Les chevaux hypersensibles : partage

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19
Auteur
9712 vues - 274 réponses - 4 j'aime - 23 abonnés

Dovahkiin

Initié
 

Trust : 140  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 155
Les chevaux hypersensibles : partage
Posté le 22/11/2020 à 17h45

Bonjour à tous !

J’ouvre ce sujet pour qu’on puisse partager nos expériences concernant nos chevaux hypersensibles ! Ca serait super intéressant de parler de nos compagnons « à fleur de peau »
Je ne sais pas comment être plus claire ni si le terme de « sensible » est adéquat mais peut-être qu’en lisant la suite vous comprendrez mieux la situation et vous pourrez retrouver des similarités avec votre propre vécu.

D’abord quelques mots pour présenter le bonhomme :
- 8 ans, holsteiner, ensemble depuis bientôt 3 ans ½ (quasi 6 mois de DP, puis 3 ans en tant que proprio)
- En pension pré/box : dehors toute la journée à l’herbe (foin à volonté en hiver), rentré la nuit (contraire en été)
- A jour niveau véto / ostéo / dentiste, pas de problèmes de santé à signaler
- Matériel vérifié, monté sans enrênements et en mors simple
- Balade/travail peut se faire seul ou avec d’autres chevaux
- Travaillé en général 4-5 fois par semaine en proposant chaque fois une séance différente (par ex alternance dressage, balade, TAP, cavaletti,…) Les séances sont plutôt courtes (je demande peu et récompense bcp) et je chauffe un bon moment avant, puis après.
- On prend chaque semaine des cours (dressage et cavaletti) donc suivi régulier par des pros

Voilà l’histoire, je suis parfois désemparée face au loustic qui présente 3 traits de personnalité qui peuvent se révéler compliqués à gérer :
1) Il est joueur, tant avec les autres chevaux qu’avec les humains. Par exemple, il prend tout dans la bouche, sait défaire les nœuds, enlever son licol, il a toujours le réflexe de toucher les fils électriques à sa portée. Il sait aussi soulever la barre anti-recul du van avec ses postérieurs, donc autant dire qu’il ne faut jamais oublier de mettre la goupille ! Bref, il peut donc se montrer assez exubérant au naturel.

2) Il est ultra sensible face à certains événements extérieurs. Il peut sauter en l’air pour un bruit de scratch, parce que je renifle (super le nez qui coule en permanence dès qu’il fait un peu froid...), parce que des oiseaux font du bruit dans un buisson à côté de la carrière, parce que qqn qui était assis au bord de la carrière se lève, et j’en passe.
Paradoxalement, il peut être de marbre dans des situations qui seraient stressantes pour un cheval normal. Par exemple on a pu bosser sans souci alors que des ouvriers réparaient le toit du manège et se déplaçaient donc en-dessus de lui tout en jetant les vieilles plaques dans le manège… On n’est pas tellement axé compétition mais quand on y va, il est plutôt calme et à l’écoute, idem quand on va dans un endroit qu’il ne connaît pas (ça nous arrive par exemple d’aller monter à l’extérieur des écuries)

3) Il est très susceptible. S’il estime que mes actions ne lui conviennent pas il le fait savoir illico. Bref, il faut le vouvoyer.

Ces 3 traits le font réagir de la même manière. Qu’il soit d’humeur joyeuse, qu’il y ait qqch dans son environnement qui ne lui convient pas ou que j’aie eu une action un peu maladroite, il va exploser. Et c’est donc parti pour du youplaboum, soit gros galop avec suite de sauts explosifs à chaque foulée.

Comme je ne suis pas une casse-cou, je deviens hyper vigilante et anticipe tout ce qui pourrait provoquer une réaction de sa part. J’en arrive à rouspéter après les oiseaux qui font trop de bruit dans le buisson . Mais la plupart du temps, je me contente d’adapter mes demandes à la situation. Donc suivant les conditions, un simple tour de galop dans la carrière m’est impossible car je n’ose pas le lui demander si les conditions ne sont pas « bonnes ».

La situation n’a pas changé avec les années, pas d’améliorations mais pas non plus d’aggravations. C’est pour ça que parfois, comme aujourd’hui, je me sens désemparée. Et je me pose sans arrêt mille questions tout en culpabilisant.

Je tiens à préciser qu’autrement on s’entend bien, je suis très attachée à lui. Il est super au travail au sol et aux soins (il aime d’ailleurs beaucoup qu’on s’occupe de lui) et quand il ne pète pas en l’air il est vraiment cool au travail car on sent (mais peut-être que j’interprète mal) qu’il est curieux de nature et qu’il a envie d’apprendre.

Désolée pour le pavé ! ça serait cool si vous pouviez partager vos histoires, vos galères, vos techniques, vos avis pour qu’on puisse échanger sur l’hypersensibilité de nos chevaux !

Dovahkiin

Initié
 

Trust : 140  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 155
0 j'aime    
Les chevaux hypersensibles : partage
Posté le 27/01/2021 à 20h43

quiebro13 : Effectivement, le mieux est d'arrêter de cogiter (même si c'est difficile !) et garder le positif Tu comptes reprendre une DP rapidement ou tu vas attendre quelques temps ?

tekesuta : en fait, on fait rarement des cours d'une heure. Suis pas tellement pour le "gratter" pendant des heures Mes profs sont aussi du même avis. En plus le cours de cavaletti se fait à 2 donc beaucoup de pauses entre chaque passage...

Paco2018

Novice

Trust : 38  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 24
1 j'aime    
Les chevaux hypersensibles : partage
Posté le 27/01/2021 à 22h38

Bonjour à toutes,

Quel plaisir de découvrir l'évolution avec vos loulous.

Pour ma part, en un mois, nous avons débloqué deux ans de difficultés, de frustrations, de pleurs,...

La sortie en balade en groupe a été un élément déclencheur dans notre évolution. Paco s'est révélé complètement différent en extérieur, cheval de tête, sûr de lui et même dominant. J'ai appris à décoder des comportements, à composer avec son côté un peu sanguin et à m'affirmer. Bref, c'est impressionnant après ces deux années à douter.

Nous partons tous les week-ends avec un petit groupe et de sortie en sortie, notre duo devient très complice. Du coup, ça change tout aussi lors des séances en manège où nous sommes tous les deux beaucoup plus détendus.

La séance avec l'acupuncture contribue certainement à ce changement : plus de perte en équilibre, plus de peur soudaine et inexpliquée... que du bonheur

Olybra

Initié
 

Trust : 42  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 97
0 j'aime    
Les chevaux hypersensibles : partage
Posté le 04/02/2021 à 18h13

dovahkiin Oui pour le stage le nombre de participants était limité sur la journée, et ensuite on était en petits groupes.

Il était vraiment bien le matin sur le plat, on a fait beaucoup de transitions intra et inter allures, barres au sol, lignes courbes, sauts de puces et cavalettis. L'après-midi on a enchaîné et ça a été sportif ! Dernier concours en juillet 2020 on avait pas sauté à l'extérieur depuis tout ce temps, et durant ces 7 mois on a dû sautiller 2 ou 3 fois. J'ai du mal à le garder droit et tendu sur mes deux rênes jusqu'au bout, et je m'agite dans les dernières.

Le principal axe de travail là c'est de continuer à le bosser longitudinalement dans son galop avec beaucoup de transitions intra allures. Quelques foulées dans un petit galop soutenu et rassemblé, puis le déplier puis faire l'accordéon ainsi de suite. Ce matin du coup j'ai bossé sur 2 barres au sol à 4 foulées, en variant à chaque passage : 4 foulées, puis 5, puis 3 etc. Il a super bien travaillé !

quiebro13 C'est dommage que ça se finisse comme ça avec ta DP, mais ne te tracasse pas pour ça. Ça se passe bien dans tes "nouvelles" écuries ?

paco2018 Ça doit vous faire du bien de sortir régulièrement en extérieur comme ça ! Nous on a la chance d'avoir la forêt juste à côté des écuries, on y va plusieurs fois par semaine et je ne pourrais pas m'en passer. Et oui tu dois bien voir la différence pour les séances de travail du coup !

Quiebro13

Membre ELITE Or
  

Trust : 1320  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 17900
1 j'aime    
Les chevaux hypersensibles : partage
Posté le 04/02/2021 à 19h18

dovahkiin olybra

J'ai mis un annonce pour chercher un nouvelle Dp pour le moment aucune touche ...bon la première fois j'avais mis 6 mois à trouver quelqu'un ^^
Ça me laisse le temps de roder Ungaro dans ses nouvelles écuries.
Je n'ai pas besoin de cet argent pour payer la pension mais ça me fait un budget cours/sorties équestre supplémentaire

Le changement d'écurie s'est bien passée !

Je trouve Ungaro très cool au paddock et à la barre d'attache il est de nouveau à sa place et zen pour les soins et le pansage. J'avoue qu'avoir un cheval sur l'?il pour le pansage je n'en avais pas l'habitude et c'était pas super agréable.

Sous la selle mardi et mercredi comment dire que j'avais l'impression d'être sur une cocotte minute
Mardi première fois dans le manège j'en ai un peu chier et hier cours collectif obstacle ... bon après 15 tours à chaque main de galop et 2/3 passages sur l'obstacle il s'est calmé

On aurait dit un gosse le jour de la rentrée ... des enfants, des poneys de partout grosse excitation ... mais pareil je sais très bien qu'il va se calmer et se poser.

Aujourd'hui travail à pied je voulais travailler ce fichu montoir, dans mon ancienne écurie aucun soucis mais la relou de nouveau ... du coup j'ai pris un sac de carottes le licol etho et on a bossé ça
C'est pas encore parfait il faut que l'on continu ...

Sandra doit le monter demain elle veut le bosser avec une autre petite jument très cool pour qu'il " s'inspire "

Sinon appel à la véto je veux refaire un dosage de sa vitamine E/sélénium

Ostéo prévu dans le mois et j'attend une date pour une séance de bitfitting

Pour le moment j'ai repris un carte de cours pour pouvoir avoir un cours particulier + 1 monte de Sandra en plus de mon cours collectif et ensuite on passera sur un forfait un cours collectif + un cours part par semaine
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19
Les chevaux hypersensibles : partage
 Répondre au sujet