Aurait-on une pénurie de chevaux ?

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 ... 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31
Auteur
31313 vues - 509 réponses - 1 j'aime - 47 abonnés

Harasstgermain

Expert
   

Trust : 459  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 766
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 08/07/2021 à 21h28

Bonjour à tous

Depuis de nombreuses années le nombre d’éleveurs est en baisse constante jusqu’à moins 75% selon certains par rapport aux grandes années et cela toutes races confondues

Le nombre de chevaux produits est aussi en baisse tant chez nous que chez nos voisins

Par conséquent et selon les lois du marché les prix augmentent

Et encore on a du mal à trouver des chevaux qui correspondent à la demande du marché
Des chevaux faciles pour Débutants
Et non pas des chevaux de sports croisés d’étrangers peu pratiques

Fini les importations de Connemaras irlandais peu chers et au caractère difficile
Fini les shets hollandais...

On ne va pouvoir compter que sur la production française en berne

Trotteurs de réforme et pur sang ont vu aussi leurs prix augmenter et leur utilisation fait déchanter beaucoup d’amateurs

Alors quoi...

La demande est toujours là
Mais les potentiels acheteurs sont restés sur des tarifs d’il y a quelques années...

Mais l’offre?
Et les prix...

Donnez-nous votre sentiment
Bons échanges à vous tous

Tartine88

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 1716  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6758
0 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 21/07/2021 à 18h15

lapsuscalami je l'ai lu. Mais ce que j'ai compris du topic, c'est qu'aujourd'hui, on fait des produits avec du papier, du sang, qui ambitionne le concours et la valorisation voir cheval d'amateur...
Et j'ai aussi compris que ce qui rentre dans mon budget, ce sont des chevaux fracassés à 6 ans parce qu'ils ont déjà bien tournés ou fracassés parce que le petit cavalier de club nouvellement proprio s'est senti dépassé par les évènements.

Sauf qu'à l'époque, l'élevage, c'était pas juste du papier et du cheval de concours. C'était du cheval basique.

Dans tous les cas je ne comprends pas qu'un cheval de seconde main puisse parfois être plus cher qu'un cheval d'élevage, avec ou sans papier, avec ou sans valorisation !

Jinssa

Membre VIP
   

Trust : 1848  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5010
0 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 21/07/2021 à 18h15

tartine88

Fais le compte pour toi même si tu faisais un poulain avec ta jument. Entre l entretien de la mère et du poulain jusqu a ses 3 ans (voir un peu plus) et peut être un petit quelque chose pour la saillie (parce que même si c est pas un champion du monde y a peut de chance que ce soit gratuit) et le débourrage fait par la bonne personne a combien voudrais tu vendre ton poulain? Même en tant que particulier.

Totox

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 710  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7171
4 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 21/07/2021 à 18h15

tartine88 mais ton croisé porte et fenetre tu le nourris pas entre 0 et 5ans? Tu lui fait pas les pieds? Et le débourrage tu le payes avec des Haribo?

En faite sans meme parler de saille/frais techniques ton cheval il a déjà couté 5000 ?euros

Lapsuscalami

Membre VIP

Trust : 172  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3797
0 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 21/07/2021 à 18h18

tartine88 Bah non, on parlait clairement du coût et du manque de choix en cheval de loisirs qui fait un peu de tout, qui est gentil et sympa.
Et ça c'était déjà une perle rare quand j'ai acheté les miens il y a 6 et 7 ans ; et encore ce sont des pompons. En profil plus sportif (cheval plus près du sang, avec plus de taille, on va dire), c'était coton à trouver débourré et bien mis. Ou alors il fallait taper dans un peu d'âge : 10-12 ans.
Là même les 15 ans partent comme des petits pains.

Tartine88

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 1716  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6758
0 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 21/07/2021 à 18h21


lapsuscalami a écrit le 21/07/2021 à 18h18:
@tartine88 Bah non, on parlait clairement du coût et du manque de choix en cheval de loisirs qui fait un peu de tout, qui est gentil et sympa.
Et ça c'était déjà une perle rare quand j'ai acheté les miens il y a 6 et 7 ans ; et encore ce sont des pompons. En profil plus sportif (cheval plus près du sang, avec plus de taille, on va dire), c'était coton à trouver débourré et bien mis. Ou alors il fallait taper dans un peu d'âge : 10-12 ans.
Là même les 15 ans partent comme des petits pains.


Oui enfin pour nombreux ici, cheval de loisir c'est celui qui doit pouvoir tourner en club 2/1 et qui a des papiers, donc qui est débourré, travaillé, un minimum valorisé... Forcément que ça fait monter le chiffre.

Concernant le reste, j'ai déjà pensé à faire pouliner ma comtoise et fait les calculs et CLAIREMENT, faire pouliner ma jument coûterait moins cher qu'acheter un poulain...

Lapsuscalami

Membre VIP

Trust : 172  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3797
1 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 21/07/2021 à 18h24

tartine88 Euh pas du tout, ça fait 26 pages qu'on y est et beaucoup ici ont partagé leur recherche d'un cheval d'extérieur, bien sympa, qui est aussi ok pour travailler à pied, et sortir faire un stage de temps en temps, faire du plat, se faire un petit parcours à la maison de temps en temps... La base quoi.

Pour le poulinage je n'y connais rien, je laisse dire les pros, mais vu ce qu'un cheval coûte annuellement, et les besoins d'un poulain... je n'aurais pas forcément dit qu'on s'y retrouve !

Tartine88

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 1716  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6758
0 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 21/07/2021 à 18h26

lapsuscalami Ce qu'un cheval coûte annuellement, c'est propre à chacun. Je ne crois pas qu'il y ait franchement une réponse exacte à cela... Donc si, je m'y retrouve. Tout comme ma copine ATE s'y est largement retrouvée quand elle a fait pouliner deux fois sa jument parce qu'elle ne trouvait pas du tout ce qui lui correspondait.

Kasugaii

Membre VIP
 

Trust : 152  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4080
3 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 21/07/2021 à 18h28


totox a écrit le 21/07/2021 à 17h56:
@kasugaii Oui et il y a pénurie parce que les éleveurs ont disparus.... Parce que pendant X temps les acheteurs n'ont pas compris quel était le bon prix... Que pendant X temps les éleveurs ont bradé a perte.... Bref


Je ne suis pas sûre de cette conclusion. En tout cas elle ne serait pas unique. Tu n'as pas réagi au business modèle et au fait que la majorité des éleveurs étaient amateur avec une activité professionnelle dans un autre domaine.

Un exemple que je connais, l'élevage de chevaux américains fait naître des poulains, les travaillent, travaillent d'autres chevaux, réalisent des cours. Tu as dans ce cas des économies d'échelle.

Ou bien un elevage, qui fait des cours, et qui a un partenariat avec un entraîneur sur son site. Il a des pensions avec les chevaux de l'entraîneur et loue ses installations.

Si le business modèle de l'éleveur amateur c'est d'avoir des installations personnelles, en ne faisant naître que 2-3 poulains par an, en ayant un job à côté, le coût global du poulain va être beaucoup plus élevé que dans les exemples précédent. Comment cet éleveur va travailler sa communication, sa notoriété ect?

Cherchour

Membre ELITE Bronze

Trust : 96  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6073
3 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 21/07/2021 à 18h38

kasugaii après si je peux me permettre, je suis entièrement d’accord avec toi sur le fond pour l’élevage western.

Cependant j’ai l’impression que le western attire quand même une clientèle loisir avec plus de moyens que le classique. Le prix d’une bonne selle western est plus élevé que des marques de renommée équivalente en classique, idem pour les padds, le prix des cours est souvent plus élevé, tout comme celui des stages.

Il y a moins d’offre de structures donc soit tu as la chance d’habiter à coter d’une écurie orientée western soit pour avoir accès à l’enseignement tu vas avoir besoin de transporter ton cheval.

Et si je compte mes amis western qui ont un van ils sont en proportion plus nombreux que les cavaliers de classique. Après est-ce que le manque de structure fait qu’avec des revenu similaire un westerner va être plus enclin à acheter de quoi tracter ? Je ne sais pas

Donc je pense que par la force des choses tu as un nivellement vers le haut d’une clientèle qui va pouvoir mettre le prix pour avoir un bon cheval de loisir.

Kasugaii

Membre VIP
 

Trust : 152  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4080
0 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 21/07/2021 à 18h49

cherchour

C'est tout à fait possible.

Je ne constate juste pas dans mon cercle, et je n'ai pas une vision sur le périmètre français.
En tout cas dans mon ranch, il y a de l'étudiant fauché au cadre sup. Ce qui va changer ce n'est pas tant le prix du cheval que ce qu'il va faire avec (cours, balade, stage ou non). Ce que je constate pour les selles, c'est la plupart du temps de l'occasion. Donc dans les 500-600 euros.
Effectivement ceux qui n'ont pas leur chevaux dans la pension ont un van où se le font prêter mais les chevaux sont au pré chez eux donc pas le même coût d'entretien.

Là où je constate des différences dans le prix des chevaux, c'est lorsqu'on veut faire de la compétition et encore plus lorsqu'il est déjà travaillé. D'ailleurs, les personnes que je côtoie peuvent avoir plusieurs chevaux dédiés à des disciplines.

Cube

Expert
   

Trust : 36  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 513
10 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 21/07/2021 à 19h18

tartine88

Citation :
Mais en fait, en élevage, ça veut dire quoi produire un "bon cheval de loisir" ??
Non parce que élevage ou pas, j'ai eu une trotteuse, j'ai eu une croisée ardennaise et j'ai une comtoise... Les trois font exactement la même chose, non parce qu'elles sont sortie d'un étalon de fou ou parce que leurs origines leur ont permis de faire 140... Mais parce que le travail, je l'ai fait ensuite.

Ça veut dire sélectionner les parents pour du loisir !
C'est à dire ne pas faire reproduire la trotteuse frappadingue parce qu'on peut rien en faire d'autre, mais celle qui a fait ses preuves en balade/ rando/ trec. Idem pour les croisés.
Le travail que tu continues APRES, l'éleveur l'a fait au début en choisissant les parents pour leur mental.
J'ai fait un croisement réfléchi SF PP avec du poney NF pour produire un OC PP avec moins de taille et un super mental. J'ai un super cheval de loisir capable de faire des trecs, super polyvalent, mais je n'ai produit aucun frère et soeur à côté parce que j'étais dégoutée du marché. S'il ne m'avait pas convenu (parce que tu ne sais jamais si ça va "matcher"), j'aurais vendu à perte (et je le savais dès le départ, je venais d'en vendre un une misère parce que la mère était ONC...)
J'ai une copine juste à côté de chez moi qui produit du cheval de loisir, maintenant elle ne s'emm*rde plus, pardon, le gens veulent de la couleur, elle met les juments qu'elle n'a pas pu débourrer à la saillie. Point.
Au début de son élevage, c'était les juments qui avaient fait leur preuve niveau mental, et les père aussi. Ça ne rapporte rien, stop. Et pourtant, on savait pertinemment quelle jument produirait des chevaux facile, en or...
Il n'y a pas de reconnaissance pour l'élevage de loisir. On considère que ce sont des "rebuts" du cso. Mais le temps que tu passes avec un poulain pour l'éduquer (en plus de la sélection des parents)... Zut. Ça devrait avoir un prix.

Edit : faute de frappe

Édité par cube le 21-07-2021 à 19h24



Totox

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 710  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7171
0 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 21/07/2021 à 19h19

kasugaii et bien dans mon monde la grande majorité des élevages sont effectivement des amateurs ou sens ou ils ont une autre activité à côté.

Souvent ils sont agri et élèvent à côté de leur activité vache ou céréales. Ils n'ont pas d'infrastructures de travail et ne monte meme pas à cheval.

Chaque intervenant a son propre role. L'éleveur eleve et ensuite qqn d'autre débourre et démarre.

A mon sens c'est un " business model " qui fonctionne et qui a du sens. L'éleveur a besoin de place, de parcs,? le cavalier lui a d'autres infrastructures, d'autres besoins.

Ils peuvent travailler ensemble au meme endroit mais les métiers sont différents.

Il y a bien des club qui font naître leurs chevaux et qui les demarrent mais c'est a la marge et pour moi ceux la ne sont pas vraiment éleveurs dans le sens ou ils sont surtout utilisateurs du produits finis. Ils ne délocalisent pas la production c'est tout.

Si tu n'es pas d'accord avec ma conclusion quelle serait la tienne du coup ?

Édité par totox le 21-07-2021 à 19h21



Tartine88

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 1716  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6758
2 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 21/07/2021 à 19h22

Après la grande problématique (et quelqu'un l'a très justement dit dans les première pages!) c'est la démocratisation de l'équitation qui a mené à des acheteurs avec moins de moyens et plus de demandes et... boom, la chute de l'élevage...

Moi en réalité ce qui me bloque, c'est de devoir payer pour quelque chose que je ne veux pas... Je sais pas si je vais vraiment bien exprimer ma pensée mais même en supposant que j'ai un budget à 6 000€, dans ce budget là je serai OBLIGEE aujourd'hui d'y payer des papiers et un "travail" dans l'optique concours. Alors que moi, pour ce prix, je voudrais juste à avoir à payer l'animal et son débourrage. Pas ses papiers dont je me moque et encore moins sa valorisation en concours !

Totox

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 710  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7171
4 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 21/07/2021 à 19h25

tartine88 mais on te dit que l'animal et son débourrage ne coutent pas 2000 euros !! Que tu le veuille ou non en fait?.

Tartine88

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 1716  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6758
0 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 21/07/2021 à 19h27

totox sauf que je te le redis, mon budget de 2 000 euros n'est pas accès pour un cheval d'élevage. Que tu le veuilles ou non. De plus, ce budget est le MINIMUM, pas mon maximum, merci !
ENSUITE comme je l'ai dit, ça me pète les * de devoir payer des papiers qui font que le cheval coûte plus cher "pour rien".
Page(s) : 1 ... 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
 Répondre au sujet