Aurait-on une pénurie de chevaux ?

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 ... 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 ... 35
Auteur
33529 vues - 511 réponses - 1 j'aime - 48 abonnés

Harasstgermain

Expert
   

Trust : 465  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 799
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 08/07/2021 à 21h28

Bonjour à tous

Depuis de nombreuses années le nombre d’éleveurs est en baisse constante jusqu’à moins 75% selon certains par rapport aux grandes années et cela toutes races confondues

Le nombre de chevaux produits est aussi en baisse tant chez nous que chez nos voisins

Par conséquent et selon les lois du marché les prix augmentent

Et encore on a du mal à trouver des chevaux qui correspondent à la demande du marché
Des chevaux faciles pour Débutants
Et non pas des chevaux de sports croisés d’étrangers peu pratiques

Fini les importations de Connemaras irlandais peu chers et au caractère difficile
Fini les shets hollandais...

On ne va pouvoir compter que sur la production française en berne

Trotteurs de réforme et pur sang ont vu aussi leurs prix augmenter et leur utilisation fait déchanter beaucoup d’amateurs

Alors quoi...

La demande est toujours là
Mais les potentiels acheteurs sont restés sur des tarifs d’il y a quelques années...

Mais l’offre?
Et les prix...

Donnez-nous votre sentiment
Bons échanges à vous tous

Kasugaii

Membre VIP
 

Trust : 158  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4140
6 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 21/07/2021 à 15h58


kasugaii a écrit le 21/07/2021 à 13h54:
Ça m'a toujours surprise ce positionnement du monde pro équestre.
Dans les sociétés qui vendent des biens ou des services, si on ne veut pas faire faillite, on essaie de comprendre le client, ses attentes ect...

Une société qui dit" le client est trop bête, il ne connait pas le coût, il ne connait pas son vrai niveau" sans se remettre en cause, elle va couler à un moment où un autre.

En équitation western, les propriétaires de loisir sont prêts à mettre plusieurs milliers d'euros pour un cheval sains, polyvalents. Il y a même des contrats où tu achètes le poulain et l'éleveur le garde, le debourre, l'éduque et tu le récupères à 3 ans. Les clients ne sont pas plus intelligents que ceux du classique alors pourquoi ça fonctionne ?


Je le remets mon message ici, car les derniers messages parlent encore de "c'est la faute des acheteurs, ils ne comprennent rien, ils sont nuls".
Pourquoi en western ça fonctionne et pas en classique?
Question de business model peut être ? Autres idées ?

Totox

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 716  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7442
0 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 21/07/2021 à 16h02

kasugaii Ben ca marche aussi dans les courses et dans le sport....

Pourquoi ca marche pas dans le loisir? Parce que le loisir ca veut tout et rien dire...Quand je parle de loisir c'est du vrai loisir, de l'amusement, de la détente.... Y a pas de "ligne de conduite" sous prétexte qu'il n'y a pas d'objectif. Ces gens là ne se rendent pas compte de ce que c'est de faire naitre, élever, éduquer, démarrer un cheval...Alors pourquoi ils devraient payer? Je sors de là les gens qui veulent un cheval de "loisir" au sens pas un crack de concours mais néanmoins avec des prédispositions pour les disciplines auxquelles ils se destinent.

Quand tu parles de Western "loisir" c'est quand même avec un objectif de travail au bout même si c'est pas pour faire les JEM je pense non? Du coup c'est pareil pour les gens qui cherchent un cheval brave pour faire un peu de tout et qui acceptent de mettre 6/7000 balles pour payer la sélection et le travail.

Édité par totox le 21-07-2021 à 16h06



Kasugaii

Membre VIP
 

Trust : 158  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4140
6 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 21/07/2021 à 16h17

totox non, loisir que ce soit classique ou western c'est la même chose. Pas de compétition ou à la maison ( comme en cso, la différence entre sauter 90 ou 130), balade, cours en club. C'est la recherche d'un cheval polyvalent, bien dans sa tête et sain pour toucher à plusieurs disciplines.

La description qui était donnée dans le post.

Moi ça m'étonne quand j'entends : quand il y aura moins de chevaux ils achèterons ce qu'il y a au prix qu'on souhaite. Le milieu équestre est bien un des rares milieux où on ne prend pas en compte le besoin client. C'est à lui de s'adapter.

Si j'en reviens au business modèle :
- pour la question de l'étalon et de la génétique. J'ai vu des éleveurs d'une race se regrouper pour acheter des étalons ensemble et les étalons tournent dans les différents élevages.

Il y a certainement des business modèle à inventer pour réduire les coûts et augmenter la valeur des animaux. Dans les élevages de chevaux américains que je suis, ce n'est pas l'éleveur amateur. Ils produisent, travaillent les chevaux. D'ailleurs, je vois de plus en plus de cavalier loisir issus du classique se tourner vers ce type d'élevage.

Himaliae

Membre ELITE Or
  

Trust : 351  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10109
2 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 21/07/2021 à 16h26

globs ca existe mais il faut se dire qu'il faudra peut-etre la bonne affaire de la vente "imprévue" - Une proprio qui n'a pas pas le temps cause changement de vie ou soucis financiers, une jeune qui part faire des études, etc ;-)



myosotis81 a écrit le 21/07/2021 à 14h18:
@totox mais c'est quoi pour toi un niveau décent ?
Un cheval de loisir sportif, sans origines particulières, qui a 3 allures et un équilibre corrects, qui enchaîne ou pourra à terme enchaîner 1m sans forcément être sans faute, et qui a un vrai bon mental passe-partout, ça devrait se vendre combien, mettons à 5ans ?


myosotis81 je dirais que ca pourrait se trouver sur du réformé bien travaillé pour 6/7k et minimum 8/9 k€ (mon avis n'engage que moi) en SF/OC hors apport supplémentaire (chic, liste/balzanes sympas, résultats en concours, jument donc potentiel descendance, etc etc)


couagga je cite le lien que tu as mis et qui finalement va dans le sens de cette conversation:
[i]La production française ne répond que partiellement à ces attentes essentiellement orientées vers le loisir et le sport amateur.
En effet, les chevaux français sont essentiellement produits :
soit en dehors d’un schéma de sélection : 1/3 des chevaux de selle produits sont des ONC
soit pour la compétition : 60% des éleveurs de chevaux de sport cherchent à produire des animaux pour le niveau professionnel (saut d’obstacles principalement).
Face à cette production surtout orientée sur l’élite, les éleveurs de chevaux de loisir ne représentent que 15% des éleveurs français. Il en découle un hiatus entre le prix de production et le prix de vente, car dans leur grande majorité les chevaux de sport sont achetés « peu cher » alors qu’ils sont quasiment tous chers à produire.
[/I]

Voilà le soucis en chiffre selon l'IFCE (j'ai pas tout lu, je m'y attelle ce soir, merci pour le lien)

C'est exactement mon ressenti en terme d'acheteur actuel à objectif "loisir sportif ++" (mais clairement pas sport au sens propre car mental important à mon sens)

Totox

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 716  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7442
2 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 21/07/2021 à 16h28


kasugaii a écrit le 21/07/2021 à 16h17:

Moi ça m'étonne quand j'entends : quand il y aura moins de chevaux ils achèterons ce qu'il y a au prix qu'on souhaite. Le milieu équestre est bien un des rares milieux où on ne prend pas en compte le besoin client. C'est à lui de s'adapter.


Je ne suis pas forcément d'accord.... Le besoin client est pris en compte quand il est raisonnable.... Si il n'est pas possible de produire un cheval gentil, pratique, de la bonne couleur et de la bonne taille pour le prix que le client estime le bon, c'est pas forcement au producteur de s'adapter....

'Fin j'sais pas, c'est pas parce que je veux des tomates violettes que les producteurs vont en faire au prix des tomates grappes... Ca tout le monde le comprend, pourquoi c'est pas le cas pour les chevaux?

Le prix qu'"on souhaite" c'est pas forcement celui qui permet de rouler en Porsche, par contre c'est celui qui permet de vivre décemment. Apparemment ca choque moins quand on parle des prix des fruits et légumes et du niveau de rémunération des agriculteurs!

Je rappelle juste le chiffre donné plus haut dans un doc IFCE : prix moyen de vente d'un cheval de loisir : 1800€!! Tu trouves ca acceptable toi?

Mon ex il était comme ca... Il voulait un X3 récent, gris, full options.... Ils scrutait toutes les annonces en m'expliquant qu'elles étaient toutes trop chères... TOUTES hein vraiment.... A aucun moment il se serait peut être dit que son budget de 10 000 a lui était pas le bon? Non, il a trouvé la voiture qu'il voulait quasi a son prix...."Tiens t'as vu j'avais raison les autres étaient trop chères!!"
Manque de bol 3 mois après elle était morte... Vice caché... Bah oui mais gars, t'y voit pas un problème la dans ton truc?

Pour le reste je suis d'accord et ce que tu vois dans le western marche aussi dans le classique, c'est juste pas la norme parce qu'un moment le cheval de loisir c'etait un fourre tout et qu'on en trouvait a tous les prix a chaque coin de rue... adapté ou pas...
C'est moins le cas à partir du moment ou on commence a cibler un peu sa recherche.

Édité par totox le 21-07-2021 à 16h43



Foine

Membre d'honneur

Trust : 254  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1317
0 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 21/07/2021 à 16h37

kasugaii je fais partie de ceux qui ont acheté un cheval américain pour du loisir donc pour répondre en ce qui me concerne...
Ces races là ont été sélectionnées depuis toujours aussi pour leur mental, surtout pour les chevaux all around ou ranch. J'ai pas visité bcp d'élevages mais ça a été mis en avant à chaque fois. Mais il y a aussi des performers dans ces races.

Je trouve que ça les rend intéressant car on a des chevaux à la fois sportifs et sympa (sauf éventuellement des lignées vraiment spécialisées cutting/reining). Pour du loisir ou des amateurs c'est super plaisant.
Le discours du cheval long à former est aussi très présent je trouve, même si ça paraît pas vu que les chevaux sont debourrés jeunes.

Peut-être que ces éléments de langage font que ça séduit des acheteurs...
Ou peut-être aussi qu'il y a beaucoup moins de chevaux américains et mathématiquement ca fait monter les prix.

Chach_42

Membre d'honneur

Trust : 170  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1379
0 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 21/07/2021 à 16h54

kasugaii
Je connais pas le monde du western mais c’est intéressant leur fonctionnement. 

Mais eux aussi il y’a beaucoup d’importation non ? d’Italie notamment. Les éleveurs produisent suffisamment pour la demande ?

Le problème pour les chevaux de sport/ loisir c’est que déjà 95% des éleveurs sont des gens dont c’est pas l’activité principal, qui se font plaisir et qui essaye vaguement de pas trop perdre d’argent.

Donc monté un business plan à la rigueur pour les 5% restant mais globalement les éleveurs manqueraient de ressources pour faire les choses bien.

Et le deuxième souci c’est qu’on travaille avec du vivant. Un produit lambda non vivants disons tu as des leviers pour faire baisser les prix mais un cheval ben ça reste un cheval à moins d’aller lui faire sucer des cailloux, ne pas le parer, avancer son âge de débourrage pour le vendre plus vite … Et les économies d’échelle c’est pas possible à moins de rentrer dans de l’intensif.

Pcql évoque les coûts de l’insémination mais pour moi c’est anecdotique et je ne vois pas les économies sur du long terme. Et mutualisé un étalon j’ai du mal à voir l’intérêt à moins d’avoir une jumenterie équivalente sur tous les points (mental & physique).

Donc s’adapter aux consommateurs sur certains aspects (le mental, la couleur etc) pourquoi pas mais aux niveaux des prix c’est plus tendu.

 

Golga

Membre VIP
 

Trust : 84  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4011
4 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 21/07/2021 à 17h17

kasugaii je vais mettre un bémol tout de même : dans "le monde du western" peut être. Mais dans le monde du "pékin moyen qui veut avoir son cheval à la maison et faire 3 stages avec des vaches dans l'année, tout en montant "à la western"" je t'assure que ceux que j'ai chez moi n'ont strictement aucune envie de mettre de l'argent dans un cheval pratique et sain. Ca achète les chevaux 3 francs six sous sur les foires, ça les débourre à 2 ans à l'arrache, et ça s'appelle "cavalier de western loisir".

- alors j'ai peut être des exceptions hein, mais sur la dizaine de "cavaliers western" que je connais, tous sont sur ce moule la... -

Totox

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 716  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7442
1 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 21/07/2021 à 17h21

golga Du coup ca redevient mon cavalier loisir qui sélectionne pas évoqué un peu plus haut...

C'est juste qu'ils sont tombé par hasard sur un élevage de QH plutot qu'un élevage de SF ou je ne sais quoi. Ou parce qu'il sont un peu plus cowboy que classique... mais dans le fond ca reste le client qui achète un cheval comme un caniche....

Ceux la ils veulent du cheval de consommation.. Le cheval Gifi... On s'ne fout de l'éthique on veut un cheval sur lequel on peut faire radada demain... Et le moins cher possible surtout parce que de toute facon un cheval ca se jette dans le jardin et ca coute quasi rien...

Édité par totox le 21-07-2021 à 17h22



Golga

Membre VIP
 

Trust : 84  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4011
0 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 21/07/2021 à 17h25

totox c'est terriblement ça...

Tartine88

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 1748  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6817
3 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 21/07/2021 à 17h26

Je viens m'incruster ici après avoir tout lu attentivement. Je ne sais pas trop si mon message est hors sujet mais je ne me vois pas ouvrir un nouveau topic... Je sais qu'on parle élevage ici et pas de vente de particulier/particulier mais je crois que tout est inhérent.

Je suis ce qu'on appelle "une fausse cavalière" dans le monde du cheval. Jamais fait de concours et n'en ferai jamais. Je suis hors structure. Cavalière d'extérieure depuis 10 ans. Propriétaire depuis bientôt 7 ans. Officiellement galop2 bac-à-sable mais je ne saurais pas estimer réellement mon niveau à cheval/à pied aujourd'hui.

BREF. Je recherche un cheval. Enfin un grand poney ou petit cheval. Pour l'extérieur. Pour qu'on puisse sortir à deux (mon chéri sur ma comtoise). J'ai un budget moyen de 2 000€ et un maximum de 3 500€ si vraiment perle rare.

Et honnêtement, ça me gonfle, parce que particulier ou éleveur ne commencent par vendre que des papiers ou du palmarès. Moi je recherche juste un cheval sain, débourré (même si vert dans le travail). Je ne veux pas qu'il ait fait de concours tantôt ou qu'il sorte des co***lles d'un grand cheval. M'en tape qu'il puisse sortir en 130 ou faire fontainebleau.

Alors selon vous, est-ce normal que mon budget ne couvre QUE les trotteurs/ps réformés ? Ou alors les poulains de 3 ans ? Ou encore les vieux de 20/25 ans ???

Pcql

Membre VIP

Trust : 39  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3899
8 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 21/07/2021 à 17h27

" quand il y aura moins de chevaux ils achèterons ce qu'il y a au prix qu'on souhaite. " : sauf que : ben non, en fait !
Ça, ça marchait peut-être dans les années 70/80, mais plus aujourd'hui ! Ils ne trouvent pas ? Pas grave, il y aura bien un marchand pour rentrer un camion de plus de chevaux irlandais/espagnol/polonais, ...
Et l'éleveur restera avec son cheval inadapté au marché sur les bras, qu'il essayera désespérément de vendre à perte, quand les autres margeront sur un lot de cruzados ou de criollos ;)

Solange27

Membre VIP
   

Trust : 1837  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5464
2 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 21/07/2021 à 17h29

Mais en fait, vous parlez d'une penurie de chevaux d'élevage, élevés par des éleveurs qui les font naître, c'est ça ?
Car des chevaux à vendre, il y en a plein, non ?

Totox

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 716  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7442
7 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 21/07/2021 à 17h32


tartine88 a écrit le 21/07/2021 à 17h26:

Alors selon vous, est-ce normal que mon budget ne couvre QUE les trotteurs/ps réformés ? Ou alors les poulains de 3 ans ? Ou encore les vieux de 20/25 ans ???


Ben en fait oui... c'est normal!
Parce qu'un cheval sain, normal et débourré ca coute plus cher!

Totox

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 716  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7442
0 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 21/07/2021 à 17h35

solange27 Pas nécessairement de chevaux d'élevages non.

Non des chevaux a vendre il n'y en a pas plein....Enfin peut etre que si mais il y en a moins qu'il y a 2/3ans.
Moins en nombre et de moins bonne qualité parce que le commerce marche plutôt fort depuis 1 ou 2ans et que du coup les chevaux partent vite et sont rares. Il reste un peu le "rebus" en gros...

Ou alors il faut revoir les tarifs qu'on peu avoir en tête et qui s'appliquaient il y a 3/4ans

Édité par totox le 21-07-2021 à 17h41



Page(s) : 1 ... 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 ... 35
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
 Répondre au sujet