Lecture et questions (dressage)

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17
Auteur
11351 vues - 246 réponses - 1 j'aime - 28 abonnés

Moncoeurm

Expert
   

Trust : 148  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 741
Lecture et questions (dressage)
Posté le 05/05/2021 à 19h04

Salut les cavaliers,

il y a peu j'ai commencé à lire un livre assez complexe "Traité d'ergonomie bauchériste , Qu'est-ce que la légèreté".

J'ai lu un passage que je ne comprends pas dont le principe est de pousser la masse sur le mors en ayant les rênes courtes et en mettant des jambes. Les mains font barrière et agit par opposition. Est-ce que quelqu'un saurait m'expliquer?

De plus un peu avant, on évoque le principe "MAIN SANS JAMBES ET JAMBES SANS MAIN". On évoque le fait de ne pas agir sur les rênes quand on recule les jambes pour mettre de l'impulsion.

Merci d'avance pour vos réponses
Si d'autres questions me viennent, je les poserai aussi. (vu que je suis qu'au début du livre, c'est bien parti.)

Alors un petit aperçu par notion de ce qu'on dit dans le sujet:

-effet d'ensemble (p.1)
-la légèreté (p.1)
-conseils (lecture et vidéo) (p.1)
-échauffement (p.2)
-des transitions fluides (p.2)
-les effets de rênes (illustration, explication, commentaire) (p.3-4)
-comment faire avec un mou (p.3)
-garder l'impulsion (p.4)
-comment faire avec un cheval qui avance (p.4)
-bien placer ses mains (dans le prolongement des rênes) (p.4)
-modes de pensées
-demi-arrêt (action sévère) (p.5)
-reculer (p.6-7-8)
-la main intelligente (p.6-7)
-4 actions sans les rênes et les jambes (se contracter, redresser le dos, le bassin, les muscles) (p.6)
-trot assis (p.8-9-10)
-légèreté (p.9-10)
-encapuchonnement (p.10-11)
-jeunes chevaux et travail (p.11-12)
-extension d'encolure (p.13-14)
-main impulsive [retenir pour garder le désir d'avancer](p.13)
-flexions latérales (p.14)
-résumé de la méthode Baucher (p.15)
-mors et jeunes chevaux (p.15)
-livre La nature du cheval de Robert Miller (p.15)

illustration:
les cinq effets de rênes (p.3)

vidéos:
Nuno Oliveira (p.5)
Tendance Cette histoire de contact (p.7)

lien:
-sujet intéressant sur les mains
https://www.chevalannonce.com/forums-2697904-l-apppui-du-cheval-sur-la-mainerreur-equestre?p=5
-signes d'apaisements du cheval
https://www.chevalannonce.com/forums-11747398-education-positive-equine?p=65 (Titre actuel :LE POST DU TRAINING FORCE FREE: CLICKER, R+, P-)
Sujet marqué en post-it L'auteur de ce sujet l'a marqué par des "Post-It".


Cliquez-ici pour suivre le post marqué



Édité par moncoeurm le 27-08-2021 à 23h03

Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11330
3 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 28/08/2021 à 13h44

Concernant le statut de leader, il faut aussi faire la différence entre le leader d'une société humaine et le leader d'une société équine.
Le leader humain est charismatique, inspirant, il prend la tête d'un groupe, est force de persuasion envers les autres, il convertit les foules à son avis. Il s'autopromeut pour arriver à ses fins en exploitant la force du groupe qui le suit.

Le leader cheval est juste un animal qui prend des initiatives mais qui n'a aucune démarche persuasive envers les autres. Il est inspirant pour les autres mais ça s'arrête là. Il a juste une envie, une idée, pour lui même et il a l'indépendance mentale d'assouvir cette impulsion autocentrée sans trop s'inquiéter de se détacher du groupe pour cela.
Si ces initiatives sont bonnes, il va se faire repérer par les autres qui vont alors exercer une surveillance particulière à son égard pour récupérer à leur propre compte le bénéfice.
Un leader peut être dominant ou dominé, cette capacité d'initiative est indépendante du statut hiérarchique.

Tout cela est bien visible lorsqu'on observe des groupes de chevaux. Sur un groupe stable depuis longtemps, il n'est pas toujours facile de percevoir la place hiérarchique et le type leader ou non car tout est bien établit et les signes de l'exercice hiérarchique sont discrets, tout le monde est bien dans son rôle, connait sa place et ça fonctionne bien, pas besoin de faire des rappels.
Les places les plus extrêmes restent cependant très visibles : le plus dominant, le plus dominé, le plus leader. D'autant plus lorsque le groupe est confronté à un événement.

Édité par couagga le 28-08-2021 à 13h49



Quixote

Membre d'honneur
    

Trust : 26  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3246
1 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 29/08/2021 à 18h39

moncoeurm Je suis assez d'accord avec couagga en ce qui concerne Miller, mais toute lecture est bonne du moment qu'elle fait réfléchir
Je l'ai lu en son temps mais je n'en ai pas gardé un souvenir très marqué, juste que je n'étais pas trop d'accord avec son approche; mais sa reste vague dans mon esprit

Pour ce qui est du dominant, bien sur que si il existe, mais comme le dit Couagga il change selon les taches à accomplir, et ce n'est pas pyramidal

Pareil pour le leader, c'est en général le plus futé, j'avais dans mon troupeau une petite arabe (grise en plus alors que mes juments sont baies) pas vraiment prioritaire, mais par contre elle pouvait influencer le groupe pour plein de trucs

Quixote

Membre d'honneur
    

Trust : 26  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3246
0 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 29/08/2021 à 18h40

Je me tâtais à acheter le bouquin du Dc Giniaux sur l’ostéopathie, quelqu'un le connait ?

Quixote

Membre d'honneur
    

Trust : 26  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3246
0 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 12/09/2021 à 20h23

Alors quoi de neuf niveau lecture équestre, bon de mon coté rien

Moncoeurm

Expert
   

Trust : 148  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 741
1 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 13/09/2021 à 00h12

quixote Ah oui, je voulais donner des nouvelles mais j'avais peur que ça fasse trop d'informations d'un coup et qu'ensuite, j'ai plus rien à raconter vu que j'aurais moins le temps de lire.

Bref, du coup, j'ai fini le livre "L'équitation de légèreté par l'éthologie " de Stéphane Bigot, j'aime bien son approche de l'équitation et c'est très agréable à lire, d'un style simple et accessible. Il énonce toutes les bases nécessaires et un peu plus notamment comment obtenir le rassembler. Il y a aussi une partie avec des exercices, une partie pour les problèmes qu'on peut rencontrer un peu sur la rééducation, en gros c'est le même principe que l'éducation sauf qu'on s'y prend bien et une partie pour le trec mais vraiment très sommaire cette dernière.

Du coup, le livre commence par une approche générale de comment doit être le cavalier et quels sont les objectifs des différents niveaux d'écoles de l'équitation. La basse école, en premier l'impulsion sans cela le travail sera dur et sans grand intérêt. Il utilise aussi des expressions inspirantes mais que je ne peux pas citer à cause des droits d'auteur mais vous pouvez en trouver sur son site internet notamment dans la partie stage dans les étapes.

https://www.stephanebigo.com/

Concernant, l'éducation on évoque le contexte et l'attitude qu'on doit avoir et ce qu'il faut éviter. Il met par exemple le mot partenaire comme inapproprié sauf si on pense à la danse et qu'on est le cavalier; le cheval ne peut être l'égal de l'homme sinon ce serait par exemple le laisser décider de l'allure. Et que la gentillesse peut être comprise comme une domination. Il faut plutôt chercher à être le leader, le chef, le maître et l'ami.
Il conseille aussi de faire une pause toute les dix minutes et que c'est une récompense.
Même sur les bases, j'ai appris des choses, il décortique l'utilité de la voix par exemple qu'avec on peut moduler l'énergie, l'intonation, le ton et même s'aider soi-même à se rendre compte de ses incohérences d'actions en disant ce qu'on fait à haute voix.

Ce qui est aussi intéressant c'est qu'il commence à travailler à distance avant de travailler au contact, je l'entends plutôt dans l'autre sens.

Par contre l'une des techniques pour attraper un cheval difficile à attraper est génial. Il prend plusieurs licols, va prendre un cheval, l'attache à l'entrée puis ainsi de suite jusqu'à ce qu'il attrape celui qu'il veut attraper. Je visualise la scène.

En gros, on y trouve pleins de choses, des exercices, des méthodes, des astuces pour faire face surtout à l'éducation, aux problèmes et établir une base solide tant de relation que d'équitation tout en ayant de vu l'objectif à atteindre. C'est un très beau livre, dommage qu'il s'arrête à l'essentiel et qu'il n'y ait pas la suite.

Il y a aussi des choses qui me questionnent ou que j'ai du mal à comprendre.

Notamment le jeu qui consiste à chasser le cheval puis à marcher sans plus prêter attention au cheval et après l'avoir fait plusieurs fois à inviter le cheval avec des rappels amicales.
C'est pour développer une relation saine où l'on est le leader. Mais concrètement est-ce que cela est faisable sans faire de mal au cheval ? Je dis cela parce que ça s'apparente au joint-up mais en plus soft puisqu'il y a des moments de pauses et que les demandes sont très brèves.

Après même avec les explications détaillés (et pourtant pas en chinois), j'ai du mal à comprendre comment on demande une rêne d'épaule et une rêne de hanche. Si quelqu'un voudrait bien m'expliquer, cela m'aiderait.

Malavita

Apprenti
  

Trust : 118  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 410
1 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 14/09/2021 à 19h20

moncoeurm
Ce livre a l'air très riche
Je suis le post en sous marin, c'est très instructif, et les différents retours sont intéressants également Merci
Et Merci pour le lien

Esss

Apprenti
  

Trust : 18  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 231
0 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 15/09/2021 à 00h01

moncoeurm je vais essayer de répondre en partie à la question de chasser le cheval. En ce qui me concerne c'est la technique que j'ai été amenée à utiliser pour attraper ma jument au pré lorsque sa relation était très /trop fusionnelle avec l'autre jument et qu'elle mettait les humains en danger. Je la chassais sans la toucher (du coup physiquement aucun mal) et je l'empêchais d'approcher l'autre jument ou moi même tant qu'elle n'était pas calme et disposée à mettre le licol?
Méthode hyper efficace et rapide en plus, en tout cas ma jument a vite compris l'idée

Édité par esss le 16-09-2021 à 23h26



Quixote

Membre d'honneur
    

Trust : 26  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3246
0 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 15/09/2021 à 10h32

moncoeurm Effectivement ça reste du basique dans ce que tu décris mais ça peut aider certains !
Perso ça fait plus de 25 ans que j'ai des chevaux chez moi donc je sais m'y prendre je pense

Pour la rêne de l'épaule et la rêne des hanches je ne comprends pas trop, c'est pour une action à cheval ?

Pour attraper un cheval difficile moi je pose déjà la question de pourquoi je ne peux pas l'attraper, si c'est effectivement à cause d'un fort attachement aux congénères ça peut être une option, si c'est un refus de l'humain je ne suis pas sur que ça fonctionne !
Je me souviens de ma grosse qui détestait être monter, tu pouvais attraper l'autre et partir elle restait au milieu du pré sans jamais venir à la porte

Édité par quixote le 15-09-2021 à 10h35



Moncoeurm

Expert
   

Trust : 148  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 741
1 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 15/09/2021 à 22h13

malavita Oui, riche sur la base et un peu pour le rassemblé.
Il y a des détails qui font la différence parfois et des choses qu'on ne pense pas utiliser.
A propos, il conseille aussi d'utiliser la voix, en décrivant ce qu'on fait, en préparant pour une action, ça permet une approche en douceur mais aussi peut-être de concentrer le cheval.
Il utilise aussi beaucoup le principe de barrière à distance ou en contact au lieu de forcer. Cela peut être soit un geste de haut en bas ou une pression.
Et avec plaisir, l'idée m'est venue après que j'ai ouvert le post de partager un peu sur les livres.

esss Merci pour ton retour, une fois, j'ai passé aussi un long moment à attraper un cheval mais après je n'ai plus eu de problème. Je l'ai aussi chassé et ça a été débloqué, il me semble quand j'ai approché l'autre et qu'elle ne disait rien.

quixote Ce sont des effets de rênes. La rêne de hanche mobilise les hanches. Alors la rêne de hanche correspond à une rêne directe d’opposition.
Par contre pour la 2ème je n'ai pas retenu tout le nom, mince.
Et la rêne intermédiaire qui est la rêne de garrot ou rêne d’épaule en dedans.
En gros, je connais très mal les effets de rêne, sic. Ce qui m'intéresse c'est comment s'y prendre.

------------------------------------------------------

Si d'autres ont des livres qu'ils ont lu ou sont en train de lire, cela m'intéresse. (et d'autres peut-être aussi)

Quixote

Membre d'honneur
    

Trust : 26  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3246
1 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 16/09/2021 à 18h18

moncoeurm Oui les effets je n'y connais rien ...

C'est râpé ce mois ci pour des dépense livres, impots plus marechal plus ostéo ça douille !!

J'ai fini celui de Racinet, pas mal mais comme c'était surtout des lettres et des articles c'est la reflet d'une époque. Il m'a donné envie de lire Beudant, Baucher et le truc sur l'ostéopathie.
A voir lequel j'achète

Sinon je relirais le bouquin sur la biomécanique, je l'avais lu il y a bien 10ans certains trucs me passaient au dessus peut être ça sera mieux maintenant

Édité par quixote le 16-09-2021 à 19h44



Uneraell

Membre d'honneur
 

Trust : 100  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1547
1 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 19/09/2021 à 15h46

Est ce que quelqu'un ici a déjà lu un des ouvrages de Sonja Weber (uniquement en allemand ou en anglais je pense) ? Je suis récemment tombée sur sa page Facebook, que je suis désormais. Je n'ai pas encore réussi à me faire un avis sur elle ou son travail, je me demandais si quelqu'un connaissait ?

Quixote

Membre d'honneur
    

Trust : 26  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3246
0 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 19/09/2021 à 17h49

uneraell Non je ne connais pas du tout !

Moncoeurm

Expert
   

Trust : 148  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 741
0 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 19/09/2021 à 17h53

uneraell Non, désolé. Elle a écrit quoi comme livre?

quixote Dommage, oui, il faut se les procurer. Après, j'ai pu en emprunter et je retiens l'essentiel avec des fiches, ça aide.

Quixote

Membre d'honneur
    

Trust : 26  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3246
1 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 19/09/2021 à 18h10

moncoeurm Ah oui pas mal l'idée des fiches

Après sur le bouquin de Pradier il y avait certaines notions qui m'étaient passées au dessus !
A voir si en le relisant maintenant c'est mieux

Uneraell

Membre d'honneur
 

Trust : 100  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1547
3 j'aime    
Lecture et questions (dressage)
Posté le 19/09/2021 à 22h00

moncoeurm Elle a écrit un livre dont on pourrait traduire le titre par "Le rassembler pour des chevaux en bonne santé et une équitation en légèreté" et un "Le travail classique en main" (ou à l'épaule).
Elle a monté notamment avec Philippe Karl mais n'a jamais fait partie de l'Ecole de Légèreté, elle évoque souvent Baucher et Manuel Jorge de Oliveira dans ses publications. Elle a apparemment aussi des séries de vidéos qui montrent son évolution avec ses propres chevaux.

Elle met énormément en avant cet aspect "santé" dans le résultat de son travail monté. Elle est biologiste de formation (même si plus axée sur le comportement visiblement). Je trouve ses partages intéressants, elle explique souvent pourquoi elle est passée d'une équitation plus "habituelle" en Allemagne (comme pratiquée par Ingrid Klimke) vers le focus sur l'équilibre et le rassembler comme base. Elle dit travailler longtemps et majoritairement au pas pour construire cet équilibre avant de travailler les autres allures et chercher plus de mouvement en avant. Je trouve nombre de ses arguments très logiques et pertinents, mais le côté un peu... Comment dire... Militant? De certains de ses textes et le sous entendu de "Moi, je monte d'une façon qui soigne les chevaux", me laisse un brin méfiante (même si on retrouve ça chez d'autres, comme Beaupere lorsqu'il parle de la symétrie par exemple, mais avec une humilité qui m'inspire plus confiance)
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17
Lecture et questions (dressage)
 Répondre au sujet