Travail du cheval dissymétrique

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
Auteur
8514 vues - 226 réponses - 1 j'aime - 16 abonnés

Toilad

Expert
   

Trust : 254  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 493
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 29/07/2019 à 10h25

Bonjour CA,

Mon hongre de 6 ans est dissymétrique, vous allez me dire que c'est le cas de quasiment tout les chevaux. Néanmoins lui, c'est assez prononcé et ça se répercute dans notre travail. C'est un droitier :

- Toujours très dur sur la rêne droite, il est extrêmement difficile à plier à droite.
- il fuit la main gauche, je pensais jusqu'ici qu'il était justement plus facile à gauche car pas dur du tout et il se pliait, juste avant de me rendre compte qu'en réalité c'est un faux pli.
- il a tendance se coucher sur ses cercles à droite (vu que plus de poids sur l'épaule droite) et à élargir à main gauche.
- Foulées légèrement plus courtes avec l'antėrieur droit que avec l'antėrieur gauche : mon moniteur mettait ça sur le compte de son naviculaire puisqu'il est naviculaire stade 1 à ce pied mais j'ai appris que cette différence de foulées s'explique également par la dissymétrie.

Je suis entrain de lire le livre de Pierre Beaupère qui traite en grande partie de la 'rééducation' du cheval dissymétrique. Et il dit que le premier gros point à aborder est le travail sur le postérieur gauche qui ne s'engage pas assez sous la masse. L'exercice clé à travailler est la contre épaule en dedans à gauche.

Je vais commencer cette rééducation à partir de début août en principe en espérant que mon moniteur me suive là dedans.

Qu'en pensez vous ? Et avez vous peut être déjà eu le cas ?

Merci

Argamelle

Membre d'honneur

Trust : 545  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1448
1 j'aime    
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 29/07/2019 à 15h17

toilad

si on ne veut pas se mélanger les pinceaux, il faut parler d'épaule et de contre épaule "à main" droite et là, il n'y a plus d'ambiguïté

si tu suis le schéma ci dessous :




je dirais que, dans la contre épaule en dedans à main droite, c'est le postérieur gauche qui s'engage et donc, c'est pour le cheval qui tombe sur l'épaule droite (cercle à droite ayant tendance à se rétrécir, pli à gauche facile, pli à droite difficile)
si je ne dis pas de bêtises :)

Toilad

Expert
   

Trust : 254  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 493
1 j'aime    
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 29/07/2019 à 15h30

argamelle

Ce qui m'a perturbé, c'est que dans le bouquin (que je n'ai pas sous les yeux), il parle de faire des enchainements de contre épaule en dedans à GAUCHE.

Mais pour moi, qui dit contre épaule en dedans à gauche = on va la gauche avec un pli plus à droite, et le postérieur droit qui pousse.

Sauf que dans le livre, il dit bien que je dois agir avec une rêne d'ouverture à gauche, une main droite passive, une jambe gauche qui ne sert qu'à maintenir le mouvement et une jambe droite qui tient les hanches.

Sauf que décrit de cette façon (qui est logique finalement étant donné que je veux travailler le pli à gauche et le postérieur gauche)....On va vers la droite, et donc pour moi c'est une contre épaule en dedans à droite.

Soit j'ai vraiment pas compris, ou alors il y a une erreur dans le livre.

Édité par toilad le 29-07-2019 à 15h31



Argamelle

Membre d'honneur

Trust : 545  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1448
2 j'aime    
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 29/07/2019 à 15h43

sauf qu'il parle peut-être de contre épaule en dedans à gauche avec sous entendu "incurvation" à gauche, et toi sous entendu "à main" gauche et donc, oui, c'est l'exact opposé. Pour moi ce que tu décris est une contre épaule en dedans à main droite, peut-être que lui veut dire contre épaule en dedans incurvation à gauche

La-rowane

Membre d'honneur
   

Trust : 114  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2782
0 j'aime    
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 29/07/2019 à 16h02

au cas où car je n'ai pas le temps de lire toutes les réponses, là, mais t'es-tu renseignée sur le Hi-Low ?

Toilad

Expert
   

Trust : 254  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 493
0 j'aime    
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 29/07/2019 à 21h13

argamelle

A mon avis, c'est ça qu'il sous entend oui car sur les schémas il est clairement en contre épaule en dedans à droite avec un pli à gauche du coup.

Par contre, je n'ai pas encore testé avec mon cheval, mais d'après le livre, je ne suis pas censée utiliser la rêne droite, je dois simplement obtenir le croisement des antérieurs et le fait que le postérieur gauche passe sous la masse en faisant une rêne d'ouverte gauche. 'Interdiction' de toucher à la rêne droite et encore moins d'agir avec les jambes sauf si c'est pour maintenant l'impulsion.

Je me demande s'il va comprendre si je ne fais rien avec les jambes ?

la-rowane

On m'avait soumis cette idée il y a quelques semaines, j'en ai parlé à mon ostéo qui m'a dit que non il n'avait pas ce syndrome.

Couagga

Membre VIP
   

Trust : 68  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5336
2 j'aime    
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 29/07/2019 à 21h37

toilad

Le fait d'avoir un grosse rêne d'ouverture en ramenant l'encolure d'un côté, appelle le postérieur du même côté à passer sous la masse.
On peut facilement vérifier cela à pied, même avec un simple licol.

Après, je trouve que la correction de symétrie via la contre épaule en dedans peut s'avérer un peu dure pour le cheval. A voir en fonction du cheval.

PB propose aussi le rééquilibrage du contact puis une correction par la jambe du côté de l'épaule directrice pour renvoyer le cheval ers son épaule "faible". Personnellement, je trouve ce procédé plus progressif et je trouve aussi intéressant d'éveiller le cavalier à l'importance d'un contact équilibré latéralement.

De l'enseignement même de PB, je retiens que tant que l'équilibre latéral n'est pas résolu au niveau des épaules, quoique l'on entreprenne sur les postérieurs, le cheval continuera à pousser de travers.

Édité par couagga le 29-07-2019 à 21h37



Toilad

Expert
   

Trust : 254  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 493
0 j'aime    
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 29/07/2019 à 21h47

couagga

D'accord merci, je testerai à l'occasion à pied avant de commencer à cheval.

Pourtant je t'assure que dans son livre, dans la partie 'correction de la dissymétrie', il dit bien qu'il faut prendre le contrôle du postérieur gauche avant toute chose, je cite :

' avant de vouloir ramener l'excès de poids de l'épaule droite vers ce postérieur, il est nécessaire qu'il soit sous la masse '


Il dit ensuite par rapport au pourquoi il préfère la contre épaule en dedans que l'épaule en dedans :

' l'excès d'appui sur la rêne extérieure nous empêchera donc de déplacer les épaules à l'intérieur de la piste et l'exercice ne sera alors qu'une chute vers l'épaule droite'

Couagga

Membre VIP
   

Trust : 68  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5336
2 j'aime    
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 29/07/2019 à 22h06

toilad


Avant de vouloir ramener le poids de l'épaule vers le postérieur

Oui. Ne pas chercher à effectuer des reports de poids d'avant en arrière tant que l'équilibrage latéral n'est pas résolu
Donc, on rééquilibre latéralement pour ensuite pouvoir rééquilibrer longitudinalement.
report de poids de l'épaule "forte" vers l'épaule "faible" et contrôle du postérieur qui a tendance à renvoyer la masse vers l'épaule forte pour orienter correctement la poussée.
en fait, le cheval asymétrique a tendance à décaler ses postérieurs pour pousser dans l'axe de l'épaule forte. Il faut réaligner tout ça avant. remettre les aplombs correctement sous la masse.

Toilad

Expert
   

Trust : 254  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 493
0 j'aime    
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 29/07/2019 à 22h37

couagga

Oui un gros travail en perspective !
Par contre, je ne sais pas si tu as le temps de développer ce que tu as dit là :

'PB propose aussi le rééquilibrage du contact puis une correction par la jambe du côté de l'épaule directrice pour renvoyer le cheval ers son épaule "faible". Personnellement, je trouve ce procédé plus progressif et je trouve aussi intéressant d'éveiller le cavalier à l'importance d'un contact équilibré latéralement.'

Parce que je n'ai pas tout compris et il me semble que je n'ai pas encore vu ça dans le livre ?

Couagga

Membre VIP
   

Trust : 68  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5336
3 j'aime    
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 29/07/2019 à 23h11

toilad

dans le livre, je ne m'en souviens pas, dans ses cours oui, c'est garanti

Le cheval vient tendre plus une rêne que l'autre, spontanément. Ce qui correspond à son épaule directrice. Il prend un faux pli de l'autre côté, ce qui apparait comme de la légèreté dans l'autre rêne.
PB propose de prendre la tension de la rêne côté épaule directrice comme tension de référence, celle choisit par la cheval. Puis d'appliquer une tension égale sur la rêne du côté fuyant. ce qui dans un premier temps va avoir tendance à fixer le faux pli voir maintenir un contre pli lorsque le cheval est à la main de son épaule directrice. Dans ton cas de cheval droitier, il s'agit d'un contre pli à main gauche.

Evidemment, la correction ne se résume pas à ce seul rééquilibrage de tension des rênes. Une fois le contact égal rétablit, c'est la jambe côté épaule directrice, à la sangle, qui va réaliser la correction d'équilibre latéral, en agissant par touche pour renvoyer du poids d'une épaule vers l'autre. C'est parce que le contact est égal dans les 2 rênes que le cheval peut le faire.
De ce que j'ai compris de cet enseignement : tant que le contact est déséquilibré, le cheval dans un faux pli refusant en fait le contact à la main côté faible, il ne saura pousser dans son axe et employer correctement ses postérieurs.


La rêne sur laquelle le cheval s'appuie spontanément apparait comme une rampe. Il s'appuie en fait sur son épaule la plus forte, pour protéger l'autre de l'effort. retirer la rampe est impossible, ce serait un peu comme attacher le bras droit d'un droitier dans son dos pour le forcer à écrire avec la main gauche !
En l'occurrence, là, il s'agira d'offrir une seconde rampe, temporairement, afin que le cheval puisse toujours profiter de son épaule forte tout en commençant à utiliser aussi son épaule faible par un effet de transfert très progressif.

J'apprécie cette approche en première intention car on peut la mettre en œuvre à chaque main, à toutes les allures, pour toutes les figures et exercices, en travail de fond comme une rappel ponctuel. c'est simple et la réponse du cheval est assez surprenante de facilité si on arrive à être très rigoureux soi-même dans ses aides.
J'ai remarqué chez ma jument fortement gauchère que si le rééquilibrage était au début un peu difficile à stabiliser et exigeait de moi un grande vigilance, permanente, au bout de quelque temps, non seulement son asymétrie était bien moins flagrante et donc gênante dans le travail mais en plus, lorsque parfois elle se laisse un peu aller sur son épaule gauche, je la récupère très facilement sur une deux ou trois foulées rien qu'en checkant la latéralité de mon contact et en une ou deux petites actions de ma jambe gauche à la sangle, ni vu ni connu, dans quasi n'importe quel exercice en cours.


Ce qui n'empêche pas évidemment, d'aller renforcer tel ou tel postérieur ou travailler la mobilité des épaules sur du deux pistes, de la contre incurvation, des changements de mains etc...

Edit : fondamental : on pourrait penser qu'on se retrouve avec une tension considérable dans les deux rênes. Et bien non, car dès que la correction de jambe intervient (quasi en même temps que la correction de contact) le cheval allège quasi aussitôt son contact de façon égale sur les 2 rênes C'est assez surprenant.

Édité par couagga le 29-07-2019 à 23h15



Laudanum

Apprenti
  

Trust : 162  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 401
0 j'aime    
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 30/07/2019 à 13h40

couagga

Pour résumer et confirmer certains propos, je conseillerai deux outils précieux que j'utilise :

> le livre de Pierre BEAUPERE
> les guêtres antérieures Impromove (je n'ai pas testé les guêtres postérieurs développées plus récemment).

Evidemment, l'intervention d'un bon ostéo est également indispensable.

Un conseil pour finir : Prendre du temps pour en gagner.

Couagga

Membre VIP
   

Trust : 68  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5336
0 j'aime    
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 30/07/2019 à 13h47


laudanum a écrit le 30/07/2019 à 13h40:


Un conseil pour finir : Prendre du temps pour en gagner.


Amen !

Dolimos

Membre ELITE Bronze

Trust : 539  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6407
1 j'aime    
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 30/07/2019 à 14h32

mel312 Séquelles par rapport a l'utilisation des guêtres de posture ?? Non , absolument aucune . Bien au contraire ! Une musculature harmonieuse , les points faibles du cheval comblés , et donc un cheval qui se révèle niveau obstacle .

Bien sur , tout cela n'est pas dû que aux guêtres . C'est un tout . Les guêtres sont une aide, un plus . Ca optimise le travail . Et c'est bien sûr a utiliser selon le protocole et les préconisations .

J'ai les bracelets antérieurs depuis 1 an 1/2 environ . Les guêtres postérieures sont toutes nouvelles et viennent de sortir . Je les utilise depuis env 1 mois 1/2 .
Les guêtres postérieures sont a utiliser sur des chevaux ayant déjà suivit le protocole et habitués aux bracelets antérieurs .

J'utilise ant et post ( voir les 2 en même temps mais uniquement a la longe) .

Le travail a La longe a une place tres importante dans le protocole bracelets antérieurs , et par la suite , avec l'utilisation des guêtres post .

Pour moi , la locomotion et le fonctionnement du cheval ont une place prépondérante dans mon équitation et ma façon de travailler les chevaux . Il est pour moi essentiel de sentir et voir mes chevaux fonctionner et se déplacer harmonieusement .

En général , bcp de cavaliers ne voient et se contentent de la forme (dressage , bonne exécution de l'exercice demandé ) , en oubliant le fond (fonctionnement correct de leur cheval dans la confort et la décontraction ) .
Et d'ailleurs , bien peu d'enseignants accordent une place a la locomotion et la biomécanique dans leur enseignement !

Ma rencontre avec Yael , son enseignement et l'utilisation du matériel qu'elle a développé comblent vraiment mes attentes dans ce domaine , encore trop délaissé !

Édité par dolimos le 30-07-2019 à 14h36



Mel312

Membre ELITE Or
  

Trust : 14  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10509
0 j'aime    
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 30/07/2019 à 14h37

dolimos merci pour ta réponse détaillée. Je vais voir ce qui est possible sachant que maintenant la jument est a la maison sans installations. Donc travail régulier possible quand ballade ou longe dans les prés.

Dolimos

Membre ELITE Bronze

Trust : 539  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6407
2 j'aime    
Travail du cheval dissymétrique
Posté le 30/07/2019 à 14h59


Citation :
Ne pas chercher à effectuer des reports de poids d'avant en arrière tant que l'équilibrage latéral n'est pas résolu
Donc, on rééquilibre latéralement pour ensuite pouvoir rééquilibrer longitudinalement.


Voila ! Si il y a vraiment une chose a retenir , je pense que c'est celle là !

Tout comme on ne développe pas la poussée tant qu'on a pas l'équilibre et la rectitude .

Un cheval ne peut pas pousser droit ( et donc utiliser toute sa puissance de façon optimale ) si il n'est pas symétrique et homogène dans ses appuis au sol .
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
Travail du cheval dissymétrique
 Répondre au sujet