Ne pas laisser les choses se dégrader

 Répondre au sujet
Page(s) : 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ... 26
Auteur
24517 vues - 377 réponses - 2 j'aime - 36 abonnés

Powlet

Maître
    

Trust : 652  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1183
Ne pas laisser les choses se dégrader
Posté le 19/11/2019 à 21h46

Hello!
Ça fait longtemps que je n'ai pas posté, ça me manquait
Plus sérieusement, j'ai acheté mon premier cheval début octobre. Un selle français de 6 ans qui a été débourré et formé par un pro qui fait du horsemanship (méthode Andy Booth).
J'ai des vidéos de lui en cordelette à la plage et en cordelette enchaîner un petit parcours de 110 (je pose le contexte).
Quand je l'ai acheté il était chez son élèveuse, il vivait au pré, pieds nus.

Du coup je l'ai ramené dans mon écurie, il vit au boxe avec sortie au paddock tous les jours pendant 3 heures, à côté des copains mais pas dans le même paddock. Il est désormais nourri aux céréales concentrées et ferré devant avec des fers en plastique.

Tout se passait bien jusqu'à la tonte, dimanche d'il y a 15 jours. Depuis c'est un peu compliqué. Le cheval m'a dégagée samedi pendant un cours individuel que je prenais, il m'a embarquée, a mis un coup de cul, à fait mine d'aller sauter la lice avant de tourner et de me projeter dans la barrière (j'avais mon airbag, tout va bien).
Ma coach m'a dit d'aller le faire tourner en liberté dans le rond de longe, ce que j'ai fait, pendant 30 minutes. Au bout de ces 30 minutes monsieur a sauté la barrière (1m90,il l'a défoncée) et s'est cassé. Je l'ai récupéré et j'ai terminé en longe sans problème.
Je suis remontée dimanche après une séance de longe dans le manège, sans problème.

Et ce soir, je suis retournée dans le rond de longe et a la faveur d'un désaccord sur un changement de main, monsieur s'est encore fait la malle, il est parti avec sa longe, dans la nuit noire, sur la route, avant de rentrer au boxe.

Je précise que j'ai fait venir la saddle fitter qui a adapté la selle. Le cheval a passé la visite véto sans problème et avait vu un ostéo peu de temps avant sa vente. Il doit voir le dentiste fin novembre.

Bref, ce long récit pour vous demander quelques conseils. Je pense que tout va rentrer dans l'ordre mais j'ai évidemment cette petite appréhension d'imaginer que ça puisse mal se passer.
Étant donné que le cheval était monté en cordelette, je me dis que je suis entrain de gâcher tout ce travail... Et j'avoue que j'ai du mal à être ferme avec lui parce que je culpabilise un peu de lui avoir tant changé ses conditions de vie...

Bref, vous voyez le tableau, comment éviter que ça ne se détériore ? J'ai une coach de horsemanship qui doit venir mais pas avant février... Et je prends des cours toutes les semaines quand les coachs ne sont pas en concours.

Cherchour

Membre VIP
   

Trust : 88  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5206
10 j'aime    
Ne pas laisser les choses se dégrader
Posté le 20/11/2019 à 12h47

Je suis étonnée par le fait que ton cheval sorte 3h par jour seul ne te choque pas plus que ça alors que tu as l’air super concernée sur les questions de mors, la manière dont sont traités certains chevaux etc ...

Pour avoir eu mon cheval en paddock le jour (en groupe) et box la nuit je ne vois pas de différence avec du pré intégral. Par contre j’ai très bien vu la différence sur les deux semaines où il sortait 3g/jour et encore il avait un copain ... pour moi avec le mode de vie tu vas limiter un peu le comportement indésirable.

MAIS il me semble normal que certains jeunes développent ces comportements mêmes quand ils vivent au pré, surtout si on ne leur apporte pas les bonnes réponses. Parfois on laisse passer des choses sans le voir et ça augmente jusqu’à nous exploser à la figure.
J’y suis passée avec le mien malgré qu’il vivait donc en majorité dehors. Ce qui m’a aidé c’est un encadrement adéquat quand j’avais besoin.

Donc plusieurs facteurs à prendre en compte au final.

Sur le téléphone désolée pour les fautes

Édité par cherchour le 20-11-2019 à 12h47



Cherchour

Membre VIP
   

Trust : 88  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5206
1 j'aime    
Ne pas laisser les choses se dégrader
Posté le 20/11/2019 à 12h50

Et la blessure la plus importante au pré ce fut une atteinte sur un canon qui a fait engorger tout l’antérieur pendant deux jours. Je pense que c’était plutôt lié à une branche (ou autre) et pas aux autres chevaux.

Ça fait 3 ans qu’il vit au pré en groupes

Édité par cherchour le 20-11-2019 à 12h51



Desalpes

Membre ELITE Or
  

Trust : 87  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 22758
1 j'aime    
Ne pas laisser les choses se dégrader
Posté le 20/11/2019 à 13h04


powlet a écrit le 20/11/2019 à 11h02:
@desalpes il avait 2 portions par ration on a descendu à 1 portion par ration pour les céréales.

powlet des portions de combien ? 1 litre ?
Si c'est le cas ça va pas mal, mais le foin ?.... Il lui faut 12 à 15 kg de foin par jour.

Il a besoin d'être plus dehors et avec des interactions sociales.....

Argamelle

Membre d'honneur
  

Trust : 701  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2458
2 j'aime    
Ne pas laisser les choses se dégrader
Posté le 20/11/2019 à 13h43

ça doit être effectivement un tout parce qu'au centre équestre, un jeune en rond de longe pas sorti depuis deux jours s'il saute le rond de longe je pense qu'on en entend parler pendant des mois....
le nôtre aussi la barrière est extrêmement haute, un mode panique de cet accabit c'est quand même plutôt inquiétant

je pense quand même qu'il doit y avoir plus que jeunesse + froid + pas sorti assez. Je veux dire, mais le plus concon des purs sang de la pension il fera vingt fois le tour galop plein cul mais il ne saute pas... par contre, certains on évite de les sortir seul dehors, même dix minutes le temps d'aller chercher son voisin, ils deviennent barjots effectivement

Argamelle

Membre d'honneur
  

Trust : 701  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2458
0 j'aime    
Ne pas laisser les choses se dégrader
Posté le 20/11/2019 à 13h49


gaby790 a écrit le 20/11/2019 à 11h46:


@argamelle Je suis d'accord que des cas comme la jument dont tu parles existent mais avouons qu'ils sont très loin d'être majoritaires et puis il peut y avoir pleins d'explications à son comportement. Les points de nourriture et d'eau sont ils suffisamment nombreux et le foin est il en quantité?



ah oui oui, je n'en connait qu'une comme ça
cette jument, elle est tellement dangereuse que sa propriétaire n'a jamais pu essayer de la mettre avec un autre cheval que sa mère... c'est quand même une exception

elle lui fait côtoyer d'autres chevaux pendant les cours, et même comme ça c'es chaud patate, elle est souvent obligé d'être d'un côté du grand manège et nous de l'autre...

j'avoue, j'ai jamais vu un cheval comme ça. Même au box elle attaque les chevaux qui passent devant, porte fermée.

c'était juste pour dire que des chevaux pas très sociable (euphémisme) j'en connais un.
après bon, c'est vraiment une exception. Mais ça existe

et je donne pas cher du pauvre poney mis avec "pour qu'elle soit pas toute seule" si la mère meurt. (encore que, après tout j'en sais rien)

Gaby790

Membre VIP
   

Trust : 851  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5362
2 j'aime    
Ne pas laisser les choses se dégrader
Posté le 20/11/2019 à 14h02

argamelle Effectivement, un cas aussi extrême est étrange, il y a sans doute une explication physique ou psychique mais laquelle? Ce n'est pas toujours simple à trouver.

Expar

Membre ELITE Or
 

Trust : 223  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9580
9 j'aime    
Ne pas laisser les choses se dégrader
Posté le 20/11/2019 à 14h13

powlet

Il y a plusieurs aspects sur lesquels tu dois réfléchir.

- conditions de vie, mais surtout durée de sortie (avec/sans copain).
=> plus un cheval vit dehors, en général, plus il brûle de l'énergie en ton absence. Donc quand tu montes dessus, en général, c'est un peu plus cool qu'avec un cheval qui n'est pas ou peu sorti et qui aura plus tendance à "exploser"
=> le pré, c'est bien, mais pas à n'importe quelle condition non plus. Il faut de vrais prés et une pension qui gère les groupes correctements, gère les pâtures et la nourriture aussi + surveillance.

- Nourriture, notamment granulés.
=> de ce que tu dis, il semble avoir pas mal de foin pour que ça l'occupe un bon moment (de 8h à 13h et une autre ration ensuite, je pense du même gabarit ?)
=> les 3 repas/jour, intéresse toi à ce qui est donné (simple grains de maintenance, plutôt "sport" et énergétique ?) et la quantité réelle (3 litres par jour en 3 fois ou 2 litres par jour en 3 fois, on passe du simple au double, donc l'énergie qui en découle n'est pas la même non plus)

- L'encadrement
=> le truc de le faire tourner en rond pendant 30 mn pour le défouler bof-bof quoi.
De la part de la monitrice, ça aurait été plus constructif de calmer le jeu et de te faire essayer d'autres formes de demande...Ne pas forcément partir sur un trop plein d'énergie du cheval, mais bien sur l'incompréhension + réaction inappropriée de la cavalière, dont tu sembles parler plus haut.
=> c'est d'autant plus important que tu as un jeune cheval, ok 6 ans, mais jeune cheval tout de même. Donc besoin de constance, cohérence et de "cadre" aussi bien à pied que monté.

Bon courage et accroche-toi, tu vas bien finir par trouver une solution...

Michiwa

Membre VIP
   

Trust : 226  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5916
0 j'aime    
Ne pas laisser les choses se dégrader
Posté le 20/11/2019 à 14h19

powlet On est avec du vivant, c'est pas "on fait ça donc ça fait ça".
Ce qu'on essaie de te faire comprendre c'est que la base avec un cheval c'est de respecter ses besoins fondamentaux.

Respecter les besoins fondamentaux évite potentiellement beaucoup de soucis, mais ça n'est pas quelque chose de magique, avec du vivant rien n'est sûr.

Si on veut la garantie que tout aille bien on prend une bagnole comme ça en cas de soucis y'a juste à la réparer et c'est bon (et encore c'est pas toujours sûr ).

Narce

Membre d'honneur
    

Trust : 277  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3177
4 j'aime    
Ne pas laisser les choses se dégrader
Posté le 20/11/2019 à 14h38

Bonjour,

Je rejoins certains avis. Les conditions de vie jouent sur la disponibilité de nos chevaux mais pas que. Mon cheval est passé d’une pension box ouvert sur grand paddock (donc sortie à sa guise) à une pension box avec sortie matin et aprèm plusieurs heures. A ce jour, j’ai remarqué ces différences : mon cheval est beaucoup plus éveillé (et non speed) et curieux, a repris de l’état rapidement et est bien plus concentré au travail. Alors qu’avant, il avait une vie plutôt cohérente par rapport aux besoins d’un cheval. J’avais un gros doute sur le fait qu’il déprime et j’ai eu la confirmation avec ce changement de pension Il faut vraiment s’adapter à son cheval et non penser uniquement par ses convictions (que ce soit mode de vie, fers/pieds nus, alimentation, etc).

Ensuite je dirai qu’il y a un problème de sensibilité. Tu dis que ton cheval monte en pression si tu t’énerves. Il est certainement émotif et sensible. Tu l’as depuis 1 mois et demi. Vous ne vous connaissez pas. Tu débutes dans ta vie de propriétaire donc zen !

Tu apprendras à relativiser et faire des pauses quand ça ne va pas. A mon sens, il est inutile d’utiliser une pression psychologique ou de monter en tension pour une incompréhension sur un exercice. Si tu veux avancer dans la relation avec ton cheval, il va falloir apprendre la patience, le calme et la fermeté.

Perso quand nous avons une incompréhension sur un exercice et que je sens que je commence à m’énerver, je préfère m’arrêter 2 minutes et souffler. Mon cheval est un grand émotif et si je monte en tension, il va en faire de même et peut devenir dangereux par stress. Il m’a vraiment appris à me maîtriser et à demander les choses finement et dans le calme. Si je suis zen, il sera le cheval le plus calme du monde.

Par contre, tu étais en cours quand tu t’es faite virée ? Il aurait été peut-être plus profitable que ta monitrice monte dessus pour recadrer. Je ne comprends pas l’intérêt de le faire tourner en liberté si le problème est arrivé à la monte

Dans ce que tu nous racontes, on a un combo hiver + jeune cheval + pression psychologique = explosion de l’animal qui a cherché la fuite par tous les moyens. Pourquoi ne pas revoir les bases tranquillement même en longe ? D’abord des exercices au pas (pas/arrêt, ramener vers soi, déplacement des hanches/épaules) pour zenifier l’animal.

Mon cheval est un pur, réformé des courses quand je l’ai eu. J’ai passé 6 mois à le laisser tranquille et à faire des exercices basiques en main pour l’aider à se calmer et à se gérer. On n’est pas dans le même type de profil mais tu sembles avoir affaire à un cheval sensible. Prends le temps

Solange27

Membre VIP
  

Trust : 1560  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4893
8 j'aime    
Ne pas laisser les choses se dégrader
Posté le 20/11/2019 à 15h29

Quand on devient propriétaire d'un cheval, même s'il est en pension, on doit tout savoir de son emploi du temps et de son alimentation.

Tu dois savoir de quelle heure à quelle heure il sort, où il sort, s'ils sort tous les jours ou pas
Tu dois savoir quand les boxes sont faits, si les crottins sont ramassés ou pas, si le box est paillé tous les jours
Tu dois savoir au gramme près combien il mange de foin, combien de distributions dans la journée, s'il pisse dessus, s'il chie dessus et que le foin devient immangeable au bout de 2 heures
Tu dois savoir ce qu'il y a précisément dans les granulés et/ou céréales proposés, quelle est la quantité distribuée exactement, en combien de fois !

C'est comme ça : tu es proprio maintenant, il faut tout savoir, et tout contrôler, même si tu payes pour que les gérants fassent à ta place, tu dois te renseigner et savoir.

Galou1977

Apprenti
  

Trust : 20  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 430
5 j'aime    
Ne pas laisser les choses se dégrader
Posté le 20/11/2019 à 15h59

Je ne reviendrai pas sur les conditions de vie.
Par contre, 30 minutes dans un rond de longe n'est pas de nature à calmer un cheval si on ne demande rien... plutôt à faire monter l'excitation.
Si on veut faire baisser la pression, on reconnecte le cheval à soit avec du travail à pied dans le calme, en tout cas c'est comme ça que ton cheval a dû être éduqué avant...

Edit orthographe

Édité par galou1977 le 20-11-2019 à 16h42



Noka

Apprenti
  

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 440
0 j'aime    
Ne pas laisser les choses se dégrader
Posté le 20/11/2019 à 16h11

powlet

Je lis un peu tout les commentaires et j'ajoute ma graine.

Je rejoint un peu l'avis général, peut-être que ton cheval est en phase d'adaptation. Passer d'une vie au pré, à 3h dehors, c'est parfois compliqué.

Ensuite un cheval qui vit au pré h24 peut tout à fait être autant explosif. Quand je vois mes chevaux, que je ne peux venir voir que 2 weekend par mois, quand je les sors, ben ils sont content de sortir voir du pays (parce que le pré c'est bien, mais ils en ont quand même vite fait le tour), et les coups de cul quand ont est en désaccord sur un exercice parce que loulou a décidé que c'était baalde et pas plat aujourd'hui ça y va aussi ! Ou doudou qui est un poil trop pressé de rentrer à la maison et qui m'embarque à donf alors que ça arrive tout les 36 du mois, ça arrive aussi. Un cheval au pré n'est pas forcément plus calme qu'un cheval au box.

Sinon niveau blessure, les miens pareil que la plupart, à part des coups de dents ou des égratinures parce qu'ils se grattent rien de grave ni d'alarmant ;) Mais ça c'est le pifomètre, ça ne se prévois pas, même si un cheval est quand même physiquement plus adapté à vivre au pré plutôt qu'en box

Powlet

Maître
    

Trust : 652  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1183
0 j'aime    
Ne pas laisser les choses se dégrader
Posté le 20/11/2019 à 17h23

liti33 Je n'ai dit à aucun moment que c'était le type de débourrage éthologique qui le rendait sensible, je dis c'est un sensible et en plus je n'ai pas les bons codes pour y répondre.

Couagga

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 85  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7430
5 j'aime    
Ne pas laisser les choses se dégrader
Posté le 20/11/2019 à 17h25

powlet

pas tout lu les réponses précédentes

Mais, je pense que je vais surement être redondante.

Pour moi 3h de sortie seul ce n'est pas suffisant pour avoir un cheval bien dans sa tête, donc bien dans son corps, donc bien dans son travail

Je n'ai pas de problème avec une ferrure partielle, d'autant plus si tu as opté pour une ferrure plastique.
Je préfère l'alimentation naturelle : herbe, foin et chez moi c'est orge trempée ou/et germée.

Pour moi, il est aussi indispensable qu'un cheval passe donc une grande partie de sa journée au pré ou dans un très grand paddock, avec la compagnie d'un ou plusieurs autres chevaux. SI il y a des chevaux à côté et qu'il est seul c'est un moindre mal mais c'est tout de même très impactant sur le mental. même si les chevaux isolés semblent parfois bien s'accommoder de leur sort, il suffit de leur faire vivre quelques mois en groupe pour réaliser à quel point il devient plus cool, plus dispo, etc... J'ai quantité d'exemples autour de moi, jamais démenti.
Il ne faut pas craindre la mise en groupe. Il faut juste respecter des étapes et composer les groupes avec raison. car comme nous les chevaux ont leurs affinités. Mais globalement ils préféreront toujours avoir de la compagnie même si c'est juste de la cohabitation. Il faut d'abord être voisin. Si c'est un groupe de plusieurs, on peut extraire celui dont le caractère est le plus sociable et cool pour le mettre quelques jours avec le nouveau, puis réintégrer le duo ainsi provisoirement formé dans le groupe.
Les cris et les coups sont tout à fait normaux et se produisent parfois. c'est normal, rarement méchant et ça peut durer quelques jours le temps que tout le monde affirme sa place et que le nouveau trouve la sienne. Il s'agit de quelques "bosses", un petit coup de dents, rien de plus. Oui, ça fait peur de voir son bébé d'amour se faire bousculer mais il ne faut pas intervenir.

Il faut simplement s'assurer que l'espace est suffisamment grand pour que chaque cheval puisse mettre une bonne distance avec les autres car c'est cette action qui permet la stabilisation des discussions et permet aussi d'éviter les grosses blessures. Dans leur langage la mise en retrait signifie un accord sur la place prédominante de celui qui fait mine d'agresser. si le cheval qui veut montrer son acceptation ne parvient pas à mettre la bonne distance, alors la menace se concrétisera

J'aime bien les formules box/paddock ou box/pré où le cheval est sorti du matin au soir. ça permet de bien surveiller les bobos, l'alimentation, garantir le repos. Les chevaux s'y adaptent bien.

ma vieille trotteuse en 16 ans de pré avec potes, elle a eu une fois le bassin en vrac mais pas de coups apparent, donc on ne sait pas si elle est tombé toute seule ou s'est fait bousculée. Après le passage de l'ostéo, tout était revenu à la normale. il y a 4 ans une entorse du jarret, elle prenait 29 ans à l'époque, aucune trace de coups non plus, c'était en hiver, on pense qu'elle a glissé ou s'est loupé en se relevant.
ma vieille étant moins habile, elle passe des fois un peu près des fils, un jour en se roulant, elle s'est retrouvé dans le pré d'à-côté en passant sous le fil ! elle avait la marque du fil sur la fesse mais les copines d'à-côté elle les connait depuis longtemps, comme ses copines à elles, donc aucun souci, aucune chamaillerie.
Après pour elle comme pour l'autre, c'est arrivé de trouver un bout de poils et de peau en moins sur la croupe mais rien qui ne nécessitent des soins

Les accidents de pré graves ça arrive mais pas plus que les accidents de box,de transports, de balades ou les maladies en fait

Powlet

Maître
    

Trust : 652  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1183
0 j'aime    
Ne pas laisser les choses se dégrader
Posté le 20/11/2019 à 17h26

gaby790 Il ne connait pas que ça puisqu'il vivait au pré jour et nuit avant :)
Page(s) : 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ... 26
Ne pas laisser les choses se dégrader
 Répondre au sujet