Lecture et questions (dressage)

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13
Auteur
5921 vues - 188 réponses - 0 j'aime - 20 abonnés

Moncoeurm

Expert
   

Trust : 132  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 559
Lecture et questions (dressage)
Posté le 05/05/2021 à 19h04

Salut les cavaliers,

il y a peu j'ai commencé à lire un livre assez complexe "Traité d'ergonomie bauchériste , Qu'est-ce que la légèreté".

J'ai lu un passage que je ne comprends pas dont le principe est de pousser la masse sur le mors en ayant les rênes courtes et en mettant des jambes. Les mains font barrière et agit par opposition. Est-ce que quelqu'un saurait m'expliquer?

De plus un peu avant, on évoque le principe "MAIN SANS JAMBES ET JAMBES SANS MAIN". On évoque le fait de ne pas agir sur les rênes quand on recule les jambes pour mettre de l'impulsion.

Merci d'avance pour vos réponses
Si d'autres questions me viennent, je les poserai aussi. (vu que je suis qu'au début du livre, c'est bien parti.)

Alors un petit aperçu par notion de ce qu'on dit dans le sujet:

-effet d'ensemble (p.1)
-la légèreté (p.1)
-conseils (lecture et vidéo) (p.1)
-échauffement (p.2)
-des transitions fluides (p.2)
-les effets de rênes (illustration, explication, commentaire) (p.3-4)
-comment faire avec un mou (p.3)
-garder l'impulsion (p.4)
-comment faire avec un cheval qui avance (p.4)
-bien placer ses mains (dans le prolongement des rênes) (p.4)
-modes de pensées
-demi-arrêt (action sévère) (p.5)
-reculer (p.6-7-8)
-la main intelligente (p.6-7)
-4 actions sans les rênes et les jambes (se contracter, redresser le dos, le bassin, les muscles) (p.6)
-trot assis (p.8-9-10)
-légèreté (p.9-10)
-encapuchonnement (p.10-11)
-jeunes chevaux et travail (p.11-12)

illustration:
les cinq effets de rênes (p.3)

vidéos:
Nuno Oliveira (p.5)
Tendance Cette histoire de contact (p.7)

lien:
-sujet intéressant sur les mains
https://www.chevalannonce.com/forums-2697904-l-apppui-du-cheval-sur-la-mainerreur-equestre?p=5
Sujet marqué en post-it L'auteur de ce sujet l'a marqué par des "Post-It".


Cliquez-ici pour suivre le post marqué



Édité par moncoeurm le 12-06-2021 à 00h40

Esss

Novice

Trust : 2  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 40
0 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 11/06/2021 à 09h41

moncoeurm bonjour,
J'ai réouvert le livre et il y a vraiment beaucoup de choses intéressantes donc pour un petit aperçu et le paragraphe dont je parlais précédemment (photo retiré dans un souci de droit d'auteur comme signalé par ardennesachevalci-après)

Édité par esss le 12-06-2021 à 00h02



Ardennesacheval

Membre ELITE Argent
  

Trust : 649  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8593
0 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 11/06/2021 à 10h34

vis à vis des droits d'auteur je doute que mettre les pages d'un livre sur un forum public soit une bonne idée...

Sudest1

Apprenti
  

Trust : 34  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 354
0 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 11/06/2021 à 16h14

C'est quoi ces conseils là ... désolé mais mettre "on peut poser son cul sur le poulain à 2 ans et demi" puis plus loin "il ne faut pas le monter tôt", c'est soit qu'on prend le lecteur pour quelqu'un de pas très au fait de l'anatomie du cheval, soit qu'on se veut volontairement nuancé pour plaire aux lecteurs ...

Esss

Novice

Trust : 2  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 40
1 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 11/06/2021 à 23h40

ardennesacheval ah mince même en citant l'auteur ? Alors je retire désolée pour l'impair!

Édité par esss le 12-06-2021 à 00h12



Esss

Novice

Trust : 2  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 40
0 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 11/06/2021 à 23h59

sudest1 c'est effectivement un point de vu sur la question de " plaire au lecteur " mais son écrit est quand même plus nuancé quant aux conditions requises pour " posé son cul "

Édité par esss le 12-06-2021 à 00h02



Moncoeurm

Expert
   

Trust : 132  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 559
0 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 12/06/2021 à 00h14

esss Merci, j'ai eu quelques bribes pour voir un peu. C'est intéressant.

Je dois avoir son livre "comprendre son cheval" mais il a malheureusement disparu au rangement. J'espère que je le retrouverai.

couagga Merci pour ces explications mais à quel fréquence peut-on travailler un jeune, aussi ?

Esss

Novice

Trust : 2  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 40
3 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 12/06/2021 à 00h21

moncoeurm comme le disait couagga tout dépend des capacités du dit cheval et comme précisé par Véronique de saint Vaulry ; il faut prendre en compte le physique mais également le mental du cheval et les conditions dans lesquelles il évolue.
Quoiqu'il en soit je pense que si ton cheval présente des défenses il faut reconsidérer le travail demandé?

Édité par esss le 12-06-2021 à 00h23



Ardennesacheval

Membre ELITE Argent
  

Trust : 649  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8593
1 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 12/06/2021 à 10h06

Ess
normalement c'est écrit en petites lignes au début de l'ouvrage, "toute reproduction, même partielle est interdite etc", regarde dans les toutes premières pages


Citation :
désolé mais mettre "on peut poser son cul sur le poulain à 2 ans et demi" puis plus loin "il ne faut pas le monter tôt", c'est soit qu'on prend le lecteur pour quelqu'un de pas très au fait de l'anatomie du cheval, soit qu'on se veut volontairement nuancé pour plaire aux lecteurs ...

je sais pas, je connais des gens qui font tapis/ selle/ poids du cavalier (à l'arrêt ou qqs pas) qd le poulain est jeune, ensuite attendent 3 ans et demi- 4ans, pour continuer la suite du débourrage.

mais à quel fréquence peut-on travailler un jeune, aussi ?
le poney q j'ai dé"bourré était très très "demandeur", je faisais 2x 10 ou 15 min/ sem à 2 ans et demi, 3 ans, j'ai tenté de faire plus souvent (3/semaine) mais malgré qu'il attende toujours à la barrière et veuille toujours mettre la tête ds le licol, c'est à ce stade qu'il a commencé à être distrait, moins bien comprendre, "louper" des trucs donc c'était "la" séance de trop pour lui apparemment...

pour la monte, physiquement mon véto équin m'avait dit, avant 4 ans plus + de 20 min monté/semaine .
Donc une balade de 20 min le dimanche ou 2 séances de 10 min en semaine ou une grande promenade alternant à pied/ à cheval mais en faisant plus à pied que monté.

Ensuite il faut garder à l'esprit que les muscles se renforcent en quelques semaines, les tendons/ ligaments en quelques mois, les os ça prend quelques années donc même si un jeune est musclé voire "bodybuildé" c'est pas pour ça que le reste de son système porteur est entraîné et apte au travail. (de même que pour un adulte qui reprend le travail après une longue pause)

Ls37

Membre d'honneur
 

Trust : 346  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1783
0 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 12/06/2021 à 10h23

Bonjour tout d'abord merci à l'auteur pour ce sujet que je trouve très intéressant.
Et à tous ceux qui y participent car c'est un véritable échange et c'est très constructif.

Je suis en train de lire un petit bouquin dans lequel l'auteur transmet sa méthode pour avoir un cheval décontracté et léger.

Il y a une partie qui explique l'utilisation des rênes fixes à la longe pour donner ou redonner un cadre au cheval sans avoir le poids du cavalier à gérer.

Il explique que les rênes fixes sont idéales car la récompense est immédiate pour le cheval contrairement à un enrênement élastique par exemple.

Je n'ai jamais utilisé d'enrênement avec mon loulou je ne suis pas sûre de le faire un jour mais j'aimerais en savoir plus au sujet des rênes fixes.

Pouvez vous me dire ce que vous comprenez de leur fonctionnement ?
couagga si tu passes par là

Édité par ls37 le 12-06-2021 à 10h24



Couagga

Membre ELITE Or

Trust : 130  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9236
4 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 12/06/2021 à 12h39

ls37

Sur le principe, oui, quite à enrêner, un enrênement fixe est plus """"éducatif"""" qu'un enrênement élastique.

Parce que la mise en tension dune matière élastique est progressive et de fait, son relâchement aussi.
Donc, le cheval qui s'appuie dessus peut le faire exponentiellement, et au moment où il effectue un mouvement de retrait, certes, la tension de l'élastique diminue mais reste présente avec une force de résistance en sens inverse du mouvement du cheval. Ce qui équivaut à tirer.

Avec un enrênement fixe, le point d'opposition au mouvement du cheval est fixe et ferme. Il ne peut aller au delà de la longueur octroyée. Il ne peut naviguer dans une zone de tension plus ou moins forte comme cela se produirait avec un élastique. La rêne fixe pose une limite indiscutable. Et quand le cheval a un mouvement de retrait après s'être appuyé dessus ou heurté dessus, comme le point est fixe et la matière inerte, dès qu'il lâche, la rêne est lâche. On considère alors que sa récompense est immédiate puisqu'il ne subit plus l'effet de résistance de l'enrênement à l'instant où il ne s'appuie plus.

Par contre, aucun enrênement n'aura jamais l'intelligence de la main et c'est en cela que le recours à l'outil devrait être fait avec raisonnement, dans un but précis, sur une durée courte et sans se substituer au travail nécessaire. C'est à dire qu'en fait, un enrênement doit avoir l'objectif de ramener un cheval dans un cadre de travail le rendant accessible au travail du cavalier, travail ayant pur but de se passer au plus vite de l'enrênement. L'enrênement ne doit donc pas permettre un usage du cheval, mais sa rééducation. ce qui implique donc qu'il s'adresse à des cavaliers ayant le bagage technique et le tact suffisant.
La main ressent l'état physique et mental du cheval, l'enrênement non. La main peut donc faire des propositions, anticiper la capacité du cheval à céder et lui offrir cette opportunité sans attendre si elle le sent proche de la faire. L'enrênement ne peut rien donner par anticipation, même si le cheval est à 80% dans les bonnes dispositions.

moncoeurm

De bonnes réponses à ta question m'ont précédées

La règle c'est souvent mais à petites doses.
Souvent favorise l'apprentissage, la familiarisation, la mécanisation. "A petites doses" permet de ne pas saturer la capacité de concentration, ne pas fatiguer, ne pas dégoûter le cheval de l'effort, éviter les courbatures donc garder un cheval disponible mentalement et physiquement chaque jour, rendre les acquis faciles à restituer.
On peut faire une petite séance de 15 ou 20 min tous les jours en restant dans des choses très simples et sans gros efforts.

Après chaque cheval va effectivement avoir ses propres capacités de concentration, de compréhension, des forces et des faiblesses qu'il faut identifier et respecter pour adapter le plan de travail.

Parmi les règles on retrouve aussi des notions comme ne pas dérouler les allures supérieures tant qu'il n'y a pas d'ordre dans les allures inférieures. revenir à l'allure inférieure dès que ça merdouille.
Un chose nouvelle par séance pas plus. Prendre le temps de consolider les acquis. Respecter l'échelle de progression. Ne pas aborder des choses difficiles si les basiques ne sont pas consolidés (décontraction, cadence, impulsion, stabilité)... Bref, plein de petites "règles" de bon sens pour construire la maison en commençant par ses fondations et en finissant par la déco

Ls37

Membre d'honneur
 

Trust : 346  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1783
0 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 12/06/2021 à 12h46

couagga merci ça me rassure c'est ce que j'ai compris mais je trouve que c'est bien de se le refaire formuler plusieurs fois et de façon différente pour être sûre de n'avoir rien raté.

Dans le bouquin que je lis l'utilisation est en effet préconisée ponctuellement et sur de courtes périodes.

Je vais continuer ma lecture peut être que je reviendrai poser d'autres questions plus tard !

Audekr

Expert
   

Trust : 12  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 667
1 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 12/06/2021 à 14h57

ls37 Je vais être hyper pragmatique : c'est l'enrênement pour la longe qui convient le mieux à mon cheval. Vu qu'il a tendance à s'encapuchonner, avec les élastiques c'est pire et en pessoa ça tressaute dans la bouche donc il n'aime pas (c'est peut-être parce que je règle trop lâche).
Ensuite on peut s'interroger sur l'utilité d'un enrênement mais c'est un autre débat.

Ls37

Membre d'honneur
 

Trust : 346  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1783
1 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 12/06/2021 à 16h25

audekr merci pour ton témoignage !

Bien sûr qu'on peut s'interroger sur l'utilisation des enrênements je me pose beaucoup de questions à ce sujet d'ailleurs et pour l'instant je n'en utilise aucun

Ce n'est pas pour ça que je ne le ferai jamais donc autant se renseigner et apprendre à quoi ils servent et comment et pourquoi les utiliser

Quixote

Membre d'honneur
   

Trust : 24  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2524
1 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 14/06/2021 à 17h50


moncoeurm a écrit le 07/06/2021 à 22h28:
Baucher évoque aussi le fait d'utiliser des vibrations ou les demi-arrêts pour éliminer les résistances, il me semble.

Est-ce que les vibrations seraient une solution pour sortir un cheval de l'encapuchonement, par exemple?

L'encapuchonement est une défense du cheval. Mais à quoi cela est-ce dû?
Une main trop forte ? Un manque de jambe ?


Je cite car ça date un peu lol

Alors pour le cas de la mienne, elle s'encapuchonne quand ça manque de jambe, et effectivement les petites vibrations ça marche bien, après si ça vient de trop de main je ne suis pas sur que rajouter de la main aide à quelque chose !!

Edit après avoir tout lu !
Alors effectivement petites vibrations en avançant les mains; ta correction avec une seule rêne qui ressemble à un demi arrêt bof, perso j'agis avec les 2 mains et vers l'avant pour bien faire comprendre que ce n'est pas ce que j’attends d'elle
Sinon perso j'ai droit à tout vrille de le nuque, cassure à la 3eme vertèbre et encapuchonnement
VU son age elle cherche la réponse adaptée à une demande, donc lui préciser que ce n'est pas ce que tu attends et redemander un peu différemment !
La mienne adopte ces attitudes quand l'exercice demandé est compliqué et lui demande de s'employer, du coup après avoir corrigé l'attitude je redemande moins et si ça passe pause, puis je redemande un peu plus voir si j'obtiens ou pas !
Parfois je change, refais un exo moins compliqué mais qui va dans le même sens pour revenir à l'exo qui pose soucis plu tard !
Et ça même en cours collectif; il ne faut pas hésiter à revenir sur un exo plus simple

Édité par quixote le 14-06-2021 à 18h30



Moncoeurm

Expert
   

Trust : 132  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 559
0 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 19/06/2021 à 22h02

quixote Merci beaucoup pour ses explications pour l'instant je n'ai pa utilisé la technique des vibrations parce que je ne sentais pas que j'en avais besoin et avant je n'y ai pas pensé.

--------------------------------------------------------------------

Je me demandais aussi si cela peut être utile de faire des extensions d'encolures à la détente?

J'utilise cette exercice plus en fin de séance comme un mini streeching. Mais il me semble que ça permettrais de délier ma monture et de donner confiance au cheval pour prendre le contact.

PS: j'aimerais vous partager ma petit joie.
Grâce à vos conseils, j'ai pu canaliser un cheval speed. En utilisant l'EEA(au trot il me semble), les cercles surtout au galop, en résistant avec le corps tout en accompagnant, grâce aux poids dans les chevilles et le "whaou". (Les 2 derniers sont des conseils western.) Et en occupant le cheval par des cessins, EED et rênes d'appuies au pas sinon, il serait reparti au trot.
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13
Lecture et questions (dressage)
 Répondre au sujet