Un petit poney gris : nouveau départ !

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 ... 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51
Auteur
41618 vues - 767 réponses - 10 j'aime - 47 abonnés

Chika18

Membre d'honneur
    

Trust : 315  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3448
Un petit poney gris : nouveau départ !
Posté le 17/04/2016 à 22h53

Bonjour/Bonsoir ou Bonne nuit à tous.

Je créé ce post dans le but de pouvoir réaliser un suivi de l'évolution de mon cheval (et de la mienne).

Commençons par le commencement et présentons la bête !

Nom complet : Baroudeur

Surnoms : Baroud, l'affreux, gros steak, chaton de poney et dadineu, tout dépend de mon humeur et de la sienne ^^
Edit avril 2018 : maintenant c'est Pipou

Date de naissance : 10 avril 2011 il a donc tout juste 5 ans

Race : ONC Cheval de selle sur les papiers car la sailli n'a pas été déclarée, mais sinon c'est un Connemara/Arabe croisé Welsh d'1m50 environ, je ne l'ai pas toisé.

Notre histoire : Tout à commencer en septembre 2014 lorsque ayant décroché un CDI je me suis dit que je pouvais réaliser mon rêve et m'acheter mon propre cheval. Ayant un petit budget (et parce qu'il était hors de question que mon cheval coûte plus chère que ma voiture), je me suis tournée vers des réformés des courses et des ONC.
Et puis je suis tombée sur sa photo... gros coup de coeur ! Mais étant donné qu'il était très loin de chez moi je l'ai mis de côté. D'autant plus que je voulais de base une grande JUMENT et surtout PAS GRISE... j'ai donc acheter un petit hongre gris... Vive ma logique !
Bref après plusieurs visite ce petit était resté dans un coin de ma tête et je suis allée le voir fin janvier 2015. En visuel pas de gros coup de foudre, je l'aimais bien mais le trouvait un peu petit et ai donc continué mes recherches.
Finalement n'arrivant pas à le sortir de mon esprit je suis retournée le voir pour sa castration en avril (oui castré à 4 ans) monsieur n'avait plus du tout l'air si petit une fois sortie de la boue et avec son poil d'été qui lui enlevait son air de poney.
Voulant l'acheter j'ai du réfléchir au fait de le castrer ou non mais ai finalement choisi de le faire.
Et depuis que je l'ai ramener fin mai je m'occupe de son éducation (il ne savait rien faire, pas de manipulation dans sa vie à part mise du licol mais il suivait mal) et tout doucement on commence son débourrage.

Dates importantes pour nous :
25 mai 2015 : je vais le chercher pour le ramener chez moi, et bien qu'on ai mis 2h30 à le monter dans le camion se fut ces premières marques de confiance lorsqu'il accepta de m'y suivre.
Début août 2015 : (je ne sais plus exactement la date), il a eu un déclic et a accepté que je lui prenne les 4 pieds et que je le brosse sans avoir peur ni se cabrer.
31 octobre 2015 : Ce jour là je le change de pension, il est monté dans le camion en moins d'une minute !!! Le pauvre tremblait de partout, il s'est arrêté devant la passerelle, je lui ai demandé de monter et il m'y a suivi tout de suite. Cela m'a fait chaud au coeur de constater le degrés de confiance que j'avais réussi à instaurer entre nous en seulement quelques mois

Caractère : Lunatique. Baroudeur est un cheval de tout les instants, il est plutôt calme et doux en général, mais de part son passé peu proche de l'homme il a parfois des réactions extrêmes comme se cabrer lorsqu'il a très peur. Et du coup est aussi sur l'oeil pour les choses qu'il ne connait pas. Mais une fois que c'est vue plus aucun soucis.
En définitive c'est un cheval assez proche de l'homme, il aime bien notre compagnie et n'hésite pas à rester à côté de nous en liberté.

Disciplines : Je le destine à la rando mais pour l'instant il ne fait que du travail à pied étant en plein débourrage, ensuite nous ferons aussi pas mal de dressage afin de garder un cheval souple et en forme.

Mes projets / rêves avec lui : Continuez d'apprendre avec lui et plus tard quand son physique le lui permettra faire des randos en autonomie complète.


Petit plus : Post tenu à jour assez régulièrement (minimum 1x/mois tout dépend des avancés du loulou )

P.S : Je tiens les post-it à jour ça évite de devoir tput lire

Edit

Constantes normales :
- température : environ 37,5
Sujet marqué en post-it L'auteur de ce sujet l'a marqué par des "Post-It".


Cliquez-ici pour suivre le post marqué



Édité par chika18 le 23-04-2019 à 12h31


Sujet déplacé - 
Modérateur : bianca_jones

Chika18

Membre d'honneur
    

Trust : 315  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3448
2 j'aime    
Un petit poney gris : nouveau départ !
Posté le 09/02/2019 à 12h10

Compte rendu de ce matin chez moi... sorti de mon lit j'ai mal aux fesses

Sur ce bonne journée !

Chika18

Membre d'honneur
    

Trust : 315  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3448
1 j'aime    
Un petit poney gris : nouveau départ !
Posté le 14/02/2019 à 19h28

Salut à toutes !

Pas grand chose de nouveau avant aujourd'hui.

Ce week-end je suis montée à villard, du coup repos bien mérité pour Pipou.
En revenant mardi je souhaitais faire un petit tour mais voilà, il tousse : tête en bas et hyper gras, il m'a même craché un glaire.

Du coup super inquiète j'ai pris la température mais RAS après 1h sans toux, je le fais un peu courir dans la carrière idem RAS à l'effort.
J'ai passé tout mon aprem à le regarder au pré mais il n'a pas retoussé.

Je l'ai quand même mis sous echinacea et propolis histoire de booster un peu le système immunitaire.

Mercredi j'y vais le soir afin de pouvoir lui appliquer en plus un mélange d'huiles essentielles sous l'encolure et le poitrail. Idem pas de fièvre ni de toux.

Cette petite toux du mardi restera donc un mystère.

JEUDI 14 FÉVRIER : Y a de l'amour dans l'air !

Fête des amoureux oblige, je me vois donc dans l'obligation de passer la journée avec Baroudeur en laissant mon compagnon seul à la maison ! (#bonnesaintvalentin)

Edit en cours : je reviens, en voulant prévisualiser j'ai cliqué sur enregistrer...

Édité par chika18 le 14-02-2019 à 21h48



Chika18

Membre d'honneur
    

Trust : 315  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3448
8 j'aime    
Un petit poney gris : nouveau départ !
Posté le 14/02/2019 à 21h34

Reprenons donc nos aventures d'aujourd'hui.

Comme je le disais, j'ai passé la journée avec poney. Je me motive pour une balade. L'avantage du tour que je prends c'est que si ça ne va pas je peux faire une boucle de 30 minutes, ou d'une heure, ou de 2h... ou



Altitude +/- = 645m

Du coup il allait franchement bien !

JE ME SUIS ÉCLATÉE !

Décidément j'ai un cheval du matin, il était super content d'aller se promener. Il a fait le pipoulou scrogneugneu sur la route en s'arrêtant lorsque des voitures arrivaient et sur le premier chemin parce qu'il y avait de la boue et que monsieur serait bien parti dans le champs d'à côté, mais il s'est vite calmé.



Arrivés au tas de bois, pieds à terre.



Il a bugué pour passer puis vamos.

Je continue à pieds un moment car on serpente entre les bois et j'en profite pour passer un coup de fil (détail hyper important), de retour sur le chemin bien large, remise en selle.

Grosse fierté du moment, je passe la vilaine maison qui lui fiche la trouille à cheval, et bien qu'il est un sursaut à un moment, il passe au pas, tendu mais dans le calme. Je pourrais même m'arrêter au milieu le temps de prendre une photo.



Une fois la dangereuse barrière franchie (il y a des chevaux de l'autre côté des arbres et il entend bouger + le tic-tic du fil électrique), je descend hyper fière de lui mais également de moi car c'était la première fois que j'osais le faire à cheval ! (ovation pour moi même franchement je le mérite )
Et de quoi je m'aperçois ? Je n'avais pas refermé la sous gorge de ma bombe après mon coup de fil... (méchant Dobby! méchant Dobby ! )

Bref, je continue à pied le temps de traverser la grande départementale ainsi que le chemin en caillou qui suit où Baroudeur se montre sensible même sans moi dessus.

Retour sur goudron = retour en selle, je dois un peu me fâcher pour qu'il passe le pré des ânes (il serait bien resté boire un thé lui ), puis décide de couper l'itinéraire par un chemin en herbe entre 2 champs (c'est quand même plus sympa que la route) et demande un petit trot dessus.
Bon ce n'est pas terrible mais pas catastrophique non plus.

Une fois sur la route, je décide de mettre pied à terre, la route est très passante et vu les bugs de début de balade, je me dis que si en main c'est acquis, en selle y a encore du travail.

Il ne réagit qu'à un 4x4 chargé d'une remorque mais se contente de rentrer les fesses, tête en l'air et yeux exorbités (en langage Baroud du léger quoi. ).
Grosse inquiétude sur le monsieur qui secoue sa bâche de l'autre côté du pré mais il reste tout de même à l'écoute.

Retour sur le chemin, je vois un banc et décide de m'en servir de marche pied... échec cuisant Baroudeur se met face à moi. Du coup tant pis, ça me fait un point à bosser et en attendant on remonte du sol.

Traversé de route à cheval cette fois ci, en plus avec une camionnette en approche donc on doit rester bien sage à l'arrêt avant de traverser : NIQUEL !

Arrivés dans un jolie décor :



Là j'ai voulu trotter un peu mais ma moumoute de selle se faisait la malle.
Puis retour en forêt avec un chemin à la hauteur d'un dada de rando.



On commence à cheval mais ça glisse énormément et Pipou galère, du coup j'ai fini à pied.

Ensuite on remonte et on se prépare pour un petit galop.



Complètement foiré
Il n'a pas tout de suite compris ce que je lui demandais et ensuite il a voulu aller un peu vite alors que je souhaitais un petit galop posé. --> Tant pis on réessaiera plus loin.

Ce que je fais une fois de retour dans les bois : toujours un peu rapide mais très à l'écoute de la direction, il y avait pas mal de virage et il se décalait bien en latéral lorsque je le lui demandais.

Slalom entre les arbres dans la forêt, d'abord à cheval puis à pied.



Puis petit trot dans les bois vu que monsieur précipite. Je galère un peu.



Je prend ensuite un chemin pour aller voir ce qui s'appelle... L'ARBRE TRIOMPHAL !
Mais qu'est-ce donc que ce machin chose me direz-vous ? Et bien je ne le saurais jamais puisqu'en lieu et place de ce majestueux feuillus, je ne trouve que ça :




Tant pis demi tour et on lance un peu de galop car le chemin était top !



Oui sauf que voilà monsieur part tout content de galoper et ne m'écoute pas quand je lui demande de repasser au trot. Résultat ? Il glisse au niveau d'une flaque et là c'est panique, je me fais bien embarquer comme il faut, sauf que les flaques s'enchainent et que ça commence à glisser sévère.
Je parviendrais à le remettre au trot après un dérapé des hanches dans une flaque en le mettant presque assis, puis au pas plus loin en me fâchant très fort.
Le pauvre s'est fichu une belle frayeur !
Si bien que plus loin il ose à peine trotter lorsque je le lui demande.

Bref arrive l'heure de la pause.



Comme il a l'air malin avec ses rênes sur la tête j'utilise le système D.



On se pose 30 minutes et on repart. Il galère encore sur les cailloux.



On passe un obstacle sur la chaussée :



Là je suis très fière de lui car il y a moins d'un an, me pencher sur l'encolure était motif à panique et là c'est passé tout seul.

On continu notre périple.





Retour sur la route où après avoir passé le terrifiant tas de bois coupé et rangé en bord du chemin, je lance un petit trot... en tenant mon dos ! Du coup ça marche !
Plus loin on croise un labrador détaché. Baroudeur s'arrête sagement, attends que son maître le rattache et repart. Il n'a même pas besoin de moi ce dada.

De nouveau pied à terre sur les cailloux.
Remise en selle plus loin.
Petite inquiétude en longeant un haut mur, puis départ au trot et galop, il stoppe net plus loin... on longe des installations équestre... monsieur ronfle.

Arrivé en ville, avec le passage d'une maison qui a mis une bâche sur une butte le long de la route. Pipou n'est pas rassuré mais y va et là... oups petit bond pour le vélo qui passe au fond de la route.

On passe tranquille et croisons même un autre cheval.
On continu dans une descente, 2 voitures croisées en selle et cheval très calme.
Passage un peu dur sur la construction d'une maison donc avec les travaux, mais en prenant le temps, il passe devant au pas sans précipité.

Retour sur chemin, traversé de route, et voilà un GRAND chemin tout en herbe... on va galoper !
Je demande d'abord un petit trot, puis galop. Il a envie d'accélérer mais finalement je parviens après négociation à avoir mon trot rênes longues et mon galop avec une bonne amplitude mais cadencé.

Traversé de route non vu, heureusement il pile.
Puis on reprend le galop. Je vois des gens sur le chemin plus loin donc retour au trot puis au pas.
Retour sur la route, je redemande le galop et l'autorise à envoyer, d'où ma pointe de vitesse.

Arrivé en ville au pas.
Petite accélération en devant passé entre le coq et ses poules et les gens qui montent un mur et leur bétonnière. Mais il reste à l'écoute.

Je commence en selle avec plusieurs doublé de voiture puis met pieds à terre pour le passage d'une 4L (beaucoup trop bruyante).

Je marche un moment puis remise en selle. Je quitte la ville et arrive le long du pré de 2 poulinières. Elles l'appellent donc bien sur Pipou ronfle.
J'aurais une petite accélération tout de suite maitrisé quand elles prendront le galop derrière nous.

On continu dans le chemin mais on se retrouve "bloqués".
En effet en contre haut il y a un abreuvoir avec de l'eau qui coule dedans. Le bruit de l'eau terrifie Baroudeur, je n'ai jamais compris pourquoi. Je le laisse voir et lui demande de passer. J'ai droit à un départ vent du cul dans la plaine que je stoppe facilement 3-5m plus loin.

Du coup on repasse plusieurs fois à pied, puis je remonte et idem. Il est passé comme un grand !

Je continus en selle jusqu'à un deuxième pré de chevaux qu'il passe dans le calme même s'il regarde puis je met pieds à terre. Il a déjà bien bossé et j'ai mal au dos : il mérite un pause.
On prend le chemin du retour en liberté. Je marcherais environ 4-5km.



On s'arrête au ruisseau pour qu'il puisse boire un coup.



Et retour à la maison. Sur le chemin je retrouverais un de mes taquets (je ne savais même pas que je l'avais perdu ) puis remonterais en selle me sentant mal.
J'avais beaucoup trop chaud. Partie le matin par -3° et là il faisait 15°...

Après la grosse côte, je propose un petit trot à Baroud qu'il accepte avec joie et me demande même un galop plus loin (je rappelle qu'il vient de s'enquiller 24 bornes à ce moment là...): increvable ce poney !

On rentre, il a bien transpiré mais au moins il commence à maigrir. Le gras fond !



Je douche à l'éponge, sèche, seau, retour au pré où il va courir avec un de ses potes...

Puis bisous d'aurevoir !

Et demain... c'est cours en carrière !



Si on m'avait dit un jour que j'irais aussi vite en balade aux 3 allures en étant complètement détendue... pas sûre que je l'aurais cru.
Ça me fait plaisir parce que j'ai vraiment le sentiment qu'il aime vraiment ça les longues balades, il aime découvrir de nouveau chemin, les tours fait et refait ça le gonfle vite.

Édité par chika18 le 14-02-2019 à 21h57



Miamor

Membre d'honneur
 

Trust : 174  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1914
0 j'aime    
Un petit poney gris : nouveau départ !
Posté le 14/02/2019 à 22h17

Et ben! Ça c'est de la balade! Ça ne te dérange pas de partir seule aussi longtemps? Car 1h ou 2h mais 6h...Je trouve que ça fait beaucoup Mais en tout cas c'est top si il aime ça!

Chika18

Membre d'honneur
    

Trust : 315  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3448
3 j'aime    
Un petit poney gris : nouveau départ !
Posté le 15/02/2019 à 04h24

miamor Mais je n'étais pas toute seule ! J'étais avec Pipou !

Non plus sérieusement, j'adore marché et au contraire, les balades d'1h ou 2h qu'on a déjà fait 1000 fois je m'ennuie un peu toute seule, mais les balades de découverte j'adore être seule avec mon cheval.

C'est plus la pause brout-brout qui est un peu longue mais je m'occupe sur CA

Et puis faut aussi avouer que je suis dans un une béatitude de progression émotionnelle avec lui en ce moment. Du coup je suis en kiff total !

Avant le gérer 6h monté j'aurais pas pu et là comme c'est tout nouveau je profite à fond !

Midame

Membre d'honneur
  

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2084
0 j'aime    
Un petit poney gris : nouveau départ !
Posté le 15/02/2019 à 09h43

chika18 bah dis donc dire que je suis fière quand je fais une boucle de 10km

Je crois qu'on peut dire maintenant qu'il porte bien son nom ! Tu prévois de participer à des randos ?
Ça devrait vous plaire

Il est trop mignon. La photo à la douche très beau, c'est fou ce qu'il a changé que ce soit physiquement ou mentalement !

Chika18

Membre d'honneur
    

Trust : 315  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3448
5 j'aime    
Un petit poney gris : nouveau départ !
Posté le 15/02/2019 à 13h41

midame Oui alors la photo à la douche c'est après avoir fait 25 bornes, parce que ce matin en le récupérant dans le foin... ça faisait gros bidou quand même !

J'ADORE LA RANDO !
À la base je voulais un cheval pour pouvoir partir à la semaine en autonomie.

Pour l'instant rien de prévu de ce côté là, il faut d'abord que je m'achète une selle plus adaptée à ce type d'activité, la selle anglaise ne répartie pas assez la pression.

Mais à l'avenir et si j'ai des sous pourquoi pas oui. Je penche plutôt pour une rando organisée, je ne me sens pas encore suffisamment en confiance pour lui mettre des bagages.

VENDREDI 15 FÉVRIER : Retour en cours.

Ce matin je récupère Pipou pour notre cours... mon dieu qu'il est raide ! Je vois qu'il n'y a pas que moi qui est bien ramassé par cette grosse balade.

J'avais prévu le coup en prenant de l'avance. Bonne surprise il n'est pas très sale. Je le brosse rapidement et entreprend de lui masser le dos avec de l'huile d'arnica histoire de délier et chauffer les muscles.
Je lui étire aussi les antérieurs... il s'étirera 3 fois + une fois dans la carrière...
Il a bien douillé des pieds à mon avis.

Une fois arraché je vais dans la carrière où nous marcherons tranquillement ensemble pendant 20 bonnes minutes. Prof arrive, à cheval et c'est parti pour la détente. Beaucoup de pas également puis transitions vers le trot.

Sur ce cour on a bosser l'incurvation en le pliant un peu dans tout les sens histoire qu'il récupère d'hier. Chaque exercice réalisé d'abord au pas, puis au trot.

1- doublé dans le largeur sur la ligne du milieu et enchainé les voltes aux 2 mains avec quelques foulées droite entre chaque.
2- même exercice mais avec EED lors du retour sur la ligne du milieu.
3- sur un grand cercle alterner hanches en dedans et hanche en dehors.
4- au pas uniquement on s'essaie à la contre-incurvation.

Côté moi :

Pour le premier exercice je ne m'en suis pas trop mal sortie même si j'ai ce problème que j'appuie plus à gauche qu'à droite.
Le deuxième j'ai galèré à fond pour me placer, je faisais une erreur de poids du corps et de mains, du coup il partait en cession.
Le troisième idem du mal avec mes aides, ça fait bien longtemps que je ne travaille plus "pour de vrai".
Quatrième je m'embrouille, j'ai vraiment énormément de mal, il change de cercle dès que je bouge. Du coup on se contente de demander uniquement la tête à l'extérieur et non une contre-incurvation complète.

Côté Baroudeur :
1 : cheval un peu raide mais qui fait des efforts. P constate qu'il engage tout de même plus qu'avant au trot.
2 : cheval niquel, il s'est un peu délié et les erreurs commises viennent de moi. Si on veut chipoter je dirais qu'il manque un peu de mouvement en avant.
3 : là il m'a bluffé, cet exercice lui a vraiment fait du bien, notamment au niveau du postérieur gauche ou j'ai vraiment senti une différence dans le mouvement. De plus il a vraiment gagné en rebond sur ce grand cercle.
4 : grosse incompréhension de ça part. À main gauche nous avons énormément de mal (il n'aime pas se plier à droite). Du coup P se met à sa tête pour l'aider. A droite ce n'est pas encore ça mais ça va mieux. On convient qu'il faudra que je reprenne cet exercice en travail à l'épaule puis en longues rênes pour lui faire piger l'idée.

Mais en gros il a été un parfait bon élève, volontaire, appliqué, et très calme.

Ensuite on reprend l'exercice n°1 et en sortie de doublé, départ au galop.
Bon la c'est moins fameux, il part très fort en mode balade.
Mais ça vient aussi du fait que je me crispe beaucoup plus, une fois sur mon cercle, je redresse le dos, remonte mes mains et pouf il vient prendre un galop beaucoup plus cadencé et relevé. Pas encore du galop de travail mais on obtient du calme donc on en reste là pour le galop. On retravaille le trot pour qu'il reprenne une bonne attitude et on laisse là-dessus.

Conclusion :

P est vraiment bluffé par l'évolution mentale du cheval, pour elle ce n'est pas le même.
Grosse amélioration de son attitude de travail, enfin l'arrière main participe, en revanche il est bloqué au niveau du garrot et n'arrive pas à le passer. Pour ce problème je pense qu'il faut une petite séance d'ostéo parce que c'est vraiment physique.
Elle trouve aussi que je suis beaucoup plus déliée et relâchée dans mon attitude.
En revanche je suis toujours tordue. Je pense qu'à ce stade j'ai moi aussi besoin d'une séance d'ostéo.
Je vais attendre d'avoir déménager choubichou et on y passera en même temps.

Après la séance il se déplace nettement mieux et lorsque j'étire les antérieurs il ne s'étire plus. Beaucoup plus de relâchement dans le dos également.
Je pense donc conserver ce système d'enchainer une séance en carrière le lendemain d'une grosse balade, ça me parait nécessaire.

En tout cas je suis ravie de cette séance, tout les soucis venait de moi donc y a plus qu'à bosser, le cheval on ne s'en occupe plus !

Maintenant gros repos d'une semaine pour Pipou, quand à moi je vais me faire les cuisses au ski !






Édité par chika18 le 15-02-2019 à 18h32



Chika18

Membre d'honneur
    

Trust : 315  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3448
2 j'aime    
Un petit poney gris : nouveau départ !
Posté le 23/02/2019 à 22h19

SAMEDI 23 FÉVRIER : On reste cool

Aujourd'hui c'était retrouvaille après une semaine d'absence pour cause de vacances au ski !

Aussitôt rentrée que je remonte dans ma voiture pour aller voir mon dadou !

Premier bon point il relève la tête à mon arrivée, ensuite en remontant j'entend parler le gérant. Il ne dit pas seulement à ses amis que j'ai un gentil dada, ces mots exactes ont été : "Ça c'est Julie la propriétaire du MAGNIFIQUE cheval gris."

Edit en cours j'ai encore bugué...

Edit :
Bref je met Baroudeur à l'attache et je trouve qu'il est mieux qu'avant, ces longues balades lui ont fait du bien.



Ensuite un licol et en route pour une petite balade en main (j'avais vraiment envie de monter mais pas de tenue et pour une reprise je ne trouvais pas ça cool).



Un peu plus de 4km de façon hyper cool. Les données ne sont pas totalement exactes car je n'ai pas forcément arrêté le chrono lors des pauses broutage. En tout nous sommes partis 2h.

Première difficulté pour baroudeur, je me suis prise la lubie de la faire passer entre le poteau du portail et la haie. Il a hésité mais finalement l'a passé dans le calme.



Ensuite on passe dans un de nos chemins bien connus, comme ils ont mis des tas de cailloux dedans, j'en profite pour lui demander de franchir ces obstacles en marchant dessus. Aucun soucis bien qu'il semblais trouver plus logique de passer à côté.



Ensuite passage devant le centre équestre, cela fait longtemps que nous n'y sommes pas allés et j'avais envie de retenter pour tester son écoute. On longe donc les paddocks tranquillement sauf qu'au moment où je m'apprête à passer le pré des poneys de club, un papa faisant prom-prom shetland avec son fils (moins de 4-5 ans je dirais) entre dans le chemin.

J'ai donc un shetland avec un mec qui ne gérera rien si ça part en cacahuète devant moi, des chevaux qui s ramènent au galop à ma gauche et un dada qui chauffe un brin à ma droite... bref restons zen !

Je demande au papa de se mettre à gauche du poney afin que ça fasse poney de club - clôture - shetland - papa - moi - baroudeur. Histoire de mettre toutes les chances de notre côté.
A mon grand soulagement le shetland se montre plutôt obéissant et ne cherche pas à arracher la longe pour passer voir Baroudeur.

Seulement une fois passée une moto arrive par derrière sur la route à notre droite. Là Baroudeur vient se cacher derrière moi en ce mettant devant moi. Sur le coup j'étais encore concentré sur le shetland et ça me tord légèrement le bras. J'ai eu mal quelques minutes mais heureusement c'est vite passé.

On continue notre tour et on longe le pré de 2 PSA tout contents de voir un copain. Cette fois Baroudeur reste plus calme, je pense que l'ambiance club l'excite un peu.

Puis une fois dans la forêt, je le lâche et on continu notre tour tout en se posant de petits tas d'herbe en petits tas d'herbe pour grignoter.



On passe un petit tronc coupé en mode branche basse et il est même passé tout seul devant une souche sans s'arrêter ni accélérer bien qu'il l'ait regarder de travers.



À un moment il s'est passé une petite action qui m'a beaucoup toucher. On arrive sur un carrefour riche en herbe, Baroudeur s'arrête brouter et je pars dans le chemin de gauche. L'herbe étant bien verte Baroudeur s'avance un peu sur le chemin de droite pour continuer son brouting. Au moment de repartir, il commence à partir à droite , je le rappelle et il fait demi-tour pour venir me rejoindre à gauche !
(sachant que les 2 chemins rentrent à la maison)



On continu notre tour puis je finis par le rattacher car il traine trop.
Retour au pré où je reste un moment à l'observer.



Baroudeur qui découvre des couvertures...



La femme du gérant enlève et remet les couvertures des 3 chevaux tout les jours depuis plus d'une semaine, mais Baroudeur en a toujours peur. En plus maintenant il se méfie d'elle !

Ensuite petit massage de poney trop chou, apéro/repas chez les gérants et go au dodo !

Edit point santé : Apparemment Baroudeur a fait quelques frayeurs au gérant cette semaine. En effet Baroudeur transpire facilement avec le retour des hausses de température, je suis habituée seulement ça a perturbé B qui lui a donc pris la température 2 fois et ai venu me voir pour m'en informer.
Comme tout était normal hormis ça il ne m'a pas appelé mais ça lui posait soucis. Je l'ai donc rassuré en lui disant que vu la tonne de poil qu'il faisait pour l'hiver, il lui arrivait souvent en période de redoux d'avoir vraiment trop chaud même en ne faisant rien.

Édité par chika18 le 23-02-2019 à 23h05



Didouchichou

Initié
 

Trust : 142  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 154
0 j'aime    
Un petit poney gris : nouveau départ !
Posté le 24/02/2019 à 15h47

Je crois reconnaitre certains de tes chemins de balades !! Haha !
Trop mignon ton poney en tout cas !!

Chika18

Membre d'honneur
    

Trust : 315  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3448
4 j'aime    
Un petit poney gris : nouveau départ !
Posté le 25/02/2019 à 22h52

didouchichou Merci pour lui :)

LUNDI 25 FÉVRIER : Dr Jekyll et Mr Hyde

Comme disent les petits vieux "Y a plus de saison !". Aujourd'hui je suis partie en balade et mon Dieu j'ai souvent rêvé d'un tee-shirt... en plein mois de février !
En effet nous avons un joli 16° et bien sûr Baroudeur transpire déjà au pré tout seul rien qu'en broutant !

Alors ce n'est pas grand chose et on dira pour se rassurer que c'est le gras qui fond , mais cette période est souvent délicate pour nous parce qu'il a trop chaud la journée mais qu'il fait quand même frais la nuit (on descend à 3°). Du coup j'ai peur qu'il tombe malade. Le pire sera jeudi, on monte à 19° en journée, on redescend à 3° la nuit et il commence à pleuvoir dès 4h du matin donc quand il fait froid.

Enfin bref je vais chercher Pipou au pré et le ramène en haut, je ne suis pas encore à l'aire de pansage que le gérant me dit "tu as vu les canards ?". Quoi y a des canards ? Trop mignon je veux les voir ! J'y vais avec Baroudeur en mode curiosité d'humaine au max et là... les canards bougent ! Et en plus ils parlent ! Je me prends un énorme fou-rire devant le bond de Baroudeur !
Honnêtement je regrette de ne pas avoir été filmée c'était épique ! Il m'a fait un grand bond vers l'arrière et après il s'est figé en ronflant, les 4 jambes ancrées dans le sol et tout son poids du corps sur ses postérieurs en tremblotant pauvre chéri. Si vous saviez comment je me suis foutue de sa gueule !
Tout ça pour 3 pauvres canards.
Une fois mon fou-rire passé, on est resté là jusqu'à ce qu'il arrête de trembler et s'en approche en ronflant.
Je suis partie quand il a commencé à s'en désintéresser.

Là je me suis rendue compte que j'ai vraiment passé un cap à pied. Je n'ai absolument pas eu peur de sa réaction alors que franchement c'était quand même impressionnant car on sentait vraiment la frousse de Pipou, et le cheval explosif. Sur le trouillomètre on a fait un bon 12/10 quand même.

Alors VIVE MOI !!!!!

Sauf que du coup quand ça commence comme ça, ça me donne souvent le ton de la balade et je ne mettais pas trompée...

Bref on brosse rapidement (parce que vive l'été et la disparition de la boue ! ), je lui fais des tresses pour dégager l'encolure à cause de la chaleur et le mouille un peu à l'éponge sur les zones où il a déjà transpiré.

Et c'est parti ! (enfin on surveille quand même les canards d'un oeil en passant devant, c'est dangereux ces petites bêtes ! )



Première partie de balade se passe plutôt bien, j'ai juste eu le droit à un arrêt à cause d'un chien (hyper obéissant il n'est même pas venue nous voir ), un écart à cause d'une buse qui a décollé d'un arbre (la fourbe !), et un dernier écart parce que Baroudeur fasciné par un dada à gauche dans un champs au loin ne regardait pas le chemin et que OH MON DIEU ! Un tas de troncs d'arbres à surgit de nul part à droite ! ... ... ... non en fait (oui j'adore les petites têtes rigolotes)

Enfin ce n'est pas vraiment des écarts à proprement parlés. On dirait un espèce de bond légèrement décalé avec arrêt les 4 jambes écartés, genre comme quand tu fais peur à un chat. ^.^

J'ai fait un pause après 1h pour qu'il broute 20 minutes parce qu'avec l'histoire des canards et le pansage ça devait bien faire 2h qu'il n'avait rien mis dans son petit bidon tout rond.



Et comme on fait toujours les mêmes photos, aujourd'hui je lui a pris son petit fessier alors appréciez et admirez ! (oui oui je suis de très bonne humeur ^^)



Après la pause ça c'est un peu corsé car on a abordé la partie ville. Je vous avais dit qu'il s'était posé non ? Oui sauf que qui dit journée à 16° après l'hiver, dit plein de gens dans leur jardin à trifouiller des trucs et tailler des haies...
Bref j'ai commencé à cheval puis ai vite mis pied à terre car je sentais qu'il prenait beaucoup sur lui et que ça devenait compliqué pour lui (je sentais son petit coeur tambouriné à travers la selle... ).
Alors la descente ça va encore, on a un sursaut pour un mec qui taille sa haies, un gros sursaut du dada et de la cavalière sur un chien qui apparaît d'un coup au grillage, et enfin je surveille un chien qui nous aboie dessus avec son portail ouvert. Par contre lorsque j'arrive sur la place du village ça se complique. Les gens de la ville sont en train de couper les branches des arbres et de tondre la pelouse de la mairie.
Nous avons donc la chance d'assister à un joli concert mêlant tondeuse à gazon et tronçonneuse, le tout à côté de la fontaine (vieux modèle pour faire boire le bétail pas pour faire jolie) et de l'église qui sonne !

Ça me remonte le dada comme un pile.
Pour imager :
- trouillomètre forêt = 4/10
- trouillomètre 1ère route = 6/10
- trouillomètre place du village = 8/10 donc on est quand même pas loin du point de rupture.

Bref je m'éloigne par la route mais ça ne redescend pas en pression, enfin si un peu, le temps de me déposer un jolie crottin sur le trottoir !

Bon bah comme pour un chien va falloir ramasser !
Bref je me met derrière lui et le pousse du pied dans l'herbe à côté... Gros bond en avant de la part de Baroudeur qui me font lâcher les rênes. Ce n'est pas comme si je faisais ça à chaque fois qu'il me fait un crottin...

Bref on rattrape le cheval et je sors un mouchoir pour faire du transfert de caca !

Ensuite on arrive au croisement et Oh bonheur et joie immense ! Qui s'est qui arrive par la route derrière nous ? C'est le tracteur et sa remorque de foin !!!

"Trouillomètre détruit, vous êtes passé à 14/10"

Je lis la panique totale chez Baroudeur, il essaie par tout les moyens d'échapper au trucs mais il est tellement respectueux qu'il change de direction à la moindre pression des rênes.
Je suis HYPER MÉGA FIÈRE DE LUI !
À un moment il s'est figé quelques secondes pendant sa panique et il tremblait complètement, les postérieurs complètement sous la masse limite assis (genre postérieurs au niveau de la sangle) et il tremblait comme une feuille, le pauvre était complètement en hyper ventilation quand on est repartie.

Je l'ai chaudement félicité parce que dans un cas pareil je connais très peu de chevaux qui seraient restés aussi respectueux, la plus part aurait tout arracher et adieu. Ça me touche énormément car cela montre quand même un degré de confiance énorme envers moi.

Je suis également heureuse car je n'ai en aucun cas eu peur de lui et suis restée très détendue malgré la situation. Ce qui montre un vrai gros progrès de ma confiance envers lui également, je sais qu'il ne me sautera pas dessus.

Histoire de faire redescendre la pression à peine 5 m après qui c'est qui arrive en face de nous sans freiner malgré ma demande ???? C'est le camion du maçon avec tout son matériel qui fait ring dông bang à l'arrière !
Du coup re gros moment de stress pour Pipou mais tout de même moins fort.

Je décide alors de quitter le trottoir et d'aller marcher sur la route en face, les maisons sont plus éloignées car il y a un bande d'herbe et un petit fossé. Je sens que Baroudeur à vraiment besoin d'un peu de repos et je n'ai que ça à lui offrir.

Et que fait monsieur stressé une fois dans l'herbe ??? Il fait pipi...
Ce cheval n'a aucune logique !
Il est complètement stressé et lui se met en position de faiblesse pour vider sa vessie. Bon après c'est vrai qu'il a moins peur. En même temps avant on était à 14/10 et là on est plus qu'à 9 !

Enfin bref il ne suréagit pas aux voitures qui continue de passer ce qui est très bien, mais refera un bond en avant à cause d'une voiture de kéké avec les basses à fond.

J'en déduis qu'il faut que je trouve un moyen de travailler sa peur des sons parce qu'un tracteur fait très très peur, un camion et une moto font bien peur mais ça va on est sur du 10/10, et les voitures ne font plus peur.

Enfin nous arrivons sur le chemin en herbe qui serpente entre les champs. Je reprend une bonne pause de brout-brout de 10 minutes le temps de le laisser se calmer puis en selle. On part au pas, puis au trot et un départ au galop. Je croise des gens donc retour au pas. Pourquoi des allures maintenant ? Parce que le mouvement en avant a toujours aidé Baroudeur à évacuer son trop plein d'émotions.

Alors vous vous demandez pourquoi Dr Jekyll et Mr Hyde ?
Voyez-vous, même si ces réactions de peur sont impressionnantes, j'ai l'habitude et ça lui ressemble. On a un cheval terrorisé avec un seul neurone lui permettant de réfléchir à "que dit maman pour savoir ce que je dois faire ?", c'est donc son côté Dr Jekyll.
Sauf que sur ce petit chemin, après avoir croisé les promeneurs et traverser la route qui coupe le dit chemin, j'ai eu l'honneur de rencontrer Mr Hyde ! Alors qui est-il me direz-vous ? Patience ! Je vais faire les présentations !

Bref je reprend mes allures, au départ je voulais partir dans un tout petit galop tranquille, sauf que Baroudeur me demande d'accélérer, je dis d'accord et là... JE ME SUIS FAITE EMBARQUER BIEN COMME IL FAUT ! En mode arabe du désert, queue sur le dos, vent du cul dans la plaine et cours toujours pour que je m'arrête ! En même temps font ch*er ses humains qui veulent repasser au trot ! C'est trop coooooool d'aller à fond les ballons !!!! YOUPI !!!!!!

Parce que éclaircissons un point, là ce n'est pas de la peur, c'est juste un cheval péter de sang qui est trop content de galoper !!!!!!!!

"Dis donc l'affreux, y a 2 minutes t'étais pas au bord de l'infarctus ?"

Moi je vous le dis ce cheval n'est pas normal !

Bref je traverse à fond (enfin presque, quand je le lance pleine balle on fait des pointes à 57km/h, là alors que j'essayais de freiner on a atteint "que" les 41,4km/h... ) et monsieur ne s'est arrêté qu'à 1m de la route. D'ailleurs je pense qu'il s'est arrêté parce que c'était la route plus que parce que j'ai réussi à le stopper.

En bonne cavalière bornée que je suis je ne peux décemment pas le laisser là dessus. Je fais donc demi-tour, redemande un trot tranquille puis un galop... et ça repart ! Avant que ça ne dégénère je le met sur un cercle à gauche de plus en plus serré dans un champs d'herbe (oui même en cas de panique général je ne veux pas tourner dans les champs labourés. ). J'en arrive à des cercles tout petits riquiqui (genre moins de 5m de diamètre)et monsieur ne veut toujours pas repasser au trot mais s'installe dans un petit galop.
Bon comme c'est ce que je veux je tente la ligne droite 2 foulées plus loin il recommence à accélérer donc hop cercle à main droite et on finit par repasser au trot (précipité ) donc pas immédiatement et on laisse là-dessus.

Un vrai vilain !

On notera tout de même le petit moment de propriétaire gaga "wouah il est souple mon dada !" sur mes petits cercles.

Comme mon dada n'est pas ferré je relance un trot sur la route (il n'y a jamais personne), il est niquel, je tente alors un galop me disant que de toute façon même s'il m'embarque il s'arrêtera en voyant les premières maisons. Et bien IMPECCABLE ! Petit galop cadencé, il ne tente pas de prendre la main, s'il accélère il ralenti à l'assiette...

Bon ce doit juste être ce chemin qui est SUPER GÉNIAL !



On arrive dans le village et je fais une bonne partie montée, Baroudeur est bien redescendu en pression on est à 6/10.
On se fait doublé par quelques voitures puis je mets pieds à terre en voyant un pick up avec une remorque chargée de hautes planches.

Je lui demande de s'arrêter le temps de mettre Baroudeur dans un renfoncement 3m plus loin... et bien NON, monsieur trace et me double en me frôlant !
Ma tête en image !

Bref je n'ai pas été très polie...
Bordel de cacahuètes ! Je n'avais que 3m à faire !

Bon point Baroudeur s'est un peu agité mais il a juste trépigné sur place. J'ai fini la partie fréquenté à pied et suis remontée plus loin.
La dernière portion de ville s'est très bien passée, Baroudeur s'est détendu et on a pu tout faire sans problème, il a juste ronflé en s'écartant sur une grosse plante à fleur rose.

Arrivée au chemin je met pied à terre, Baroudeur bug complet entre l'odeur des poulinières 5m plus loin à droite et le faisan qui bouge dans l'herbe à gauche. Sachant que la poulinière arabe va arriver et repartir au galop et que l'association faisan qui décolle + copine qui galope n'est pas des plus heureuse, j'ai préféré assurer mes arrières !

Je remonte et on arrive à l'abreuvoir au tuyau qui lui avait fait si peur la première fois et il le passe sans soucis au pas !
Juste une petite accélération de l'allure qui se stoppe aussitôt que je le lui demande.

On finit notre balade tranquillou je relance trot et galop plus haut et pareil cheval bien aux ordres même s'il a envie d'aller plus vite.
Je relancerais un trot un peu long également histoire de travailler cette allure qu'il a tendance à précipiter.

Ensuite on arrive au "pont des amoureux" et je décide de le faire descendre dans la rivière pour le faire ressortir de l'autre côté.
La première fois il n'ose pas passer par là où je veux...



...et sur une incompréhension me vole le chemin et sort avant (par un endroit beaucoup plus escarpé).

Deuxième tentative il m'ignore complet et repasse par le premier chemin, je me fâche, redescend et l'arrête face à mon passage.
Pied à terre et on y va en main, il passe. Je remonte à cheval, je redescend à la rivière et cette fois on passe à cheval !

Je me suis arrêtée et suis descendue lui faire un ÉNORME CÂLIN ! Trop trop fière de lui !

Nouvelle pause brouting, et un peu de travail au trot. Je constate d'ailleurs qu'il faut que j'arrête de tenir la crinière sur mes départs au galop.
Pourquoi ? Tout simplement parce qu'alors que je trottais tranquillement dans la grosse montée, j'ai voulu me mettre en équilibre. Pour se faire j'ai donc attraper la crinière et ai eu la joie de constater que pour Baroudeur attraper la crinière = départ au galop.

OUPS !!!!

Bon on a un peu travaillé et il a fini par trotter tranquillement pendant que je tenais la crinière donc c'est quand même bien.

Voilà le tour qu'on a fait.



Retour à la maison il est trempé ! Il transpire de partout, on dirait que je l'ai douché intégralement tête comprise excepté le reins et les fesses.

Du coup je passe un coup d'eau et séchante.

Et puis... j'ai décidé de transformer mon poney en roumain !





Et après ça a peur d'un canard !

Je ne pensais pas faire autant, du coup demain j'y retourne pour une séance d'étirements et petite balade. Je voulais faire un peu de carrière avec des exercices de souplesse, mais ils commencent à monter le manège, et je n'ai pas trop envie de faire ça avec la grue à côté donc tant pis !

Anecdote :

J'ai trouvé ma chanson à chanter pour le détendre, je trouve qu'elle lui va trop bien !

Chika18

Membre d'honneur
    

Trust : 315  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3448
3 j'aime    
Un petit poney gris : nouveau départ !
Posté le 03/03/2019 à 08h57

MARDI 26 FÉVRIER : Bye bye motivation !

Finalement pas de balade ce soir là, juste un pansage. Baroudeur est sur les nerfs et je ne me sens pas le courage de gérer ces états d'âme, de plus il faut bien avouer que j'avais envie d'une balade de détente et non de travail du calme donc tant pis : on brosse, on masse et on étire et ouh retour au pré.

JEUDI 28 FÉVRIER : Jolie surprise.

Ça y est j'ai officiellement déménagé mercredi ! Bien sûr je suis de retour dans mon appartement d'origine pour quelques travaux et vais voir Baroudeur.
Je n'avais rien prévu d'autres qu'un gros câlin mais à mon plus grand étonnement, c'est lui qui me demande à sortir.
Du coup on est allé faire notre petit tour de moins de 3km dans un pas tout tranquille. Ce fut vraiment un jolie moment pour moi, c'est rare qu'il soit demandeur et qu'il prenne des initiatives.



VENDREDI 1er MARS 2019 : Fière de moi round 1 !

Aujourd'hui j'avais prévu une balade, cependant le temps est orageux, électrique.
Il ne pleut pas, le ciel est juste nuageux et l'atmosphère est lourde malgré la présence d'un petit vent.

En temps habituel j'aurais déjà renoncé car qui dit atmosphère électrique dit cavalière sur les nerfs et poney également. Seulement NON ! Je me bouge ! Baroudeur doit sortir et je ne vais avoir que peu d'occasion à partir de maintenant donc quand je suis là il faut aller faire fondre le gras !

Au pansage et la première partie de la balade il s'est montré étonnement calme. Une fois dessus il reste également très à l'écoute mais je sens la tempête qui gronde en dessous, disons que si ça pète ça risque de péter fort.
Je pars faire un vieux tour qui passe devant le CE et longe une route très passante par la forêt. Dans cette partie je tente un peu de trot, ce n'est pas trop mal, il ne cherche pas à accélérer. Je demande alors un départ au galop et nickel donc retour au trot puis au pas.
J'aurais tout de même une baroudade un peu plus loin. En voulant éviter une flaque monsieur en profite pour prendre la main et faire demi-tour au trot. Je me suis fâchée et l'ai remis dans le bon sens.
Sur le moment je ne sais pas s'il a voulu prendre la main et si le trot à démarrer parce qu'il s'est fait peur avec des branches qui lui auraient titiller les flans.

Bref plus loin je redemande un petit trot histoire de vérifier les calme et de ne pas le laisser là-dessus et idem nickel.
Je descend un moment pour une partie de route puis remonte une fois en forêt. Baroudeur est électrique, ma main à couper que si je mets des jambes à ce moment là je pars à fond. Me voilà donc à chanter à cheval dans l'espoir de détendre mes muscles à moi et par conséquent les siens.

Normalement le chemin traverse un champs seulement il a été labouré. L'agriculteur à bien refais le chemin avec les roues du tracteur mais il démarre environ 2m plus loin. Baroudeur doit donc se dépatouiller avec ses jambes pour atteindre la partie de terre tassée. Là où d'autres chevaux auraient rechigner (on a quand même des monticules de terre meubles qui lui montent au-dessus des genoux donc c'est un peu casse-gueule) lui passe sans soucis. Cela a même le mérite de le détendre car il doit se concentrer sur ses pieds.

Il se détend beaucoup dans la forêt suivante puis remonte en pression lorsque l'on en sort, je demande un petit trot tranquille. (tortureuse de poney ? Moi ? Noooooooon ! )

Ensuite pieds à terre pour passer la maison qu'il n'aime pas, remise à cheval près de l'étang qu'il n'aime pas non plus d'ailleurs.

Il me refait une baroudade pour un plateau de coffre poser dans la forêt. Il le regarde de travers, s'éloigne au maximum quitte à se prendre les pieds dans un tas de branches et démarre au trot. Du coup on reprend tout de suite et on passe et repasse devant jusqu'à ce qu'il passe dans le calme sans accélérer.
Plus loin je redescends et me met dans les bois pour laisser passer un tracteur puis on rentre tranquillement.
Arrivés au croisement de route je le laisse choisir le chemin qu'il veut emprunter pour rentrer car je n'ai pas la motivation de continuer. Il choisit la route.

Il est encore sur le qui-vive, je décide donc de rentrer au trot. Il cherche à accélérer à un moment et je galère un peu à ralentir mon trot enlever puis ça roule.
La descente l'a bien calmé dans son trot et la montée derrière aussi, si bien qu'une fois de retour sur le plat je peux trotter rênes longues avec un cheval qui ne cherche absolument pas à accélérer ben qu'on soit en "retour maison", donc pieds à terre on dessangle d'un trou et je rentre à pied.

Mon application à buguer mais on a du faire à peu près 10-11km en 2h.

Je suis extrêmement fière de moi car malgré la météo qui annonçait la couleur, JE N'AI PAS RENONCÉ ! Chose que j'aurais faite il y a quelques mois.
Ensuite lors de ses baroudades je n'ai pas mis pieds à terre et n'ai PAS EU PEUR. Ce qui prouve qu'il y a de réel progrès de mon côté d'un point de vue réflexion et émotionnelle.

Anecdotes :

1) Lors de ma balade de lundi j'ai constaté que Baroudeur n'avait pas peur lorsqu'il s'ébrouait avec moi dessus, alors que si je suis au sol il me fait toujours un petit bond. J'en viens donc à me dire qu'il serait pas mal que je recommence à le longer avec la selle étrier descendu comme un débourrage. Bon encore faut-il que je trouve la motivation pour ça...

2) En ce moment il me fait un truc trop bizarre en balade, il met le nez au sol et ronfle dessus, comme un chien qui suit une piste, on dirait le cheval dans raiponce !

Chika18

Membre d'honneur
    

Trust : 315  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3448
3 j'aime    
Un petit poney gris : nouveau départ !
Posté le 03/03/2019 à 10h14

Avant de vous raconter la suite, je me permet un petit intermède d'évolution ventrale de Baroudeur !







Ce n'est pas encore ça mais il semblerait tout de même que l'on soit sur la bonne voie !

SAMEDI 2 MARS : Fierté extrême de moi round 2

Ce matin mauvaise surprise, le manège qui était sensé être fini la veille, ne l'ai pas. Il ya donc encore des gens sur le toit, qui s"amuse à faire bouger de grande plaque de tôle, à allumer la perceuse/viseuse... Bref du bruit et du mouvement tout ce que Pipou aime.

Je suis bien embêtée car mon objectif du jour était de retravailler le galop au vue de ce qu'il me fait en balade. Je voulais travailler ma décontraction, et des départs dans le calme.

Et bien tant pis ! Je ferais ma séance de plat en carrière comme prévu ! (fierté n°1)

Après un bon pansage au pré pour lui permettre de rester au foin plus longtemps, je décide de prendre la température en l'amenant faire le tour de la mini carrière à pied aux 2 mains. (j'ai du la couper pour enlever la partie où le matériel du manège est stocké)

Ensuite à cheval même principe on se promène partout.
Puis je commence les contres EED qu'il me réalise très bien, puis EED et DL, quelques petits couacs au démarrage et nickel.
Seulement plus le temps passe plus je sens qu'il est difficile pour lui de faire abstraction de tout ce chahut. Il commence à se tendre, à surveiller de plus en plus...
Bon je redemande un passage droit au fond de mon boudin puis décide de changer un peu de séance.

Il ne veut pas aller au fond ? Tant pis, je m'installe sur un huit de chiffre puis un cercle et on travaille les hanches et dedans et en dehors (fierté n°2, il y a quelques mois j'aurais arrêter là).

Comme je galère, je décide de me mettre des repères visuels avec des plots (les plots font des cercles de diamètre de 12 et 10m).



Je m'installe sur le plus grand et travaille l'agrandissement et rétrécissement du cercle.

Là j'ai compris l'origine de pas mal de mes problèmes de tracé avec Baroudeur. En fait je n'ai même pas besoin de mettre mes jambes pour modifier mon cercle, un report de poids sur la jambes extérieur ou intérieur et c'est réglé. Je suis même sûre que j'arriverai à faire mes DL comme ça.

Bref très bon exercice qui me permet de "voir" et ressentir quand je suis au milieu de ma selle ou non.
Ensuite on alterne sur chaque quart de cercle :
- hanches en dedans
- marcher droit/incurvation
- hanches en dehors
- marcher droit incurvation

En enchainant cela, Baroudeur en vient même à me proposer de lui même un début d'appuyer à la place des hanches en dedans. Comme c'est beaucoup plus compliqué je le félicite et lui accorde une pause.

Puis on reprend en augmentant la difficulté :
- incurvation
- hanche en dehors
- hanche en dedans
- contre incurvation

Le tout pas forcément dans le même ordre afin qu'il n'anticipe pas ma demande, ni sur le même cercle pour compliqué la demande.

À ce stade je sens une réelle amélioration du pas : il pousse bien derrière et le dos pousse fort vers moi, je suis très fière de lui.

Comme il m'enchaine des choses très propres au pas, je décide de tenter le trot. (fierté n°3, il y a peu j'aurais même pas osé penser lancer du trot à côté de personnes en mouvement)

Même chose on commence par moduler mes cercles, puis j'essai hanches en dedans et en dehors. Beaucoup de bonne volonté de sa part, mais je me perds un peu dans mes aides donc il fait comme il peut avec ce que je lui donne.
On réussit tout de même à avoir quelques pas de belles hanches en dedans et en dehors, mais je laisse tomber la contre incurvation comme j'étais déjà assez brouillon au pas je sais que ce n'est même pas la peine d'essayer.

Je sens vraiment que le trot s'améliore jusqu'à obtenir 3-4 belles foulées de trot à droite. Vraiment magnifique je n'en avais jamais ressenti d'aussi belles : je sens vraiment le dos venir pousser fort en haut, il descend sa tête dans l'axe de son garrot et je gagne un rebond de dingue !

Du coup on fait une bonne pause et j'hésite à laisser là-dessus... mais à la base j'avais dit travaille du galop...

Je me met donc une bon gros coup de pied aux fesses et le réinstalle sur ses cercles à gauches.
Puis départ au galop ! (fierté n°4... Je l'ai fait quand même !)
Il prend un très bon départ en équilibre, dans le calme, et n'accélère pas derrière. Je suis très fière de lui. On repasse au trot et je retravaille car il s'excite un peu mais rien de bien méchant, il retrouve rapidement son trot de travail.
2ème départ tout aussi propre.
Le must ? Je sus à ma place, je tiens bien mes transitions avec mon dos et surtout je relâche un peu les rênes (bon je n'en suis pas encore à oser demander un départ rênes longues mais il y a du mieux).

À droite c'est plus compliqué.
Premier départ il démarre comme un balle, je lui demande de calmer le jeu puis repasse au trot une fois l'obtention d'un galop calme et stable.
Deuxième départ idem, il part fort mais s'installe dans un galop de travail beaucoup plus vite.
Troisième et dernier départ, je tiens encore plus mon dos, limite à vouloir l'arrêter mais mes jambes demande le galop et là on est bon ! Jolie départ dans le calme, pas d'accélération derrière et j'arrive même à agrandir et réduire mon cercle au poids du corps.

Bref hyper fière de lui mais également de moi !
J'AI OSÉ !!!

Du coup je l'ai laissé là-dessus, un bisous, un bonbon et au pré !

Hâte d'être la semaine prochaine pour pouvoir retourner en carrière ! (voir même dans le nouveau manège si le sol est mis )

Chika18

Membre d'honneur
    

Trust : 315  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3448
0 j'aime    
Un petit poney gris : nouveau départ !
Posté le 06/03/2019 à 06h58

Oyez Oyez Braves gens ! J'ai grand besoin de vos conseils.

Comme vous le savez déjà, j'ai déménagé, par conséquent me voilà à la recherche de la future pension de Baroudeur.
2 me plaisent sauf que j'ai du mal à choisir en raison de la gestion de l'hiver.

Pension 1 :

A 10 minute de chez moi et 1h à pied
Pré de mai à octobre à 150€
Box/paddock l'hiver à 300€

Donc cela ferait du 225€/mois à l'année.

Possibilité si le cheval tient bien le froid (ce dont je ne doute pas) de ne faire que 3 mois de box/paddock.

Pour la gestion box/paddock :
- sortie selon la météo ET les souhaits du propriétaire (le plus longtemps possible)
- foin en 2 fois 6kg le matin + 6 kg le soir, grains fournis et donné selon les besoins du cheval.
- foin fait sur place sans traitement chimique
- paddock fait en longueur je dirais du 10*40 seul ou en groupe (3 maxi)
- crottin ramassé tout les matins au box et box vidé intégralement 1*semaine
- paddock hersé tout les soirs avec ramassage du crottin.

Pour la gestion pré :
- groupe fait selon le poids donc les gros ensemble sur des terrains pas trop riche, les maigres sur les pâtures plus riches.
- pas de surpâturage : 30 chevaux pour 32 hectares.

Installations et encadrement :
- rond de longe
- PETITE carrière (vraiment riquiqui ça doit être du 15*25) avec matériel d'obstacle disponible (de quoi faire 2 obstacles)
- CE à moins de 2km (17min au pas) avec manège et PTV
- manège prévu mais pas de date définitive (donc je ne compte pas trop dessus ça peut prendre 2 mois comme des années).
- Petite activité club le mercredi après-midi et le samedi matin donc enseignant disponible sur place à tarif préférentiel.
- possibilité de faire intervenir un moniteur indépendant de notre choix.
- secteur de balade intéressant car situé au centre du plateau du vercors.
- un casier à clefs disponible par propriétaire.

Gérants :
- élevage donc habitués à gérer de jeune chevaux (et donc à prendre le temps pour le rattrapage du Pipou au paddock.
- très bon feeling avec eux.

Extra :
- gestion des couvertures au besoin
- pierre à sel indiciel au box

Pension 2 :

A 16 minute de chez moi et 2h30 à pied.
Pré de mai à octobre à 240€
Paddock l'hiver 260€

Donc 250€ lissé à l'année.

Gestion paddock :
- foin fait sur place à volonté
- paddock différent selon là où sera le cheval, grosso modo ils doivent faire la même surface que l'autre pension voir plus grands mais certains sont en carré donc moins de possibilité de courir (mais dans d'autre y a de quoi dégazer la bête).
- paddock en groupe.
- crottin ramassé tout les matins.

Gestion pré :
J'ai moins d'info, je sais juste qu'il tourne mais est tout de même un doute sur le surpâturage. De toute façon si plus d'herbe ils mettent du foin.

Installations et encadrement :
- carrière de 20*40 avec un très bon sol
- rond de longe de 18m de diamètre
- aucune activité club
- possibilité de faire intervenir un moniteur indépendant de notre choix
- sellerie avec placard individuel + coin pour faire les cuirs
- secteur de balade qui semble moins enrichissant car plus encastré dans la montagne et dans un "coin" du plateau, mais bon c'est le vercors y a quand même de quoi faire.

Gérants :
Moins de feeling mais hyper professionnel et semble très sérieuse.

Extra :
- gestion des couvertures au besoin
- box disponible en cas de problème ou grand froid (3,5*2,5 ou 3,5*3,5)
- vermifuge compris dans la pension
- pierre à sel
- cure saisonnière fournie (4 cures à chaque changement de saison)
- grains au besoin fournis

Qu'en pensez-vous ?

La première ce qui m'embête c'est que les chevaux ont le foin au box mais ça veut dire rien pour se remplir l'estomac l'hiver tout le temps qu'ils sont dehors et ça ça m'embête grandement, en revanche l'encadrement devrait être beaucoup plus facile et moins cher. L'écurie est plus vivante.
La deuxième j'ai beaucoup aimé l'approche de la gérante même si j'ai eu moins de feeling. Le foin à volonté me rassure dans le sens où il aura toujours quelque chose à mettre dans son estomac. En revanche je vais être beaucoup plus isolée, moins de propriétaires sur la structure et cours plus chers puisque obligation de passer par un moniteur indépendant.

Honnêtement il n'y aurait pas ce problème de foin l'hiver j'irais dans la première parce que je pense m'y sentir beaucoup mieux mais j'ai peur de faire une erreur.

Dans les 2 cas les critiques sont excellentes, et il y a des chevaux qui sont là depuis des années (donc en général quand il n'y a pas trop de roulement c'est bon signe).

Voilà du coup...

AIDEZ MOI S'IL VOUS PLAÎT !!!

Édité par chika18 le 06-03-2019 à 06h59



Midame

Membre d'honneur
  

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2084
1 j'aime    
Un petit poney gris : nouveau départ !
Posté le 06/03/2019 à 08h12

chika18 hello !

Pour moi sans hésiter la première.
A mon sens elle a beaucoup plus de points positifs (tarif, proximité, possibilité de cours, balade, gestion des couvertures...) Et surtout, la deux tu n'as pas le feeling !

Ça peut paraître bête mais je fonctionne beaucoup à l'intuition. Et la dernière fois où je ne l'ai pas écouté ma jument s'est retrouvée "oubliée" à la distribution de foin et une période de galère après...
Bon je dis pas que ca sera ton cas lol. Mais quand on visite on nous promet toujours pleins de choses et parfois, une fois la, ce n'est plus le cas.

Concernant le foin, sincèrement 2 repas de foin moi ce n'est pas ce qui me perturbe (je vais me faire taper lol). Certe 3 repas ou à volonté c'est mieux m'enfin dans mon ancienne écurie ils ont deux repas de foin tellement beau et bien servis qu'ils gâchent.
Actuellement au pré au foin à volonté, ils sont souvent à la botte mais pas H24 non plus....

Peut-être pourra-t-il aller dans un paddock a deux avec un filet à foin si tu le propose en supplément ?

Chika18

Membre d'honneur
    

Trust : 315  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3448
0 j'aime    
Un petit poney gris : nouveau départ !
Posté le 06/03/2019 à 08h25

midame 2 repas ça ne choque pas, c'est ce que j'ai actuellement et là on est quand même sur une base de 12kg/jour donc c'est très correcte mais là quand il n'y a plus de foin il y avait toujours des brins d'herbes à broutiller et ce même en plein hiver. Ce qui m'embête c'est le fait qu'il risque de rester plus de 2h sans remplir son estomac et comme monsieur a déjà été à la limite de l'ulcère avec herbe et/ou foin à volonté... j'angoisse ^^

Pour la deuxième je n'ai pas de feeling avec elle dans le sens où je sais que ça ne deviendra pas ma grande pote, en revanche j'ai toute confiance dans la manière dont elle gèrera les chevaux. Je le sens très bien aussi c'est juste que je n'aurais rien à lui dire.

Je vais les appeler pour le filet c'est une bonne idée quitte à rajouter un billet au besoin (à voir si je ne peux pas négocier ça à la place du grains parce que de toute façon il n'en mangera pas, si je dois complémenter j'achèterais moi-même).

Raaaaaah !
C'est le problème quand on a trouvé une super pension, partir c'est trop la galère !
J'ai d'ailleurs proposé au gérant de mon écurie actuelle de téléreporter sa pension dans le vercors mais il n'est pas d'accord.
Page(s) : 1 ... 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51
Un petit poney gris : nouveau départ !
 Répondre au sujet