Le post de l'endurance

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 ... 865 866 867 868 869 870 871 872 873 874 875 ... 886
Auteur
673816 vues - 13282 réponses - 17 j'aime - 120 abonnés

Nadinegari

Compte supprimé


Le post de l'endurance
Posté le 10/03/2012 à 12h24

Pour tous ceux qui auraient envie de se mettre à l'endurance, un petit post spécifique que chacun pourra enrichir de son expérience...

Comme toutes les disciplines équestres, la progression est... progressive!!

Avec une licence de compétition "club", on peut courir jusqu'à 60 km, à une vitesse imposée par le réglement. Les conditions pré-requises sont les mêmes que pour les autres disciplines : n'importe quel cheval, du moment qu'il est inscrit sur la liste des chevaux de sport EDIT : et/ou la liste club.

On commence par une 20km (ou une 10 pour les plus jeunes).
Il y a deux types de 20km :
- la club 3 qui se court obligatoirement à une vitesse comprise entre 10 et 12km/h (ce qui n'est pas un rythme très soutenu, pour ceux qui s'inquièteraient!).
- la club 2 qui se court entre 12 et 15km/h.
Une fois que l'on a couru une 20 et qu'on a obtenu sa qualification, on a le droit de courir une 40 (à condition que le cheval que l'on monte ait aussi obtenu sa qualif sur 20!)
Il y a un contrôle vétérinaire initial, avant la course et un contrôle final, au terme de celle-ci. Les vétérinaires vérifient le cardiaque du cheval (qui doit être inférieur à 64 - A confirmer...), son métabolique (muqueuses, transit...) et sa locomotion (pas de boiterie ou d'irrégularités d'allure au trot durant le trotting, un aller-retour au trot en ligne droite devant les véto).
Si la distance n'a pas été parcourue dans les limites de vitesse imposées par l'épreuve ou si l'un des points véto n'est pas bon, on est éliminé et on n'a donc pas sa qualif. Il faudra recourir une autre 20 pour se qualifier.
D'où l'expression : "en endurance, finir, c'est déjà gagner!"...

40km, c'est donc une "club 1" à courir à une vitesse imposée de 10-12km/h ou une "club 1 Elite" à 12-15km/h. Contrairement à une 20 : la course se fait en deux étapes. Il y a donc un contrôle véto intermédiaire entre les deux boucles, qui fonctionne exactement pareil que l'initial et le final, avec la même sanction en cas de problème.

Si on obtient sa qualif sur 40, on a le droit de courir une 60 (toujours la même condition : sortir avec un cheval qui a déjà été qualifié sur 40).

Les courses font rarement exactement la distance : il y a une fourchette... Une boucle peut faire 22 km, par exemple. C'est logique si on prend le temps de songer que c'est un peu difficile de trouver des chemins qui vous font faire 20km très exactement! On sait avant le départ la distance exacte que l'on va avoir à parcourir.

Sur une 20, on peut se passer d'assistance.
En club 2, à 15km/h, on tourne à 4mn le km (sur la piste, on a des panneaux tous les 5 km, au cavalier de calculer et de gérer le temps qu'il lui faut pour aller d'un panneau à l'autre : si on n'arrives pas à temps au panneau, c'est que on doit mettre un peu de gaz dans la portion suivante!).
On reste donc sur la piste 1h20 (1h40 si on part en club 3, pour tourner à 10-12 km/h).
Ce qui compte, c'est l'heure d'arrivée : on part à telle heure et on doit donc arriver 1h20 après.
Avant de partir, se renseigner comme je le disais : si c'est une boucle de 22km, on doit mettre 1h20 + 2 fois 4 minutes, soit 1h28).
Et on a toujours un panneau qui indique qu'on est à 1km de l'arrivée, au cavalier de parcourir ce dernier km de façon à arriver à l'heure précise prévue, cela peut aller du pas au galop selon la façon dont on a tourné sur la piste (nature du sol, etc).
Eviter d'arriver au galop pour franchir la ligne d'arrivée : c'est fun, mais pas extra pour le cardiaque..
Bref, c'est une grosse balade intensive en rythme pour laquelle les chevaux peuvent se dispenser de boire. On fait boire et arrose copieusement (ne pas arroser au moment où ils boivent) en arrivant et avant d'aller au vet gate (contrôle véto). On doit passer au contrôle véto une demie-heure après être arrivé.
Après, c'est toujours plus sympa d'avoir quelqu'un sur la piste aux points d'assistance! Notamment si on déferrre et que l'assistance peut remplacer le fer.
Bref, pour partir sur une 20, on prend son matériel usuel, un ou deux potes (ayant le permis!!), des seaux, des éponges, un couteau de chaleur et une ration à donner en sortant du vet final.
Pour l'eau sur la piste : des bidons de 20 litres dans la bagnole pour remplir les seaux et préparer à l'avance des bouteilles pour arroser (le mieux : des bouteilles de lait grand format avec une poignée).
Dans la zone de grooming, à l'arrivée, on a toute l'eau dont on a besoin pour arroser et faire boire dans d'immense bacs.
Prévoir des fringues de rechange et notamment des godasses, si c'est une course où il y a du monde, avec des épreuves de la 20 à la 90... Tout le monde arrose au même endroit, dans la zone de grooming et, très vite, on se retrouve dans une mare de boue jusqu'aux chevilles...


Je vais maintenant de ce pas chercher les réglements de la fédé.
Me corriger pour le nom des épreuves (Club1 GP et compagnie... Me souviens pas bien, ne faisant pas l'effort de le retenir, au quotidien, je parle en km...) Et compléter mes propos, j'ai du oublier pas mal de trucs à écrire au fil du clavier...


LE SOMMAIRE :

Page 1 :
- Quelques renseignements sur les épreuves "club"
- Le réglement FFE 2012 (copier/coller, captures d'écran et finalement lien direct vers la FFE... )
- Le trotting par Pilou-Ly et le lien vers son post initial où vous trouverez la discussion dans son intégralité.

Page 2 :
- Le lien vers le post de Sophie "Bien débuter l'endurance" (avec, en bonus, l'aveu spontané de ma quichitude).

Page 5 :
- Les secrets de l'arrosage par Pilou!

Page 16 :
Un lien utile :
http://www.ceer-aquitaine.fr/pages/frameset_page_principale.html
Il faut cliquer à droite de votre écran, dans la rubrique "Infos pratiques" sur le lien "Conseils pratiques et réglements"
(le lien direct ne marche pas)
Une présentation de ce qu'est l'endurance et des conseils pour débuter l'entraînement.

Edité par nadinegari le 29-05-2012 à 23h30

Dimoon

Membre d'honneur
  

Trust : 74  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2403
0 j'aime    
Le post de l'endurance
Posté le 15/04/2022 à 18h21

caro91 j'utilise le quiet pour les convalescences en placard, c'est top!

Cheval_provence

Expert
   

Trust : 16  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 459
1 j'aime    
Le post de l'endurance
Posté le 16/04/2022 à 22h05

dimoon
Ton message demande une réponse un peu plus longue eeet .. demain ou lundi !!
Contente que vous soyez qualifiées !!

Dimoon

Membre d'honneur
  

Trust : 74  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2403
0 j'aime    
Le post de l'endurance
Posté le 17/04/2022 à 00h31

cheval_provence merciiii

Cheval_provence

Expert
   

Trust : 16  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 459
2 j'aime    
Le post de l'endurance
Posté le 18/04/2022 à 11h08

dimoon

Du coup.
Sans avoir été là et sans avoir vu la jument c'est toujours difficile de donner un point de vue.
Je peux dire plusieurs choses que tu pourras ou non prendre pour toi si tu penses que c'est le cas.

1) on m'a tjrs appris à mettre en priorité 1- le relâchement et la décontraction 2- conserver le moral et l'envie de faire du cheval. François dit tjrs que l'énergie d'un cheval est comme un vase .
- optimiser l'alimentation pour remplir le vase au max MAIS ne pas déborder sous risque de myosite pb méta etc. d'où la priorité sur les fibres. Si le cheval est un peu en sous état il peut ralentir simplement par fringale ou baisse de capacités physiques. Ce point en une ligne est primordial et est très complexe à gérer...
- optimiser l'équitation pour conserver au max l'énergie sur la première boucle (si le cheval est en vrac au départ c'est de l'énergie perdue. s'il chauffe c'est de l'énergie perdue. si on va trop vite sur par rapport à ses capacités c'est de l'énergie perdue) le but étant de garder assez d'énergie pour faire une jolie dernière boucle.

2) en termes d'équitation il faut éviter de perdre ses jambes. donc les utiliser le moins possible surtout avec des chevaux froids. Au risque de blaser le cheval et de se retrouver au pas (c'est arrivé à TOUS les cavaliers d'endurance donc pas de panique ni de culpabilité). Donc en groupe à l'assistance. Au moment de repartir ne mets PAS de jambes. Laisse la regarder les autres chevaux partir. Elle va tourner la tête et les voir s'en aller. Tu vas sentir qu'elle commence à avoir envie de suivre le groupe (utiliser l'instinct grégaire). Alors seulement tu serre les mollets.
Idem sur le départ au galop. Laisse le groupe partir. elle va lever les yeux et avoir envie d'y aller. Alors seulement tu serres tes mollets.
Ne la précède pas, sinon c'est une demande de ta part et c'est une contrainte. Alors que si tu attends qu'elle le demande, qu'elle voie que ses potes s'en vont, alors là tu lui permets de satisfaire son envie d'être dans le groupe, la démarche dans sa tête est différente.

3) il est parfois difficile sur les fin de courses de voir ce qui est dû à la fatigue du cheval et ce qui est dû à la fatigue du cavalier. Garde ton enthousiasme et ton envie. Tu déteins sur elle. Transmets lui ton envie de faire. Si elle commence à fatiguer, la différence se verra entre si toi aussi tu commences à fatiguer et trouver ca long, ou si elle sent que toi tu pètes l'envie et que tu surkiffes ta course.
L'enthousiasme et le fait de se régaler (de la part du cavalier) et très largement souvent sous estimé. Vous êtes un binôme.

Voilà c'est du très synthétique...
comment va-t-elle ?

Flakiss

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 241  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7403
2 j'aime    
Le post de l'endurance
Posté le 18/04/2022 à 11h49

De ma petite expérience des sports d'endurance humains (course à pied), je trouve que s'arrêter et repartir est très difficile, surtout en fin de course avec la fatigue, les jambes lourdes... Tant qu'on court, le cerveau est un peu en mode automatique, une jambe devant l'autre et basta, alors que s'arrêter et repartir demande un effort mental conséquent. D'ailleurs on le voit sur les marathons ou trail, les coureurs prennent les collations en courant, sans s'arrêter.

Je pense que c'est un peu pareil pour les chevaux donc personnellement j'évite de trop m'arrêter aux assistances. Je verse les bouteilles en mouvement, je propose à boire. Si le cheval boit, je m'arrête un peu pour qu'il boive et si le cheval ne veut pas, je repars direct. Si je sais que le cheval ne boira pas (première boucle ou trop nerveux), je ne m'arrête même pas. Je ne tchatche pas trop avec les assistants ou autre.

Bon pour te rassurer, parfois c'est aussi le cheval qui nous redonne de l'énergie ! Cf Fontainebleau, enceinte de 4 mois, trop crevée... où j'étais clairement au bout de ma vie et c'est mon cheval qui m'a donné l'énergie de finir tellement il en voulait et clairement s'il avait calé, je ne suis pas sûre que j'aurais su lui insuffler la motivation pour finir.

Dimoon

Membre d'honneur
  

Trust : 74  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2403
0 j'aime    
Le post de l'endurance
Posté le 18/04/2022 à 13h06

cheval_provence super merci, je note pour les jambes ! Surtout que quand j'ai dû les mettre vraiment(pour m'enlever du milieu au dernier point d'assistance en fait) elle en avait rien a cirer donc autant demander aux assistants de la deplacer en main?


Je note également pour le reste ! Pour l'état elle est toujours au dessus en général donc je donne pas beaucoup de grain a la maison. Par contre je pense effectivement qu'elle perd du gaz dans les 15 premiers km où elle s'enerve un peu et veut absolument coller au groupe. Sauf que le groupe de devant est parti assez fort et on a eu un peu de mal à decrocher d'eux avec ma coéquipière.

flakiss c'est ce que je compte faire maintenant pour le mouvement aux assistances mais je crains qu'elle ne s'arrête aussi si les autres s'arrêtent xD enfin on verra.

Pour le coup, je ne voulais pas y coller une 80 de plus pour me qualifier moi mais je sais pas si ça ne lui rajouterais pas un peu d'expérience avant d'aborder les VL ?
Ça m'embête un peu de lui rajouter des bornes au compteur?
J'y réfléchis pour l'instant, c'est un simple questionnement.

Sinon elle va bien, sur le plan mental autant qu'elle peut vu les circonstances (enfermée dans 10x10), et sur le plan physique je refais le pansement de la plaie cet aprem!

Juliam

Membre d'honneur
 

Trust : 4  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1901
2 j'aime    
Le post de l'endurance
Posté le 18/04/2022 à 20h11

dimoon je rejoins l'avis de chevalprovence.
Surtout sur le fait de la laisser dans le groupe et repartir en même temps que les autres chevaux.
Pas toujours facile à appliquer , certains chevaux (cf notre tracteur préféré j'ador) s'arrête direct quand il arrive à l'assistance, donc sur les dernières étapes , pas possible de donner de bouteilles avant d'arriver au sceau .
Chaque cheval a si caractère ..

Pour refaire une 80, pourquoi pas, si c'est fait après une bonne période de repos quand même , elle vient d'en enchaîner deux . Si tu trouves que vous en avez besoin.. de toutes façons une étape à la fois , et si l'objectif n'est pas de faire 120 cette année , mais 100, ça devrait le faire. (Si elle n'invente pas encore de trucs bizarres

Dimoon

Membre d'honneur
  

Trust : 74  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2403
1 j'aime    
Le post de l'endurance
Posté le 18/04/2022 à 20h16

juliam oui je pense que la prochaine course sera à l'automne de toutes façons, au vu des circonstances..

Je vous mets les photos de sa plaie aujourd'hui. Attention aux âmes sensibles c'est propre mais bon certains craignent! Ya un bel ?dème quand même, j'espère qu'il ne restera pas une déformation du membre.

Édité par dimoon le 18-04-2022 à 20h20



Dimoon

Membre d'honneur
  

Trust : 74  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2403
1 j'aime    
Le post de l'endurance
Posté le 18/04/2022 à 20h20

Si certaines d'entre vous ont l'habitude de ce genre de plaie! Elle est super belle hormis cette déformation qui me chagrine. J'enverrai les photos demain à ma veto pour qu'elle voie l'évolution à j8!


Flakiss

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 241  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7403
2 j'aime    
Le post de l'endurance
Posté le 18/04/2022 à 20h49

dimoon C'est pas trop moche, par contre il y a moyen que le membre ne revienne pas aussi net qu'à l'origine et que la déformation persiste... Les tissus sont tellement tendus à cet endroit...

La jument de ma soeur s'est ouvert de manière similaire avec une tôle (abri qui s'est effondré dans un orage...) et le membre n'est jamais revenu bien net. Pas de boiterie par contre, c'est juste moche. Après elle n'a pas refait de sport depuis (elle a plus de 20 ans, elle fait juste des petites balades) donc je ne peux pas te dire si elle sentait quelque chose à l'effort du genre adhérence des tissus ou autre...

Pour la 3e 80, je pense que ça peut être bien pour vous deux même si ça lui met des kms : prendre de l'expérience individuellement mais aussi en tant que couple, mieux vous connaître dans l'effort et toi mieux apprendre à la gérer. Car quand bien même tu ferais une 80 avec un autre cheval, ça veut dire prochaine course 100km ensemble ? Alors qu'elle a déjà eu "du mal" mentalement sur 80, est-ce que ce n'est pas lui demander trop mentalement et risquer qu'elle cale pour de vrai sur 100? Ce sont de vraies questions, seule toi a la réponse puisque tu la vois au quotidien...

Baoss

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4
0 j'aime    
Le post de l'endurance
Posté le 19/04/2022 à 17h02

Hello, je me suis fais encore blacklisté.. J’utilise donc un autre pseudo. J’ai attendu plusieurs jours pour savoir si c’était un pb lié au site.. bref.

J’aimerais avoir votre avis sur les molettes. Aucune boiterie, aucune gêne mais des interrogations. Pouliche de 5 ans que je sors sur terrains variés. Est-ce que vous constater ce genre d’apparition ?

Baoss

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4
0 j'aime    
Le post de l'endurance
Posté le 19/04/2022 à 17h03

Shiho

Membre d'honneur
  

Trust : 78  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2436
0 j'aime    
Le post de l'endurance
Posté le 24/04/2022 à 22h19

Question de novice : est-ce que ça se fait en endurance de demander un coaching pour un concours ?
J’aimerais essayer, mais je ne connais personne qui en fasse et mon département n’a pas l’air dynamique à ce niveau.

Il m’est arrivé quelques fois en complet et hunter de solliciter le club organisateur pour me faire détendre et pour les recos. Je ne sais pas si ça se fait en endurance.

Flakiss

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 241  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7403
1 j'aime    
Le post de l'endurance
Posté le 25/04/2022 à 10h55

shiho Ca se fait mais pas à petit niveau je pense. Enfin jamais vu du moins, à part les clubs qui emmènent leurs cavaliers...

Honnêtement la discipline est plutôt bienveillante dans l'ensemble donc si tu t'engages sur une course et que tu prends le temps de demander, les organisateurs, vétos, autres concurrents et compagnie se feront en général un plaisir de t'expliquer (il y a des idiots partout cela dit mais ce n'est pas la norme quand même...). Ensuite tu te trouves un compagnon de route (ou plusieurs) pour faire ta course (facile à trouver sur les groupes FB de la discipline ou bien peut-être que les organisateurs ont quelqu'un) et en avant !

Shiho

Membre d'honneur
  

Trust : 78  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2436
0 j'aime    
Le post de l'endurance
Posté le 25/04/2022 à 11h13

flakiss : merci ! Je vais aller jeter un œil sur FB.
Page(s) : 1 ... 865 866 867 868 869 870 871 872 873 874 875 ... 886
Le post de l'endurance
 Répondre au sujet