Quitter "l'équitation"

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
Auteur
7260 vues - 162 réponses - 3 j'aime - 19 abonnés

Nippokampe

Initié
 

Trust : 42  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 57
Quitter "l'équitation"
Posté le 02/01/2019 à 11h49

Bonjour, je n'écris pas souvent sur le forum, principalement parce que je n'ai pas grand chose d'intéressant à raconter.
Mais aujourd'hui après avoir traversé une période émotionnellement compliquée, je me dis que ça pourrait être intéressant de partager tout ça au cas où des personnes se poseraient les mêmes questions qui m'ont torturés.

Je monte à cheval depuis que j'ai 7 ans et il y a 3 ans j'ai réalisé mon rêve et j'ai acheté mon cheval. Jusque là tout va bien mais quelques mois après cet achat, je suis devenue végane ce qui a profondément changé mon rapport à l'animal en général. Donc bien sûr s'est posé la question de l'équitation. En tant que néo végane je me tournais vers des youtuber qui avaient des idées bien arrêtées là dessus (l'équitation s'est mal, s'est de l'exploitation et j'en passe) mais s'est personnes n'avaient clairement jamais été en contact avec des chevaux. leurs avis me paraissaient purement philosophiques et un peu faciles. J'ai quand même fait le test, c'était les vacances, j'ai laissé mon cheval au repos (il vivait en petit pré avec abris dans un centre équestre). Au bout d'une semaine, il s'était fauché en faisant l'idiot au pré et s'est retrouvé boiteux. J'ai donc repris le travail comme précédemment, en gardant toutes mes réflexions dans un coin de la tête.
Ces derniers mois ses réflexions sont revenus me turlupiner. Clairement mon cheval ça le faisait chier de bosser monté, il est bien gentil donc il obéit mais il marquait toujours un temps d'arrêt avant d'aller au montoir pour dire qu'il voulait pas. Mais dans un centre équestre où on me répétait systématiquement que mon cheval ne travaillait pas assez et qu'un cheval doit travailler, j'étais un peu perdu. J'avais choisi ce centre car je fais confiance aux personnes qui y travaillent, ils prennent très bien soin des chevaux et de leur santé donc leur avis compte pour moi. Mais entre mon cheval qui me dit que je le fais chier et les personnes qui m'encadrent qui me disent que je dois monter plus, gros dilemme ! Ce dilemme a duré plusieurs mois. Puis de plus en plus je me disais c'est très con, dans la nature un cheval n'a pas besoin de travailler, il a juste besoin d'un grand espace et d'herbe à brouter. Et puis j'ai vu aussi ce qui paraissait normal pour beaucoup, comme taper un cheval avec une étrivière parce qu'il bouge un peu trop à l'attache. Ou que les gens se permette de taper mon cheval parce qu'il à tirer au renard et cassé la ficelle 3 fois pendant que j'étais en train de chercher mes affaires (une petite tappe sur le nez pas un gros coup mais c'est quelque chose que je refuse catégoriquement pour mon cheval, je n'utilise jamais la violence sauf s'il mort de manière volontaire).
Cette banalisation de la violence m'a mis extrêmement mal à l'aise et s'est là où j'ai compris que personne n'avait vraiment la bonne réponse. Les personnes physiques sur qui je me reposais avaient clairement des façons de faire anciennes et pour moi complètement dépassés, et internet ne m'inspire qu'à moitié confiance, donc j'ai décidé de faire confiance à mon instinct et j'ai décidé d'arrêter l'équitation.
J'ai trouvé une nouvelle écurie pour mon poney et j'ai donné mon préavis de départ. (je suis partie en très bon terme avec les gens de mon ancien club donc pas de soucis à ce niveau là.)
Et donc voilà, dimanche mon cheval est arrivé dans sa nouvelle maison, grand pré de 3 hectares où il y a de l'herbe, un grand abris et quelques copains. L'intégration s'est bien déroulé et pour nous s'est le début d'une nouvelle aventure côte à côte puisque que je n'ai pas le projet de remonter. L'idée est de ne plus contraindre mon cheval, de le laisser prendre ses décisions et voir comment ça va évoluer sans être fermée (si je vois qu'il n'est pas bien dans ses sabots ont trouvera une nouvelle solution)

Voilà beaucoup de blabla pour en arriver à cette conclusion, ce n'est pas toujours facile de se défaire des carcans dans lesquels on évolue et d'avoir des idées minoritaires mais que ça n'empêche pas d'aller jusqu'au bout. Donc voilà pour tous les curieux j'essayerai de raconter l'évolution de mon cheval de 8 ans "à la retraite"
Et bien sûr, s'il y a des personnes qui s'occupent déjà de leurs chevaux de cette manière, je suis intéressée par n'importe quel conseil que vous pourriez avoir

Erell29

Membre ELITE Argent
 

Trust : 112  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8057
0 j'aime    
Quitter "l'équitation"
Posté le 04/01/2019 à 15h33

lolafindez j'avais oublié des mots oui !

Erell29

Membre ELITE Argent
 

Trust : 112  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8057
6 j'aime    
Quitter "l'équitation"
Posté le 04/01/2019 à 15h47

marlin oui ya le sauvetage et après ya la prise en charge sur le long terme....
Pour certaines associations, être famille d'accueil c'est primordial !

Il ya des vegans qui veulent pas assumer d'animaux de compagnie car ils estiment que c'est perpétuer la domestication...
Je suis en partie d'accord avec eux... Et en même temps je me dis que si les vegans et tant d'autres n'adoptent ou ne récupèrent pas (différent que d'acheter) les animaux cassés par d'autres êtres humains... Ça sera bien la galère. Je pense que nous avons une responsabilité envers tous les animaux domestiqués que l'humain a manipulé et modifié, je fais ma part face à cette responsabilité en accueillant et en inventant d'autres possibilités relationnelles. Je vis avec 19 animaux non humains et c'est tous mes jours qu'ils m'enseignent comment je dois être avec eux !

Et je pense aussi que si personne fait des recherches pour savoir comment être avec un animal domestique tout en ne l'exploitant pas, cela donne pas à réfléchir et il n'y a pas de propositions sur d'autres possibilités !

Kaywest

Expert
   

Trust : 132  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 666
4 j'aime    
Quitter "l'équitation"
Posté le 04/01/2019 à 16h11

erell29 je ne suis pas d'accord avec ton analyse.

Je trouve extrémiste de dénigrer les cavaliers qui ont leurs chevaux au boxe et qui les montent en loisir ou compétition.
Pour ma part, je pense que tout n'est pas noir ou blanc.

J'ai vu des chevaux maltraités par leurs congénères au pré, blessés, en mauvais état car ils n'avaient pas accès à la nourriture, à l'eau, à l'abris comme il le voulait.. poursuivi jusqu'à l'épuisement (ma jument était une dominante, on a du retirer certains chevaux soumis du pré pour leur santé). Celui là est-il plus heureux que le cheval chouchouté en boxe qui a eau, abris et nourriture à volonté et contact avec d'autres chevaux? Je n'en suis pas certaine.

J'ai vu des chevaux effectuer du travail à pied, ne rien comprendre, galoper durant de longues minutes paniqués, se mettre debout, latter... d'autres complètement lobotomisés qui acceptaient toutes les demandes du cavalier (génial la liberté d'expression du cheval là dedans! ). Je cite par exemple le débourrage méthode Blondeau ... Poulains ultra facile à la sortie mais au prix d'une volonté complètement cassé.
Quand on travaille la jambette, le rappel, les sauts en liberté, le couché ou tout autre exercice nécessitant de bouger les épaules, les hanches ... rien de tout cela n'est naturel et abîme autant les articulation du cheval qu'un cours d'obstacle ou de dressage surtout sur un cheval qui ne ferait que ça et ne serait pas musclé.

Qu'on ne vienne pas me dire que travailler le couché ou la levade est moins contraignant pour le cheval qu'une séance durant laquelle il porte un cavalier. Il sera tout aussi soumis et sollicité si ce n'est plus.

Mes propos sont un peu secs mais tout ça pour dire qu'on doit éviter d'être moralisateur en prônant telle ou telle méthode à partir du moment le cavalier est à l'écoute de son cheval.
Certains vivront très bien au pré, d'autres pas du tout..certains effectueront des exercices montés ou à pied avec plaisir en jouant avec leur cavalier(oui oui c'est possible), d'autres non... Certains chevaux sont même très "concours" c'est à dire qu'ils montre des signes de joie ou d'impatience pour la compétition.

Et tout cela parce qu'on les a élevés pour le sport/loisir et que le cheval d'il y a 50 ans n'est plus le même que celui d'aujourd'hui. De plus ils sont travaillés dans le but de nous porter, le matériel évolue sans cesse pour le confort des chevaux (têtières anatomiques, sangles à mémoire de formes, selles avec moins de points de pression, outils technologiques pour évaluer le travail du cheval et réajuster au besoin...). Bref les cavaliers réfléchissent et innovent pour le bien-être des chevaux !

pour revenir à la discussion du début nippokampe ne souhaite plus monter son cheval et celui-ci semble heureux (en tout cas pas malheureux) dans son environnement actuel. Ce n'est pas le cheval qui va s'en plaindre sauf si effectivement les contacts avec sa cavalière s'espacent et qu'il lui manquent. On remarque d'ailleurs beaucoup de chevaux retraités qui dépriment malgré les visites de leurs cavaliers car ils ont besoin du contact humain, ils ont prit goût au travail et ne sont plus autant stimulés.

Nippokampe

Initié
 

Trust : 42  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 57
2 j'aime    
Quitter "l'équitation"
Posté le 04/01/2019 à 16h27

kaywest oui il y a des chevaux qui vont s'epanouir dans tout un tas d'activité, et j'ai même déjà rencontré des chevaux qui était mieux au box, plus sereins (mais c'est une minorité des chevaux que j'ai rencontré, la plupart des chevaux aux box que j'ai cotoyé tiquaient pas mal et certains étaient très agressif). Ce qui me dérange surtout c'est que la majorité des cavaliers ne font pas attention à ce que leur dit leur cheval, combien de fois j'ai entendu qu'un tel est trop con et un autre feignant. Il n'y a pas de remise en question, on achète un cheval pour tel objectif, il faut qu'il le fasse. Heureusement ce n'est pas le cas de tout le monde, mais hélas de beaucoup. C'est ça le vrai problème.

En ce qui concerne mon cheval je ne compte pas le voir moins souvent, c'est même le contraire. Je passe peut être moins de temps à chaque visite mais pour le moment j'arrive à y aller beaucoup plus. Je suis interne en médecine donc quand j'arrive en semaine il fait nuit noire et ils sont tous à manger le foin frais donc je lui fais un petit pansage pendant qu'il mange et des gratouilles. Ce qu'il a l'air d'apprécier. Et quand je peux venir de jour on en profite pour sortir explorer notre nouvel environnement.

Klavel

Membre ELITE Or
  

Trust : 115  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 22898
13 j'aime    
Quitter "l'équitation"
Posté le 04/01/2019 à 16h39

kaywest comparer un troupeau mal géré à un boxe n'est pas pertinent, je trouve.
A moins d'avoir des centaines voir des milliers d'hectares disponibles, un groupe de chevaux au pré se gère, via l'intervention humaine, en fonction des accointances entre les individus. On ne peut pas se contenter de balancer tout le monde au pré en attendant de voir si l'un d'entre eux se fera briser un membre par accident.

Quant à chouchouter, c'est très anthropomorphique comme manière de voir les choses. Le boxe sans sortie de plusieurs heures par jours (et encore) est une catastrophe physique et mentale pour les chevaux... C'est pas moi qui le dit mais de nombreuses études qui ont été menées sur des groupes témoins pendant des années.

Tu peux chouchouter un cheval autant que tu veux, s'il ne sort de sa boîte que pour travailler, il va au devant de gros soucis. Et sera malheureux. L'extérieur (et sans cavalier), le contact avec les congénère... Ça fait partie de leur équilibre. Ils sont faits pour ça, ils ont évolué pour être des animaux en mouvement la majeure partie du temps, ils sont sociaux... leur manière d'interragir avec d'autres chevaux est également une palette bien plus large et subtile que le grooming ou les «chamailleries». Le simple fait d'avoir des congénères à proximité est essentiel à leur sentiment de sécurité. Quand bien même le copain est en train de manger à 20m. Ils sont faits comme ça et programmés ainsi.

Je ne me prononce pas sur le box avec sortie au pré (mais j'ai mon propre avis) mais bien sur le box strict en dehors de raisons médicales. Soyons honnête: c'est complètement con et à l'opposé total des besoins primaire de cet animal. Et encore une fois, il y a une tonne d'études sur le sujet

Marlin

Expert
   

Trust : 283  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 485
0 j'aime    
Quitter "l'équitation"
Posté le 04/01/2019 à 17h05

Erell29: oui tu as certainement raison sur plusieurs plans, par contre moi je ne le comprends pas du point de vue non vegan.
Une petite parenthèse, mon gros n'aime le pré que s'il a le confort du box derrière, c'est un douillet qui n'aime ni la pluie, ni la bise, ni la boue, ni le trop soleil s'il n'y avait pas la bouffe du pré, il préférait manger dans sa maison.

Alecto

Membre d'honneur

Trust : 108  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1332
3 j'aime    
Quitter "l'équitation"
Posté le 05/01/2019 à 19h11


klavel a écrit le 04/01/2019 à 14h34:

Sans rire. J'aime beaucoup la discussion amorcée et les écrits de @erell29, @alecto et @nippokampe. C'est très intéressant, je suis depuis l'ouverture du sujet.
Par contre la mauvaise fois de certaines, c'est un peu bof. Ça gâche clairement la discussion et es réflexions sans rien amener. Je ne notifie personne. Se sentira visé qui n'est pas en accord avec lui-même.

Je retourne dans mon sous-marin.



Perso, j'ai arrêté de lire depuis la deuxième page et j'ai même regretté d'avoir posté, au pire si des gens sont intéressés, je suis dispo pour évoquer le sujet en MP ou sur le post des VG ...
Suis pas sur CA pour me prendre la tête.

Klavel

Membre ELITE Or
  

Trust : 115  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 22898
10 j'aime    
Quitter "l'équitation"
Posté le 05/01/2019 à 21h09

alecto j'avais bien compris pourquoi tu avais fait silence. Je lis depuis le début et de nombreuses réactions m'ont semblé complètement inutile... Pour être polie.
Mais d'un point de vue anthropologique et psychologique, c'était assez passionnant

Ça m'a rappelé le récent débat autour du «lundi vert» où énormément de gens ont pris la peine d'y aller de leur petits commentaires acerbes contre... Alors que personne ne les a jamais obligé à rien.
«Pour vivre heureux, vivons caché». Tout ce qui sort du rang se verra immédiatement rabroué et critiqué, quand bien même il n'a d'impacts sur personne et n'est même pas érigé en obligations ou seulement en conseil. Je soupçonne une légère contradiction interne chez les personnes les plus véhémentes.

Personnellement, j'aime lire vos écrits et également le post de erell29. J'ai longtemps suivi le blog d'une fille qui ne montait plus pour les mêmes raisons (blog que je n'ai jamais retrouvé)... Et J'ai trouvé ça intéressant. Au début j'ai trouvé ça «extrémiste». Mais au final, ma première réaction de rejet venait tout simplement du fait que ce blog me mettait face à mes propres contradictions: j'aimais les chevaux d'une sincère affection et leur voulait à tous le meilleur (ça, ça n'a pas changé au fond). Et je montais dessus, pour mon propre plaisir.
Mes montures n'ont jamais demandé à être montée. Et l'idée de gagner leur picotin en travaillant, ils n'en ont cure, c'est un concept purement humain (déjà lu cet argument quelque part). Le cheval il boit, il bouffe, il interagit avec ses semblables et son environnement. Tout comme mon chien ou mes chats.
Si personne ne les avait jamais conditionné à aimer ça (au mieux) ou à l'accepter (au pire), je n'aurai jamais pu mettre mon cul sur n'importe lequel des dizaines de chevaux que j'ai monté jusqu'ici. Aucun cheval n'ayant jamais été monté de sa vie trouvera ça agréable sans travail en amont.
Alors que l'herbe quand on a faim, c'est agréable dès que maman a montré comment faire. L'inné et l'acquis. Et l'acquis, ça peut être n'importe quoi. Conditionner un animal n'est pas plus compliqué que de conditionner un humain... Et on sait très bien faire ça sur ce dernier.

Pourtant j'aime vraiment monter et ce serait mentir que de dire que car ne me manque pas. Je ne monte plus par soucis économique, c'est tout.
Cette réflexion n'implique que les conséquences qu'on veut bien lui donner. Si on est en accord avec sois-même, la moquerie n'a pas lieu d'être.

Donc merci d'être ces pistes de réflexions sur mon rapport au cheval, à l'équitation et à bien d'autres choses à travers vos écrits

Alecto

Membre d'honneur

Trust : 108  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1332
3 j'aime    
Quitter "l'équitation"
Posté le 05/01/2019 à 21h15

klavel

Citation :
Pourtant j'aime vraiment monter et ce serait mentir que de dire que car ne me manque pas.

Je ne le nie pas, moi aussi ça me manque :) (plus que mon ancienne alimentation omnivore ) mais bon, encore une fois je sais que je ne remonterai jamais Lorida, sans pour autant faire une croix ad vitam sur l'équitation. Je ne présume pas du futur ...

Sinon, je te rejoins évidemment, non seulement sur la pluie de critique du Lundi vert (bordel, UN jour par semaine quoi ...) mais sur tout ton message. J'en suis souvent dépitée.

Enfin bref, je le redis, suis dispo en MP, j'mords pas

Édité par alecto le 05-01-2019 à 21h45



Klavel

Membre ELITE Or
  

Trust : 115  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 22898
2 j'aime    
Quitter "l'équitation"
Posté le 05/01/2019 à 21h21

alecto moi je trouve ça génial ce lundi vert. Pour dire, ça motive mon père à arrêter la viande. Il y pense depuis un moment, il veut plus être complice de ça et un jours par semaine pour commencer, c'est pratique à retenir.
Ça serait même pas mal de le faire dans les cantines et les R.U... En plus, le végétal c'est moins cher

Pareil... Je présume pas du futur. Je pense que je remonterai un jours... Mais sûrement différemment.

Erell29

Membre ELITE Argent
 

Trust : 112  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8057
7 j'aime    
Quitter "l'équitation"
Posté le 05/01/2019 à 22h21

kaywest J'ai envie de te répondre en faisant une blague à la Alex Lattuada

En fait, y'a un moment donné, il est important de se baser sur des faits. Tout le départ de ma réflexion se base là dessus et ensuite j'y met une philosophie de vie jusqu'au boutiste !

Si tu lis bien, je suis contre la notion de travail et son application. Les tricks pour les animaux, je trouve ça nul et inintéressant.
Pour te développer complètement ma démarche: Tout ce qui est équestre est basé sur le travail, c'est à dire sur le deal suivant: le cheval est objet de loisir pour l'humain. Ce dernier donnant beaucoup d'argent pour ce loisir, il attend un énorme contre partie: se faire plaisir. Après, certes il y'a la relation, qui fait du bien au petit cœur de l'humain que si la relation est positive avec un cheval coopérant et qui effectue les attitudes et comportements que l'humain attend.
Il existe des études (les sites des saddle fiting vous le montre) qui démontrent que la masse du cavalier sur le dos du cheval provoque une pression énorme et délétère. Les outils utilisés sont tous des outils de coercition: du licol en passant par la sangle, la croupière, le mors jusqu'à les éperons, la cravache. Fun !
En plus des autres études qui démontrent que le box est une prison sensorielle, que le mors fait mal, que les muserolles provoquent l'affaissement des cloisons nasales etc etc...
On a beau croire que le cheval n'est pas le même que celui féral, en fait si.... Les besoins physiologiques des chevaux domestiques sont les mêmes que les mustangs, chevaux de Namibi etc.




Quand un cheval n'est pas bien dans un environnement qui correspond à sa physiologie, il faut se poser la question si les stimulations sont assez réunies pour que le cheval ne se fasse pas chier et voit de l'intérêt à redevenir un cheval. Comment le cheval va t'il satisfaire ces besoins ? Que le cheval a dans un environnement non adapté à lui (comme le box) qui lui convient et qu'il n'a pas dans un environnement adapté ?
Parce que sérieux les "moi je donnais le cheval du cousin de mon tonton qui aime qu'être en box" ou "moi je connais un cheval, il adore sauter les obstacles" ou "moi je connais un cheval, il adore tellement le dressage qu'en liberté il refait toutes les figures".... ça me fait toujours me poser des questions sur les besoins physiologiques du cheval: Quand ils ne sont pas respectés depuis le début de la vie du cheval, ce dernier en vient à aller chercher des ersatz pour tenter d'assouvir ces réels besoins par des comportements complètement aberrants et stéréotypés.......;

Bref, quand on décide de mettre pied à terre, on décide de mettre l'énergie qu'on mettait à faire bouger son cheval dans autre chose. Mes chevaux ont besoin de beaucoup de stimulations physiques et intellectuels, bien plus que les vôtres montés auxquels vous proposez en permanence de tourner en carré à refaire toujours les mêmes mouvements pour obtenir le mouvement parfait en espérant pas trop gêner votre cheval.
Par l'éducation positive, j'ai découvert que mes chevaux apprennent 10 fois plus vite que moi j'arrive à leur proposer des stimulations.
J'ai donc décidé de bosser sur leur environnement donc à la fois sur l'écologie du lieu et sur le système de piste. Ils ont alors des zones avec du matériel de stimulations à disposition (des troncs, des ponts, des bouées, des pneus, des cerceaux etc etc) en plus de toutes les zones pour leurs besoins physiologiques: zones de nourrissage (avec filets à foin), zone de roulade, de marche/défoulement, abri etc.


Donc y'a un moment donné, me dire que je suis extrémiste alors que vous avez zéro argument en phase accompagnée d'une réflexion qui ne se base sur rien, c'est gonflant pour tout le monde... Surtout quand l'auteure de ce post veut juste nous parler de sa démarche philosophique et pratique auprès de son cheval, c'est son journal de bord....

Bref, je suis bien contente d'être extrémiste :D et nippokampe, j'aimerai bien en savoir plus sur ton loulou, tu nous le présentes :D

Édité par erell29 le 05-01-2019 à 22h22



Nippokampe

Initié
 

Trust : 42  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 57
6 j'aime    
Quitter "l'équitation"
Posté le 05/01/2019 à 22h40

erell29 avec plaisir ^^
Le gros s'appelle Bucanero PRE*QH qui va sur ses 8 ans. Je l'ai acheté à mon club l'année où il est arrivé (gros coup de foudre) c'était un cheval d'une facilité extrême malgré ses 4 ans (à l'époque).
Il est aussi gentil qu'il est anxieux du coup il faut s'attendre à tout quand il est dans un nouvel environnement.
Et il est devenu très vite très clair que si on lui laissait l'opportunité il préférait ne pas trop en faire, c'est comme ça que j'ai commencé à me dire qu'il fallait autant ne pas l'emmerder.
Il préfère largement la compagnie des autres chevaux à celle des humains. Pour lui je suis la petite distraction dans sa journée mais je ne pense pas qu'il ait envie que ça dure trop longtemps. On verra plus tard quand il aura compris que je ne compte plus le faire chier. Je suis impatiente de voir comment notre relation va évoluer, pour le moment ça m'a l'air d'être le chaos émotionnel pour lui donc on y va tranquillement ^^
Je vais essayer de mettre une photo en espérant que ça marche.




Michiwa

Membre VIP
   

Trust : 136  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5188
3 j'aime    
Quitter "l'équitation"
Posté le 05/01/2019 à 22h40

erell29 Merci pour tes interventions !

Cheval_nature

Expert
   

Trust : 2  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 614
2 j'aime    
Quitter "l'équitation"
Posté le 05/01/2019 à 22h54


michiwa a écrit le 05/01/2019 à 22h40:
@erell29 Merci pour tes interventions !


Je plussoie! Merci à vous 2 d'exprimer si bien ce que j'aurais voulu dire @erell29 et klavel

Cheval_nature

Expert
   

Trust : 2  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 614
1 j'aime    
Quitter "l'équitation"
Posté le 05/01/2019 à 22h57

nippokampe Et félicitations à toi d'avoir su entendre ton joli petit cheval gris :) J'en suis pas encore là et je t'admire pour ça.

J'ai hâte de voir comment votre relation évolue !
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
Quitter "l'équitation"
 Répondre au sujet