Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 ... 37 38 39 40 41 42 43 44
Auteur
29417 vues - 646 réponses - 14 j'aime - 32 abonnés

Uneraell

Membre d'honneur
 

Trust : 98  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1665
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 15/08/2021 à 19h25

Bonjour à tous !

Je nous ai déjà présenté par-ci, par-là dans quelques topics plus génériques, mais je me rends compte que plus on avance, plus j'apprécie de tenir notre "journal". Je me suis donc dit qu'il était temps d'ouvrir notre topic ! (Et surtout, j'ai enfin un Pivo donc je vais avoir de quoi illustrer tout ça ahah).

Début 2021, la remise en question

Nous sommes en février, il fait moche, je suis en vacances et confinement oblige, je n'ai rien d'autre à faire que buller dans mon canapé en massacrant des tablettes de chocolat. Je suis déprimée, je travaille trop, j'en ai marre. J'ai arrêté de monter à cheval en 2017; j'ai terminé mes études et trouvé du travail en Irlande. Les choses se sont enchaînées trop vite et je décide de ne pas monter pendant un moment, le temps de "trouver ma routine". Finalement, je ne suis jamais montée en Irlande, trop compliqué à partir du centre-ville, toujours d'autres priorités... En 2019, je quitte mon travail et reviens en Belgique pour me faire opérer du dos. Je choisis une technique expérimentale car c'est le seul traitement qui me permettrait de remonter à cheval. Fast forward jusqu'en 2021, je pète la forme physiquement, je mène une vie normale, mais en dedans... Je suis vide. Je prends conscience que la proximité des chevaux me donnait une raison de vivre et qu'il est temps de refaire de la place pour ce qui compte. Je trouve un petit centre équestre pour me remettre en selle en mars et c'est décidé : pour fêter les 2 ans de mon opération, je lance le projet "propriétaire".

Pendant quelques semaines, je fouille les annonces, révise mes budgets, cherche une écurie... Finalement, je prévois trois visites le 24 avril 2021. Pile deux ans après mon opération, ce jour qui a fait basculer ma vie, pour moi c'est un signe. Le 23 à 17h, les différents vendeurs m'appellent, les chevaux sont vendus. Gros coup de barre, j'avais tellement d'espoirs... Par dépit, je finis par contacter le vendeur d'un hongre, bien dans mes critères, mais dont l'annonce tourne et tourne depuis 4 mois, alors qu'il ne semble avoir que des qualités ? Le rendez-vous est pris pour le lendemain midi, je me dis qu'au pire, ça sera une "expérience d'essai" et ça me ça me donnera une comparaison pour le suivant.

On me présente un cheval sensible, délicat, hyper stressé et malgré tout, tellement poli en main, super agréable à monter. Je ne le réalise pas encore, mais c'est le coup de coeur. Je suis coincée dans le rationnel, mais tout mon entourage me le dit "quand tu parles de ce cheval, y a un truc". Je décide d'y retourner pour un autre essai, je doute... A nouveau, tout se passe super bien. Cette fois je suis accompagnée d'une professionnelle qui me confirme qu'elle ne voit pas de défaut majeur à ce cheval, qu'il vaut son prix. Est-ce que c'est le bon ??? Allez, à un moment, il faut sauter dans le vide...

Cliquez pour voir l'image   

Le vendredi 7 mai, visite vétérinaire. Tout se passe bien, on refait des radios, on teste un truc, un autre, la véto revérifie... Finalement, on a fait le tour, elle se tourne vers moi "Et ben voilà... Félicitations !" Je réalise à ce moment-là que c'est fait, il ne reste qu'à signer, et attendre qu'il arrive. Le soir même, sur le coup de 21h, voilà mon rêve de gamine qui débarque:

Cliquez pour voir l'image   

Je suis donc depuis un peu plus de 3 mois propriétaire de Pastor de Vara, hongre Pure Race Espagnole de 6 ans, né en Espagne et importé en Belgique en 2020. Avec sa gigantesque crinière et son regard enchanteur, j'ai pensé pendant des mois que c'était un cheval à problème ou avec un vice caché qui attendait d'être refourgué à une gamine... Ma mère continue de dire que c'était le destin, et qu'il fallait juste qu'on se rencontre. Je suis absolument raide dingue de ce cheval, outre le trouver superbe, il s'est révélé avoir une personnalité et un mental en or brut.

Cliquez pour voir l'image   

Je vais reparcourir nos grandes étapes des trois premiers mois dans mes prochains posts et puis continuer notre histoire au jour le jour ! Merci d'avance à ceux qui liront, commenteront, auront des avis constructifs ou des conseils à donner... A bientôt pour la suite :-)

Prochaines étapes de ce journal:

Boiterie et transition pieds nus
Convalescence et découverte du travail à pieds
Connection Training et travail en R+
Reprise du travail monté
Sujet marqué en post-it L'auteur de ce sujet l'a marqué par des "Post-It".


Cliquez-ici pour suivre le post marqué



Édité par uneraell le 07-11-2021 à 20h17

Uneraell

Membre d'honneur
 

Trust : 98  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1665
0 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 12/07/2022 à 07h03

earphoria95 Il n'a pas tellement pris sur lui, y a des moments où on fait des 1/2 carrières rênes longues tellement il s'ébroue xD. Les deux extraits au trot sont sur la fin de la séance, il commençait à être tard, donc y avait moins de mouches. Mais il est vraiment sensible pour ça aussi, parfois même à l'attache il s'agace à crever alors qu'il y a deux mouches et demi

D'accord avec toi pour l'EED, j'ai vraiment une vision biaisée du pli quand je suis en selle. J'ai toujours tendance à le demander exagérément donc je bloque le passage des postérieurs au lieu de sortir les épaules. À bosser avec la vidéo !

Healjuju

Membre d'honneur
 

Trust : 114  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1877
1 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 14/07/2022 à 16h15

Je le trouve pas mal sur tes vidéos

Pour le masque, en a t'il vraiment besoin parce qu'il a pas mal de crins pour les chasser? Pour monter si c'est les moucherons dans les oreilles, tu peux juste mettre un bonnet

Pour les masques en lycra, plusieurs chevaux de mon pré en ont eu et honnêtement, ça ne tient pas bien, le lycra se détend vite et en plus souvent tu n'as pas l'arçon qui éloigne des yeux

Liquescence

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 285  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7477
1 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 14/07/2022 à 21h39

Je rejoins Elo pour le pli, c'est vrai qu'il en donne pas mal et ça n'aide pas forcément son mouvement. Mais net net mieux sur son comportement !

Uneraell

Membre d'honneur
 

Trust : 98  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1665
6 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 15/07/2022 à 07h09

healjuju ah merci pour le retour ! J'y avais pas pensé mais en effet c'est pas illogique que ça finisse par se détendre. Il peut vivre sans masque évidemment, mais il a tout de même l'air bien plus confortable avec. Comme pour tout, il est vraiment sensible, il passe sa vie à secouer la tête. En cours mon prof est déjà intervenu pour l'aider à chasser un truc alors qu'on voit rien de "gros" mais Pastor s'énerve, encense, tape des pieds...
Là de toute façon on va devoir faire sans quelques jours, il est à vif sous une joue, je crois que ça vient de l'étiquette dans le masque. Je vais essayer de la découdre.

Petit résumé de la semaine :
Lundi : TAP !
- enrichissement avec la carotte dans la boîte. Il se souvenait bien que la dernière fois, ça avait payé d'ouvrir cette boîte ! Il me l'a détruite en une minute xD
- travail du tapis: pied gauche ok, pied droit c'est encore très mobile
- déplacement des hanches : à main droite ok, à main gauche il fait un premier pas puis pivote autour de son centre au lieu d'autour des postérieurs.

Je voulais en parler en formation et ça m'a fait réaliser un truc: j'ai deux "problèmes" qui sont liés au fait d'avoir l'antérieur gauche fixe (porteur) et l'antérieur droit mobile. Il gratte avec l'antérieur droit, bouge mieux les épaules quand l'antérieur droit initie le mouvement... C'est intéressant je trouve parce que ça montre comment son asymétrie ressort sur des exercices pourtant très simples mais aussi à quoi faire attention pour l'aider à utiliser son corps plus efficacement à pieds.
Je me tate depuis un moment à prendre la Masterclass de Celeste Lazaris sur ce sujet, je crois que je vais me laisser tenter en aout

Mercredi ce devait être parage mais ma podo a eu un imprévu donc ça a été... Parage mdr. Les pieds étaient vraiment longs, je voulais pas le laisser encore une semaine comme ça donc j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai sorti la pince. C'est un peu flippant comme outil, toujours peur de couper trop (bon là il était clairement trop long donc c'était déjà plus clair ce qu'il fallait retirer). Mais c'est compliqué de la positionner correctement et comme les pieds sont durs, faut y aller franchement. Enfin le résultat final était pas si mal. Il marchait bien dans les cailloux en posant en talons partout, donc j'ai pas du trop merder xD. On verra lundi pour que ça soit remis bien au propre.

Jeudi il était temps de retourner en balade ! Pas trop eu l'occasion de sortir avec d'autres et seuls c'est souvent un peu plus compliqué, mais bon. Si on le fait jamais, ça n'ira jamais !
Poney sage et enthousiaste au départ, il prend de lui même le chemin qu'on prend habituellement et après 100m. Dragon. Pas compris d'où ça sortait mais il marchait comme si le sol lui brûlait les pieds, totalement alarmé mais toujours en avant. Bon gros demi tour au moment où les biquettes du voisin ont fait du bordel dans la haie (mais pour la défense de Pastor, c'était au niveau de sa tête donc bon).

Une fois ce bout de chemin critique passé, il s'est détendu peu à peu. Je dois trouver le bon dosage pour être présente quand il est inquiet sans lui mettre de pression. Un peu de contact devant, être assise bien profondément dans ma selle, sans pousser le mouvement en avant ni tenir la tête. Je comprends pas trop pourquoi ça le pose, mais ça a l'air d'aider.

Comme la dernière fois, un peu craintif dans les bois, mais j'ai pu repasser rênes longues dans les chemins plus larges et les plaines (visibilité, tout ça). Que du pas et beaucoup de brout-brout, un petit sujet sur un arbuste d'une espèce qui faisait très peur (on en a croisé deux, même réaction à chaque fois, pas compris). Mais globalement c'était chouette, tout anxieux qu'il est, il ne manque pas de c?ur.

Au retour j'ai mis pied à terre avant le chemin qui avait fait trop peur pour qu'on puisse aller analyser les monstres. Y a une citerne qui a été déplacée. Mode dragon activé pour aller mettre son nez dessus. Il me fait trop rire, il regarde le truc, se gonfle de 15cm, puis tout arqué il approche d'un pas hyper décidé sans qu'on lui demande rien. Dès qu'il renifle l'objet, je clique et bonbon... Du coup il répète en série et finit avec la tête de "ah mais c'est cool en fait ce truc !!!". Pas de sujet à l'endroit des biquettes, mais démarrage 20m plus loin, de nouveau pas compris pourquoi. Samedi on y retournera à pieds pour dédramatiser, parce qu'on est passé des dizaines et des dizaines de fois dans ce chemin déjà.



Liquescence

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 285  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7477
1 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 15/07/2022 à 08h11

Extra cette sortie en extérieur, en plus en tête à tête. Tu as l'air de bien saisir son fonctionnement mental en tout cas, ça semble bien payer :)

Uneraell

Membre d'honneur
 

Trust : 98  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1665
6 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 21/07/2022 à 15h37

Bon j'ai un peu de retard, je vais essayer de pas faire un pavé de l'enfer !

Samedi Dressage et séance de merde. J'ai vu tous les signaux rouges arriver, et j'ai foncé dans le mur tête baissée. Pastor était déjà branché à l'attache (les chevaux rentraient du paddock, heure de la ration, cheval mort en attente de l'équarissage en bordure de la zone de pansage... Bref, y a rien qui allait pour être au calme). En carrière, je vais lui montrer tous les trucs qui ont bougé, mais il est pas encore serein quand je me mets en selle. Au pas c'était décent, il était un peu à l'oeil, mais on était pas si loin de la décontraction donc je me suis dit qu'on était bons pour passer au trot. Grave erreur, chaque truc qui a bougé l'a fait monter un peu plus en pression, il a fini par me taper des écarts partout. J'ai commencé à m'énerver, ça a été pire, donc je suis descendue pour retourner dans le manège. Disons qu'on a sauvé les meubles sur la fin, un peu de travail de deux pistes au pas qui était ok, quelques cercles au trot, dodo.

Dimanche Un peu plus calme, mais pas tant, cette fois je décide d'aller dans le manège directement. D'abord en licol, le temps d'aller lui montrer tout ce qu'il avait regardé la veille, puis on revient une fois sellé. Au pas il a bien travaillé, super réactif à mon assiette, vraiment aucun sujet pour le mettre dans le travail latéral ou gestion d'équilibre, il était vraiment fin. Par contre, il restait à l'oeil aussi dans certaines zones du manège, donc c'était pas hyper fluide comme séance. Un peu de trot rênes longues, mais j'ai même pas essayé de travailler, ça l'aurait remis dans le rouge. Un bon 45mn sans écarts ou autres. Pas satisfaisant mais par rapport à la veille, je prends.

Lundi et mardi Trop chaud, passage de la pareuse mais c'est tout. Ses pieds sont beaux, je m'étais pas trop loupée avec ma tentative à la pince, c'était un peu long mais aucune catastrophe ni de soucis d'équilibre.

Mercredi TAP partie 1 dans le rond de longe. Travail du tapis où il a bien progressé, arrêté de gratter avec les deux pieds, j'ai réussi à avoir des posés décents avec l'antérieur droit. La veille on avait perdu l'esprit en formation en regardant les vidéos de chépluquand sur la façon dont Pastor gère son poids et son équilibre entre ses 4 pieds. Donc je me suis éclatée à ne pas seulement faire des pieds sur le tapis, mais aussi mettre son poids sur l'antérieur droit et changer son équilibre entre ses épaules. Il était au taquet, c'était marrant.
Ensuite déplacement des épaules avec la même idée : gérer le report de poids et l'équilibre latéral pour qu'il se déplace vers l'avant et le côté, sans ouvrir avec le postérieur (mais en croisant vers l'avant) et sans qu'il n'aspire les hanches. C'est pas un mouvement facile, donc j'ai aussi commencé par surtout marquer le report de poids et l'aspirer vers l'avant pour qu'il soit pas tenté de décaler les hanches. Il était pas trop fan, mais il a fait l'effort, donc j'ai pas insisté.

TAP partie 2 dans la carrière qui mange les poneys. Au final ça a surtout fini sur de la recherche de décontraction parce que tout le reste a été moisi, tellement il était branché en observation sur... Qui sait. Le coin où ça remue tout le temps et où les décors western ont été installés, c'est vraiment le pire truc du monde en ce moment. On a quand même réussi à aller y marcher un peu et j'ai découvert le truc du massage / oscillation de la base de l'encolure pour l'inciter à se relâcher. Mauvaise fin parce que j'ai pas pris les choses dans le bon sens, j'aurais du aller sur la décontraction tout de suite et pas chercher à travailler. Leçon bien apprise

Jeudi Aujourd'hui donc. Remontée aux écuries, dragon sur le parking... Qui était exactement pareil que hier à 20h sauf qu'aujourd'hui, il pleut. On a été marcher dans la carrière et manger plein de carottes et de bouchons de foin dès qu'il baissait la tête (ou pour lui faire baisser la tête et ne plus se brancher sur l'environnement, au choix). Succès moyen, mais on a pris la tempête en pleine tronche, donc le fait qu'il soit resté avec moi à l'arrêt au lieu de partir en panique dans l'autre sens, c'était déjà pas mal.

Retour au sec dans le manège pour TAP à nouveau. Moyenne concentration, il a fallu le temps qu'il retombe en pression, et j'ai un peu foiré mon plan d'entraînement, donc c'était à nouveau pas fou. Quoiqu'en regardant les vidéos, je trouve ça moins pire que ce que j'avais eu comme impression sur le moment.

Pour rire, j'ai envie de dire que j'ai des prémisses de pas espagnol, mais en fait c'était pas du tout le but recherché :



Je m'interdis d'avoir un programme jusqu'à lundi prochain (sur les bons conseils et la bienveillance d'une personne qui se reconnaîtra si elle passe par ici :-) ) donc je m'interdis d'avoir des idées, et c'est déjà un challenge en soi !

Édité par uneraell le 21-07-2022 à 16h14



Liquescence

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 285  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7477
0 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 21/07/2022 à 21h49

Bon en effet les conditions du jour 1 semblent assez démentes ! Tu m'étonnes qu'il a un peu réagi. Mais très bien ratrappé le lendemain, et ça c'est très chouette.
Par curiosité, le tapis ça apporte quoi ? Il n'y a pas de matelassure à ce que je vois ?

Uneraell

Membre d'honneur
 

Trust : 98  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1665
1 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 21/07/2022 à 22h28

liquescence Je suis pas sure d'avoir bien compris la question, donc n'hésite pas à me le dire si je suis à côté de la plaque :)

Le but c'est d'obtenir l'immobilité sur un point précis. C'est à la fois un exercice de gestion du corps, des émotions, et de la patience. En lui-même, c'est pas vraiment utile, sauf pour apaiser dans une situation de peur ("quand j'ai mes pieds sur le tapis, il se passe des choses trop cools"). En soi c'est aussi une cible : quand je pose le tapis, va mettre tes pieds dessus. Ca peut être un moyen pour apprendre à un cheval à monter dans un van, par exemple. Après ça peut s'étendre à toutes les situations où tu veux apaiser un cheval immobile : parage, intervention du vétérinaire, quand tu ne peux pas attacher...

En tant qu'étape pour un exercice, ça sert à... ben ça dépend des limites de ta créativité. Je voudrais le faire travailler sur des coussins de proprioception (je suppose que c'est ça que tu voulais dire avec matelassure), mais tant qu'il ne sait pas garder les pieds posés sur son tapis sans gratter, ça sert à rien (je suis certaine qu'il me les ferait rouler).

En soi pour le moment, je fais beaucoup d'exercices pour affiner ma technique et comprendre comment Pastor apprend, ce qui le motive, comment structurer mes séances en R+. Aucun exercice n'est vraiment un but final en soi, juste une boîte à outils pour enseigner des codes et arriver à un travail plus complexe (dressage, longues rênes, ...)

Liquescence

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 285  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7477
1 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 21/07/2022 à 23h11

uneraell ok c'était exactement la question ! :) en fait je voyais ça a travers le prisme des " pad " en mousse qu'on voit pour faire une sorte de kine, et je ne voyais pas le lien. Du coup là c'est très clair !

Gebouye

Membre ELITE Argent
  

Trust : 300  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8875
1 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 22/07/2022 à 09h43

Semaine pas simple dis-donc mais finalement, tu arrives à t'en sortir honorablement. On a tous des moments où on ne réagit pas / on ne se focalise pas sur le bon sujet mais visiblement Pastor ne t'en veut pas ^^

Mooxis

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 745  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7095
1 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 22/07/2022 à 10h46

Y'a des semaines où c'est toujours plus complexe.
Grande compassion sur les écarts à gogo et la difficulté à rester posé et zen en étant dessus !

Semaine prochaine ça ira mieux

Uneraell

Membre d'honneur
 

Trust : 98  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1665
7 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 24/07/2022 à 22h26

Un jour à la fois, ça nous réussit pas si mal ces derniers temps !

Vendredi Fini le boulot tard, je suis juste aller lui faire un coucou au pré. Et comme je sais pas rester tranquille, j'avais embarqué un grand carton pour faire office de tapis. J'étais curieuse de voir si dans 6 hectares, avec de l'herbe partout, et en liberté, ça le tenterait aussi de faire cet exercice. Et bien, l'amour du tapis n'a pas de limite, parce qu'il s'est empressé de venir mettre ses pieds sur son carton !! Brave poney (j'ai encore bien ri)

Samedi Remise en selle, les mêmes conditions que samedi dernier mais en un peu moins pire. Cette fois j'ai même pas essayé d'aller en carrière, manège direct et... en side-pull. Je voulais voir si le fait de ne pas avoir de mors l'aidait à se poser un peu en cas de stress. A répéter pour confirmer, mais ça a l'air pas mal. Comme toujours le matin, c'était pas mal animé (nettoyage des boxes, on déplace des bottes de paille, tout ça). Niveau travail c'était de nouveau pas très studieux, Pastor était à l'oeil, mais il est resté calme. Le side-pull m'a permis de bien me concentrer sur ma position et comment j'utilise mon assiette, c'était intéressant.

Dimanche J'avais prévu TAP et désensibilisation des nouveaux décors autour de la carrière, mais que vois-je... Un van ouvert sur le parking. Changement de programme, on travaille l'embarquement !! J'espérais pouvoir tester avant le déménagement, occasion en or. Pastor était vraiment pas à l'aise (mais l'est-il jamais dernièrement...) mais en moins de 10 minutes il était dedans. Je l'ai juste laissé faire, récompenser chaque intention de venir vers moi et paf c'était dans la boîte. On est redescendus, pause brouting, on recommence, encore quelques hésitations mais il est monté franchement. Une fois qu'il a les postérieurs sur la rampe, c'est plié, il observe un coup puis il grimpe. Par contre... Pas moyen de le faire reculer pour descendre. Vu qu'il avait la place de faire demi-tour, j'ai pas insisté, mais faudra que je mette le reculer sur une rampe au programme des semaines à venir.



Sinon, j'ai enfin annoncé mon déménagement, j'attends que la nouvelle écurie me rappelle pour confirmer le transport. Du coup, on déménage dans l'écurie que j'ai visité il y a quelques semaines. J'en ai contacté plusieurs autres qui soit ne m'ont pas répondu, soit n'ont pas de place. J'en ai visité une seconde qui aurait pu être très chouette sur le papier, à la visite j'ai failli dire oui... Puis en réfléchissant j'étais moins partante. Le prix de la pension a évolué 3 fois sur la visite, et y a des trucs dont je me suis pas remise, du genre "les chevaux en pension prairie peuvent pas utiliser le manège... Vous comprenez, souvent ils sont boueux, les pieds sont sales, et ils font des crottins mous, ça abîme le sol !" J'ai pas su quoi dire sur le moment. Bref c'est une pension prairie pour retraités dans une écurie box-fer-paddockindividuel-concours. Ca avait l'air un peu chargé niveau propriétaires en plus, donc pas sure qu'on ait été tranquilles.

La nouvelle c'est donc dans les Fagnes, presque à la frontière allemande: pré 6 mois par an en troupeau, box les 6 mois suivants. Arrangements entre propriétaires pour sortir au paddock en hiver. C'est le seul point négatif, mais bon, y a 6 paddocks d'hiver qui avaient 1 mètre d'herbe en juin, donc déjà ça veut dire paddocks décents et utilisables pour de vrai (pas comme dans la pension actuelle). Ca serait quand même vraiment c*n que je trouve aucun proprio avec qui m'arranger pour gérer quelques sorties.
Sinon, box extérieur dans un groupe de 4 boxes, donc il sera au calme. Foin deux fois par jour en "presque à volonté" (bon ça je le croirai quand je le verrai, mais bon). Rond de longe, manège 45x25, carrière 60x30, très belles balades à proximité. Mon prof, ma pareuse, ma shiatsuki/SF connaissent l'écurie et confirment que c'est bien. Une vingtaine de chevaux de propriétaires, pas de leçon de club, public varié entre balade du dimanche, endurance, dressage et obstacle. Sur le papier c'est plutôt sympa.
Reste à ce que je me trouve un appart, parce que je vais pas faire 60km tous les jours :') (y a probablement des gens pour qui c'est normal, là je suis à 3km de l'écurie, donc ça va me faire un choc mdr).

Gebouye

Membre ELITE Argent
  

Trust : 300  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8875
0 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 25/07/2022 à 07h51

Pas mal ce petit week-end ^^

Tu as tout à fait raison, un jour à la fois !

Super pour le déménagement, j'espère que vous vous sentirez bien dans votre nouvelle écurie. Ca fait plus loin pour toi d'y aller ou c'est kif-kif par rapport à celle-là ?
Je suis sure que tu trouveras des personnes pour cet hiver, je le vois chez nous, il y a toujours quelqu'un pour aider à rentrer/sortir les chevaux des paddocks quand ils font du rhab.

En plus tous tes pros te confirment que c'est une bonne écurie donc il n'y a pas de raison ^^

Uneraell

Membre d'honneur
 

Trust : 98  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1665
0 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 25/07/2022 à 07h54

gebouye c'est littéralement 10 fois plus loin . Là je suis à 3-4km de l'écurie actuelle et à 44km de la nouvelle (ce qui fait donc 90km a/r et pas 60 comme dit dans le post précédent, j'ai vérifié le trajet comme une dinde)

Gebouye

Membre ELITE Argent
  

Trust : 300  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8875
0 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 25/07/2022 à 08h01

uneraell oh merde ! Je sais pas pourquoi, il me semblait que l'actuelle n'était pas à coté non plus !
Page(s) : 1 ... 37 38 39 40 41 42 43 44
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
 Répondre au sujet