Loup en bretagne

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
Auteur
7254 vues - 156 réponses - 1 j'aime - 23 abonnés

Gobi

Membre ELITE Argent
 

Trust : 258  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8083
Loup en bretagne
Posté le 08/05/2022 à 22h18

Alecto

Membre ELITE Bronze

Trust : 288  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6227
23 j'aime    
Loup en bretagne
Posté le 09/05/2022 à 12h59

De toute façon, les risques, yen a partout. C'est risqué d'avoir des chevaux près de la route aussi. Dans la parcelle du mien ya des chênes et des risques élevés de processionnaires du chêne. Donc risques mortels.

J'ai grandi en forêt, m'y baladant seule jeune. Je savais que je devais prendre garde des hommes, plusieurs joggeuses ayant été assassinées dans les villages alentours - une en face de chez un copain d'école.
Me serais-je sentie plus en danger avec des loups ? Sachant qu'il y en a à Fontainebleau d'ailleurs, ma meilleure amie en a vu un ya quelques années.


Au final, je trouve ça très bien que les grands prédateurs nous côtoient. Ça nous oblige à nous remettre à notre place d'animal et c'est pas dommage.

Cherchour

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 96  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7035
2 j'aime    
Loup en bretagne
Posté le 09/05/2022 à 13h07

La question est compliquée car il ne suffit pas de mettre un chien dans un troupeau pour que ça marche.

J’ai lu le témoignage d’un éleveur qui disait que le troupeau de son voisin est mieux protéger que le sien. Mais bizarrement ce troupeau compte plus d’attaques, souvent déjouées mais les loups essayent quand même. Donc il est envisagé que la période de l’année, la distance par rapport à l’endroit où sont les louveteaux, le fait d’être en intérieur ou bordure de territoire, d’être exposé à plusieurs meutes … jouent sur les probabilités d’attaques.

Il y a des meutes qui semblent se spécialiser dans l’attaque de bétail quand d’autres semblent rester sur le gibier, on ne sait pas trop pourquoi.

Des chien de troupeau qui se font taper par des loups, sans dire de se faire dévorer c’est assez courant. Parfois il a des décès. Et ça occasionne d’ailleurs des problématiques de gestion le temps que le chien soit rétabli. Il existe aussi des chiens qui prennent peur et ne veulent plus aller au troupeau.

A l’inverse il existe aussi des cas où ce sont les chiens de troupeau qui blessent parfois mortellement le loup.

Ça pause clairement des questions éthiques dans les deux sens.

Il y a des travaux en cours sur la capacité des chiens de troupeau à avoir une réactivité différente suivant si il fait face à un loup, un humain, mais aussi un chien accompagant son humain. Et certains résultats sont encourageants.

Et il y a aussi des travaux en cours et des éleveurs qui essayent de mixer les races de gardien, apparemment toutes les races n’ont pas forcément les mêmes aptitudes et le fait d’avoir différents profils et gabarits

Mais il manque clairement de compétences/formation pour que la mise en place dès chien soit efficace et compatible avec le tourisme. Et quand on voit comme c’est déjà compliqué d’élever un chien de compagnie, de trouver un bon éleveur, un bon éducateur… on se doute que pour un agriculteur c’est une sacrée aventure de choisir, former puis faire travailler des gardiens de troupeau

Édité par cherchour le 09-05-2022 à 13h12



Cherchour

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 96  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7035
2 j'aime    
Loup en bretagne
Posté le 09/05/2022 à 13h09

Après clairement tant qu’ils touchent les moutons et les vaches ça ne dérangera pas l’opinion publique.

Le jour où ça va passer aux chevaux (ce qui arrive déjà dans certaines régions), ou au caniche de mamie, là ça changera complètement la donne

Tam89

Membre ELITE Or

Trust : 70  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9085
1 j'aime    
Loup en bretagne
Posté le 09/05/2022 à 13h10

argamelle

2 poneys et maxi 2 chiens en face.
Après on est bien d'accord que mes chiens mangent à leur faim et ne veulent pas les tuer pour manger, et qu'ils sont habitués à eux, donc ce n'est pas pareil qu'un loup.
Mais les poneys ne rigolent pas.
A côté de ça ma jument était un amour et je pense qu'elle se serait fait "bouffer".

Mais les cas de chiens tué par des chevaux ou des anes au pré ne sont pas rares, ils savent très bien se défendre.

Joual

Membre VIP
  

Trust : 402  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4656
8 j'aime    
Loup en bretagne
Posté le 09/05/2022 à 13h31

cherchour

Et il fait quoi le caniche de mamie, tout seul en pleine forêt ?
Parce que pour se faire bouffer par une meute de loups, c'est qu'il se baladait sans humain et de nuit dans une zone éloignée.

Mais oui les loups sont de vrais tueurs sanguinaires de chevaux.
C'est d'ailleurs pour ça que des éleveurs de chevaux ont été assez cons pour élever leur race en plein dans les zones naturelles de présence : le pottock, le castillonais, le merens, le franche montagne, l'Auvergne.
Franchement si autant de races chevalines ont pu prospérer dans des zones aussi hostiles, c'est quand même que la cohabitation fonctionne a minimum.

Et c'est pareil pour les races de moutons, de chèvres ou de vaches.
La montagne est un endroit dangereux. Faut arrêter d'emmener en alpage des moutons charollais et chercher des races locales et équipées pour se défendre.
Pour en élever, une Thônes et marthod où une nez noir a plus de chance de s'en sortir car parfaitement adapté à son milieu et plus à même de se défendre.

Argamelle

Membre VIP
 

Trust : 979  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4362
0 j'aime    
Loup en bretagne
Posté le 09/05/2022 à 13h37


Citation :
ne Thônes et marthod où une nez noir a plus de chance de s'en sortir car parfaitement adapté à son milieu et plus à même de se défendre


C'est à dire ? Une agressivité plus forte? Un comportement différent ? Une vigilance plus forte ?

Joual

Membre VIP
  

Trust : 402  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4656
1 j'aime    
Loup en bretagne
Posté le 09/05/2022 à 14h09

argamelle

Elles ont de grosses cornes déjà qui leur servent à charger et ça tape fort.
Elles sont effectivement plus agressives et plus combatives. Elles lâchent moins facilement.
De plus elles font faces et tapent du pied avant de charger.
Elles sont également moins peureuses et plus proches de l'homme.
Elles ont également le pied sûr et sont assez vives. Elles sont plus adaptés à un terrains en pente.

Après ça reste des moutons, des proies par excellence.
Mais elles ont plus de chance de survie et en cas d'attaque elles ont moins de risques de paniquer et d'aller se tuer dans un ravin ou avorter par peur.
Les femelles défendent leur petit et les béliers peuvent être assez violents.
J'ai une de mes femelles, très imprégnés de l'homme qui me pète littéralement les chiens qu'elles croisent.
Alors face à un chien vraiment déterminé, elle risque sa peau. Mais elle ne se laissera pas partir facilement et luttera longuement pour sa vie.
Je ne retrouve pas ce comportement dans les races à viande que j'ai récupéré. C'est plus peureux, moins armé et ça lâche vite.
Ça, face à un prédateur c'est du pain béni.
En plus elles sont assez gourdes pour se tuer par collision avec un arbre (qui part principe ne bouge pas...)

Argamelle

Membre VIP
 

Trust : 979  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4362
1 j'aime    
Loup en bretagne
Posté le 09/05/2022 à 14h31

joual
L'ennui c'est que un animal d'élevage qui sait se défendre et s'en sent le droit, faut assumer après...

Franchement la charge des Salers que je décrivais au dessus, ça avait changé ma vision des bovins. Pour moi qui n'avait vu que des prim'holsteins bien nonchalantes toute ma vie, j'ai toujours ça à l'esprit maintenant. Le type a eu de la chance de s'en sortir. Franchement, si même une meute veut s'attaquer à ça, je lui souhaite du plaisir. Limite s'ils y arrivent ils auront mérités de manger

Après faut pouvoir gérer un animal agressif... C'est pas simple . J'ai aidé un temps en ferme pédagogique, j'ai vu une fois une charge de mouton d'ouessant... Franchement, y'avait pas plus pacifique, et c'est vraiment petit, limite peluche. Ben le jour là tu flippes. Et il a pas touché le gamin, mais c'est parce qu'il l'a bien voulu, ça c'est sûr. Parce qu'il allait bien plus vite que lui


Mais je comprends pas comment l'animal peut être a la fois plus agressif et plus proche de l'homme ?

Lyzdekiel

Membre VIP

Trust : 126  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3636
4 j'aime    
Loup en bretagne
Posté le 09/05/2022 à 14h38

argamelle Pourtant y a rien de plus placide qu'une Salers c'est bien pour ça qu'on leur laisse les cornes. Après les Prim’Holstein sont à l'instinct naturel ce que le chihuahua est à la chasse au bison.

ça reste des animaux, y a bien des poulinières qui hésitent pas à dégommer si on touche leurs petits et parfois bien méchamment.

Argamelle

Membre VIP
 

Trust : 979  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4362
0 j'aime    
Loup en bretagne
Posté le 09/05/2022 à 14h40

lyzdekiel
Citation :
Pourtant y a rien de plus placide qu'une Salers c'est bien pour ça qu'on leur laisse les cornes.

C'est vrai ?
Moi maintenant c'est un peu synonyme de warrior quoi

Klavel

Membre ELITE Or
  

Trust : 115  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 26835
3 j'aime    
Loup en bretagne
Posté le 09/05/2022 à 14h46

Les vaches c'est des bestioles super calmes (et très câlines pour certaines !), elles sont "étudiées" pour a l'origine : grosse bestiole à cornes, aucun être sensé n'ira s'attaquer seul à un bovin en pleine forme. Mais pour peu qu'elles se sentent menacées ou que leurs petits le soient... T'as intérêt à courir vite !

Tam89

Membre ELITE Or

Trust : 70  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9085
3 j'aime    
Loup en bretagne
Posté le 09/05/2022 à 14h54

argamelle

Les animaux ressentent aussi très bien quand être "agressifs" ou pas.
Les vaches se défendent, elles ne chargent pas pour rien.

Calytopia

Expert
   

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 569
0 j'aime    
Loup en bretagne
Posté le 09/05/2022 à 15h32

Enfin, les salers, comme on dit ici: "Salers de rien, salers de la peur".



Et ici, le premier janvier, on a eu un veau qui s'est fait attaquer par des renards à côté de l'étable.

Reine_lezard

Membre d'honneur
    

Trust : 5  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3180
0 j'aime    
Loup en bretagne
Posté le 09/05/2022 à 16h33

joual et tam89 : merci pour votre retour ! Je sais que vous avez des connaissances très pointues en ce qui concerne les chiens. Joual, tu confirmes donc que les chiens de protection peuvent « rôder » assez loin autour de leur troupeau sans que ce ne soit de la divagation. C’est bien ce que le « berger » disait. Mais y compris si les chiens squattent des bâtiments des riverains ?

(Pour l’anecdote, le mec a fini par répondre à mon amie qu’elle avait qu’à chasser les chiens à coup de bâton pour qu’ils comprennent oui, c’était vraiment un drôle de type...)

Tam89

Membre ELITE Or

Trust : 70  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9085
1 j'aime    
Loup en bretagne
Posté le 09/05/2022 à 17h29

reine_lezard

Les chiens ne gardent pas que le troupeau, ils gardent un périmètre donc oui ils vont plus loin, et ce n'est pas de la divagation.
Après si ils restent dans la grange c'est qu'il y a un problème sur leur imprégnation au troupeau et donc à leur faculté au travail qu'on leur demande.

Pour ce qui est de les chasser à coup de baton, ils n'avaient pas tort. Ce sont des chiens "livrés à eux même", donc si ils ne sont pas à fond dans leur boulot, ils vont là où c'est accueillant, si tu les chasses tu leur fais comprendre que c'est pas accueillant ils ne reviendront plus.
Alors à coup de baton ne veut pas dire de leur taper dessus, mais juste d'être "menaçant", ce ne sont pas des chiens de compagnie, ils n'ont pas les même règles.
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
Loup en bretagne
 Répondre au sujet