'en pensez vous ? Et avez vous peut être déjà eu le cas ?

Merci

Agentmulder

Membre d'honneur
   

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2594
0 j'aime    
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 16/09/2019 à 22h59

Pour avoir connu quelques naviculaires ayant tourné en dressage très honorablement et jusqu'à de belles épreuves, le juge de paix était toujours la courbe et les mouvements latéraux, épaules et appuyers. Si le cheval devait béquiller c'était là. Evidemment une instabilité du cycle des antérieurs a des causes complexes qui n'ont couramment rien à voir avec une pathologie articulaire (résistance du dos, résistance mâchoire/nuque), cependant sur des chevaux atteints, le lien est automatique.

Couagga

Membre VIP
   

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5299
0 j'aime    
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 16/09/2019 à 23h06

agentmulder

merci beaucoup pour cette réponse argumentée et très éclairante
Du coup, je comprends tout à fait les motivations dans le cas présent.

Agentmulder

Membre d'honneur
   

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2594
0 j'aime    
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 16/09/2019 à 23h08

Pour ajouter:
Je relis et compare les planches du Denoix dans le chapitre sur les mouvements latéraux, et le descriptif du syndrôme naviculaire.
Dans le cas du syndrôme podotrochléaire (donc lorsque la maladie naviculaire implique les système tendino-ligamentaire), les ligaments sésamoïdiens collatéraux sont touchés. Or ces ligaments sont fortement sollicités lors du déplacement latéral.

Couagga

Membre VIP
   

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5299
0 j'aime    
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 16/09/2019 à 23h09

agentmulder peut-être alors qu'il pourrait être juste de ne recommander qu'un travail de deux pistes léger, avec peu d'angle, sans aller jusqu'à l'appuyer et dans le cas de pathologie peu avancée.

Agentmulder

Membre d'honneur
   

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2594
1 j'aime    
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 16/09/2019 à 23h12


toilad a écrit le 16/09/2019 à 22h40:
Pour lui le travail sur 2 pistes est très important.
Je sens la différence, il est plus redressé après et donc bcp plus léger en bouche !


Après c'est important de l'écouter aussi. Le but est de le rendre plus confortable (au sens antalgique du terme). C'est intéressant de te faire filmer pour voir si les sensations de mieux qui sont les tiennes se voient dans la locomotion. Et voir aussi si un lendemain de travail de ce type il est mieux ou moins bien dans son corps.

Agentmulder

Membre d'honneur
   

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2594
0 j'aime    
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 16/09/2019 à 23h14


couagga a écrit le 16/09/2019 à 23h09:
@agentmulder peut-être alors qu'il pourrait être juste de ne recommander qu'un travail de deux pistes léger, avec peu d'angle, sans aller jusqu'à l'appuyer et dans le cas de pathologie peu avancée.


C'est un peu l'idée, surtout si "symétriser" le cheval peut avoir une chance de limiter un appui exagéré et à terme délétère sur l'un des antérieurs. Mais il faut la jouer fine, aller doucement, et être regardé surtout.

Toilad

Expert
   

Trust : 254  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 484
0 j'aime    
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 17/09/2019 à 09h58

agentmulder

Ca se sent, et ça se voit ! Mon coach actuel et mon coach précédent ont tout les deux favorisé ces exercices et notamment l'épaule en dedans. On sent et on voit une réelle différence avant/après.

Maintenant, d'après ce que tu dis, ça veut donc dire que je ne peux plus travailler les exercices de Pierre Beaupère puisque il s'agit presque exclusivement de travail latéral pour arriver à redresser le cheval dissymétrique.

Mais est ce que les lésions sur son naviculaire ne sont pas dues au fait que justement il y mette beaucoup trop de poids ? Alors dans ce cas là il faut impérativement arriver à régler le problème, et que faire d'autre à part le travail de Pierre B ?

Couagga

Membre VIP
   

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5299
2 j'aime    
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 17/09/2019 à 12h38

mmmmmm....

ce n'est pas comme si en page 2 de ce présent post je t'avais indiqué des corrections sur l'asymétrie qui n'utilisent pas le travail de deux pistes, corrections apprises de PB lui-même ...
et précisées comme super progressives donc que j'affectionnais particulièrement...
et que je répète assez souvent dès qu'il y a un post sur des problèmes de rectitude...

je dis ça, je dis rien...
Mais bon...

Y'en a qui lisent...
Puis y'a les autres....

Édité par couagga le 17-09-2019 à 12h39



Toilad

Expert
   

Trust : 254  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 484
0 j'aime    
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 17/09/2019 à 13h42

couagga

Je n'ai pas vu de différence en appliquant ce que tu m'as dit…..Voilà pourquoi je préfère la méthode décrite dans le livre.

Edit : et puis en plus, déjà qu'il est particulièrement dur à droite, si je mets autant de tension sur le rêne gauche, il va devenir aussi dur à gauche….Ce n'est pas ce que je cherche DU TOUT. Au moins dans le livre, ça permet de ne plus trop agir sur les rênes.

Édité par toilad le 17-09-2019 à 13h45



Couagga

Membre VIP
   

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5299
0 j'aime    
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 17/09/2019 à 14h06

toilad

que tu aies des difficultés à mettre en oeuvre cette correction en étant seule est tout à fait entendable.

cependant, quand tu dis "et puis en plus, déjà qu'il est particulièrement dur à droite, si je mets autant de tension sur le rêne gauche, il va devenir aussi dur à gauche….Ce n'est pas ce que je cherche DU TOUT." ça me laisse juste penser que tu n'a pris en compte qu'une partie des indications car la correction ne se résume surement pas à ça et de fait, le résultat n'est absolument pas celui que tu imagines.

J'ai pourtant insisté sur la complémentarité des aides et actions à mettre en oeuvre pour obtenir un résultat mais bon... c'est pas grave... fais ce qui te convient le mieux.

Couagga

Membre VIP
   

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5299
1 j'aime    
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 17/09/2019 à 14h11

je m'auto-cite, c'est flippant


Citation :
Evidemment, la correction ne se résume pas à ce seul rééquilibrage de tension des rênes. Une fois le contact égal rétablit, c'est la jambe côté épaule directrice, à la sangle, qui va réaliser la correction d'équilibre latéral, en agissant par touche pour renvoyer du poids d'une épaule vers l'autre. C'est parce que le contact est égal dans les 2 rênes que le cheval peut le faire.
De ce que j'ai compris de cet enseignement : tant que le contact est déséquilibré, le cheval dans un faux pli refusant en fait le contact à la main côté faible, il ne saura pousser dans son axe et employer correctement ses postérieurs.

[...]
... fondamental : on pourrait penser qu'on se retrouve avec une tension considérable dans les deux rênes. Et bien non, car dès que la correction de jambe intervient (quasi en même temps que la correction de contact) le cheval allège quasi aussitôt son contact de façon égale sur les 2 rênes C'est assez surprenant.


voilà voilà...

Toilad

Expert
   

Trust : 254  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 484
0 j'aime    
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 17/09/2019 à 14h30


couagga a écrit le 17/09/2019 à 14h11:
je m'auto-cite, c'est flippant


Citation :
Evidemment, la correction ne se résume pas à ce seul rééquilibrage de tension des rênes. Une fois le contact égal rétablit, c'est la jambe côté épaule directrice, à la sangle, qui va réaliser la correction d'équilibre latéral, en agissant par touche pour renvoyer du poids d'une épaule vers l'autre. C'est parce que le contact est égal dans les 2 rênes que le cheval peut le faire.
De ce que j'ai compris de cet enseignement : tant que le contact est déséquilibré, le cheval dans un faux pli refusant en fait le contact à la main côté faible, il ne saura pousser dans son axe et employer correctement ses postérieurs.

[...]
... fondamental : on pourrait penser qu'on se retrouve avec une tension considérable dans les deux rênes. Et bien non, car dès que la correction de jambe intervient (quasi en même temps que la correction de contact) le cheval allège quasi aussitôt son contact de façon égale sur les 2 rênes C'est assez surprenant.


voilà voilà...


couagga

Je te re-cite alors !
Quasi aussitôt, je n'ai pas eu ce résultat, contrairement à la technique du livre.

Couagga

Membre VIP
   

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5299
0 j'aime    
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 17/09/2019 à 14h52

toilad

donc....je répète :que tu aies des difficultés à mettre en oeuvre cette correction en étant seule est tout à fait entendable.

Ce qui est bien différent de ce que tu as dit précédemment : "et puis en plus, déjà qu'il est particulièrement dur à droite, si je mets autant de tension sur le rêne gauche, il va devenir aussi dur à gauche….Ce n'est pas ce que je cherche DU TOUT. "

car la réponse est : non, si la correction est bien appliquée, donc avec une jambe correctrice correctement appliqué sur un rééquilibre de contact correctement appliquée, le cheval s'allège quasiment tout de suite. a aucun moment ce travail ne conduit le cheval à durcir sa bouche, c'est bien tout le contraire.

Si je reviens sur cette proposition faite en page 2 c'est aussi parce que tu as conclu que dans son livre PB ne donnerait que ces corrections en travail latéral et que tu es en train de conclure également que ton cheval devrait éviter tout travail latéral.
Donc, en résumé, ces exercices correcteurs sur deux-pistes te convenaient mais vu les circonstances ça ne conviendrait plus à ton cheval. Il faut donc trouver un travail de rééquilibrage évitant le deux pistes....
Je réitère donc ma proposition de la page 2 (correction émanant également du même PB) en t'invitant à chercher les bons réglages pour obtenir un résultat.

Je trouve tout à fait normal que face à un nouvel exercice et opérant seul, on y aille à tâtons sans parvenir à matcher tout de suite (il faut s'entrainer un peu avant de maitriser un geste et si on a pas un oeil extérieur un peu expert, c'est encore plus laborieux).
En d'autres termes, je trouve dommage d'abandonner cette piste qui semble plutôt adaptée à la situation de ton cheval sous prétexte que tu n'aies pas tout de suite trouvé le bon réglage.

Ne plus agir sur les rênes n'est pas la forcément la meilleure solution. Mieux vaut apprendre agir correctement qu'être dans l'évitement. ce n'est que mon point de vue

Toilad

Expert
   

Trust : 254  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 484
0 j'aime    
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 17/09/2019 à 15h25

Je peux réessayer, de toute façon je n'ai pas d'autre solution pour le moment néanmoins, je ne pense pas que ce soit adapté pour lui. Que je sois encadrée ou pas ne change rien, je comprends très bien l'exercice mais une fois réalisé, je n'ai pas eu le changement presque flagrant que tu me décris.


Je vais continuer le travail sur deux pistes, pas en faisant les exercices de Pierre Beaupère puisque c'est trop, mais je continuerai à en faire pendant les séances car si je veux sortir en dressage….C'est nécessaire. Les premières reprises il n'y en a pas, mais par la suite il y a quand même un peu de travail sur deux pistes.

Agentmulder

Membre d'honneur
   

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2594
1 j'aime    
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 17/09/2019 à 20h33


toilad a écrit le 17/09/2019 à 09h58:
@agentmulder

Ca se sent, et ça se voit ! Mon coach actuel et mon coach précédent ont tout les deux favorisé ces exercices et notamment l'épaule en dedans. On sent et on voit une réelle différence avant/après.

Maintenant, d'après ce que tu dis, ça veut donc dire que je ne peux plus travailler les exercices de Pierre Beaupère puisque il s'agit presque exclusivement de travail latéral pour arriver à redresser le cheval dissymétrique.

Mais est ce que les lésions sur son naviculaire ne sont pas dues au fait que justement il y mette beaucoup trop de poids ? Alors dans ce cas là il faut impérativement arriver à régler le problème, et que faire d'autre à part le travail de Pierre B ?


Non ça veut dire que tu dois être très vigilante dans leur utilisation, plus parcimonieuse et plus minutieuse qu'avec un autre cheval, penser au sol et surtout contrôler que le lendemain il n'est pas moins bien. De toute manière tu ne peux pas ne pas tenir compte de la spécificité de ton cheval. Tu as un diagnostic radio si j'ai bien compris, tu vas construire autour. Et oui c'est un facteur limitant, d'avoir un cheval dissymétrique et de devoir limiter dans le temps et l'espace un protocole d'exercice qui est censé améliorer le problème, mais c'est comme ça, c'est le quotidien de plein de cavaliers au final, qu'ils se gardent souvent d'évoquer.
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
Travail du cheval dissymétrique
 Répondre au sujet