Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 ... 43
Auteur
29178 vues - 645 réponses - 14 j'aime - 32 abonnés

Uneraell

Membre d'honneur
 

Trust : 98  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1663
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 15/08/2021 à 19h25

Bonjour à tous !

Je nous ai déjà présenté par-ci, par-là dans quelques topics plus génériques, mais je me rends compte que plus on avance, plus j'apprécie de tenir notre "journal". Je me suis donc dit qu'il était temps d'ouvrir notre topic ! (Et surtout, j'ai enfin un Pivo donc je vais avoir de quoi illustrer tout ça ahah).

Début 2021, la remise en question

Nous sommes en février, il fait moche, je suis en vacances et confinement oblige, je n'ai rien d'autre à faire que buller dans mon canapé en massacrant des tablettes de chocolat. Je suis déprimée, je travaille trop, j'en ai marre. J'ai arrêté de monter à cheval en 2017; j'ai terminé mes études et trouvé du travail en Irlande. Les choses se sont enchaînées trop vite et je décide de ne pas monter pendant un moment, le temps de "trouver ma routine". Finalement, je ne suis jamais montée en Irlande, trop compliqué à partir du centre-ville, toujours d'autres priorités... En 2019, je quitte mon travail et reviens en Belgique pour me faire opérer du dos. Je choisis une technique expérimentale car c'est le seul traitement qui me permettrait de remonter à cheval. Fast forward jusqu'en 2021, je pète la forme physiquement, je mène une vie normale, mais en dedans... Je suis vide. Je prends conscience que la proximité des chevaux me donnait une raison de vivre et qu'il est temps de refaire de la place pour ce qui compte. Je trouve un petit centre équestre pour me remettre en selle en mars et c'est décidé : pour fêter les 2 ans de mon opération, je lance le projet "propriétaire".

Pendant quelques semaines, je fouille les annonces, révise mes budgets, cherche une écurie... Finalement, je prévois trois visites le 24 avril 2021. Pile deux ans après mon opération, ce jour qui a fait basculer ma vie, pour moi c'est un signe. Le 23 à 17h, les différents vendeurs m'appellent, les chevaux sont vendus. Gros coup de barre, j'avais tellement d'espoirs... Par dépit, je finis par contacter le vendeur d'un hongre, bien dans mes critères, mais dont l'annonce tourne et tourne depuis 4 mois, alors qu'il ne semble avoir que des qualités ? Le rendez-vous est pris pour le lendemain midi, je me dis qu'au pire, ça sera une "expérience d'essai" et ça me ça me donnera une comparaison pour le suivant.

On me présente un cheval sensible, délicat, hyper stressé et malgré tout, tellement poli en main, super agréable à monter. Je ne le réalise pas encore, mais c'est le coup de coeur. Je suis coincée dans le rationnel, mais tout mon entourage me le dit "quand tu parles de ce cheval, y a un truc". Je décide d'y retourner pour un autre essai, je doute... A nouveau, tout se passe super bien. Cette fois je suis accompagnée d'une professionnelle qui me confirme qu'elle ne voit pas de défaut majeur à ce cheval, qu'il vaut son prix. Est-ce que c'est le bon ??? Allez, à un moment, il faut sauter dans le vide...

Cliquez pour voir l'image   

Le vendredi 7 mai, visite vétérinaire. Tout se passe bien, on refait des radios, on teste un truc, un autre, la véto revérifie... Finalement, on a fait le tour, elle se tourne vers moi "Et ben voilà... Félicitations !" Je réalise à ce moment-là que c'est fait, il ne reste qu'à signer, et attendre qu'il arrive. Le soir même, sur le coup de 21h, voilà mon rêve de gamine qui débarque:

Cliquez pour voir l'image   

Je suis donc depuis un peu plus de 3 mois propriétaire de Pastor de Vara, hongre Pure Race Espagnole de 6 ans, né en Espagne et importé en Belgique en 2020. Avec sa gigantesque crinière et son regard enchanteur, j'ai pensé pendant des mois que c'était un cheval à problème ou avec un vice caché qui attendait d'être refourgué à une gamine... Ma mère continue de dire que c'était le destin, et qu'il fallait juste qu'on se rencontre. Je suis absolument raide dingue de ce cheval, outre le trouver superbe, il s'est révélé avoir une personnalité et un mental en or brut.

Cliquez pour voir l'image   

Je vais reparcourir nos grandes étapes des trois premiers mois dans mes prochains posts et puis continuer notre histoire au jour le jour ! Merci d'avance à ceux qui liront, commenteront, auront des avis constructifs ou des conseils à donner... A bientôt pour la suite :-)

Prochaines étapes de ce journal:

Boiterie et transition pieds nus
Convalescence et découverte du travail à pieds
Connection Training et travail en R+
Reprise du travail monté
Sujet marqué en post-it L'auteur de ce sujet l'a marqué par des "Post-It".


Cliquez-ici pour suivre le post marqué



Édité par uneraell le 07-11-2021 à 20h17

Liquescence

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 283  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7462
1 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 13/09/2021 à 10h33

Riche semaine dernière dis, malgré le coup de stress avec le chemin étroit. Et quelle évolution de pied !

Uneraell

Membre d'honneur
 

Trust : 98  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1663
8 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 13/09/2021 à 18h38

khady En vrai, je pense que je survends un peu le truc, juste parce que je suis trop fan de mon ch'val

Bilan saddle-fitting

Ah que j'avais hâte pour cette séance ! Un peu cette excitation " d'enfin pouvoir faire les choses bien " qui continue, je pense. Et on a bien occupé la matinée, ça nous a pris un bon deux heures et demi cette affaire. La saddle fitteuse était déjà venue le voir en shiatsu, donc c'était sympa de la revoir, de refaire un mini bilan des tensions et la comparaison entre mi-juillet (j'avais remis mes fesses une fois dessus) et maintenant, où on a repris le travail. Elle le trouve mieux, plus détendu, plus équilibré, même si toujours carrément dissymétrique (bé oui, la blague)

Elle le mesure, le regarde sous toutes les coutures, on le fait bouger en longe, tout va bien. On passe à la selle. Là je commence à passer un peu pour une débile: "vous m'aviez dit que c'était de la laine dans les panneaux, non ? Y a une étiquette Cair sur la selle pourtant." Heuu... Ben je croyais. "Elle date de quand cette selle ? " Heuu, c'est une occasion, j'en sais rien. Du coup, vas-y qu'on ouvre la selle et qu'on regarde ce qu'elle a dans le ventre ! Bonne surprise, les panneaux sont en effet refaits, c'est bien de la laine (ouf), mauvaise surprise... Elle a déjà été bien bidouillée à l'intérieur. L'arçon est bien, mais les modifications sont un brin "artisanales" donc rendus là, c'était vraiment pas certain qu'on puisse la garder.

Elle regarde les arcades et décide de tester une taille plus petite. J'avais hésité en achetant la selle, et j'me suis plantée :D. On remonte tout ça (je dis "on" parce qu'on a littéralement dû s'y mettre à 4 mains pour réussir à mettre cette fameuse arcade verte), on la pose sur le dos du poney (qui faisait la sieste au soleil, jamais vu aussi immobile !). Re-bonne surprise, ça pose vraiment plutôt bien en fait ! Du coup, première étape validée, zou, à cheval !

Au pas, je suis perplexe. Je me sens plus proche des épaules, je sens clairement que l'arcade est plus étroite, mais un peu de mal à trouver mon équilibre. Sur Pastor, je sens pas une énorme différence. Je bidouille un peu au pas, sans trop savoir par quel bout le prendre car ma détente au pas ça a vite fait de durer 25 minutes avant de prendre le trot... Finalement je me dis que je vais juste essayer de trotter un peu rênes mi-longues, sachant que je vais probablement me faire à moitié emmener, vu qu'il tire toujours de ouf au trot quand il est pas déjà équilibré.

Miracle ! Surprise ! Pur bonheur ! Mais comment il se tient ! J'étais éberluée. Plus du tout le même cheval; toujours le déséquilibre entre les deux côtés etc, etc, mais j'avais encore jamais pu faire un cercle à gauche, dans la pente sans qu'on manque d'aller s'emplafonner dans la lisse d'en face. Et là... Ben oklm. Arcade validée ! Je descends pour tester un amortisseur à cales pour estimer ce qu'il faut rajouter comme laine dans les panneaux. Un peu mieux, mais Pastor hésite entre se retenir à fond ou chauffer et tirer, donc j'étais un peu perplexe. Je re-descends, et la saddle fitteuse dit vouloir me faire essayer l'amortisseur Invictus.

"Ca passe ou ça casse. Ils adorent ou ils détestent, mais si il aime, je pense que ça pourrait lui faire beaucoup de bien". A nouveau au pas, pas trop de différence, mais au moins, il ne se défend pas. On tourne un peu, quelques cessions à la jambe, ça a l'air d'aller... On essaie au trot. Dès la première foulée, j'me dis "oulalala" parce que y a un nouveau truc qui carbure sous mes fesses là. Je trotte à peine deux tours, deux cercles, puis j'me chauffe, petite demande d'allongement dans la ligne droite montante...

"T'AS SENTI LES POSTERIEURS LA !!??" La saddle fitteuse est au bord de la danse de la joie, moi je crois que j'ai des étoiles qui me sortent des oreilles. Pastor nous a sorti un trot. Mais un de ces trucs. Je me suis en-vo-lée. Je l'avais jamais senti tendre son dos comme ça. On n'a pas testé le galop car son équilibre est vraiment encore trop à la peine pour ça, on le travaille pas normalement, donc ça servait à rien d'essayer de forcer. Lui il s'est déjà joyeusement prêté à l'exercice alors que tous les copains étaient partis au paddock et il était quand même pas ravi-ravi d'être tout seul au début.

Bref, une taille d'arcade en moins, rajout de laine dans les panneaux, un amortisseur et on passe aussi sur une sangle en corde. Niveau travail ça a été une "non-séance" évidemment, une espèce de détente désorganisée et pas construite, niveau travail de la rectitude c'était nase, mais je l'ai senti dix fois plus dans le travail que hier soir, alors que je m'étais vachement employée à l'équilibrer. Retour de ma selle mercredi soir, jeudi on bosse !!



Pastor: "ah t'aimerais bien avoir une photo avec deux oreilles droites hein"

Flakiss

Membre ELITE Argent

Trust : 241  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7503
0 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 13/09/2021 à 18h48

uneraell Non mais le mien est vraiment un tonneau alors... Il fait 10 cm de moins que le tien au garrot... mais il porte une arcade rouge chez Wintec/Bates donc trois tailles de plus que le tien

Uneraell

Membre d'honneur
 

Trust : 98  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1663
0 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 13/09/2021 à 18h57

flakiss mais nooon ? En vrai Pastor est pas mal étroit aussi, il est encore tout claquette si tu regardes son poitrail. Au début j'étais plus partie pour prendre la verte, mais la dame à qui j'ai acheté la selle n'a pas arrêté de me répéter "Pour un Espagnol ? Mais je vous mets pas la bleue du coup ??" Donc j'ai cru que je délirais avec mes mesures faites au fil de fer... Bééé en fait non. Reste à voir ce que ça donnera quand il aura pris du muscle !

Flakiss

Membre ELITE Argent

Trust : 241  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7503
0 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 13/09/2021 à 19h02

uneraell Si si il porte arcade rouge ! Il a juste porté la bleue (une taille en dessous de la rouge) au pré débourrage mais il s'est très vite éclaté. Comme quoi, la taille au garrot et l'impression générale ne sont pas fiables pour déterminer une ouverture d'arcade !

Uneraell

Membre d'honneur
 

Trust : 98  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1663
0 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 13/09/2021 à 19h06

flakiss Avec le recul, ça m'étonne pas; jJe viens d'aller revoir certaines de tes photos où on voit Mahori de face, si tu compares avec celle de Pastor que j'ai mis juste au dessus, ils ont une énorme différence de carrure. Mais tu as raison, belle preuve que se fier à la race / taille c'est vraiment pas un bon plan !

Liquescence

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 283  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7462
1 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 14/09/2021 à 15h39

Mais c'est super coooool cette séance !! Vous allez envoyer du lourd :D

Quixote

Membre d'honneur
    

Trust : 26  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3354
1 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 15/09/2021 à 10h52

Pinaise chaud chaud les balades chez toi !
Moi qui râle quand un chevreuil déboule

Cool ta séance de saddle f

Uneraell

Membre d'honneur
 

Trust : 98  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1663
1 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 15/09/2021 à 12h41

liquescence j'ai trop hâte de filmer !! (Et là on va voir zéro différence et je serai trop déçue mdrr)

quixote On n'a pas eu de chance sur ce coup là (enfin c'est relatif, au final tout s'est très bien passé) parce qu'on a du descendre dans le village. Quand on tourne vers les bois et les plaines, on alterne propriété privée et zones naturelles protégées et là c'est carrément le pied ! (D'ailleurs, j'y ai croisé un chevreuil hier :D )

Quixote

Membre d'honneur
    

Trust : 26  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3354
1 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 15/09/2021 à 13h22

uneraell Tant mieux pour tes chemins de balades .
J'avoue qu'ici je suis au ras du 2eme département de France en km de pistes équestres donc je suis mal habituée

Uneraell

Membre d'honneur
 

Trust : 98  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1663
5 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 19/09/2021 à 21h36

Drôle de weekend ! Hier, première séance avec la selle fittée et le nouvel amortisseur. Très bon début de séance mais qui a vite tourné à rien car je montais avec une autre propriétaire qui galerait avec son cheval. On s'est plusieurs fois arrêtées pour parler, ce qui fait que ma séance a fini un peu décousue. Pastor a donné de bonnes choses mais a fini par me faire comprendre que le mode on/off ça le gavait un peu. J'ai fini par abandonner, ça servait à rien d'user de sa patience parce que j'étais distraite.

Aujourd'hui, je mets tout en place pour faire une bonne séance: journée complète au paddock pour lui, j'attends l'heure où ils rentrent pour aller préparer. La piste est en super état, il fait calme, beau mais pas trop chaud... Et séance de merde. La détente avait bien commencé mais après les premières 20mn, ça s'est totalement dégradé. Pas plus de trois foulées sans me faire trainer vers le bas (l'avantage depuis les modifications sur la selle, c'est qu'il tire sur la main mais au moins il accélère plus en mode tracteur fou donc ça désorganise un peu moins). J'ai essayé au pas, au trot, exercices d'incurvation, cessions à la jambe, EED, CEED... Pas grand chose de bon. J'ai regardé la vidéo, y a des moments passables mais l'impression générale c'est qu'il est hyper long et raide comme un bout de bois et que moi je me tiens comme une patate. La seule bonne sensation c'était les légers allongements au trot car il vient chercher un contact franc et horizontal, il pousse mieux de derrière, c'était chouette.

Ça fait deux trois fois que j'ai des séances comme ça, je sais pas si c'est du au fait d'avoir le Pivo et de me dire "faut des vidéos j'en à partager", ou si c'est un truc chez moi qui le déclenche. Le point commun de ces séances c'est que j'ai beaucoup de mal à utiliser mon assiette donc on se bagarre beaucoup entre la bouche et la main. Je n'arrive pas à déterminer si je perds mon fonctionnement parce qu'il me tire régulièrement ou si c'est moi qui commence bloquée et qu'il me tire en réaction (ou totalement autre chose ?)

Bref, un peu déprimée ce soir. Bien vite le cours de mardi.

Quixote

Membre d'honneur
    

Trust : 26  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3354
1 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 23/09/2021 à 20h11

Alors ce cours de mardi ?

Uneraell

Membre d'honneur
 

Trust : 98  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1663
9 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 23/09/2021 à 21h13

J'ai eu un peu la flemme d'écrire ces derniers jours, rentrée trop tard !

Lundi
Mini séance en R+, il commence à bien capter l'exercice avec la cible avec le cône, mais il a un peu tendance à gratter le sol quand on n'enchaine pas assez. Donc j'ai voulu essayer une variante de cet exercice avec une cible au sol, sur lequel il faut mettre les pieds. Je me suis dit que ça pourrait être une bonne alternative vu que là, la récompense viendrait du fait d'avoir les pieds tranquilles ! Je m'étais trouvé un bon grand carré de carton pour faire ça, mais je me suis retrouvée aux écuries pile au moment où il y avait 3 cavaliers en carrière, 2 dans le manège et une dans le rond de longe. Le timing de m**** quoi ! Du coup, j'ai fait ça sur la dalle de pansage, mais j'ai eu que 10mn toute seule. C'était une introduction, suis pas sûre qu'il ait déjà capté le principe mais au moins, il a mis les pieds sur le carton, première étape !

Mardi
Ca fameux cours tant attendu ! Contrairement à dimanche, je décide de détendre en longe avant le début du cours. Ca ne fait pas si longtemps qu'on a modifié / rééquilibré la selle, ajouté l'amortisseur qui est tout de même particulier, changé le mors... et là en plus, j'avais reçu ma nouvelle sangle. Donc je le laisse se mettre en route tranquillou pendant une dizaine de minutes, avec de belles longues lignes droites pour activer le pas et quelques variations de cercle. Arrive ensuite mon prof avec qui je debriefe un peu le mois passé, les problèmes, les changements, puis je me mets en selle. Là, verdict sans appel : "Ah c'est mieux la selle ! Tu te tiens vachement mieux et lui il est beaucoup plus délié devant ! Son pas est beaucoup plus joli !" Comme quoi, une bonne selle...

On est revenus aux basiques, une fois encore. D'abord la position de ma main, je monte certes les mains assez hautes et jamais sous sa bouche, mais j'ai tendance à avoir les rênes trop longues et donc à agir en arrière, au lieu de vers le haut et/ou l'avant. On se concentre donc sur ça au début en alternant lignes droites, quelques voltes (à agrandir / rétrécir) et mon prof m'encourage à exagérer un peu ma position de main. Comme il dit, on est là pour apprendre, pas pour être joli en concours. Je me force donc à avoir les mains limite trop hautes / trop écartées, mais ça me fait beaucoup mieux prendre conscience des moments où j'agis en mode "contraire". J'ai aussi tendance, lorsque Pastor perd son équilibre et son incurvation à essayer d'aller la chercher avec ma rêne intérieure, en mode rêne d'appui, ce qui est évidemment contre productif car je bloque son épaule intérieure. Je le sais maintenant et si je le fais trop fort, je m'en rends compte (surtout si je me mets à l'envers moi-même au niveau du bassin et des épaules), mais si j'ai les mains dans une position plus académique, je tombe vite dans ce travers sans le vouloir. Du coup, l'exagération m'a remis les idées en place, et je n'ai pas eu besoin de le faire longtemps pour réussir à redresser Pastor correctement !

Pas mal de travail sur mon regard et la gestion de ma ligne d'épaules, surtout à main droite. Ma scoliose me pousse l'épaule droite vers l'avant, et j'ai du mal à me tourner dans ce sens. Par conséquent, sur le cercle, je garde les épaules droites (voir vers la gauche) mais je compense en tournant limite la tête à angle droit. Donc concentration pour regarder entre les épaules de mon cheval et avancer mon épaule gauche (au final, le résultat est le même, mais me dire "recule ton épaule droite" c'est un truc qui me bloque totalement, il faut que je pense à l'autre épaule ou au bassin).

Rien que ça, et on va pas se mentir, j'avais déjà un cheval qui bossait vachement mieux . Ma main et mon corps étaient en adéquation avec ce qu'on lui demandait de faire, donc il est venu plutôt bien se poser sur le mors et s'équilibrer. Ca durait rarement plus de 2-3 foulées mais bon, on ne lui demande pas de tenir pour le moment, juste de tenter de faire les bonnes choses ! C'est vraiment ce que je kiffe avec cet instructeur, ce focus sur le fait d'avoir un cavalier juste avant d'exiger quoi que ce soit du cheval. On m'a taaaaant bassinée avec des "pousse plus avec ta jambe intérieure, garde la main sous le pommeau et force jusqu'à ce qu'il cède" et tous ces 'trucs' que j'ai jamais vraiment voulu faire parce que ça me paraissait simplement pas juste (pas pour rien que j'avais plus pris de cours depuis genre 2011 mdr).

Côté travail du cheval, outre les cercles / voltes / spirales, on a refait une série de transitions pas / arrêt, quelques esquisses d'épaules en avant et on a fini sur des transitions trot / pas / trot qui étaient un brin brouillonnes mais Pastor commençait à fatiguer un peu. On a pas insisté car il a fait de belles propositions et il était mine de rien déjà en route depuis presque 1h15 entre ma longe, la papote du début, etc. A moi de bien garder tout ça en tête pour reproduire toute seule !

Aujourd'hui
Je voulais donc reprendre les exercices du cours et finalement en arrivant aux écuries... Je décide de partir en balade ! Je n'avais encore jamais fait de vraie balade en solo, juste un mini tour après une séance en piste, mais les deux dernières sorties avec un copain se sont bien passées, il faisait calme et je ne sais pas pourquoi, mais je sentais que c'était le bon jour !

On prépare et c'est parti, même début de tracé que la dernière fois. Je passe le long d'un chemin où le gérant des écuries m'avait dit de faire attention, que le fermier y avait mis des vaches et que tous les chevaux avaient été surpris (voir carrément eu peur), car c'est vraiment une espèce de paddock bizarre au milieu des bois, dans une zone avec beaucoup de dénivelé. J'y suis passée plusieurs fois depuis, et jamais vu une vache, mais je me dis qu'avec ma chance, on va les croiser le jour où on est seuls...
Ca n'a pas raté ! Grande grimpette avec du dénivelé franchement très marqué, on arrive en haut, bim, tête à tête avec les vachettes aux longues cornes ! J'ai juste le temps de me dire que si Pastor prend peur et démarre en sens inverse, vu la côte, on va avoir des problèmes car il n'a jamais l'équilibre suffisant pour dévaler ça. Il s'est arrêté, les a regardé de travers... et voilà. On repart tranquillement, et voilà que les deux bestioles se mettent à nous poursuivre au grand trot ! Je sens Pastor qui serre les fesses, accélère sur deux foulées... Et semble finalement décider que comme elles ne sont pas plus grosses que lui, c'est pas une menace. Brout-brout à côté des vachettes, l'herbe c'est quand même vachement plus intéressant

On continue jusqu'à la grande prairie à foin au milieu des bois, un des rares endroits où on peut faire un peu d'allures. Deuxième monstre de la balade: les balles d'enrubannés. Celles-là aussi on les avait vues la dernière fois, avec le copain, Pastor les avait un peu observées mais c'était passé sans autre tracas. Aujourd'hui par contre, elles avaient été rangées en bord de prairie, certaines de travers, certaines à moitié dans les bois... Et c'est bien connu que quand on est tout seul, tout fait plus peur ! J'ai senti qu'il commençait à checker la prairie en mode "si on veut se carapater vite fait, c'est par là". Donc je l'ai laissé prendre un peu au large au lieu de le forcer à passer sur l'espèce de chemin, il est resté un peu tendu, mais on a géré rênes mi-longues et sans écart ou réaction de peur. Nouveau brout brout à l'autre bout de la prairie, il l'avait mérité !



On repart ensuite dans les bois où normalement, le seul challenge c'est de le tenir sur le sentier là où les sols sont un peu compliqués pour ses pieds nus. Il commence à capter le truc que c'est plus facile quand on ralentit et qu'on fait attention où on marche plutôt que de faire l'anguille et d'essayer de passer à travers tout par les taillis. Donc là aussi, je gère rênes mi-longues, alternance entre "fait comme tu peux" et "non mais fait un effort, là y a des arbres et mes genoux s'il te plait". Jusqu'à...

L'horrible épreuve.
Le monstre parmi les monstres.

Il y a un petit tronc en travers du chemin qui longe l'autre côté de cette fameuse prairie à foin, et il faut bien tout ça de concentration et le nez collé au dit-tronc pour passer les 4 pieds par dessus. Sauf qu'en relevant la tête... UN ROUND BALLER OUVERT !! Du foin dans les bois, ça n'existe pas ! Ca mange forcément les poneys ! C'est un leurre, un piège !!

Demi-tour, départ plein pot. (Là, passer les pieds sous le tronc, sans soucis hein...)

Heureusement, il fait ça très poliment et j'ai pas bougé d'un poil de ma selle, je l'ai repris super facilement et on a refait demi-tour. Une fois revenu au point de départ, il a essayé de me filouter un mini demi-tour au ralenti, je l'ai à peine repoussé d'une rêne... et là il était parti ! Il a accroché son courage au bout de son nez, tout gonflé et tout arqué pour se faire plus gros que ce fameux round baller, et il est passé tout seul ! Même pas eu besoin de le pousser, de demander à ce qu'il y aille, de le laisser regarder... fallait y aller, alors on y a été ! Il n'a pas non plus cherché à accélérer pour passer devant bien vite. Une fois de l'autre côté, il a fallu une minute pour que je puisse revenir rênes longues, et on est rentrés comme ça, au calme !

Je suis vraiment contente de son attitude malgré cette petite surprise, je pense qu'il a vraiment découvert le truc au dernier moment et il est resté "honnête" dans sa réaction ensuite. Plein de grat-grat au retour, et au dodo ! Demain, je pense travailler en carrière cette fois

Quixote

Membre d'honneur
    

Trust : 26  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3354
1 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 23/09/2021 à 21h27

Super ce cours; le mien me dit pareil, on est là pour bosser

Bon finalement cette balade c'est bien passée

Uneraell

Membre d'honneur
 

Trust : 98  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1663
7 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 24/09/2021 à 21h19

Il y a des jours comme ça, où tout est un peu magique.

Pastor était un peu jouette, un peu réactif avec le vent mais je vais quand même en carrière pour travailler. Je détends au pas en essayant de rejouer dans ma tête les moments charnières du cours de mardi, mes révélations, mes ressentis. Pendant ce temps, Pastor me fait un ou deux petits écarts et autres "eeeh mais si regarde y a un truc jte diiiis !" Mais je suis juste zen, alors une gratouille sur l'encolure et j'ignore un peu. Après un bon dix minutes de pas rênes longues, il marche bien, délié, je le sens attentif mais bien dans ses quatre pieds. Déjà juste là, je suis heureuse.

Aujourd'hui, j'ai pas du tout pensé à ce que lui faisait ou ce qu'il "devait faire". Juste à regarder entre ses oreilles, ni sur les côtés, ni par terre. À avancer mon épaule écriture extérieure dans les courbes, à ne pas reculer ma main intérieure. En fait j'essaie un peu de me donner cours à moi même. Et ça a juste été magique en fait. Quelques cercles / voltes / spirales, des transitions pas - arrêt sans combat et sans qu'il ne fuie l'arrêt pour repartir bien vite. Quelques allongements au trot juste pour se faire plaisir parce qu'il vient s'étirer vers l'avant et semble lui aussi content de pouvoir trotter allègrement sans se retenir ni s'effondrer comme il faisait avant.

J'ai fini sur quelques esquisses d'épaules en dedans, deux à chaque main et c'était juste pas pareil que toutes les autres EED que j'ai fait dans ma vie. Différent, une sensation plus logique, je sais pas, mais je crois qu'il a fait des choses chouettes.

On est rentrés tranquillement, zens lui et moi, un petit pansage, des gratouilles et j'ai fini par un petit massage Masterson. Il y a trois points où il a été très réactif, dont un où je pense qu'il a bien fallu 5mn avant qu'il ne lâche... Puis il a baillé sans discontinuer pendant deux minutes. Il avait juste l'air bien, le regard doux, les oreilles alertes et quand je repense à la boule de nerfs que j'ai acheté... Quel chemin déjà !

Vraiment juste la sensation que ce soir, on s'est vraiment compris. C'était juste ça que je cherchais, en devenant propriétaire, juste la liberté de pouvoir chercher ce qui convenait à notre couple au delà des on dit, des dogmes, de ce que tout le monde fait. Aujourd'hui, j'ai juste fait des cercles et ça m'a rendue heureuse xD

(Et ça compense le fait que la fermeture de ma botte droite a lâché alors que j'étais en selle depuis 5mn. 13 ans de bons et loyaux services, RIP).
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 ... 43
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
 Répondre au sujet