Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 ... 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 ... 73
Auteur
62912 vues - 1087 réponses - 16 j'aime - 41 abonnés

Uneraell

Membre d'honneur
  

Trust : 120  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2273
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 15/08/2021 à 19h25

Bonjour à tous !

Je nous ai déjà présenté par-ci, par-là dans quelques topics plus génériques, mais je me rends compte que plus on avance, plus j'apprécie de tenir notre "journal". Je me suis donc dit qu'il était temps d'ouvrir notre topic ! (Et surtout, j'ai enfin un Pivo donc je vais avoir de quoi illustrer tout ça ahah).

Début 2021, la remise en question

Nous sommes en février, il fait moche, je suis en vacances et confinement oblige, je n'ai rien d'autre à faire que buller dans mon canapé en massacrant des tablettes de chocolat. Je suis déprimée, je travaille trop, j'en ai marre. J'ai arrêté de monter à cheval en 2017; j'ai terminé mes études et trouvé du travail en Irlande. Les choses se sont enchaînées trop vite et je décide de ne pas monter pendant un moment, le temps de "trouver ma routine". Finalement, je ne suis jamais montée en Irlande, trop compliqué à partir du centre-ville, toujours d'autres priorités... En 2019, je quitte mon travail et reviens en Belgique pour me faire opérer du dos. Je choisis une technique expérimentale car c'est le seul traitement qui me permettrait de remonter à cheval. Fast forward jusqu'en 2021, je pète la forme physiquement, je mène une vie normale, mais en dedans... Je suis vide. Je prends conscience que la proximité des chevaux me donnait une raison de vivre et qu'il est temps de refaire de la place pour ce qui compte. Je trouve un petit centre équestre pour me remettre en selle en mars et c'est décidé : pour fêter les 2 ans de mon opération, je lance le projet "propriétaire".

Pendant quelques semaines, je fouille les annonces, révise mes budgets, cherche une écurie... Finalement, je prévois trois visites le 24 avril 2021. Pile deux ans après mon opération, ce jour qui a fait basculer ma vie, pour moi c'est un signe. Le 23 à 17h, les différents vendeurs m'appellent, les chevaux sont vendus. Gros coup de barre, j'avais tellement d'espoirs... Par dépit, je finis par contacter le vendeur d'un hongre, bien dans mes critères, mais dont l'annonce tourne et tourne depuis 4 mois, alors qu'il ne semble avoir que des qualités ? Le rendez-vous est pris pour le lendemain midi, je me dis qu'au pire, ça sera une "expérience d'essai" et ça me ça me donnera une comparaison pour le suivant.

On me présente un cheval sensible, délicat, hyper stressé et malgré tout, tellement poli en main, super agréable à monter. Je ne le réalise pas encore, mais c'est le coup de coeur. Je suis coincée dans le rationnel, mais tout mon entourage me le dit "quand tu parles de ce cheval, y a un truc". Je décide d'y retourner pour un autre essai, je doute... A nouveau, tout se passe super bien. Cette fois je suis accompagnée d'une professionnelle qui me confirme qu'elle ne voit pas de défaut majeur à ce cheval, qu'il vaut son prix. Est-ce que c'est le bon ??? Allez, à un moment, il faut sauter dans le vide...

Cliquez pour voir l'image   

Le vendredi 7 mai, visite vétérinaire. Tout se passe bien, on refait des radios, on teste un truc, un autre, la véto revérifie... Finalement, on a fait le tour, elle se tourne vers moi "Et ben voilà... Félicitations !" Je réalise à ce moment-là que c'est fait, il ne reste qu'à signer, et attendre qu'il arrive. Le soir même, sur le coup de 21h, voilà mon rêve de gamine qui débarque:

Cliquez pour voir l'image   

Je suis donc depuis un peu plus de 3 mois propriétaire de Pastor de Vara, hongre Pure Race Espagnole de 6 ans, né en Espagne et importé en Belgique en 2020. Avec sa gigantesque crinière et son regard enchanteur, j'ai pensé pendant des mois que c'était un cheval à problème ou avec un vice caché qui attendait d'être refourgué à une gamine... Ma mère continue de dire que c'était le destin, et qu'il fallait juste qu'on se rencontre. Je suis absolument raide dingue de ce cheval, outre le trouver superbe, il s'est révélé avoir une personnalité et un mental en or brut.

Cliquez pour voir l'image   

Je vais reparcourir nos grandes étapes des trois premiers mois dans mes prochains posts et puis continuer notre histoire au jour le jour ! Merci d'avance à ceux qui liront, commenteront, auront des avis constructifs ou des conseils à donner... A bientôt pour la suite :-)

Prochaines étapes de ce journal:

Boiterie et transition pieds nus
Convalescence et découverte du travail à pieds
Connection Training et travail en R+
Reprise du travail monté
Sujet marqué en post-it L'auteur de ce sujet l'a marqué par des "Post-It".


Cliquez-ici pour suivre le post marqué



Édité par uneraell le 07-11-2021 à 20h17

Khady

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 384  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6595
1 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 03/03/2023 à 06h49

uneraell c'est beau quand la science décrypte les sentiments comme l'amitié

Uneraell

Membre d'honneur
  

Trust : 120  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2273
7 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 08/03/2023 à 07h47

Samedi : météo pas dégueu, j'me suis dit qu'on irait en balade à pieds. Je suis finalement pas sortie de la propriété MDR. Mais j'ai fait plein d'A/R dans les allées, au pas et au trot, pour travailler le retour au calme et le "j'ai regardé un truc et maintenant j'y montre mes fesses et j'ai pas récupéré un cougar sur le dos". La cible était là pour venir à la rescousse et recentrer son attention. Bien bien.
Je suis encore passée pour une cinglée qui n'ose pas apprendre la vie à son cheval, mais c'est pas grave.(Hier j'ai encore eu "faudrait lui mettre un peu de pression quand même !!" Parce qu'il n'avançait pas car il était inquiet d'un truc derrière lui. Ben non en fait. Tout ce que j'essaie de lui apprendre c'est qu'il n'a pas besoin de se sauver quand un truc arrive derrière lui, je vais pas commencer à lui mettre la pression et le chasser quand d'un coup ça me convient plus. Bref)

Dimanche : j'ai vu passer une publication sur les réseaux, d'une cavalière qui chute, avec le texte "Mieux vaut être humble que se faire rattraper par l'humilité". C'était prémonitoire.
Super début de séance, la grande porte le long du manège avait été ouverte, ça a rassuré Pastor de pouvoir aller jeter un ?il dehors. Première fois depuis longtemps que j'ai pu lui demander d'aller à la piste de ce côté là alors que j'étais à pieds, à l'intérieur (et pas entre lui et le mur). En selle, ça va puis il recommence à stresser un peu, je descends, retourne voir avec lui, ça va mieux, je me remets en selle.
Puis je me suis obstinée sur un exercice alors qu'il voulait regarder autre chose, il m'a dit plusieurs fois que ça lui posait problème. J'ai pas écouté. Il m'a virée.
Assise dans le sable, j'ai repensé à la publi et j'me suis bien moquée de moi même (j'ai honte en vrai, c'est une énorme erreur de jugement). J'ai attendu qu'il revienne vers moi avant de me relever, on s'est calmés à pieds, je me suis remise en selle pour quelques tours aux deux mains et un peu de trot. C'était ok.

Lundi: re journée de merde, je voulais faire du TAP pour détendre l'atmosphère. Ça a commencé par un accrochage d'oreilles en retirant le licol, il m'a mis un coup de tête et cassé mes lunettes. L'humeur n'y était plus xD. Faut que je retravaille les oreilles cela dit, ça fait quelques jours qu'il est de nouveau plutôt susceptible à ce niveau.

Mardi: séance en selle qui s'est... Surtout déroulée à pieds. Il était pas trop d'humeur quand j'étais en selle, un peu chaud (il gèle / neige à nouveau donc pas beaucoup de mouvements... Pendant les quelques jours de redoux sans pluie, ça a beaucoup joué au paddock !). Finalement j'ai improvisé sur les cercles à pieds et le faire trotter un peu aussi, histoire qu'il se remue. J'ai été inspirée par le topic de la "Longe nouvelle manière" et les explications de couagga sur le sujet (c'est dans une des catégories générales je sais plus laquelle)
Donc je me suis retrouvée à ""longer"" (c'est relatif en bout de rênes évidemment) en pensant juste à l'endroit "inaccessible" pour ses fesses (=moi) et en regardant sa queue. Très perturbant, mais je l'ai très très vite eu sur de petits cercles calmes, au pas et au petit trot, même proche du mur. Il a un peu serré les fesses et accéléré les premières fois mais il n'a pas explosé une seule fois pour faire demi tour. Ce qui est une grosse victoire. Je me demande si le fait d'être placée comme ça, ça donne pas aussi un effet "je protège tes arrières" ?
Globalement j'ai organisé ma séance autour de trois thèmes: travailler ce qui fait peur (et est donc un peu inconfortable), ne rien faire, respirer et intégrer le moment, pendre conscience que tout va bien et qu'il est en sécurité et... Se changer les idées avec du pas espagnol. Ça a encore été le gag alors qu'on essayait d'accorder nos pieds, mais c'est drôle et ça lui permet de me demander de "changer de thème". C'était une bonne combinaison j'ai trouvé.

J'ai aussi réservé un coaching avec Lockie Philipps, dont le créneau est très axé sur la gestion émotionnelle. Il est en Espagne et fait des stages en Europe, donc je garde un ?il sur son calendrier... Et puis parce que les trucs en ligne c'est bien, mais rencontrer les gens c'est bien aussi : j'ai réservé ma place pour l'événement annuel de l'association Understand Horses qui se fait proche de Londres en juillet. Une journée de cours théoriques avec des comportementalistes, véto et autres professionnels du cheval sur l'entraînement positif et "à bas niveau de stress" et le deuxième jour, ateliers pratiques avec les chevaux sur place ! Hâte hâte hâte.
(J'ai réalisé que j'étais presque plus vite à Londres qu'en France mdr)

Khady

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 384  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6595
0 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 08/03/2023 à 08h56

uneraell faut être indulgente avec toi même, tout le monde fait des erreurs pas de quoi en avoir honte ;)
Surtout avec tout le super taf que tu fais avec Pastor tu as surtout de quoi être fière!

Par contre ils ont l'air franchement insupportables les gens de ta pension x')

Édité par khady le 08-03-2023 à 08h56



Uneraell

Membre d'honneur
  

Trust : 120  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2273
2 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 08/03/2023 à 09h17

khady bouarf, je pense que la plupart des gens voient surtout le fait que j'ai un cheval sur lequel je monte presque pas ! Après j'ai des objectifs et des standards de travail totalement différents, c'est pas l'obéissance totale que je cherche... Et le partenariat dans la confiance et la coopération ça souffre beaucoup de mes émotions à moi et du mode de vie qui n'est pas parfait.
D'un côté ça m'est égal, d'un autre... Ben c'est pas toujours facile d'être seul sur son chemin quoi. Parfois je voudrais quand même bien pouvoir en discuter avec des gens de visu.

Quant aux gens de la pension: j'en parle quand un truc me fait râler mais vraiment, humainement ils sont adorables. Je suis peut être pas d'accord avec leurs façons de travailler mais les écuries sont gérées impeccablement, un service promis est un service tenu et ils essaient de faire au mieux pour tout le monde. On peut pas toujours être d'accord sur tout non plus

Khady

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 384  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6595
2 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 08/03/2023 à 13h36

uneraell je comprends que ça te manque de ne pas avoir de personnes à qui parler de ta méthode dans ton écurie en vrai...

Quand à ta méthode, je suis à peu près sûre que tous ceux qui tenteraient "l'obéissance totale" se casseraient les dents avec Pastor lol. Cette méthode à la dure ne fonctionne juste pas avec certains chevaux plus sensibles... Ca serait juste l'escalade de la violence jusqu'à un point de non retour. Ca serait bien que certains en prennent conscience avant de traiter ces chevaux de "dangereux" ou "irrécupérables"...

Gebouye

Membre ELITE Or

Trust : 432  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9423
2 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 09/03/2023 à 15h53

Compassion pour les réflexions alakon quand on essaye d'apprendre à nos chevaux à réfléchir plutôt que fuir !

C'est cool d'avoir pris le temps de faire des AR pour désensibiliser le retour, les demi-tours etc. Tu iras plus loin la prochaine fois ^^

Ah merde pour la chute dimanche, en plus la séance avait pas mal commencée. Parfois on se coupe et on n'écoute plus malheureusement. J'espère que tu ne t'es pas fait trop mal.

Bon début de semaine un peu sous tension. Visiblement la météo semble le chaffouiner. Pas cool pour les lunettes, mais pas si mal mardi avec un travail plus axé sur la détente qui semble avoir fonctionné à la fin.

Cool pour ton cours, je ne connais pas la personne mais j'ai hâte de découvrir et d'avoir ton retour ^^

Uneraell

Membre d'honneur
  

Trust : 120  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2273
7 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 10/03/2023 à 07h06

gebouye grâce à l'airbag, ça a été ! J'ai juste pas mal de tensions dans la nuque, mais hasard du calendrier j'avais déjà rdv chez l'ostéopathe mdr
(J'ai ri de moi même: entre le moment où j'ai réalisé que c'était la chute et le déclenchement de l'airbag, j'ai eu le temps de penser "ah on va voir si j'ai changé la cartouche correctement..." . C'est drôle comme tout ralenti dans ces moments)

Y a teeeeellement de choses dont j'ai envie de parler en ce moment. Mais je suis teeeeellement fatiguée. Le cours avec Susan Friedman s'est terminé la semaine passée, mais c'était tellement intense en contenu mdr. La façon dont elle a présenté la notion de contrôle chez les animaux m'a totalement retourné le cerveau. Faut que je trouve le courage de vous en parler ce weekend.

khady D'ailleurs, j'ai lu un article de Renate Larssen (éthologue) hier à propos de l'affection chez les chevaux, je te tague vu que le sujet t'avait intéressée la dernière fois. Elle a cité une étude qui a suivi le développement des signes affectifs du cheval envers l'humain au cours de l'entraînement, ainsi que les hormones du plaisir qui y sont liées. Plus l'entraînement avance (je suppose qu'on parle de débourrage, mais j'ai pas lu l'étude) moins les chevaux expriment ces comportements envers l'humain et moins leurs hormones de plaisir sont sécrétées. L'hypothèse étant que l'humain voit ces comportements comme perturbateurs ou dangereux ("interdiction de me toucher") et donc les punit. J'ai trouvé ça plutôt triste et ça pose question, je trouve, du bien être mental de chevaux qui sont entraînés de la sorte...

---

Mercredi : je suis passée rapidos en soirée à l'écurie pour travailler la manipulation des oreilles. En littéralement deux minutes je faisais ce que je voulais de ses oreilles. Ça valait bien la tête d'exploser mes lunettes lundi xD. M'enfin, ça reste ma faute, j'aurais dû faire ce petit rappel plus tôt.

Jeudi : Météo dégueu, plein de flotte, le manège était occupé donc on a fini dans le rond (qui ressemblait plus à un étang. Mercredi soir j'ai du sortir les bottes en caoutchouc juste pour marcher dans le parking, pour vous dire la QUANTITÉ de flotte / neige qu'on s'est ramassé). Pastor très "meh ça mouille, j'aime pas", et pas très envie de bouger. Je l'ai motivé un peu en liberté en courant avec lui ("si tu finis trempée et pleine de boue aussi, alors c'est ok") et des jambettes en alternance. J'essaie d'affiner un peu le mouvement pour le moment, pour qu'il prenne un bel appui bien vertical et élève vraiment son avant main.
Ensuite petite longe, j'avais envie de retester la position utilisée mardi. Très chouette, pas de petages en l'air intempestif, une jolie attitude au trot, il était plutôt calme.

Après 30mn, il pleuvait vraiment trop, le vent se lève, je décide d'interrompre. Évidemment, Pastor se fait une montée de stress donc je passe quelques minutes à l'aider à redescendre avant de sortir du rond et affronter le monde extérieur. On sort, on fait 3 mètres, des blocs de neige / boue tombent du toit du bâtiment juste à côté (genre à 2m). En quelques secondes, y en a eu plusieurs à côté et juste derrière nous. HYPER FIÈRE car il a énormément pris sur lui pour ne pas bouger, il est resté à côté de moi, pas d'explosion ou de demi tour. Ensuite il s'est écarté, on est restés un peu là à faire du ciblage et s'approcher du mur petit à petit. Il est redescendu en pression sans encombres.

Quand on est enfin repartis, malgré un vent à décorner les b?ufs, il n'a pas bougé, il marchait d'un pas cool, même pas de trottinement. Tellement contente !

Khady

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 384  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6595
1 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 10/03/2023 à 07h12

uneraell une belle victoire!! J'aurais flippé moi des blocs qui tombent à 2m mdr
Hâte de lire tes écrits :D

Uneraell

Membre d'honneur
  

Trust : 120  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2273
8 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 10/03/2023 à 21h38

Je réfléchissais à comment parler de cette question du contrôle (du point de vue de l'animal) qui me fait beaucoup réfléchir pour le moment et en cherchant mon axe d'approche, je me suis dit que ça manquerait peut-être de recul pour que ça soit compréhensible. Donc je vais faire un petit résumé du cours de Dr Friedman, parce que ça me permettra d'évoquer aussi un peu plus précisément pourquoi " l'équitation éthologique " me parle peu (et pourquoi je suis d'avis qu'on met trop l'accent sur l'éthologie), cette fameuse question du contrôle, mais aussi les neurosciences affectives et les systèmes émotionnels qui sont un peu mon dada de 2023.

Reprenons donc au début : qui est la Dr Susan Friedman ? C'est une psychologue behavioriste qui a été une des pionnières dans l'utilisation de l'analyse appliquée du comportement aux animaux domestiques. Elle travaillait à l'origine avec des enfants "à problèmes". En effet, la psychologie behavioriste englobe tous (ou la plupart) des mammifères, y compris les humains :-)

Le behaviorisme c'est quoi ? En très court, c'est une approche du comportement qui se base sur les travaux de Frederic Skinner, dont le travail a profondément marqué le 20e siècle, notamment en introduisant le concept du conditionnement opérant. C'est là-dedans qu'on retrouve les concepts de renforcement et de punition, de positif et de négatif.

Comme son nom l'indique, cette façon d'aborder le comportement met... le comportement au centre. En analyse appliquée du comportement, on vise à comprendre (et si nécessaire, modifier) des comportements grâce à une analyse simple et qui comprend trois éléments : le comportement, les antécédents, et les conséquences. (En anglais, on appelle ça un "ABC" pour "antecedents, behaviour and consequences"). Un des buts de cette analyse est d'avoir une vue sans biais et sans interprétation de ce qui se passe, sans faire de jugement, ni utiliser de labels ou de concepts flous pour décrire la situation. Ainsi, on ne dit jamais ce que l'animal "est" mais on décrit uniquement ce qu'il "fait". En plus de cet ABC, on ajoute les antécédents distants (ce qui s'est passé un certain temps avant le comportement, et qui pourrait l'influencer) ainsi qu'une prédiction : sur base de la chaîne qu'on a observé, qu'est ce qui risque de se passer à nouveau dans le futur ?

Je vous mets quelques exemples :

A : L'humain présente un licol au cheval
B : Le cheval met son nez dans le licol
C : L'humain donne une pomme au cheval
Prédiction : Il est probable que le cheval mette son nez dans le licol lorsque l'humain le lui présente, afin d'obtenir une pomme

A: L'humain met la selle sur le dos du cheval
B : Le cheval tourne la tête pour mordre l'humain
C : L'humain met une claque au cheval
Prédiction : Lorsque l'humain met la selle sur le dos du cheval, il est probable que le cheval évitera de tourner la tête pour mordre, afin de ne plus recevoir de claque

Ces deux exemples sont assez simplistes et à première vue, on aurait tendance à dire qu'il s'agit de renforcement positif pour le premier et de punition positive pour le second. Mais c'est là que l'importance du mot prédiction prend tout son sens. Dans le langage courant, on a tendance à faire un raccourci entre "carotte = renforcement positif", "stick = renforcement négatif", etc alors qu'en réalité, le renforcement n'est pas un objet. Renforcer veut dire "augmenter la probabilité que le comportement se produise à nouveau dans le futur", tandis que punir veut dire "diminuer la probabilité que le comportement se produise à nouveau dans le futur". On parle de probabilité dans les deux cas, car ...

Et si dans le cas numéro 1, lors de la seconde tentative, le cheval ne met pas le nez dans le licol ? Et si dans le cas numéro 2, le cheval mord à nouveau quand on le selle le lendemain ? C'est là qu'entrent en jeu les antécédents distants:

Exemple 1: si le cheval n'aime pas les pommes, recevoir une pomme n'a pas été un renforcement. C'est probablement une conséquence neutre (voir même une punition !) Si le cheval a mal à la nuque, se faire mettre un licol est peut-être trop aversif par rapport à la valeur de la pomme, la pomme n'est donc pas un renforçateur suffisant pour encourager la reproduction du comportement. Si le cheval est piétine, hennit, tourne en rond car tous ses copains de pré sont partis, et il se retrouve seul, il n'est peut-être pas en mesure de prendre en compte l'antécédent (on lui présente le licol) et ne fait donc pas le lien entre mettre le licol = recevoir une pomme.

Exemple 2: c'est un grand classique, mais si le cheval a mal au dos ou au ventre, se prendre une claque le dissuadera peut-être sur le moment, mais ne suffira probablement pas pour éteindre le comportement, car l'antécédent distant qui motive le comportement (= la douleur) est toujours présent. (Ma formatrice en comportementalisme aurait dit ce n'est pas une punition, c'est de la violence gratuite)

Cette prédiction, elle est hyper importante, et c'est son oubli qui - je pense - fait qu'on galvaude souvent les termes renforcements négatifs / positifs et punitions. Hier par exemple, je regardais une vidéo qui présentait l'apprentissage de baisser la tête (si vous avez envie de vous gratter le cerveau, la séquence ci-dessous j'en ferais une chaine de 3 ABCs. Si ça vous intéresse à ce point, je veux bien la faire dans un prochain message):
L'humain met de la pression sur le licol, on augmente la pression sur le licol jusqu'à ce que le cheval réagisse en baissant la tête, on relâche la pression sur le licol (R-), on gratouille le cheval (R+).
La gratouille est-elle vraiment un R+ ? Ou juste une façon pour l'humain de se donner bonne conscience ?
- Si je garde le même protocole, mais que je supprime juste la gratouille à la fin, est-ce que le cheval baisse toujours la tête ?
- Si je garde le même protocole, mais que je supprime le relâchement de la pression (donc je gratouille alors que la pression est maintenue) est-ce que le cheval continue de baisser la tête (ou est-ce qu'il cherche une autre solution ?)
- Si je change la façon dont le cheval baisse la tête (par exemple, en me mettant accroupi pour l'attirer par effet miroir) et que je le gratouille en réponse, est ce que le cheval va continuer de baisser la tête après x répétitions (ou est ce que sa curiosité s'épuise et qu'il me regarde faire des squats sans plus baisser la tête ?)
- Est ce que les règles de contingence (le comportement et la conséquence sont toujours liés) et de contiguïté (la conséquence suit le comportement en une fraction de seconde) sont respectées pour que le lien entre le comportement et la conséquence soient faits ?

Y a pas de réponse universelle, ça dépend du cheval et comment la situation se joue exactement. Pour cet exemple précis, je pense que dans la plupart des cas, le cheval n'en a rien à cirer d'avoir un grat-grat d'une demi seconde sur l'encolure. Par contre, si on change l'exemple et qu'on parle d'un cheval qui est en train de muer, que ça le gratte DE OUF sur les fesses et qu'on le gratte vigoureusement dès qu'il aspire les hanches... Là, la gratouille est sans doute un R+ et pourrait être la vraie raison pour laquelle le comportement se reproduit, même s'il y a un code basé sur pression / relâchement au milieu.

Pourquoi est ce que j'aime cette approche ? (Vous avez sans doute pensé "parce que tu aimes te prendre la tête !" et vous auriez pas tort mdr) Parce que ça élimine les suppositions en fait et ça donne une méthode facile à appliquer, versatile et flexible dans toutes les situations. Evidemment, on n'a pas besoin de faire une telle analyse pour chaque interaction qu'on a avec son animal mais quand on a un soucis, il est assez facile de faire ce petit ABC pour se dire "ok, qu'est ce qui se passe juste avant que mon cheval fasse ce truc qui me plait / plait pas" et "par conséquent, qu'est ce que je peux adapter dans l'antécédent ou la conséquence pour que ce comportement se reproduise plus souvent / moins souvent" .
Je trouve ça beaucoup plus transparent que "il te domine / il te respecte pas / il est stressé / il est paresseux / il est joueur" parce que aucun de ces labels ne décrit ce que le cheval fait vraiment et ça ne nous dit rien sur quoi faire pour adresser précisément CE comportement. Cela met en avant notre responsabilité dans le comportement offert par l'animal (car souvent, nous sommes la source de l'antécédent et de la conséquence !)
Note : dans la vie de tous les jours, évidemment, je suis bien d'accord que l'utilisation de ces mots "fourre-tout" est bien pratique pour pas prendre 5 minutes à décrire un comportement en parlant avec quelqu'un

La deuxième raison pour laquelle j'aime cette approche, c'est qu'on parle de l'individu X à l'instant T dans des conditions Y. Un cheval peut dépasser l'humain pour plein de raisons. Un cheval peut mordre pour plein de raisons. Un même cheval peut mordre ce matin parce qu'il a mal au ventre, et mordre l'après-midi parce qu'il est frustré que sa ration n'arrive pas assez vite. Si on dit que ce cheval "manque de respect" parce qu'il mord... Ben on règle pas le problème. Pour cette raison, on arrive souvent à des escalades d'inconfort / punitions qui gèrent la situation là tout de suite, mais ne traitent pas la cause du problème, et n'ont donc pas nécessairement d'impact à long terme. C'est notamment pour cette raison que les entraîneurs qui s'inspirent ou se disent "behavioristes" se content la plupart du temps d'ignorer les "mauvais" comportements, car si on travaille sur la cause, il n'y a pas besoin de traiter la conséquence.

J'en arrive donc enfin à l'éthologie. Est ce que behaviorisme et éthologie sont incompatibles ? Pas du tout ! L'éthologie de chaque espèce doit informer la lecture des comportements qu'on fait d'un animal. Par exemple, durant le cours, Susan Friedman nous a montré de nombreuses vidéos avec des oiseaux et j'ai plusieurs fois raté mon analyse car j'ai interprété le comportement de l'oiseau comme une menace / un signe de frustration suite au contact avec l'humain. Alors qu'en réalité, c'était un comportement qui exprimait du "plaisir" !

De manière générale, je dirais que l'éthologie est particulièrement importante pour comprendre les antécédents distants d'un comportement, ainsi que la valeur des conséquences. Quelques exemples :
- Le cheval étant un animal social, s'il a été séparé de ses congénères et qu'il galope comme un fou dans son pré... Ca ne veut probablement pas dire qu'il a besoin de se défouler, ni qu'il est content
- Un cheval étant un herbivore qui se nourrit 16h par jour, s'il refuse une récompense alimentaire, c'est probablement que quelque chose ne va pas (douleur, maladie, ou "empoisonnement" de la récompense si celle-ci est toujours liée à un stimulus aversif). Par contre, quand on travaille avec un lion... C'est plus probable qu'il n'ait simplement plus faim.
- Les grands félins se nourrissent de proie qu'ils ont tué eux-mêmes. De la viande chaude / à température ambiante est un renforçateur plus puissant que la viande qui sort du frigo (testé dans les zoos !)
Bref, je pense que vous avez compris l'idée. L'éthologie étudie le comportement d'une espèce, dans des circonstances globales, ainsi que l'évolution de ces comportements, mais elle ne peut pas donner de réponse absolue à "pourquoi tel cheval fait tel comportement quand il est mis dans telles circonstances". Cette dernière partie est expliquée par la psychologie de l'apprentissage (les fameuses "théories de l'apprentissage" dont on entend plus souvent parler maintenant) et qui heureusement, commencent à faire leur chemin dans certains cours d'entraînement du cheval
(Je suis pas totalement bornée non plus, j'ai exploré le cours en ligne du comportement du cheval proposé par La Cense hier. Y a des trucs qui feraient hurler Susan Friedman cela dit. Enfin non, c'est pas son genre de hurler, elle aurait probablement juste dit "Yes, call it Dumbledore").

Bon, longue intro, mais si je ne remettais pas le contexte, ça aurait été compliqué de parler du reste. A venir, dans l'ordre qui m'inspirera donc:
- Le contrôle du point de vue de l'animal
- L'approche dite "LIMA"
- Ce qui me manque dans le behaviorisme : la place des émotions
- Les systèmes émotionnels des mammifères (Neuroscience affective, Jaak Panksepp)
- et probablement d'autres trucs, faut que je relise mes notes de cours

Note: Pour ceux qui me lisent et qui maîtriseraient ces sujets mieux que moi, vous gênez pas pour me reprendre. Y a des choses que je simplifie volontairement parce que je veux pas écœurer ceux qui traînent dans le coin à la base pour voir des photos. Mais y a aussi des choses que je sais pas / que j'ai pu mal comprendre.

Uneraell

Membre d'honneur
  

Trust : 120  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2273
8 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 12/03/2023 à 17h23

Résumé des derniers jours. Même taf : oser se mettre dos à ce qui fait peur (avec des cercles, en suivant la cible), faire des pauses où on respire et se détend, gérer les grosses montées de stress avec du ciblage et faire des jambettes quand on a besoin de se changer les idées.

Vendredi : il pleuvait, plein de vent, le manège est occupé... Je tente la carrière. Ça a commencé avec un peu de brout brout à l'entrée, quelques réactions jusqu'à ce que je comprenne où était le monstre. On a été investiguer une vilaine brouette et ça a été mieux, mais il était toujours tendu. On a fait 3m dans la carrière.
Ensuite trop de pluie, pause à l'écurie, manger, gratouilles, soins des pieds. Sur le chemin du paddock, il pleuvait plus, donc je repasse dans la carrière. Cette fois il a été super calme ? On a fait la moitié, quelques cercles au pas et au trot aux deux mains. Épatée, j'ai laissé là dessus.

Samedi : je comptais monter, mais boulot à pieds pour commencer. Programme indiqué ci dessus. Après 40mn c'était pas mal. Je me suis mise en selle, il était plus tendu, moi j'étais pas à l'aise. Deux tours aux deux mains et je suis descendue. Il n'a pas explosé une fois, c'était pas un mauvais résultat.

Fin d'après midi, grand soleil (mais froiiid !), j'ai improvisé une mini balade à pieds. On a été plus calmement jusqu'au bout de la propriété, même travail dehors que dans le manège. On a été quelques dizaines de mètres plus loin que la dernière fois. Son attitude était pas mal. Le retour a été un brin plus compliqué mais évidemment il faut être dos à l'inconnu ! Il est resté gérable, à nouveau pas mal de cadrage avec la cible sur une quinzaine de mètres où il était très stressé. Une fois ce morceau passé, il est retombé en pression et resté adorable.

Dimanche: Pareil que samedi. Sauf que l'environnement était moins calme, donc il était plus stressé. Quelques grosses explosions, surtout à main droite. À gauche j'ai pu l'avoir au pas et au trot à côté de la porte. J'me suis dit que tant qu'il pouvait pas marcher et trotter dos à la porte des enfers sans stresser... Ça servait à rien de monter. Donc je suis restée à pieds et j'ai annulé mon cours. J'ai dit à coach que je le rappelerais quand Pastor serait ok, pour le moment ça sert à rien, c'est trop instable...

Ensuite, enrichissement du dimanche. J'ai craqué avec mes boites : une boite, du foin avec des morceaux de fruit, un carton de lait rempli aussi, du foin par dessus, encore du foin, un tapis de léchage, encore du foin, re carton de lait, le tout planqué dans du foin. Le challenge étant de sortir les cartons de lait de la boîte pour pouvoir les faire rouler et récupérer les fruits. Il a ki-ffé





Mooxis

Membre ELITE Argent
 

Trust : 743  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8280
1 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 13/03/2023 à 10h55

J'aime toujours autant lire tes résumés hyper intéressants sur des sujets où j'aurai clairement la flemme d'aller investiguer en détails (oui je suis quelqu'un d'honnête )


Citation :
Pourquoi est ce que j'aime cette approche ? (Vous avez sans doute pensé "parce que tu aimes te prendre la tête !" et vous auriez pas tort mdr)

J'ai ri parce que :
1. Moi j'aime que tu aimes te prendre la tête, ça me permet d'apprendre malgré ma flemme !
2. Je trouve ça si intéressant et à la fois je ne me pose quasiment jamais ce type de question, je suis plutôt "feeling et instinct" dans mes rapports avec les chevaux (et surtout Calina) peut-être à tord ahah

Envy4

Membre d'honneur
 

Trust : 394  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1529
0 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 13/03/2023 à 11h27

J'adore lire tes post explicatifs, c'est toujours super intéressant et ça me parle bcp, ayant un poney qui a des similitudes de comportements avec le tien.

Tu as eu accès à tout ça grâce à la formation de Carol-Ann ? Si non, tu te formes sur quel(s) support(s) supplémentaires ? Je note à chaque fois les noms que tu évoques mais tu as peut-être des liens directs de plateforme qui me simplifieraient la vie

PS : si jamais tu as un peu de temps pour discuter de la formation Equinove et ce que tu en as pensé, ma boite MP est ouverte

Uneraell

Membre d'honneur
  

Trust : 120  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2273
4 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 13/03/2023 à 18h16

mooxis Ahaha si ça te sert alors je suis heureus

L'analyse appliquée du comportement a surtout son rôle dans la modification comportementale... Donc quand on a des problèmes ! C'est très bien de fonctionner à l'intuition quand tout va bien, mais quand ce n'est pas le cas, je trouve que c'est bien d'avoir un cadre qui aide à identifier ce qui joue vraiment un rôle dans le problème. Sinon, on tombe facilement dans des solutions du type punition / montée en phase... Parce que c'est ce qu'on apprend depuis des dizaines d'années à faire (dans quelle mesure est ce de l'intuition du coup ? La réponse est probablement différente pour chacun de nous et nos expériences propres :p )
Mais évidemment, je ne fais pas ça non plus à chaque interaction avec Pastor :-)

envy4 Contente aussi de lire que ça te parle tout ce que je raconte

La formation de Carol Ann m'a vraiment donné la base, maintenant je creuse plus dans les nuances. Par exemple tout ce que j'ai évoqué dans mon dernier message, on en a parlé dans sa formation, par contre le cours avec Susan Friedman pousse vraiment sur les détails de certaines notions qui paraissent simples de prime abord.

En terme de formation en ligne / plateforme... En français c'est pas très riche, faut pas se mentir. Emilie Faillet ("Les Chevaux Explorateurs") a l'air d'avoir du contenu sympa sur l'entraînement au clicker, les formations sont plutôt courtes apparemment, ça peut être une bonne façon de tester.

Mili Morin (plateforme Espace Cheval Moderne) offre une formation sur le langage et les instincts du cheval qui est très chouette d'après ce que j'ai entendu (une partie de ma cohorte du PEPS a enchaîné dessus). D'ailleurs Vanessa Nowakenzo qui lance une formation sur les poulains sûr ECM a fait le PEPS aussi.

Agathe Tangka a l'air d'avoir un projet sur le feu, mais rien de concret encore. J'en connais pas d'autres dont la philosophie va dans le sens LIMA / clicker training et qui offrent du contenu solide en ligne.

(Ma boîte à MP est ouverte pour tous ceux qui veulent approfondir un truc ou par des questions sur des choses ou des gens, soyez pas timides )

Khady

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 384  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6595
2 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 13/03/2023 à 19h59


mooxis a écrit le 13/03/2023 à 10h55:
J'aime toujours autant lire tes résumés hyper intéressants sur des sujets où j'aurai clairement la flemme d'aller investiguer en détails (oui je suis quelqu'un d'honnête )


Citation :
Pourquoi est ce que j'aime cette approche ? (Vous avez sans doute pensé "parce que tu aimes te prendre la tête !" et vous auriez pas tort mdr)

J'ai ri parce que :
1. Moi j'aime que tu aimes te prendre la tête, ça me permet d'apprendre malgré ma flemme !
2. Je trouve ça si intéressant et à la fois je ne me pose quasiment jamais ce type de question, je suis plutôt "feeling et instinct" dans mes rapports avec les chevaux (et surtout Calina) peut-être à tord ahah


Je partage à 10000%

uneraell je me permets de poser des questions en direct sur ton post quand j'en ai, je me dis que ça peut servir aux autres, mais si ça pollue n'hésite pas à me dire ;)

Uneraell

Membre d'honneur
  

Trust : 120  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2273
3 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 13/03/2023 à 20h07

khady oh non fais toi plaisir ! Moi aussi j'aime bien vos questions et remarques, ça me fait souvent réfléchir aussi ! Soit parce que les perspectives sont différentes soit parce que certaines choses semblent claires dans ma tête, puis quand il faut les expliquer après... Voilà mdr. Donc par ici ou par mp, c'est vraiment comme vous voulez

Et merci à ceux qui ne répondent pas mais laissent des likes sur mes pavés, ça fait plaisir aussi
Page(s) : 1 ... 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 ... 73
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
 Répondre au sujet