Loup en bretagne

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
Auteur
7248 vues - 156 réponses - 1 j'aime - 23 abonnés

Gobi

Membre ELITE Argent
 

Trust : 258  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8083
Loup en bretagne
Posté le 08/05/2022 à 22h18

Aalex_69

Membre d'honneur
   

Trust : 406  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2704
2 j'aime    
Loup en bretagne
Posté le 09/05/2022 à 08h53

argamelle
Oui j ai entendu parler de cet expérience à Yellowstone (Si je ne confond pas) c était hyper intéressant et la réintégration des loups, une superbe avancée pour l écosystème.

Mais le gibier a beaucoup diminué en France il me semble, c est pour cela que je me posais la question, mais effectivement, les loups ne vont pas se multiplier + que la disposition des ressources le permet.

Édité par aalex_69 le 09-05-2022 à 08h54



Argamelle

Membre VIP
 

Trust : 979  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4362
9 j'aime    
Loup en bretagne
Posté le 09/05/2022 à 09h00

aalex_69 Le problème sera sans doute plus le maintien de populations viables dans un milieu vraiment plus fait pour eux

C'est le même problème que les ours et les lynx : les secteurs de survies clairsemés et dispersés ne permettent pas une croissance et une diversité génétique suffisante des populations.

Mais on peut garder espoir. Après tout, pour le loup, c'est une reprise naturelle de ses anciens territoires. Et les modes d'agriculture n'ont plus rien à voir avec ceux qui avaient cours au moment ou il a disparu. Peut-être qu'on pourra cohabiter.

Mais c'est évident que cela ne se fera pas sans heurts : la plupart des gens ont perdu l'habitude de se soucier des animaux sauvages. il y aura des problèmes, c'est certain.

Mais le retour du loup n'est pas forcément synonymes de catastrophe pour l'agriculture : ça peut-être aussi une chance. D'avoir moins de sanglier, moins de chevreuil et moins de cerfs détruira moins les champs.
Et peut-être que le pépiniériste à côté de chez moi pourra avoir des scions qui arriveront à grandir :)

Mais c'est sûr que les troupeaux de moutons ça risque d'être compliqué :/

Édité par argamelle le 09-05-2022 à 09h05



Koskinelle

Membre ELITE Or
  

Trust : 348  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 12327
4 j'aime    
Loup en bretagne
Posté le 09/05/2022 à 09h12

Alors nous le loup ,on voit bien l'impact qu'il a ,je ne sais pas si les personnes directement concerné par le loup sont aussi ravis .
Il y a un site intéressent qui ressence les attaques de loups vers chez nous en Auvergne-Rhone-Alpes et Paca lien ici .
Nous avons eu la présence d'un loup surement jeune et solitaire sur notre secteur ,plusieurs veaux dévorés aux prés ,des jeunes nés (je trouve ça assez fort du café de dire que c'est bien fait pour les agri ... c'est vrai qu'ils ont déja un métier facile ) .
Ce loup a été aperçu leurs des comptages par les chasseurs de la société de la commune .
Comment on sait que c'est un loup et pas une attaque de chien comme nous avons en ce moment par deux chiens errants qui tues ,blesses et éviscère des chevreuils souvent des femelles qui étaient souvent suitées .

Quand une attaque de loup est suspecté c'est une véritable équipe digne de la NCIS qui débarque ainsi que les présidents des associations de chasses alentours . Le cadavre de l'animal est examiné ,des relevés sont fait (traces de salive dans les morsures = ADN ) ,marques de morsures , traces de pattes ,de luttes ,poils ect ... des caméras peuvent sont posés .
Une attaque de loup n'est donc pas déterminé au hasard . Vous serez peut etre surpris de voir qu'il y a le loup vers chez vous et de façon plus ou moins active selon si il est de passage ou bien installé comme dans le Vercors ou dans le massif de la Belledonne .

Pour tout ce qui est gibiers and co , nous observons des mouvements de population du gibiers .
En gros , le loup surement arrivé par l'Italie (les Alpes ) . Les populations de gibiers situés dans les montagnes ont descendu et sont entrain de migrés vers les plaines ,nous voyons des populations de cerfs arrivés en plaines alors qu'elles n'avaient pas été observer avant .
Le cerf se déplacent ce sont d'autres populations qui se déplace comme le sanglier .On voit bien ses derniers années une modification des populations de gibiers et quand je vous dis on ,c'est sur tout le secteur admettons Isere-Belledonne jusqu'ici Isere-Morestel .

Pour la régularisation alors c'est assez simple ,les secteurs comme autour d'Allevard les bains ont vu leurs population de cerfs bien diminués ,des cadavres retrouvés ,c'est simple ,les chasseurs n'arrivent plus a faire le nombre de prélèvements (bagues) autorisés .

Je dis cela a titre informatif parce que les gens ne pensent pas forcement a l'impact que cela a que les population de gibiers mais aussi sur la faune/la flore ,parce que les dégâts de sangliers c'est pas une légende d'agri . D'ailleurs il n'y a pas que les agri qui souffre des dégâts de gibiers mais bon nombres de particuliers ,il n'y a qu'a voir les clôtures des jardins et potagers dans les communes de Belledonne juste au dessus de la vallée du Grésivaudan pour constaté que les riverains sont bien embêté par le gibiers qui viennent mangés leurs salades ou défoncés leurs jardins ,pas besoin d'être agri pour être embêté .

Bref , c'est un sujet très vaste ,très sensible alors si en plus on ramène LE GRAND SUJET CHAUD sur le tapis qui est la chasse .
Bon courage

Édité par koskinelle le 09-05-2022 à 09h13



Koskinelle

Membre ELITE Or
  

Trust : 348  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 12327
1 j'aime    
Loup en bretagne
Posté le 09/05/2022 à 09h19

Dans tout les cas que l'on soit favorable ou non pour le loup ,l'heure actuel est en sa faveur.
Par conséquence ,nous verront bien comment ça va se passé ,au vu de son expansion sur l'hexagone on ne devrait pas trop tarder a le savoir .

Joual

Membre VIP
  

Trust : 402  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4656
35 j'aime    
Loup en bretagne
Posté le 09/05/2022 à 09h22

Je vis dans une région où le loup est présent depuis très longtemps.
Nous avons également le lynx.
Bien sûr des renards et des blaireaux.

Nous avons une société d'ecopaturage avec une centaine de moutons, des chèvres, des chevaux, des ânes.

Et bien ce n'est pas les prédateurs naturels que je crains.
C'est l'homme, les chiens errants et les chiens de chasse en meute.
En période de fêtes religieuses, je ne dors pas de peur qu'on me vole mes agneaux.
En période de chasse, je stresse qu'une meute rentre dans mes parcs et tue ou créé un mouvement de panique.
Toute l'année, j'ai peur que des chiens errants me bouffent mes animaux.

L'état nous aide énormément pour proteger nos animaux. Avec le plan loup, nous avons des subventions très conséquentes pour acheter des clôtures hautes et des batteries efficaces.
Une aide est également offerte pour l'achat et l'entretien de chiens de protection. En cas d'attaque, nous sommes indemnisés.
Nous envisageons d'utiliser nos chevaux et nos ânes pour protéger les mères et leur petit.

Et puis nous vivons avec le risque. C'est ça de vivre dans une nature préservée et un cadre idyllique. Il faut accepter de partager.

Pourtant nous aimons nos animaux. Ils ne sont pas destinés à la consommation et vivront toutes leur vie avec nous.
La perte d'un animal n'est pas une perte financière et une ligne sur un bilan comptable mais un vrai crève coeur. Mais on l'accepte.
Alors que les chiens de chasses, les chiens errants et les humains, aucune pitié. Le premier qu'on trouve dans nos prés, on lui lâche les chiens au cul et on le finit à coup de pioche.

Cherchour

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 96  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7035
19 j'aime    
Loup en bretagne
Posté le 09/05/2022 à 09h41

koskinelle que les chasseurs n´arrivent plus à faire le nombre de prélèvements, je ne vois pas trop le problème.
On nous vend régulièrement la chasse comme un moyen de réguler la surpopulation de gibier qui attaque les cultures des agriculteurs.

Donc si le loup régule lui même le gibier, il n’y a effectivement plus besoin de chasseurs.


Après l’arrivée du loup sur l’ensemble du territoire français est assez mal anticipée, les mesures d’effarouchement type hurlements de loups, lumières etc. Fonctionnent un temps si elles ne sont pas couplées à des mesures de protection (clôtures électrifiées, chiens et présence humaine).

Le loup est un super chasseur qui s’adapte bien à son environnement. Une meute peut très bien avoir peur de simples diffusions de hurlements quand une autre osera attaquer à 100 m des maisons avec présence de chiens.
Quand à la peur de l’homme, les témoignages de loups qui font leur vie pas loin des villages sont assez nombreux en France. La plupart des études concernant le loup ont été réalisées en Europe de l’Est ou Usa là où la densité humaine est moins importante. Chez nous par la force des choses, le loup est obligé de prendre l’habitude de côtoyer l’homme

Pour autant perso je suis satisfaite de leur retour. C’est un beau pied de nez à l’homme qui croit toujours pouvoir tout gérer concernant la nature. J’espère juste qu’on trouvera des solutions de cohabitation sans les dégommer à coups de fusils

Édité par cherchour le 09-05-2022 à 09h47



Koskinelle

Membre ELITE Or
  

Trust : 348  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 12327
0 j'aime    
Loup en bretagne
Posté le 09/05/2022 à 09h56

cherchour (je suis sur mon téléphone et occupé , je réponds juste a ton premier paragraphe)
Je ne dis pas le contraire ;)

Totox

Membre ELITE Or

Trust : 820  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9080
3 j'aime    
Loup en bretagne
Posté le 09/05/2022 à 10h10

joual j'ai pas abordé le sujet des aides mais j'en avais très envie et grâce a toi je n'ai pas eu a le faire!

Clairement en france on a quand meme la chance d'avoir beaucoup d'aides. Quand il fait beau, il pleut, il gèle? et pour le loup c'est encore mieux car on a des aides AVANT la cata. Par contre faut les utiliser a bon escient quoi..

Argamelle

Membre VIP
 

Trust : 979  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4362
3 j'aime    
Loup en bretagne
Posté le 09/05/2022 à 10h21

totox Y'a des aides, après je ne sais pas si ça compense tout, surtout si une attaque du troupeau te fais avorter la moitié de tes brebis... Est ce que ce type de conséquence est pris en compte ?

L'ennui c'est que les pratiques agricoles ont beaucoup évoluées et qu'il n'y a plus trop de possibilités d'adaptations : jusque dans les années 50 par chez moi, par exemple, tu pouvais faire pâturer avec un humain au milieu du "troupeau" (allez, six vaches à tout casser), et puis les bêtes étaient dans le champ d'à côté, maintenant c'est tout clôturé et les animaux sont tout seuls à des kilomètres. Il n'y a pas de dissuasion du coup. ça sera certainement beaucoup plus dur d'empêcher le loup d'attaquer.

Il va falloir inventer d'autres modèles d'agriculture : l'ancien c'est pas possible (demande trop de main d'oeuvre) et l'actuel c'est pas possible non plus...

Klavel

Membre ELITE Or
  

Trust : 115  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 26835
13 j'aime    
Loup en bretagne
Posté le 09/05/2022 à 10h25

Que de menaces de fin du monde et de promeneurs du dimanche croqués comme dans un conte (car c'est bien connu, la campagne n'est occupé que par les agri/éleveurs toute l'année sauf le dimanche où les citadins prennent leur bol champêtre) pour... UN loup. Il y en a autour de 640 en France (+ ou - 200), les attaques sur l'humain sont extrêmement rares. Deux sur tout le siècle dernier selon les sources de totox.
Du coup quand vous allez dans les Alpes ou le centre de la France, vous prenez un flingue au cas où ? Perso j'ai de nombreuses fois randonné ou campé dans des zones connues pour héberger des meutes de loups, je n'ai jamais eu peur de la moindre attaque... Et n'ai même pas eu le bonheur de voir quelques traces autour du bivouac au réveil.

Tam89

Membre ELITE Or

Trust : 70  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9085
0 j'aime    
Loup en bretagne
Posté le 09/05/2022 à 10h28

argamelle

C'est pour ça qu'il y a des aides pour que les attaques n'aient pas lieux.

J'avais vu il y a qq temps des témoignages d'éleveurs pro loup, et ils avaient un peu le même discours que Joual.
Oui il y a un risque mais il y a des solutions et l'état aide.

Argamelle

Membre VIP
 

Trust : 979  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4362
3 j'aime    
Loup en bretagne
Posté le 09/05/2022 à 10h31

Après dans les données indiquées par Totox il y a une donnée à laquelle il faut faire attention : la rage.

Il faudra surveiller la présence de cette maladie. Ni plus ni moins qu'actuellement, par contre, donc ce n'est pas un motif d'inquiétude supplémentaire, surtout que les chiens vivant en maison et se baladant sans laisse sont infiniment plus nombreux que les loups ;)

Totox

Membre ELITE Or

Trust : 820  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9080
4 j'aime    
Loup en bretagne
Posté le 09/05/2022 à 10h31

argamelle les aides sont distribuées AVANT l'attaque pour mettre en place des mesures d'évitement.

Malheureusement elles ne sont pas toujours bien utilisées et ensuite ca rale. Bah oui quand les bestiaux se sont fait bouffer la nouvelle bétaillère est plus tres utile !

Argamelle

Membre VIP
 

Trust : 979  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4362
0 j'aime    
Loup en bretagne
Posté le 09/05/2022 à 10h32

totox tam89 Ah d'accord, j'avais pas compris comme ça

Joual

Membre VIP
  

Trust : 402  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4656
11 j'aime    
Loup en bretagne
Posté le 09/05/2022 à 10h38

Le loup reste un prédateur qui cherche la facilité.
Nous sommes dans un pays où les meutes sont petites et éparpillées.
On n'est pas en Roumanie avec des meutes qui frôlent la vingtaine d'individus.

C'est à l'homme de faire en sorte que ses troupeaux ne soient pas la facilité.
C'est sur que si le loup à 1500 moutons non gardés en alpage, il va se faire un festin.
Mais si ce même troupeau est gardé par plusieurs chiens de protection, que le berger est là avec ses chiens de conduites et que les animaux sont parqués la nuit à proximité de la cabane d'alpage, le loup il ira chassé le gibier sauvage.
Parce que c'est de sa survie dont il s'agit. Et si il doit se battre avec les chiens de protection et les clôtures électriques, il ne gagne rien.

Alors oui ça demande des aménagements :
Fermeture des zones de randonnées où les moutons pâtures pour laisser les chiens de protection se reposer et faire leur travail.
Augmentation du prix de revient pour payer un berger en présentiel.
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
Loup en bretagne
 Répondre au sujet