Fourbure et pieds en babouches

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
Auteur
30720 vues - 228 réponses - 1 j'aime - 21 abonnés

Scam636

Initié
 

Trust : 72  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 102
Fourbure et pieds en babouches
Posté le 27/02/2017 à 00h58

Bonjour à tous,

J'ai récupéré ce weekend un petit poney shetland d'approximativement 7 ans, entier, chez une association débordée proche de chez moi. Je le prends en temps que famille d'accueil pour tenir compagnie à mon vieux cheval de 19 ans qui pète un peu trop la forme et me pète toutes mes clotures pour rejoindre mon poulain de 8 mois.

Le loulou en question est en piteux état. Acheté il y a 3 mois à un marchand, il était plein de parasites, attaché à une longe, maigrissime et surtout des babouches de plusieures années aux pieds.

Aujourd'hui il récupère mais est encore assez maigre, ils ont réussi à lui couper une partie des babouches (en le retournant sur le dos vu comme il a mal) mais il continue de marcher sur les glomes. Il marche très très difficilement un pas par un autre sur un sol dur. Et à l'arrêt prend la position caractéristique des chevaux fourbus, le poids complètement en arrière sur les postérieurs. Dans le pré il peut presque trottiner, du moins accélérer un peu. À part ça c'est un petit père adorable, sociable avec du caractère.

J'ai évidement appelé mon véto et mon maréchal qui viennent en même temps vendredi. D'ici là j'ai pas mal de questions notamment comment le soulager et éviter d'aggraver son état.
Je n'ai jamais été confronté à un problème de fourbure, mon cheval depuis treize ans n'y a jamais été confronté heureusement. Du coup j'ai lu sur le sujet ce soir. Et j'ai quelques questions.

Est ce que le manque (devrais-je plutôt dire l'inexistence) de parage et le basculement du pied peut il être à l'origine de la fourbure ? Ou bien y a t il forcément eu une première cause comme l'embonpoint ? D'ailleurs ça existe un cheval avec des babouches non fourbu ?!?

Il mange très peu de foin, au refuge ils lui donnaient un quart de litre de granulé matin et soir et j'ai poursuivi avec le floconné dynavena croissance que je donne au poulain. Il a besoin de reprendre du poids mais est ce une bonne idée s'il a déjà tellement mal à se tenir debout ?

Existe t il des médicaments pour le soulager ?

Comment lui prendre les antérieurs ? Il se tient très bien cabré visiblement mais soulever un seul pied avant semble être trop dur pour le deuxième.

Dois je le laisser au pré ? Il y est mieux que sur le sol de l'écurie ou je rentre mes chevaux le soir malgré une épaisse litière dans son box. Est ce que marcher est bon pour lui ?

Y a t il un stade de non retour de la fourbure ? Si le maréchal parvient à lui remettre les pieds en état est ce qu'il restera handicapé pour le reste de sa vie ?

Honnêtement en une journée je m'y suis déjà attachée. Il est plein de vie et il me fend le cœur lorsque je le vois souffrir comme ça.
Demain j'essayerai de contacter le vétérinaire qui l'a examiné à son arrivée au refuge pour savoir ce qu'il en pense. Mais je reste preneuse de conseils et retours d'expérience.

Spaghett

Membre ELITE Or
  

Trust : 23  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 15594
0 j'aime    
Fourbure et pieds en babouches
Posté le 06/05/2017 à 10h32

oui j'avais bien compris , je n'avais pas compris ce qu'elle ne comprenait pas en fait , il a passé la pied sous la sangle en se couchant ou en se roulant ou en se grattant voilà
comment va-t-il petit poney? tu as un nouveau parage de prévu?

Izarra129

Expert
   

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 466
1 j'aime    
Fourbure et pieds en babouches
Posté le 06/05/2017 à 13h39

Je voulais ouvrir une parenthèse pour parler de Dolly et apporter un autre témoignage en plus du cas de notre petit Pinnochio, pour informer les propriétaires et démontrer à nouveau à la majorité des professionnels (vétos et maréchaux) qui en douteraient encore, qu'un cheval avec une fourbure sévère et une bascule de la phalange supérieure à 10° et plus encore récupéré avec des pieds en babouche, peut être réhabilité c'est à dire ses phalanges peuvent être réalignées et il peut retrouver des pieds normaux ou tout du moins une locomotion normale en procédant à des parages progressifs selon la méthode décrite et appliquée par The Laminitis Site d'Andrea Jones.
(Par rapport au fait de retrouver une forme de sabot normale, ceci est possible si la 3ème phalange n'est pas endommagée-Pin ne pourra pas, malheureusement, retrouver des pieds de forme normale et pour lui l'objectif est d'atteindre un pied proche de la normale dans lequel il sera le plus confortable possible).

J'en profite pour dire aussi qu'Andrea Jones à créer un groupe sur facebook nommé "Friends of The Laminitis Site" FoTLS group) où toutes personnes qui auraient besoin de conseils sur les sujets : fourbures, Cushing (PPID en anglais), syndrome métabolique Equin (EMS) ou encore d'un protocole précis de parage et d'un suivi pour la rehabilitation d'un cheval/poney fourbu, peuvent s'inscrire.

Je vous mets les liens pour accéder aux informations postées sur facebook par The laminitis Site et au journal de Dolly sur facebook, lien à partir duquel vous pourrez accéder au groupe FoTLS (vous pouvez également y accéder à partir du Site Web : The Laminitis Site)
https://www.facebook.com/TheLaminitisSite/


Concernant Dolly, c'est une ponette qu'Andrea Jones a adoptée. Cette ponette âgée de 6-7ans, a été retrouvée à l'abandon avec les 4 pieds en babouche et recueillie par le refuge "L'Arche de Noé". La réhabilitation de Dolly est prise en charge par The Laminitis Site et l'Arche de Noé.

Je vous traduis le commentaire qui accompagne les photos ci-dessous qui montrent l'évolution des pieds au bout d'un an, photos (ainsi que d'autres) que vous pouvez retrouver sur le journal de Dolly sur facebook
https://www.facebook.com/DollysRehabilitation/

What a difference a year makes! Dolly's left front foot in May last year and May this year.
The top x-ray was taken in May last year, after the worst of the excess growth had been cut off.
The bottom x-ray was taken in January this year, and shows the trim required to realign the hoof to the bone - so it's a model for how we want her foot to look.
Comparing how her foot looks now, and how we want it to look, we're getting there!

[i]Quelle différence après une année! Il s'agit de l'antérieur gauche de Dolly, en mai l'année dernière (2016) et en mai cette année (2017).
La radio en haut a été prise en mai l'année dernière après que le pire de l'excès de corne ait été coupé.
La radio en bas a été prise en janvier cette année et montre les tracés du parage qui est nécessaire pour réaligner la sabot et la phalange- C'est en fait un modèle du sabot vers lequel nous voulons aller.
En comparant l'aspect de son pied actuel (photo en bas à gauche) avec la forme du pied que nous souhaitons, nous sommes sur la bonne voie! [/i]

Facebook


Andrea organise une journée "portes ouvertes" à Pressignac en Charentes (16) ce dimanche 7 mai (désolée de vous donner l'information aussi tard) pour rencontrer Dolly et s'informer sur sa réhabilitation et prendre connaissance des progrès réalisés sur l'évolution de ses pieds.
Pour ceux qui habitent dans le coin (ou d'autres...) et qui seraient intéressés d'en apprendre davantage sur Dolly et sa réhabilitation, vous trouverez toutes les informations pour vous rendre à Magnieras sur la commune de Pressignac où a lieu la "journée de Dolly" sur le site facebook de Dolly dont je vous ai mis le lien ci-dessus.


sam636
je vais reprendre les traductions...

Izarra129

Expert
   

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 466
1 j'aime    
Fourbure et pieds en babouches
Posté le 10/05/2017 à 15h35

Avant de poursuivre la traduction du texte posté (il y a plusieurs jours... ) par Camille/Scam636, je vous ai traduit un commentaire publié par Andrea sur facebook, https://www.facebook.com/TheLaminitisSite/.
C'est un commentaire complet qui regroupe des informations sur la fourbure d'origine endocrine et sa gestion, informations intéressantes qui je pense devrait être connues par tout propriétaire.

Mots clés dans ce commentaire: poids corporel, fourbure, SME, DPID*, insuline, rehabilitation, réalignement, alimentation, sucres, analyse fourrage.

*DPID (Dysfonctionnement de la Pars Intermedia de la glande pituitaire), anciennement appelé Maladie de Cushing- Le terme « Cushing » n’est plus approprié, désormais, car les recherches récentes ont montré que la maladie chez le cheval n’était pas similaire au Cushing chez le chien et l’homme et que donc pour le cheval, l’appelation DPID était plus appropriée (en anglais : PPID –Pituitary Pars Intermedia Dysfonction).

Je voulais également vous dire que les informations données par Andrea sur le site web The Laminitis Site, ou sur facebook The Laminitis Site, sont des informations issues des dernières recherches sur la fourbure, le DPID, le SME..etc.

Voici le commentaire d'Andrea Jones:

L’estimation régulière de l’état corporel est importante pour prévenir un surpoids ou une perte de poids chez les chevaux et poneys. C’est quelque chose que tous les propriétaires devraient être capables de faire. Tester si on sent les côtes n’est pas suffisant car un cheval peut avoir les côtes visibles mais montrer un excès de graisse au niveau de l’encolure (chignon) et des « quartiers ».
Vous trouverez à l’adresse du lien ci-dessous beaucoup de bons conseils, expliquant comment determiner si votre cheval a de l’embonpoint et ce que vous pouvez faire.
The Fat Horse Slim guide from the Blue Cross:
https://www.bluecross.org.uk/sites/default/files/downloads/fat-horse-slim.pdf

En ce moment avec l’herbe qui pousse, ces informations sont particulièrement importantes- les chevaux-poneys qui sont en surpoids sont plus à risque de faire un SME (Syndrome Métabolique Equin) et de développer une fourbure d’origine endocrine et aussi éventuellement un DPID (Dysfonctionnement de la Pars Intermedia de la glande pituitaire*) *DPID, anciennement appelé Maladie de Cushing- Le terme « Cushing » n’est plus approprié car les recherches récentes ont montré que la maladie chez le cheval n’était pas similaire au Cushing chez le chien et l’homme et que donc pour le cheval, l’appelation DPID était plus appropriée (en anglais : PPID –Pituitary Pars Intermedia Dysfonction).

La fourbure d’origine endocrine arrive souvent lentement- entre le moment où vous voyez les signes de boiterie, des changements se sont déjà produits au niveau du pied. Même si les chevaux peuvent souvent revenir à des pieds sains tel qu’ils étaient avant la fourbure, à condition d’agir immédiatement pour identifier et traiter la cause de la fourbure et réaligner et soutenir correctement les pieds, la prévention est préférable (il est préférable de prévenir plutôt que de guérir).

Ci-dessous quelques commentaires sur le guide d’estimation du poids (lien ci-dessus) et des informations supplémentaires

Le SME implique une obésité ou un dépôt de graisses au niveau de zones particulières (chignon, épaules, croupe à la base de la queue), une dysrégulation de l’insuline et un haut risque de fourbure.
Quand on parle de score (grade) corporel et de fourbure, il peut être important de distinguer les chevaux avec DPID (et SME) et ceux qui ont seulement un SME. Certains chevaux avec DPID prennent difficilement du poids et donc ces chevaux peuvent ne pas avoir besoin d’être maintenus à un poids en dessous du grade 3- parlez à votre vétérinaire.

Dans l’idéal, un cheval ne devrait pas être amené à développer une fourbure chronique- si un cheval a eu une fourbure une première fois, la cause devrait être identifiée (SME ou DPID avec SME ) et éliminée/gérée, de plus si il y a DPID, traité (prascend), et les pieds (phalanges) devraient être réalignés complètement et correctement soutenus/protégés. Vous ne laissez pas la fourbure continuer- vous l’arrêtez, corrigez les dégâts et empêchez que cela se reproduise à nouveau !

La fourbure d’origine endocrine n’a rien à voir avec les sucres/glucides provoquant une fermentation bactérienne et la production d’endotoxines dans le gros intestin- cela correspond à la fourbure due à une infection systémique (sepsie) qui est rare. Environ 90% des fourbures sont d’origine endocrine (ceci inclut les fourbures associées au pâturage)- cela se produit lorsqu’un cheval qui a un problème hormonal sous-jacent (SME/DPID), mange beaucoup de sucres et/ou d’amidon (dans l’herbe, céréales, granulés…). Quand le sucre passe dans le sang (les sucres sont « digérés » en molécules simples de glucose ; ce dernier est absorbé au niveau de l’intestin grêle et passe dans le sang), les niveaux d’insuline sanguin augmentent, et ces hauts niveaux d’insuline affectent les pieds provoquant un étirement et un affaiblissement du système lamellaire jusqu’à ce que, sous l’effet du poids du cheval, la 3ème phalange et la boîte cornée perdent leur alignement correct, c'est-à-dire il y a rotation de la 3ème phalange et/ ou descente (mais la boite cornée et la 3ème phalange peuvent être réalignées- voir ci-dessous).

Une alimentation pauvre en sucres/amidon et riche en fibres, qui apporte les quantités requises en protéines, minéraux, oligo-éléments, vitamines et acides gras essentiels est importante, avec un contrôle au niveau de l’apport énergétique pour permettre une perte, un maintien ou un gain de poids selon les besoins.
Restreindre l’apport énergétique est préférable à la restriction de l’apport en quantité d’aliments- De sorte, choisir des aliments et du fourrage pauvre en énergie (c'est-à-dire en sucres totaux ).
S’il y a eu une rotation de la 3ème phalange- ce qui sous-entend rotation dorsale et /ou palmaire- la rotation doit être corrigée an réalignant le sabot et la phalange aussitôt que possible (ASAP= As Soon As Possible=aussitôt que possible)- Consulter
http://www.thelaminitissite.org/articles/laminitis-and-the-feet

Les chevaux ne doivent pas faire d’exercice ou même seulement marcher alors qu’ils ont une rotation (mais on ne devrait pas les laisser longtemps avec une rotation ! il faut réaligner la phalange et la boîte cornée ASAP)- consulter
http://www.thelaminitissite.org/articles/movement-good-or-bad

Pour un cheval qui est remis à l’herbe après avoir perdu du poids, le mieux serait de lui mettre un panier/muselière de pâturage et d’augmenter très progressivement le temps d’accès à l’herbe. Il a été montré que les chevaux s’adaptent rapidement à de courtes périodes de pâturage et peuvent manger une quantité surprenante d’herbe s’ils ne sont pas restreints. Si vous associez le port du panier à une sortie à l’herbe, les chevaux habituellement apprennent très vite que mettre leur muselière amène à de bonnes choses (tant que la muselière est présentée et attachée correctement)- consulter
http://www.thelaminitissite.org/m.html

Pour un cheval qui a eu une fourbure, le taux d’insuline sanguin à jeun devrait être contrôlée et guider un retour au pâturage (Attention, toutefois, le dosage de l’insuline donne souvent de faux négatifs). Consulter
http://www.thelaminitissite.org/articles/testing-insulin

Ce ne sont pas les gelées qui sont dangereuses pour les chevaux atteints de fourbure, ce sont les journées ensoleillé avec des nuits froides qui s’accompagnent de gelées, car les sucres seront produits (par photosynthèse grâce au soleil au cours de la journée) et seront stockés par l’herbe, plutôt que d’être utilisés pour sa croissance (pour expliquer :en effet, l’herbe utilise les sucres produits la journée par photosynthèse grâce au soleil, pour croître la nuit; la quantité de sucres produits atteint un pic en fin de journée entre 16 et 18h et diminue progressivement tout au long de la nuit pour atteindre un minimum aux heures matinales entre 4h et 8h du matin; mais lorsque les températures de la nuit descendent en dessous de 4°C, dans ce cas l’herbe ne grandit pas et emmagasine les sucres produits la journée -les journées ensoleillées, le jour et froides, la nuit, sont fréquentes au début du printemps et de l’automne). Et par rapport à ce qui a été dit, si l'on veut avoir un foin pauvre en sucres, outre le choix des graminées (éviter le ray grass par exemple), il faut faucher l'herbe aux heures matinales (8h).. Avec ce type de temps (journée ensoleillée- température froide (autour de 4°C) la nuit), ne pas mettre à l’herbe les chevaux fourbus ou sujets à la fourbure mais attendre que le temps soit nuageux/pluvieux avec des nuits chaudes.

Bien qu’un cheval maigre, ou tout du moins en sous-poids aura souvent une meilleure sensibilité au niveau de son insuline qu’un cheval en sur-poids, obèse, vous ne pouvez pas compter sur cela- beaucoup de chevaux avec DPID sont en sous-poids et ont une dysrégulation au niveau de leur insuline, donc sont à risque de développer une fourbure. Tester les taux d’insuline aidera à déterminer s’il est sans danger pour un cheval de brouter –un test oral (The Laminitis Site ne recommande pas le test après ingestion de glucose) devrait donner une bonne idée de comment votre cheval gère le sucre dans son alimentation, ou un tester l’insuline à jeun 6 heures après que votre cheval ait mangé son foin habituel ou de l’herbe – consulter
http://www.thelaminitissite.org/articles/testing-insulin

La poussée d’herbe en automne est particulièrement dangereuse car les hormones sur-produites dans le cas d’un DPID, montrent un taux encore plus élevé durant cette période- Suspectez la possibilité d’un DPID chez les chevaux qui font une fourbure en automne.

Le fourrage devrait être analysé pour déterminer les taux ESC (ethanol soluble carbohydrates = sucres solubles dans l’alcool), WSC (wather soluble carbohydrates= sucres solubles dans l’eau ) et l’amidon. The Laminitis site recommande Equi-Analytical aux USA pour l’analyse de fourrage- certaines sociétés comme par exemple ForagePlus au Royaume-Uni, envoie des échantillons à Equi-Analytical pour tester le taux d’ESC, ou vous pouvez envoyer vos échantillons vous-mêmes, accompagnés d’une licence d’importation si vous vivez en dehors des USA. Demander l’analyse « 603 Trainer » recommandée par le groupe ECIR (Equine Cushing and Insulin Resistance group- site web et facebook)
http://equi-analytical.com/standard-analytical-services/

Pour plus d’informations sur la fourbure, le SME et le DPID, consulter
http://www.thelaminitissite.org/articles/laminitis-ems-or-ppid-start-here

Voilà, bonne lecture

Édité par izarra129 le 12-05-2017 à 02h44



Scam636

Initié
 

Trust : 72  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 102
2 j'aime    
Fourbure et pieds en babouches
Posté le 10/05/2017 à 20h03

Bonjour à tous,

Veuillez m'excuser pour mon absence, je suis très occupée ces derniers temps.
Voici quelques nouvelles, Pin va bien, très bien même. Voici une photo du petit étalon et surtout une vidéo car j'ai la grande joie de vous dire qu'en plus de son premier vrai trot cette semaine, Pin a décidé de galoper (pour se faire la malle lorsqu'il a très bien compris qu'il doit rentrer).


Il s'est une nouvelle fois coincé le postérieur dans la ventrale de sa couverture (en se couchant je pense) mais n'a pas reboité par la suite je pense donc que les deux événements n'étaient pas liés. Je ne sais toujours pas ce qu'il s'est passé n'ayant pas eu de diagnostic.
Je pense que son confort actuel est lié au fait que ses pieds aient énormément repoussés (à lire sur the Laminitis Site, mais en repoussant en babouche ses sabots compensent l'angle de la phalange après parages qui sont cependant nécessaires si on veut justement un retour en arrière du basculement de P3). Mon maréchal m'a fait faux bond la semaine dernière, il devrait venir vendredi et je pense commencer moi même à parer toutes les semaines, vu la rapidité de la pousse actuellement.

Izarra129

Expert
   

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 466
0 j'aime    
Fourbure et pieds en babouches
Posté le 11/05/2017 à 02h12


Citation :
Je pense que son confort actuel est lié au fait que ses pieds aient énormément repoussés (à lire sur the Laminitis Site, mais en repoussant en babouche ses sabots compensent l'angle de la phalange après parages qui sont cependant nécessaires si on veut justement un retour en arrière du basculement de P3)


Oui, je pense que tu as raison. En repoussant, ses pieds retrouvent une forme en babouche, car le problème est que les talons poussent plus vite que la pince, donc ses talons s'allongent au point de devenir parallèles au sol et de prendre la place de la sole qui elle est repoussée à l'extrémité et prend progressivement une position verticale au sol.
Dans ce schéma, les glomes sont abaissés jusqu'au sol et donc effectivement P3 revient à une position presque normale c'est à dire l'angle palmaire est presque correct, du moins en tout cas moins important que dans le cas où le pied est paré comme lors du premier parage de Pin; après ce premier parage, les talons et la sole retrouvent leur place et leurs fonctions mais comme les talons sont trop hauts, l'angle palmaire est grand (proche de 20°) avec une rotation de la phalange orientée pointe vers le bas et vu l'état des phalanges de Pin...C'est pourquoi, il faut rapidement après le premier parage, re-diminuer rapidement l'angle palmaire pour l'amener dans l'idéal à une valeur correcte de 5° environ en abaissant les talons progressivement par des parages rapprochés (toutes les semaines) tout en veillant à ce que Pin reste confortable dans ses pieds.

Est-ce que tu pourrais nous mettre une photo des antérieurs de Pin tels qu'ils sont actuellement là avant le parage prévu vendredi ? Parce que je me demande si ses pieds ont repoussé jusqu'au stade où ils étaient initialement lorsque tu as récupéré Pin...

En tout cas, il est en pleine forme le petit lou , ça fait plaisir à voir

Mohilando

Compte supprimé


1 j'aime    
Fourbure et pieds en babouches
Posté le 11/05/2017 à 11h20

scam636

Ah dis donc, c'est impressionnant de le voir plein de vitalité et si heureux

il pète le feu

Tu lui as donné une chance de vivre et de s'en sortir, c'est formidable tout ce que tu fais pour lui

Une question; je ne sais plus si on en a parlé mais il a vu un ostéo?

Merci aussi à Izarra pour le gros travail de traduction

Spaghett

Membre ELITE Or
  

Trust : 23  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 15594
0 j'aime    
Fourbure et pieds en babouches
Posté le 11/05/2017 à 13h14

c'est épatant de le voir comme ça ce petit poney !! et quelle canaille alors !! la couverture semble bien grande pour lui , si j'etais toi et que je faisais le rapport bénéfice/risque en ce mois de mai , je penserais que le jeu n'en vaut pas la chandelle et la couverture retournerai au placard dès le retour du soleil ...

Scam636

Initié
 

Trust : 72  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 102
1 j'aime    
Fourbure et pieds en babouches
Posté le 11/05/2017 à 17h18

Oui il a vu l'ostéo le mois dernier. Elle m'a dit qu'il avait une déformation de la hanche droite ce qui explique certainement que son côté droit soit le plus endommagé et sa démarche postérieure étrange.
Elle m'a appris à mobiliser ses hanches en appuyant. Il prenaient déjà naturellement appuis contre naturellement auparavant.

Cette couverture venait du refuge. Depuis je lui en ai achetée une autre de pluie plus ajustée mais c'est celle dans laquelle il se coince car les ventrales sont trop longues. J'ai fini par faire des noeuds dessus ce qui ne doit pas être confortable mais moins risqué. Et effectivement je ne leur met presque plus de couverture mais bon dans la région on est jamais assuré de conserver la température d'une semaine sur l'autre :(

Izarra129

Expert
   

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 466
0 j'aime    
Fourbure et pieds en babouches
Posté le 21/05/2017 à 04h39

scam636

Fin de la traduction ci-dessous, demandée en page 10 et débutée en page 11. Désolée pour ce long retard.


"Ce n’est pas surprenant qu’un ostéopathe ait trouvé des problèmes au niveau de sa hanche et de son corps. Tous les chevaux avec des pieds comme les siens ont des problèmes physiques après être restés aussi longtemps sans pouvoir se déplacer correctement. T’as t-elle-donné une thérapie à faire avec lui par toi-même? Nous recommandons fortement la thérapie du TTouch car elle est non invasive et peut être réalisée par n’importe qui, quotidiennement. Nous avons constaté une grande amélioration chez des chevaux/poneys comme Dolly et Misty (les deux avaient des pieds en babouche) en utilisant le TTouch- consulter http://www.thelaminitissite.org/articles/ttouch-for-laminitics

Si ses pieds s’améliorent, son déplacement devrait aussi s’améliorer et tu devrais pouvoir éventuellement commencer à faire des exercices en mains, mais le déplacement devrait être limité tant que ses pieds (=ses phalanges) sont autant basculés.

Corinne/Izarra a posé une question bien mieux exprimée que je ne l'aurai fait :

Bonjour Andrea, j’aimerais comprendre pourquoi lorsque Pin avait ses pieds en babouche, il souffrait et était douloureux, restant la plupart du temps couché, malgré le fait que sa phalange était dans un bon angle (angle palmaire proche de 5°). Après son premier parage, du fait qu’il se retrouve haut en talons, sa phalange (au niveau des 2 antérieurs) est très basculée (angle palmaire proche de 15°), mais Pin ne montre plus de douleur et marche plus facilement.

réponse d'Andrea :

Je soupçonne que le mouvement et la force du sol (force de raction du sol) exercent des forces séparées le long de la pince et des lamelles, causant une douleur similaire à la douleur que l’on peut ressentir quand on se coince l’ongle d’un doigt et qu’il appuie contre la peau dessous.

Je soupçonne aussi que le fait d’avoir une surface de contact du pied au sol augmentée et plane aide ces poneys- avec des pieds en babouche, la surface du pied au contact avec le sol est courbe et il est difficile pour les poneys de se maintenir droits et stables. Nous devons viser à maximiser la surface de répartition du poids au niveau du pied à l’arrière du pied en gardant la pince courte quand ces poneys sont parés et ceci semble améliorer leur confort.

Dolly est passée par le même changement, d’un pied avec un angle palmaire de P3 presque normal (en fait négatif) à un pied avec une phalange très basculée et maintenant elle est revenue à un angle palmaire normal vers lequel Pin est en train d’aller- je suis confiante sur le fait que son confort s’améliorera lorsque ses pieds seront corrigés et c’est le seul chemin acceptable pour avancer. Dolly était également confortable de façon surprenante quand ses talons sont devenus hauts- mais son confort s’est amélioré grandement quand ses talons ont été progressivement abaissés. Lorsque les talons et l’angle palmaire sont grands, il y a une pression augmentée anormale sur la pointe de P3, conduisant à une perte osseuse et à des dommages des nerfs et des cellules sanguines et le DDFT (tendon fléchisseur digital profond) peut se contracter".

Voilà, autrement des nouvelles de Pin ?

Scam636

Initié
 

Trust : 72  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 102
2 j'aime    
Fourbure et pieds en babouches
Posté le 22/05/2017 à 22h23

3ème parage. Difficile de voir les améliorations vu la pousse à cette période...

Antérieur droit :



Postérieur droit :




Antérieur gauche :




Postérieur gauche :




Fourchettes antérieurs puis postérieurs :




Et bonus une petite photo de ce wk. Il monte la garde.

Spaghett

Membre ELITE Or
  

Trust : 23  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 15594
1 j'aime    
Fourbure et pieds en babouches
Posté le 23/05/2017 à 13h12

Il est trop chou ce ponou! belle amelioration du posterieur droit !! l'autre aussi commence a ressembler a un pied! les anterieurs y a encore du chemin , iul faut y aller par petites touches frequentes , combein de jours entre ce parage et le dernier ?

Izarra129

Expert
   

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 466
0 j'aime    
Fourbure et pieds en babouches
Posté le 23/05/2017 à 20h20

scam636
Merci pour les photos et le montage avant/après très pratique pour voir l'évolution.
Je suis d'accord avec spaghett. Parages fréquents toutes les semaines de façon à progresser sinon d'un parage à l'autre, trop éloigné, finalement le maréchal ne fait qu'enlever la corne qui a repoussé et du coup les talons restent hauts.

En tout cas, les fourchettes sont belles et me paraissent bien assainies, c'est un super bon point :).

La photo de groupe est superbe .

Scam636

Initié
 

Trust : 72  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 102
0 j'aime    
Fourbure et pieds en babouches
Posté le 23/05/2017 à 22h17

Encore un antérieur et un postérieur un peu difficile au niveau des fourchettes mais ça va de mieux en mieux.

Il y avait 5 semaines entre les deux parages. Mais j'ai commencé à raboter un peu seule maintenant, mon maréchal vient de loin et ne se déplacerait pas plus pour le peu qu'il gagne et qui moi me coûte cher pour un seul cheval.

Je suis d'accord il a enfin un pied qui ressemble à quelque chose. Par contre je ne comprends pas pourquoi l'autre postérieur à une forme aussi étrange en comparaison.

Izarra129

Expert
   

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 466
0 j'aime    
Fourbure et pieds en babouches
Posté le 23/05/2017 à 23h39

oui, c'est le postérieur gauche dont tu parles ? Il semble plus haut en talons que le droit ?
Sur les 2 postérieurs, il y a aussi pas mal d'hématomes.

Clochette11

Membre VIP
 

Trust : 285  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4348
0 j'aime    
Fourbure et pieds en babouches
Posté le 24/05/2017 à 13h44

izarra129
Bonjour !
J'ai lu que tu mentionnes un réalignement de la phalange.
J'avoue, je n'ai pas lu l'intégralité ni tout le site Laminitis, mais il ne me semble pas, sur le comparatif des photos ( de dolly??) en haut de page, que l'on voit un changement quelconque au niveau de l'axe de la phalange
Je vois le changement de la corne bien sur;)
Y a t'il, quelque part, des radios d'une phalange basculée et réalignée ensuite?
Parceque clairement, ça paraît étonnant...mon véto m'a expliqué que la phalange bascule suite à la desctruction des lamelles ( si j'ai tout suivi) et qu'elles ne se régénèrent jamais.
Quand c'est détruit, c'est détruit.
D'où ma question.
Peut étre l'as tu évoqué ailleurs dans le post d'ailleurs

scam636
Bravo, il pète la forme
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
Fourbure et pieds en babouches
 Répondre au sujet