Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 ... 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 ... 73
Auteur
62840 vues - 1087 réponses - 16 j'aime - 40 abonnés

Uneraell

Membre d'honneur
  

Trust : 118  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2273
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 15/08/2021 à 19h25

Bonjour à tous !

Je nous ai déjà présenté par-ci, par-là dans quelques topics plus génériques, mais je me rends compte que plus on avance, plus j'apprécie de tenir notre "journal". Je me suis donc dit qu'il était temps d'ouvrir notre topic ! (Et surtout, j'ai enfin un Pivo donc je vais avoir de quoi illustrer tout ça ahah).

Début 2021, la remise en question

Nous sommes en février, il fait moche, je suis en vacances et confinement oblige, je n'ai rien d'autre à faire que buller dans mon canapé en massacrant des tablettes de chocolat. Je suis déprimée, je travaille trop, j'en ai marre. J'ai arrêté de monter à cheval en 2017; j'ai terminé mes études et trouvé du travail en Irlande. Les choses se sont enchaînées trop vite et je décide de ne pas monter pendant un moment, le temps de "trouver ma routine". Finalement, je ne suis jamais montée en Irlande, trop compliqué à partir du centre-ville, toujours d'autres priorités... En 2019, je quitte mon travail et reviens en Belgique pour me faire opérer du dos. Je choisis une technique expérimentale car c'est le seul traitement qui me permettrait de remonter à cheval. Fast forward jusqu'en 2021, je pète la forme physiquement, je mène une vie normale, mais en dedans... Je suis vide. Je prends conscience que la proximité des chevaux me donnait une raison de vivre et qu'il est temps de refaire de la place pour ce qui compte. Je trouve un petit centre équestre pour me remettre en selle en mars et c'est décidé : pour fêter les 2 ans de mon opération, je lance le projet "propriétaire".

Pendant quelques semaines, je fouille les annonces, révise mes budgets, cherche une écurie... Finalement, je prévois trois visites le 24 avril 2021. Pile deux ans après mon opération, ce jour qui a fait basculer ma vie, pour moi c'est un signe. Le 23 à 17h, les différents vendeurs m'appellent, les chevaux sont vendus. Gros coup de barre, j'avais tellement d'espoirs... Par dépit, je finis par contacter le vendeur d'un hongre, bien dans mes critères, mais dont l'annonce tourne et tourne depuis 4 mois, alors qu'il ne semble avoir que des qualités ? Le rendez-vous est pris pour le lendemain midi, je me dis qu'au pire, ça sera une "expérience d'essai" et ça me ça me donnera une comparaison pour le suivant.

On me présente un cheval sensible, délicat, hyper stressé et malgré tout, tellement poli en main, super agréable à monter. Je ne le réalise pas encore, mais c'est le coup de coeur. Je suis coincée dans le rationnel, mais tout mon entourage me le dit "quand tu parles de ce cheval, y a un truc". Je décide d'y retourner pour un autre essai, je doute... A nouveau, tout se passe super bien. Cette fois je suis accompagnée d'une professionnelle qui me confirme qu'elle ne voit pas de défaut majeur à ce cheval, qu'il vaut son prix. Est-ce que c'est le bon ??? Allez, à un moment, il faut sauter dans le vide...

Cliquez pour voir l'image   

Le vendredi 7 mai, visite vétérinaire. Tout se passe bien, on refait des radios, on teste un truc, un autre, la véto revérifie... Finalement, on a fait le tour, elle se tourne vers moi "Et ben voilà... Félicitations !" Je réalise à ce moment-là que c'est fait, il ne reste qu'à signer, et attendre qu'il arrive. Le soir même, sur le coup de 21h, voilà mon rêve de gamine qui débarque:

Cliquez pour voir l'image   

Je suis donc depuis un peu plus de 3 mois propriétaire de Pastor de Vara, hongre Pure Race Espagnole de 6 ans, né en Espagne et importé en Belgique en 2020. Avec sa gigantesque crinière et son regard enchanteur, j'ai pensé pendant des mois que c'était un cheval à problème ou avec un vice caché qui attendait d'être refourgué à une gamine... Ma mère continue de dire que c'était le destin, et qu'il fallait juste qu'on se rencontre. Je suis absolument raide dingue de ce cheval, outre le trouver superbe, il s'est révélé avoir une personnalité et un mental en or brut.

Cliquez pour voir l'image   

Je vais reparcourir nos grandes étapes des trois premiers mois dans mes prochains posts et puis continuer notre histoire au jour le jour ! Merci d'avance à ceux qui liront, commenteront, auront des avis constructifs ou des conseils à donner... A bientôt pour la suite :-)

Prochaines étapes de ce journal:

Boiterie et transition pieds nus
Convalescence et découverte du travail à pieds
Connection Training et travail en R+
Reprise du travail monté
Sujet marqué en post-it L'auteur de ce sujet l'a marqué par des "Post-It".


Cliquez-ici pour suivre le post marqué



Édité par uneraell le 07-11-2021 à 20h17

Uneraell

Membre d'honneur
  

Trust : 118  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2273
9 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 11/04/2023 à 20h02

G. a dit qu'on devait travailler la proprioception et la conscience de son corps...
Donc j'ai un peu craqué... : D




Il connaissait déjà le ballon, mais ça devait faire depuis l'été dernier qu'on en avait plus fait. Ça lui est très vite revenu, en 30s il trottait derrière en le poussant du nez ! Effet pratique pour le travail, c'est qu'en extérieur et avec le vent, le ballon bougeait tout seul. Donc de temps en temps, un truc imprévu roulait derrière Pastor ou tapait un peu dans les murs. Top pour gérer les effets de surprise !




Ensuite j'ai ramené une frite pour refaire le reculer sur la barre. Sauf que évidemment, si le ballon roule dans le vent, la frite aussi.... C'est pas pratique d'essayer de passer par dessus une frite quand elle ne cesse de rouler plus loin ! Bref c'était pas très organisé mais plutôt drôle comme séance, Pastor était hyper tendu au début mais il s'est vraiment bien concentré au fil du temps. J'aime bien cette approche !

Fin de journée, squattage d'un grand paddock inoccupé (ils sont tous attribués à des groupes précis, mais certains ne sont pas utilisés tous les jours donc mxrde maintenant je squatte !) pour laisser Pastor et son pote se défouler. Ça a galopééé ! Le pauvre copain, je crois que ça fait depuis novembre qu'il avait plus pu se défouler un coup. Pastor est resté à la clôture un moment l'air de dire "mais il est possédé !!"

Édité par uneraell le 11-04-2023 à 20h02



Earphoria95

Membre ELITE Or
  

Trust : 109  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 22517
1 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 12/04/2023 à 09h17

petard mais la meteo ne vous epargne pas ces derniers temps, y'a un micro climat par chez toi ou bien?
tu rajoutes a ca la rhino, joli combo de galere

il a l'air de maniere generale plus serein au final en exterieur que dans le manege tu confirmes ?
ca semblerait correspondre a ce que tu expliquais que parfois le cheval anticipe la situation qui lui fait peur, le manege est potentiellement anxiogene donc il est plus reactif dedans VS en ballade c'est que du neuf, il n'anticipe pas des trouilles "habituelles" ?

cool pour cette nouvelle prof , ca avait l'air d'etre vraiment sur ta longueur d'onde et ca semble repondre a toutes tes attentes, c'est top si tu arrives a la voir regulierement . ca devait etre hyper interessant de la voir se connecter à ton cheval et essayer de s'adapter a ses codes avec au final pas mal de succes.

Uneraell

Membre d'honneur
  

Trust : 118  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2273
2 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 12/04/2023 à 10h29

earphoria95 Ouais, on a en effet un micro-climat particulièrement froid et humide (étymologiquement, le nom de la région est dérivé de "marécage" et "boue", faut croire que j'ai été chercher les emmerdes en déménageant mdr), mais les trombes continues de flotte sont quand même plutôt extrêmes cette année. Heureusement, la rhino s'est tassée assez vite, y a eu aucun nouveaux cas, les concours reprennent le weekend prochain. C'est assez inespéré mais tant mieux !

Oui il est plus calme dehors, j'ai un peu la même analyse que toi. En extérieur, c'est tout bête mais on avance, les stimulus changent tout le temps. En manège / carrière, on tourne constamment au même endroit, donc si UN truc fait peur, il est constamment là. Oh d'ailleurs j'ai oublié de le raconter dans mon dernier post, mais avant hier on a fait une "vraie" balade, genre un tour complet sans faire demi-tour. Il a explosé au tout début (mais un canard a pris son dos pour une piste d'atterrissage, je lui pardonne d'avoir paniqué d'avoir un piaf qui lui arrive droit sur le dos, ailes grandes ouvertes et tout le bordel) et à 30m de l'écurie quand on était en bord de route. Evidemment, c'est l'endroit où j'étais moi-même hyper stressée, donc j'ai forcé en avant pour rentrer au lieu de prendre le temps de respirer 2mn. M'enfin, il a fait un gros bond, tourné autour de moi puis il s'est posé sans encombres. Pour le reste, il a sauté des fossés, géré un vélo qui a pas ralenti du tout pour nous croiser, les poulains qui faisaient les marioles dans le pré en nous suivant à a clôture, les promeneurs avec leurs vilains bâtons de marche, des copains montés en balade, des campeurs avec de la musique...
J'attends que la météo se tasse pour être sûre d'avoir un sol sec et pas trop glissant, puis j'essayerai de le faire en selle je pense.

Yes pour la prof, on la revoit le 25 avril et je viens de nous inscrire à son stage de mountain trail en juillet ! Celui de clicker training que je visais initialement a été annulé, le combo mountain trail + éducation positive sera encore plus intéressant de toute façon.

Uneraell

Membre d'honneur
  

Trust : 118  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2273
11 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 17/04/2023 à 07h22

J'étais en vacances, passé plein de temps au poney, je sais plus ce que j'ai fait, ni quand. De toute, même programme : séance en liberté dans le rond de longe pour caser les pieds dans les cerceaux et reculer au dessus des frites. Les cerveaux il va falloir que j'adapte, vu qu'ils sont déjà pétés ils ne délimitent plus une zone claire et Pastor a bien compris qu'il devait y faire un truc avec ses pieds mais le "quoi" est trop flou. Les frites par contre c'est bien, on commence à pouvoir faire ça pied par pied sans précipitation, en avant ou en arrière. C'est cool. J'ai rajouté un peu d'originalité en faisant n'imp avec la frite autour, sur, et au dessus de lui. C'est pas vraiment un sujet. Aucune explosion ces derniers jours d'ailleurs, il sursaute parfois très très fort mais il n'en perd pas la tête !

En extérieur, on a continué notre petit tour où il commence à être plutôt bien détendu. On a refait le saut du fossé y a quelques jours, il a glissé à la réception et s'est fait un peu peur. Donc quand j'ai voulu lui redemander... Il se perchait au bord du fossé pour tendre son encolure à fond et attraper les carottes mais il voulait pas repasser :') . Après une pause à l'herbe et mille encouragements et promesses de carotte, il a fini par oser à nouveau. Ça l'a visiblement stressé ("aaaah il se passe des choses dans mon grand corps !!"), j'ai laissé là dessus et on a repris notre promenade.

Ah j'ai aussi été explorer le coin de la mort entre le manège et la carrière, j'avais déjà fait ça y a une semaine ou quoi. Il m'a fallu au moins 20mn pour remonter les 45m et arriver devant l'abris avec les chandeliers etc. Pastor très "Nan, j'aime pas cet endroit, j'irai pas." Patieeeeeence. Beaucoup d'encouragements dès qu'il faisait mine de s'intéresser à l'endroit et... Du pas espagnol. Ça le débloque vraiment mdr. On est arrivés là, il a ronflé sur les chandeliers, jackpot de bouffe, attendu qu'il souffle un coup et retour au paddock. Suis toujours très perplexe de ce qui lui pose autant problème là-bas.

Dimanche, on a eu la visite d'une copine de la formation au clicker . On a eu un temps pourri alors qu'il faisait bien beau samedi, mais ça nous a pas empêchées de faire une petite séance en liberté et une balade. Pastor a de nouveau été super bon élève avec elle, je suis vraiment contente de voir comme il se pose et réfléchit quand les demandes sont moins claires ou différentes qu'avec moi. Quand je repense à comment il se frustrait hyper rapidement au début ! Quelle belle évolution .






Liquescence

Membre ELITE Or

Trust : 332  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9478
1 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 17/04/2023 à 09h54

J'aime beaucoup son faciès sur tes photos, il fait vraiment très serein et décontracté je trouve !

Uneraell

Membre d'honneur
  

Trust : 118  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2273
6 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 17/04/2023 à 19h54

liquescence oui, vu la météo en plus j'ai été pas mal surprise qu'il ne soit pas plus tendu

---

Aujourd'hui, shiatsu de printemps. Eh bien y avait du taf ! Je crois que c'était une de ses plus grosses séances. Il a passé la première moitié de la séance à MORDRE, ma corde a fini pleine de bave sur 2m de longueur, il avait vraiment besoin de mâcher un truc nerveusement. Tous les blocages étaient centrés sur l'arrière-main, c'est la première fois qu'on l'a vu menacer de taper avec les postérieurs. Enfin, menacer... Il levait les postérieurs avec un air de gamin gêné qui n'ose pas dire qu'il déteste les choux de Bruxelles. Pas agressif du tout, plutôt "naaaan me touche pas là, y a un truc, j'aime paaaas". Il a fallu beaucoup de diplomatie pour faire passer ça. Beaucoup beaucoup de bâillements durant la séance et quelques moments où on l'a juste perdu dans un univers parallèle. Je continue de trouver très impressionnante la façon dont il extériorise ce qu'il ressent durant un shiatsu.

Bilan :
- méridien rate / pancréas trop vide, du point de vue de l'émotionnel c'est symptomatique d'une énergie qui ne sort pas, quelque chose de bloqué et un manque d'ancrage
- méridien du rein en trop plein, pour l'émotionnel c'est la peur. Donc, trop de peur.

Problématique depuis 3 mois: pétage en l'air exagéré dès qu'il faut se mettre dos à quelque chose qui fait peur.

L'histoire de notre hiver narrée par le corps de Pastor. Je m'en remets pas.

Sinon, avec le retour à l'herbe qui approche, j'essaie tant bien que mal de le convaincre de prendre le CMV Metabolic de HNE parce qu'il est fat et j'ai un peu peur de le remettre à l'herbe sans soutien métabolique. 150g par jour nécessaire, j'arrive à lui en faire avaler environ 20 en ce moment. On n'est pas sauvés . Cure d'artichauts prévue aussi pour soutenir le foie, s'il m'accueille ça comme il l'a fait avec le fenouil... Mdr

Tekesuta

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 564  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6895
1 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 17/04/2023 à 20h27

uneraell Vas y à la seringue. Aquino je fais ça, problème réglé
Ou avec les EMa, y'a presque tout qui passe !
(Mais fan de la photo de la jambette comme je t'avais dit )

Uneraell

Membre d'honneur
  

Trust : 118  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2273
0 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 17/04/2023 à 20h38

tekesuta 150g de granulés dans une seringue... Je vais me faire mitrailler la face quand il va tout recracher xD. Tiens oui c'est vrai avec des EMa j'ai pas essayé. Pour le moment j'ai essayé dans la ration, avec des bouchons de foin, avec son complement de plantes, avec une banane écrasée, dans de la compote et dans du son mouillé. Le son a l'air plutôt pas mal parti.
Mais il est difficile de toute façon. Le lin extrudé dans la ration ça a été ok 2 mois puis c'était terminé. Le sel c'est ok jusqu'à 2-3g puis c'est non (RIP les 10g minimum par jour). Certaines plantes c'est oui, d'autres c'est non. Quand c'est trop humide, c'est non. Quand c'est trop sec, c'est non. Quand la mangeoire sent pas bon, c'est non. S'il n'a pas eu de foin avant, parfois c'est non. Avec des carottes râpées, c'est non (Ben oui, les carottes ça pousse pas râpé dans la nature, si elles sont râpées y a forcément une entourloupe)...

(Il crachait des bouchons de foin sur la jambette, on n'a pas d'allure sur cette photo XD)

Édité par uneraell le 17-04-2023 à 20h39



Uneraell

Membre d'honneur
  

Trust : 118  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2273
12 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 25/04/2023 à 20h27

Encore une semaine passée avec au programme:
- Reculer par dessus des frites de piscine ou une barre. Hier il a eu un déclic, j'ai vraiment vu sur sa tête que quelque chose avait changé et le reculer hésitant avec un pied sur la barre qui roule est devenu un reculer franc, réfléchi, et droit. La séance a fini en apothéose. Je lui donne un jackpot et je pars rechercher son licol. D'habitude il me suit, mais cette fois il s'interrompt après quelques mètres, hésite... J'attends... IL est retourné se mettre face à la barre, l'a passée, PUIS A RECULÉ DE LUI MÊME. Je m'en serais roulée par terre. Re-jackpot évidemment.
- Tapis de ciblage des postérieurs: y a du mieux, avoir un nouveau tapis (texture et couleur différente) l'aide plus que les cerceaux. Je crois qu'il a compris mais n'aime pas trop mettre ses précieux petons arrières sur un truc.
- Le manège : j'ai fait une séance avec mes exercices de liberté habituels (mais en licol), après 15mn il se jetait sur tout comme une poule sans tête, ça ressemblait à rien. On a fait une pause, j'ai ruminé dans mon coin, puis on y est retournés. Je me suis rappelée des conseils de G: besoin de cadre, de constance. J'ai bêtement fait avancer - arrêter - reculer, une demande toutes les 2 secondes. Ça l'a VRAIMENT posé. Après 5mn il faisait des cercles au pas et acceptait d'être dos à la porte. Super progrès, j'ai laissé là dessus.


Aujourd'hui, second cours avec G. Je lui explique ma problématique dans le manège, donc on va faire cours là histoire qu'elle puisse cerner le problème. On est à peine rentrés, elle m'expliquait quelque chose, j'ai du l'interrompre en lui disant qu'il me fallait un exercice là tout de suite pour Pastor sinon il allait m'exploser en pleine gueule. Y avait un plot et le montoir qui trainaient, on l'a fait cibler ça en a/r le temps qu'on parle.

Ensuite on est restés sur sa suggestion de lui faire explorer le monde avec tout son corps.
Exercice 1: prendre un ballon en bouche (par une poignée), avec comme but final qu'il le garde et le rende (ou le dépose dans un bac) sur demande. Étrangement ça a pris une plombe, Pastor n'osait pas du tout prendre avec les dents ! Quand il a eu compris, il nous a envoyé le ballon n'importe où, c'était plutôt marrant. Comme pauses, on faisait des cercles au pas, ça nous a permis de nous balader un peu dans tout l'espace sans qu'il ne se branche sur un truc. C'était pas mal !

Exercice 2: deux blocs placés proches de la "vilaine" porte. On devait arriver perpendiculairement au premier, lui devait mettre un antérieur dessus, puis aller au second bloc (donc aller parallèle à la porte), mettre un antérieur dessus, puis repartir en cercle (donc dos à la porte) pour revenir au premier plot. Il a ADORÉ mettre les pieds dessus, il n'a pas du tout fait attention à la porte ! Il a fait n'imp' avec les blocs, s'est foutus le truc entre les jambes, l'a fait rouler... Aucune panique. La fin de l'exercice dos à la porte était un brin compliquée, il accélérait un peu mais bon, un trottinement c'est déjà vaaaachement mieux que les explosions d'avant !

Exercice 3: truc calme pour terminer, aspiration des hanches. C'est pas un exercice que j'ai beaucoup travaillé (je l'ai fait 1-2x en dilettante) mais G. Avait la même approche que moi. Contente d'avoir confirmation de la stratégie ! Donc simplement en étant derrière (ou un peu de côté quand c'était elle, question de relation et de confiance), garder la main gauche à 1-2cm de la hanche et attirer la tête à droite. Dès que le corps bouge un peu, la fesse "tape" dans la main gauche, clic et récompense. Une fois qu'il aura compris que le but c'est d'aller toucher la main avec sa hanche, on pourra faire ça de plus loin ou en étant vraiment de côté ! Il a beaucoup réfléchi, c'était bien.

Assez dur comme séance, c'était long 1h dans le manège mais ses réactions sont restées très commodes. Y a un vrai progrès grâce à l'idée du cadre, je fais beaucoup plus attention à être très claire et constante dans mes demandes, avoir des codes et une gestuelle nette et qui se répète bien sur chaque exercice. Bilan très positif. Demain, dodo pour les neurones !

Édit: clarification, c'est lui qui met de lui même les antérieurs sur les blocs, pas moi qui lui prenais l'antérieur pour le faire !

Édité par uneraell le 26-04-2023 à 07h56



Earphoria95

Membre ELITE Or
  

Trust : 109  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 22517
0 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 26/04/2023 à 10h54

tres positive cette seance dans le manege de l'angoisse ! (ces deux seances d'ailleurs)

tu avais deja reussi a l'avoir aussi calme et connecté dedans pendant si longtemps ?

au final quand elle te dit de mettre du cadre, que changes tu par rapport a ce que tu faisais avant ?

Uneraell

Membre d'honneur
  

Trust : 118  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2273
3 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 26/04/2023 à 13h59

earphoria95 avant que ça ne devienne le manège de la terreur, il était très bien dans le manège mdr. Disons que la dernière fois où il a été si bien, si longtemps, c'était vers mi janvier, lors de mon dernier cours de dressage.

Par rapport à avant, je change ma gestuelle pour ne laisser aucun doute sur le "maintenant on fait ça et pas autre chose". Indirectement, ça fait que je suis aussi beaucoup plus constante dans ma façon de demander les choses, avec moins de variation dans mon attitude. (Ce qui veut pas dire que y a pression ou inconfort etc, on reste sur des codes qu'il connaît ou des nouveaux apprentissages en R+). Quand on marche, je garde la main qui tient la longe un peu en avant de lui. Quand je vais demander un arrêt, j'utilise un code vocal avant de m'arrêter et de lever la main. Quand on fait un reculer, la main est plus haute et je recule franchement avec lui, etc. Il est très fin, quand il est serein, je peux obtenir un reculer à pieds à 2m de lui rien qu'en contractant les abdos et en reportant mon poids sur mes talons. Mais quand il stresse, autant de finesse ne l'aide pas, car il ne se passe pas assez de choses "ici" par rapport à "là-bas". Sur le cercle, je garde un contact avec son corps aussi, que ce soit une main sur l'épaule ou sur la fesse, c'est pas pour demander quoique que ce soit, simplement pour lui ajouter une sensation en plus.

G. disait en riant que le problème de ce type de chevaux, c'est qu'ils sont pas sur terre. "Ils sont dans l'énergie, dans l'univers, dans la 3e dimension, dans Dieu, appelle ça comme tu veux, mais ils sont pas ancrés ici". D'où le fait de lui faire mettre les pieds sur des blocs plutôt que simplement sur un tapis, d'ailleurs. Le fait qu'il y ait une hauteur, une texture, que ça roule un peu, que ça lui tape dans l'autre antérieur... Ça l'a concentré sur ce qui se passe dans son corps là tout de suite, et pas les menaces potentielles ailleurs.

J'ai toujours eu tendance à éviter ces situations avec plein de stimulus parce que je pensais que ça serait trop pour lui, et si je le laisse à lui-même, en effet c'est trop. Mais la clé c'était de le guider sur un comportement précis à avoir dans le contexte, sinon il panique à propos des 34 options possibles.

Uneraell

Membre d'honneur
  

Trust : 118  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2273
9 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 28/04/2023 à 07h38

Super balade hier ! J'aurais dû faire des photos mais j'ai été trop concentrée sur ce qu'on faisait xD

Sortie en fin d'aprem, beau temps, il faisait calme, on vise donc la balade sportive. Jusqu'à présent, on partait parfois longtemps mais avec de loooongues pauses, beaucoup de brouting, histoire qu'il se détende. Maintenant qu'il commence à être un peu plus rodé et qu'un jeudi soir on risquait pas de croiser trop de touristes... On enchaîne !

3.5km (je sais c'est pas énorme, mais notre première balade cette année s'est étalée sur 30m donc je souligne quand même le progrès mdr) avec du pas bien actif et un peu de trot. Un peu dur de gérer l'attrait de la belle herbe de printemps, il en a perdu la tête à un moment et n'arrêtait pas de me dépasser en trottant. Qu'à cela ne tienne, on arrivait dans les bois donc c'est parti, on trotte !

Après genre 200m, un départ au galop et un beau coup de cul (chemin bien large, bonne visibilité, on était seuls, j'étais à 3m de lui en bout de longe, c'était un débordement autorisé) il s'est arrêté avec une tête de "omg j'ai aucune condition physique". Ben ouais mon gros, on glande depuis 6 mois MDR.

Il s'est pas mal assagi après ça. On a exploré un peu des chemins inconnus, l'écurie nous a filé le tracé d'un tour qui finit par le passage dans un lieu hyper touristique. À faire tôt le matin ou en soirée mais ça serait un bon test. Pas mal de dénivelé aussi.

Une seule situation de crise: j'ai pas capté ce qu'il a vu, mais panique avec escalade très rapide, il me faisait des a/r au trot, j'ai cru qu'il allait se barrer et rentrer tout seul. Pas espagnol, ciblage, pas de réponse. J'ai repensé aux conseils de G. et j'ai pris ma cible pour le tapoter sur l'avant main ("bonjour sieur poney, oui il y a un truc là -bas mais ton corps est ici et n'est pas directement menacé, cordialement "). Ça a marché de fou, en quelques secondes j'avais récupéré l'attention d'une oreille (clic / bonbon), une minute plus tard il faisait des jambettes timides.

Je suis restée au même endroit encore quelques minutes le temps qu'il souffle, mais on est repartis dans le calme et sans drama. Y a encore du taf pour qu'il ne se mette plus dans des états pareils pour presque rien mais qu'il revienne sans faire de bonds, se lever, essayer d'aller mettre ses pieds n'importe où... C'est top. Mine de rien, on a fait 1km de plus que lors de la dernière sortie et sur des chemins totalement inconnus (même pour moi donc un peu d'anticipation de pas savoir sur quoi j'allais tomber mdr)

On a aussi resautê le fossé qui l'avait tant stressé la dernière fois, il a hésité quelques secondes (en mangeant au fond, pas bête l'animal) puis c'était bon !

P'tetre même que je vais me remettre en selle prochainement. J'me tâte !

Liquescence

Membre ELITE Or

Trust : 332  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9478
1 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 28/04/2023 à 08h04

C'est un joli boulot que tu as fait sur son mental ! Je suis contente pour toi que ça paye :)

Khady

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 384  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6587
1 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 28/04/2023 à 08h40

uneraell impressionnant l'effet immédiat du tapotage avec la cible... votre travail paye bravo!!

Earphoria95

Membre ELITE Or
  

Trust : 109  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 22517
1 j'aime    
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
Posté le 28/04/2023 à 12h50

trop top cette vraie ballade et cette gestion de mini crise concluante !

j'espere que tu pourras bientot en profiter un peu en selle !
Page(s) : 1 ... 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 ... 73
Pastor de vara, histoire d'une leçon d'ancrage
 Répondre au sujet