Lecture et questions (dressage)

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15
Auteur
7489 vues - 216 réponses - 1 j'aime - 25 abonnés

Moncoeurm

Expert
   

Trust : 144  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 627
Lecture et questions (dressage)
Posté le 05/05/2021 à 19h04

Salut les cavaliers,

il y a peu j'ai commencé à lire un livre assez complexe "Traité d'ergonomie bauchériste , Qu'est-ce que la légèreté".

J'ai lu un passage que je ne comprends pas dont le principe est de pousser la masse sur le mors en ayant les rênes courtes et en mettant des jambes. Les mains font barrière et agit par opposition. Est-ce que quelqu'un saurait m'expliquer?

De plus un peu avant, on évoque le principe "MAIN SANS JAMBES ET JAMBES SANS MAIN". On évoque le fait de ne pas agir sur les rênes quand on recule les jambes pour mettre de l'impulsion.

Merci d'avance pour vos réponses
Si d'autres questions me viennent, je les poserai aussi. (vu que je suis qu'au début du livre, c'est bien parti.)

Alors un petit aperçu par notion de ce qu'on dit dans le sujet:

-effet d'ensemble (p.1)
-la légèreté (p.1)
-conseils (lecture et vidéo) (p.1)
-échauffement (p.2)
-des transitions fluides (p.2)
-les effets de rênes (illustration, explication, commentaire) (p.3-4)
-comment faire avec un mou (p.3)
-garder l'impulsion (p.4)
-comment faire avec un cheval qui avance (p.4)
-bien placer ses mains (dans le prolongement des rênes) (p.4)
-modes de pensées
-demi-arrêt (action sévère) (p.5)
-reculer (p.6-7-8)
-la main intelligente (p.6-7)
-4 actions sans les rênes et les jambes (se contracter, redresser le dos, le bassin, les muscles) (p.6)
-trot assis (p.8-9-10)
-légèreté (p.9-10)
-encapuchonnement (p.10-11)
-jeunes chevaux et travail (p.11-12)
-extension d'encolure (p.13-14)
-main impulsive [retenir pour garder le désir d'avancer](p.13)
-flexions latérales (p.14)

illustration:
les cinq effets de rênes (p.3)

vidéos:
Nuno Oliveira (p.5)
Tendance Cette histoire de contact (p.7)

lien:
-sujet intéressant sur les mains
https://www.chevalannonce.com/forums-2697904-l-apppui-du-cheval-sur-la-mainerreur-equestre?p=5
Sujet marqué en post-it L'auteur de ce sujet l'a marqué par des "Post-It".


Cliquez-ici pour suivre le post marqué



Édité par moncoeurm le 03-07-2021 à 20h06

Esss

Novice

Trust : 2  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 40
0 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 19/06/2021 à 23h11

moncoeurm bonjour oui les extensions d'encolure sont très utiles à tous moment du travail, en ce qui me concerne elles sont quasiment systématique en fin d'échauffement ?

Et sinon tu as piqué ma curiosité c

Édité par esss le 19-06-2021 à 23h12



Esss

Novice

Trust : 2  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 40
0 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 19/06/2021 à 23h11

moncoeurm bonjour oui les extensions d'encolure sont très utiles à tous moment du travail, en ce qui me concerne elles sont quasiment systématique en fin d'échauffement. Et pour aujourd'hui à chaque fin de parcours d'obstacles avec une jument bien plus légère que d'habitude du coup :-)

Et sinon tu as piqué ma curiosité c'est quoi les 2 techniques western que tu évoques ? Et quels sont leurs bienfaits ?

(Et désolée pour le bug informatique qui envoi 2 messages au lieu d'un et même si je n'ai pas fini de rédiger )

Édité par esss le 19-06-2021 à 23h28



Moncoeurm

Expert
   

Trust : 144  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 627
1 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 20/06/2021 à 00h40

esss Ah oui, quand même, c'est bien utile.
Pour les 2 techniques:
-c'est de mettre du poids dans les chevilles (j'ai déjà entendu d'appuyer sur ses pieds ou de s'assoir profondément dans la selle mais mettre du poids dans les chevilles dès la première séance après ce conseil, j'ai senti que ça fonctionne)
-de dire "whaou" avec la voix, pour ma part parfois je le faisait avec "ooo ooo" mais si on le dit trop vite, ça fait l'effet contraire alors que "whaou" c'est plus bas et donc plus reposant et permet mieux de ralentir

Ce qui a peut être aussi aidé c'est que je ne me m'étais pas la pression de l'arrêter. Je le laissais un peu galoper derrière pour dégazer (pas beaucoup juste quelques foulées) mais je ne lui permettais pas d'accélérait sinon je reprenais.

Quixote

Membre d'honneur
   

Trust : 24  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2586
1 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 20/06/2021 à 10h27

moncoeurm L'extension d'encolure j'utilise aussi plutôt en fin de séance, mais de mémoire Pradier l’utilise tout le temps

Mettre du poids dans les chevilles je ne comprends pas trop !!

ET bien pour tes progrès
Chaque petites réussites guident dans le bon sens

Édité par quixote le 20-06-2021 à 10h30



Moncoeurm

Expert
   

Trust : 144  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 627
0 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 20/06/2021 à 19h41

quixote Pour moi, cela avait l'air clair mais je vais essayer de réexpliquer.

Alors quand tu es assise sur ta selle, les pieds dans les étriers, tu alourdis tes chevilles. Peut-être que par ce procédé la selle appuie un peu plus sur le dos du cheval ce qui fait que le cheval ralentit.

J'espère que tu as compris.

Quixote

Membre d'honneur
   

Trust : 24  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2586
0 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 20/06/2021 à 20h54

moncoeurm Si j'ai compris moi je dirais se faire lourd dans la selle c'est ça ?
Tu ne met pas de poids sur les étriers c'est ça ?

Si c'est ça perso avant d'en arriver là je me redresse, en général ça suffit largement pour faire ralentir, si j'en fait plus le cheval s'arrête

Moncoeurm

Expert
   

Trust : 144  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 627
0 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 21/06/2021 à 10h33

quixote Non, en mettant du poids dans les chevilles, j'ai plus de poids dans les étriers. Peut-être qu'en faites, ça fixe un peu les jambes et que c'est cela qui ralentit un peu le cheval mais je reste dans la même allure.

Ou alors c'est le fait que je concentre sur le fait de mettre le poids dans les chevilles me permet de rester mieux assis et de ne pas pousser le cheval à aller plus vite.

En plus, en n'utilisant pas qu'une technique pour ralentir, j'ai plus de chances d'y arriver. J'ai l'impression que cela convient mieux au poney et à moi, il était nettement plus simple de l'arrêter et plus à l'écoute sans chauffer et moi, je n'ai pas les mains en compote. J'ai aussi bien réussit à agir de manière discontinue et donc à ne pas le bloquer ni à lui donner l'occasion de s'appuyer.
J'agissais sur les rênes plus pour le redresser.

Eh bien, c'est bien plus facile de ralentir tes chevaux, on dirait. Les chevaux que je monte ne sont pas encore si subtil à part peut être les mous.

Pour les passer à l'allure inférieure, je serre les jambes, je me redresse et j'agis au besoin sur les rênes.

Quixote

Membre d'honneur
   

Trust : 24  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2586
0 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 21/06/2021 à 14h26

Bon alors je ne vois pas de quoi tu parles, mais bon l'essentiel c'est que toi ça t'amène quelque chose

Quixote

Membre d'honneur
   

Trust : 24  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2586
0 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 26/06/2021 à 14h11

J'ai attaqué une nouvelle lecture équestre, Racinet !
Je vous en parlerai

Moncoeurm

Expert
   

Trust : 144  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 627
0 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 26/06/2021 à 18h46

quixote Super! Je ne connais pas du tout.

Du coup, quelques informations de ma lecture.

On y évoque qu'il faut d'avantage appuyer sur le grand orteil. (La clé pour ne pas perdre les étriers?) En tout, cela aide.

De plus, on évoque que la légèreté est maximal lorsque le cheval est instable mais qu'il faut tout de même un équilibre dynamique.

De plus, il est question de la descente des aides que ce soit les mains ou les jambes. On agit pour demander quelque chose de nouveau ou pour corriger. C'est quelque chose qui est important mais trop peu enseigner. C'est justement ce qui fait la différence, en agissant de manière discontinue on s'oppose moins au cheval et même si au début cela est plus lent notamment pour les transitions des chevaux avec du sang à terme le résultat est meilleur.

Le livre m'a aussi appris qu'il y a un écuyer qui a dressé des jeunes chevaux en les montant seulement au pas et qu'on constate qu'il le sont aussi au trot. (Pour le galop, je ne sais plus.)

Il y a un concept assez difficile à comprendre. Baucher dit qu'il faut éradiquer les forces instinctives. Je pense surtout à l'effet de fuite.
(n'hésitez pas à me corriger ou à compléter) Concrètement on fait comment?

Et je ne comprends pas le terme "cybernétique". Même avec la définition, je ne vois pas.

Quixote

Membre d'honneur
   

Trust : 24  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2586
0 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 28/06/2021 à 11h39

moncoeurm Alors cybernétique je ne vois pas !
Pour le fait que la légèreté aille avec l'instabilité c'est l'inverse de ce que dit Beaupère ! Et moi je m'escrime plutôt à chercher la stabilité ; je ne comprends pas trop si tu peux développer

Pour la descente des aides effectivement je suis tout à fait d'accord, après que ça ne soit pas enseigner je pense que ça l'ai, mais peut être pas assez corrigé !
J'ai tendance à me focaliser sur ça en ce moment avec ma C, toujours de brève demande et si possible une descente de main (c'est plutôt là que je pêche) mais pas toujours évident !
Le truc qui est compliqué pour moi c'est de descendre les mains sans mettre dans le vide; il faut le juste équilibre entre les deux ! Et aussi demander le moins possible mais suffisamment moi j'aurais tendance à demander le moins possible mais du coup à garder cette demande au lieu de demander plus fort mois longtemps !!

Enfin il y a encore du chemin

Quixote

Membre d'honneur
   

Trust : 24  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2586
0 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 29/06/2021 à 12h13

Petit retour sur ma lecture actuelle !
Bon déjà c'est un recueil pas un livre, donc là je suis dans la partie où il regroupe des articles qu'il avait écrit à l'épique, c'est très facile à lire !

Là il parle de la main impulsive, c'est intéressant

Moncoeurm

Expert
   

Trust : 144  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 627
0 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 30/06/2021 à 00h09

quixote plus le cheval est instable et plus il parait léger. La position la plus stable est la position allongée.

Pour en revenir à l'équitation, il faut chercher l'équilibre dynamique et non l'instabilité. Et mettre le cheval dans l'équilibre horizontale. Si le cheval est sur les épaules, il est lourd devant, peut s'appuyer sur le mors et son encolure a peu de capacités de mouvement. Si le cheval est sur les hanches, il est léger devant mais abime ses jarrets. Le juste milieu est l'équilibre horizontal.

C'est quoi la main impulsive?

----------------------------------------------

Dans le livre, on évoque la main peut être associé à l'action des jambes qui elle veut dire qu'il faut avancer. D'où le fait qu'un cheval peut partir au trot ou au galop si on raccourcit les rênes.


Et j'ai appris pourquoi on regarde souvent notre cheval. Le moins fatiguant pour nous c'est de regarder vers le bas dans un angle de 30°.
Maintenant vous saurez.

Nos actions doivent être douces mais fermes pour ne pas être pris comme une menace.

Ce qui est aussi très intéressant c'est que le coût postural est maximal pour le cheval quand la vitesse est minimal et le coût postural du cavalier y est minimal. Cela explique donc pourquoi un cheval accélère au lieu de faire ce qui lui est demandé parfois.

Couagga

Membre ELITE Or
 

Trust : 132  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9584
2 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 30/06/2021 à 01h23

moncoeurm


Citation :
Le moins fatiguant pour nous c'est de regarder vers le bas dans un angle de 30°.
Maintenant vous saurez.


Je regarde les oreilles de mon cheval, la hauteur de sa nuque, le degré du pli ou la mise dans l'axe nez/nuque/encolure, la bascule éventuelle... manque de pot pour recueillir toutes ces informations je dois bien regarder vers le bas puisque sa tête est sous la ligne de mes yeux... Donc ce n'est pas par économie d'énergie, du tout

Oui le travail dynamique dans la lenteur est gros consommateur d'énergie, ça travaille les muscles profonds, les muscles posturaux, un peu comme le yoga. Les chevaux qui précipitent sont dans la fuite de l'effort, tout comme ceux qui courent vers les barres sans retenue, souvent interprété comme de l'enthousiasme alors qu'en fait, c'est une fuite, une surproduction de vitesse pour palier à un manque de puissance ou un pique de stress....



Citation :
Si le cheval est sur les épaules, il est lourd devant, peut s'appuyer sur le mors et son encolure a peu de capacités de mouvement. Si le cheval est sur les hanches, il est léger devant mais abime ses jarrets. Le juste milieu est l'équilibre horizontal.


Voilà pourquoi la recherche éperdue de la tête en bas est un contresens équestre inexplicable

Quixote

Membre d'honneur
   

Trust : 24  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2586
1 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 30/06/2021 à 12h03

moncoeurm Je ne comprends toujours pas ce truc d'instabilité, tu parles du coup de l'instabilité de l'équilibre et pas de la stabilité par rapport à la main , c'est ça ?
Pour moi (mais je ne suis pas écuyère) je dirais qu'il est sur les hanches par rapport à son équilibre à lui car s'il reste sur son propre équilibre avec nous dessus il est forcément sur les épaules!
Le pbe étant toujours de savoir de quoi on parle !

Pour la main impulsive si j'ai bien tout compris c'est de créer le "désir d'impulsion" (ce n'est pas tout à fait ça car c'est l'impulsion qui est le désir de se porter en avant), si tu laisses accélérer tu perds le désir puisque c'est fait il a accéléré, par contre si tu retiens un peu tu laisse le "désir d'avancer" !
Suis-je claire ??
Pas sur
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15
Lecture et questions (dressage)
 Répondre au sujet